Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Event principal 3] Mariage Divin

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Une Illusion
♠ Petits messages : 128

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: Le Jugement
avatar
Directeur - Divinité Goétienne
Directeur - Divinité Goétienne
Voir le profil de l'utilisateur
[Event principal 3] Mariage Divin - Lun 31 Mar 2014 - 3:37
Évènement principal numéro 3


Fonctionnement
— Maîtres du jeu : Lucian Ferriel - Shindô Akarui
— L'ordre de postage est défini par le suivant : Lucian Ferriel - Shindô Akarui, Rain Sinclaire, Arsen Icum, Jyson K. Astræ, Nasline Vasilis
— Le responsable du groupe est : Arsen Icum
— Si vous avez un quelconque souci ou des questions, adressez-vous au responsable du groupe.
— Le délai de postage est de 4 jours, au-delà, votre tour sera automatiquement sauté.
— Vous avez été divisés en groupes par soucis de lisibilité. Ceci ne vous empêche en rien d'interagir avec un personnage d'un autre groupe du mariage.


— Région campagnarde, à des centaines de kilomètres de New York.
21 mars 2014. 15h49.
C'était le grand jour ! L'Académie des dieux allait, pour la première fois depuis sa création, célébrer un mariage ! C'était également l'occasion pour Lucian Ferriel, nouveau directeur de l'établissement, d'officialiser son arrivée au sein du trio. D'ailleurs, c'était celui qui avait donné le premier sa bénédiction aux futurs mariés, et sans doute le plus enthousiasmé à la perspective de ces festivités. On ne changeait pas ce que l'on était, surtout lorsque l'on était directeur au sein d'une académie de dieux, n'est-ce pas ? Mais notre nouvelle tête était loin d'être le seul motivé, il fallait avouer que ce genre d'évènement donnait un effet de neuf au train-train quotidien de l'établissement. Beaucoup furent les apprenties-divinités à s'être proposées pour la préparation de la célébration, qui allait se dérouler sur Terre, sur la volonté du couple à l'honneur.

Abygaïl Lullaby et Jace Kayllan étaient tous deux originaires de l'Amérique, bien qu'à une époque différente. Tout naturellement, leur mariage allait se dérouler sur leur continent natal. Ce fut donc sur une large plaine ceinturée d'arbres, sous un soleil doux de fin d'après-midi, qu'avait été dressé le décor de cette si attendue cérémonie.

Un autel au-dessus duquel était posé une statue à l'effigie de Deus avait été installé à côté du grand lac qui bordait la plaine. Devant lui, de nombreuses chaises avaient été disposées palme, séparée par une allée en son centre. Bientôt, elles seraient remplies. De l'autre côté, en retrait, de longues tables couvertes de nappes immaculées avaient été alignées, occupées par une quantité innombrable de nourriture diverse et variée, de quoi satisfaire toutes les papilles. Au milieu de ce paradis gastronomique trônait le Gâteau. Oui, le Gâteau avec un grand G, car ce n'était pas une pâtisserie quelconque non, c'était le Gâteau de Mariage ! Tout fait de chocolat, avec Chantilly et crème anglaise en prime. Des petits cœurs ainsi que des fleurs en sucre parsemaient sa surface, faisant saliver plus d'un.

Et il y en avait effectivement un bon paquet, des invités au mariage. En réalité, toute l'Académie avait été conviée à la cérémonie. Parce que ordonner, ce n'était pas vraiment une belle formule à employer dans ce genre de circonstances. Toujours est-il que tous les membres de l'établissement avaient été priés de se bouger le derrière à l'occasion, à une exception près : Colombe. La directrice était toujours scellée à l'Académie mais cela ne l'empêcha pas de donner sa bénédiction elle aussi.

Lucian accueillait les invités auprès de son collègue Shindô, étrangement silencieux pour l'occasion. Le nouveau directeur souriait sans retenue, visiblement très enthousiaste et heureux de pouvoir marier deux apprentis-dieux aux côtés de son ami. Bon, il venait à peine de faire la connaissance du dieu de la Lumière, mais à quoi bon s'étonner de la part du roux ? Celui-ci portait d'ailleurs à l'occasion, un pendentif au bout duquel était accroché un mini sablier. Si on l'observait de plus près, on pouvait même voir du sable fin glisser derrière le verre fin…

Il était près de 16h. La cérémonie n'allait pas tarder à débuter. En attendant, le brouahaha régnait, les invités bavassaient entre eux, tentant de deviner quelle robe allait porter la mariée.

Tout semblait avoir été réglé pour que la journée se termine parfaitement.




─ Eh p'tit... tu as à boire ? ╬_╬
Depuis quand tu me stalkes d'abord ?
Y a que les fous pour jouer des fous...
─ Et tu mets mes paroles en #087ECC ou je t'en colle une !
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Lun 31 Mar 2014 - 13:46


EVENT PRINCIPAL 3
Mariage Divin



Ce jour allait être unique. Tout était organisé dans cet optique. Rien n'avait été laissé au hasard. Tous les membres de l'académie, excepté Colombe, avaient été conviés pour cet événement sans précédent : Un mariage divin.

Pour ma part, j'étais là sans être là. J'avais du mal à me sentir concerné par ces réjouissances. Oh bien sûr, j'avais donné ma bénédiction aux futurs mariés. Après tout, qui étais-je pour les empêcher de s'aimer et s'unir devant tous et devant l'être suprême qu'était notre maître à tous ? Je n'étais que l'humble serviteur, le bras droit, le bras armé de Deus, et de ce fait je ne me sentais guère à ma place dans toute cette effervescence.

Autour de moi régnait un joyeux brouhaha, les rires fusaient, les apprentis discutaient de sujets frivoles... A mes côtés, Lucian Ferriel, mon collègue, semblait ne pas tenir en place. L'envie de se donner en spectacle devait sans doute le démanger. Ça avait bien l'air d'être son genre de vouloir amuser la galerie.

Et pourtant, il ne bougeait guère plus que moi, observant en silence nos petits protégés. Bien. Nous n'étions pas là pour nous amuser. D'ici peu la cérémonie allait commencer, nous devions nous assurer que tout se passe comme prévu.

L'impatience gagnait du terrain parmi les apprentis, sans pour autant altérer l'ambiance placée sous le signe de la jovialité. Il faut dire que le décor était propice à la bonne humeur. Le printemps semblait pointer le bout de son nez, la température ambiante était agréable. De quoi ravir tous les cœurs.

Intrigué, j’attardais mon regard sur chacun des invités. J'en reconnaissais quelques uns, mais le nombre d'élus n'avait visiblement cessé d'augmenter durant mon absence. A ce rythme, nous allions devoir songer à agrandir l'académie. Et pourtant ce n'était pas une mauvaise chose, loin de là. Après tout, plus le nombre d'apprentis augmentait, plus Deus obtenait des disciples. Nul doute que son pouvoir ne pouvait qu'en ressortir grandi. Et ce constat ne pouvait que me réjouir et parvint même à m'arracher un sourire satisfait.

Pour le moment, tout se déroulait sans problèmes. Les apprentis semblaient disciplinés. Était-ce notre présence qui les intimidait ? Peut-être. Rien n'échapperait à mon attention après tout. Tout ce petit monde n'avait qu'à bien se tenir, surveillé par mon regard impassible, le visage sans expression, comme absent.

Et pourtant, moi aussi je m'impatientais...

Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Mer 2 Avr 2014 - 21:30
Il y a beaucoup de monde ici. Vraiment. Je sens mes oreilles tourner dans tous les sens, écoutant tous ces bruits trahissant la foule. Les conversations, les respirations, les frottements des robes contre les jambes... sans parler des odeurs. Tous ces parfums, autant venant de la nourriture que des personnes, me font tourner la tête. C'est d'ailleurs une des raisons qui fait que je me tiens en retrait. Le temps de m'habituer à tout ça. J'ignore précisément où je suis, j'avoue que j'ai simplement suivi le mouvement. Dans une plaine je pense, ça a l'air très spacieux et j'entends les brins d'herbe onduler sous la brise. Il me semble aussi sentir le parfum délicat de l'eau douce et capter le bruit de quelques vaguelettes. Une rivière peut-être. En tout cas, je préfère de loin être ici qu'à Londres. Mon passage là-bas a été assez... marquant.

