Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé]

♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Dim 9 Mar 2014 - 22:30
Agathe regardait le portail menant à l'académie ... Elle avait l'impression d'être hypnotisée par cette lueur bleue géante ... Le portail prenait place au milieu d'une pièce circulaire, il était extrêmement grand vu d'ici ! Mais bon, remarquons, en plus de sa petite taille, elle était assise par terre, donc forcément il ne pouvait que paraître grand. Cette pièce était l'une des dernières qu'elle avait découvert en visitant la guilde, tout de suite elle était tombée sur les lieux de détente, les salles pour la paperasse et également l'endroit qui servait d'infirmerie ! Mais c'est seulement un peu plus tard et par hasard qu'elle découvrit cette salle et son portail.
En fait, si elle était là à le regarder depuis déjà un bon bout de temps, c'est parce qu'elle hésitait à passer au travers. Elle n'avait pas encore tout quitté dans c'est académie, elle avait des connaissances, des objets, une chambre ... Certaines choses qui pour l'instant ne pouvaient pas disparaître et qu'elle allait sans aucun doute garder pour un certain temps !
De plus elle avait un certain intérêt à retourner dans l'académie : elle lui procurerait la sécurité ! En effet même si elle se faisait attraper là bas elle serait toujours plus en sécurité que chez les humains ! Elle était hautement recherchée ici bas, elle avait juste menacé toute la population des mortels d'un châtiment qui approchait et tué quelques personnes sous les "yeux" des caméras. Alors quelque part, elle pensait qu'il y avait sans doutes moins de personnes qui la rechercheraient à l'académie que dans le monde des humains. Après tout qu'est-ce que des divinités aussi bien apprenties que confirmées pouvaient en avoir à faire des informations des humains, même s'il s'agissait là du journal de vingt heures !
Et puis elle rêvait de narguer intérieurement les élèves qui ne savaient absolument pas ce qu'elle avait fait et qui ignoraient la réalité de sa trahison. Même si certaines personnes avaient la capacité de lire l'esprit, Agathe ne craignait pas grand chose de ce côté là.

Et donc en prenant tout ça en compte, elle hésitait, beaucoup. De plus ce portail paraissait énormément attirant comme s'il dégageait de lui un certain magnétisme. Agathe avait envie de le toucher, de passer au travers ... Elle avait même l'impression d'en avoir besoin ! Il paraissait si doux et si agréable ... Il était d'autant plus attrayant que c'était un saut vers l'inconnu en quelques sortes ! On ne savait pas où on allait atterrir, l'académie était si grande ! Cela lui paraissait juste super excitant, elle avait l'impression de regagner une âme d'enfant !
Alors cédant quelque peu à la tentation, Agathe se leva, elle allait le toucher juste pour voir ! Après tout il était une heure tardive dans la nuit, si elle se retrouvait dans l'académie, elle ne ferait normalement aucune rencontre -qu'elle soit bonne ou mauvaise-.
Lentement, à son rythme en fait, elle se mit à marcher vers la lueur. Elle boitait encore, la balle qu'elle avait reçu à la cuisse lui avait fait de jolis dégâts et ce n'était pas avec l'infirmerie d'ici qu'elle allait être soignée en un claquement de doigts ! En plus, elle avait des marches à descendre puis un mètre plus loin des marches à monter, il n'y avait pas plus dur pour elle actuellement ... Elle parcourut donc la distance la séparant du portail à une vitesse exceptionnelle, mais elle ne s'approcha pas trop de la chose : elle dégageait une aura si spéciale qu'elle avait mis tous les sens d'Agathe en alerte ! Elle piquait également la curiosité d'Agathe de plein fouet, la tentation était énorme. Agathe commença donc à tendre son bras vers la substance informe.

A l'instant ou elle allait finir par le toucher, Agathe entendit des pas derrière elle, immédiatement elle rabattit son bras contre son corps et pivota sur elle-même, ne pouvant supporter plus longtemps d'avoir quelqu'un derrière elle . Son demi-tour fit voleter ses cheveux autour d'elle, créant malgré la lumière bleue une sorte d'éclair roux flamboyant.
Agathe fixa donc le nouveau-venu, il ne lui fallut que quelques secondes pour le reconnaître : il s'agissait de Yuri Dragunov, son premier et seul professeur qu'elle eu jamais eut à la Deus Academia. Affichant un grand sourire, elle lui adressa ceci :

"Comme on se retrouve !"


Spoiler:
 


Dernière édition par Agathe Arena le Ven 2 Mai 2014 - 23:05, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Lun 10 Mar 2014 - 20:38
Aaaaaaah… La guilde noire, depuis le temps que je n’ai pas remis les pieds ici. Avant, j’ai passé un bon moment à voyager un peu à droite et à gauche, pourquoi ? Pour observer les humains, leurs comportements, leurs façons de voir les choses, comment réagir face à de tel événement ? Bien sûr mes camarades ! Nous, les renégats, mettons le chaos un peu partout dans ce monde, pourtant, ceux qui ne sont pas encore touché par la folie et la destruction de nos membres… Eh bien, ils s’en foutent royalement, tous disent « olala, des psychopathes ! Des fous ! Ils n’ont que ça à faire ! Des terroristes ! Une bande de demeurés ! ». Ce que je voulais dire, c’est que personne, encore, ne croit en des êtres surnaturels, des divinités, ceux qui ont été choisi par Deus pour porter sa volonté et guider la terre pour le bien, sauf qu’il n’y aura jamais de bien sans le mal. Héhéhéhéhé, je ne sais pas à quoi il pense le tout puissant, mais choisir un peu de tout pour devenir une divinité est un pari risqué, surtout pour sa tête.
 
