Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Intimité alcoolisée

 
Invité
avatar
Invité
Intimité alcoolisée - Dim 6 Avr 2014 - 1:25

Ouais bah putain, ça faisait déjà un mal de chien d'accoucher en étant vivante, bah je peux vous dire qu'en étant morte ce n'était pas mieux ! Et pour couronner le tout, c'était dans un monde absolument pas familier à notre charmante fée verte. Ha la la, que voulez-vous. Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'elle avait quitté cet hôpital de cinglés pour se réfugier à nouveau dans la guilde. Après tout, fallait bien aller quelque part et retourner à une certaine routine avait tout de même un effet apaisant. Mais bon, entre ceux qui se demandait où était passé son gros ventre et ceux qui en avait rien à foutre sans oublier ceux qui n'avait absolument rien remarqué, notre renégate se demandait si ce choix fut le bon. Une semaine s'écoulait à nouveau et la confirmation se pointait : Oui, du moins pour le moment !

*T'es vraiment folle d'avoir fait ça, qui sait ce que cette humaine va faire de lui ?*

*Yuri est entre de bonnes mains, je m'occuperai de cette femme plus tard. J'ai d'autres chats à fouetter.*

*Moi je ne suis pas contre fouetter ta chatte cela dit !*

*T'es vraiment lourd ...*
Sa santé était au top, l'enseignante déchue avait retrouvé toutes ses forces et surtout une certaine forme. Son ventre n'était pas encore aussi plat qu'auparavant, mais elle y travailler. Elle devait retrouver son endurance d'antan pour retourner vaquer à ses occupations favorites : la boisson. Bah ouais, vous croyez quoi, torturer et tuer des humains en se faisant deux trois apprentis au passage, cela donnait soif ! D'ailleurs, en cette belle nuit qui commençait, la jeune femme se rendit dans la salle de bain pour être fin prête. Cela faisait un bail qu'elle n'était pas retournée au bar. C'était l'occasion pour elle d'oublier cette histoire merdique et de se demander ce que son fils pouvait bien faire maintenant. Peut-être que la nana l'avait également abandonné, qui sait. En fait, elle s'en foutait. Seule sa soirée comptait et elle devait être parfaite !

"- Ha ha, tu sais que t'es bonne à faire pâlir plus d'un fantôme toi ?!"

Nue devant sa glace, Kym s'admirait, il fallait dire que sa récente grossesse lui avait donné des atouts encore plus majeure qu'à l'époque. Une forme et des rondeurs parfaites. Prenant soin de se vêtir d'une mini-jupe et d'un soutient-gorge, elle enfila un manteau long direction, la porte des dimensions. Quelle sensation étrange et si délicate. Les vestiaires empestaient la sueur, heureusement, personne à l'horizon. L'ancienne prof se dirigea telle une féline dans la nuit, vers le bar sacré ! Quelques minutes suffirent pour s'y rendre. Elle pouvait apercevoir des têtes inconnues, quelques unes qu'elle avait dues côtoyées à l'époque. Mais là une fois de plus, cet établissement se voulait neutre. Quoi de mieux pour tenter de récolter des informations autour d'une bonne boisson rafraîchissante ... Ou deux ...

"- Kym ! Putain, ça fait un bail ma belle, que deviens-tu ?"
"- Salut mon poulet, je vois qu'il y a du monde ce soir, heureusement que Raziel te renforce !" - Lui dit-elle d'un clin d'oeil.
"- Comme d'hab ?"

D'un hochement de la tête, la jeune femme s'installa au comptoir sur l'un des tabourets se faisant servir une bonne absinthe avec seulement deux glaçons. Une deuxième, puis une troisième, on pouvait dire que sa tête roulait sur ses épaules et son rire était plus que communiquant, tellement, que les gens ne pouvaient guère passer sans l'apercevoir ...
Invité
avatar
Invité
Re: Intimité alcoolisée - Dim 6 Avr 2014 - 20:45
Journée de repos pour Lev. Non là il n'avait pas l'énergie pour retourner voir Rain à l'académie. A la place de ça, il passa sa journée à roupiller comme un porc, seul, dans sa maison. Le manque de Lyra se faisait ressentir. En six mois ils en avaient prit des habitudes. Mais voilà, tout était passager, autant les mauvaises habitudes que sa relation avec elle. C'est donc Akira qui venait aménager avec le démon. Avant tout pour le surveiller, voir s'il allait bien, qu'il ne tente pas un suicide à cause de sa déprime ou qu'il ne perde la tête à cause de l'alcool. Éviter qu'il pète un câble et qu'il tue des humains, après tout son job était de les protéger.