Je penche un peu la tête de côté. Je ne connais que très peu de monde, alors je n'ai pas vraiment de personne à retrouver dans toute cette cohue, je peux me permettre d'être seule dans mon coin et d'observer. J'avoue que je suis très curieuse de voir - enfin façon de parler bien sûr - ce que ce mariage va donner. Lorsque j'étais encore en vie, je n'ai pas vraiment assisté à une union conventionnelle. En tant que bohémiens, nous n'étions pas vraiment bien vus par l'Eglise qui sacrait les mariages alors... Nous faisions de superbes cérémonies, pleines de musiques, de chants et de jeux. C'était toujours une fête qui valait le détour. On disait que du côté des religieux, c'était nettement plus sobre, alors forcément ça ne nous a jamais dérangé d'être considéré comme des enfants de Satan.

Alors je me demande ce que ça va donner ici. Pour le moment, je n'entends aucune musique, mais je suppose que ça viendra en temps et en heure. La mariée ne doit pas encore être là, vu le brouhaha bon enfant qui règne. Par contre, je pense que le marié n'est pas très loin : il me semble qu'il est censé se tenir près de l'autel et attendre la venue de sa belle. D'ailleurs, je crois qu'en tant que témoin je suis censée le retrouver non ? Je ne sais plus. Les coutumes sont différentes ici, à mon époque les rôles étaient différents. Et si je me cantonnais à celui que j'aurais eu dans ma famille de gitans... je crois que je choquerais beaucoup de gens. Alors je vais m'en tenir à ce qu'on m'a dit et chercher celui pour qui je dois témoigner.

Je tends les oreilles en me mettant en route, cherchant à localiser Jace Kayllan, cet étrange professeur que j'ai rencontré de façon peu agréable pour lui. Le pauvre... je m'en veux encore de lui avoir fait aussi mal. Enfin, il ne m'en veut pas, et puis je suis ici pour me faire un peu pardonner. J'ai même fait un effort vestimentaire en demandant de l'aide à ma Nelsha adorée pour me trouver une tenue qui conviendrait. La robe est blanche, assez décolleté je crois, mais ça ne me change pas beaucoup de d'habitude. Elle me tombe légèrement sur les épaules et, dans le même genre que ma tenue habituelle, possède des manches séparées du reste. Je crois que le corps de la tenue est divisé en deux, une partie assez épaisse qui s'arrête au niveau de mes cuisses et le reste de la longueur plus fine, plus légère, qui tombe assez bas. Les chaussures changent de mes bottines habituelles mais elles sont tout de même confortables. J'espère que ça plaira aux mariés, mais je fais confiance à mon chaton adoré, elle a forcément bien choisi.

Mes oreilles se dressent sur ma tête. J'ai entendu le nom de Jace dans l'air. Quelqu'un commente sa tête de "stressé de la vie", ce qui semble amuser la compagnie proche, en pointant une direction du doigt. Enfin je suppose que c'est cette partie anatomique si j'en crois les mouvements de l'air. On doit indiquer le marié. De toute façon je ne veux pas déranger en demandant alors je suis ce chemin et je verrai bien. Chance, j'entends une autre personne parler directement au principal concerné par cette cérémonie. Je rejoins les deux hommes - ou alors l'autre a une voix très très très masculine mais j'en doute - avec un petit sourire d'excuse.

- Bonjour. Navrée de vous déranger... mais je ne sais pas vraiment où aller en fait, et je n'aimerais pas me perdre au moment où on pourrait avoir besoin de moi.

Ce serait vraiment bête, mais tout à fait possible. Je me demande si le mariage peut toujours avoir lieu sans témoins, ou avec un en moins, puisque j'ai cru comprendre que chaque marié en avait deux. Je n'ai pas trop envie de tester la chose. Ce serait dommage de gâcher le bonheur de deux jeunes gens en amour. Même si pour le moment, le marié a plutôt l'air prêt à déguerpir à toute allure. Bon j'exagère, j'avoue, il s'en sort sûrement très bien visuellement. Mais les signes ne peuvent pas me tromper : mes oreilles captent trop bien les battements de coeur irréguliers et mon nez détecte parfaitement la petite sueur caractéristique de la "peur". Légère, mais bel et bien là.

Je ne suis sûrement pas douée pour ce genre de choses, mais bon, ça ne coûte rien d'essayer.

- Et ne vous en faites pas, tout va bien se passer. Respirez, profitez de cette cérémonie, c'est la vôtre après tout.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Jeu 3 Avr 2014 - 23:11
Le mariage divin [Event #3]

La souffrance du changement
Un mariage, je ne m'y attendais pas vraiment en fait, la dernière cérémonie où j'ai été invité, tout avait fini dans l'écurie dans le foin des chevaux et j'y ai dormi pendant longtemps. La langue d'un cheval m'avait réveillé et... bon pourquoi je pense à ça moi!
Je secoue ma tête pour revenir au présent, il y a beaucoup de personnes ici, je n'en connais pas beaucoup, en fait, je ne connais personne et ma présence est encore pour moi une interrogation. J'ai plus l'impression d'être là comme garde en cas de problème que d'être un invité et ce fut la raison pour laquelle moi, Didrik Karlson, je suis venue au mariage en armure... oui cela me fait bizarre d'être un des rares hommes qui n'a pas de vêtement noir et blanc étrange. D'ailleurs, ils me font penser à des blaireaux puant... autant de parfums mélangés me rappelle comment l'odeur des forêts me manques. Je m'assois alors le plus proche possible du buffet, pour avoir l'odeur de viande saignante qui me plais quand même beaucoup.

Je voyais le marié au loin, sa promise n'était pas là, normal, j'imagine que cette tradition n'avait pas changé depuis le temps. Je regrette de ne plus avoir mon élevage de chien, j'aimais donner mes plus belles bêtes en cadeau aux mariés, il aurait eu un bon compagnon de chasse et elle aurait eu un protecteur... soit, ce temps est fini. Je voyais les gens autour, quelque supérieur que j'ai déjà vue, mais que eux ne m'aient jamais adressés là moindre parole, des élèves qui, d'après moi, n'ont pas envie de parler avec un enseignant, surtout moi qui leur donne des traumatismes en classe. J'ai peur de comment je vais passer cette journée, seul? Rejeté? Je n'ai pas envie de finir saoul sur ma bûche dans un coin de la cour tel un gueux. Je ferme les yeux et je priais Deus pour être débarrassé de cette inquiétude.

- Seigneur Deus... ayez pitié de l'homme que je suis, donnez-moi... je vous en pris, des occasions de connaitre des gens... et faite tomber mes manières de l'époque, que je puisse être agréable aux yeux d'autrui... au nom du père, du Fils et du Saint-Esprit, amen.

Je fais la croix sur mon corps de ma main gauche et j'ouvre mes yeux ensuite, un peu rassuré, j'avais confiance en Deus, même si on ne le voie jamais, j'ai l'impression qu'il est là pour prendre soin de moi en tout temps. Je me lève alors prêt a foncer vers la conversation, déterminé à socialiser, mais je me rassois aussitôt, le nombre de gens présents m'intimidait. Pourtant, à l'époque, j'étais si social, mon entre-gens était fort et je n'avais pas peur de rigoler avec énergie... Tout est trop différent, cela me fais peur je crois, j'ai hâte que la cérémonie ce termine, pour que l'alcool soit disponible, j'ai besoin d'oublier cette peur de la honte.

Allez, je dois me motiver, je dois au moins me promener dans les alentours, je commence à croire que je devrai effectivement agir comme garde, tant qu'à avoir l'air d'un piteux. Mon heaume était tenu par mon bras droit, je n'avais pas l'air d'un invité, mais plutôt d'un vil ou plutôt un Hussard. Du coup, pour passer le temps, je me promenais sur le terrain, je fouillais les buissons et tout autres endroits où une personne pouvait se cacher. J'ai peut-être l'air parano, mais ce qui est certain, c'est que je suis prêt à une surprise, depuis le début de mon réveille au temple, tout me surprend, pour la première fois je vois tout le monde réuni et même si je ne sais pas qu'elle est mon but principal encore, je sais que je dois défendre les élèves au dépend de ma vie, non, de mon éternité.

D'ailleurs en parlant d'élève, je vois plus loin gamin en train de travailler, ce n'est pas un repentis, j'en suis certain et curieux je m'avance vers lui tranquillement.

- Que fais tu là jeune jouvenceau à travailler comme un gueux? Vous êtes un étudiant n'est-ce pas? Alors pourquoi faire des tâches ingrates?

Je le regardais de haut, certes, de ma grandeur, c'était pas fait exprès.

