Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Puis-je vous aider ?

♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Puis-je vous aider ? - Mar 11 Mar 2014 - 21:47
Voilà une belle qui s'annonçait, ou pas... pensa-t-il en regardant par la fenêtre lors de son réveil... adieu le froid et bonjour la pluie. Décidément, il y avait mieux comme temps pour vous motiver à aller travailler, et qui plus est, enseigner. Quand bien même le jour de mariage se rapprochait à grand pas, il avait réussi à trouver un témoin au moins suite à cette mésaventure avec le professeur Yskaliv Vinpap, mais au moins il aura l'honneur de le rencontrer et en plus de l'avoir comme témoin. En général les témoins étaient des personnes qu'on connaissait depuis longtemps, amis proches, famille, personnes qui nous est chère... mais à l'heure actuelle il n'y avait qu'Abygaïl qui lui était cher à ses yeux, elle n'allait pas faire le second témoin quand même... de toute manière c'était impossible. Il était très en retard sur ça, car sa future femme avait déjà trouvé ses deux témoins, elle.

Enfin soit... chaque chose en son temps, pour l'instant il devait se préparer pour aller faire son cours du matin qui débutait à 9h. Une tasse de thé et hop le tour était joué, il n'y avait plus qu'à se laver et s'habiller, c'était toujours mieux et conseillé il paraissait... puis il partit donc en direction de sa salle de cours où les élèves l'attendaient déjà à priori, il regarda l'heure, non il n'était pas en retard. Tiens donc, il était presque étonné de voir autant de monde à l'heure.

- Bien, vous allez juste sortir de quoi écrire, aujourd'hui, c'est interrogation surprise. Dit-il en affichant un large sourire.

Une fois avoir demandé à ses élèves de ne sortir que des affaires qui pourrait leur être utile pour écrire, ce matin, c'était donc un contrôle comme il l'avait dit, une devoir de théorie sur l'attaque et la défense, à la grande des élèves à en croire leur tête et leur sourire -sarcasme- qui prouvait qu'ils aiment ce genre de surprise. A dire vrai Jace n'avait plus beaucoup de temps à consacrer à ses cours et devait plus se concentrer sur le mariage, et niveau combat c'était pareil, en ce moment il était à court d'idée tout bonnement. Et tandis qu'il était entrain de distribuer les feuilles... quelqu'un entra. Il n'avait jamais vu cette personne, une retardataire ? Une nouvelle élève peut-être... il ne avait pas, dans le doute, il valait mieux rester neutre.

- Que puis-je pour vous ?
Invité
avatar
Invité
Re: Puis-je vous aider ? - Jeu 13 Mar 2014 - 22:25
- Heu...

Ca c'est une magnifique répartie. Vraiment. Sublime, phénoménale. Non mais franchement... dire que j'ai cru commencer à me repérer correctement dans ces étranges bâtiments. Et bien non. J'étais pourtant persuadée que cette porte donnerait sur une salle censée m'être attribuée pour m'occuper des apprentis. La feuille que j'ai reçue ce matin est pourtant claire : l'étage, le numéro - bon ça je ne risque pas de trouver, puisqu'ils sont écrits mais j'ai pensé que je n'en ai pas besoin - et même le nombre de pas entre les escaliers et la porte.

Le nombre de pas... ah... je crois que je vois - ahah - où je me suis faite avoir. J'ai croisé quelques personnes dans le couloir et, par habitude autant que sécurité, je me suis décalée vivement pour éviter de les toucher. On prend vite ce réflexe avec un don comme le mien. Mais du coup, je n'ai pas pensé que ce mouvement a faussé mon décompte. Au point de ne pas ouvrir la bonne porte. A croire que Deus se moque de moi. Du coup, alors que j'étais prête à saluer de nombreux aprentis, je me retrouve sur le territoire d'un autre professeur.

Remarque j'aurais dû m'en douter. La feuille m'a indiquée où se trouve ma salle attitrée, mais elle n'a rien dit sur un éventuel cours prévu. Je crois même que ma... comment on dit déjà... "matière" n'est pas vraiment obligatoire. Elle est là pour aider ceux qui le souhaitent, ou ceux que d'autres jugent avoir besoin d'un coup de main. Plus ou moins bon gré mal gré, comme le musicien. Alors je n'ai aucun risque de tomber sur une pièce pleine d'apprentis avides de recevoir ma science, laquelle n'est d'ailleurs pas vraiment exploitable.

Enfin pour le moment, je dois surtout arriver à filer sans trop me tourner en ridicule. Celui que je soupçonne fortement d'être le professeur des lieux m'a l'air assez neutre dans sa question. Je suppose qu'il ne peut pas deviner mon propre rang et préfère éviter tout risque d'incident diplomatique. Ce ne doit pas être quelqu'un de bête, c'est toujours ça. Quelle explication lui fournir qui ne me fasse pas passer pour l'andouille que je suis... mon "Heu" n'a pas été terrible, ni très malin à prononcer, mais j'ai été surprise pour ma défense.

- Hum... je suis nouvelle et...

Si j'avoue que je me suis perdue, de professeur à professeur, pour quoi je vais passer ? En plus c'est le premier que je rencontre, jusqu'à maintenant je n'ai vu que des élèves... je ne veux pas paraître stupide ni tête en l'air. Entre enseignants, je dois faire bonne figure. Vite, une idée...

- ... et je suis en retard, désolée messire. Ca ne se reproduira plus.

