Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

L'Eclair et la Forêt

♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
L'Eclair et la Forêt - Lun 31 Mar 2014 - 17:31
- L'Eclair et la Forêt -

Le tonnerre rugit dans la forêt, suivit par une explosion et un nuage de fumée. Situé dans les terres inexplorées de la Deus Académie, il semblait impossible qu’un tel son puisse surgir. Après tout, le ciel était parfaitement dégagé et le temps des plus agréable. N’importe qui pouvait prendre des couleurs vu l’impact du soleil sur la peau en cette magnifique journée. Et pourtant, des oiseaux s’envolèrent, effrayés par ce son d’une extrême violence. Alors d’où provenait ce son ? Une machine qui aurait explosé ? Ça ne pouvait être possible après tout, il s’agissait d’une forêt.

En réalité, ce n’était autre que Kael. Torse nu et en sueur, des étincelles entouraient son corps. Son regard vert fixait un rocher se trouvant à quelque mètre en face de lui. Celui-ci était noircit par des impacts et sacrément désagrégé. En effet, des bouts de rochers se trouvaient sur le sol, démontrant qu’au départ, il devait faire le double de sa taille actuelle. Essoufflé, le jeune homme tentait de maintenir ces étincelles hors de son corps. D’un geste du bras, il lança un éclair tel une lance en direction du rocher. L’impact provoqua le même bruit qui avait jaillit un peu plus tôt, produisant également un nuage de fumée. Le bras devant le visage, le jeune homme attendit que la fumée se dissipe pour contempler les dégâts. Le rocher s’était à nouveau brisé et le sol fumant était légèrement noirci par la chaleur que produisait l’électricité.

Epuisé, les étincelles entourant son corps disparurent. Il tomba alors sur le sol, respirant fortement. On aurait eu l’impression qu’il avait parcouru le parcours du combattant une dizaine de fois tellement il était essoufflé. Il faut dire, il était dans la forêt depuis un petit moment déjà, à tenter d’en apprendre un peu plus sur ce pouvoir qui était le sien.


« Je ne peux… que l’utiliser cinq fois. C’est trop peu… » dit-il, à bout de souffle.

Il regarda ses mains, tremblantes à cause de la fatigue. Des gouttes de sueur perlèrent le long de son visage et tombèrent sur le sol. Il leva la tête vers le ciel, fixant le ciel bleu à travers les différentes branches et feuilles des arbres qui peuplaient la forêt. Son regard émeraude était baigné par la lumière du soleil, accentuant la beauté de ses yeux. Ce lieu était étrangement calme et reposant, mais il se doutait qu’il devait rester sur ses gardes. On ne savait jamais sur quoi on pouvait tomber dans des moments similaires. Il avait bien retenu la leçon lorsqu’il se promenait à l’Académie. Combien de fois était-il tombé dans « un piège » si on peut dire ? Deux fois ? Et pourtant, son arrivé ne datait d’il y a même pas un mois. Deux, trois semaines seulement. Enfin, il fallait s’y habituer à ce monde. C’était mangé ou être mangé. Kael préféré plutôt manger les autres que se faire manger… ce n’est pas un peu à double sens ça ? Enfin, passons.

Le jeune homme se leva avec difficulté. Ses jambes tremblaient énormément comme-ci toute son énergie physique avait été consommé par son électricité. A croire que ça lui permettait d’avoir la forme. Dans tous les cas, il fallait qu’il s’améliore et qu’il apprenne à doser sa puissance. Après tout, ce lieu avait beau avoir un aspect charmant, il était quand même très hostile.

C’est alors que le bruit d’un feuillage en mouvement attira l’attention de Kael. Il tourna la tête vers un buisson qui semblait être l’origine de ce bruit. Ce n’était vraiment pas le moment pour une agression quelconque ! Il espérait vraiment que ce ne soit rien de dangereux. Pitié, un lapin, un lapin, un lapin. Si on devait résumer ce qu’il pensait à cet instant précis, c’était bien de cette manière. Il s’approcha alors du buisson comme tout être humain normal, cherchant à voir ce qu’il y avait derrière. Après tout, la curiosité avait tendance à prendre le pas sur la raison. Il passa alors les mains entre les feuillages et sépara les branches pour voir ce qui se cachait derrière. Son regard se posa sur une petite boule de poil grise qui leva la tête en sa direction. Il sourit alors, heureux de voir que sa prière fut exaucée. Ce n’était autre qu’un petit lapin qui mangeait une baie, enfin, jusqu’à ce qu’il fut effrayé par lui. Il referma alors le buisson, laissant seul l’animal pour qu’il puisse continuer à déguster son repas. Il se tourna, s’approchant d’une branche où il avait posé sa chemise, lorsque son attention fut attirée par une silhouette se trouvant à côté du fameux rocher qu’il visait tout à l’heure. Il n’était plus seul…





Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: L'Eclair et la Forêt - Lun 31 Mar 2014 - 21:41


L’éclair et la forêt

"Pas touche à MA forêt!"