Code by Rain
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Ven 4 Avr 2014 - 18:21
Et à la question « Êtes-vous de la famille du marié ou de la mariée ? », que devait-elle répondre ? Elle avait reçu un carton d’invitation pour le mariage d’une certaine Abygaïl Lullaby et Jace Kayllan. Invitation envoyée par Soniya, sa dame de compagnie attitrée le temps d’une journée. C’était bien gentil pareille initiative mais elle ne connaissait pas le roi et la reine de la fête. Aller à une cérémonie pour retrouver une vieille connaissance ? Pourquoi pas. Il y aurait un buffet gratuit, elle avait déjà énormément de tenues appropriées, ne lui restait plus qu’à faire un choix, en tentant tout de même de ne pas être plus belle que la mariée, sans quoi cette inconnue aurait de quoi être jalouse. Mieux valait éviter de se mettre à dos le couple de la journée. Même si elle était incapable de les reconnaître, elle aviserait bien en temps et en heure.

Elle avait longuement hésité avant d’enfiler cette magnifique robe bleue qu’elle arborait fièrement. Non pas celle qu’elle avait acheté en compagnie de la rouquine, celle qu’elle portait actuellement rappelait les vagues de la mer, le tissu paraissait onduler sous ses doigts, d’un bleu uni et unique. Ses cheveux avaient été ramenés en un chignon compliqué alors que ses yeux clignaient, cherchant au loin son amie. Elle aurait tout le temps de la retrouver.
Elle s’avança entre cet océan de personnes dont elle ignorait les visages, davantage encore les noms. Sa petite taille n’aidait pas pour se repérer. Elle crut distinguer au loin le chevalier de cet été, celui-là même qui lui avait permis de mettre un pied dans un autre monde, à dos de cheval volant. Son habit rappelait d’ailleurs la couleur de son animal. Tout vêtu de noir, il observait. La Russe baissa la tête, ne souhaitant pas avoir à faire à lui encore une fois. Le connaître, c’était déjà l’erreur de trop.

Une tête blanche se détachait aussi de ce décor. Ce mariage était-il aussi le rendez-vous des amateurs de surnaturel ? Ou plutôt ceux qui en étaient les acteurs principaux. Tête toujours baissée, Enora fendit la foule sans se soucier si Ethan l’avait remarquée ou non. Elle ne voulait pas le voir lui non plus. Lorsqu’elle releva le crâne, ses yeux tombèrent nez à nez avec une chevelure qu’elle aurait pu reconnaître entre mille.

- Soniya ! hurla-t-elle à l’intéressée, je t’ai enfin trouvée !

À côté d’elle, le portrait caché de sa dame de compagnie. L’étudiante se rappelait que Soniya avait une jumelle. Tanya ? Toutes deux étaient le reflet de l’autre. Cela surprit d’abord Enora mais elle s’habitua bien vite.

- Et Tanya, c’est ça ? Ta sœur m’a beaucoup parlé de toi !

La Russe fit la bise au duo. Elle était enfin en compagnie d’une personne qu’elle connaissait un minimum et à qui elle avait envie d’adresser la parole ! Ce n’était pas de refus ! Plus le monde arrivait, plus Enora se sentait perdue, comme une étrangère qui n’aurait pas sa place dans ce cadre idyllique. Elle était bien loin de chez elle, n’avait pas l’habitude de cela. La campagne à perte de vue, le buffet auquel personne n’avait encore touché, les serveurs qui circulaient entre les invités. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas mis les pieds à un mariage. C’était la première fois qu’elle allait à pareille cérémonie sans connaître grand monde, qui plus est.

- J’ai été surprise de recevoir ton invitation, Soniya ! Assister à un mariage où on ne connaît pas même les mariés, c’est du jamais vu ! Mais ça me fait énormément plaisir d’être là avec toi, rien que pour te revoir !

Finalement, elles auront eu l’occasion de se retrouver à nouveau. En une occasion à laquelle la brune n’aurait jamais songé. Le temps de la journée à Saint-Pétersbourg de fin d’octobre était bien loin maintenant ! Mais peut-être Soniya pourrait-elle, une fois les festivités commencées, mettre en application ses dons pour la danse ?

Là-bas, elle crut discerner les contours de sa voleuse de tomates adorée. Alexander, Ethan, Rain. Peut-être Enora aurait-elle fait le rapprochement entre ces trois-là, le même point commun visant à rassembler tous ces êtres au même endroit si son esprit n’était pas tant accaparé par ses retrouvailles avec Soniya. Peut-être pour plus tard. Ce n’est pas tous les jours qu’une humaine peut observer tant de divinités tout en ignorant pareille vérité.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6591

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Mar 8 Avr 2014 - 18:47
La base de la Guilde Noire était déserte à cette heure-ci. Quoi de plus normal après tout, toutes les forces avaient été mobilisées pour mener à bien les plans du directeur déchu Isanagi Tensho. Ce que Rain trouvait étrange en revanche, c'était qu'elle n'avait été affiliée à aucun groupe. Alors oui, en tant que témoin du mariage de sa collègue Abygaïl Lullaby, il aurait soulevé des soupçons qu'elle n'y participe pas. Sans doute que les dirigeants de la Guilde avaient souhaité protéger sa couverture jusqu'au bout, mais c'était une précaution plutôt inutile au vu de leur objectif en ce grand jour… Tout de même, elle se méfiait de ne recevoir aucune instruction de ce côté-là. Mais si l'ancienne professeur se retrouvait à parcourir les couloirs l'emmenant dans les coins les plus reculés de la base, ce n'était pas par ennui ou par envie de visiter les lieux. Si elle n'avait pas reçu d'ordres du chef des renégats, elle en avait reçu de la direction de l'Académie. Et c'était bien pour réaliser cette tâche de dernière minute que la membre du Conseil se dirigeait vers le bureau d'Isanagi Tensho.

Bien évidemment, la pièce était sous haute protection et sa porte ne pourrait s'ouvrir que sous certaines conditions. C'était dans cette perspective que Rain avait reçu cette rune sur sa main droite. Malheureusement, ce n'était pas seulement avec un joli dessin lumineux qu'elle allait pouvoir crocher l'entrée d'une salle aussi importante. Tout avait un prix, elle était bien placée pour le savoir. D'ailleurs, sa main était en train de l'apprendre à ses dépends. Ses doigts avaient franchi la barrière de protection, et dès lors, la peau avait commencé à partir, laissant place à un spectacle bien peu joli à voir, pas plus que la douleur était facile à supporter. Le bon côté des choses restait que grâce à cette rune, sa Liée n'aurait pas à subir les répercussions de la souffrance. Si seulement ce genre de magie pouvait opérer H24… mais non, Deus était bien trop cruel pour épargner une simple humaine, n'est-ce pas ? Non, cet effet s'estomperait bien avec le temps mais Rain s'était promis de passer par l'infirmerie d'ici là.

Cinq bonnes minutes lui furent nécessaire pour traverser les cinq centimètres qui séparaient sa main de la poignée de la porte. Lorsque celle-ci s'ouvrit enfin, l'ancienne professeur se rendit compte que quelque chose n'allait pas. Il n'y avait pas cette lueur violette qui venait régulièrement illuminer la pièce. Celle-ci était plongée dans la pénombre, morte. Aucune aura perceptible. Lâchant la poignée, Rain se rendit près de l'armoire où était censé se trouver ce qu'elle était venue chercher, mais elle n'y trouva rien que des piles de livres. Lâchant un juron, la membre du Conseil s'acharna à fouiller tous les recoins de la pièce qu'elle connaissait. Autant dire qu'avec une main, la manœuvre était tout de suite plus difficile, d'autant plus qu'il lui fallait reposer les affaires au même endroit à chaque fois pour ne pas éveiller les soupçons.

Après une bonne demie heure de recherche, il était plus qu'évident que sa recherche était vaine si elle se limitait à cette pièce. Quelqu'un avait dû amener la pierre, mais qui ? Isanagi ? Probable. A moins que… Son cerveau aurait bien accueilli multiples théories s'il n'était pas paralysé par la douleur. Heureusement qu'elle était capable de garder son sang-froid dans ce genre de situation, sinon elle aurait détruit le bureau. C'était une réaction naturelle après tout pour quiconque qui réaliserait avoir perdu une main pour rien. Sauf que ce n'était pas vraiment le moment de s'apitoyer et de se répéter à quel point on avait mal, il lui fallait partir à la recherche du caillou perdu, quitte à arriver en retard au mariage…

***
Il y avait de ces mondes réunis au milieu de ces arbres, au bord de cet immense lac. Il faisait beau, le ciel était d'un bleu insouciant et les oiseaux chantaient joyeusement. Les membres de l'Académie bavardaient, la plupart des hommes en costard cravate et la plupart des filles enveloppées dans de somptueuses robes. Au milieu de ce décor, Rain devait être l'une des rares personnes à s'être pointée emmitouflée dans une cape, qui avait le mérite d'être propre pour une fois, mais qui restait inadaptée vu le climat. Si seulement elle avait le sens de l'esthétique, elle se sentirait un peu intruse, mais ce n'était même pas le cas. C'était pratique pour cacher ses mains, et c'était tout ce qu'elle retenait. De toute manière, la jeune femme n'avait pas la tête à ça. Contrairement à ceux qu'elle croisait sur sa route, Rain ne souriait pas. Si on devait lire quelque chose sur son visage, ce serait plutôt l'angoisse… une angoisse qui se sentait à travers son regard qui analysait toutes les têtes qui se présentaient.