Ca doit mieux passer s'il croit que je suis une de ses élèves. Une nouvelle, donc qu'il n'a pas encore eu le temps de voir, et qu'on a pas encore pu lui présenter. Je n'ai qu'à m'esquiver dès que le cours est terminé et... ma foi, je n'aurai qu'à faire en sorte de ne plus recroiser cet homme, histoire de ne pas mourir de honte.

Je me demande ce qu'il enseigne d'ailleurs... j'espère que mes yeux fermés ne seront pas un trop grand handicap pour suivre son cours.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Puis-je vous aider ? - Ven 14 Mar 2014 - 0:01
- Heu...

Jace resta un instant figé sur place... attendant sûrement une suite peut-être ? Non ? Puis il se dit qu'en fait la jeune femme était entrain de réfléchir à une possible réponse, ou une excuse banal, ou même grotesque comme le font la plupart des élèves. Comme par exemple dire qu'ils avaient été attaché au lit par des ninjas... enfin bref... quand bien même les élèves étaient entrain de chuchoter il ne savait quoi, il leur demanda de se taire le temps que cette jeune femme se présente au moins. Il était évident qu'elle était...

- Hum... je suis nouvelle et...

Voilà, c'est exactement les mots qu'il cherchait, elle venait de les lui ôter de sa pensé. Tout le monde est passé par là, il devait le concevoir et il n'y avait aucune honte à s'être perdu. Enfin, c'est ce qu'il pensait. Jace à ses débuts, avaient visité l'académie sans trop savoir où aller au début, à dire vrai c'était plus du hasard, c'est d'ailleurs comme ça qu'il avait atterrit sur les toits et survint donc cette fameuse rencontre. Celle avec qui il n'aurait jamais cru que tout ceci se terminerais avec un mariage.

- ... et je suis en retard, désolée messire. Ca ne se reproduira plus.

Il bloqua un instant sur le "messire", mais il se rappela que tout le monde venait de différents époque après tout... sa future femme venait bien du temps où les amérindiens prospéraient sur leur terre comme bon leur semblait, en 1800 environ. Ils avaient 200 ans de différence, en ce qui concernait sa rencontre avec le professeur Urmanis, ça lui confirma qu'il y avait beaucoup d'époque, lui venait de ce qu'il appelait le moyen âge. Mais il se demandait aussi pourquoi elle avait mis autant de temps à réfléchir... Il se détourna vers elle pour lui adresser la parole.

- Veuillez do... oh, excusez-moi je n'avais pas remarqué. Je vais vous emmener à une table de libre.

Le jeune enseignant faillit faire une sale gaffe, il n'avait pas remarqué que la jeune femme aux oreilles et neufs queues de... renard ? Ne pouvait, hélas, pas voir, il aurait été assez mal à l'aise de le remarquer après coup s'il lui avait demandé d'aller s'asseoir vers le fond de la salle et de lui dire "Veuillez vous installer à la table que vous pouvez voir vers le fond". Il s'approcha donc d'elle et lui pris donc le bras délicatement pour ne pas la brusquer, ne surtout pas croire qu'il venait pour lui faire du mal. Une fois fait il la fit s'asseoir donc et resta devant elle.

- Puis-je donc connaître votre nom jeune fille ?

Lui demanda-t-il de la manière la plus simple du monde. Au moins qu'ils puissent mettre un nom sur son front et ainsi la rajouter à la liste de ses élèves qui n'étaient visiblement pas à jour... il allait devoir voir en haut et leur le comment du pourquoi elle n'était pas à jour justement. Et compte tenu de la situation actuelle... il jugea bon de ne pas lui donner un crayon et une feuille, elle ne pourrait pas lire les questions qu'il a fait, donc à quoi bon ? Pour le moment il la laissera assise ici, et par la suite il devra voir aussi les supérieurs pour ce légers "détail"... il ne savait pas écrire en braille, et encore moins le lire qui plus est, ou alors il devra lui faire les questions en fin de cours, par voix orale... mais il n'attendrait pas grand chose compte tenu de la situation, elle était nouvelle et n'avait jamais assisté à l'un de ses cours, c'est comme si on demandé à un écrivain de faire des calculs complexe, enfin peut-être pas à ce point là mais l'idée y était.
Invité
avatar
Invité
Re: Puis-je vous aider ? - Ven 14 Mar 2014 - 11:24
Apparemment mon petit numéro fonctionne. J'ai un peu honte j'avoue, mais moins que si je lui raconte la vérité. Et puis ce n'est pas un mensonge méchant, ça n'embête personne. Tiens l'homme est observateur, enfin un dans cette académie qui comprend que je ne ferme pas les yeux pour m'amuser. Ca confirme que c'est quelqu'un d'un minimum intelligent. Et que je fais bien de ne rien avouer, qui sait comment il pourrait me considérer ensuite. Par contre, je n'aime pas trop sa formule. M'emmener ? Juste m'indiquer la direction, ça suffirait amplement. S'il me touche...

Et bien sûr ça ne rate pas. Je sais bien que c'est logique, mais ça ne me plait toujours pas. J'arrive à me retenir de me dégager vivement, mais je sens bien que mes queues s'agitent subitement, montrant clairement mon désaccord. J'ai du mal à les calmer. Il ne fait rien de mal ce professeur, il essaye juste de m'aider. Et ça risque de lui en coûter, autant qu'à moi d'ailleurs.

- Merci mais... vous ne devriez pas me toucher...

