Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Retrouvailles Calcinées [Trish Ross]

Invité
avatar
Invité
Retrouvailles Calcinées [Trish Ross] - Sam 29 Mar 2014 - 18:24

Ces dortoirs crasseux ne lui avaient pas manqué. Comme pour venir la saluer, un cafard sortit hors de sa tanière pour grouiller non loin de son matelas. C’était toujours aussi dégueulasse, ici. Lyra observa les alentours. Quelques affaires traînaient sur des lits, signes que ceux-ci étaient habités. D’autres renégats comme elle.
La Russe portait toujours autour du cou le collier offert par Lev. Il faudrait peut-être qu’elle songe à s’en débarrasser, non ? Elle prit entre ses doigts le bijou qui lui serpentait autour du cou, le triturant entre ses mains. Elle fit claquer le mécanisme qui laissa entrevoir la photo prise deux ans plus tôt. Long soupir.

Son sac attendait toujours d’être défait. Elle n’avait pas grand chose à ranger. Et ranger où ? La guilde n’était pas un hôtel, juste des sommiers durs où dormir relevait de l’épreuve. Pour les armoires, il fallait repasser. Ce repère n’avait jamais été pensé pour le confort de ses pensionnaires mais avant tout pour être efficace contre l’académie. Même ça, ça ne marchait pas.
Sa situation aurait pu être pire. La solitude était chose rare au sein de cette fourmilière, elle aurait très bien pu être dérangée par un autre membre de la guilde noire. Mais personne en vue. Si ce n’est Likho qui se faisait un plaisir à chasser les insectes qui traînaient encore dans le coin. Il avait beau s’être allongé, avoir pris de la masse, être plus robuste que lorsqu’elle l’avait eu, cet été, il restait un éternel joueur. Lui non plus n’était pas à sa place parmi tous ces êtres réputés pour leur violence sanguinaire, ces tueurs du dimanche, ces voleurs d’un jour.

Mais toute chose a une fin. Quelqu’un venait déjà de faire irruption au sein du dortoir. Comme si Lyra avait besoin de ça en ce moment. Comme si elle avait besoin de quoi que ce soit ou de qui que ce soit. La brune tourna la tête en la direction de l’ombre projetée sur le mur crade. Encore une vieille connaissance. À croire que la guilde noire entière s’était faite passer le mot pour que son retour soit ponctué de nombreuses retrouvailles. Parfois avec des êtres qu’elle avait croisé plus d’une fois au cours de sa vie, qui avaient su la changer, parfois, comme aujourd’hui, ce n’était qu’une deuxième rencontre.

- Trish ! T’es pas morte, final'ment ! Mieux, t’es une renégate !

Ah ça pour une surprise, c’en était une. Depuis le temps qu’elle avait proposé à cette femme de les rejoindre, elle avait cru que la professeur avait changé d’avis ou pire, qu’elle avait échoué lors du test d’entrée. Finalement, ni l’un ni l’autre. Elle comblait désormais les vides de la guilde noire.

Likho sauta du lit pour aller saluer cette nouvelle arrivante. Ces deux-là étaient tous deux des enfants du feu, nul hasard à ce que le quadrupède soit autant enchanté de revoir cette frimousse qu’il n’avait aperçu qu’une seule fois, belle rencontre nocturne qu’il y avait eu d’ailleurs !
Lyra rappela son familier, d’un léger sifflement. Aussitôt la bête revint vers sa maîtresse. Il serait dommage que la Russe soit jalouse ! Une léchouille sur sa joue et hop, c’était déjà oublié !

- Va falloir qu'tu m’racontes tout ça ! Ça tombe bien, j’ai du temps à tuer !

Et elle avait grand besoin de se divertir aussi, de se changer les idées à travers d’autres histoires qui n’étaient pas les siennes. L’ancienne archiviste était heureuse de revoir celle avec qui elle avait pu échanger quelques coups en plein milieu d’un cimetière. Elle avait beaucoup apprécié le cran et la fougue de cette demoiselle, son caractère lui avait plu à peine les premiers mots échangés. Restait à voir si c’était toujours la même personne ou si son arrivée parmi les traîtres l’avait transcendée.