Le soir était enfin arrivé. Akira venait de rentrer alors que le démon roupillait encore. Il ronflait en plus. Un bon sommeil réparateur. Mais voilà, il ne pouvait pas le laisser ainsi. Alors avec beaucoup de mal, il le réveilla. Comme d'habitude faut le dire.

« Debout gros tas !
- Nyan … Dodo …
- J'ai ramener du dürüm pour qu'on mange ce soir.
- Doodooo !
- Debout !! »

Et c'est donc avec du mal que notre démon se leva. Après une bonne douche, il partit dans la cuisine alors que son ami l'attendait. Il avait préparé la table. Et ils mangeaient dans le silence. Oui oui le silence. Lev n'aimait pas parler au réveille. Suite à ça il voulait se coucher, mais il l'en empêchait. Akira voulait sortir ce soir ! Alors Lev devait bien s'habiller. Genre, comme s'il avait besoin de ça. Mais voilà, il était forcé et ne pouvait pas faire demi-tour. Voilà donc les deux hommes dans un bar. Non Lev ne le connaissait pas. Mais au moins il voyait du monde. Et faut lui dire que le contact avec les personnes lui manquait.

Akira allait d'un côté alors que Lev allait de l'autre. Le bar était grand, peuplé de personnes, il y avait autant de femmes que d'hommes et le démon n'avait pas l'habitude de voir autant de personnes dans une seule pièce. Mais ça ne le gênait pas. Heureusement d'ailleurs. Il se contenta de se poser sur une chaise, vers le comptoir tandis que le barman parlait à une femme. Femme que Lev avait déjà vu d'ailleurs, mais il ne se souvenait pas où. Alors il s'approcha, curieux alors que la femme se saoulait et s'assit à côté d'elle.

« Je sais pas ce qu'elle boit, mais je veux la même chose. »

Le barman hocha la tête et lui servit. Le démon goutta et se mit à son tour à boire. Puis il dévisageait à nouveau la femme aux cheveux verts. Une femme bien formée, comme il pouvait les aimer. Sauf qu'il ne pouvait pas faire autre chose que mater une femme vu qu'il avait Rain, il voulait rester fidèle quand même. Le démon, bu. Encore et encore. Puis hésitant, il passa sa main dans les cheveux verts de la femme qui était à côté d'elle.

« T'as les cheveux doux … »

Bien sur que le démon avait un coup dans le nez. Mais il était encore en état pour se contrôler, du moins pour le moment. Lev tenait assez bien l'alcool, il n'était pas encore saoul, heureusement pour lui.

« Ça fait longtemps toi. J'sais pas si tu te souviens d'ma gueule .. »
Invité
avatar
Invité
Re: Intimité alcoolisée - Dim 13 Avr 2014 - 0:03

Roh ce monde qu'il y avait et ça n'arrêtait pas d'arriver. Le bar semblait être victime de sa popularité. C'est vrai que notre enseignante déchue n'avait pas remis les pieds depuis un bail. Elle était plus que connue ici et avait déjà animé bien des soirées. Bon, faut l'avouer, ce n'était pas toujours de sa faute mais surtout celle de ce liquide divin qui n'est autre que l'alcool pour ne pas le nommer. Bref, et maintenant ? Bah maintenant, notre débris buvait pour oublier tout ce merdier, cette prison dorée qu'on lui avait offerte. En fait, c'était un vrai cauchemar. Voulant quitter l'Académie pour fuir cet univers de pantin et assouvir sa vengeance envers ces piètres humains, elle s'est enfermée dans un monde qui n'était pas le sien. Non, elle n'arrivait pas à trouver sa place, telle une girouette elle papillonnait autant vers ses proies pour les torturer et les bouffer autant qu'elle s'en servait pour répondre à ce foutu besoin de plaisir. Peut-être que dans un sens c'est ce qu'elle recherchait en étant venue ici. Chaque fois qu'elle posait un pied dans ce bar, de choses merveilleuses et fantastiques se passaient, autant sur l'envie de la chair comme le sang qui coulait dans les chambres vétustes à l'arrière de la bâtisse.