En tout cas, les croyants ne changent pas d’un poil sur leur idéologie, il n’existe qu’un seul dieu et c’est le tout puissant et tralala… Je veux bien les croire qu’il n’y a qu’un seul big boss omniprésent, mais ils vont devoir changer leurs idées, dès qu’on va venir tous ensembles à faire exploser nos magies sur les mortels, ils vont croire à une apocalypse, la fin du monde « dieu nous punit » et de « ayez pitié de nous ! » ou de « de grâce, épargnez nous ! Nous ne sommes que des brebis égarés »… La moitié citée est souvent dite quand j’étais en présence de renégats, je les observais en train de tuer des innocents, des policiers, des femmes et des enfants… Ah là il y a de tout !  Même les chiens ne font pas d’exception, je leur demandai pourquoi tuer les animaux de compagnie si ce n’est que pour tuer l’humanité, et voilà ce que l’un d’eux me répond « Il me fait chier donc je le tue ». C’est digne de raisonnement très primitif, bien sûr il pensait que j’allais rigoler après qu’il ait sorti cette phrase, qu’il pensait que le dieu de la guerre pouvait se permettre de tuer tout le monde. Je lui aurai bien voulu tirer deux cartouches de chevrotine dans sa tête, mais cela ne valait pas la peine et en plus il est interdit de se battre entre renégat.
 
DONC… J’ai visité pas mal de pays, j’ai même vu à l’info une vieille connaissance, ce robot qui se disait un conquérant, il a fait pas mal de grabuge, peut-être à cause de ce que je lui ai dit la dernière fois ? En tout cas il fait son travail jusqu’au bout, les pays qu’il visait sont en désordres, mais ça ne veut pas dire que tout le monde vont tomber dans l’anarchie. Le gouvernement s’était montré vif et a caché la vérité à travers des chaines de télé avec des rapports bidons concernant l’attentat, qu’il s’agissait d’un terroriste déguisé, puis le tour est joué, personne ne saute aux armes, mais les plus malicieux avaient déjà prévu de quoi faire face à la fin du monde, autant dire que l’Etats Unis c’est encore le far west… Ok la Russie, c’est pas mieux.
 
ENFIN ! Revenons au présent. Je suis revenu dans ma chambre, piètre pièce qui n’a rien d’envieux, mais c’est déjà bien comparé aux autres sous-fifres. J’y ai déposé ma caméra, un carnet contenant les rapports que j’y ai détaillé pendant l’événement, juste à côté se trouvait un pc portable, histoire de lire la vidéo en bonne qualité, puis enfin, accroché au mur, une carte du monde. Sur cette carte il n’y a rien, mais avec tout ce que j’ai récolté, je pouvais commencer à compléter, disons qu’afficher les photos et détails, à la fin cela va devenir un plan de bataille, sans vraiment être utilisé pour faire la guerre, juste prendre note et d’être préparé à voyager dans d’autre pays.
 
Avant de commencer mon travail, j’ai voulu me détendre un peu au bar, donc j’ai commencé à parcourir le couloir, quand soudain, j’aperçois ces longs cheveux rouges flamboyant, puis ça m’a fait réagir, du déjà vu, et donc ma curiosité me pousse à poursuivre cette personne. Je pensais la rattraper au bout du couloir, mais dès l’intersection je l’ai perdu de vu. C’est bizarre, je n’ai pas rêvé ! Quelqu’un joue un tour ici ? Si c’est le cas je vais le trouver et lui faire avaler ses dents que je les aurai arraché un par un avec  une pince. J’ai continué à marcher,  toujours à la recherche de cette fille, car je pense que s’en est une, puis au bout d’un certain temps je l’ai trouvé vers la salle, c’est là que se trouve le passage magique, elle est là, me regardant de ses yeux rouges. Cette fille… Je la connais, bordel que cela fait un bail que je ne l’ai pas revu que j’en fini par rire, disons que cette apprentie déesse n’est rien d’autre que mon premier élève.
 

« J’y crois pas, toi aussi tu as fini par nous rejoindre ? Il faut croire que le destin voulait qu’on se recroise. Alors, cela fait quoi d’être libre de l’ennuie ? De faire ce que l’on veut… Tu as tué des humains ? Me semble que c'est Agathe»
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Mar 11 Mar 2014 - 23:27
A peine son ancien professeur l'eut elle aperçu qu'il fut prit d'un fou rire, Agathe se mit donc à rire également, c'est vrai qu'il y avait là quelque chose de particulièrement cocasse. Ils avaient tous deux commencé en même temps leur vie à l'académie ! Il avait son premier professeur, elle avait été sa première élève et maintenant ils se retrouvaient ici ! Mais remarquons en se rappelant leur premier cours, Yuri était un peu destiné à se rebeller il n'était pas fait pour faire le bien, et ce qui était drôle ici c'est qu'à la base Agathe n'avait pas été "destinée" à cette voie, c'est comme si, à cause ou grâce à lui, elle se retrouvait ici, comme si il avait influencé le futur de son élève.
Agathe n'en pouvait tout simplement plus, elle riait maintenant depuis quelques minutes, ce rire était devenu tout simplement nerveux et elle commençait à en sentir les effets sur son petit ventre, il n'en pouvait plus de se contracter. Si quelqu'un était arrivé à ce moment là, il les aurait tout simplement pris pour des fous ! Agathe finit par se calmer, s'en remettre, respirer correctement tout ça. Elle avait les gens légèrement pliées et les mains sur les genoux pour réussir à rester debout, son dos se soulevait et s'abaissait encore rapidement. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ri comme ça !

