Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Something i can't fight [PV Eraqua]

Invité
avatar
Invité
Something i can't fight [PV Eraqua] - Jeu 22 Mai 2014 - 21:22
J'ai besoin de sang, j'ai besoin de tuer, j'ai besoin d'argent pour mes plans personnels. J'ai besoin de sentir les derniers battements de vie d'un corps entre mes mains, entendre le bruit qu'émet un crâne quand il se brise sous ma main. Entendre des humains hurlé mon nom quand il me voit, me faire aduler par des personnes et haïr par d'autres, même si je suis déjà haï de toutes parts. J'ai besoin d'être un champion dans mon domaine : tuer. Je veux être célèbre dans les bas-fonds de cette société qui refuse d'admettre sa vraie nature, elle est violente et a besoin de sang. Le monde s'est construit dans le sang et ça personne, personne ne peut le nier ou le cacher. Maintenant, je dois trouver un endroit où exercer ce carnage.

L'endroit n'as pas été facile à trouver, le Fight Club. Personne ne doit parler du Fight Club, on ne peut le dire à quelqu'un que si il est digne de confiance. Dans mon cas, il n'avait pas trop le choix d'accepter où c'était la mort pour eux. Ils l'ont quand même eu après m'avoir dit ce que je voulais mais bon, qu'importe, j'ai ce que je voulais. On sait où se trouve l'endroit, après il faut trouver la porte. Ils ont tous fait pour ne pas être repérés, il faut traverser tout un dédale de ruelles sombres, c'est un endroit parfait pour se faire tuer mais c'est plus des couloirs pour observer celui qui arrive. Voir si c'est un spectateur, un nouveau combattant où tout simplement les flics qui ne viennent pas fourrer leur nez là où il ne faut pas. D’après ceux que j'ai interroger, c'est un endroit où les fortunes se font un instant mais où elles peuvent se perdre en un instant. Le sang coule à flots certains soir de tournois où la mort d'un des deux concurrent permet de finir le combat.

Dés mon arrivé à la porte, une porte rouge entaillé de partout gardé par deux gardes qui semble assez surpris de me voir, après tout, voir une personne de 2 mètres, ce n'est pas courant même dans ce milieux.

C'est pour quoi ? me demande un des deux gardiens.

Je viens combattre, est-ce un problème ?

Ouais c'est ça, qui me dit que t'es pas un flic ?

Si j'étais flic, la dizaine de type qui observe ces allés m'aurait déjà fait la peau

Les deux gardes se sont regardés, puis l'un deux a ouvert la porte Demande Sretos, c'est lui qui gère les matchs et les combattants

Merci bien disais-je en passant la porte. L'extérieur ne paie pas de mine, ça ne fait aucun doute mais l'intérieur est tous le contraire. Un véritable palace. Tout ce qui pourrait faire pâlir d'envie les plus grands hôtels du monde. Le centre de la pièce possède un ring. Plusieurs écrans géants montre ce qu'il se passe sur le ring. Il y a des bars, des jacuzzis, des salles de massage, des salles d'arcades. La clientèle ? Des riches voulant voir du sang de personnes qui n'ont pas d'autres choix que de se battre ou qui le font par plaisir. La musique remplissait les moments où les coups ou les cris ne se faisait pas entendre.

J'ai donc cherché ce Sretos, il traînait dans un des bars entouré de filles, son manteau mauve et son écharpe rose va de pair avec son teint noir.

C'est toi Sretos ?

Peut être man, ça dépend pour quoi ?

Tu es celui qui s'occupe des nouveaux combattants non ? Eh bien, j'en suis un et j'aimerais commencer le plus vite possible.

Man, ça fait un temps que j'ai pas vu de mec comme toi vouloir se battre aussi vite. Va dans les vestiaires, demande Toria

Je me suis donc dirigé vers ces vestiaires. Le changement est brutal, on n'est pas du tout dans le plus grand palace qui soit mais dans les pires vestiaires dont on peut imaginer. On évacue les corps par ici, ce qui fait qu'une odeur de cadavre se fait sentir. Les combattants se préparent mentalement et physiquement à leur combat. Je n'ai pas mis longtemps à trouver ce Toria.

Qu'est ce tu veux ?