*Pfff et c'est reparti, tu vas encore te saouler et on va encore terminer dans un endroit glauque !*

*Et alors, tu as l'air de tellement aimer !*

*Laisse-moi tranquille, tu verras un jour, tu verras !*

*Quoi, sois heureux, quand je ne suis plus maître de mes mouvements, tu peux prendre toute la place que tu veux !*
Ouais bon, en même temps vu comme ça l'a réussi. M'enfin, heureusement son débat intérieur s'arrêta avec l'approche peu discrète d'un mec. Un homme d'un air familier, en même temps notre renégate en avait vu défiler. Il avait l'air assez intéressé par ce qu'elle buvait et après plusieurs minutes, et gorgées arrosées, il passa sa main dans sa chevelure émeraude. Non mais genre, pour qui il se prend ! Oser ainsi passer la douane de la sphère privée ... Je veux ! La petite Kym répondait à son flirt par un sourire coquin et un rire encore plus que communicatif. Par contre, elle éclata deux fois plus de rire quand elle entendu sa phrase. Mais loll, comme disait les jeunes de nos jours, c'est quoi cette drague à deux francs sérieux ? Levant sa main en direction du barman, elle commanda encore un verre, le sien étant tristement vide. La guerrière se tourna toujours assise sur son tabouret, croisa ses longues jambes mettant ses atouts en avant et se pencha quelque peu vers son interlocuteur qui venait de terminer sa dernière phrase.

"- Humm, ouais, ta gueule me rappelle peut-être quelque chose. Dans une forêt non ? Humm, ha ouais, j'était encore enceinte il y a quelques mois ha ha !"

Bon, je vous l'accorde, ses paroles n'étaient absolument pas réfléchies ni même un tant soit peu attirante. En fait, elle se foutait bien de l'avoir déjà vu ou non. Sa petite gueule était agréable, pareil pour l'enveloppe corporel qui l'entourait, alors pourquoi se faire chier avec des tient, on ne sait pas déjà vu ? L'ancienne prof se rappelait même d'une question qu'on lui avait posée, vous n'êtes pas renégate au moins ? La question qui se posait à ce moment dans sa tête était, est-ce que je veux me le faire oui ou non ? La réponse fut plus qu'explicite vu qu'ils ont passé une soirée plus qu'intense. Fin bref, vous vous en foutez mais voilà, une anecdote bien intéressante aussi peu futile qu'elle soit.

"- Dis-moi, tu t'ennuies pas un peu ? Es-tu venu seul ici beau brun ?" - Reprit-elle tournant son doigt dans son verre qui venait de lui être servi.

Pourquoi pas prendre un peu de bon temps après tout. Elle avait subi un accouchement d'enfer il y a un moment maintenant et venait à peine de revenir dans la guilde, autant donc reprendre ses habitudes jusqu'au bout. Et ce n'est pas ce connard d'Isanagi qui lui dirait quelque chose, bien trop occupé à s'allier avec les pires monstres que cette Terre n'ait connus.

Ses doigts saisirent un des glaçons qui flottait à demi dans le verre pour le porter à son cou. Il commençait à faire chaud, Kym ne savait pas trop si c'était la situation en soi ou l'effet de l'alcool qui se faisait ressentir. Jouant avec descendant jusqu'à son décolleté, elle le tient à nouveau du bout de ses ongles pour venir le lécher langoureusement. Geste très suggestif n'est-ce pas ? Et alors ?

"- Je ne suis pas contre passer un moment avec toi ..." - Lui chuchota-t-elle dans le creux de l'oreille, penchée vers lui, sa paume libre posée sur sa jambe..
Invité
avatar
Invité
Re: Intimité alcoolisée - Ven 25 Juil 2014 - 19:54
À la question du démon, la femme explosa de rire. Le démon ne comprenait pas vraiment. Il avait quelque chose sur le nez ? Pourquoi est-ce qu'elle riait ainsi sous son nez ? Il avait juste posé une simple question. Le démon se contenta de lever les sourcils quand elle rit et de l'observer en silence. Si pour une nuit il pouvait se lier à son ancien lui, le Lev qui fait rire toute la galerie, alors autant la laisser rire non ? Elle commanda un verre alors que le démon prenait une gorgée de son propre verre. Et elle lui répondit enfin. Dans une forêt. Une femme enceinte. Lev avala de travers et toussa brusquement et bruyamment, mettant sa main devant sa bouche pour éviter de cracher de ce qu'il avait bu. Ah non, ça il ne s'y attendait pas. Il savait très bien qu'une déesse, même enceinte d'un dieu faisait bel et bien un humain et non un bébé humain. Le barman tendit un mouchoir au membre du conseil et s'essuya.