Dernière édition par Lyra Vilkas le Mer 9 Avr 2014 - 10:11, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Retrouvailles Calcinées [Trish Ross] - Lun 31 Mar 2014 - 20:54
Voilà Trish dans un nouveau monde. Un monde ou elle pouvait se sentir libre, un monde strict comme le précédent mais avec des règles différentes et surtout moins nombreuses. Pour l'instant elle pouvait se sentir comme un poisson hors de l'eau. Changer du jour au lendemain allait sans doute devenir une habitude à ce rythme. Au début elle était à l'académie puis sans prévenir personne, elle avait quitté ce monde pour aller à la campagne. Avec son copain. Six mois. Elle s'était exilée six mois, elle avait eu besoin de prendre l'air et surtout de réfléchir. Elle devait bien faire un choix pour son avenir. Avec ou sans Macky ? En tant que Renégate ou Professeur ? Apprendre la magie à des élèves incapables de comprendre la vie ou devenir une traître quitte à perdre tous ses proches qu'elle venait d'abandonner ? Parler de ce choix à Macky, Vinpap et Kaze ou garder ça pour elle ?  Il lui avait fallut six mois pour répondre à ses questions. Et encore, elle n'était pas sure des réponses.

Elle avait décidé sans aucun doute le pire avenir pour elle. Une vie de renégate qui regrettera ses proches sans leur expliquer pourquoi alors qu'elle veut les protéger. Une vie à suivre les règles d'un homme, une vie sans Macky, sans Kaze ni Vinpap. Mais dans le fond elle savait que ça serait dur pour elle de tout abandonner ainsi, sans donner de nouvelles, sans se retourner. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que ce n'est pas elle qui décide de tout. Si Macky veut la retrouver, il le fera. Si Vinpap et Kaze veulent la retrouver, il la retrouveront. Et s'ils veulent tous s'accrocher, ils s'accrocheront, ce n'est pas à la brune de choisir. Mais qui allait comprendre ? Elle se posait bien la question ? Macky pouvait-il être assez fou ? Vinpap et Kaze pouvaient-ils être assez courageux ? Encore en tant que renégate elle se posait des questions.

Là voilà donc en train de marcher dans les dortoirs, Koyta qui n’arrêtait pas de lui parler. D'ailleurs elle ne l'écoutait pas et marchait en pensant, sans vraiment faire attention autour d'elle. Jusqu'à ce qu'il disparaisse. Il disait avoir quelque chose à faire, sauf que comme elle ne l'avait pas écouté, elle ne savait pas. Tant pis, il allait revenir. Elle continua donc sa marche et entendit une voix familière. Puis un animal qui s'approchait d'elle. Elle sourit et s'accroupit pour le câliner. Un animal du feu, elle ne pouvait que l'apprécier. Puis il retournait voir sa maîtresse. Trish s'approcha à son tour tandis que la brune en face d'elle lui disait qu'elle devait lui raconter tout. 

- Je t'ai dit que je survivrais ! Et me voilà. D'ailleurs ton p'tit louveteau a grandit !

Même si ce connard de Koyta avait profité du spectacle, là encore c'est une autre histoire. Elle s'assit sur le lit en face de Lyra. Les murs crasseux et les lits durs … 

- Faut dire que l'on change de décor.

La campagne c'est différent. Mais elle ne pouvait pas se plaindre de la Guilde, elle y avait difficilement accédée, donc autant prendre ce qu'on lui donnait.

- J'ai mit du temps à me décider. Mais au moins je ne suis pas rester dans cette académie durant ces six mois. J'me suis exilée sur Terre, le temps de réfléchir. Et voilà ou j'arrive !

Elle retrouvait enfin une connaissance. Enfin la seule de la Guilde si on ne compte pas Koyta. Disons que ce boulet compte pour du beurre ? Quoi qu'il l'avait quand même soigné, elle ne pouvait pas cracher sur ça. Oui il l'avait aidé alors qu'il n'en était pas obligé. Depuis il était son coéquipier. Elle ne pouvait pas mieux tomber.