Me battre, le plus vite possible

Il a commencé à rire mais s'est vite rattrapé.

Bien, tu peux monter sur le ring mais avant toute chose, te faut un nom pour qu'on puisse t'annoncer.

Spectre. disais-je en montant sur le ring. Via un escalier, on arrive sur le ring car une plaque s'ouvre et une fois sur le ring, cette plaque se referme.

Un commentateur entre en scène pour faire son boulot Mesdames et messieurs, fan de sang et de massacre. Voici l'entrée en scène de d'un nouveau candidat. Arrivé voilà 10 minutes, il monte déjà sur le ring, quelle impatience qui pourrait lui coûté la vie. Son adversaire, on le connaît tous, voilà 5 semaines qu'aucun nouveau n'a réussi à le passer, j'ai nommé : The Wall !

De l'escalier qui se trouvait en face de moi, un homme à la carrure impressionnante est apparu sous les cris de la foule, faisant quelques hurlement sauvage et le signe qu'il allait me tuer. Plus on est fière, plus dure est la chute. Quelques secondes plus tard, le gong a sonné et voilà qui se rue vers moi, lançant son poing vers mon torse. Le choc s'est fait entendre, tous pensait que j'allais tombé à genou mais non, ce The Wall s'est mis à hurler en tenant sa main qui désormais est en miette. J'ai attrapé son cou et je l'ai brisé d'un coup.

Je... Je n'y.... pas. The Wall vient de se faire tuer par le challenger, voici Spectre qui prend la place de The Wall !

Le reste n'a pas été difficile à faire, tuer tous ceux qui était en face de moi n'était pas compliqué, certains étaient de race différente mais ça n'a rien changé au fait qu'ils sont tous morts. En quelques semaines, j'ai acquis le nom de Spectre l'Invincible. Le briseur d'os. Le Tueur noir.

Dés que je monte sur le ring, la foule est au abois. Étant le grand champion, j'ai droit à des armes mais pour l'instant, je me contente de mes poings. On m'appelle sur le ring, un nouveau combat contre un suicidaire va commencer.
Invité
avatar
Invité
Re: Something i can't fight [PV Eraqua] - Sam 24 Mai 2014 - 11:34
Durant ses errances dans le monde des humains, Eraqua avait parcouru le monde, du moins, la ville la plus proche. S'il était vrai qu'elle évitait les lieux... Sales dirons-nous. Elle ne pouvait s'empêcher de s'en rapprocher pour chercher à protéger les innocents. Cette fois-ci, le meilleur moyen pour elle de protéger des innocents.. C'était de les retirer d'un cercle de combat. Fight club ? Oui, c'était comme cela qu'ils le nommaient. Qu'importe le nom, cette chose était... Barbare et pourtant, la princesse ne pouvait s'empêcher de faire un lien entre l'arène de Deus et l'arène ici, chez les humains. Après tout, que-est ce qui les différenciaent? À part le fait que ce sont les dieux qui ont décidé qu'elle existerait, rien.. Comme les textes religieux le disent, les hommes sont à l'image de dieu.. Sauf.. Que les dieux et bien... Cela peut-être n'importe qui puisqu'elle-même est une déesse. Enfin, apprentie déesse.

Après plusieurs heures à chercher ce fameux " Fight club " , la déception et l'abandon gagnaient peu à peu Eraqua qui finit par s'asseoir sur la bordure d'un trottoir, accoudée sur ses genoux, sa tête soutenue par ses mains et, son visage arborant une moue de désappointement énorme. Les minutes défilaient, le temps passait, Eraqua avait pourtant sous le nez ce fight club, du moins son entrée mais, elle ne pouvait pas le voir. Qui pourrait ? Une ruelle comme les autres après tout. En plus de cela, Eraqua n'était pas comme le personnage fétiche de Sir Arthur Conan Doyle, la princesse était très peu déductive..