Lev reprit son souffle et commanda un autre verre puisque le sien était déjà vide. La belle femme passa rapidement à autre chose. Elle parlait de s'ennuyer. Et s'il était venu avec quelqu'un. Il regarda quelques secondes autour de lui, cherchant Akira. Il n'était pas seul non. Il était avec Akira. Akira qui avait disparut dans la foule et qui n'avait pas intérêt à se saouler. Parce que si Lev finissait lui aussi bourré, qui va emmener l'autre chez le démon ? Surtout qu'il fallait voyager. Et que voyager saoul c'était bien une mauvaise idée. Il se retourna ensuite pour faire face à son interlocutrice.

« J'suis venu avec un pote qui a disparut dans la foule en fait … Et toi ? Mademoiselle traîne en solitaire ? »

À peine avait-il posé les yeux sur elle qu'elle avait un glaçon qu'elle laissait glisser lentement au niveau de son cou. Puis au niveau du décolleté que le démon s'était forcé à ne pas regardé depuis le début. Une main sur sa jambe, elle lui murmurait vouloir passer du bon temps avec lui. Le démon recula sa tête. Il était … embarrassé. Il ne savait pas vraiment comment agir en fait. C'était un peu la première fois qu'on lui faisait du rentre-dedans si on ne compte pas Lyra qui était bourrée. Là encore c'était un mauvais souvenir dont il ne fallait pas se souvenir.

Kym plaisait bien à Lev, il n'allait pas cracher dessus. C'était son genre. Néanmoins il pensait à Rain et à la promesse qu'il lui avait fait. Il était à elle. Son attention n'était qu'à elle. Ses caresses et ses baisers aussi. Tout en fait. Il retira donc la main de Kym de sa jambe et recula légèrement, histoire de mettre un peu de distance entre eux.

« Désolé mais j'ai déjà quelqu'un. Et je n'ai pas envie de faire le connard avec elle. »

Et puis de manière général ce n'était pas son genre de tromper autrui. Que ça soit ses amis ou même sa sœur. Sœur qui avait disparut, mais passons. Il était gêné et bu une nouvelle gorgée de son breuvage. Un silence s'installa. Lev jeta un coup d’œil à Kym après avoir reposé son verre sur le comptoir.

« Tu parlais d'être enceinte tout à l'heure. Qu'est devenu le bébé ? »

Non il ne pouvait pas à être à l'académie. Et une renégate qui se reproduit ne va sûrement pas s’encombrer d'un bébé avec elle. Surtout qu'à ce moment-là ça avait l'air de ne pas l'aider d'être enceinte. Oui Lev est curieux. Mais en même temps il est membre du conseil et papote avec une renégate. S'il peut avoir quelques informations il ne dirait pas non. Ça aiderait le conseil qui continuait de diminuer petit à petit. Ils étaient désormais trois à tout gérer. Ça faisait un paquet de travail et il arrivait que Lev travail même lors de ses congés et de nuits. Autant dire qu'il a une vie mouvementé sur Terre et qu'il n'a pas le temps de courir après les femmes. Surtout qu'il avait faillit mourir pour Rain, là encore c'est une autre histoire. Le démon restait donc là, dans ce bar et attendait que Kym lui réponde en espérant qu'elle n'ai pas mal prit son refus. Lev est fidèle, au moins y'en a une qui sera contente.
Invité
avatar
Invité
Re: Intimité alcoolisée - Dim 3 Aoû 2014 - 1:26

Qu'ils sont mignons tous les deux à papoter se réchauffant le gosier comme si tout était normal, comme si tout allait bien, comme si ... Comme si rien ne s'était passé. On aurait dit effectivement deux vieux potes qui se retrouvaient et se racontaient leur histoire pour rattraper le temps. Oui, le temps, notre charmante Kym en avait enfin ! Elle était libre, elle pouvait sortir et faire ce que bon lui semble et c'était précisément ça qu'elle était venue chercher ici. Par dessus tout, elle adorait ce bar ! Personne ne la regardait comme une traître ou une méchante pas gentille qui tape sur les doigts des ados ou qui mange des enfants. Non, elle pouvait simplement être une femme et se la jouer à fond pour ramener un détritus bourrés dans son pieu, comme au bon vieux temps. Hélas, les années passent, fallait s'y faire. Après tout, il était beau gosse et était même accompagné ! Qui sait, par un autre beau gosse également, miam !