L'autre s'en remit plus vite, il s'exprima donc à voix haute. Il était surpris, il n'y croyait tout simplement pas et apparemment il avait la même théorie qu'elle sur le fait qu'ils étaient liés par le destin ! Et grande source de joie pour Agathe, son professeur se souvenait de son prénom ! Cependant il avait posé une question déroutante :

"Alors, cela fait quoi d’être libre de l’ennuie ?"

Cette question sous entendait qu'ici on ne pouvait pas s'ennuyer ... Grande nouvelle pensait-elle, elle connaissait très bien la terre, elle avait vécu à la même époque que celle où elle se trouvait désormais. Même s'il y avait ici bas de nombreuses sources d'occupation, il y aurait toujours de l'ennui, autrement s'il n'y avait pas d'ennui comment pourrions nous dire que nous sommes occupés ? Agathe ne fit aucune remarque par rapport à cela car il n'avait pas fini de s'exprimer ainsi, il continua donc sa phrase :

"De faire ce que l’on veut… Tu as tué des humains ?"

La liberté d'action signifiait donc pour lui plus d'ennui, c'était intéressant comme point de vue. Et il lui demandait même si elle avait tué des humains. La question lui paraissait tellement insolite et évidente qu'elle eut envie de se remettre à rire, mais elle se retint, il avait l'air plutôt sérieux et on avait l'impression dans l’intonation de sa voix qu'il vérifiait quelque chose, qu'il la jaugeait en quelque sorte. C'était assez bizarre comme ressenti mais bon ce n'était pas la première fois qu'elle avait affaire à lui, elle pouvait largement s'adapter et même passer outre son ressenti pour le bien de leurs retrouvailles ! Agathe afficha donc on sourire radieux et lui répondit :

"Oui c'est vrai, je ne risque pas de m'ennuyer ici, un peu tout le monde veut ma peau parce que disons que j'ai tué quelques humains, ça ne les aurait pas trop choqué en temps normal, mais là comme je l'ai fait devant les caméras, ça change tout !"

Tout en continuant de sourire Agathe passa sa main derrière sa tête et frotta l'arrière de son crâne montrant une légère gène évidente pour quiconque l'apercevrait à cette instant précis. Elle baissa le regard, elle n'avait pas trop envie d'attendre sa réaction en le regardant droit dans les yeux, après tout il n'était peu être pas aussi heureux qu'elle de se revoir. On ne sait jamais, les professeurs cachent beaucoup de choses à leur élève. Elle se remit à regarder le portail bleu un court instant ... Et si il lui demandait ce qu'elle faisait là, qu'allait-elle répondre ? Elle n'allait sûrement pas lui dire qu'elle avait eu envie de retourner à l'académie, comment la jugerait-elle après ? Elle avait beaucoup de respect pour cette homme elle ne voulait pas avoir à affronter un regard réprobateur venant de lui !
Rapidement elle détourna le regard du portail et regarda ces pieds. Puis enfin elle se décida à affronter le regard de son maître, tout allait bien se passer.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Mer 12 Mar 2014 - 22:27
J’ai observé sa réaction et… je trouve qu’elle n’a pas changé d’un poil depuis notre première rencontre. Au moins, elle a fait quelque chose de bien, après, je ne sais pas si la police va lancer la recherche contre elle, néanmoins, je n’ai pas vu de nouveauté la concernant à la télé. Peut-être que j’ai dû la louper, mais ce n’est pas grave, car j’ai l’actrice principale en face de moi, elle me racontera tout ce qu’elle a fait et surtout, pour pouvoir entrer dans notre organisation. Puis, quand je dis qu’elle n’a pas changé d’un poil, c’est qu’elle est facile à deviner, elle est prédictible. Je l’ai vu regarder le portail magique un instant, puis se détournant de celui-ci et regardant le sol, jusqu’à trouver le courage de me regarder de face et moi je la regarde droit dans ses yeux, d’un air sévère au début, puis je me suis calmé, disons que je ne vois pas pourquoi je devrai n’énerver contre mon élève, tout ça parce qu’elle a envie de retourner à l’académie, c’est ce que je ne recommande pas désormais.
 