Le temps s'écoulait encore, se levant de son siège de fortune, la jeune femme regardait une dernière fois autour d'elle avant de se décider à rentrer lorsque la chance lui souriait enfin. Un homme qui avait tout d'un personnage louche, avec son long manteau noir, encapuchonné de manière a dissimuler son visage rentrait dans la ruelle qu'elle scrutait depuis des heures, l'air vide. Devait-elle le suivre ? N'était-ce pas un peu dangereux ? Et puis, elle s'était souvenue que, de toutes façons, elle ne pouvait pas réellement mourir, tant qu'il restait, une petite partie d'elle.. Mais.. Il fallait ramener cette partie à l'infirmerie... Autant ne pas prendre de risques. Ainsi, elle se faufilait à pas de loup vers l'endroit ... Il n'y avait rien. Dans la ruelle, rien du tout, si ce n'était cette lourde porte rouge entaillée de toute part. Pas besoin d'être un génie pour comprendre que l'entrée du club était ici... Toquer ? Ce ne serait pas un peu trop ? Non.. Il fallait une autre entrée. Mais après avoir fait le tour de l'immeuble, pas la moindre entrée. Bien qu'il y avait une sorte de monte charge, celui-ci ne pouvait pas s'utiliser de l'extérieur. Autant abandonner.. Devait-elle rentrer ? Ses capacités au combat, bien que grandement augmentées depuis son séjour dans l'arène de Deus, n'étaient tout de même pas d'un haut niveau.. Son intelligence et ses tactiques feraient la différence.

Prenant une grande inspiration de courage, la jeune femme toquait à la porte. Là, une porte s'ouvrait, sur deux énormes personnages qui lui rappelaient des gorilles sans poils. Elle déglutit... Mais s'il fallait sauver des gens à l'intérieur, elle le ferait... Tant pis.

"Je... Je viens pour me battre moi aussi ! "

Les deux gardes se regardèrent, ils ne la prenaient même pas pour une policière, elle ne serait pas crédible une seconde en tant que tel. Il la laissait rentrer, d'un pas inquiet, elle regardait un peu autour d'elle. La zone sentait... La mort.


"Il te faut un nom pour pouvoir combattre. "

Elle cherchait ce dis nom.. Et puis, tout simplement, un nom lui vint naturellement en tête. D'un petit sourire elle annonça fièrement:

"Aqua !"

N'ayant pas de vêtements de rechange, la jeune femme se dirigeait directement vers l'arène .. Bien plus petite que celle de Deus. Bien moins agréable à regarder avec toutes ses taches de sang, son grillage manifestement rouillé et son publique d'homme enragé par le fait de voir deux personnes se combattre. Mais, à la vue de la princesse, tout le public, c'était, tu. Un silence pesant, leurs bouches grandes ouvertes d'étonnement à tous... Etait-elle la première femme à venir ? Ou c'était son apparence candide qui provoquait un tel.. calme ? Quoi qu'il en fût, le précédent combattant venait d'avoir la nuque brisée alors qu'il fut trainé... De manière indigne qui plus, loin de l'arène. La jeune femme n'avait pas le droit d'amener des armes... Serait-ce tricher que de faire apparaître son épée? Non... Concentration sur les bases du combat à mains nues... Face à elle, c'était l'homme à l'étrange manteau noir. Elle ne pouvait guère apercevoir son visage... Dommage...
Invité
avatar
Invité
Something i can't fight [PV Eraqua] - Lun 26 Mai 2014 - 20:01
Spoiler:
 

La foule est en ébullition, les matchs de la journée a bien chauffé la salle et ses occupants, le sang et l'argent ont coulé à flots aujourd'hui. L'alcool et la drogue aussi par ailleurs. Toutes ces personnes attirait par l'univers bestial qu'est le combat. Aucune place pour la pitié ou pour les faibles, seul les plus forts et les plus adaptés au combat peuvent espérer survivre. Mais ce soir, c'est différent, c'est une final. Un nouveau va tenter de vaincre le champion du ring du sang. L'invincible va encore pourvé que son titre, il le tient bien.


Mesdames et messieurs, fan du sang et du massacre. Je suis Howard, votre nouveau présentateur accompagnés de Chris, ancien champion du Fight Club. Comment vas tu Chris ?

Eh bien, pas trop mal. Il faut dire que les combats ont bien pimenté la journée.

C'est le cas de le dire mais ce soir, ça promet d'être encore plus pimentés car ce n'est pas un nouveau qui est sur le ring, c'est une nouvelle ! Son nom est Aqua et elle est bien gaulée, dommage de devoir tué un si beau corps.