Pendant quelques secondes tout va bien, et j'ose espérer que mon don ne va pas de déclencher tandis qu'il me guide. Mais non, l'espoir est de courte durée. Je sens vite revenir la fatigue de son action et je me rappelle de ma petite Nelsha qui en a souffert la dernière fois. Ce n'était pas douloureux d'après elle, juste très désagréable, mais quand même. Et ça l'avait diminuée apparemment. Du coup je me dépêche de m'asseoir aussi vite que possible là où le professeur me l'indique et je me dégage avant que ça ne s'empire. Je souffle un peu dès qu'il n'y a plus de contact, je préfère largement ça. Est-ce qu'il s'est rendu compte de quelque chose ? Sans doute.

Ah la question du nom... est-ce qu'il vaut mieux que je m'en invente un ? Il risquerait de tomber sur le véritable au cours d'une conversation ou peut-être d'une liste des professeurs. Je n'ai cependant pas de temps à perdre à réfléchir, ça doit faire trop étrange quelqu'un qui met du temps à répondre pour donner son nom. A moins qu'il pense que je suis un peu bête, ce qui n'est pas si faux que ça. Tant pis, autant donner des noms que j'aime, comme les prénoms de mes défunts chats.

- Je m'appelle Niki Niop messire.

Mes oreilles se tournent un peu dans tous les sens, captant les bruits et chuchotements des autres élèves. Est-ce qu'il n'y a que moi qui possède une apparence un peu... différente d'un humain classique ? Je pensais que tout le monde ou presque doit avoir quelque chose d'étrange, comme moi. Ce n'est peut-être pas le cas finalement. Enfin... peu importe. Ca ne change pas tant que ça de mon vivant, après tout les bohémiennes aveugles ne courraient pas non plus les rues. Je sens tout de même très bien que mon handicap met le professeur dans l'embarras. Je suppose qu'il a prévu quelque chose d'écrit, et donc... que je ne risque pas de pouvoir participer autant qu'il faudrait.

- Ne vous inquiétez pas pour moi, je n'ai pas besoin de prendre de notes, j'ai une excellente mémoire. Je peux suivre votre cours sans trop de difficultés.

A moins qu'il n'ait prévu quelque chose de purement écrit. S'il a donné des feuilles à lire à ses élèves par exemple... là je risque d'avoir du mal à m'intégrer. Mais je ne vois pas comment me sortir de cette situation sans révéler mon rang, et donc me ridiculiser encore plus. Je n'ai qu'à prendre mon mal en patience et attendre la fin de la leçon. Je m'esquiverai alors, ni vue ni connue, et ne reviendrai plus jamais dans cette salle.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Puis-je vous aider ? - Sam 15 Mar 2014 - 2:05
Le jeune enseignant ne porta vraiment attention à la réaction de la jeune fille, à dire vrai, il pensait seulement qu'elle était stressée, du fait qu'elle était nouvelle, donc rien de bien grave, et sans doute qu'elle n'aimait pas se faire toucher tout simplement. Est-ce que le fait de simple être touchée la mettait mal à l'aise ? Après tout c'était peut-être parce-que c'était un homme... il avait déjà connu une élève de ce style qu'il avait... disons... "dressé" en combat d'entraînement, une élève assez sauvage en sois quand elle laissait le cours des choses la dépasser. Seulement elle semblait soucieuse également... pourquoi donc ? Il n'y pensa plus quand elle lui dit son nom.

- Je m'appelle Niki Niop messire.

- Niki, Niop. Bien c'est noté. J'irais voir en haut pourquoi ma liste n'a pas été mise à jour, un oublie sûrement... peu importe pour le moment. Rajouta-t-il en soupirant.

Alors que Jace s'apprêtait à regagner son bureau, son attention se porta autre part, ses oreilles qui semblait écouter les élèves chuchoter à son propos... étant non voyante elle devait avoir une ouïe assez fine... mais si seulement ce n'était que ça. Seulement en plus de son apparence inhabituelle aux yeux de certains qui visiblement n'avaient pas compris que dans cette école il n'y avait pas des êtres humains, ils semblaient surpris de voir une personne non voyante se déplacer sans aucun accessoire, comme une canne par exemple, chose assez courante chez ce genre de personne pour se déplacer.

- Ne vous inquiétez pas pour moi, je n'ai pas besoin de prendre de notes, j'ai une excellente mémoire. Je peux suivre votre cours sans trop de difficultés.

Jace toussa, un peu sur le coup avant de commencer à parler, histoire de bien faire comprendre qu'il n'aimait pas ces messes basses qui circulaient dans la classe.

- Je ne doute nullement de vos capacités intellectuelle, cependant j'étais entrain de faire passer aux autres élèves un examen écrit. Chose qui dans votre cas... sera peut-être dérangeant pour la suite de ce cours.

Un rire étouffé dans un coin de salle, une chose que Jace n'aimait sûrement pas... la moquerie des autres, et surtout quand ceci était démunis de quelque chose qui pour lui semblait vital, il ne pouvait pas concevoir sa vie sans voir, ou encore sans même parler, ou encore en entendant plus rien, ne plus pouvoir entendre le moindre son... au contraire il avait un très grand respect pour ces personnes qu'il considérait comme malchanceuse au final, perdre un sens ou un membre devait être quelque chose d'affreux, mais au fond qu'en savait-il ? Rien, strictement rien. Cette élève n'avait pas l'air de mal le vivre, elle était sans doute née comme ça et n'avait donc jamais connu la vue. mais ça ce n'était qu'à ses yeux... mais ce n'était pas une raison pour laisser ce genre de comportement sans punition. Il croisa le regard de l'élève, un regard glaçant, qui pourrait transpercer sa chair s'il en avait le pouvoir.

