Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Encore une victoire de Canard ?

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
Encore une victoire de Canard ? - Mer 23 Avr 2014 - 11:27
Encore une victoire de Canard ?....


Pierre et le Loup (Passage concerné: entre 9' et 10'20'')

Ouin, c'est pas juste!!! La pauvre Sonia, elle avait rien fait. Le loup il avait pas le droit de la manger. C'est un méchant d'abord. J'espère qu'il mangera pas les autres mais j'arrive à remettre la cassette en marche, j'ai trop peur de voir la suite et puis, j'arrête pas de pleurer. Je vois quasiment plus l'écran du coup. J'ai mis la vidéo sur pause mais je sais pas si j'aurais le courage de remettre en marche. Pourquoi les gens gens il sont si méchant avec nous? Déjà avec moi et ma sœur et maintenant, même avec le canard qui à le même prénom que moi, c'est pas normal. Je serre très fort ma poupée contre mon cœur, pour me rassurer un peu et sans m'en rendre compte, je me décale un peu et j'appuie par inadvertance sur la télécommande posée à côté de moi.

Je sursaute en réentendant la musique et les paroles mais déjà, je cesse de pleurer. Hein, quoi? J'ai pas rêver là? Mais, mais.... Mais c'est super ça en fait. Un immense sourire illumine mon visage encore baigné de larmes tandis que je lève précipitamment. Je range ma poupée dans mon sac et le tout dans mon coffre, pour être certaine de ne pas l'abimer et sans même prendre le temps de réfléchir ou d'arrêter la cassette qui tourne encore, je cours vers le Grand Temple. ils l'ont montré dans le film, elle avait une auréole et des ailes et surtout, elle a passé la grille. je suis sure que Sonia la cane elle est arrivée à la Deus elle aussi. Alors, je cours, manquant au moins 10 fois de me rompre le cou sur les marches et trébuchant sans arrêts. je ne sais même pas par quel miracle je parviens à rester debout.

Je parviens enfin au Temple et j'en ouvre grand les portes mais à l'intérieur, rien. Le vide et le silence absolu. Ah, elle n'est pas là? Pourtant, je l'ai vu. Mais oui, je suis bête. J'ai vu les grilles, elle a donc du arriver par le passage qui mène vers les Terres Inexplorées. Je me remet à cavaler de plus belle, manquant de bousculer des gens sur mon passage mais je n'y prête guère attention. Je veux être la première à accueillir Sonia la cane. Évidemment, la grille est surveillée et en me voyant déboulée comme une folle, je me fais aussitôt arrêtée par un des surveillant présent qui me demande des explications. Ce que je m'empresse de lui fournir.

Bon, essoufflée, les yeux rougis de larmes et un sourire plein d'espoir sur la visage, ça doit paraitre bizarre parce qu'il me regarde avec un drôle, appuyant régulièrement sur des mot comme canard, grille, mort, ressuscité et compagnie. Je commence à perdre patience, je m'inquiète pour Sonia. Elle vient d'être mangée par un loup quand même, si elle se réveille toute seule, elle va paniquer alors il faut que je sois là pour la rassurer mais le surveillant ne semble pas d'accord avec moi. Et plus le temps passe, plus je me décompose à nouveau, me remettant à trembler et limite à pleurer. Je veux pas qu'il puisse arriver quelque chose à Sonia la cane, moi. Et puis, au bout d'un moment qui me parait interminable, il me dit qu'il sait peut-être ou se trouve mon canard.

Je me remet à sauter de joie, à trépigner d'impatience tandis que son expression est vraiment bizarre. Enfin, je m'en fiche, je vais pouvoir protéger la cane qui s'appelle comme moi. Il me demande de la suive et je m'exécute docilement, lui demandent presque de presser le pas. Mais je ne comprends pas pourquoi retourner vers les bâtiments. Et surtout vers l’infirmerie. Ah mais si, bien sur! Si elle s'est faite croquée, elle doit être blessée, j'aurais dû y penser plus tôt. On arrive devant une porte à laquelle il frappe avant d'entrer. Il n'a pas le temps de me retenir que je me rue à l'intérieur, cherchant partout mon petit canard. Mais je ne le trouve nulle part. Entre temps, lui, il discute avec une dame que je n'ai encore jamais vu, visiblement contrarié.

"- Dis, t'es sûr que ma pauvre Sonia elle est là? J'ai vu aucun canard moi."


- Voilà, vous voyez ce que je veux dire? Je vous la laisse parce que là, si elle continue avec ses histoires de canard, c'est moi qui vais lui voler dans les plumes.


Pour le coup, ses paroles me font peur et je me cache un peu derrière la Dame que je ne connais pas. Mais j'ai rien fait moi, je cherche juste Sonia.


Dernière édition par Soniya Siankov le Mer 23 Avr 2014 - 14:36, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Mer 23 Avr 2014 - 14:19
Psychologue, sérieusement? Mais quelle connerie! Elle qui avait vécue toute sa vie de jeune adulte dans le stupre et la luxure, se soustrayant allègrement avec les règles et la morale, flirtant avec les tabous de son époque et ne faisant que ce qu'elle voulait, avait été chargé par un dieu auquel elle n'avait jamais cru d'aider les autres et de les sauver de leur vices. Quelle ironie! Et puis sa mort, sa résurrection, tout ça.. Elle n'avait rien demandé elle, on ne lui avait même pas demandé son avis. La demoiselle aux boucles d'ébène en était encore fortement contrarié et comme à chaque fois qu'elle était dans cet état, elle passa ses nerfs sur quelqu'un.
On avait donné à la nouvelle psychologue un cabinet à coté de l'infirmerie d'un genre un peu particulier. La pièce était, d'après ce qu'on lui en avait dit, comme les salles d'entrainement du gymnase, elle s'aménageait selon le bon vouloir de son utilisateur. Jude avait encore du mal à s'y faire, même après quelques jours, tout ici respirait une autre époque que la sienne. Pouvoir allumer la lumière en appuyant simplement sur un bouton figé dans le mur était déjà stupéfiant alors ça, changer de décor en un battement de cil, était tout bonnement magique. Quitte à rester dans cette académie pour l'éternité, au moins pourrait-elle être dans un endroit qui lui est confortable. Il y avait plein de salles fantastiques, de chambres richement décorées qu'elle avait pu visiter avec son amant français et qu'elle aurait aimé revoir un jour et c'était chose possible maintenant.
Pourtant elle avait choisit un décor de boudoir victorien comme elle les aimait, avec de belles boiseries et de lourdes tentures. Il y avait une petite console surmontée d'une psyché, de divers petits flacons, poudriers et pinceaux à maquillage dans un coin de la pièce et s'étendait en son centre une méridienne pourpre. La repentie se remit du rouge à lèvres devant le miroir. L'homme qui venait de sortir de son cabinet n'avait fait qu'accroître sa frustration. Il fallait croire que se vautrer dans la débauche n'était pas la bonne solution.
La jeune femme au regard de jade était occupée à remonter son bas, un pieds sur la méridienne et sa robe remontée jusqu'au haut de sa cuisse quand on frappa à la porte. Jude n'eut pas le temps de dire ouf qu'une furie rouge écarlate débarqua dans la pièce, regardant partout autour d'elle . L'homme qui l'accompagnait s'empressa de lui expliquer la situation sans quitter des yeux la jambe pale de son hôte, une histoire de canard perdu visiblement. La repentie acheva d'enfiler son bas et remit sa robe en place avant de tirer une longue bouffée sur son porte-cigarette et de se camper devant le surveillant. Il semblait contrarié mais ce n'était rien comparé à l'humeur massacrante de la demoiselle.
"- Dis, t'es sûr que ma pauvre Sonia elle est là? J'ai vu aucune canard moi."