Ce bruit… On aurait dit le tonnerre. Pourtant, il n’y a aucun nuage dans le ciel, alors même que la puissance sonore indique qu’il vient d’une zone proche. Je m’avance alors à contre-sens des animaux fuyant la zone. Viennent ensuite trois autres coups de tonnerre, et je me rends compte que je vais dans la bonne direction lorsque j’aperçois de la lumière en même temps que j’entends le vacarme.

Je me demande quelle andouille peut avoir décidé de faire fuir la moitié de la forêt dans les nids de gobelins, qu’ils aillent pourrir en enfer ceux-là, en utilisant sa magie. En effet, n’ayant encore jamais vu de dragon ou d’animal étrange ici, j’en déduis que cela ne peut être qu’un membre de l’académie, et donc, professeur ou non, cette personne va devoir m’écouter. On ne touche PAS à MA forêt.

J’arrive derrière un arbre alors que la lumière et le bruit font éclater un rocher se trouvant plus loin, à ma droite. Ensuite, n’entendant plus de bruit, je sors de mon abri involontaire pour voir l’origine de ce vacarme.

Il s’agit d’un jeune homme, qui s’est visiblement tué à la tâche vu qu’il est agenouillé à terre. Je l’entends se plaindre qu’il n’y arrive qu’à cinq reprises, et décide de m’avancer vers lui lorsqu’il tourne brusquement la tête. Je vais m’asseoir sur sa pierre puis me rend compte qu’elle est brûlante, alors m’adosse à un tronc d’arbre proche. Après avoir trouvé ce qu’il cherchait, je vois une boule de fourrure partir. C’était un lapin, un simple lapin. Sans plus s’attarder sur sa découverte, mon jeune inconscient se retourne dans ma direction.

« - Téméraire, ce lapin, pour ne pas avoir fui et être resté là avec tout ce bruit… J’aurais parié qu’il ne restait plus un seul animal à 500 mètres au moins. Heureusement que tu ne m’en as pas laissé le temps. »


Je m’avance ensuite vers lui, la hache battant la cadence de mon pas sur ma cuisse. Une fois proche de lui, je lui tends la main avec une expression mi-figue, mi-raisin.

« - Je suis Simon Riou… Et toi ? Pourquoi vouloir faire fuir tous les animaux inoffensifs en t’épuisant de manière à ne plus être capable de te défendre lorsque les prédateurs viendront protéger leur territoire ? »


Je sais que je ne lui ai pas vraiment laissé le temps de parler, de répondre. Mais maintenant qu’il l’à, il ne devrait pas tarder à en profiter pour tout m’expliquer.

© Codé par Moisadike : Never Utopia
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eclair et la Forêt - Lun 31 Mar 2014 - 22:57

Simon : « Je suis Simon Riou… Et toi ? Pourquoi vouloir faire fuir tous les animaux inoffensifs en t’épuisant de manière à ne plus être capable de te défendre lorsque les prédateurs viendront protéger leur territoire ? »

Tel furent les mots de cet inconnu nommé Simon. Il semblait ne pas apprécier le comportement de Kael. Son regard émeraude se posa sur cet homme, puis le descendit en direction de sa hache. Etait-il un bûcheron ? Non, elle était trop petite pour être un bûcheron. En tout cas, son regard démontrait une certaine colère qui ne lui plaisait guère. En quoi cela le regardait ? Après tout, ce n’était pas son problème s’il se faisait dévorer par un animal… bon ok, ce ne serait pas spécialement plaisant non.

« Je m’appelle Kael Mc’Cray. Et si tu crois que mon intention était de faire fuir les animaux, c’est que vraiment, tu dois avoir l’esprit mal placé. Je ne faisais que chercher un coin à l’abri des regards pour pouvoir en découvrir un peu plus sur mon don si ça peut te rassurer. »

Il est vrai que les Hommes avaient tendance à agir bêtement, détruisant la nature sur son passage pour son profit personnel en sachant les conséquences, mais il ne fallait pas non plus généraliser. Il n’avait pas vraiment songé à faire fuir les animaux et puis, il y a bien eu un lapin qui lui a fait coucou si on peut dire. Dans tous les cas, la conduite de cet homme ne lui plaisait pas. Qu’il se souci de la nature est une chose, mais la façon dont il s’est adressé à lui, Kael ne l’avait pas apprécié. Après tout, un minimum de courtoisie, ce ne tuait personne.

« Toi par contre, tu devrais ranger ta hache. On pourrait penser que tu n’es pas venu me voir de manière spécialement pacifique. C’en est presque menaçant surtout vu l’expression sur ton visage. »

La voix de Kael était légèrement froide. Il attrapa sa chemise, la remettant sur son dos et refermant un à un chacun des boutons avant de la rentrer dans son pantalon noir. Comme à son habitude, il laissa un bouton ouvert pour ne pas avoir l’air trop strict, puis fixa de nouveau Simon.

« Et toi ? Que viens-tu faire ici ? Je ne m’attendais pas vraiment à rencontrer quelqu’un. Après tout, on est un peu à l’extérieur de l’Académie il me semble. Ce n’est pas dangereux pour toi de te promener tout s… »

Il détourna le regard, se rendant compte que sa phrase valait autant à l’un qu’à l’autre. Il rougit alors légèrement. Faire la morale à quelqu’un alors qu’il devrait plutôt se la faire tout seul… c’était un peu du foutage de gueule, de l’hypocrisie. Kael n’était pas du genre à faire ce genre de chose. Il se gratta alors le fond de la gorge, comme-ci cela allait permettre de cacher ce qu’il allait dire. Bien évidemment, ce n’était pas le cas, mais bon, on pouvait toujours l’espérer.