Il faut savoir que l’académie est à présent bien gardé, les membres du conseil travaille bien, la preuve, la dernière fois que j’y ai remis les pieds c’était avec Léa… Et on était tombé sur l’une d’entre eux et… Héhéhé, je n’aurai jamais cru que la taupe pouvait être Rain, en toute honnêteté, je la félicite, elle fait partie du conseil des élèves, je suis sûr qu’elle a un bon poste. Cette femme,  je n’oublierai jamais ce qu’elle m’a fait, c’est bien quelque chose dont j’ai  du mal à oublier, elle et son pouvoir, j’en frissonne rien que d’y penser, alors quand je dois me trouver en face d’elle en tant qu’ennemi… je risque d’y rester. Je trouve que je n’ai pas assez de pouvoir pour la faire face, alors je devrai faire attention aux restes des membres du conseil… Oh oui ! Il y a aussi ce président, il est très doué au combat et assez intelligent pour réussir à me tenir tête dans un combat assez équilibré. Je ne connais pas énormément de personnes capables de faire face non seulement aux membres du conseil, mais aussi aux professeurs et sans parler de ces directeurs. On est plutôt désavantagé, alors je me demande si Agathe s’est amélioré pour faire changer un peu ce déséquilibre.
 
« Je te déconseille de le traverser, la dernière fois que j’y ai mis les pieds les membres du conseil m’ont déjà repéré, j’ai tout de même réussi à m’en échapper  et par chance, je peux te dire que ces gars-là ne sont pas des marioles, alors toit toute seule, en plus tu l’as fait délibérément, quitter l’académie et tuer des humains sur terre, voyons, oublie l’académie et penses à ce que tu vas faire par la suite, sur terre »
 
Par la suite j’ai passé ma main dans son dos et je l’ai obligé à me suivre vers le couloir, histoire qu’elle ne fasse pas le coup de lapin, jouer fourbe avec moi n’est pas une bonne idée, surtout que je vis souvent de ça ces temps-ci, toujours à mentir pour passer… Là c’est sûr que je vais aller en enfer, sauf que là l’enfer ne voudrait pas de moi car je suis un dieu, enfin un apprenti, mais ça ne change pas le fait que je mettrai la pagaille en bas, car ce ne sont pas des pires criminels au monde qui va me faire peur.
 
"Parle-moi de ce que tu as fait pour devenir une renégate, car j’ai mené de très long voyage, alors je n’ai pas eu le temps de suivre les infos et donc… je t’ai zappé.  Je suis sûr qu’il y a tellement de choses à dire… Ah tant que j’en profite… Tu t’es améliorée ? Tu sais mieux te battre par rapport à notre première rencontre ?"
 

Il fallait que je le dise, j’ai envie de savoir à quel point elle a progressé mon élève, peut-être que ça ne va pas faire grande chose, mais le fait de savoir qu’elle a grandi et avoir progressé s’est quelque chose que l’on souhaite entendre, nous, les enseignants, sauf que moi je l’étais autrefois. 
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Mer 19 Mar 2014 - 14:22
Agathe put lire dans ses yeux qu'il avait lu en elle comme dans un livre. En quelques secondes il avait compris ses intentions et ses envies ... Comment le savait-elle ? Et bien, c'était bien simple, dans ces yeux ne se lisait que la désapprobation. Mais cependant, cela ne dura qu'un bref instant, son expression se radoucit ensuite comme s'il avait décidé de passer outre et qu'il n'était pas nécessaire de s'énerver là maintenant tout de suite.
Cela prouvait que son professeur avait changé mentalement, celui qu'elle avait connu, celui qu'elle avait du combattre durant un cours, n'était plus exactement le même : Il avait vraiment réussi à se calmer, il ne l'attaquait même pas, rien du tout ! Il avait juste froncé les sourcils puis toute la tension de son visage s'était évanouie ! Agathe en était presque émerveillée. L'homme ouvrit ensuite la bouche pour parler :

" Je te déconseille de le traverser, la dernière fois que j’y ai mis les pieds les membres du conseil m’ont déjà repéré, j’ai tout de même réussi à m’en échapper et par chance, je peux te dire que ces gars-là ne sont pas des marioles, alors toi toute seule, en plus tu l’as fait délibérément, quitter l’académie et tuer des humains sur terre, voyons, oublie l’académie et penses à ce que tu vas faire par la suite, sur terre "

Pendant que l'autre parlait Agathe se frustrait légèrement intérieurement. D'accord, elle avait tué quelques humains mais ce n'était pas une raison pour qu'elle ne puisse pas retourner roupiller dans sa chambre où aller traumatiser quelques élèves. Quand elle avait été élève on ne l'avait jamais empêché de faire tout cela ! Alors pourquoi maintenant ? Agathe était totalement convaincue qu'elle pouvait retourner à l'académie sans risques, elle savait trop bien se faire discrète, il n'y avait pas de raison pour elle pour ne pas vouloir tenter d'y retourner !
Son dos se contracta, l'homme s'était approché et venait de passer sa main dans le dos d'Agathe. Celle-ci fut parcouru d'un frisson monstrueux, ce qui lui fit lui lancer un regard de reproches. Mais rapidement son regard se concentra plus vers là où l'autre la guidait. Enfin vers là où il la forçait à aller parce que sincèrement elle n'avait actuellement pas vraiment le choix ! Il l'éloignait du portail, il voulait décidément vraiment la retenir ici ! Elle essaya donc de marcher au plus vite de son pas boitillant pour ne pas jouer sur les nerfs du Dragunov.
Il s'arrêtèrent une fois les murs de la salle passés, ils étaient dans le couloir. D'ici Agathe ne voyait plus le beau portail bleu. C'était intelligent de la part de Yuri de la mener ici, retirer le portail de son champ de vision lui permettrait de mieux se concentrer sur leurs retrouvailles ! Cela allait être plus agréable comme cela !!