- Voilà, vous voyez ce que je veux dire? Je vous la laisse parce que là, si elle continue avec ses histoires de canard, c'est moi qui vais lui voler dans les plumes.

Elle lui cracha sa fumée au visage avant de le mettre à la porte d'un ton glacial.
" - C'est ça, partez avant que je vous mange tout cru."
Et il fila sans demander son reste. Elle se retourna ensuite vers la fillette qui s'était cachée derrière elle, la détaillant du regard. Elle était très jeune, peut-être quatorze ou quinze ans et ses cheveux était d'un rouge flamboyant. Mais ce n'était pas ce qui retint le plus son attention. Ses yeux étaient comme deux rubis posés sur sa petite frimousse souillée par les larmes, comme ceux d'Arsen. Son albinos n'était plus là depuis sa mort et elle commençait sérieusement à s'ennuyer d'elle. Finalement cette journée allait peut-être avoir un intérêt. La psychologue l'invita à s'asseoir sur le fauteuil d'un geste de main et mit un genoux à terre pour être à sa hauteur. Elle glissa ses doigts fins dans sa robe entre ses seins et sortit un petit mouchoir blanc de son corset. Elle le secoua d'un geste désinvolte avant de venir prendre le menton de l'adolescente entre ses doigts pour essuyer ses joues avec soin, un sourire resplendissant aux lèvres.
"- Alors mon petit, pourquoi toutes ses larmes? Dites moi tout. Il s'agit d'un canard ce me semble.."
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Mer 23 Avr 2014 - 14:57
Encore une victoire de Canard ?....

" - C'est ça, partez avant que je vous mange tout cru."

Euh, là pour le coup, je me demande si j'ai bien fait de me cacher derrière elle. Nan, elle n’oserait pas le manger pour de vrai, hein? J'hésite une seconde à me décaler pour suivre le surveillant et filer vers la sortie moi aussi mais déjà, le repenti est sorti en claquant la porte derrière lui, encore plus en colère qu'en arrivant, ce qui me fait fermer les yeux et remonter les épaules. Oui, les bruits comme ça, ça me rappelle toujours les coups de feux et les soldats et ça me fait peur. J’y peux rien, je réagis sans même m'en rendre compte. Je respire quand même un grand coup pour essayer d'arrêter de trembloter, surtout quand je vois qu'à présent, la femme à les yeux fixés sur moi.

Sur le coup, je ne sais pas trop quoi faire. Je regarde la femme aux yeux aussi verts que les miens sont rouges, cherchant à y deviner quelque chose. Mais je suis nulle à ce jeu-là moi. Elle me fait signe de m'asseoir et j'obéis sagement, tandis qu'elle vient s'agenouiller devant moi. Je suis vraiment petite en fait, même comme ça elle est juste à la même taille que moi. Puis, je la vois fouiller dans sa robe, au niveau de la poitrine et au début, j'ai cru que ça la grattait mais non, elle sort un mouchoir d'entre ses doigts fins, comme une magicienne sortirait un lapin de son chapeau. Elle veut faire quoi avec? Ah, c'est pour moi. Elle maintient mon visage doucement, sans me faire mal et elle commence à essuyer mes larmes avant de me sourire. Elle est drôlement jolie comme ça.

"- Alors mon petit, pourquoi toutes ses larmes? Dites moi tout. Il s'agit d'un canard ce me semble.."

"- C'est parce que Sonia la cane... Le loup il l'a mangé alors j'étais triste mais... La cassette s'est remise en marche toute seule pour me montrer qu'elle avait passé les grilles de la Deus... Alors je voulais aller l'accueillir moi... Pour pas qu'elle soit perdue... Et pour la rassurer car ici, y a pas de loup."

Sa façon de parler me fait un peu bizarre. Je sais que je ne suis pas bien grande mais quand même. Et puis, je suis toute seule là, y a pas ma Tanya mais elle me dit vous quand même. Elle sait que j'ai une jumelle? Je ne sais pas trop mais bon, je me sens un peu moins paniquée maintenant que l'autre monsieur est parti et qu'il ne reste que nous deux. Je regarde beaucoup ses cheveux, très longs mais très bien coiffés, pas comme les miens, toujours revêches et en bataille perpétuelle.

"- Je l'ai pas trouvé au Temple alors que d'habitude, c'est là qu'on arrive tous. Et puis, je me suis dit que si on m'avait montré les grilles, c'était sans doute pour quelque chose. Alors je suis allée là-bas. Mais le surveillant, je crois qu'il ne m'a pas cru. Pourtant, c'est vrai, je le jure."


Je me suis un peu calmée mais je me pose toujours plein de questions à propos de mon canard. Parce que je ne voudrais pas qu'elle se perde ou qu'il lui arrive quelque chose. Une maladroite, ça suffit et je crois que c'est mon rôle alors... Je regarde un peu les lieux que je trouve étrange mais pas vraiment désagréable. Puis je reviens à la belle dame aux yeux de jade devant moi. Le porte cigarette entre ses doigts m'intrigue mais je n'ose pas y toucher, surtout qu'elle s'en est limite servie pour menacer le repenti tout à l'heure, donc ça doit être dangereux.

"- Au fait, je peux savoir qui vous êtes? Et où je suis? Parce que je ne suis encore jamais venue dans cette salle. C'est drôlement joli en tout cas. C'est vous qui l'avez décorée comme ça? Et le tube dans vos doigts, ça sert à quoi?"
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Mer 23 Avr 2014 - 18:32
"- C'est parce que Sonia la cane... Le loup il l'a mangé alors j'étais triste mais... La cassette s'est remise en marche toute seule pour me montrer qu'elle avait passé les grilles de la Deus... Alors je voulais aller l'accueillir moi... Pour pas qu'elle soit perdue... Et pour la rassurer car ici, y a pas de loup.
Je l'ai pas trouvé au Temple alors que d'habitude, c'est là qu'on arrive tous. Et puis, je me suis dit que si on m'avait montré les grilles, c'était sans doute pour quelque chose. Alors je suis allée là-bas. Mais le surveillant, je crois qu'il ne m'a pas cru. Pourtant, c'est vrai, je le jure."

Ce que racontait cette jeune fille était tout bonnement incompréhensible. Bon, la Deus c'était l'endroit où elles étaient, ça elle l'avait compris, le temple, les grilles tout ça c'était le lieu d'arrivée par contre elle n'avait pas la moindre idée de ce que pouvait être une cassette. Certainement un truc de cette époque ci mais ça ne l'aidait pas à savoir à quoi cela servait parce qu'il était assez évident qu'il ne s'agissait pas d'un meuble. Pour ce qui était des animaux c'était encore une autre affaire. Ses paroles avaient-elles une valeur littérale ou bien métaphorique? Parlait-elle d'une jeune fille nommée Sonia qui aurait eu des problème avec un adulte malveillant ou bien un loup avait réellement mangé une cane? A en juger les dires de la jeune fille aux cheveux de feu, sa manière de s'exprimer, craintive, hésitante, cherchant maladroitement ses mots.. Ce ne pouvait être que le deuxième choix. 

"- Au fait, je peux savoir qui vous êtes? Et où je suis? Parce que je ne suis encore jamais venue dans cette salle. C'est drôlement joli en tout cas. C'est vous qui l'avez décorée comme ça? Et le tube dans vos doigts, ça sert à quoi?"

L'élève, car vu son âge il ne pouvait s'agir que d'une élève, paru se calmer tandis que Jude l'écoutait poser ses questions avec un sourire bienveillant. C'est qu'elle posait beaucoup de questions cette petite, elle l'écouta donc jusqu'à ce qu'elle eut fini avant de répondre. La psychologue coinça à nouveau son mouchoir dans son corset quand elle en eut fini avec ses larmes et tira quelques bouffées sur son porte-cigarette avant de répondre en prenant soin de cracher la fumée loin du visage de sa petite invitée en s’asseyant à ses cotés.