*Non, mais regarde le avec ses principes sérieux, j'ai envie de lui sortir les tripes par son troufion quoi !*

*Tant de poésie !*

*Attention, tu vires du mauvais côté de la force obscurienne de la lumière ma petite !*

*... Ecoute-toi de temps à autre ...*
Toujours dans son show, elle continuait à descendre facilement plusieurs verres d'affilés, en même temps, elle avait une réputation à tenir mouahahahaha. M'enfin, même si elle avait tenté une approche plus qu'agressive, l'homme n'était de loin pas prêt à s'engager pour une bonne partie de jambe en l'air tout de suite. Pas grave, elle en a connu d'autre. Lui adressant un sourire quelque peu coquin, elle se passa une mèche de cheveux derrière l'oreille avant que ce bellâtre prenne à nouveau la parole et tout ça pour lui demander ce qu'était advenu du gosse ? Nan mais il était sérieux là ? Ho hooo ... Nous sommes dans un bar, il fait super chaud, tu as une bombasse qui ne demande qu'à se divertir et tu lui parles de son gosse qu'elle s'est enfin déliée il y a peu ? Ha la la, ces mecs, ils ne savaient vraiment pas entamer une conversation descente, m'enfin, après tout, avec la dose d'alcool qu'elle avait, autant commencer à parler un peu d'elle. En fait, parlons d'elle heu ... Il s'appelait comment ce mec ?

"- Mon bébé ... C'est un fils si tu veux tout savoir, je l'ai confié à une humaine en école de chirurgie si je ne me trompe, du moins, un truc dans le genre. Elle saura très bien s'en occuper." - Elle s'arrêta un court instant, décroisant ses jambes pour les croiser dans l'autre sens. Une gorgée avalée et hop, elle reprit - "- Tu sais, en étant des apprentis-Dieux, il n'est guère facile d'élever un bébé ... Vivant."

Mon cul ouais, c'était surtout plus facile de faire la fête pendant que ses responsabilités ont été balancées auprès d'une vulgaire humaine pour qui la pauvre, pensant bien faire les choses s'était trouvée au mauvaise endroit au mauvais moment.

"- Pour ta moitié, je te comprends, il n'était pas dans mon intention de te dérouter du droit chemin. J'ai connu un homme ... Je lui étais fidèle ... Je pense l'être encore d'une certaine façon, hélas, on peut dire que certaines choses lui sont montées à la tête." - Reprit-elle tournant son doigt dans son verre qu'elle venait de commander à nouveau. "- Avec tout ce que l'on vit, tous ces événements qui ont eu lieu, les chemins se séparent, les missions confiées nous amène à certains endroits. Et quand l'on côtoie l'horreur, la mort dans son angle le plus vicieux, un moment de tendresse, d'intimité, une simple caresse, nous rend encore plus fort et nous emplis à nouveau d'une énergie à faire déplacer des montagnes !"

Oui, comment être fidèle dans ce monde de chaos, être à l'académie dans son petit confort c'est bien, mais dès que l'on va sur le terrain, on se rend bien compte de ce qui nous entoure et ce n'est rien de bon. Même si notre dame noire fait partie des pas gentils qui puent des pieds, on peut dire qu'avec son expérience, elle ne laissait pas les choses filer aussi vite sous ses doigts. Kym a toujours aimé jouer avec ses proies !

"- En fait, il me semble pas que l'on se soit présenté ? Comment se nomme ce bel homme ?" - Lui adressa-t-elle d'un clin d'oeil ...
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 881

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
15423/2000  (15423/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Intimité alcoolisée - Sam 16 Aoû 2014 - 16:20
Nom commun
marâtre /ma.ʁɑtʁ/ féminin (équivalent masculin : parâtre)
1. (Littéraire) Belle-mère, femme du père par rapport aux enfants qu'il a eus d’un précédent mariage.
2. (Par extension) (Péjoratif) Mauvaise belle-mère.
3. (Par extension) Mère qui n’a pas de tendresse pour ses enfants, qui les traite durement.

Elle nous fait un combo, la belle-mère... elle répond exactement à toutes les définitions qui existent de ce mot ! Dommage pour l'allumeuse, Lev avait un peu d'intégrité, il ne se serait pas laissé faire. Eh oui madame !
:wink:

Court, fin brutale malheureusement... j'aurais aimé que ça aille un peu plus profondément (non mais dis-donc !), c'était plutôt bien parti tout ça ! Une prochaine fois comme on dit...

Kym Mäss : 255 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Intimité alcoolisée -
Intimité alcoolisée
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page