Si elle espère utiliser ses atouts corporelles,c'est mal barrés pour elle car son adversaire n'est pas n'importe qui.

Bien sur car c'est Spectre dit l'Invicible et voilà qui monte sur le ring !


A peine je suis monté sur le ring que la foule hurle mon nom, ma simple présence provoque l'extase de la foule. Je levais les bras et les cris redoublait, les mains se levaient montrant des signes de mise à mort sur mon adversaire. On m'a demandé de faire durer le plaisir cette fois-ci, de la tuer lentement et violemment.

Bien, notre challenger a de la chance car elle a droit à deux billets de loterie. Le premier lui permet d'utiliser les armes fournis et l'autre. Oh putain, elle peut avoir l'aide de 5 combattants !

A peine l'annonce faite, 5 personnes sont montés sur le ring du côté de cette Aqua, chacun saisissant une arme qui traînait au sol. Personnellement, une masse me suffit amplement. L'heure du sang va bientôt commencer.

Eh meuf, t'as rien à faire ici, tu vas te faire défoncer dit un des combattants à cette Aqua. Puis vient le moment que tous le monde attend, la sonnerie du début du combat.
A peine la sonnerie à telle retentit qu'un combattant se dirige vers moi, un coup fort latérale de ma masse sur boîte crânienne la fit voler en éclat créant une marre de sang pourpre. Un cris de foule exprimant sa joie se fait entendre.

Et de un, joli headshot

C'est d'un classique

La peur a commencé à s'installer chez mes adversaires, mon coup a dû les dissuader quelque peu. Mais, l'en d'entre eux a foncé sur moi, voulant prouver son courage sans doute, mais comme l'autre, il va mourir.
Frappant dans sa rotule, le voici qui tombe au sol sur le dos avec une jambe brisée. Je lui brise l'autre jambe avec un cris de foule qui l'accompagne, je lui brise les deux bras et pour finir la tête, son corps a eu quelques spasmes avant de devenir inerte.

Tout est dans le déhancher des bras

Un autre, profitant de mon inattention, a courut vers moi en hurlant bouche ouverte. J'ai saisi la tête de la masse et j'ai enfoncé le bois dans la bouche de ce téméraire, le voici qui se noie dans son sang.

Je souffre pour lui

Ca te rappelle tes années dans le Club Chris ?

Non, je viens de me prendre une écharde dans le doigt et ça fait hyper mal.

Le suivant tente quand même quelque chose, il approche doucement pour que je sois désorienter car les autres m'ont tous foncé dessus. Pas de chance pour lui, j'ai fait un saut vers lui. J'ai mis ma main à la plat pour que celle-ci traverse le corps de ce concurrent, je me suis arrêté à la fin de mon avant-bras. Un cris de stupeur a été entendu mais je n'ai pas fini. Il était toujours vivant, j'ai pris son crâne avec ma main libre et dans un craquement brutal, sa tête à un 90°, puis un 180, puis en 270 et pour un 360, le tout avec une brutalité sans borne. Un coup sec et j'ai retiré la tête comme on retire un bouchon d'une bouteille et j'ai présenté fièrement la tête à la foule qui s'est tout de suite mise à hurler de joie.

Oh mon dieu Chris, t'as déjà vu ce coup là ?!

Tu te fous de moi ? Tu crois qu'on est dans un jeu vidéo et qu'on peut faire des coups comme ça tout le temps ?

Avoir l'avoir présenté fièrement, j'ai lancé cette tête vers les deux derniers concurrents et j'ai retiré ce corps de mon bras. Le dernier combattants à pris peur et a essayé de s'enfuir, j'ai saisit la masse et je l'ai lancé, elle a finit sa course au milieu du dos du fuyard mais il vit encore, j'ai pris tout ce qui était à ma portée pour lui lancer dessus. Il a rendu l'âme désormais il ne reste que cette Aqua.



Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Something i can't fight [PV Eraqua] - Jeu 5 Juin 2014 - 10:56
Les commentaires des hommes présents autour d'elle la déconcertaient. Oui elle risquait sa vie, oui elle était... "Bien gaulée" comme ils disaient, mais non, elle ne se laisserait pas insulter de cette manière ! Manifestement, la jeune femme était entourée de cinq hommes et avait le droit à des armes fournies... Est-ce que sa propre arme était considérée comme fournie ? La princesse écarlate se tapotait les lèvres en réfléchissant à cela pendant que ses cinq alliés fonçaient tête baissée vers l'adversaire... La jeune demoiselle tendait la main vers eux pour les en empêcher mais...Rien y faisait. Ils allaient droit vers leurs mort ... Une mort barbare, horrible. Ils tombaient comme des mouches face à cet homme. Mais lui, son adversaire ne semblait pas fatigué . C'était un demi-dieu, aucun humain ne peut rester en pleine forme après s'être battu avec cinq personnes, aussi rapides et précises, soit-il.

Eraqua était paralysée, non pas de peur, mais de dégoût. Cet homme venait de tuer de sang-froid cinq êtres humains avec une violence et une sauvagerie que même les animaux répugneraient à exécuter. Ses poings se serraient, sa moue mignonne se changeait en quelque chose de déterminer. Ses sourcils, relevés se fronçaient, sa main tremblait de rage... Un sentiment qui n'était d'habitude pas le sien. Soudainement, dans un grand éclat de lumière, sa main s'ouvrit et vit apparaître une épée, une épée étrange en forme de clé. Elle serrait le manche de son arme et la pointait vers son adversaire... Non... Vers ce... Cette chose.

"T-tu viens de tuer cinq personnes de sang-froid. Tu n'es pas humain... Tu es un demi-dieu. Tu as choisi de commettre des atrocités pour ton simple plaisir... C'est... C'est inadmissible ! En tant que princesse, je vais ... Je vais tout faire pour que tes crimes cessent ! "

Et ainsi, la jeune fille se jetait elle aussi dans le combat , mais, comparé à ses alliés qui n'étaient pas très agiles, la jeune femme, elle, en profitait pour contourner son adversaire d'une magnifique roue gracieuse, alors qu'elle tentait un coup d'estoc, son adversaire l'évitait avec une facilité déconcertante. Autour d'elle, la foule était concentrée, les commentateurs parlaient encore et encore, mais Eraqua, elle, était déterminée. Non pas à le tuer, mais à le trainer en justice, le ramener à Deus pour l'envoyer en prison ou autre. Le coup d'estoc, bien qu'esquivé fut rapidement suivit d'un autre coup, un coup de pied agile qu'elle infligeait à son adversaire en se laissant emportée par sa propre force en se retournant avant de tomber. Peu après , elle se relevait en vitesse , la foule semblait être surprise qu'elle ait réussi à.. Toucher l'invincible. Mais, ce coup n'était là que pour démontrer son agilité. Elle n'était pas forte. Mais endurante et rapide... La princesse ne savait guère s'il était tout autant endurant qu'elle mais.. Elle n'avait guère d'autre choix...
Invité
avatar
Invité
Something i can't fight [PV Eraqua] - Jeu 12 Juin 2014 - 21:12
"T-tu viens de tuer cinq personnes de sang-froid. Tu n'es pas humain... Tu es un demi-dieu. Tu as choisi de commettre des atrocités pour ton simple plaisir... C'est... C'est inadmissible ! En tant que princesse, je vais ... Je vais tout faire pour que tes crimes cessent ! "

Tiens, tiens, tiens. Voilà quelque chose que je ne m'attendais pas à trouver ici. Un demi-dieu et qui est plus, un demi dieu de l'académie. Moi qui pensait que ces trouillard n'osait s'aventurer que dans les lieux sains où tu vas bien. Mais voilà que l'un d'entre eux a décidé de s’immiscer dans le vrai monde, celui qui est bâti dans le sang et la violence. Celui que d'autres qualifient d'inhumain mais pourtant c'est humain de se battre et de se tuer car l'homme est ainsi, il veut dominer et ceux qui ne sont pas dominer doivent mourir.

Eh, y a tricherie

Ferme là Howard et continu de commenter

Mais elle triche !

Howard, depuis quand il y a des règles dans le Club ?

Euh, okay...