" - C'est vrai que je ne me suis pas présentée, excusez moi. Je suis Jude Searl, la nouvelle psychologue et vous êtes?"

Tiens cette endroit lui plaisait, intéressant. La belle aux yeux de jade eut un petit rire, un de ces rires à demi retenu, tout en délicatesse et élégance. Un de ses rires qui font chavirer le cœur des hommes pour ces femmes à l’œil pétillant et au regard vif.

"Vous êtes dans mon cabinet et c'est en quelques sortes moi qui l'ai aménagé, oui. Vous plait-il?"

Elle tira une bouffée sur le porte cigarette avant de le montrer à son invité aux yeux de sang. Il était tout en bois noir finement ciselé de petites fleurs aux allures orientales.

"Ceci est un porte cigarette, ça permet de fumer sans que vos doigts ne sentent le tabac. Ce serait vraiment un comble pour une jolie femme que de sentir le vieux tabac froid, Dit elle en caressant délicatement sa joue du bout de ses doigts fins, un petit sourire aux lèvres tandis qu'elle recoinçait l'objet entre celles ci. Mais ce ne sont des choses pour une jeune personne telle que vous. Par curiosité, quel âge avez vous?"
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Jeu 24 Avr 2014 - 10:13
Encore une victoire de Canard ?....

" - C'est vrai que je ne me suis pas présentée, excusez moi. Je suis Jude Searl, la nouvelle psychologue et vous êtes?"

Jude Searl. C'est un peu dur à dire en une seule fois. Il va falloir que je fasse attention à bien articuler. Enfin, si je l'appelle que Jude, je ne devais pas avoir de soucis donc comme ça, ce sera parfait. En tout cas, elle continue toujours à ma parler en me disant vous alors, par réflexe, je me suis retournée pour voir si j'étais bien toute seule dans la pièce ou pas. Et à part mon ombre, je n'ai trouvé personne. Alors, comme la mienne elle ne fait pas comme celle de Peter Pan, elle se déplace pas tout seule, j'en ai déduis que c'était que à moi qu'elle parlait. Alors, à mon tour de répondre maintenant.

"- Moi c'est Soniya Siankov. J'ai le même prénom que la cane que je cherche, c'est rigolo comme coïncidence, nan? En lus, elle doit être russe aussi parce que le monsieur qui a fait la musique, il s'appelle Prokofiev et ça, c'est vraiment Russe comme nom."


"Vous êtes dans mon cabinet et c'est en quelques sortes moi qui l'ai aménagé, oui. Vous plait-il?"

Un cabinet? Pourtant ça ne ressemblait en rien à des toilettes ici. Mais oui, j'ai hoché vigoureusement de la tête parce que je trouvais que la décoration était jolie. Enfin, je n'avais jamais vu autant de tentures de, détails dans un espace aussi petit et quelque part, j'avais envie de prendre un bout de papier pour dessiner tout ça. Pour mieux m'en rappeler. Mais bon, après un regard de sa part aussi au reste, elle a ramené devant mes yeux le drôle de tube en bois très joliment ciselé qu'elle tenait alternativement dans ses doigts et dans sa bouche avant de m'expliquer à quoi il servait.

"Ceci est un porte cigarette, ça permet de fumer sans que vos doigts ne sentent le tabac. Ce serait vraiment un comble pour une jolie femme que de sentir le vieux tabac froid.
Mais ce ne sont des choses pour une jeune personne telle que vous. Par curiosité, quel âge avez vous?"


"- Euh, je n’ai pas tout à fait 18 ans puisque l'Orphelinat il nous avait pas encore mis dehors avec Tanya. Enfin, je les ai peut-être eu maintenant mais comme je ne suis pas sure, je ne peux pas dire. C'est important de savoir son âge? Parce qu'on s'en est jamais vraiment occupé avec Tanya."


C'est vrai que maintenant, que j'y pense, cela va bientôt faire un an que je me suis réveillée au temple, juste après ma jumelle. Alors, on a du grandir un peu normalement. Enfin, physiquement, je n’en ai pas l'impression mais en même temps, j'ai toujours été petite donc ça, c'est qu'un détail. Remarque, si on a eu un an de plus, je pourrais peut-être trouver un cadeau pour Tanya, pour lui faire plaisir. On referait une petite fête comme à Noël, juste toutes les deux. Oh oui, ça pourrait être vraiment super. Mais pour le moment, je retombe sur terre et me re-concentre sur la jolie dame en face de moi.

"- Ils sont jolis tes yeux, tout verts comme ça. Les gens ils étaient gentils avec toi? Parce qu’avec nous, ils disaient qu'on était des démons à cause de nos cheveux et de yeux tout rouges. Moi je les aime bien pourtant. "

Oui, je suis curieuse. Elle aussi elle a des yeux qu'on ne peut pas rater alors je e demande si elle a eu les mêmes problèmes que ma jumelle et moi. Bon, elle a plus l'air de ressembler à ma Tanya, capable de se défendre et tout, mais il faut toujours que je parle, moi, de toute façon. Et puis, il y a encore plein de choses que je veux lui demander.

"- Dis, je peux t’appeler Jude ou je dois dire Madame? Pourquoi tu me dis vous alors qu’aujourd’hui, je suis toute seule? Et c'est quoi une psychologue en fait?"


Et voilà, j'avais céder à ma curiosité maladive et je me remettais à la harceler de questions. Un jour, il faudrait que j'arrive à me maitriser un peu. Mais qui sait, si je ne demande pas, on me dira rien alors autant que je demande. Au pire, si elle ne veut pas, bah... Elle ne me répondra pas et puis c'est tout.
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Lun 28 Avr 2014 - 20:26
Alors comme ça la petite était russe. Jude aurait rêvé de visiter Moscou sous la neige mais les transports de son époque laissant à désirer, elle n'en avait jamais eu la possibilité. Et puis ses affaires l'appelaient ailleurs, pas le temps pour le tourisme. Par contre ses histoires de cane devenait de plus en plus incompréhensible, d'accord elle s'appelait Sonia, d'accord elle était peut-être russe également mais alors ces histoires de musique et de compositeur... La demoiselle aux boucles d'ébènes était un tantinet perdue.

Il y avait comme un bourdonnement résonnant dans la pièce, un bruit de fond que personne à part elle. Ce grésillement ne cessa d'augmenter et se mua bientôt en bribes de voix mais après avoir jeté un discret regard en coin autour d'elle, la psychologue ne remarqua personne d'autre qu'elle et la demoiselle assise à coté d'elle. Elle resta à l'écoute quelques secondes, attentive au moindre mot pour essayer de distinguer quelque chose. Ces paroles, aussi étrange que cela puisse paraître, émanait de la petite Soniya pourtant ils ne franchissaient pas ses lèvres. L'élève devait avoir un millier de questions fourmillant sous sa tignasse rouge car son envie de savoir était palpable pour la repentie. Elle voulait savoir à peu près tout sur tout ce qui l'entourait et puis il y avait aussi cette Tanya qu'elle avait envie de voir, une personne très proche d'elle à priori. Quelle était mignonne, curieuse comme tout.

Une douleur lancinante se répandit sous son crâne, écrasant sa tête comme dans un étau. Ah oui, CA... Ce truc étrange qui se produisait parfois lorsqu'elle était proche des gens depuis qu'elle avait ressuscité (elle avait encore beaucoup de mal à se faire à cette idée d'ailleurs.) et qui lui donnait d'atroce migraine.