« Enfin, toi, qu’est-ce que tu fais ici ? »

Le jeune homme se rendit compte qu’il retrouvait un peu de ses forces. Ses membres semblaient se tonifiait. Il ne tremblait plus autant qu’il y a quelques minutes. Il tapa alors un peu du pied sur le sol histoire de se dégourdir les jambes et donc réveiller ses muscles. Après avoir passé un petit moment dans la forêt à dépenser ses forces, il fallait l’avouer, il avait un petit creux. C’est alors que son ventre cria famine, ce qui le fit rougir de nouveau de honte.

« Hum… désolé. »




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: L'Eclair et la Forêt - Lun 7 Avr 2014 - 17:31


L’éclair et la forêt

"Du danger ? Où ça ?"


Je savais très bien que son but n’était pas de faire fuir les animaux, mais la façon qu’il a de me le dire me fait sourire, et donc me détendre. Vient ensuite son commentaire sur ma hache, qui fait naître sur mon visage une expression d’incrédulité.

« - Ben… ça va être compliqué de la ranger… vu que c’est déjà le cas. »


Je ne suis pas dérangé par le ‘’manque de courtoisie’’ dont chacun de nous fait preuve par rapport à l’autre, vu que je m’en fiche royalement pour l’instant.

« Et toi ? Que viens-tu faire ici ? Je ne m’attendais pas vraiment à rencontrer quelqu’un. Après tout, on est un peu à l’extérieur de l’Académie il me semble. Ce n’est pas dangereux pour toi de te promener tout s… »


Je lève un sourcil à la fin de ces paroles, attendant la suite de ce terrain glissant sur lequel il vient de s’engager, mais il a plutôt l’air de se rendre compte de ses paroles, et se rétracte en changeant de sujet.

« - Ce que je fais ici ? Dans cette forêt ? C’est simple, je me suis auto-désigné comme gardien de ce lieu, alors je fais ma tournée habituelle. C’est relaxant en plus, cet environnement, tu ne crois pas ? »


Je marque ensuite une pause de quelques secondes le temps de reprendre mon souffle, puis prend un angle différent, souriant dorénavant franchement.

« - Ensuite, il m’est bien moins dangereux qu’à toi de venir ici, pour deux raisons. Tout d’abord, c’est ici que je peux le mieux utiliser mon pouvoir. Ah, aussi, je ne le fais pas jusqu’à épuisement. Enfin, je connais le fonctionnement des forêts grâce à ma vie humaine. »


Je donne peut-être l’impression de me moquer de lui, mais je n’en ai pourtant aucunement l’intention. J’essaie juste de lui faire comprendre dans quelle situation il risquait de tomber avec son épuisement actuel.

© Codé par Moisadike : Never Utopia
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eclair et la Forêt - Lun 7 Avr 2014 - 20:44

Simon : « Ce que je fais ici ? Dans cette forêt ? C’est simple, je me suis auto-désigné comme gardien de ce lieu, alors je fais ma tournée habituelle. C’est relaxant en plus, cet environnement, tu ne crois pas ? »

Kael ne réagit pas tout de suite à ce qu’il venait de dire… s’auto-désigné gardien de la forêt, c’était assez… en faites, il n’avait pas de mot sur le moment qui lui venait à l’esprit. Mais en tout cas, c’était déroutant d’entendre ça. Depuis quand on pouvait s’auto-proclamé. C’était comme-ci on s’autoproclamait dieu de l’académie, ou seigneur, ou roi. Bref, peut-être ce cher Simon prenait la chose au sérieux, mais pas lui. Il trouvait ça grotesque des gens qui s’autoproclame quelque chose. Mais il avait raison sur un point, c’était relaxant de se promener dans un tel environnement. Il partageait son avis sur ce sujet et il ne se fit pas prier pour le lui dire.

« C’est vrai que c’est relaxant d’être ici, je ne dirais pas le contraire. »

Simon : « Ensuite, il m’est bien moins dangereux qu’à toi de venir ici, pour deux raisons. Tout d’abord, c’est ici que je peux le mieux utiliser mon pouvoir. Ah, aussi, je ne le fais pas jusqu’à épuisement. Enfin, je connais le fonctionnement des forêts grâce à ma vie humaine. »

Et voilà, il avait fallu qu’il recommence avec ses sermons. Le visage de Kael redevint alors impassible. Il en savait quand même un minimum sur les forêts, il avait eu une vie humaine également et une culture. En plus, ce n’est pas parce que ce type savait des choses sur la forêt que les autres en savaient tout autant ! Ah ! Le jeune homme détestait ça. Il souffla du coup, légèrement exaspéré, puis leva la tête vers son interlocuteur.