Ce fut néanmoins son ouïe qui sonna l'alarme, l'arrêtant nette dans son errance. C'était… Enora ? Son cœur se mit à tambouriner de plus belle et elle la chercha des yeux, espérant un instant avoir rêvé, mais elle finit par la repérer, près de trois autres jeunes filles dont deux étaient d'une ressemblance frappante. Peu importait si elle était en chouette compagnie, il n'en fallut pas plus pour que Rain vienne l'aborder avec sa délicatesse habituelle.

— Que faîtes-vous ici ? C'est un mariage de dieux, vous ne devez pas traîner dans les parages.

Sa main gauche vint la saisir par le bras alors qu'elle la tirait à l'écart sans lui demander son avis. Ah non, elle ne s'attendait pas du tout à voir sa Liée à un mariage divin, mais après tout, il était vrai qu'Enora pouvait très bien avoir rencontré d'autres dieux qu'elle, plus accueillants et sympathiques...

— Vous allez prendre un taxi et rentrer immédiatement, compris ?

Bonjour, je m'appelle Rain et je cause à ma Liée comme à mon chien. Bon, d'accord, ce serait franchement bizarre de vouvoyer son chien, mais le ton n'était pas loin, et on ne pouvait pas dire que la douleur n'y était pour rien. Même si pour l'instant, Enora n'avait pas idée de ce qu'elle serait susceptible d'endurer par la faute de celle qui lui faisait face. Bon, en attendant, cela allait être difficile pour la demoiselle de traverser l'océan atlantique en taxi, mais son amie divinité avait tendance à oublier la géographie sous l'effet de l'émotion, c'était un fait...




Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Mer 9 Avr 2014 - 22:38


Mariage Divin

Un... mariage ? Le professeur était resté perplexe quant à l’intérêt de participer à une telle cérémonie. Non, ce n’était pas vraiment son genre de se mêler à la foule sans avoir rien à y faire. Autant quand il avait quelqu’un à traquer c’était amusant, autant un bon déroulement tuait tout le fun. Cela dit, Ethan ne pouvait pas vraiment souhaiter malheur aux jeunes mariés. Abygaïl Lullaby et Jace Kayllan. Au moins en connaissait-il une sur les deux, quoi que ce ne fût qu’une brève rencontre datant déjà un peu. Bah, il pourrait toujours passer la saluer quand elle arriverait, c’était la moindre des choses.

La foule bourdonnait, tous semblaient aux anges. Apprentis dieux pour la plupart, mais il était fort probable que quelques intrus se soient mêlés à la fête. Dans tous les cas, personne ne semblait s’en soucier, la gaité ambiante noyant l’anxiété et la gêne des paumés de service. Le terme n’était peut-être pas des plus adaptés, mais c’était la première chose qui venait en les voyant ; du style vestimentaire au comportement, nombreux étaient les signes qui ne trompaient pas. Eh oui, on était bien chez les dieux. Bien joli déphasage des coutumes au fil des époques.

Le philosophe lui s’était contenté d’une chemise blanche à pâles rayures bleues et d’un pantalon gris sombre, une tenue décontractée en accord avec son état d’esprit actuel. Adossé à un mur, légèrement en retrait, les bras croisés et le regard perdu dans la foule à la recherche d’un je-ne-sais-quoi manquant à l’appel avant que la fête ne commence réellement. Il reconnaissait déjà quelques têtes parmi ce beau monde, beaucoup de visages étaient familiers aussi, mais sans noms à mettre dessus.

Au final, il ne regrettait pas d’avoir été invité, cela promettait. Un rien et tout partirait en vrille, rien qu’à voir l’équilibre bancal sur lequel reposait l’organisation. Faut dire qu’inviter toute l’académie, c’était loin d’être le mieux à faire pour une cérémonie reposante. C’était un peu pour cette raison qu’il était ici, on ne lui avait pas vraiment laissé le choix en tant que représentant du corps enseignant. Les mecs d’en haut avaient bien fait comprendre à tout le monde qu’il valait mieux qu’ils soient présents, tant pour la sécurité de leur postérieur que le bien commun. Le tout avec la subtilité propre aux dirigeants de ce monde, tsh.

« Tiens, j’savais pas qu’ils invitaient les humains aussi...
- Déjà du mouvement ? »

Silence négatif de Seryel, alors qu’il cherchait du regard un quelconque signe de trouble. Il mit quelques secondes à retrouver le visage familier dans la foule. Enora, s’il s’était attendu à la revoir si vite... l’invitation lui venait bien de quelqu’un pourtant, elle était trop loin de sa ville pour se trouver ici par hasard. L’étudiante tapait la conversation avec deux rouquines, peut-être bien qu’elle connaissait effectivement du monde ici. Enfin, sa présence n’était pas un mal en soi, c’était même un fait plutôt amusant et révélateur. Ah, la petite ne portait pas son joli bonnet, fort dommage, il n’eut pu être mieux adapté à un autre évènement. Un sourire arraché par cette pensée, Ethan continua de laisser errer son regard dans la foule. Décidément, il ne s’était pas trompé. Cette fête allait envoyer du poney, si vous passez l’expression. A quand le prochain service ?
© Fiche codée par Shim
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Mer 16 Avr 2014 - 20:36
Shallia avait suivit les convives, le mariage réunissait tellement de monde, elle n'avait jamais vu ça de son vivant. Elle qui trouvait que beaucoup de monde avait fait le déplacement pour le sien, là, elle ne pouvait qu'être ébahie par tout ce monde. Enfin, sa joie redescendit rapidement, il y avait tellement d'homme dans cette foule, tellement de personnes qu'elle souhaiterait voir disparaître. Elle n'avait qu'une seule envie, tenter de les tuer tous et dissuader la mariée d'épouser un homme. Elle le savait, elle devait se tenir correctement, elle ne pouvait pas se laisser aller à une telle envie lors d'un mariage. Elle sait qu'elle s'en voudrait à vie si elle gâchait un mariage.


Elle avançait à travers la foule, s'imisçant entre les gens et tentant par tous les moyens de ne pas les frôler, surtout ceux du sexe qu'elle exècre tant. Elle a beaucoup de mal, elle porte un panier remplit de pommes, cadeau pour les deux mariés. Elle n'avait qu'une envie, les trouver rapidement et leur offrir le cadeau de mariage. Elle pourrait ainsi finalement s'extirper de cette foule d'homme en rut et aller s'abriter d'eux un petit peu plus loin. A une distance plus raisonnable et ainsi pouvoir enfin relâcher ses muscles et sens tendus et aiguisé à l'extrême pour l'occasion.


Elle portait une jupe longue, couleur pervenche foncée, une manière pour elle de se protéger. Elle était surmontée d'une blouse bleue, composée d'un tissus très doux qui semblait mouler sur Shallia tellement il semblait ajusté à son corps. Elle avait enfilé par dessus un gilet noir pour trancher avec le reste des vêtements. L'ensemble ainsi formé ne semblait pas très contemporain ce qui était relativement surprenant pour une femme n'ayant pas vécu à une époque reculée. Elle avait opté pour ce choix lors de son voyage shopping sur terre. Elle l'avait trouvé magnifique, elle y avait mis le prix après tout mais elle ne regrettait pas du tout son achat.


Son panier était remplit à ras bord de pommes plus rouges les unes que les autres. Elle espérait que ce petit présent pourrait leur plaire. Elle ne les connaissait que très peu après tout. Elle avait juste rencontré Jace une fois. Ils avaient combattu et elle s'était fait battre comme une débutante. Pourquoi pensait-elle à cela ? Pourquoi à un moment pareil ? Cette rencontre n'avait strictement aucun rapport avec cet événement, avec ce mariage. Alors pourquoi ?

Elle ne chercha que quelques secondes, distraite, elle heurta une personne. Elle voulut s'excuser mais remarqua rapidement qu'il s'agissait d'un homme en armure. Elle fit un mouvement de recul et ne s'excusa pas du coup. Elle le fixait, son visage doux laissant rapidement place a celui de la méfiance camoufflant sa peur. Elle devait vite filer, elle le savait, elle risquait de tenter de le trucider. Elle gardait son calme, autant qu'elle le pouvait. Elle allait devoir s'excusez, elle le savait mais n'en avait pas pour autant l'envie. Elle finit par prononcer à contre-coeur :

Désolée, je ne regardais pas où j'allais.