" - Eh doucement mon petit, une question à la fois. dit-elle en posant son index long et fin sur les lèvres rosées de la demoiselle aux yeux ardents"

Jude se leva et alla s'asseoir sur le gros fauteuil dans le coin opposé de la pièce. Elle s'appuya sur l'accoudoir et cala sa tête dans sa main d'un air faussement désinvolte et tirant sur son porte cigarette. Elle n'avait que partiellement écouté ce que lui racontait la demoiselle en face d'elle mais suffisamment pour noter que Tanya devait très certainement être sa sœur, qu'elles étaient orphelines et qu'elle avait à peu près dix huit ans. Son hésitation la fit sourire, elle était comme ça Arsen, à ne pas vraiment savoir quand elle était née. Elle s’éclaircit la gorge, elle était ravie de répondre à ses questions mais doucement par pitié sinon sa tête allait exploser.

" - Gentils, hum ça dépend ce qu'on appelle gentil. Elle eut un petit rire. Certains ont passés des nuits entières à les contempler.... Mais tes yeux sont magnifiques soyez en certaine! De superbes rubis. J'ai connu une jeune fille qui avait les yeux rouges comme les tiens un jour, aussi belle que vous."

Elle éteignit sa cigarette dans un petit cendrier, déposa le petit objet de bois sur la table à coté d'elle et croisa ses jambes avec élégance en riant.

" - Par pitié, pas de Madame entre nous, je suis encore jeune, Mademoiselle à la limite.. J'ai eu beaucoup de noms durant ma vie mais vous pouvez m'appeler Jude car c'est ainsi que l'on m'a nommé à ma naissance. Il semblerait que le vouvoiement ne soit plus de mise à votre époque mais il l'était à la mienne alors ne vous inquiétez pas, j'ai bien compris que vous étiez seule."

Elle réfléchit un petit peu, en tant que psychologue, qu'était-elle sensée faire? Toute cette mascarade était d'un ridicule.. Elle n'avait rien à faire ici pourtant elle tenta de répondre à la question de la rouquine.

" - Et bien il semblerait que je sois là pour résoudre les problèmes des gens. Et vous? Vous êtes ici pour étudier?"


A elle d'assouvir sa curiosité maintenant.
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Mar 29 Avr 2014 - 9:35
Encore une victoire de Canard ?....

" - Eh doucement mon petit, une question à la fois.

Ah bah visiblement, j'en avais fait un peu trop sur ce coup-là. J'avais encore des tas de questions que j'aurais aimé lui poser tout de suite mais j'ai été obligée de me taire comme son doigt venait se poser sur ma bouche. Je l'ai laissé faire et j'ai simplement attendue qu'elle le retire, gardant mes interrogations pour moi. Jude s'est alors levé pour aller s'asseoir plus confortablement dans un autre fauteuil, le plus loin possible de moi. Elle devait en avoir assez que je lui pose autant de questions. Ou peut-être qu'elle n'avait tout simplement pas envie que je reste. En même temps, moi j'avais aussi mon canard à trouver et ce n'était pas en restant avec la jolie dame aux yeux verts que je pourrais lui tomber dessus. J'allais donc me lever lorsque la voix de la psychologue a retenti, me stoppant net dans mon élan.

" - Gentils, hum ça dépend ce qu'on appelle gentil.
Certains ont passés des nuits entières à les contempler.... Mais tes yeux sont magnifiques soyez en certaine! De superbes rubis. J'ai connu une jeune fille qui avait les yeux rouges comme les tiens un jour, aussi belle que vous."


Je penche un peu la tête sur le côté en entendant ses paroles. Il y a plusieurs façons d'être gentils? Je ne voyais pas trop ce que cela voulait dire mais bon j'imaginais bien des gens rester des nuits complètes simplement à se noyer dans son regard émeraude. Bon, moi je n'y passerais pas ma journée mais parce que j'avais déjà des choses à faire sinon, pourquoi pas. Le nuit, je suis sure qu'on dit pouvoir y voir les étoiles s'y refléter et briller, ça doit être drôlement joli.

Bon, que mes yeux à moi soient jolis, j'étais contente qu'elle me le dise mais je n'y croyais pas trop. Rouges comme ça, ils faisaient surtout peur, ça je le savais bien. Par contre, la fin de sa phrase m'a beaucoup surprise. Une autre fille comme moi, avec les yeux de la même couleur. Je suis persuadée qu'elle ne parle pas de ma Tanya parce qu'elle n'a pas dit qu'elle était pareille que moi, simplement pour les yeux. Et puis, je ne suis pas vraiment belle moi, mais ça me fait plaisir qu'elle le pense quand même. D'ailleurs, ça m'a fait rougir un peu, comme si je n’étais déjà pas assez colorée comme ça.

"- Je ne suis pas vraiment belle moi, ma Tanya l'est bien plus elle. Mais merci quand même."


" - Par pitié, pas de Madame entre nous, je suis encore jeune, Mademoiselle à la limite.. J'ai eu beaucoup de noms durant ma vie mais vous pouvez m'appeler Jude car c'est ainsi que l'on m'a nommé à ma naissance. Il semblerait que le vouvoiement ne soit plus de mise à votre époque mais il l'était à la mienne alors ne vous inquiétez pas, j'ai bien compris que vous étiez seule."

"- Alors je t'appellerais Jude. Moi j'ai jamais dit vous aux gens, sauf quand ils me faisaient très peur. Enfin, en général, ceux-là, je leurs parlaient pas ou le moins possible mais ce n’est pas la question. C'est juste que d'habitude, quand on me dit nous, c'est que ma Tanya elle est avec moi alors c'est plus facile pour les gens. Du coup, j'ai cru qu'il y avait quelqu'un d'autre. Désolée."

En fait, je réalise que je ne suis pas tout à fait à l'aise ici. Déjà parce que ma jumelle est pas là, j'ai toujours pas retrouvée ma cane et puis, maintenant, la pièce a beau être très jolie, j'ai un peu l'impression d'y être complètement déplacée. C'est riche, c'est beau, c'est grand, c'est... Tout ce que je n'ai jamais eu de mon vivant et que je ne connais pas vraiment plus maintenant.

" - Et bien il semblerait que je sois là pour résoudre les problèmes des gens. Et vous? Vous êtes ici pour étudier?"

"- Bah, c'est ce qui était écrit sur le papier que la grande Dame m'a donnée lorsque je suis arrivée au Temple. Mais je ne suis pas très douée alors je ne suis pas sure que je saurais devenir une déesse un jour. Je suis juste contente, au moins je ne suis pas toute seule, j'ai ma Tanya avec moi.
Dis, si tu es là pour résoudre les problèmes des gens, tu vas m'aider à retrouver Sonia la cane alors? Parce que bon, des problèmes, moi j'en ai tout le temps, je suis habituée maintenant à me débrouiller avec. Mais elle, elle ne va pas comprendre. Et je voudrais vraiment l'aider."


Oui, j'ai un peu une idée fixe dans la tête pour le moment mais c'est drôlement important aussi. Moi quand je suis arrivée, y avait ma Tanya. Pour Eraqua, c'est moi qui étais là. Enfin, il ne faut pas qu'elle se retrouve seule, la pauvre. Se faire manger par un loup, c'est déjà assez difficile comme ça alors renaitre ici, je n’imagine même pas. Ou si un peu quand même.
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Sam 3 Mai 2014 - 15:07
"- Bah, c'est ce qui était écrit sur le papier que la grande Dame m'a donnée lorsque je suis arrivée au Temple. Mais je ne suis pas très douée alors je ne suis pas sure que je saurais devenir une déesse un jour. Je suis juste contente, au moins je ne suis pas toute seule, j'ai ma Tanya avec moi.
Dis, si tu es là pour résoudre les problèmes des gens, tu vas m'aider à retrouver Sonia la cane alors? Parce que bon, des problèmes, moi j'en ai tout le temps, je suis habituée maintenant à me débrouiller avec. Mais elle, elle ne va pas comprendre. Et je voudrais vraiment l'aider."