Alors l'homme lui balança toute une flopée de questions portant sur ce qu'elle avait fait depuis le temps, pourquoi elle était rénégate, comment elle avait changé et si elle s'était améliorée. Cet intérêt soudain fit sourire Agathe, cela lui faisait du bien de savoir que quelqu'un s'intéressait à elle, de savoir que en quelque sorte elle n'était pas tombée dans un oubli profond. Après elle était restée longtemps dans ce monde à errer et à chercher cette fichue guilde, elle ne savait pas combien de temps cela avait duré des semaines, des mois peut être, assez longtemps pour se faire oublier en tout cas !

"Alors pour commencer, j'ai décidé de devenir rénégate parce que j'en avait tout simplement marre de cette académie pourrie. Je ne comprenais pas pourquoi je devais rester là bas et apprendre le plus de chose possible pour protéger la race humaine ... La seule chose que je veux faire à la race humaine c'est me venger dessus pour tout ce qu'ils m'ont fait subir de mon vivant ! Je n'étais pas compatible aux idéaux de l'académie alors j'ai rejoins en groupe partageant mes idéaux tout simplement !
Et la mission qu'on m'a donné pour que je puisse rejoindre la guilde a été assez sanglante, tu ... euh, vous auriez du regardez les infos ça vous aurait plu ! J'ai transpercé la tête d'un présentateur en direct et puis j'ai menacé tout le monde du châtiment suprême !!
Et sinon je pense m'être un peu améliorée, mais je ne sais pas vraiment ce que je vaut personne ne m'a vraiment juger de ce côté là."


Elle n'espérait pas trop le décevoir l'avis de son seul et unique professeur comptait énormément pour elle, je dirais même plus, il comptait juste plus que tout. Un peu gênée d'avance elle se passa la main sur la nuque, se la massant légèrement et se remit à regarder ses pieds. C'était tout de même fou elle avait assez de cran pour menacer toute la race humaine mais n'était pas capable de faire face ne serait-ce qu'au regard de son professeur. Elle était ridicule et en plus elle en avait conscience. Tout ce qu'elle pouvait faire c'était croiser les doigts en attendant la réponse de l'autre, croiser les doigts pour obtenir une approbation, une toute petite approbation.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Lun 24 Mar 2014 - 22:07
Au début, j’étais fasciné par ce qu’elle disait, une rapide récapitulation, mais c’est ce qui me poussait à écouter mon élève, rien que le début m’avait bien plu, car il est vrai que la vie dans l’académie est assez ennuyeux. Pensez, mes camarades, quoi de mieux à faire dans l’académie ? Pas grande chose, vous allez passer votre temps à étudier, apprendre à maîtriser votre pouvoir (certes, très utile), puis moi… Vous le savez, je ne reste jamais en place dans cet école, je trouve que retourner sur terre et voir le monde est bien plus intéressent que de rester planté dans le monde de… Deus. J’en ai chassé des gibiers, ce sont eux qui m’ont aidé à me maintenir en forme, puis heureusement que j’ai pu croiser quelques apprentis-dieux se montrant talentueux dans un combat. Je ne dirai pas dommage une fois que j’ai rejoint les renégats, car ces talentueux guerriers ont préféré défendre les idéaux de Deus, alors moi, comme tous ceux qui sont ici, préfère voir l’humanité s’effondrer et là j’espère les recroiser un jour, histoire de prendre une revanche.
 
Puis elle parle de sa mission, assez basique, elle devait juste se montrer devant le monde, la télé, tout en tuant un humain, ça a du faire scandale et c’est de cette partie-là que j’ai rigolé, parce que cela me rappelle Hango, le cyborg, qui a fait scandale en tuant autant de monde que possible dans un immeuble et de faire passer sa face sur la caméra, d’ailleurs je trouve qu’il commence à faire un peu trop de raffut, mais c’est le but de la guilde.  Maintenant que j’ai récolté assez d’info sur les pays que je pourrai passer à l’action, qu’ils comprennent que le plus dangereux n’est pas une machine, mais bien un humain, non, un dieu incarné dans la guerre, vivant pour faire vivre la guerre, ne vivant que pour faire la guerre. J’ai compris ceci depuis que j’ai rejoint la guilde noire, car il est inutile que je lutte contre mon destin, j’ai ça dans le sang alors autant l’utiliser pour faciliter la vie.
 
Et enfin, elle ne sait pas si elle a progressé, car elle n’en a pas vraiment fait l’expérience, que c’est dommage, dans tous les cas elle pourra s’exercer avec les humains, qu’elle aille les tuer pour s’améliorer, j’espère juste qu’elle ne se fasse pas attraper, limite qu’elle soit morte pour qu’elle ne parle pas, dans le cas contraire elle devra se débrouiller seule. Je suis peut-être sadique, ce n’est pas nouveau, mais je reste prévoyant, grâce à l’expérience acquis depuis mon long voyage à observer ces gens. Ne pensez pas que je n’ai QUE fait observer, mais cela vous n’avez pas besoin de le savoir, juste que c’est mieux que l’on soit mort et attendre que quelqu’un vient chercher, même si ça ne plait pas la personne qui va s’y coller.
 