« Tu sais, j’ai conscience du danger qu’il y a à s’épuiser de la sorte. Mais j’ai aussi conscience que les animaux ont peur des êtres se tenant sur leurs deux pattes arrière, donc des hommes. En sachant que la plupart des animaux dans une forêt sont craintifs, les chances pour tomber sur un prédateur n’ayant pas peur d’un homme, qui se tient naturellement sur ses deux pattes arrière, sont peu élevées. »

Kael sourit alors. Il cherchait à faire comprendre à Simon qu’il avait quand même réfléchit un minimum avant de pénetrer dans la forêt et d'agir comme il l'avait fait.

« En plus, les animaux ont toujours eu peur du tonnerre, donc j’ai encore moins de chance de me faire attaquer malgré mon état d’épuisement. »

Le jeune réalisa alors qu’il n’était plus sur Terre… il avait oublié certaines créatures qui pouvaient être tout sauf naturelles et donc qui pouvait ne pas réagir de la même manière que ce qu’il avait dit. Oublier qu’on était déjà mort, c’était un peu particulier… et en quelque sorte naturel vu qu’il était encore en vie ! Ah, ce monde pouvait donner mal à la tête si on y pensait trop sérieusement. Ou alors intéresser les plus grands philosophes…

« Enfin, j’oublie qu’on est plus sur Terre… » Dit-il, en soufflant de nouveau. « Je n’ai pas pensé aux multiples créatures de ce monde qui pouvaient sévir derrière les buissons. »

Il se tapa la tête avec une de ces mains avant de passer ses doigts dans les cheveux pour se gratter le crâne. Il était mal à l’aise à cette idée et se sentait ridicule d’y penser que maintenant. En même temps, il fallait l’avouer, il n’avait pas encore eu la chance, ou la malchance, de croiser une des créatures de ce monde. Hormis lorsqu’il était avec une petite rouquine, là oui, il avait vu une créature, mais il n’était pas face à elle.

« En faites, j’ai été un peu inconscient, je crois » dit-il, en rigolant. « Enfin, pour le moment, je suis en vie. Et puis, il y a le prince charmant qui vient d’arriver justement. S’il m’arrivait quelque chose, il me sauvera, n’est-ce pas ?! »

Il sourit alors bêtement en mettant les mains sur sa taille. Il n’avait jamais été inconscient de la sorte la plupart du temps. Il pensait à toutes les informations avant d’entreprendre une action. C’était une habitude qu’il avait pris lorsqu’il devait s’occuper de sa sœur. Il ne laissait rien au hasard. A croire que son pouvoir lui avait grillé certains de ces neurones parfois. Kael se rendait alors compte que ce monde commençait à le changer… Il passait facilement d'un état d'esprit à un autre... Cela l’effrayer assez, surtout lorsqu’il désirait voir sa sœur… Son désir allait-il s’évanouir s’il continuait de changer de la sorte ? Enfin… là n’était pas la question, mais quand même, il y avait de quoi se la poser. Son pouvoir avait vraiment autant d'influence sur lui, ou alors, était ce monde ? Ou alors, c'était peut-être l'enfance qu'il n'avait pas eu qui le rattrapait ? Enfin, dans tous les cas, il n'avait plus l'impression d'être entièrement le même qu'à son réveil.

« Il y a quelle genre de créature dans cette forêt hormis les animaux habituelles ? »

Kael s’assit alors par terre, collant son dos contre un arbre et regarda ce protecteur de la forêt droit dans les yeux.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: L'Eclair et la Forêt - Mer 9 Avr 2014 - 15:12


L’éclair et la forêt

"Démasqué ? "


Bon, c’est vrai, je ne me suis pas auto-désigné gardien de la forêt, mais il n’a pas besoin de le savoir ce jeune, si ? En même temps, j’aurais très bien pu lui dire que je suis un repenti, vu ma stature et mon âge, je suis presque certain qu’il m’aurait cru. Mais bon, tentons de voir combien de temps cette ‘’imposture’’ tiendra avant qu’il ne s’en rende compte.

Au moins, il confirme la seconde partie de ma parole, c’est bien qu’on ait un avis commun, même si cet avis est d’après moi partagé par une grande partie des élèves, professeurs et repentis de l’académie. Ensuite, mon retour sur l’accusation, il l’a vraiment mal pris je crois, j’en suis presque sûr vu sa réaction. Je n’aurais pas dû mettre la vie humaine en avant, c’est vrai, et je le lui dirais, dès que l’occasion s’en présentera, vu qu’il n’a pas l’air pressé de terminer sa diatribe.

« - Tu as raison, je n’aurais pas dû placer le sujet par rapport à notre ancienne vie. Désolé. Et… J’avais aussi un peu oublié pour le tonnerre… »


Je place cette excuse lorsqu’il reprend son souffle après avoir parlé du tonnerre. Il se remet ensuite à parler, plus calmement, admettant avoir été un peu inconscient et me donnant le rôle du prince charmant. Cette mention me fait sourire, même rire en fait.

Le plus comique dans la situation est que j’ai vraiment l’impression qu’il y croit à son histoire de prince charmant. Je réussis pourtant à me calmer avant qu’arrive la question fatidique, celle qui fera voler en éclat ma fausse déclaration.