Elle prit rapidement la poudre d'escampette, un peu trop vite même, trébuchant sur les pieds d'un autre invité, s'étallant de tout son long. Elle eu pourtant un bon réflexe, relevant les bras pour ne pas que les pommes ne partent rouler partout. Elles étaient sauvent... Shallia un peu moins par contre, elle s'était rétamée en beauté poussant un petit cri de douleur.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Ven 18 Avr 2014 - 11:21
Je souris un peu. Mon soutien moral n'est certainement pas des plus utiles, mais je ne peux guère faire mieux. D'un autre côté, il s'agit d'une magnifique journée remplie de bonheur, pas d'une bataille - dieu merci ! - alors ce n'est pas si grave. Jace m'a l'air toujours aussi stressé, mais pas d'une façon si horrible. C'est une bonne sensation, une certaine appréhension qui annonce la joie prochaine de l'union célébrée dans la liesse.

Je salue à nouveau l'homme qui doit être un ami proche du marié lorsque celui-ci nous présente. Son nom ne me dit rien, mais il faut dire que je ne connais pas encore grand monde alors... ce n'est pas étonnant.

- Enchantée également messire.

Je vais lui demander ce qu'il fait, s'il est également professeur ou élève, ou même employé de l'académie, mais un bruit de pas se précipitant vers moi me fait tourner la tête. Et soudain je me sens attrapée par des bras, ce qui me surprend et m'effraye. Je ne veux surtout pas d'accident ici et maintenant ! Heureusement, la personne ne me tient pas longtemps et je sens que mon don ne s'est pas mis en route cette fois, ouf. Je m'en voudrais éternellement si la fête était gâchée à cause de moi. Maintenant... de qui s'agit-il ?

La voix... je la reconnaîtrai entre mille. Ma Nelsha... ? Mais elle n'est pas... Pourtant il n'y a aucun doute, c'est elle qui m'a choisi ma robe et c'est la seule qui le sait. Ce ne peut pas être une imposture. Alors... est-ce que Deus lui a donné le pouvoir de prendre une forme humaine ? C'est très étonnant mais... pas impossible. Après tout, j'étais bien morte et me revoilà, avec mon propre don tout aussi étrange. Je lui souris, ravie une fois la surprise un peu dissipée. J'aimerais pouvoir la toucher pour sentir à quel point elle doit être superbe, mais j'ai trop peur de lui faire du mal. J'aurais dû rajouter des gants à ma tenue... je devrai y penser la prochaine fois tiens, ce n'est pas bête.

- Nelsha ! Ca pour une surprise... je ne l'aurais pas cru si on me l'avait dit. Je suis sûre que tu dois être magnifique, la plus belle de toutes. Ne t'approche pas trop de la mariée, tu risquerais de lui faire de l'ombre. Oh pardon Jace.

Je n'y peux rien, je suis certaine que mon chaton adoré est la plus belle. Cependant, je ne veux pas vexer le marié. Et puis sa promise doit être somptueuse elle aussi après tout.

- Je suis certaine que votre future sera tout aussi sublime. D'ailleurs elle ne devrait pas tarder, ne vous en faites pas, vous serez bientôt unis et vous pourrez mélanger vos sangs. Enfin si vous faites ça ?

De mon temps, c'était le cas. Dans nos mariages, on pratiquait une petite incision sur le bras de chaque époux, on recueillait le sang et chacun buvait celui de l'autre. C'était très symbolique et normal dans mon clan, mais j'ignore si ça fait partie des coutumes d'ici. Je le saurai sûrement bientôt, la mariée ne devrait plus tarder. L'agitation s’accroît, tout comme le stress de ce pauvre Jace.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Dim 20 Avr 2014 - 19:01
Le mariage divin [Event #3]

La souffrance du changement
Pauvre enfant, déjà il est mauvais pour ce travail, mais en plus, il donnait l'impression d'avoir la guillotine au-dessus de la tête. Il avait les bras tendus vers moi, les bras droits comme un bar, je lui fis un "non" de la tête.

- Je... Euh, me suis porté volontaire.

Menteur, les gamins ne savent toujours pas mentir à ce que je vois, mais bon, cela ne sert à rien d'essayer de lui couper la langue. Je me fis un peu bousculé par des gens autour de moi qui voulait prendre de ces pâtisseries et l'assiette ne démontrait qu'une quiche survivante, je laisse sortir un soupire de ma bouche quand je vois l'enfant prendre le dernier d'une façon très malpropre. Soudainement, je le vois se redresser comme une planche.

- Dé... Désolé, je vais en rechercher !

Je ne dis rien, je n'en veux même pas de ses cochonneries et j'avais surtout soif, pas faim. Le jeune garçon couru vers la foule et... du rouge, violet... je ne rêve pas, du vin! Je me lève et m'approche de lui imposant, je voulais rester discret, mais mon armure me trahis déjà.

- Oh, vous êtes là ! Vous n'avez personne à qui parler, je me trompe ?
- Surveiller vos manières. Et non, je veux simplement boire un verre.

Je lui prends alors deux coupes de vins. Voyant qu'il a du mal à supporter l'odeur, je pose mon index sur le plateau et le descend plus bas.

- Gardé le menton haut, le fumet des breuvages ne seront pas directement dans vos yeux et cela sera moins dérangeant.

Je lui fais un simple sourire d'amitié et me prend une bonne gorgé de vin.

- Hm... pas mal, vous êtes bien Oliver Drenon si je me trompe?

Certes, je connais le visage de tout le monde dans cette académie pour mieux protéger, surtout les repentis qui ne m'inspire aucune confiance. Les renégats tant qu'à eux, il est un peu infaisable de les reconnaitre, mais je connais les noms, m'enfin, leur vrais noms.

- Et je sais très bien qu'il n'y a pas un seul élève qui viendrait travailler pour ce cuisinier draconien et strict. Pourquoi vous êtes ici réellement?

Je finis ma coupe et la redépose sur son tabouret pour ensuite en prendre un autre pendant que je bois la coupe que j'avais pris de mon autre main. Je bois beaucoup, mais non je ne suis pas saoul, il m'en faut énormément pour avoir un quelconque effet.

- Tu veux goûter?

Je lui tends alors une coupe

- Faut bien commencer un jour non?

Certes, le gamin fit une mine dégoutée, je ris un peu amusé. Quand j'étais qu'un enfant, mon oncle, le frère à ma mère, s'amusaient à me faire pareille, je trouvais cela horrible l'alcool et maintenant, j'adore le goût. Je prend encore quelque gorgée, amusé et redépose les deux coupes vide sur l'assiette, cela va suffire pour l'instant et trois coupes pour un début, c'est déjà pas mal.

- Si ce chef des fourneaux vous fait du mal, n'hésité pas à me le dire d'accord?

Je prends finalement son assiette et la dépose sur la table à buffet.

- Et aux dernières nouvelles, le vin n'est servi qu'après la cérémonie Oliver, tu dois plutôt servir le jus de fruit alcoolisé pendant l'ouverture.

Je lui fais un clin-d'œil amical, grâce à lui, j'ai réussi à boire un peu au moins. Au même moment où je pensais partir, une jeune fille me percute.

- Faite gaffe jouvencelle.

Certes, je n'ai pas bougé d'un poil, elle avait frappé un mur comme on dit.

- Désolée, je ne regardais pas où j'allais.
- Ça va allez pour cette fois.

Elle n'était pas sincère, mais je n'avais pas envie de m'obstiner dans un mariage. A peine qu'elle parti plus loin, elle tombe au sol comme une imbécile. Elle réussi au moins à ne pas perdre toute ses pommes et à ne pas se faire mal. Par "bonté de cœur" je m'approche d'elle pour voir si elle veut de l'aide.

- On ne sait pas rester discrète à ce que je vois...

Je lance un regard à Oliver et roule les yeux pour lui dire qu'il est désolé pour tout ça.

Code by Rain
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Mar 22 Avr 2014 - 18:26
Enora fut brusquement arrachée aux Siankov par une poigne forte et soudaine. La jeune fille n’eut que le temps de tourner la tête pour apercevoir le faciès de Rain, toujours aussi froide que d’ordinaire – parce que sinon, ça ne serait pas drôle – qui la traînait sur quelques mètres.

Tout ce qui avait frappé Enora, c’était le mot « dieux ». Parce que oui, même si elle connaissait l’envers du décor grâce à Ethan, la demoiselle ne s’attendait pas à poser les pieds en pleine cérémonie divine. Invitée par Soniya. Tout le monde avait-il passé l’arme à gauche ? Soniya aussi ? Et elle ne lui avait rien dit… En même temps, ce n’était pas chose commune que l’on révélait après une journée passée avec une inconnue. Enora, elle, si elle avait détenu un tel secret, n’aurait rien dit.