Oh, je ne disais pas se suicider pour garder le silence, je le disais pour ceux qui n’ont pas assez de force pour lutter contre tout le monde, dans le cas d’Agathe c’est un peu ça, enfin je l’espère pas, sinon le mot progrès n’a plus aucun sens. Néanmoins, je peux déjà penser qu’elle a eu assez de courage pour rejoindre les renégats et rien que ça je peux être fier que je passe ma main sur sa tête tout en la caressant avec délicatesse.
 

« Décider de rejoindre la guilde noire est largement suffisant pour prouver ta valeur, en fait, tu as de la valeur à mes yeux, je pense que je pourrai te dire que je suis fier de toi, en tant que ton ancien professeur,  car ce qui va suivre sera un défi à surmonter, puis si tu réussis il y en aura d’autre, encore plus difficile et ainsi de suite, car je sens que la guilde va commencer à bouger et toi tu auras ton propre rôle à jouer dès à présent, j’espère sincèrement te voir progresser, car depuis un temps que je ne t’ai pas revu, il m’est difficile de te juger… Je sais, je suis revenu il n’y a pas longtemps de mon long voyage, je prépare une série de coup contre les humains, souhaites-tu participer à mon projet ? Tu verras, tant de défis t’attendront et je saurai savoir si tu as vraiment évolué. »
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Dim 20 Avr 2014 - 23:30
La réponse de Yuri lui fit chaud au cœur, il lui avait donné une approbation, c'est tout ce qui comptait. Tout de suite, elle laissa donc retomber la main qui lui massait la nuque et vivement releva la tête pour croiser directement son regard. Elle était soulagée. En plus, il lui avait passé la main dans les cheveux, Agathe n'avait jamais été aussi heureuse de toute sa vie -enfin de toute son existence-, elle l'impression qu'elle allait s'envoler ! Dieu que ça faisait du bien de se sentir ainsi détendue ! Cependant, elle n'avait pas pu s'empêcher de rougir, il était tellement rare qu'elle rentre en contact avec d'autres êtres vivants. Sincèrement, les rares fois où cela arrivait, c'est quand elle se nourrissait et même dans ces moments là, le contact n'était pas aussi proche, elle avait presque l'impression qu'à cette heure ci cela relevait même de l'intime, mais cela devait juste être une forme d'interprétation. C'est pour cela donc qu'elle était un peu gênée, elle n'était pas habituée à la gentillesse, ni à la douceur et de plus très peu de gens s'entendait avec elle. Elle se trouvait donc très déroutée, elle ne savait pas comment réagir dans ce genre de situations. Yuri était d'ailleurs assez imprudent d'agir comme ça avec elle, elle aurait pu le croquer sur le champ si elle avait été dans un de ses mauvais jours ! Mais elle restait tout de même reconnaissante envers Yuri pour lui avoir accordé ce geste d'affection.

Passons, il lui avait donc parlé et comme par magie en quelques phrases, avait réussi à l'apaiser. Sa gène par rapport à une possible désapprobation ou déception s'était totalement envolé. Il avait même prononcé quelques petits mots qu'elle allait chérir pour un beau moment : "Je suis fier de toi". Après cela, elle n'en attendait pas vraiment plus venant de son professeur. Mais le mieux, c'est qu'il avait continué !
Il avait continué à la mettre en confiance, à lui dire qu'elle avait sa place parmi les renégats, qu'elle avait son rôle rien qu'à elle, qu'elle avait de la valeur et qu'elle allait y arriver.

Il lui raconta également qu'il revenait de voyage -cela se voyait quelque peu, son visage affichait un air fatigué qu'elle ne lui connaissait pas- et qu'il n'allait pas tarder à repartir. En effet, il avait des projets qu'il allait mettre en oeuvre contre les humains. Agathe était toute excitée rien qu'à imaginer ce qu'il avait prévu, mais en fait, elle était surtout excitée car il lui avait proposé de participer. Elle n'aurait jamais pensé qu'il lui accorderait autant de foi, qu'à peine il l'ait revue il lui propose une chose si grandiose à ses yeux. C'était juste merveilleux ! Et il lui mit encore plus l'eau à la bouche en lui signifiant clairement que ce serait l'occasion pour lui de voir sa valeur. Agathe se sentait plus qu'honorée d'avoir une telle opportunité, elle allait avoir l'occasion de lui montrer ses talents !

Alors, ne tenant plus en place et tellement heureuse de cette proposition, elle lui sauta au cou. Le serrant fort contre elle et le balançant légèrement comme si elle avait eu là entre les bras une simple peluche. Elle se fichait bien que cela puisse paraître bizarre où être gênant pour l'autre, elle était bien trop heureuse pour s'en soucier, c'était bien trop beau ! Le tenant toujours, elle lui répondit :

"Je serais plus qu'heureuse de participer à ton projet ! Si tu savais comment j'avais espérer que quelqu'un dans cette guilde me fasse une telle proposition ! Et en plus c'est toi ! Euh, vous ... Mais quoiqu'il en soit c'est génial !! Je suis prête on y va quand vous voulez !!!"