- En tout cas, j'suis contente de te retrouver, Lyra.
Invité
avatar
Invité
Re: Retrouvailles Calcinées [Trish Ross] - Mer 9 Avr 2014 - 19:20
Lyra était heureuse de revoir Trish malgré tout. Elles se connaissaient à peine, avaient partagé un entraînement nocturne non loin des tombes mais avaient désormais l'occasion d'en apprendre davantage l'une sur l'autre. Une chance qu'il serait dommage de laisser passer ou traîner.
Likho avait bien grandi, certes. Mais il n'avait pas encore la taille parfaite dont rêvait la Russe. A mi-chemin entre le chien et le loup, il n'effraierait pas encore grand monde pour le moment. Et difficile d'inquiéter qui que ce soit avec cette jolie frimousse qui venait chercher des léchouilles. Elle se demandait parfois si l'animalière ne l'avait pas trompée à ses dépens. Mais ce qui est fait est fait.

- Ouais, six mois c'est long. J'm'attendais d'jà à plus r'voir ta gueule d'pyromane vu l'temps qu't'as pris pour réfléchir ! 'Fin l'essentiel, c'est qu't'ais fait l'bon choix. T'es mieux ici, à la guilde, avec nous, plutôt qu'avec ces crétins d'l'académie ! Ils connaissent rien d'la vie, ceux-là !

Incapables de s'amuser. Si s'amuser consistait à ôter des vies à tort et à travers alors oui, les académiciens étaient incapables de jouir des plaisirs de la vie, ou plutôt de la mort, préférant la gâcher ans un hui-clos où le pain quotidien consistait à étudier pour les élèves, enseigner pour les professeurs et servir de larbin pour les repentis. Trish serait mieux ici que là-bas, Lyra en était persuadée. D'ailleurs, son isolation sur Terre n'était pas anodine ; quoi de mieux que le lieu de ses futurs massacres pour prendre la bonne décision et réfléchir sereinement ?

- Parlant d'ça, lors d'notre entraîn'ment j't’ai même pas vu utilisé ton don du feu ! Quelle arnaque ! Tu m'f'rais une démonstration vu qu'on est juste entre nous ? lui demanda l'ancienne archiviste tout en s'approchant d'elle, Likho sur ses talons, évite juste de brûler mon lit. Le reste, j'm'en fous.

Lyra, égoïste même en matière de meubles. Elle n'avait pas envie de dormir à même le sol, cela se comprenait. Même si le plancher bourré de mites ne pouvait pas être plus confortable que les sommiers. Quoi que cela restait à prouver.

L'animal trépignait alors que le mot « feu » avait été prononcé. Lui-aussi désormais était devenu plus fort, il tenait à le prouver et à se faire remarquer, surtout ! Il l'aimait bien, la bipède à la chevelure d'ombre ! Il ouvrit grand la gueule, une boule orangée se forma alors qu'il cracha le plus loin possible. C'est-à-dire dans le couloir. À quelques mètres de là. Sans se soucier de ce qu'il aurait pu prendre pour cible. La boule de feu perdue, répercutée par un léger bruit de douleur causé par la victime ayant eu le malheur de passer par là. Le louveteau leva les yeux au ciel. Comme si de rien n'était. Au fond, ce n'était pas pour rien que ce chenapan-ci s'entendait si bien avec Lyra !

- Y a des clebs qu'ont b'soin d'faire leurs dents, lui l'a b'soin d's'entraîner pour perfectionner son art. Comme nous tous, d'ailleurs.

Une manière comme une autre de voir la terrible réalité. Leur art consistait à tuer et revêtait bien des formes différentes. Lyra, elle, excellait avec ses poignards, aussi glissante qu'une anguille, venimeuse qu'un serpent et silencieuse que la nuit. Le corps à corps était de son côté, le mimétisme aussi grâce à son domaine divinatoire. Trish, elle, se devait d'être aussi rapide que le vent, incandescente q'un tison et brûlante que les flammes de l'Enfer.