- Des… dieux ? Tout le monde ici ?

Tout le monde sauf elle. L’albinos aurait bien ri s’il avait pu apercevoir le trouble qui siégeait dans le fond de son crâne. Ses pensées en désordre et son bonnet oublié pour mieux voir. Avec ou sans, elle n’aurait pas su faire la différence des morts des vivants. C’était bien dommage.

À croire qu’elle n’avait pas entendu la manière dont lui parlait Rain. Ou alors elle était habituée. Ou alors elle s’en fichait. Ou alors rien. Elle n’était plus à ça près. L’étudiante était attristée par cette révélation. Les mariages célébraient la joie et le bonheur, non pas le chagrin. Il allait falloir qu’elle se reprenne. Et qu’elle accorde un minimum d’attention aux paroles de sa Liée. Même si cette dernière parlait dans le vide et, sous le choc d’apercevoir la brune ici, commençait à dire n’importe quoi. Les taxis volants, cela n’existait pas encore. Peut-être que chez ces foutus dieux, c’était le cas. Mais pas ici.

- Moi aussi je suis contente de te revoir Rain, prononça Enora sur un ton las, je vais bien, merci de t’en inquiéter. Mais vois-tu, dieux ou non, j’ai été invitée à ce mariage. Alors non, je ne prendrai ni taxi, ou ni bateau et avion plutôt, et j’ai bien l’intention de rester ici et de m’amuser un peu.

Parce que oui, même si Rain s’évertuait à la vouvoyer, autant bousculer les habitudes et la tutoyer. Elles étaient Liées oui ou merde ? On ne tutoie pas sa Liée, encore moins lorsque celle-ci est une charmante petite humaine n’ayant aucun tort à se reprocher ! En revanche, concernant l’autre qui lui parlait comme un chien, même plus bas qu’un chien, cela restait à prouver.

Profond soupir de la part d’Enora. Elle ne pensait pas que les évènements prendraient une telle tournure. Et ce n’était rien face à la suite. Tanya prenait sa défense. Cela lui faisait chaud au cœur. Parce que oui, même la rouquine qui la voyait pour la première fois était plus sympathique que l’autre molosse qui lui servait de Liée ! La bonne blague ! Deus a vraiment abusé le jour où il a eu la bonne idée de forger un lien inébranlable entre Rain Sinclaire et Enora Vilkas. Vraiment.

- Merci beaucoup Tanya, de toute façon cette affaire est réglée. Je reste et c’est tout.

Donc Tanya aussi était un cadavre invité à un mariage de cadavres, et tous les invités étaient des corps en décomposition ne se décomposant pas et les lois de la nature avaient été bafoués par un dieu et tout le monde s’en fichait car la science n’était pas au courant ? Histoire de dingues.

Et l’histoire aurait pu en rester là. Mais non, un espèce d’autiste cherchant caresses et câlins auprès du bouledogue s’approcha, comme si de rien n’était ! Enora posa un regard nouveau sur Rain. Elle était en couple ? Le scoop du siècle. Quelqu’un ayant réussi à percer la barrière de froid qu’imposait la déesse ! Il devait être fou, c’était la seule explication possible. Mourir pour revivre ensuite devait faire perdre la tête aux âmes les plus irréprochables.

Et ce qui devait arriver arriva. L’autre guignol se présenta. Lev Wezka. Une flamme parcourut alors le cœur de la Russe. Un incendie se déclarait en elle. Un incendie dont les flammes avaient été attisées pour s’éveiller à nouveau. Et rien ne pourrait l’arrêter.

- Lev Wezka… répéta-t-elle, c’est toi…

Elle se tut. Ce n’était pas le moment de parler de ça. Pourtant, elle ne pouvait pas rester sans rien faire face à celui qui avait détruit la secte où Yulia avait grandi, avait manqué de la tuer ! Elle avait face à elle un assassin ! Pas étonnant qu’il s’entende aussi bien avec Rain, finalement.
Elle ne pensait pas faire face un jour à ce type. Lui-aussi était mort. À croire que son monde ne tournait qu’autour de ça. Elle inspira profondément.

- Yulia me pardonnera de faire ça à sa place !

Là, elle le gifla.
Enora s’en prend à un dieu mais à part ça tout va bien. Y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond chez elle.
Elle tourna le dos à ce maudit personnage qu’elle ne portait pas dans le cœur. Il la dégoûtait.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Jeu 24 Avr 2014 - 22:36


Mariage Divin

Une chevelure bleue arriva dans son champ de vision. Ah ça, il ne s’attendait pas à ce qu’elle vienne l’aborder ici. En principe, le simple fait de se tenir à l’écart le rendait pratique invisible parmi la foule. Devait-il en déduire que la demoiselle cherchait désespérément des visages familiers pour l’avoir trouvé ? Ca ou autre chose, il n’y avait pas d’intérêt à le savoir en vérité. Faire des rencontres, nouer des liens, chacun menait sa vie, même après la mort.

La jeune femme le salua, ce à quoi il répondit par un sourire. Elle semblait de bien bonne humeur pour quelqu’un qui ne trouvait personne d’autre à aller ennuyer, tseh. C’était toujours mieux que tirer une tête d’enterrement. A un mariage, ce serait plutôt ironique. Tous allaient devoir tuer l’ennui ensemble, dans la joie et la bonne humeur – ou les vapeurs d’alcool –, évitant si possible les victimes collatérales. Les grenades ne sont pas des œufs de pâques, on vous l’a dit combien de fois ?

« J'savais pas que t'aimais les mariages, déclara-t-elle avec un rire à peine sarcastique, en tout cas, ça fait plaisir de te revoir...
- Moi de même, je sens qu’on va bien s’amuser. »

Le professeur esquissa un sourire clairement peu engageant, laissant déjà entrevoir quels genres d’amusements lui traversaient l’esprit. Cela devait avoir jeté un froid car la joie sur le visage de la repentie s’était comme volatilisée l’espace d’un instant. Ou était-ce juste un mirage de sa pensée ? Sans s’en soucier plus longtemps, il reprit avec une expression plus rassurante :

« Tu ne sembles pas adepte des cérémonies non plus. Tu veux boire quelque chose ? »

Les buffets d’apéritifs et les boissons, c’était toujours le plus intéressant à visiter dans une fête, après les coulisses. Il se passait toujours un tas de choses peu avouables dans les mariages, c’est l’expérience qui parle. Mais était-ce encore trop tôt pour commencer la fête ? Il n’y avait pas de mal à boire un verre en tête à tête pour patienter, si ? La décision était prise de toute manière, Ethan avait quitté son mur et tendait sa main à Kiara pour l’accompagner à la buvette.

Après s’être faufilés comme des ombres à travers la masse bruyante et colorée, l’air frais était comme une libération. La foule n’était pas encore trop dense autour des tables, c’était une chance. Cependant, le calme au centre de cette tempête fut de courte durée ; au moment où il allait boire une gorgée, une voix étrangement familière résonna à son oreille et l’arrêta net.

« Hey, monsieur le prof de philo ! Ca f’sait longtemps dis, tu peux faire tourner les canapés au saumon ?
- Azazel hein ? Cette chère Lyra nous honorera-t-elle de sa présence également ?
- Madame de la forêt noire ? J’sais pas, j’suis pas scotché à ses baskets, miaw. »

Dit le chaton qui restait constamment dans les pattes de la renégate contre vents et marrées... Pas de doutes possibles, celui là était présent pour le buffet. Quant à savoir s’il avait été invité, la question ne se posait même pas. Enfin, qui se méfierait d’une adorable carpette comme lui ? Adorable mais sournoise ; las d’attendre le service, il escalada lui-même la table pour chaparder un précieux et redescendit sitôt son méfait accomplit. Ni vu ni connu.

« Chinon, qui est chette charmante demoishelle ? »

Bah oui, parce que fermer son clapet de minet, il connait pas. Et voilà que Kiara faisait l’expérience de la télépathie avec un chaton. Et oui, même par l’esprit on ne parle pas la bouche pleine. Le professeur se contenta d’un soupir dépit, en profitant pour boire une gorgée de son verre avant attendre la réaction de la jeune femme. Eh bien la pauvre, des fous, elle n’avait pas finit d’en croiser ici bas.
© Fiche codée par Shim
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6591

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Jeu 1 Mai 2014 - 18:37
Post pas terrible mais je l'ai fait \0/
Désolée pour le retard.

