Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Rencontre Dangereuse

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Rencontre Dangereuse - Jeu 6 Mar 2014 - 22:46
- Rencontre Dangereuse -


Kael marchait sous le ciel étoilé. Cela faisait déjà plusieurs heures que le soleil était parti se reposer et que la lune avait pris sa place. Il se trouvait alors dans un parc, à la recherche de l’internat. En toute honnêteté, il se sentait perdu. Pourtant, il était sûr d’avoir pris le bon chemin. Mais il faut dire, en cours de route, il s’était perdu dans ses pensées également. Comment ne pas l’être ? Arrivé le matin même, il avait découvert un monde sortant tout droit de l’imagination d’un fou… enfin là, ce serait plutôt de Dieu. Il avait dû assimiler différentes informations, accepter d’être mort, bref, l’une des plus longues journées de sa vie… même s’il était mort en réalité.

Heureusement pour lui, les lampadaires éclairaient les lieux. Non pas qu’il avait peur du noir, mais c’était toujours plus agréable d’avoir un peu de lumière. Il se demandait où il était. Il n’avait jamais vu ce lieu de la journée… Il s’arrêta alors, essayant de se localiser, histoire de savoir s’il était loin de l’internat ou non. Il repensa alors à sa journée et aux personnes qu’il avait rencontrées. Deux jeunes demoiselles dont la compagnie fut des plus agréables. Elles l’avaient guidé par leur gentillesse et également fait rire, il ne faut pas dire le contraire. Cela lui avait fait beaucoup de bien d’ailleurs. Mais il devait garder son objectif en tête, le but qu’il devait atteindre. Il reprit alors sa marche « nocturne », à la recherche de l’internat.

Il croisa quelques personnes mais n’osa pas demander son chemin de honte. Il avait assez embêté de personne pour la journée, cela le dérangeait de devoir en embêter une autre. Il ne devait donc pas être si tard, à peu près 20h30 – 21h selon son horloge biologique. Il avait tendance à savoir quelle heure il était. Heureusement pour lui.

Il s’assit alors sur un banc quelques instants. Un lampadaire éclairait celui-ci de sa douce lumière. Fatigué, il aurait presque été tenté de dormir ici. Mais il devait rejoindre l’internat... pas sûr que ce soit accepter qu’un élève dorme sur un banc, dans un parc. On allait le prendre pour quoi en plus ? Enfin, il était mort, il n’avait plus vraiment à avoir honte de quoi que ce soit… Quoi que… peut être pouvait-il encore mourir ? Peut-être était-il dans une autre vie, capable de mourir et cette fois-ci, pour de bon. Tant de nouvelles questions existentielles dont il n’avait pas les réponses.

Il se mit alors quelques gifles, se décidant à demander son chemin à quelqu’un. Un bruit de pas retentit, lourd, puissant. Kael fut alors attiré par ce bruit. Quelqu’un marchait dans l’obscurité, hors des lampadaires, non loin de lui. Le jeune homme alla alors à sa rencontre.


« Euh… excusez-moi de vous déranger. Vous sauriez où se trouve l’internat ? Je me suis un peu perdu… »

Kael vit alors de qui il s’agissait, ou plutôt de quoi, le stoppant dans son élan dû au choc de tomber nez à nez avec ça…




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre Dangereuse - Ven 7 Mar 2014 - 1:37








Rencontre Dangereuse



Le soleil venait de se coucher. L'académie était tranquille la nuit. C'est pour cela qu'Aïdolerion sortait à cette heure là. Il voulait croiser le moins d'humains possible. Chaque représentant de cette espèce lui donnait des pulsations meurtrières qu'il avait du mal à les réprimer. Après tout, il devait éviter un maximum de ce faire remarquer dans l'enceinte de l'académie. Malgré l'heure tardive, il y avait toujours deux trois humains qui passaient par là pour se rendre aux dortoirs. Il ne pouvait s’empêcher d'exploser de rire en les voyants détaller comme des lapins quand il arrivait vers eux. La nuit, il pouvait tout de même se détendre seul. Après quelques minutes de marches, il s'étira les ailes. Il voulu tenter de voler mais rien que de battre des ailes le fatiguait instantanément. Il replia ses ailes et recommença à marcher. Après chaque tentative, il tombait de fatigue mais il continuait toujours de se balader, profitant de la fraîcheur de la nuit et du calme. Il s’arrêta quelques secondes pour regarder le ciel. Décidément, c'était la seul chose qui n'avait pas changé depuis l'époque où il régnait en maître sur la Terre. Cette époque lui manquait d'un côté mais d'un autre, il se disait qu'il n'aurait pas eu le plaisir de reconquérir le monde. Lors de sa première existence, il avait mis entre 2000 et 3000 ans à démontrer à toutes les autres races qu'il était supérieur. Ce coup ci, cela devrait être plus facile. Il lui suffira d’anéantir la race humaine.
Il continua d'avancer perdu en train de regarder le ciel quand soudain, une voix le sortit de sa rêverie. Cette voix qui venait de non loin de lui, lui demandait où il pourrait trouver l'internat. Il entendit que la personne s'approchait de lui dans le même temps. Aïdolerion se retourna et fixa son interlocuteur dans les yeux tout en dévoilant volontairement ses crocs pour essayer de faire fuir l'humain. Il répondit tout de même en pointant une direction qui bien sur n'était pas celle des dortoirs :

"C'est par là bas. Et maintenant, laisse moi tranquille."