C’était drôle de voir, ou plutôt d’entendre, Lyra converser avec cette Trish, comme si elle la connaissait depuis toujours. Elle appréciait cette fille et le fait qu’elle soit renégate désormais jouait beaucoup en sa faveur, il est vrai. Mais cela ne changeait rien au fait qu’on aurait pu comparer ce duo-ci à deux amies parlant de tout et de rien. Sauf que les deux amies en question ne parlaient pas de tout et de rien mais de meurtres et de trahisons. Hormis ce léger détail, c’était du pareil au même.
Invité
avatar
Invité
Re: Retrouvailles Calcinées [Trish Ross] - Mar 22 Avr 2014 - 18:13
Lyra était une amie à Trish. Une très bonne amie alors que ça ne faisait que deux fois qu'elle avait l'occasion de lui parler. Une alliée très forte, précieuse qu'il ne fallait surtout pas se mettre à dos. Cette fille est dangereuse, ça la pyromane en avait bien conscience. Mais à quel point ? Voilà la question qu'elle se posait sérieusement au sujet de sa bonne amie. Au point d'être dangereuse pour elle aussi ou seulement contre ses ennemis ? De toute manière, ce combat au cimetière en disait long sur leur amitié. Elles se complémentaient, chacun comblant les lacunes de l'autre pour une identité parfaite. Cacher le point faible de ses alliés, c'est bien ce que l'on doit faire lorsque l'on est unit. Mais pour l'instant Trish voyait les choses ainsi uniquement avec Lyra. Elle était comme une moitié qu'il lui manquait. Fusionner les deux filles, vous aurez une arme parfaite.

Voilà Lyra qui la complimentait dans son choix. Et qui voulait renforcer l'idée de Trish. Son idée d'intégrer les renégats. Oui elle appuyait bien sur le fait qu'elle avait fait le  bon choix. Sans doute une façon d'essayer de se la garder dans sa poche. Qui sait ? Ils ne savent pas s'amuser à l'académie. Tuer c'est amusant. Du moins selon la conception de la Guilde. Il faut savoir que Trish n'a pas adhérer à la Guilde pour ce type d'idéologie. C'est plus le côté obscure, la vengeance, la cruauté de celle-ci qui avait attiré la brune et non son genre d'amusement. Néanmoins Lyra avait l'air d'apprécier ce genre de chose. Soit, Trish ne cracherait pas dessus. Mais elle ne risquait pas de s'amuser ainsi, elle.

La renégate demandait une démonstration. Précisant qu'il ne fallait pas brûler son lit. Cette dernière remarque fit pouffa Trish de rire. Remarque égoïste certes, mais c'était bien ce genre de chose qui faisait le charme de Lyra. Son côté égocentrique ne gênait pas la pyromane, du moins pas encore. Et son côté je-m'en-foutiste lui donnait un petit quelque chose qui pouvait attirer les gens. Heureusement que Trish n'avait aucune arrière pensée vis-à-vis de Lyra.
Au tour de Likho de faire son intéressant. Il se mit à cracher une boule de feu dans le couloir de la Guilde. Celui-ci rebondit et un léger couinement se fit entendre. Touché coulé ! Victime 0 – Likho 1 ! Ce geste poussa Trish à lui faire une caresse sur la tête. Maintenant c'était son tour. Un léger sourire aux lèvres, la pyromane attrapa le premier truc qui lui passait sous la main : une couverture. En même temps, qu'est-ce qu'elles pouvaient espérer trouver dans un dortoir ? Mis à part des lits et tout ce qui va avec. Rien d'intéressant …

    « Je crois que mis à part cette petite couverture minable, y'a pas grand chose à cramer là ! »


Parce que même si elle aimait brûler tout ce qui bouge, elle était bien obligé de le toucher, malheureusement pour elle. Son pouvoir n'était pas encore développé, du moins pas assez pour faire comme Likho avec sa boule de feu. Néanmoins, instantanément, l'objet commençait à brûler, le coton devenant noir. Ça sentait le roussit.