« Il y a quel genre de créature dans cette forêt hormis les animaux habituels ? »

« - A vrai dire, je n’en connaît qu’un seul type, que j’essaie d’éviter, il s’agit des gobelins. J’ai déjà vu des chasseurs les affronter dans l’arène, mais dans la nature ils sont bien plus dangereux, ils ont en effet pour eux la connaissance du terrain. Les autres créatures non terrestres, je ne les ai pas croisés, et préférerais d’ailleurs les éviter si possible. »


Après lui avoir dit tout ce que je sais, je m’assois en face de lui, calmement, montrant ainsi que selon moi il nous reste encore du temps avant que qui (ou quoi) que ce soit ne pointe le bout de son nez.

© Codé par Moisadike : Never Utopia
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eclair et la Forêt - Mer 9 Avr 2014 - 17:46

Simon : « Tu as raison, je n’aurais pas dû placer le sujet par rapport à notre ancienne vie. Désolé. Et… J’avais aussi un peu oublié pour le tonnerre… »

« C’est un peu dur parfois de se rappeler qu’on est bel et bien mort. Tu ne trouves pas ? Et en même temps, personnellement, je ne peux oublier le fait que je sois mort. C’est assez contradictoire, non ? Ca ne te fait pas ça ? »

Dit-il une fois assis sur le sol, le regard en direction du ciel. Une part de lui s’était habituée à ce monde, mais une autre tentait désespérément de le ramener dans sa vie précédente. En même temps, il se devait de rester ancré dans son passé. S’il venait à l’oublier, il en viendrait à se détester. Il ne pourrait jamais oublier sa sœur. C’était oublier qui il était. Enfin, il baissa les yeux sur le sol, puis en direction de Simon. Il lui demanda alors quel genre de créature vivait dans la forêt.

Simon : « A vrai dire, je n’en connaît qu’un seul type, que j’essaie d’éviter, il s’agit des gobelins. J’ai déjà vu des chasseurs les affronter dans l’arène, mais dans la nature ils sont bien plus dangereux, ils ont en effet pour eux la connaissance du terrain. Les autres créatures non terrestres, je ne les ai pas croisés, et préférerais d’ailleurs les éviter si possible. »

« Des gobelins ? Comme dans les… jeux vidéo ? Style World of Warcraft ? »

Kael réalisa alors que peut-être, Simon venait d’une autre époque que la sienne. Peut-être ne connaissait-il pas les jeux vidéo, ces consoles et autres détails de ce genre qui parasitaient la vie des adolescents et des jeunes adultes. Le jeune homme n’avait pas eu le temps d’essayer ces différents détails, mais il les connaissait de nom. Quand on est serveur, on entend beaucoup de gens discuter de tout et de rien, donc discuter également des jeux vidéo.

« Hmmm, peut être tu ne viens pas de la même époque que la mienne ? J’ai constaté que les gens qui ont été choisi par Deus peuvent venir d’époques différentes… c’est d’ailleurs assez déstabilisant. Du coup, ils ressemblent à quoi les gobelins ? »

Simon fini par s’assoir par terre. Si un connaisseur de la forêt s’asseyait, ça voulait dire qu’il ne craignait rien à l’heure qu’il est. Il avait donc sortie les arguments qu’il fallait et avait donc eu raison. Actuellement, Kael était tranquille, du moins, pour le moment. Les animaux et autres créatures pourraient finir par venir repeupler ce lieu actuellement désert.

Pendant ce temps, le jeune sentait ses forces revenir. Si un ennemi arrivait, il pourrait peut-être courir pour le fuir, après, il ne savait pas combien de temps il avait avant que son pouvoir puisse être de nouveau utilisable. Au cas, peut être que ce Simon pourrait être utile. Enfin, il l’espérait un peu. Mais profitons plutôt de ce moment de paix plutôt que d’imaginer tout de suite des scénarios catastrophes. Il regarda ainsi le bûcheron, attendant qu’il fasse par de ses réponses aux questions de Kael. Il constata qu'il parlait beaucoup. Durant sa vie humaine, c'était vraiment tout l'opposé. Cela le déstabilisait assez, il avait du mal à se reconnaître au fur et à mesure que le temps passer... Mais ce dont il était sûr, c'est qu'il n'avait pas perdu sa tendance à s'analyser toutes les 5 minutes... c'était au moins ça.





Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: L'Eclair et la Forêt - Ven 11 Avr 2014 - 9:27


L’éclair et la forêt

"La forêt retourne à la normale "

Le jeune Mc’Cray m’a l’air plus détendu maintenant, en même temps, le fait que je me sois excusé doit grandement aider. De plus, il a l’air très enthousiaste par la découverte des gobelins, c’est assez étonnant. Je ne peux donc m’empêcher de sourire lorsqu’il mentionne les jeux vidéo, en particulier world of warcraft.

« - Hmm, warcraft…. Je n’y ai jamais joué, mais c’est vrai que c’était un phénomène lors de ma vie. Il avait bien quelques vieux qui préféraient les anciennes versions, ou l’on ne peut jouer qu’à un, mais la plupart des jeunes voulaient absolument l’avoir… Et non, je ne pense pas que les gobelins soient comme dans ce jeu. »


Il réfléchit ensuite en se demandant à quoi ressemblent les gobelins, et je lui souris franchement, satisfait de sa curiosité.