- Monsieur Hawto, j'imagine que vous avez une histoire amusante à nous raconter n'est-ce pas ? Fit-il avec froideur.

L'élève se raidit sur place, comprenant qu'il venait de commettre une grossière erreur... mais il était désormais trop tard pour faire machine arrière le mal était déjà fait. Jace commença à peine à contourner la table que tout à coup il manqua de tomber raide au sol, au dernier moment il réussit à s'accrocher à la table de la nouvelle élève et à poser une genoux à terre. Il venait tout d'un coup de perdre toute aptitude physique, à tel point qu'il ne reconnaissait plus son propre corps... que venait-il de se passer ? Quel était cette perte soudaine d'énergie ? Il se sentait extrêmement faible, les élèves ses levèrent tous pour voir, pensant qu'il venait juste de trébucher, ils comprirent vite que non, le visage et l'expression du professeur en disait long sur son état. Ce n'était en rien un malheureux lacet mal attaché, c'était quelque chose d'autres, comme si on lui avait volé son énergie vitale, il peinait à peine à tenir sa main sur le bureau. Puis une mains vint sur ses yeux qui voyaient trouble désormais... sa respiration se faisait rapide et saccadée, il avait l'impression d'avoir fait le marathon du millénaire. Puis un flash back... "- Merci mais... vous ne devriez pas me toucher..."... il venait de repenser à ses mots et son comportements bizarre auquel il n'avait prêté attention au départ. Devoir... c'était un conseil... serait-ce donc elle ?? Si c'était bien vrai il devait faire comme si de rien n'était... ne pas affoler la classe, il y a des pouvoirs qui pourraient en effrayer plus d'un parmi ses élèves actuellement présent...

- Veuillez... vous asseoir... et continuez votre examen... Fit-il d'une voix essoufflée qui se voulait être aussi audible que possible, les quelques élèves ayant entendu se retournèrent et s’exécutèrent donc... les autres comprenant d'eux même que l'enseignant ne voulez pas d'aide.
Invité
avatar
Invité
Re: Puis-je vous aider ? - Jeu 20 Mar 2014 - 11:33
Il compte vérifier mon nom. J'espère qu'il n'y aura pas de grabuge... je m'en voudrais si ma lâcheté provoque quelques soucis. Après tout, ce n'est que ma faute, pas celle des responsables des listes. Mais ce professeur n'a pas l'air vraiment agressif, alors j'ose espérer que tout se passera bien, et qu'il n'ira pas faire du mal aux gens lorsqu'ils lui diront qu'il n'existe pas de Niki Niop attribuée à sa classe. Je soupire un peu, soulagé de voir qu'apparemment mon pouvoir ne s'est pas déclenché le laps de temps où il m'a touchée. Il faut croire que ce truc est vraiment aléatoire. Et tant mieux. Ce n'est pas du tout le moment de priver quelqu'un de sa force ou de ses compétences ou de je ne sais quoi encore.

Je sens clairement le léger malaise qui s'est installée dans cette pièce depuis que j'y suis. Celui qui rend les gens à la fois curieux, craintifs, et condescendants. Comme si être aveugle était une chose horrible. Certes, ce n'est pas la meilleure chose qui me soit arrivée au monde, mais je m'en suis bien accommodée. Je n'ai aucun mal à me repérer dans l'espace, encore moins maintenant que j'ai ces queues pour tâter les alentours, sans compter mon ouïe décuplée et mon toucher très précis. Mais seul une autre personne dans mon cas peut le comprendre. Pour les autres, je reste un sujet intriguant et sujet à la pitié. On s'y fait. Finalement, la mort n'a pas changé grand chose aux êtres vivants qui m'entourent. Mais je ne leur en veux pas. J'y suis habituée depuis longtemps.

Je capte tout de même la gêne chez le professeur également, qui m'explique qu'il comptait faire passer un examen écrit à sa classe. Effectivement, c'est un peu plus embêtant d'un coup. Je hoche la tête sans rien dire. Je ne sais pas écrire de base de toute façon. A mon époque, seuls les plus riches avaient le droit de maîtriser cette connaissance, et les bohémiens n'en avaient pas vraiment besoin. Quelques hommes de la famille pouvaient lire et écrire, afin d'avoir un minimum de savoir dans la troupe, mais très peu. Et ce n'était certainement pas une aveugle qui risquait d'apprendre. Donc dans tous les cas, je suis bien incapable de suivre cet examen.

Cela semble faire rire quelqu'un, mais ça ne me dérange pas. Les moqueries aussi finissent par devenir banales et normales. J'ai plus de la peine pour le pauvre bougre assez bête pour rire du malheur des autres que pour moi. Cela dit, ça n'a pas l'air de plaire au professeur, dont la remarque ne se fait pas attendre. Cinglante. Il n'est peut-être pas aussi gentil qu'il semble l'être... j'ignore ce qu'il compte faire, mais, à l'instant où je perçois ses mouvements m'indiquant qu'il contourne les tables, sans doute pour s'approcher du fautif, je sens une de mes queues toucher quelque chose. Une cheville je crois. Et la fatigue me menace aussitôt, alors que le professeur manque de chuter subitement.