Oui je suis un demi dieu, celui qui est recherché par les membres du conseil. Mes attentas ont causés la mort d'une centaines de civils. Et puis, ce n'est pas une princesse qui m’arrêtera car tu es le monde véritable : violent et sanglant. Le monde a été bâtie dans le sang et il le sera toujours

Chris ? On a déjà eu des demi-dieu dans le club ?

Non mais ça déchire un max car les paris atteignent des records.

Elle tenta un coup d'estoc mais qui fût facile à esquiver sauf que ce coup à servit de diversion pour un coup de pied qui m'a atteint au visage sans me faire mal. Après tout, ce n'est pas une pseudo-princesse qui va me faire mal, son épée est peut être fait de lumière mais si son pouvoir été si puissant, elle l'aurait utilisé bien plus violemment. Je suis déjà une force brut mais associé à mon pouvoir, je deviens quasiment invincible. Les paris monte sur le combat, l'argent et l'alcool coule plus que d'habitude. Le patron doit afficher un petit sourire aux vu de l'affaire qui est en train de se faire. J'ai ramassé une masse qui traînait là, un peu plus longue que l'autre, ça me donnera une meilleure allonge.

Tu veux faire cesser mes crimes ? Eh bien, on va voir qui va stopper l'autre en premier.


Sur ce, j'ai alourdi cette « Aqua » pour qu'elle ne bouge que très peu, je me suis doucement approché d'elle, la peur est apparue dans ses yeux, j'ai pu distinguer quelques larmes qui sortait de ses yeux avec que ma masse ne vient violemment rencontrer sa joue. Un grand crac s'est fait entendre suivit d'une hurlement de foule, j'ai annulé mon pouvoir et la voici qui vole avant de s'écraser sur les grilles.
Elle se releva doucement, le coup que je lui ai porté a dû laisser des traces. La foule hurlait pour que je l'achève. Elle m’acclame. Je tourne le dos à mon adversaire pour faire face à la foule avide de sang et par pur arrogance je baisse ma garde pensant qu'elle ne peut rien faire contre moi. Cette arrogance, je le pays cher à chaque fois.
D'un coup elle s'est levée pour me planter dans le dos mais mes réflexes m'ont permis d'éviter ce coup sauf que son épée s'est planté dans mon bras. Elle retire l'épée et prend une distance de sécurité. Son regard n'est plus celui du dégoût vers moi mais la haine et la rage qui anime son regard. C'est là que commença le duel. Même si physiquement elle n'a pas les même attributs que moi, elle n'en est pas moins suffisamment agile pour éviter la plupart de mes coups et ses coups qui me touche sont assez précis pour m'énervez. Ce combat dura 10 minutes mais cette Aqua a oublié quelque chose d'important : son endurance. Elle bouge de moins en moins vite et ses coups sont plus lent donc plus facile à parer. Le combat à continuez jusqu'à ce qu'elle tombe à genou d'épuisement.
Une sonnerie se fait entendre, le ring s'agrandit et les portes d'accès au ring s'ouvrent.


Okay tout le monde, ici Chris. Annonce du Patron, celui qui tuera Spectre recevra son poids additionné à celui de Spectre en biffeton


Il n'a pas fallu longtemps avant que tous les gladiateurs montent sur le ring attiré par la perspective d'une masse d'argent gigantesque mais pour tous ça restera un rêve inaccessible. Les cris ont commencé et le sang a coulé, seul contre tous. J'utilise mes pouvoirs pour m'en sortir. Mais dans la confusion général, Aqua en profite pour se faire la belle. Les dernières personnes qui l'ont vu sont ceux qui jettent les cadavres car elle est passé par le tuyau de la fosse commune. Après le massacre du ring. J'ai dit que je me retiré du club pour un certains temps, je reviendrais quand j'aurais besoin d'argent. J'ai échoué dans ce massacre car il y a eu une survivante.
Invité
avatar
Invité
Re: Something i can't fight [PV Eraqua] - Lun 14 Juil 2014 - 16:55
Un rp assez prenant, qui se lit plutôt bien mais encore une fois, qui se termine très rapidement suite à une désertion. C'est dommage mais c'est comme ça. Bravo quand même aux participants.

Hango : 250 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Something i can't fight [PV Eraqua] -
Something i can't fight [PV Eraqua]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Banlieues :: Club de combats-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page