« - Ils sont petits et grognons, et généralement orange ou vert. En forêt ils placent des pièges pour attraper les animaux ou… tout ce qui passe dedans. Je connais un apprenti dieu qui s’est laissé prendre une fois. C’était compliqué de le sortir de là. On a beau dire qu’ils ne sont pas intelligents, ils ont une base tout de même. Ils connaissent même le principe de la prise d’otage. »


Je ne vois pas trop comment les décrire autrement alors je commence à tendre l’oreille, vu que normalement les bruits naturels reprennent peu à peu le dessus à partir de maintenant, et c’est d’ailleurs ce qui est en train de se passer. Je me lève alors calmement, indiquant qu’il n’y a aucun danger d’un signe de tête accompagné d’un sourire.

« - C’est bon, il n’y a normalement plus de danger ici. »


© Codé par Moisadike : Never Utopia
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eclair et la Forêt - Dim 13 Avr 2014 - 19:27

Simon : « - Hmm, warcraft…. Je n’y ai jamais joué, mais c’est vrai que c’était un phénomène lors de ma vie. Il avait bien quelques vieux qui préféraient les anciennes versions, ou l’on ne peut jouer qu’à un, mais la plupart des jeunes voulaient absolument l’avoir… Et non, je ne pense pas que les gobelins soient comme dans ce jeu. »

« Donc tu es de mon époque. Je n’y ai jamais joué également, je n’avais pas vraiment le temps pour. J’en ai juste entendu parler et vu quelques images. »

Ce monde lui manquait énormément mais il se devait de faire sans, du moins, pour le moment. Kael fixait son interlocuteur. La situation entre les deux hommes était plus agréable qu’au début. Ils étaient plus détendus, calmes et moins, comment dire… moralisateurs. Simon décrit alors à quoi ressemblait un gobelin.

Simon : « Ils sont petits et grognons, et généralement orange ou vert. En forêt ils placent des pièges pour attraper les animaux ou… tout ce qui passe dedans. Je connais un apprenti dieu qui s’est laissé prendre une fois. C’était compliqué de le sortir de là. On a beau dire qu’ils ne sont pas intelligents, ils ont une base tout de même. Ils connaissent même le principe de la prise d’otage. »

« Oh… connaître le principe de la prise d’otage montre au contraire des signes d’intelligences je trouve. En tout cas, le côté orangé doit être facilement repérable dans la forêt. Par contre, les verts… ils doivent bien savoir se cacher eux… »

Simon se leva alors calmement, semblant tendre l’oreille et regarder dans les recoins du paysage. Il craignait vraiment les gobelins. En même temps, comme il l’avait expliqué, il en avait côtoyé. Kael, lui, était détendu et ne s’en faisait pas. D’ailleurs, il avait bien raison de ne pas s’en faire, Simon venait de le rassurer davantage vu ce qu’il lui partagea.

Simon : « C’est bon, il n’y a normalement plus de danger ici. »

En même temps, il n’y en avait pas à la base apparemment, mais bon. Au final, il semblait être quelqu’un de plutôt sympathique. C’était le premier étudiant masculin que le jeune homme croisait, ça changeait. Il avait un don pour tomber que sur des demoiselles à croire. Du coup, c’était agréable.

Kael regarda autour de lui, se demandant comment il était certain qu’aucun danger ne rodait aux alentours. Ce serait intéressant de le savoir. En tout cas, il se demandait du coup si son pouvoir était en lien avec la forêt. Mais il préféra éviter de poser la question, cela ne le regardait pas vraiment.


« Ça fait longtemps que tu es… mo… enfin, ici, à l’Académie ? »

C’était un peu déplacé de demander depuis combien de temps il était mort… ça ne le faisait pas du tout, surtout qu’il ne savait pas la cause de sa mort. Peut-être était-ce douloureux de s’en rappeler pour certains ? Il valait mieux donc éviter de poser cette question de la sorte.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: L'Eclair et la Forêt - Sam 19 Avr 2014 - 17:56


L’éclair et la forêt

"Souvenirs et surprise. "


Je vois que le jeune foudroyant est de mon avis pour l’intelligence des gobelins, même si je crois qu’il m’a mal compris. Bah… On va faire comme s’il n’y avait eu aucune incompréhension et tout ira bien.

Une fois que je me suis relevé, et que je l’ai prévenu une nouvelle fois qu’il me semble que nous sommes en sécurité, il se met à tourner la tête pour sans doute vérifier mes dires, ou chercher mes sources d’informations. Il ne semble pas vouloir se lever pour l’instant, je pense qu’il doit se sentir encore trop faible pour ça. En même temps, je ne sais pas trop quel est sa capacité de récupération après avoir poussé ses éclairs à bout.

« - Ça fait longtemps que tu es… mo… enfin, ici, à l’Académie ? »


Sa question, enfin le ton hésitant plus que la question en elle-même, me fait sourire, et c’est d’une voix joyeuse et riante que je lui réponds.