Sans surprise, Enora lui tint tête. C'était bien comme ça que Rain l'avait connue après tout, assez inconsciente pour inviter une voleuse chez elle et pour s'interposer entre deux créatures de toute évidence non-terrestres et, surtout, non amicales… mais là, l'humaine frappait quand-même fort. Comment pouvait-elle savoir que tous les dieux désireraient la présence d'un humain parmi eux ? Bon, maintenant elle était au courant : Rain était la première à ne pas vouloir la voir ici, c'était clair au moins, mais elle ne semblait pas avoir pour autant capté les intentions de l'ancienne professeur. En même temps, vu le tact de cette dernière, ce n'était guère étonnant. Aux yeux de tout ceux qui avaient assisté à la scène, elle venait juste de se faire coller l'étiquette de "Personnage désagréable n°1". Si Rain pouvait bien se ficher de ce que pensaient les autres de sa personne, le fait que sa Liée ne semble pas capter l'ampleur de la situation la frustrait, ou même simplement le fait qu'elle s'obstinerait probablement même s'il y avait, là tout de suite, une bataille divine enclenchée.

Est-ce que tenter de convaincre une tête de mule était une bonne idée ? Sans doute que non, mais puisque les deux l'étaient, elles étaient aussi mal barrées qu'une faute d'orthographe (celui ou celle qui trouve la référence je l'aime). C'était déjà le bordel dans la tête de Rain qui, aussi handicapée des relations humaines qu'elle était, cherchait comment s'exprimer pour se faire comprendre au mieux, et ce qui s'ensuivit par la suite n'arrangea rien. L'une des deux rouquines qui traînaient avec sa Liée s'était pointée et commençait à se mêler de ce qui ne la regardait pas. La membre du Conseil était à deux doigts de la remettre sèchement à sa place, quand l'autre jumelle tenta de calmer le jeu (vu avec Sonou, modifiable si besoin), suivie aussitôt d'Enora qui vint rajouter une couche. "Je reste ici et c'est tout" ? Ah ah…

— Hors de question.

Non, Rain n'allait pas fléchir parce que trois jeunes filles lui tenaient tête, surtout pas car elle savait qu'elles ignoraient assez de choses pour ne se soucier de rien. Il ne lui était pas possible de faire évacuer tout le monde, non, puisqu'il y avait tout de même mariage et elle n'avait aucune certitude ni preuve concernant ce qui risquait de se produire, mais elle aurait écarter Enora sous prétexte qu'elle n'avait pas sa place parmi les dieux.

— Vous allez quitter ces lieux au plus vite, sans discuter davantage ou je vais devoir vous renvoyer chez vous par la f…

Hop, assaut câlin qui décidément ne pouvait tomber pire. N'importe qui aurait palpé la tension autour des quatre jeunes femmes, mais visiblement, pas Lev Wezka. Il débarqua donc en touriste, pour passer un bras autour d'elle, de quoi bien casser le petit speech de la demoiselle qu'il souhaitait voir en robe, bien qu'évidemment, le coup du renvoi par la force, c'était du bluff. Etant la Liée d'Enora, Rain n'avait pas la possibilité de lui faire du mal directement, mais ça, l'humaine ne le savait pas, alors autant en profiter non ? … Même si la connaissant cela ne changerait pas grand-chose. Elle s'était bien plantée entre une divinité et un chasseur de divinités en plein affrontement. Et c'était précisément ce que Rain craignait, d'ailleurs. Au cas où les choses tourneraient au vinaigre, un humain normal se serait planqué sous une table, ou barricadé derrière une porte, mais Enora non… Légèrement suicidaire qu'elle était, la petite, ça elle l'avait remarqué.

"Ce n'est pas le moment", aurait-elle souhaité lui dire avant qu'il ne se décide de se présenter aux jeunes filles. Etait-il réellement à côté de la plaque ou était-ce simplement une ruse pour apaiser la tension ? Allez savoir. Dans tous les cas, son arrivée n'avait pas laissé certaines demoiselles indifférentes. Attention, nous ne parlons pas des fangirls, ou même de Rain, mais bien d'Enora et de Tanya qui virent toutes deux leurs traits s'assombrir une fois le patronyme du bonhomme donné. Elles semblaient le connaître mais ne semblaient pas penser du bien de lui et, bientôt, une paire de gifles vint violenter les joues du garçon.

De… ?

Yulia. Lyra. Le premier nom ne lui disait rien mais le deuxième lui rappelait beaucoup de mauvaises choses. Qu'importe, ces histoires n'intéressaient pas Rain. Du moins pas pour le moment. Elle se contenta de se placer entre Lev et les demoiselles déchaînées. Bien que Enora décida bien vite de quitter la scène, Tanya semblait ne pas vouloir lâcher l'affaire.

— Ce n'est pas le moment de régler vos petites histoires.

Elle saisit à nouveau le bras de sa Liée, juste de quoi l'empêcher de tirer sa révérence. L'espace d'un instant elle fut tentée de rester dans l'impasse qu'elles s'imposaient, mais au dernier moment, elle prit une autre décision et se contenta de conclure.

— A la première anomalie, vous rentrez en Russie.

Après tout, tout pouvait se passer sans embûche et peut-être qu'elle s'inquiétait pour rien ? … Non, il y avait des limites au bisounoursisme quand-même. Il n'y avait que Soniya Siankov pour penser que tout se passerait dans la joie, la bonne humeur, entouré d'oiseaux et de fleurs…

L'affaire Enora "réglée", ce fut au tour de Lev d'être tiré à l'écart. Non, pas dans un coin sombre à l'abri des regards et des oreilles, simplement un petit coin à côté du buffet, d'où elle pourrait garder un œil sur sa Liée et où elle pourrait se faire entendre sans gueuler. Une fois à l'écart, la jeune femme zieuta les légères marques sur le visage du démon et haussa les sourcils.

— Je vois que tu as beaucoup d'« amies ».

Moi aussi, je suis contente de te revoir, comme dirait l'autre. Le pauvre venait de se prendre deux gifles et non, même pas de mots doux ni de bisou… En même temps de la part de Rain, il fallait s'y attendre.

— J'aimerais que tu m'aides à garder un œil sur les convives de la cérémonie, il se peut qu'il y ait des invités non désirés.

Naturellement, Lev était un peu le seul du Conseil, en dehors d'Abygaïl, en qui elle avait confiance. Bon, en même temps il ne restait plus grand-monde et la présidente vivait le moment le plus heureux de sa vie, inutile de le gâcher avec un éventuel faux signal.




Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Sam 3 Mai 2014 - 11:36
Shallia était allongée sur le sol sur le ventre, elle se décida à rouler pour que son dos touche le sol, histoire de confort avant de se relever. Elle vit tout d'abord le chevalier s'approcher d'elle, elle en soupira. Pourquoi fallait-il qu'il s'approche d'elle. Elle était juste tombé au sol, rien de bien grave, surtout que son agilité de félin lui a permis d'éviter de se faire mal. Il semblait vouloir l'aider mais elle savait de toute manière qu'elle refuserai son offre sans préambule. Lorsqu'il était question d'homme, elle pouvait difficiliment cacher la haine qu'elle leur vouait. Elle transpirait de son corps ne laissant planer aucun doute. 

Un autre jeune homme avec un plateau s'approcha d'elle. Encore un de plus, quand est-ce qu'il vont arrêter d'accourir ainsi, il n'y a que des hommes à ce mariage ? Ah non, c'est vrai, il y avait la mariée tout de même. Mariée a qui elle devait offir ses jolies pommes bien rouge contenu dans son panier en osier. Il possède de large ouverture tout le long, ce qui permet aux pommes de respirer et ainsi de se conserver plus longtemps. Elle le déposa à côté d'elle. Elle ne voulait pas prendre le risque d'en renverser en se relevant. Le jeune homme se pencha vers elle, quittant sa réflexion, elle vit le plateau se pencher en avant, les verres allaient tomber, elle eut tout juste le temps de se protéger le visage des verres qui churent. les coupes se brisèrent au contact de son bras et de son corps. Elle poussa un petit cri de douleur, coupée par ces objets en verre non identifié (communément appelé OVNI). 

Quelques secondes plus tard, elle écarta son bras, ses mains et son visage était légèrement meurtri par cette attaque impromptue de verre mal dressé. Elle eut tout de suite le réflexe de regarder les pommes, des morceaux de verre étant partis se mélanger à celle-ci et en prime, de l'alcool s'y étant répandu. Les yeux de Shallia devinrent rouge de colère, il venait d'abîmer ses si belles pommes. Elle qui comptait les offrir comme cadeau. Elle n'avait dorénavant plus rien à offrir, elle était déshonorée, comment ce petit moins que rien s'est-il permit de faire autant de dégat ? Qu'elle fut blessée lui importait. Elle regardait les pommes d'un air dépité, de la tristesse dans les yeux. Lorsqu'Olivier revint avec une serviette, il n'eut le temps de voir le visage triste que quelques secondes, vite remplacé par un visage coléreux.