A partir de la moitié de son discours, elle s'était légèrement reculée et s'était mise à sautiller sur place, elle n'en pouvait plus, que d'impatience en elle. C'était tellement surprenant, elle n'avait absolument pas prévu qu'il lui arrive cela dans sa journée, c'était tout à fait inespéré !! Elle était tellement débordante de joie désormais, qu'elle n'en pouvait plus de sourire. Elle respirait purement et simplement de bonheur.
Encore et toujours tout sourire, elle fixa Yuri, elle vit que celui-ci avait l'air un peu déboussolé ... Peut être l'avait-elle serré trop fort ? Mais bon, Agathe le savait solide, elle ne s'inquiétait pas trop pour ça !


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Jeu 1 Mai 2014 - 21:35
"Parfait" disais-je 
 
sourire aux lèvres, elle est prête à me suivre où que je vais, après tout, je suis sûr qu'elle doit être en manque d'action, ou peut-être du sang, la dernière fois que je l'ai eu en tête à tête, à la fin, je m'étais rendu compte que c'était vraiment une vampire, auquel cas ça reste toujours d'actualité et elle aimerait encore goûter du sang, ce qui est facile à en trouver, surtout avec moi, car mon plant devait mener une attaque surprise contre une ville et je penses qu'elle va bien aimer. 
 
"Dans ce cas viens avec moi, nous allons dans ma chambre, j'ai laissé des documents et notre prochaine cible est facile, enfin ça dépend comment tu le vois, je t'en dis plus en chemin"
 
 
Et je fais demi-tour, direction comme je l'ai indiqué dans ma voix, ma chambre. Nous marchons, sans croiser une seule personne, ce qui n'est pas très inquiétant, il est très probable que les autres sont de sortie et moi je le serai dans pas longtemps aussi. 
 
"Connais-tu Tokyo ? Comment le décrirais-tu ? Pour moi, je vois l'une des plus grosses villes du monde, capitale si je devrai le précisé, très peuplé, mais c'est surtout un lieu parfait pour notre travail. C'est un pays pacifique, avec un taux de criminalité très faible, ce qui veut dire qu'ils n'ont aucune expérience d'attentat ou quelque chose à de très grande ampleur"
 
Si j'ai choisi le Japon, c'est surtout que la police ne sont pas très au point, même si, d'après ce que j'ai observé, ils sont capables de mobiliser autant d'hommes pour neutraliser un petit groupe, c'est une assurance de victoire, mais ils n'ont pas encore eu l'expérience avec des étrangers. Les étrangers qui viennent au Japon ne sont pas une menace, ils veulent avant tout s'amuser, visiter, manger et vivre une nouvelle expérience, comme je l'ai fait d'ailleurs, trop de nourritures à découvrir que l'on finit par prendre tellement de poids, enfin... J'ai peut-être pris quelques kilo, va savoir. 
 
"Ton rôle est très simple, car tu représentes comme une créature et non une humaine, tu seras la terreur nocturne, tu vas tuer autant de civils que tu n'en suces de leur sang, les autres se sont montrés dangereux et ont prouvé leur valeur dans le monde, c'est à ton tour de briller dans la nuit et moi je vais t'y aider"
 
Elle est aussi mon instrument de terreur, je me demande comment ça va se passer là-bas, rien que d'y imaginer me fait sourire, tellement de choses à faire là-bas, tout aussi diabolique que stratégique. Alors que j'avais fini de parler, nous sommes devant ma chambre, entrant à l'intérieur et directement je me dirige vers mon ordinateur, j'ai transféré des données que j'ai pris avec ma caméra pendant un long voyage dessus et j'ai commencé à fouiller pour enfin trouver ce que je cherchais, agrandissant, montrant un lieu spécifique en plein jour, avec du monde traversant la route.
 

"Ceci est Aki aba la... Aki ha... Akihaba... Rrrrrrra... enfin c'est notre cible, dans cinq jours il y aura une fête, c'est une femme dite une idole qui va faire une prestation devant des fans, en plein milieu de ce quartier, il va y avoir du monde et... comme indiqué, dans la nuit de la pleine lune. Nous allons nous rendre là-bas, on va devoir se séparer, je te laisse le soin de t’occuper de l’idole, tu devras faire avant de la tuer des explosifs que je te fournirai sur place, c’est facile et tu les installeras autour de la grande foule, quant à moi je vais m’occuper du métro, j’étais un spetsnaz et c’est avant tout l’unité spécial de la police, j’ai fait souvent des tours dans les métros de Moscou et je connais les fonctionnements et j’ai étudié un peu celui de Tokyo, je devrai pouvoir y arriver, c’est pour occuper les forces de l’ordre et qu’on soit pas déranger pendant qu’on tue tout le monde, ou peut-être toi toute seule, qui sait… Donc ça te va ? Très simple, mais juste assez pour que ça ressemble à une boucherie "
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Ven 2 Mai 2014 - 23:04
Sa réponse ne rendit Yuri que plus heureux encore il s'était même mit à sourire. Apparemment il avait déjà prévu un bon plan et il n'attendait que de voir apparaître des participants, car à peine eut-elle formulée qu'elle était prête qu'il lui demanda de le suivre jusqu'à sa chambre. En effet c'était là qu'il avait mis tous ses plans sur papier et c'était la manière la plus facile de lui expliquer son objectif. Yuri se retourna et remonta le couloir en direction de sa chambre. Agathe regarda un dernier instant derrière elle, espérant entrapercevoir une dernière fois le portail bleu puis, après avoir laissé échapper un léger soupir, trottina à la suite de Yuri qui avait déjà bien avancé. Cela lui faisait bizarre désormais intérieurement de pouvoir considérer son ancien professeur comme un égal, encore plus car ils allaient faire une mission ensemble.
Ils marchent ensemble d'un pas vide, les couloirs sont vides, pas étonnant au vu du peu de recrues. En chemin il parle, il parle de Tokyo, posant quelques questions rhétoriques pour mieux pouvoir exprimer son point de vue. Apparemment c'est la ville cible de leurs prochaines actions. Il l'a choisit tout spécialement car à son gout il y a matière à bien terroriser dans le coin.