« - Moi ? Selon le monde des humains, je ne suis pas encore né. Pourtant, je suis déjà mort et à l’académie depuis plusieurs mois… Je trouve que c’est assez étrange. »


En y réfléchissant bien, je trouve cela assez burlesque comme situation. Il faudra vraiment que je retrouve qui sont mes ancêtres, afin de les protéger pour pouvoir naître… A moins que le monde actuel amène un futur différent de celui d’où je viens. Cette prise de conscience me rassoit directement en me coupant les jambes.

« - Je… Je dois protéger mes ancêtres… Roooh punaise… Au fait, je sais que tu maîtrise la foudre, mais tu n’à pas connaissance de mon pouvoir… Veux-tu le connaître ? »


En disant cela, je souris et commence à faire grandir petit à petit la fleur se trouvant derrière lui, un peu à sa gauche. Une belle fleur sauvage. Je me concentre sur les racines actuellement, alors il ne s’en rend pas encore compte.

© Codé par Moisadike : Never Utopia
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eclair et la Forêt - Sam 26 Avr 2014 - 11:51

Simon : « Moi ? Selon le monde des humains, je ne suis pas encore né. Pourtant, je suis déjà mort et à l’académie depuis plusieurs mois… Je trouve que c’est assez étrange. »

Euuuh, comment expliquer qu’il venait de perdre Kael lorsqu’il prononça cette phrase ? Car là, il était vraiment perdu. Il n’était pas encore né et pourtant il était déjà mort ? C’était assez étrange et le jeune homme avait du mal à comprendre ce qu’il cherchait à dire. En plus, comment aurait-il eu connaissance du jeu World of Warcraft s’il était mort avant sa naissance ? Le jeune homme le fixa, d’un air sérieux, sans exprimer la moindre confusion dans son esprit.

« Désolé mais… tu m’as complètement perdu ! Comment peux-tu être mort en n’étant pas encore né ? Tu viens du futur ou… »

Il n’eut pas eu le temps de finir sa phrase que Simon retomba sur le sol, légèrement pâli. Il semblait avoir pensé à une chose qui avait sapé tout son moral. Ou alors, avait-il dit quelques choses de blessant ? Il ne lui fallut que quelques secondes de patiences pour un minimum comprendre ce qui se tramait dans l’esprit de cet homme.

Simon : « Je… Je dois protéger mes ancêtres… Roooh punaise… Au fait, je sais que tu maîtrise la foudre, mais tu n’à pas connaissance de mon pouvoir… Veux-tu le connaître ? »

Protéger ses ancêtres ? Il devait vraiment naître dans le futur de sa réalité. Les gens venaient vraiment de n’importe quelle époque dans ce lieu. Mais comment avait-il eu connaissance de ce qui existait dans son époque ? Avait-il déjà été dans le monde des humains depuis son arrivé ? Enfin, passons ce genre de détails. Il lui avait quand même proposé de lui montrer ses pouvoirs, ce qui intriguait énormément le jeune homme.

« Oui pourquoi pas. Ça m’intéresse assez quel genre de pouvoir peut posséder les personnes présentes dans l’Académie. »

Il vit alors Simon se concentrer, mais le jeune homme ne constata aucun changement. Qu’était-il en train de faire ? Quel était donc son pouvoir et que produisait-il ? Il regarda alors aux alentours, cherchant quel phénomène il pouvait bien se produire, mais rien ne se présenta à ses yeux, du moins, pour le moment.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: L'Eclair et la Forêt - Lun 30 Juin 2014 - 21:45


L’éclair et la forêt

"Une fleur démonstrative, retour de vie."


Perdu dans ma prise de conscience, je ne me rends pas compte de la question que me pose le jeune homme. Cependant, il a l’air assez enthousiaste par ma proposition de lui montrer mon pouvoir, ce qui me fit sourire encore plus.

« Merci d’accepter ça, après tout, je suis venu ici pour m’entrainer aussi. »


Je commence alors à laisser la tige pousser en s’enroulant autour de son bras. Puis les pétales grandissent à leur tour afin d’obtenir une fleur en taille XL.

« Voilà ! Voici mon pouvoir, la forêt. Je peux aussi faire ça avec des buissons pour l’instant, par exemple en me concentrant sur les épines, ou en enfermant les autres dedans. »


En disant cela, je me souviens de la fois où j’ai eu cette idée, utilisée contre le mauvais adversaire malheureusement. Sinon, cela aurait sûrement fonctionné, certainement même.

Tout d’un coup, un léger bruissement de feuille attire mon regard vers le haut. De petites créatures telles que les oiseaux reviennent lentement s’installer près d’ici. D’ailleurs, les lapins reviennent nous surveiller de loin, mais je n’arrive pas à savoir si celui que nous avions vu auparavant est avec les autres. Cependant, si le gibier revient, les prédateurs ne vont pas tarder non plus, alors je me lève tranquillement, tendant la main à Kael pour l’aider à se relever. Il peut bien sûr mal prendre cet acte, mais il s’agit pour ma part essentiellement de courtoisie par rapport à quelqu’un d’assis, renforcé par le fait qu’il ait utilisé toute son énergie il n’y a pas si longtemps.