Ni une ni deux, elle se releva, sortant une bombe de l'intérieur de sa blouse bleue. Elle allait se venger, elle allait le réduire en cendre. Une telle perte était inenvisageable pour Shallia. Elle se mit en position de combat offensive, menaçant directement l'homme en face d'elle...
♦ Rose ou chou ? : Une Illusion
♠ Petits messages : 128

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: Le Jugement
avatar
Directeur - Divinité Goétienne
Directeur - Divinité Goétienne
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal 3] Mariage Divin - Jeu 31 Juil 2014 - 18:02

L'autoroute n'était plus très loin. Un bref coup d'oeil à sa montre. Les aiguilles étaient bloquées sur dix heures quarante-cinq. Ça ne changera pas de sitôt. Lucian, qui maintenait un rythme soutenu jusque là, ralentit sa marche pour se tourner vers la troupe juste derrière lui. Il vit leurs visages, leurs expressions pour la plupart déboussolées. Certains jetaient des regards perdus aux alentours, espérant trouver un indice sur l'endroit où ils pouvaient se trouver. Shindô fermait la marche, toujours aussi silencieux, mais c'était bien le seul qui semblait avoir gardé les pieds sur Terre. Le directeur à la chevelure de feu se décida alors d'attirer l'attention de l'assemblée en frappant dans ses mains.

— Bon herm… pour ceux qui ne savent pas ce qu'ils font là, pas de panique, vous subissez les conséquences d'un petit voyage, comment dire… temporel. Rassurez-vous, c'est temporaire ! Les souvenirs vous reviendront bientôt et vous saurez qu'il est impératif de vous dépêcher et de me suivre. Alors, on y va ?

Le débit de ses mots montrait clairement qu'il n'y avait pas de temps à perdre, surtout à des explications. Longues explications par ailleurs. Nous y reviendrons. Toujours est-il que monsieur le directeur, une fois ces paroles prononcées, tourna les talons pour reprendre sa route. Visiblement, ce fut trop précipité car à peine eut-il le temps de faire volte-face que le flanc d'un camion de marchandises vint effleurer son nez, lui arrachant un cri de surprise. La pointe de ses pieds s'efforça de le retenir dans son élan, ses bras battirent l'air afin de ramener le poids de son corps vers l'arrière, obéissant à des réflexes de survie ultime.

Après avoir insulté le chauffard de tous les noms de dragons qu'il connaissait, le nouveau directeur balaya les environs du regard. Nulle trace de la navette qui était censée les prendre. Nul indice sur l'heure actuelle non plus. Et sa montre qui demeurait figée à l'heure où ils étaient au moment du voyage… Autant dire qu'il n'espérait pas faire le chemin à pied. Sur une carte, c'était peut-être quelques centimètres mais en vrai, c'était quelques centaines de kilomètres. Pour autant, il ne se voyait pas faire appel à un dragon, aussi campagnarde soit la région où ils se trouvaient. Non, il devait faire confiance à Colombe, ils devaient lui faire confiance.



C'était la panique totale au sein de la ville de New York. Des silhouettes, à perte de vue, couraient pour leur vie, pour échapper aux gravats et aux pluies de fragments de verre. Des cris retentissaient de partout, des pleurs, des crissements de pneus, des bruits de pas, ainsi que des grondements au loin qui ne présageait rien de bon.

Mais surtout, l'immense dragon noir qui venait de débarquer au centre-ville n'arrangea guère les choses. Sur le dos de celui-ci ? Les deux directeurs de l'académie et une flopée d'apprenties-divinités. Les pauvres ne devaient pas comprendre grand-chose, c'était ce qui arrivait lorsqu'on faisait un bond en arrière dans le temps, il y avait toujours quelques bribes qui ne voulaient pas suivre. Mais les bribes en question les rattraperaient, et alors ils comprendraient, même si actuellement, l'heure n'était pas à la compréhension.

En effet, au loin, devant eux, dépassant des bâtiments, se dressait un gigantesque golem. A première vue, il n'était guère sympathique, surtout vu le carnage qu'il avait semé à la Ville debout, qui ne l'était plus vraiment à l'heure actuelle…

Les renégats.

ONU.

Assaut.

Tels étaient les mots qui commençaient à revenir dans la mémoire des apprentis-dieux présents. Certes, ils n'avaient pas besoin de ceux-ci pour comprendre que les humains étaient en danger, et que la présence d'un golem de cette taille n'était certainement pas le fruit d'une recherche humaine… mais cela revenait, et leur conviction avec. Car après tout, c'était ce qui les avait poussés à accepter d'accompagner Shindô et Lucian.


— Une demi-douzaine d'heures plus tôt.

Des écureuils surgirent sur le tapis rouge qui couvrait l'allée centrale, surprenant quelques invités. Ils ouvrirent la marche nuptiale en parsemant des pétales de fleurs sur leur passage, paniers miniatures aux pattes. A leur suite, la promise fit son apparition dans sa plus belle robe. Les demoiselles d'honneur ainsi qu'une petite dizaine de lapins la talonnaient de près et les oiseaux s'étaient invités aux festivités pour prêter leur vocalise à l'ambiance générale. Enfin ! Ça commençait ! Les invités se levèrent à l'arrivée des deux directeurs présents, Shindô Akarui et Lucian Ferriel. Ce fut ce dernier qui prit la parole, et autant dire que ce n'était pas le plus habitué pour faire de longues tirades sérieuses.

— Salutations à tous ! Merci d'être venus ! Beaucoup d'entre vous me connaissent déjà, mais je ne me suis jamais présenté à vous officiellement, alors je profite de cette petite introduction pour me présenter : je suis Lucian, votre beauuu et charismatiiiique… - mais surtout nouveau - directeur. J'espère qu'on aura beaucoup l'occasion de rigoler ensemble, parce que l'Eternité, c'est long !

Pour le coup, son collègue pouvait presque regretter de lui avoir laissé parler. Mais c'était ce qui avait été convenu, il n'y avait que Lucian qui était apte de prononcer un mot actuellement alors ainsi soit-il, pour le meilleur ou pour le pire. Après avoir encaissé un regard lourd de sens de la part de Shindô, le directeur Ferriel émit un toussotement, le poing devant sa bouche, avant de reprendre d'un ton plus posé, bien qu'il ne put vraiment atteindre celui de la formalité.

— Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, je suis ravi de recevoir aujourd'hui Abygaïl Lullaby et Jace Kayllan, ainsi que vous tous, amis, collègues et élèves, sur Terre, en Amérique, où ils ont tous deux vu le jour, à des époques relativement différentes. N'est-ce pas trop mignon ! J'espère en tout cas que vous avez bien choisi parce que de toute manière il n'y aura pas de mort pour vous séparer ! Même si ça n'empêchera sans doute pas monsieur de se prendre une flèche dans le postérieur s'il trompe madame. Bref, pas de bêtise, faîtes-nous plein de marmots, sauf si vous ne savez pas les élever, en ce cas épargnez-nous, et…

Sa voix resta en suspend. Il haussa les sourcils, comme étonné par sa propre "performance", puis écarta les bras pour conclure :

— … et je suis pas doué pour les discours, alors euh… champagne ?


Précisions
Si vous n'avez pas tout compris de la première partie du post, c'est normal et voulu. A partir de là, les posts seront divisés en deux pour certains, mais resteront comme avant pour d'autres. Tout dépend de ce que vous voulez faire avec votre personnage, de ce qu'il décidera : suivre Shindô et Lucian pour aller taper du renégat ou non. En gros, ceux qui choisiront de participer à la baston pourront faire évoluer leurs personnages parallèlement, et à la bataille de New York, et au mariage. Le tout se passe dans ce même sujet, simplement, vos actions seront liées au sujet des renégats.

Pour toute question ou précision, envoyez-moi un mp sur Rain.






─ Eh p'tit... tu as à boire ? ╬_╬
Depuis quand tu me stalkes d'abord ?
Y a que les fous pour jouer des fous...
─ Et tu mets mes paroles en #087ECC ou je t'en colle une !
Contenu sponsorisé
Re: [Event principal 3] Mariage Divin -
[Event principal 3] Mariage Divin
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Event 4 : Mariage Royal
» [Mini Event] Le Mariage de Natasha et Bruce
» EVENT N°1 : MARIAGE D'EDWARD & BELLA
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Les Archives :: Chapitres archivés :: Chapitre III : Précipitations-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page