Je réagis au quart de tout avec toute la rapidité de ma vie de bohémienne dont je suis capable. Je bondis de ma chaise en reculant et ramène toutes mes queues le plus près possible du reste de mon corps, pour éviter tout contact avec qui que ce soit. Je ne vois pas ce qui se passe mais je le sens très bien. Autant avec ma Nelsha ça avait été relativement doux, autant ici... je ne sais pas pourquoi mais ça m'a semblé plus violent comme effet. Peut-être que ça dépend des personnes, de leurs propres pouvoirs, de leur force intérieure, que sais-je. Le fait est que ça me fait peur d'un coup. Comment être professeur, en contact plus ou moins proche avec les apprentis, si je peux les blesser à ce point ? J'aurais mieux fait de partir sans rien dire dès que j'ai vu que ce n'était pas la bonne salle. Je ne pensais pas que je pouvais faire une chose aussi forte...

Je secoue la tête du coup en m'éloignant à reculons du professeur et de la table où il reprend son souffle, veillant à ne toucher personne.

- Je suis désolée... il vaut mieux que je parte. De toute façon je ne peux pas faire cet examen alors... désolée... ce n'était pas volontaire... pardon...

Je fais demi-tour, tâte les tables proches avec les mains en veillant à ne toucher personne, et me dirige aussi vite que possible vers la porte. Je dois avoir l'air un peu affolée, mais je n'y peux rien. Je ne m'attendais vraiment pas à un tel effet... je dois vite sortir de là, m'éloigner le plus possible de tous ces gens, et éviter le moindre contact. C'était vraiment une idée stupide de m'incruster ici... et je ne peux même pas aider ce pauvre professeur sans risquer d'empirer les choses. J'aurais dû rester couchée...
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Puis-je vous aider ? - Lun 24 Mar 2014 - 22:21
Le professeur tentait de comprendre ce qui venait de lui arriver... il avait une doute sur le fait que ce soit la faute de la nouvelle, mais comment ? Simplement en la touchant ? Bien que cette conclusion soit en partie dû au fait qu'elle l'avait "avertis" sans qu'il ne s'en rende compte, il se demandait comment c'était possible de se vider autant de ses forces. Il ne sentait presque plus cette source "magique" qu'il avait en lui. Ou plutôt la source de son domaine divin plus exactement, le terme magie était plutôt utilisait grossièrement, il avait encore du mal à ce se dire qu'ici c'était un don naturel.

La nouvelle élève s'était levée assez brusquement suite à ça, elle comme effrayée d'ailleurs, terrorisée... mais par le jeune enseignant, plutôt par elle-même, du moins c'est qu'il ressentait en la regardant. Ses multiples queues s'agitaient derrière elle et elle les colla sur son corps, sans doute pour éviter de toucher un quelconque élève sans aucun doute. Doucement mais sûrement, et péniblement également, il réussit à se relever, il faillit retomber à un moment donné mais il avait mis un pied en avant pour éviter la chute, il se mit la main au visage, il avait la tête qui tournait assez sérieusement pour le coup, ne serait-ce que tenir debout était déjà une terrible épreuve à surmonter. Il aurait voulu arrêter l'élève dans son élan, mais il état encore trop faible ne serait-ce que pour essayer de crier.

- Je suis désolée... il vaut mieux que je parte. De toute façon je ne peux pas faire cet examen alors... désolée... ce n'était pas volontaire... pardon...

Allons donc... elle était entrain de culpabiliser ça se voyait à des kilomètres, et Jace n'aimait pas vraiment ça, ça le mettait un peu mal à l'aise dans un sens. Avant il s'en serait foutu mais de manière royal, mais depuis qu'il connait Abygaïl, et surtout depuis le début de leur relation Jace avait changé dans sa manière de voir les autres. Quand bien il tentait de garder son côté strict pour que la classe ne soit pas un concert, individuellement, il pouvait comprendre désormais la tristesse, la détresse, le besoin d'avoir quelqu'un à ses côtés, des choses qu'avant il ne voyait pas. Comme si un cache avait été enlevé de devant ses yeux...

Le temps qu'il reprenne ses esprits, la jeune fille avait déjà filée, il devait au moins la rattraper, ne serait-ce que pour la rassurer. Si son pouvoir était d'affaiblir quelqu'un par le toucher, il était normal qu'en étant nouvelle elle n'arrivait pas à maîtriser totalement ce pouvoir. Jace marcha jusqu'à la porte en titubant un peu, comme s'il venait de se réveiller d'une très mauvaise soirée très arrosée. Une fois arrivé, il mit un peu de temps à l'ouvrir, et y mis tout son corps pour l'ouvrir. Une fois dehors, il regarda à droite et à gauche pour voir par où elle était partis, visiblement pas très loin... c'était déjà ça, il n'aurait peut-être pas eu la force de la chercher partout.

- Un instant... je vous prie... Commença-t-il alors qu'on voyait très bien qu'il était essoufflé. Je ne sais pas ce que vous avez fait... et je n'en tiendrais pas rigueur. Mais vous devez comprendre en tant qu'élève... que du moment que vous êtes... Il s'appuya contre le mort et fit une pause et souffla un bon coup pour reprendre des forces. Ne serait-ce que parler lui demandait beaucoup d'énergie. Du moment que vous êtes arrivé dans mon cours, je suis responsable... de vous. Il finit par se mettre dos au mur pour pouvoir s'asseoir complètement au sol. Décidément... cette perte d'énergie lui aura était fatale pour sa fatigue. Ce soir ce sera au lit très très tôt.
Invité
avatar
Invité
Re: Puis-je vous aider ? - Mar 1 Avr 2014 - 14:15
Voyons la porte... oui elle est bien là. Heureusement que j'ai une excellente mémoire, en particulier environnementale. Je sors de la pièce et souffle un peu dans le couloir. J'ai dû faire peur à toute cette classe... autant qu'à moi-même. Pauvre professeur... là c'est certain, jamais je ne pourrais le recroiser sans m'enfuir à toute allure. Est-ce que ce genre de choses est punissable d'ailleurs... ? Je l'ignore. Je ne suis pas totalement responsable, je ne maîtrise rien, mais... j'aurais mieux fait de refermer la porte après m'être excusée et repartir à la recherche de ma propre salle. C'était vraiment stupide d'avoir fait ça...