Son plan était des plus fignolé, il avait tout prévu et étrangement elle rentrait parfaitement dans le rôle du protagoniste principal. Peut être s'était-il inspiré d'elle pour créer cette mission farfelue, Agathe n'en était que plus ravie. Ce rôle donc était plutôt simple, enfin même très simple, il lui demandait de devenir une terreur nocturne dans cette ville. Sincèrement rien de plus simple pour notre petite demi-vampire, en plus elle allait pouvoir assouvir sa faim à grands coups de dents. De plus avec de si faibles effectifs policiers, cela en devenait royal, personne n'allait l'enquiquiner et elle n'allait sûrement pas se faire blesser comme la dernière fois. D'ailleurs par rapport à cela, elle allait faire attention déjà que son épaule droite se remettait difficilement, les services de soin étaient beaucoup moins efficaces ici qu'à l'académie.

Ils arrivèrent enfin dans sa chambre, c'est fou elle n'aurait jamais cru qu'il puisse y avoir un tel dédale de couloirs dans la guilde, cela lui faisait penser à une fourmilière, pourtant elle détestait les fourmis.
Sa chambre était spacieuse mais pas trop, simple, une chambre d'homme après tout. En traversant la chambre on tombait sur son ordinateur, apparemment, c'était là dessus qu'il élaborait ses plans, au moins c'était toujours plus caché que sur un simple papier traînant ça et là ! Il souriait encore, apparemment cela n'aurait pas pu mieux se passer pour lui. Il avait allumer l'ordinateur, elle n'avait plus qu'à finir d'écouter et à observer.
On rentrait enfin dans le vif du sujet. La cible, un des quartiers les plus centraux de Tokyo, l'endroit exact où la frappe serait la plus vue et la plus violente. Le moment, la pleine lune -comme c'était mignon il s'amusait en plus à faire une scénarisation- pendant la prestation d'une idole qui amassera encore plus de personnes qu'il n'y en aura déjà. Son but à elle, placer des explosifs et s'occuper personnellement et charnellement parlant de l'idole. Peu de choses ne pouvaient la ravir autant que cette mission, elle allait finir par terroriser toute la planète grâce aux médias. Au final, les explosifs ne seraient là que pour bloquer l'intervention des forces de l'ordre et pour finir en beauté elle n'aurait qu'à faire le plus beau bain de sang qu'ils n'auront jamais vu ! Agathe voyait déjà la place tellement recouverte de sang que le bitume ne se verrait plus ... Instantanément elle afficha un sourire sadique.

Yuri lui demanda tout de même si au final elle était toujours d'accord, Agathe trouvait cela bien ironique, il savait pertinent la réponse, il la connaissait déjà avant de lui poser la toute première question. Après tout comment quelqu'un d'engeance vampirique pourrait formuler une réponse négative à une boucherie ensanglanté ? Cela n'avait aucun sens ! Nous sommes d'accord ! Agathe en rit intérieurement, cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas sentie aussi excitée, peut être était-ce Yuri qui lui transmettait cela, elle n'en savait rien. Mais en comparant cela à sa première mission où elle y était allée à reculons tellement cela la stressait, elle n'avait jamais été aussi confiante que pour celle-ci. C'est pour ça qu'elle ne voulait pas attendre, apparemment il était déjà prêt et elle aussi désormais, elle n'avait plus qu'à le dire :

"Je veux y aller dès maintenant, nous pouvons faire les préparatifs dès à présent !"


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] - Mer 7 Mai 2014 - 22:13
J'aime lire Yuri qui se sent inférieur aux membres du conseil (a)
Enfin bon, globalement c'était agréable à lire et ça donne envie de lire la suite.
Ne me décevez pas, je veux me réserver la suite ! è_é
Sinon je boude /PAN/

Peggy la cochonne ♥ : 315 xps (izi t'as un cœur man)
Agathe : 400 xps

Xps attribués : Yosh \o/
Contenu sponsorisé
Re: Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé] -
Comme on se retrouve ! [pv: Yuri] [Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Comme on se retrouve... [PV Rose] [Terminé]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres [Livre II - Terminé]
» Comme on se retrouve - with Ley' ♥
» Peux-tu m'apprendre à jouer comme toi? PV Alexandra Wayland-Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Guilde Noire-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page