Jude prit son menton entre ses doigts fins avec un air pensif. Le temple devait être cet endroit par lequel elle était arrivée dans ce "monde"..

" - Une grande dame vous dites? Je n'ai croisé qu'un abruti sautillant qui a disparu avant même d'avoir répondu à une seule de mes questions."

Cette petite était si mignonne et si naïve.. La demoiselle aux boucles d'ébènes ne pouvait s'empêcher de la titiller un peu, de ne pas répondre tout de suite à ses questions, de la faire mariner un peu et puis qui sait, elle avait l'air d'être là depuis un certain temps alors elle pourrait peut-être répondre à quelques une de ses interrogations.

" - Votre Tanya, vous l'aimez beaucoup n'est ce pas? Vous êtes arrivée ici en même temps ce me semble, êtes vous mortes ensemble?"

Alors pourquoi Arsen et elle ne s'étaient pas retrouvées en mourant? Deus choisissait-il certaines personnes et pas d'autres? Dans ce cas pourquoi elle et pas l'empoisonneuse?

" - Mais revenons au sujet qui vous intéresse vraiment, je présume que vous n'avez rien à faire de mes bavardages de bonne femme . Cette cane, cette Sonia comme vous dites, pourquoi viendrait-elle dans cette académie? Les animaux ne peuvent pas venir ici je me trompe? Elle doit être au paradis des canes (s'il existe) si elle est bel et bien morte."


Le paradis des animaux franchement, quelle absurdité! Elle n'avait jamais cru en l'existence d'un quelconque dieu et encore moins au paradis. Et puis n'en était-elle pas la preuve vivante (ou du moins pas tout à fait morte)? Avec une vie de débauche fut la sienne elle aurait du moisir en Enfer, pas finir psychologue dans une académie d'apprentis dieux, morts eux aussi. Mais bon, il aurait été tellement facile de briser cette petite pleine d'espoir assise sur la méridienne devant elle. Beaucoup trop facile et donc en aucun cas divertissant, autant la laisser croire que sa cane sortie d'on ne sait où était heureuse quelque part loin d'ici. Elle l'aurait bien aidé à la chercher dans toute l'académie si elle avait réellement eu une chance d'y être mais à partir à la chasse au dahu pour lui faire plaisir.. Elle n'avait rien à y gagner.

Jude se releva doucement et vint s'agenouiller devant elle en prenant son visage dans sa main. Elle caressa lentement sa joue et lui adressant un sourire doux et chaleureux. La douleur revient lentement à la charge mais elle l'ignora de même que tous les grésillements qu'elle accompagnait

" - Vous savez, je doute que votre amie Sonia soit parmi nous. Elle doit être au paradis à l'heure qu'il est. Tu n'as plus à t'inquiéter pour elle maintenant, elle sera bien entourée."
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Sam 3 Mai 2014 - 21:57
Encore une victoire de Canard ?....

" - Une grande dame vous dites? Je n'ai croisé qu'un abruti sautillant qui a disparu avant même d'avoir répondu à une seule de mes questions."

Ah tiens, ce n’était pas la même personne. Peut-être parce que moi j'étais une élève et pas elle. Ou parce qu'elle était adulte et pas moi. Ou pour une autre raison dont je ne sais rien du tout en fait. Par contre, moi non plus la Dame ne m'avait donnée aucune réponse lorsque j'étais arrivée. Bon, je ne lui avais pas posée de questions non plus. Déjà parce qu'elle avait disparue avant que je comprenne ce qui se passait mais surtout parce que je cherchais ma Tanya. Elle avant tout. Qu’est-ce que j’avais été soulagée de la retrouver.

" - Votre Tanya, vous l'aimez beaucoup n'est ce pas? Vous êtes arrivée ici en même temps ce me semble, êtes vous mortes ensemble?"

"- Bah c'est ma Tanya!!! Je l'aime au moins gros comme ça et même encore beaucoup plus. C'est elle la meilleure, la plus forte et tout. C'est la plus mieux de toutes les jumelles de l'univers entier."

Oups, je crois que je me suis un peu emportée. J'ai même manqué de tomber de mon siège en faisant le plus grand geste possible pour mimer la taille de mon amour pour ma sœur. Alors, je me calme un peu et je me rassois, au moins histoire de ne pas finir par terre.

"- Et oui, on est morte en même temps. Enfin, elle un peu avant moi. Elle a essayé de me protéger et elle a pris la balle en pleine tête. Moi, j'ai voulu la venger mais j'ai rien pu faire et ils m'ont poignardés avant de m'abandonner près d'elle. Donc oui, on est mortes ensemble."

" - Mais revenons au sujet qui vous intéresse vraiment, je présume que vous n'avez rien à faire de mes bavardages de bonne femme. Cette cane, cette Sonia comme vous dites, pourquoi viendrait-elle dans cette académie? Les animaux ne peuvent pas venir ici je me trompe? Elle doit être au paradis des canes (s'il existe) si elle est bel et bien morte."

Un paradis des canes? Pas d'animaux ici? Pourtant, j'en ai bien vu, j'en suis certaine. Des oiseaux, des écureuils, un petit hérisson même ou des poissons dans l'eau. Mais en y réfléchissant, c'est vrai que je n'ai jamais vu de canard. Et ceux qui sont là, comme animaux, ils ne seraient donc pas morts? Alors que nous on l'est tous? Je ne sais pas pourquoi, mais je trouvais cette idée drôlement bizarre. Du coup, je ne sais plus trop quoi penser ni quoi dire. Je reste simplement assise dans mon fauteuil, les yeux grands ouverts et la bouche aussi sans doute un peu à essayer de bien tout remettre dans l'ordre dans ma petite tête.

" - Vous savez, je doute que votre amie Sonia soit parmi nous. Elle doit être au paradis à l'heure qu'il est. Tu n'as plus à t'inquiéter pour elle maintenant, elle sera bien entourée."

"- Ah? Bon bah, c'est mieux pour elle alors. Je devrais être contente pour elle dans ce cas. J’espère qu'elle se fera pleins d'amis et qu'elle aura plus peur alors maintenant."

J'ai voulu me montrer enjouée et heureuse de cette nouvelle mais au fond, je ne le suis qu'à moitié. En fait, j'aurais été drôlement heureuse de rencontrer cette cane, moi. Elle avait le même nom, un peu la même histoire que moi et, oui, c'est sans doute bête mais, je me sentais assez proche d'elle quelque part. Alors, pour le coup, tous mes espoirs tombent à l'eau. Mais je ne vais pas pleurer pour ça, ce serait stupide. Et puis, si elle a droit au paradis, qu'elle en profite. Elle l'a bien mérité, foi de Soniya.

En réalité, je crois que je l'envierais presque. Moi aussi, j'aimerais bien connaitre le paradis. Pour moi et ma Tanya. Pour plus vivre comme sur Terre. Pour plus passer par des épreuves comme le coup des renards, les cours trop difficiles, les gens méchants et tout le reste. Simplement pour être heureuses, en paix. Enfin. Faut pas croire, c'est compliqué de devenir une déesse.

Je dois avoir ce qu'on appelle un petit coup de blues parce que sans prévenir, je viens prendre Jude dans mes bras, doucement. Bon, j'ai pas de force donc je peux pas faire mal mais ça me fait du bien. Simplement une présence, près de moi. Je vois moins Tanya ces derniers temps et oui, non complicité me manque, je me sens un peu seule. Peut-être pour ça que j'ai tant espéré trouver cette autre 'moi', en quelque sorte.