J'entends alors du bruit derrière moi. Quelqu'un sort de la classe et je reconnais vite la voix. C'est le professeur, encore essoufflé. Ca me fait vraiment peur... je n'aurais jamais cru avoir un tel effet sur quelqu'un. Peut-être qu'il a une constitution fragile et que son don l'aide à consolider son corps ? Du coup, en le touchant, je l'ai coupé de tout soutien... mon dieu, je m'en voudrais toute ma vie. Je tourne un peu la tête vers lui, plus tentée de filer à toute allure qu'autre chose, mais... je ne vais pas en rajouter en lui désobéissant. Et je mérite des remontrances vu ce que je lui ai fait.

Mais au lieu de subir ce à quoi j'ai droit, il me dit qu'il ne m'en veut pas... ? Pour le coup, l'étonnement est un bien petit mot pour décrire ce que je ressens. Je ne comprends pas bien. D'un côté, je ne peux pas prétendre ne pas être rassurée, mais... ce serait plus logique qu'il m'en veuille, voire qu'il m'envoie chez un des dirigeants de cet endroit. Au lieu de ça, je l'entends glisser contre le mur, apparemment totalement épuisé, ce qui n'est pas pour me rassurer. Je ne pensais vraiment pas pouvoir faire autant de dégâts... surtout sur un professeur.

Il se dit responsable de moi ? Ah oui... comme j'ai prétendu être une apprentie, c'est relativement logique. Je secoue la tête, je lui dois clairement la vérité, surtout après ce qui s'est passé. Et je me dois de le décharger de cette responsabilité accablante. Je me rapproche donc un peu de lui, en gardant clairement mes distances quand même, ne prenant aucun risque. Il manquerait plus que je l'achève tiens ! J'ignore si je peux le faire d'ailleurs, mais je n'ai pas du tout envie de tester. je m'agenouille pour être à sa hauteur, ramenant bien mes queues derrière moi. Je prends même la peine de placer mes longues mèches derrière mes épaules, au cas où.

- Je suis désolée... non seulement je vous ai fait grand mal, mais... je vous ai menti. Vous n'avez aucune responsabilité à avoir envers ma personne. Je ne suis pas une élève... je suis un professeur... bien piètre en vérité. Je suis vraiment désolée...

Il m'a l'air tellement épuisé le pauvre homme. Est-ce que ça ira ? J'ai beau avoir grandement envie de m'enfuir, je ne peux pas non plus le laisser comme ça. J'ignore si ça va durer encore longtemps... je ne le touche plus, donc ça devrait s'arrêter. A moins que ce ne soit un contrecoup ? Peut-être qu'il est plus sensible que ma Nelsha. Ca ne m'étonnerait pas, après tout mon chaton adoré est le plus fort de tous. Enfin ce n'est pas le moment de penser à elle.

- Est-ce que... vous voulez que j'aille chercher de l'aide ? Je suis désolée, tellement... mais je ne peux pas vous porter, j'ai trop peur d'aggraver les choses si je vous effleure encore... pardon...

J'ai bien peur aussi de ne pas réussir à lui dire une phrase sans un pardon ou un désolée. Mais je n'y peux rien... c'est tellement horrible d'avoir fait ça...
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Puis-je vous aider ? - Sam 5 Avr 2014 - 13:11
Jace reprenait sont souffle, petit à petit, ça commençait à aller mieux en y repensant, il avait l'impression de retrouver un peu du poil de la bête si on pouvait dire, même si c'était exagéré de dire ça. Mais au moins c'était déjà mieux qu'il y a quelques minutes. Il regarde la jeune fille se rapprocher de lui et il voyait bien qu'elle essayait de garder ses distances en faisant en sorte qu'aucune partie de son corps ne viennent le toucher. Elle s'agenouille ainsi devant lui, et vu sa morphologie la scène ressemblait plus à un animal s'inquiétant de la santé d'un humain, veillant sur lui pour s'assurer qu'il aille mieux plutôt qu'un élève s'inquiétant pour son professeur, cette pensé l'aurait bien fait sourire mais étant donné que la situation n'avait rien d'amusante pour la jeune Niki.


- Je suis désolée... non seulement je vous ai fait grand mal, mais... je vous ai menti. Vous n'avez aucune responsabilité à avoir envers ma personne. Je ne suis pas une élève... je suis un professeur... bien piètre en vérité. Je suis vraiment désolée...

- Ah... c'est donc pour ça. Fit-il en souriant un peu.

Depuis le début il s'était fais avoir, mais il n'était pas en colère pour autant, bien au contraire, il était presque amusé par la situation. Qui aurait cru que cette jeune fille, ou plutôt femme, était en réalité un professeur ? En tout cas si elle ne lui avait rien dit il aurait continué d'y croire, jusqu'à ce qu'il l'aperçoive en salle des professeurs si jamais elle y allait. Enfin soit... il continua donc.