    « C'est pas intéressant … N'est-ce pas ? »


Trish ne craignait pas son feu, heureusement. Elle commençait à légèrement enrouler le tissu qui était en train de flamber autour de sa main, reculant de quelques pas, elle allait vers les lits. Les lits opposés à celui de Lyra, bien entendu. Utilisant le contrôle des limites, elle n'hésitait pas à donner un énorme coup de fouet sur les lits qui grinçaient, ils étaient sûrement très abîmés voir cassés. Mais le plus intéressant était de voir que plusieurs lits commençaient eux aussi à prendre feu. Oui oui, elle avait bien combiner son domaine divin avec son contrôle des limites pour faire de cette minable couverture en feu, un fouet. Un fouet de feu qui ne risquait pas de durer longtemps, mais ça restait une arme intéressante autant pour sa force que pour sa portée.

    « Comme tu l'dis, on perfectionne notre art. Mais pour le perfectionner, faut y mettre son grain de sel, sa signature et bien sur de l'ingéniosité. Il faut savoir transformer un pouvoir minable en quelque chose de dévastateur. N'est-ce pas un bel exemple que je viens de te montrer ? »


Bien sur qu'elle réclamait son avis. Sur sa façon de voir les choses sur les pouvoirs et surtout sur sa démonstration. Son mentor devait lui expliquer ce qui était bien et mauvais dans sa démonstration. La pyromane posait le fouet encore en feu sur un autre lit qui commençait à son tour à brûler. Un sourire sournois aux lèvres, elle fixait Lyra pour savoir son verdict.

    « Je pourrais tout brûler ici à l'aide d'une simple étincelle. »


Utiliser son pouvoir la rendait très méchante. Bien sur, ce n'était pas de la méchanceté vis-à-vis de Lyra ou de son animal. Oh non, c'était plus dirigé auprès des personnes que la brune déteste. Les personnes qu'elle aimerait brûler vives.

    « La haine rend stupide apparemment. Si c'est la vérité, alors soyons les cancres de ce monde ! »


Une alliance à deux. Un pacte que les filles peuvent sceller entre eux. Pour avancer dans la vie, envers et contre tout. Quand on est deux, tout va mieux. Autant montrer son véritable visage dés maintenant. Autant savoir si ça passe, ou si ça casse dés l'entrée de jeu.
Invité
avatar
Invité
Re: Retrouvailles Calcinées [Trish Ross] - Jeu 24 Avr 2014 - 18:13
Lyra observait la démonstration flamboyante que lui offrait la brune. Démonstration ? Spectacle pyrotechnique, oui ! Tout en entendant les flammes crépiter, léchant le vieux drap désormais inutilisable, Lyra réfléchissait à toutes les capacités inexploitées de Trish. Personne n’avait su voir en elle. Si ce n’est Lyra. Heureusement que l’ancienne professeur était venue la trouver, sans quoi son don aurait été gâché. Et cela, Lyra ne l’aurait pas permis. Trish était le centre de son attention. Le brasier avait commencé et rien ne pourrait l’arrêter. Si ce n’est peut-être celle qui en était à l’origine, peut-être ? Mais en avait-elle envie ? Un sourire carnassier se dessinait sur les lèvres de la pyromane, accompagnant sa verve délicate et poétique.

- Quel gâchis ça aurait été de t'voir retourner à l’académie ! commenta Lyra, avec un don comme le tien, c’est l'monde entier que tu pourrais incendier !

Lyra lui signifiait clairement que ses flammes destructrices étaient les plus belles et les plus dangereuses qu’il lui ait été donné de voir. Encore fallait-il décrypter. Le narrateur est là pour ça, mes chéris.

Le monde n’avait guère besoin de Trish Ross pour se consumer. Les Hommes y arrivaient très bien entre eux. Les flammes qui pourrissaient leurs cœurs étaient plus noires que jamais, aussi sombres que la chevelure des deux interlocutrices. Mais ce n’était pas important. Si les humains avaient besoin d’un coup de pouce définitif pour s’anéantir, Lyra serait ravie que l’ancienne académicienne leur prête main forte. À jamais.

- Si c’est la vérité, alors l’académie risque d’avoir chaud aux fesses et j’ai bien l’intention de lui botter l’cul !