"- Merci, de m'avoir tout bien expliqué. Je ne suis pas très maligne des fois, je suis désolée. Je vais plus m'en faire pour elle maintenant. Et je m'excuse parce que, du coup, tu as réglé un problème qui n'existait pas. C'est ma faute si tu as perdu du temps pour rien avec moi. Mais tu es drôlement forte en tout cas parce que même les soucis inventés, finalement, tu sais les résoudre."
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Ven 9 Mai 2014 - 23:13
Décidément cette petite était vraiment trop drôle. Regardez là à essayer de paraître joyeuse alors qu'elle était toute tristounette et déçue de ne pouvoir voir son stupide canard! Oh bien-sûr il aurait été déplacé de se mettre à rire maintenant mais Jude ne pu s'empêcher de sourire, le plus chaleureusement possible, il n'aurait pas fallu qu'elle pense qu'elle se moquait d'elle. Mais c'était tellement facile... La petiote se lisait comme un livre ouvert, sans ambiguïté ou double sens, pas de second degrés ou d'ironie, toute cette insouciance, c'en était presque déroutant. Son passé n'avait pas été facile semblait-il pourtant elle avait conservée l'innocence de la plus blanche des colombes. C'était la première fois que la demoiselle aux boucles d'ébène croisait pareil cas, c'était en quelques sortes son exact opposé, un être sans vice et sans perversité.

La rouquine avait été bien plus affectée par cette histoire de cane qu'elle ne l'aurait du car elle vint se glisser entre les bras de la repentie, tout doucement, sans un bruit. Jude l'installa confortablement, la tête sur ses genoux et se mit à lui caresser la tête avec tendresse. Elle l'invita à fermer ses petits yeux de rubis et à se détendre tout en frottant délicatement son dos frêle. De cette manière la jeune fille ne pouvait pas voir la grimace de douleur qui s'était formée sur le visage de la psychologue, sa migraine l'avait reprise avec plus d'intensité que précédemment. Ce "pouvoir" dont on l'avait affublé à son arrivée semblait s'activer lorsqu'elle était à portée de bras d'une personne et monter en puissance lors d'un contact physique. De cette manière aucun risque de ne pas entendre que Soniya voulait sa sœur et surtout de l'affection et de l'attention. Elle était comme la plus part des petits enfants, à chercher leur repère, cette personne au centre de son petit monde et à lui quémander de l'affection.

"- Merci, de m'avoir tout bien expliqué. Je ne suis pas très maligne des fois, je suis désolée. Je vais plus m'en faire pour elle maintenant. Et je m'excuse parce que, du coup, tu as réglé un problème qui n'existait pas. C'est ma faute si tu as perdu du temps pour rien avec moi. Mais tu es drôlement forte en tout cas parce que même les soucis inventés, finalement, tu sais les résoudre."

Jude rit délicatement en continuant ses caresses. Cette rouquine était vraiment trop mignonne.

" - Mais je suis là pour ça vous savez. Je résous tous les problèmes, même ceux qui n'existe pas. Surtout ceux qui n'existe que dans les petites têtes comme la votre, c'est ma spécialité."

La repentie inspira lentement, la douleur se répandait comme une trainée de poudre sous son crâne. Il fallait qu'elle s'habitue au plus vite à ce nouveau fait dans sa vie car ça se produisait de plus en plus souvent, de plus en plus fort aussi et qu'elle n'allait pas se priver de toucher les gens simplement parce qu'un dieu auquel elle ne croyait pas l'avait maudite. La jeune femme ne pouvait se priver des plaisirs charnels, qu'elle affectionnait tellement pour une raison aussi stupide.

" - Ma jeune enfant, vous n'avez parlez de musique et de compositeur tout à l'heure, de ce Prokofief... Qui est-ce?"

La psychologue soupira en silence, la douleur s'amenuisait enfin. Elle souriait à la rouquine avec beaucoup de douceur, une pointe de nostalgie mêlée à de la fierté dans le regard.

" - Je suis également mélomane voyez vous, je jouais du violon de mon vivant. Peut-être vous en jouerais-je un morceau à l'occasion."
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Mar 13 Mai 2014 - 11:02
Encore une victoire de Canard ?....

" - Mais je suis là pour ça vous savez. Je résous tous les problèmes, même ceux qui n'existe pas. Surtout ceux qui n'existe que dans les petites têtes comme la votre, c'est ma spécialité."

Ah bon? On pouvait avoir comme métier celui de résoudre des soucis qui n'existaient même pas? C'était drôle ça. Moi je les créais en général les problèmes alors en même temps, c'était logique qu'il y ait des gens qui soient là simplement pour tout réparer. Enfin, j'étais bien là, simplement blottie dans les bras de la psychologue aux jolis yeux de jade. Elle avait un peu les mêmes mimiques que ma Tanya, ses doigts qui caressait ma chevelure fournie pour me rassurer et me calmer. J'ai fermé les yeux une seconde jusqu'à ce que Jude se remette à parler.

" - Ma jeune enfant, vous n'avez parlez de musique et de compositeur tout à l'heure, de ce Prokofief... Qui est-ce?"

"- J'ai pas encore eu beaucoup le temps de me renseigner sur lui mais je sais que c'est un compositeur russe. Il aurait vécu en même temps que ma Tanya et moi, même si on ne s’est jamais rencontré et qu'on est mortes jeunes. C'est qui a fait la musique de Pierre et le Loup, le dessin animé que je regardais, avec Sonia la cane. D'ailleurs, elle, c'est le hautbois. Ça lui va bien je trouve."

" - Je suis également mélomane voyez vous, je jouais du violon de mon vivant. Peut-être vous en jouerais-je un morceau à l'occasion."

Alors là, aussitôt, je me suis relevée, au risque de me cogner même contre Jude tellement j'ai fait vite. Mon visage rayonnait tandis qu'un immense sourire illuminait ma trogne, chassant toutes les marques de tristesses que j'aurais pu encore avoir. Je me suis mise à sautiller sur place, mes mains frappant l'une contre l’autre à toute vitesse, traduisant sans grand mal mon excitation.
Alors là, aussitôt, je me suis relevée, au risque de me cogner même contre Jude tellement j'ai fait vite. Mon visage rayonnait tandis qu'un immense sourire illuminait ma trogne, chassant toutes les marques de tristesses que j'aurais pu encore avoir. Je me suis mise à sautiller sur place, mes mains frappant l'une contre l’autre à toute vitesse, traduisant sans grand mal mon excitation.

"- Toi aussi tu es musicienne? J'adore le violon, j'aimerais beaucoup savoir en jouer mais je n’ai pas encore eu le temps de l'apprendre. Lui et le piano, les deux prochains que je veux savoir jouer. Tu me feras écouter, hein? S'il te plait?"

En attendant, j'avais presque complètement oubliée l'histoire de l'autre Sonia que je devais trouver. parce que bon, même si c'est vrai que j'ai jamais vu d'animaux magiques ici, rien ne dit qu'elle ne pourrait s'être réincarné en humain non plus. Alors je chercherais quand même encore un peu. Mais pour le moment, je voulais en savoir plus sur Jude et ce qu'elle savait faire comme musique.