- Je comprends mieux pourquoi il n'y avait pas d'élève dénommée Niki. Fit-il calmement.

- Est-ce que... vous voulez que j'aille chercher de l'aide ? Je suis désolée, tellement... mais je ne peux pas vous porter, j'ai trop peur d'aggraver les choses si je vous effleure encore... pardon...

Il fit un petit geste de la main pour lui dire de ne pas bouger, il n'avait pas envie qu'elle croit qu'il soit sur le point de mourir non plus. Il voyait bien dans... dans son expression qu'elle s'en voulait terriblement, mais était-ce réellement sa faute après tout ? Si elle ne contrôlait pas son pouvoir elle ne pouvait pas prévoir ce genre de situation, et elle avait preque pris au dépourvue pour le coup, c'est Jace qui a voulu aider la jeune femme, bien évidemment lui non plus de pouvait pas prévoir ça, il ne s'agissait que d'un malheureux hasard s'ils en était rendu là.

- Non, ne vous inquiétez pas, ça va mieux pour moi, ne vous en faite donc pas. Fit-il alors qu'il était toujours adossé au mur.

En réalité il ne voulait pas bouger, dans un sens il prenait un peu de repos, il en avait bien besoin après tout. Avec tout ces derniers événements il pensait avoir droit à quelques instants de repos mais il n'en fut rien du tout.

- En revanche j'aimerais savoir qui se cache cette soit disant élève ?

Vu qu'elle avait menti sur sa position, il était probable qu'elle ait également menti sur son identité, ce qui serait logique en soit. Une personne ayant un peu de logique ne donnerait pas son vrai nom et prénom... puis sans attendre même de réponse il mit sa main à la poche où il sortit une banane, un peu petite pour une banane, mais banane quand même. Et d'un air le plus sérieux possible il fit : - Et pour avoir dit que vous étiez un piètre professeur, vous allez manger cette banane. Alors qu'il tendait le dit fruit vers l'inconnue tout en respectant une distance de sécurité pour ne pas l'effrayer plus qu'elle ne l'était déjà par son propre pouvoir. Au fond de lui il avait envie de sourire face à cette situation, mais il se retenait, allait-elle accepté ce que lui appelez un "gage" au fond ? Voilà bien la première qu'il s'amusait de la sorte...
Invité
avatar
Invité
Re: Puis-je vous aider ? - Ven 18 Avr 2014 - 15:26
Je ne sais pas trop à quoi m'attendre. Je ne connais pas cet homme, et, pour ce que j'en ai vu un peu plus tôt, je me dis qu'il est sûrement capable d'entrer dans de grosses colères. Il n'avait vraiment pas l'air commode tout à l'heure, quand il avait prévu de punir un élève moqueur. Cependant, il ne me semble pas s'énervé quand je lui avoue que je ne fais pas partie de sa classe. A moins qu'il ne réserve sa vengeance une autre fois ? Je sais que certaines personnes détestent qu'on se moquent d'elles, volontairement ou pas... enfin ce serait mérité après tout, alors je n'ai rien à y redire.

Je sens qu'il bouge une main, mais j'ignore ce que ça signifie. Heureusement il ajoute la parole ce qui m'aide à comprendre. Apparemment il va mieux, mais... je n'en suis pas si sûre. Il m'inquiète quand même, à rester là collé à son mur, comme s'il ne peut pas se relever.

- Vous êtes sûr... ?

Je secoue un peu la tête, pas vraiment convaincue. Enfin il ne me semble pas non plus en train d'agoniser, juste victime d'un étrange épuisement dont je suis la cause. Ca devrait aller. J'espère. Tant que je ne le touche plus. D'ailleurs il a assez de force pour m'interroger et je baisse les oreilles, honteuse. C'était vraiment stupide de me faire passer pour une élève juste par peur de me ridiculiser. J'ai fait bien pire en fin de compte.

- Je m'appelle Haridelle Telmath, et je suis professeur de contrôle divin. Autant dire pas grand chose, vu le propre contrôle que j'ai de moi-même...

J'essaye de dire cela sur le ton de la plaisanterie mais ça sonne très sérieux en fait. Il faut bien avouer que je suis loin de contrôler mon propre don, alors c'est assez ironique que je sois destinée à aider les autres à réaliser cet exploit. Je ne sais même pas comment faire... et je me demande subitement si je ne provoque pas des effets secondaires dans la tête des gens. J'entends le professeur s'agiter et sortir quelque chose de sa poche avant de me demander de... manger une banane ? Quoi ?

Je sais bien que rien ne devrait m'étonner dans cette étrange école mais... quand même... Je ne comprends pas pourquoi cet homme me demande une chose pareille. Ce serait plutôt à lui de la manger, vu son état ça lui ferait du bien. A moins qu'elle ne soit particulière et donne des effets surprenants à celui qui l'ingère ? C'est sûrement possible, après tout ça semble être une sorte de punition. Parce que... ? Ah parce que j'ai dit la vérité. Curieuse façon de voir la chose. Mais bon, vu son état, je ne vais pas le vexer en refusant. Et s'il doit m'arriver une catastrophe, ma foi je l'aurais méritée.

J'attrape donc avec beaucoup de précaution cette fameuse banane, veillant à ne pas toucher le moindre doigt du professeur.

- Si vous voulez... mais ça ne change rien à mes compétences professorales vous savez.