Ou botter les fesses de Deus, des apprentis, du conseil, du corps enseignant, des repentis. De tout le monde en fait. La haine de chacun était dirigé contre un point précis du globe. Celle de Lyra était une arme pointée en direction du monde entier. Jamais le même destinataire, jamais la même pointe effilée, jamais la même arme aiguisée.

Likho poussa un long hurlement. Comme une longue plainte sortant des profondeurs des abysses. À sa manière, lui aussi approuvait les propos du duo. Qui a dit qu’un animal est incapable de penser, pire encore, de parler ?

- Eteins-moi tout ça, oublie pas qu’y a mon lit dans l’lot ! J’en ai assez vu et j’crève d’envie d’en voir davantage. Que dirais-tu d’laisser les cancres déconner un peu dans cette vaste cour de récré ? Guilde noire, académie, chez les humains… Choisis l’endroit où tu veux laisser tes flammes s’exprimer et j’te suivrai !

L’alliance prenait forme. Une alliance qu’elles seraient les seules à connaître. Une alliance au sein même des traîtres. Il fallait bien assurer ses arrières, non ? Et Lyra n’appréciait pas les autres renégats. Trop chiants. Lyra avait toujours besoin de mouvement et d’être surprise au fil des jours. Alors si Trish pouvait représenter cette part d’originalité qu’elle traquait depuis nombre de nuits, pourquoi ne pas faire un bout de chemin avec elle ? Mais le bout de chemin dans la langue de Lyra est toujours faussé. Un bout de chemin de deux mois se transforme bien vite en un an et demi… Peu importe.

Le louveteau, lui, s’était déjà avancé en direction du brasier, insensible à la chaleur, jouant avec les flammes qui ne l’effrayaient pas. Lui aussi avait envie de jouer. À sa manière. La Russe le siffla pour le voir arriver, la tête penchée, la queue entre les pattes, l’air triste et la mine mauvaise. Lui non plus n’aimait pas qu’on lui refuse quelque chose. Il ne comprenait pas encore que sa partie de jeu calcinée n’était que partie remise.

- Toi et moi, avec ces six mois écoulés, on a toutes les deux compris que notre vie était ici et pas ailleurs ! Alors viens, et laissons une marque dans ce monde de merde pour qu’il se souvienne de nous !

Trish avait saisi que son destin était d’être renégate et Lyra avait perçu que son chemin ne pourrait pas être accompagné en permanence par son frère. Le duo s’était arraché à leurs familles pour rejoindre les entrailles de la terre. La notion de frère et sœur au sien de la guilde noire était connue de tous, souvent méprisée, y compris par Lyra. Mais lorsqu’elle regardait Trish, elle savait ce mot justifié et utilisé à bon escient.
Invité
avatar
Invité
Re: Retrouvailles Calcinées [Trish Ross] - Dim 4 Mai 2014 - 16:49
Elle pourrait incendier le monde entier. Lyra ne pouvait pas lui faire plus beau compliment. Elle flattait l'égo de Trish. Oui les chevilles allaient bien. En même temps, elle trouvait enfin quelqu'un qui reconnaissait sa véritable valeur. Mais qu'est-ce qu'elle valait réellement ? Elle valait déjà plus que les hypocrites dans cette académie, ça elle en était sûre. Trish était fière de son pouvoir. Elle s'était beaucoup entraîné. Provoquer un désastre à partir de rien. Des armes de feu avec des choses banales de la vie quotidienne. Et son entraînement avait porté ses fruits. Même sans son katana, avec rien elle pouvait se défendre. Parce que le feu était son meilleur ami. Son meilleur allié. Il constituait son tout.