"- Tu jouais que du violon ou aussi un autre instrument? Tu en as un ici. Moi, j'ai ma lyre et ma flute qui m'ont suivi quand je suis morte. Je les ai retrouvé intactes auprès de moi dans le Temple, j'étais drôlement contente. D'ailleurs, c'est mon domaine divin la musique."
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Mar 22 Juil 2014 - 12:16
"- Tu jouais que du violon ou aussi un autre instrument? Tu en as un ici. Moi, j'ai ma lyre et ma flute qui m'ont suivi quand je suis morte. Je les ai retrouvé intactes auprès de moi dans le Temple, j'étais drôlement contente. D'ailleurs, c'est mon domaine divin la musique."
La demoiselle aux boucles d'ébène secoua doucement la tête. Comment une gamine pouvait-elle être aussi exciter par le simple fait que son interlocutrice sache jouer d'un instrument de musique? Soniya lui faisait penser à un petit chien qui agite la queue quand son maître lui fait miroiter une sucrerie, c'était à la fois touchant et pitoyable.
"- J'ai également joué un peu de piano pendant un temps mais j'ai vite arrêté. Je n'ai pas de violon ici, il ne faisait pas partie des objets avec lesquels je suis morte. Mais dites moi, qu'est ce qu'un domaine divin? Parce que je suis arrivée il y a encore peu et on ne peut pas dire que le rouquin sautillant qui se fait appeler directeur m'ait expliqué quoi que ce soit."
Le vice, c'était ça son domaine à elle. plein de question se bousculaient dans sa tête. D'abord en quoi ça consiste? Devenait-elle la déesse du vice au terme de longs années de repentir? Et puis être la déesse du vice c'était quoi? Etre la personne la plus viciée de l'humanité? Parce que si on en croyait les propos de sa mère elle l'était déjà. Pourquoi la maintenir dans le flou si on attendait quelque chose de bien précis d'elle? Oh non sa y est maintenant elle comprenait, c'était encore une de ses histoires de cheminement et voyage initiatique à la con. Jude détestait ces pseudos apprentissages guidés sur une voie prédéfinie, tout ce qu'elle avait appris elle ne le devait qu'à elle même. Dans sa jeunesse, ses parents avaient fait appel à des précepteurs mais ils avaient tous été malmener par la gamine intelligente et revêche qu'elle était. Les pauvres avaient, sans exception, démissionné après quelques mois. Mais là n'était pas le propos. Si Deus avait des desseins cachés pour elle alors elle se ferait un plaisir d'y déranger.
- "Est ce que tout le monde a les même pouvoirs? Comment ça marche?"
Ne sait-on jamais des fois que cette gamine possède un manuel de comment se servir de ses pouvoirs pour arriver à ses fins. Et puis si elle arrivait à maîtriser les siens peut-être pourrait elle faire disparaitre cette atroce migraine qui la torturait lorsqu'elle entendait les envies des gens autour d'elle. Toute explication en plus de ce qu'elle avait déjà découvert était bon à prendre, ça lui ferait gagner du temps. 
" - Vous me disiez que votre domaine divin était la musique, c'est intéressant, que vous permet-il de faire? Vous devez être une experte en la matière pour que Deus vous ai choisi pour ça."
La psychologue la gratifia de son plus beau sourire, penchant légèrement la tête sur le coté. Quelques questions, un peu de flatteries bien dosées et cette fillette lui dirait tout ce qu'elle veut entendre.
" -Parlez moi donc de vous, je serais ravie de connaître un peu plus votre histoire."
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Lun 28 Juil 2014 - 11:18
Encore une victoire de Canard ?....

"- J'ai également joué un peu de piano pendant un temps mais j'ai vite arrêté. Je n'ai pas de violon ici, il ne faisait pas partie des objets avec lesquels je suis morte. Mais dites moi, qu'est ce qu'un domaine divin? Parce que je suis arrivée il y a encore peu et on ne peut pas dire que le rouquin sautillant qui se fait appeler directeur m'ait expliqué quoi que ce soit."

Du piano! Comme ma Princesse sur Terre. Elle en avait de la chance. Moi aussi un jour, j'apprendrais à jouer du piano. Et du violon. Et même de tous les instruments de musique qui existent. Comme ça, je pourrais choisir celui que je préfère selon mon humeur, les timbres qui me font envie et tout le reste. La musique, c’est magique, tout simplement. Je ne pourrais pas m'en passer moi en tout cas et je suis certaine que Jude elle peut comprendre ça. Enfin, maintenant, je redescends de mon petit nuage. Elle m'a demandé quelque chose sur les Domaines Divins aussi. Mais ça, je risque d'avoir plus de mal à lui répondre.

"- Est ce que tout le monde a les même pouvoirs? Comment ça marche?"

"- Nan, chacun à un Domaine Divin particulier, qui est lié à ce qu'il était de son vivant. De ce que je sais, on ne nous donne jamais d'explication dessus quand on arrive. Certains peuvent aider à mieux les maitriser mais sinon, faut apprendre tout seul. Par contre, on peut gagner des pouvoirs aussi, quand on a fait des choses pour l'Académie. On va prier au Temple et après, Deus il nous offre un pouvoir en plus. Par exemple, moi je peux faire ça. "

Et hop, ma main disparait quelques secondes dans le vide avant de réapparaitre avec ma lyre dans la main. Je suis fière de mon petit effet et je lui laisse quelques secondes pour bien voir ce que j'ai réussi à faire avant de ranger mon instrument. Je ne veux pas risquer qu'il s'abime, je m'en voudrais trop.

"- C'est mon Coffre Dimensionnel. Je peux ranger des objets dedans et les sortir quand je veux. Et plus je améliore, plus mon Coffre deviens grand."

" - Vous me disiez que votre domaine divin était la musique, c'est intéressant, que vous permet-il de faire? Vous devez être une experte en la matière pour que Deus vous ai choisi pour ça."

"- Pour le moment, je peux pas faire grand-chose. Mais quand je joue de la musique, je peux créer un bouclier autour de moi et des gens proches et comme ça, je les protège des attaques. Mais comme je ne suis pas très forte, ça ne dure pas très longtemps. Alors, je veux devenir plus forte pour pouvoir plus aider et protéger les autres."

Pas la peine de mentir, je n'étais pas aussi douée que cela non plus. Je savais jouer de la musique, je savais chanter et faire des spectacles avec ma Tanya. J'aimais rendre le sourire aux gens, les faire rêver mais je n'étais pas une grande combattante. Je n'aime pas la violence et oui, je fuis plus que je n'affronte les choses. Mais je ne désespère pas. Un jour, ma Tanya pourra être fière de moi.

" -Parlez moi donc de vous, je serais ravie de connaître un peu plus votre histoire."

"- Bah y rien de spécial à savoir. On a jamais connu nos parents, c'était l'orphelinat notre maison à Tanya et à moi. Alors, pour rendre la vie plus facile, on a fait des spectacles. Je chantais, je faisais la musique et je racontais les histoires pendant que Tatoune elle faisait les marionnettes, elle jonglait et faisait parler son ventre. On était perdu quelque part en Russie et on ne savait pas vraiment que la guerre arrivait. Mais un jour, les soldats sont arrivés et ils nous ont enlevés. Y a eu le train, c'était long, terrifiant et horrible et puis l'arrivée. Encore pire en fait. J'avais peur et on a décidé de s'enfuir au plus vite. On l'a fait le soir-même mais les chiens ont trouvés notre piste et ...."

Est-ce que j'ai vraiment besoin de continuer? Elle a parfaitement compris ou je voulais en venir, j'en suis certaine. Je ne rigole plus, je me suis même repliée sur moi-même, comme pour me protéger. Je revois la neige, le blanc et le silence percé seulement par nos souffles saccadés. Les aboiements, ma chute, le coup de feu et Tanya au sol, déjà partie. Ma colère, ma tentative désespérée et ce couteau dans mon ventre. La douleur, le froid avant que je parvienne à serrer les doigts de ma jumelle, une dernière syllabe de chanson sur les lèvres avant de la rejoindre. Je frissonne violemment en y repensant. Si je n'étais pas tombé, si Tanya n'était pas revenue, si j'avais pu... Mais maintenant, tout ça, c'est du passé.