Je découpe doucement la peau du fruit jusqu'à laisser la chair à l'air libre, puis croque dedans. Je n'ai pas vraiment faim, heureusement la banane est petite. Cela dit, ça me fait tout de même du bien de manger quelque chose. Je sens que mon don m'a pris quelques forces, les récupérer ne peut pas me faire de mal. Tant qu'il n'y a pas d'effets secondaires étranges. Ca n'a pas l'air d'être le cas, ce qui me rassure un peu. Une fois l'aliment réduit à néant dans mon estomac, je reviens au professeur.

- Est-ce que vous pouvez vous lever ? Si non, je vais quand même aller vous chercher de l'aide. Vous ne pouvez pas rester par terre comme ça, ce n'est pas agréable. Je suis désolée, c'est ma faute...

Ah j'ai réussi à faire quelques phrases avant d'en ressortir un. Je m'améliore. Presque.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Puis-je vous aider ? - Dim 4 Mai 2014 - 15:36
- Je m'appelle Haridelle Telmath, et je suis professeur de contrôle divin. Autant dire pas grand chose, vu le propre contrôle que j'ai de moi-même...

Ainsi donc elle s'appelait Haridelle Telmath... un bien jolie nom en soit, mais moins qu'Abygaïl, en même temps, quoi de plus normal que de trouver le nom de sa bien aimé plus beau que les autres ? L'amour rendait aveugle, certes, mais il rendait l'individu heureux également, et en parlant d'Aby, il pensait également au mariage qui approchait à pas de géant. Elle avait beau dire ça comme s'il s'agissait d'une mauvaise blague, mais elle avait un énorme manque de confiance en elle et ça se voyait dans sa manière de parler ou d'agir.

Après un instant d'hésitation, ou plutôt d'étonnement, en même temps, qui aurait pu croire dans cette situation que Jace sortirait une banane de sa poche comme par magie ? Et puis... l'académie n'est-elle pas elle-même une grande énigme à elle toute seule ? Vous sentez l'auteur essayer de rendre crédible son action n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit Haridelle, et non Niki, prends la dite banane en faisant bien attention à ne pas toucher le professeur à nouveau, sans de peur de provoquer une autre catastrophe dans le même genre ? Enfin... si on pouvait appeler ça une catastrophe, pour Jace c'était juste un malheureux accident, qui l'a bousculé certes... mais pas de quoi en faire tout un plat non plus.

- Si vous voulez... mais ça ne change rien à mes compétences professorales vous savez.

Oh ça, il le savait, mais quand bien même elle disait ça, la jeune et nouvelle enseignante avait tout de même manger cette banane, satisfait ? Quand même pas à ce point, mais trêve de plaisanterie désormais, être nouveau, ne rien connaître sur ses pouvoirs et être assigné à un rang d'enseignant doit-être assez difficile à digérer, surtout après sa propre mort. Jace lui-même avait eu du mal à croire tout ça à son arrivé.

- Est-ce que vous pouvez vous lever ? Si non, je vais quand même aller vous chercher de l'aide. Vous ne pouvez pas rester par terre comme ça, ce n'est pas agréable. Je suis désolée, c'est ma faute...

- Ne vous en faite pas pour si peu. Fit-il d'un geste de la main, geste futile car elle ne les verrais pas, et dit-il également en essayant de prendre un ton rassurant. Ce n'est juste que de la fatigue, rien de plus. Du moins... c'est ce qu'il espérait, qu'est-ce ça pouvait-être d'autres après tout ? Ce n'est pas comme si son énergie vitale avait été aspirée.

La jeune femme devant semblait vraiment s'en mordre les doigts presque, il ne savait même plus le nombre de fois qu'elle avait prononcé le mot "désolé", soit il y en avait trop, soit il avait déjà oublié le peu de fois qu'elle l'avait dit. Mais est-ce qu'elle se sentait désolé au point de vouloir faire n'importe quoi pour se faire pardonnée ? Jace se gratta un instant la tête... le mariage étant proche, il avait sans doute bien une idée, mais il ne la connaissait pas plus que ça au final.

- J'aurais peut-être quelque chose à vous demander, mais avant accepteriez-vous de venir avec moi à la cafétéria ? Histoire de boire un petit café ou même manger. Vous êtes nouvelle a priori, vous avez peut-être quelques questions qui trottent dans vôtre tête, à moins qu'on vous ai déjà bien guidé. Si c'est le cas je ne vous ne serez pas utile en tant que guide. Finit-il avec un air de plaisanterie. Je ne suis pas un ancien, ni un expert, et de loin... mais peut-être vous serais-je, quand au fait d'apprendre à contrôler ce... pouvoir.
Invité
avatar
Invité
Re: Puis-je vous aider ? - Jeu 12 Juin 2014 - 14:48
Jace amoureux, c'est chou x)

M'enfin, là tout se termine brusquement sans fin précise.
C'est dommage, pour une fois que Jace se faisait une amie /PAN/ (dangereuse mais ça reste une amie)
Faudra trouver une autre témoin maintenant.

Jace : 450 xps

Xps attribués : Yep
Puis-je vous aider ?
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Liloo Gage à l'appareil, comment puis-je vous aider?
» Que puis-je faire pour vous aider....? [Pv Maximilien Shreck]
» Quelle Guilde choisir ? Ce topic est là pour vous aider !
» Marguerite peut vous aider? 0/3
» Pourquoi un Corbeau .. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Salles de cours-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page