Lyra continuait de complimenter Trish qui se sentait … Puissante. Botter les fesses de l'académie. Trish avait plus envie de botter le cul de Deus plutôt ! Pourquoi est-ce qu'un simple petit groupe voyait la vérité en face et pas les autres ? Faut être stupide pour rester dans l'académie. Et il y avait tant de stupides dans cette académie que les tuer serait une sérieuse perte de temps. Perte de temps pour Trish, mais un réel plaisir et amusement pour Lyra. Malgré leur rapprochement, elles avaient des points de vue différents. Trish n'allait pas suivre Lyra comme un mouton. Mais elle serait son alliée pour le meilleur et pour le pire. Envers et contre tout.
Likho commençait à s'amuser dans les flammes que la pyromane avait provoqué. Cela la fit sourire. Elle adorait ce loup. Trop mignon. Sauf que ça n'avait pas l'air de plaire à Lyra qui le sifflait et il revint près de sa maîtresse. Maîtresse qui demandait à Trish d'éteindre le feu.

« Dommage, je m'amusais bien comme ça ! »

Une main suffit pour récupérer son feu. Petit à petit, il s’atténuait. Petit à petit, il disparaissait pour ne laisser qu'une trace noir. On pouvait voir les endroits que le feu avait ravagé. Lyra était prête à la suivre. L'alliance se formait. Ça faisait chaud au cœur. Voilà un moment qu'elle avait besoin de ses mots. De soutient. Et Lyra lui donnait ce dont elle avait besoin. Plus besoin de mot pour exprimer ce qu'elle ressentait, son visage le montrait parfaitement. Oui elle avait enfin trouvé quelqu'un de fiable. Quelqu'un de raisonné.

« Je savais que je faisais appel à la bonne personne. Et je te fais suffisamment confiance pour savoir que tu es l'acolyte idéale ! »

Sympa le compliment de Trish. Tout ça pour dire que c'était officiel. Une alliance dans une Guilde Noire. Qui l'aurait cru ?

Trish bougeait enfin de sa place quand Lyra déclarait vouloir laisser sa trace dans le monde. Elle partit dans les couloirs et puis dans la réserve de nourriture de la Guilde. Elle ne savait pas si le loup ou si Lyra la suivait et s'en fichait bien. Fallait fêter tout ça maintenant. Alors avec quelques bouteilles d'alcools en main, elle revint au dortoir, le sourire aux lèvres et posait les bouteilles sur le premier lit venu pas cramé. Faut pas salir les bouteilles non plus. Puis Trish fit signe à son amie, non, son acolyte de s'approcher. Deux bouteilles de Vodka et deux autres de Whisky.

« Avant ça, autant célébrer ça. Au moins on mettra de l'ambiance dans cette Guilde pourrie de merde. »

Ce mode de vie à la Guilde ne lui plaisait pas. Mais là c'était différent. Il y avait de l'alcool. Il y avait Lyra. Alors oui, elle pouvait apprécier au moins cet aspect de la Guilde. D'ailleurs elle tendit une bouteille de Vodka à Lyra. Bouteille qu'elle avait ouverte avant. Puis la sienne. Une bouteille de Whisky. Faut quand même s'amuser un peu dans la vie.

« Ça fait longtemps que quelqu'un ne m'a pas fait aussi plaisir que toi ! »

Elle était sincère et levait donc sa bouteille pour trinquer. Et vas-y que je commence à en prendre une bonne gorgée. Au moins elle pouvait boire avec Lyra, personne ne pourrait l'emmerder puisqu'il n'y a personne dans cette pièce.

« Un jour, on fera quelque chose de tellement dégueulasse à Deus qu'il s'en souviendra le restant de son existence de merde. Et on pourra sans doute entrer dans la légende, qui sait ? »

Non une gorgée d'alcool ne pouvait pas rendre saoul. Trish le pensait vraiment. Elle se posa sur le lit, près des bouteilles. Faut les surveiller, on sait jamais si quelqu'un essaye de nous les piquer, n'est-ce pas Trish ?
Invité
avatar
Invité
Re: Retrouvailles Calcinées [Trish Ross] - Ven 18 Juil 2014 - 22:48
Un rp de retrouvailles qui s'annonçait vraiment sympa mais qui tourne corut suite au départ d'un joueur. C'est dommage, j'aurais aimé avoir la fin.

Trish : 240 xps

Xps attribués : Yep
Retrouvailles Calcinées [Trish Ross]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Guilde Noire :: Motel-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page