"- Voilà, c'est toute mon histoire. Tu vois, y a rien de fantastique. C'est juste... le contraire d'un conte de fée. Une histoire triste et qui finit mal..."
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Dim 3 Aoû 2014 - 13:32

Jude laissa échapper un petit rire, alors sa mère avait raison finalement, son comportement dépravé la poursuivait même après sa mort vu qu'elle était à présent destinée à devenir la déesse du vice. Néanmoins ses paroles avaient quelque chose de rassurant, au moins la rouquine ne pouvait-elle pas lire dans ses pensées comme la psychologue était capable de le faire. Au sens figuré comme au sens propre d'ailleurs, même si son pouvoir se limitait uniquement aux désirs et envies.

Oh tiens donc, un coffre dimensionnel, comme c'est intéressant. On aurait dit un de ces tours de passe passe de ce cher Arsène mais la repentie doutait sérieusement que la petiote devant elle en soit capable.  Alors malgré le caractère improbable de son explication, la thèse de la magie était plus si farfelue que ça ici. Alors comme ça on pouvait gagner des pouvoirs en priant? Si c'était bien la cas, Jude était prête à se faire bonne sœur pour ça. Vendre son âme au Diable ou à Deus, ce n'était pas si différent et tant que ça lui apportait du pouvoir mais surtout du savoir Jude pouvait vendre n'importe quoi à n'importe qui.

Sa petite mélomane était une vraie oie blanche, bon c'était pas difficile à deviner mais le fait que son pouvoir consistait à protéger les autres en était la preuve irréfutable. Et malgrè la pitié et le mépris qu'elle ressentait pour ce genre de personne il fallait bien quelques altruistes désintéressés dans ce monde. Sinon comment subsisterait les parasites opportuniste et manipulateurs dans son genre?

Oh tant de tristesse dans sa voix, tant de culpabilité s'en était touchant et pathétique. Sa grande sœur était morte par sa faute, par la faute de sa faiblesse. Elle avait prise une balle en la protégeant si la psy se souvenait bien de ce qu'elle lui avait dit. Et son sacrifice n'avait servit à rien puisqu'elles étaient mortes toutes les deux au final.

" - Les contes de fée sont d'un ennui mortel. Le bonheur est une notion surfaite puisque c'est le malheur qui nourrit les êtres."

Jude tira une longue bouffée sur son porte-cigarette et s'approcha lentement de son invitée jusqu'à prendre son menton dans ses doigts fins. Elle plongea son regard de jade dans le sien avant de poursuivre.

"- Pourquoi cette histoire serait-elle finie mon petit? Posez vous la question, aurait-il mieux valu que vous viviez dans votre Russie natale, rongée par la guerre et la pauvreté ou bien que vous mouriez ensemble, vous et votre sœur pour revivre ici?"

Elle la lâcha et recula un peu pour se rasseoir dans son fauteuil. Les fourmillements avaient recommencés très légèrement mais heureusement ils se retirèrent sitôt qu'elle se fut éloignée. Ses boucles d'ébènes tombaient en cascade sur la soie noire de sa robe tandis qu'elle observait sa patiente assise sur la méridienne pourpre.

" -Qu'est ce que vous cherchez? Chacun cherche quelque chose, ou bien quelqu'un."


La jeune femme croisa élégamment les jambes dans le son feutré de la soie que l'on froisse, dévoilant une partie des ses longues jambes fine terminée par de jolies bottines de cuir noire à petits boutons. Elle gratifia Soniya d'un sourire et continua à fumer.

" -Je pourrais peut-être vous aider, après tout je suis la pour ça. Mais avant ça, jouez moi donc un morceau de votre lyre."
Invité
avatar
Invité
Re: Encore une victoire de Canard ? - Mar 5 Aoû 2014 - 13:24
Encore une victoire de Canard ?....

" - Les contes de fée sont d'un ennui mortel. Le bonheur est une notion surfaite puisque c'est le malheur qui nourrit les êtres."

J'ai un peu l'impression de me grande une sorte de gifle lorsque Jude me dit ça. Les contes de fée, c'est joli pourtant. Et tout le monde y croit, au moins un peu, quand on est petit, nan? Moi je ne les ai jamais trouvés ennuyeux. Quant à ses mots sur le bonheur et le malheur, même si sur le coup je reste assez perplexe, je ne peux pas nier qu'elle ait raison. Bah oui, si je prends mon existence, je ne peux pas dire que le bonheur il a vraiment été au rendez-vous. Pour Tanya non plus. Du coup, j'en viens à me demander si elle n'aurait pas raison. Toutes ses belles histoires, ce ne serait que du vent et rien de plus? Au fond de moi, j'espère que non, qu'il y a plus que ça derrière ses simples mots alignés sur des pages de papiers aptes à me faire si facilement rêver.

"- Pourquoi cette histoire serait-elle finie mon petit? Posez vous la question, aurait-il mieux valu que vous viviez dans votre Russie natale, rongée par la guerre et la pauvreté ou bien que vous mouriez ensemble, vous et votre sœur pour revivre ici?"

Pour le coup, je ne sais pas quoi répondre. C'est vrai que ce n'était pas vraiment le paradis sur Terre mais ça restait notre vie. Nous étions ensemble et nous étions prêtes à tout affronter. Mais ici, on a plus faim, on à des vêtements, des cours et les gens sont moins méchants avec nous. Enfin, Tanya n'a plu de soucis elle. Moi, c'est différent et je pense que ça sera toujours comme ça. Je baisse la tête. En fait, ce qui me manque, c'est ma jumelle. Parce que je l'ai bien remarqué que depuis que nous nous sommes réveillées ici toutes les deux, malgré tout, on s'éloigne. Je la vois moins, on ne se raconte plus tous nos petits secrets comme avant et u coup, j'ai peur. De la voir s'éloigner toujours davantage jusqu'à ce qu'au final, elle m'abandonne. Elle aussi...

"- L'histoire de notre vie, elle est finie. Une autre a commencée avec notre réveil ici, je veux bien l'accepter, mais ça ne sera jamais la même. Plus rien ne sera jamais plus comme avant..."

Je suis égoïste de pense comme cela, je le sais, mais je ne peux pas m'en empêcher. Je ne veux pas qu'il arrive quoi que ce soit à ma Tanya mais comment pourrais-je l'aider ou la protéger, en étant un poids pour elle? Et comment pourrais-je la rassurer, l'écouter, si nous ne nous voyons plus? Un soupir de lassitude m'échappe. En fait, je crois que je regrette un peu de ne pas être morte pour de bon. Car alors, tout ceci serait parfaitement terminé.

" -Qu'est ce que vous cherchez? Chacun cherche quelque chose, ou bien quelqu'un."

"- Je ne sais pas. Je voulais être plus forte pour pouvoir protéger ma Tanya mais je crois que même ça, j'en suis pas capable. Alors, je ne sais plus."

" -Je pourrais peut-être vous aider, après tout je suis la pour ça. Mais avant ça, jouez moi donc un morceau de votre lyre."

Mes doigts disparaissent dans le vide avant de réapparaitre avec mon instrument. Je n'ai même pas envie de discuter à présent. Mais je sais que ma musique exprime très bien mes sentiments à ma place alors finalement, ce sera encore le plus simple. Jude souriait mais moi non, je n'avais pas le cœur à ça. Alors, j'ai pris ma Lyre bien en main avant de fermer les yeux et de me mettre à jouer.
Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: Encore une victoire de Canard ? -
Encore une victoire de Canard ?
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Infirmerie-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page