© Codé par Moisadike : Never Utopia
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eclair et la Forêt - Ven 13 Mar 2015 - 22:23


Simon avait aidé Kael à se relever. Les deux jeunes hommes avaient discuté pendant un bon moment alors que la nature retrouvait ses droits. Le son des éclairs frappant la roche avait cessé depuis un long moment, permettant aux animaux de retrouver le calme paisible qu’ils avaient perdu. Mais Simon l’avait mis en garde de ne pas rester trop longtemps dans cette forêt infesté par différentes créatures dont certaines qu’il semblait avoir pu côtoyer.

Les deux jeunes hommes n’avaient pas de temps à perdre. Il fallait rentrer à l’académie le plus vite possible. Ils se mirent alors en route quand le son d’une branche se brisant fit fuir certains animaux dans leur tanière. Les deux hommes se tournèrent lorsqu’ils virent des yeux vicieux les fixer.

Sans même prendre le temps de se concerter, tous deux se mirent à courir. Ils pouvaient entendre le son des pas des prédateurs les poursuivre. Courant à toute hâte et à plein poumon, le corps de Kael semblait se fragiliser à chaque pas. La fatigue due à l’utilisation de ses pouvoirs se faisait encore ressentir. Il n’était pas en forme pour une course où il devait concentrer toutes ses forces pour fuir.

Il glissa alors sur une branche, tombant face contre terre. Simon se retourna rapidement, aidant celui-ci à se lever. Tournant la tête tous les deux vers leur prédateur, ils constatèrent qu’il s’agissait d’un petit nombre de gobelin les poursuivant. Se relevant à toute hâte, ils continuèrent leur route, tentant de les semer.

Un gobelin bondit devant eux, tentant de griffer les deux "gibiers" et de les stopper dans leur course. En vain. Ils se baissèrent au bon moment faisant passer le gobelin au dessus de leur tête qui se mangea... un arbre tellement il pensait réussir son coup. La seule chose que les deux jeunes hommes se prirent dans le visage fut de la bave de gobelin à l'odeur nauséabonde. Mais sous l'effet de l'adrénaline, la mauvaise odeur ne faisait aucun effet. Ils ne songeaient qu'à leur survie et rien d'autre.

S’égratignant entre les branches et les buissons, ils réussirent malgré tout à ressortir de cette forêt qui fut alors des plus menaçantes. Seuls leurs poumons, brulant de fatigue, les faisaient souffrir. Ils s’étaient énormément dépenser durant cette course. Il ne sentait aucunes douleurs dues à leurs égratignures. Seulement leur poumon flambant envoyant l’oxygène dans le sang pour nourrir les muscles qui en demandaient alors de grande quantité. Leurs jambes étaient dans le même état, épuisées, tremblantes.

Les gobelins, quant-à-eux, s’en étaient allés. Une fois sorti de la forêt, ils ne semblaient plus les poursuivre. Ils s'étaient juste arrêtés, les fixant de leurs yeux luisants dans l'obscurité de la forêt. Ils avaient raté leur nourriture et en étaient déçus, mais ils ne prendraient aucun risques à sortir de leur demeure. Ils reculèrent alors petit à petit, ne les quittant pas du regard. Heureusement d’ailleurs car les deux jeunes hommes, principalement Kael, n’aurais pas pu continuer à courir de la sorte. Il n’aurait pas pu tenir le coup. Les deux jeunes hommes se fixèrent, rigolèrent face à cette situation pour relâcher la pression de l’angoisse qu’ils avaient pu ressentir quelques instants plus tôt. L'odeur de la bave de gobelin commença a donner envie de vomir aux jeunes hommes. L'adrénaline retombait alors. En sueur, une odeur de transpiration et de gobelin se faisaient sentir. Cela aurait pu en faire perdre conscience certains. Il n'y avait qu'une seule chose à faire dans ce genre de cas, retourner à l'Académie et prendre une douche des plus mérités. Il se remirent alors en route en direction de la Deus Académia, marchant comme des canards à cause de la contraction musculaire provoquée durant la course qui ne voulait pas s’arrêter...





Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 830

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
8043/2000  (8043/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eclair et la Forêt - Sam 14 Mar 2015 - 18:22

S’entraîner seul dans la forêt en dehors des limites de l’académie… pourquoi pas, mais pas jusqu’à l’épuisement ! Sans l’intervention de Simon, Kael aurait été très mal barré. Il n’aurait pas su pour les gobelins, il n’aurait pas fait attention… et pouf, kidnappé et pris en otage ! Il faudra réfléchir un peu plus la prochaine fois, ou alors, mieux suivre les cours sur les créatures qui peuplent les terres inexplorées !

En tout cas, merci d’avoir terminé ce RP logiquement, c’est bien trouvé ! Le seul petit reproche que je pourrais faire, ce sont les posts inégaux, parfois courts, parfois longs. Plus on avance, plus c’est court… c’est dommage ! Il y a toujours tant de choses à dire, tant de choses à faire…
Mais allez, on y croit pour la suite ! Et au passage, bon retour parmi nous !
:hi:

Kael Mc'Cray : 555 xps

Xps attribués : Yep
L'Eclair et la Forêt
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'Eclair et la Forêt
» Le Manoir Oublié
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» Une petite leçon dans la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page