Il n'aimait pas être dérangé. Mais maintenant qu'il y pensait, cette personne pourrait faire une nouvelle cible. Il lui suffisait de trouver un endroit à l'écart et peu éclairer et le tour serait jouer. Il ajouta alors :


"Excuse moi. Je suis un peu sur les nerfs ces temps ci. Tu as l'air d'être nouveau ici. Suis moi je vais te montrer les dortoirs. Au fait, je ne me suis pas présenté : je m'appelle Aïdolerion Akugar et je suis prof de survie dans cette académie."


Rha ! Il détestait devoir s'excuser auprès d'un humain ! Devoir se rabaisser à ce point l'énervait au plus haut point. Il espérait se débarrasser au plus vite de cet humain pour laver son honneur qu'il avait du bafouer pour tendre ce piège.


♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre Dangereuse - Ven 7 Mar 2014 - 12:41

Aïdolerion : « C'est par là bas. Et maintenant, laisse moi tranquille. »

Le dragon dévoila ses crocs en fixant Kael droit dans les yeux. Mais celui-ci ne réagit pas. Non pas qu’il n’avait pas peur, là n’était pas la question, mais il était juste choqué. Pourquoi me direz-vous ? Il était face à un DRAGON. Il était bouche bée et ne savait comment réagir. D’ailleurs, il ne réagissait tout simplement pas. Telle une statue, il était figé, tout autant que c’est pensée. Il lui fallut quelques secondes pour se remettre de ce choc émotionnel ou plus précisément que le dragon se remette à parler.

Aïdolerion : « Excuse moi. Je suis un peu sur les nerfs ces temps ci. Tu as l'air d'être nouveau ici. Suis moi je vais te montrer les dortoirs. Au fait, je ne me suis pas présenté : je m'appelle Aïdolerion Akugar et je suis prof de survie dans cette académie. »

Kael revint alors à lui. Bousculé par diverses pensées, il ne pouvait même plus réfléchir correctement. Il bougea alors, mais pas pour suivre le dragon, non non. Pour aller à l’arbre le plus proche. Face à lui, il posa ses mains sur l’arbre, essayant d’avoir une prise dessus. Il recula légèrement sa tête prenant de l’élan puis, dans un geste brusque, vint heurter sa tête contre celui-ci. Il se cogna le front contre l’arbre non pas une fois, mais plusieurs fois d’affilés. Son front heurta l’écorce qui se brisait à chaque coup.

« DANS QUEL MONDE J'AI ATTERRI ?! »

Il arrêta alors, se frottant le front avec sa main. Il pouvait enfin penser correctement ce qui lui fit le plus grand bien. Il revint vers le dragon, s’approchant doucement sans se soucier de ce qu’il devait penser de lui à l’heure qu’il est. Ce qui était sûr, c’est qu’il allait avoir une sacrée bosse… Enfin, il fixa le dragon droit dans les yeux, se grattant derrière la tête.

« Désolé pour ce contretemps, je n’ai pas l’habitude de voir des dragons Mons… euh… je dois vous appeler comment ? Vous dires Monsieur serait vous considérer comme un homme et je ne crois pas que vous en soyez un… enfin, ça se voit bien que vous en êtes pas un. »

Kael était intriguait par la présence d’un dragon dans ce lieu… il était censé lui demander quoi ? L’appeler comment ? Qu’est-ce que ça faisait d’être un dragon ? Savait-il voler ? Sûrement puisqu’il a des ailes ! Bref, plein de question qu’il préférait garder pour lui pour ne pas paraître désagréable auprès de celui-ci.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre Dangereuse - Ven 7 Mar 2014 - 19:50








Rencontre Dangereuse



Après lui avoir proposé de l'aider, Aïdolerion regarda la réaction du nouveau. Ce dernier se dirigea vers un arbre et commença à ce cogner la tête sur l'arbre. Aïdolerion se retint d'exploser de rire. Décidément, cet humain ne semblait pas comme les autres qui avaient sans cesse peur de lui. Le nouvel arrivant revint ensuite vers lui. Il ne semblait pas avoir peur. Il lui demanda comment il devait l’appeler. Il était vrai qu'Aïdolerion détestait qu'on l'appelle "Monsieur". Cela le rapprochait trop d'un humain. Il répondit finalement :

"Appelle moi Aïdolerion tout simplement. Maintenant, si tu est prêt, on peut aller aux dortoirs."

Il entama sa marche tout de suite après ce qu'il venait de dire pour ne pas laisser le temps au nouveau de refuser. Il chercha ensuite dans ses souvenirs où était l'endroit le plus proche et le plus susceptible de lui permettre de tuer cet humain. Il se souvint alors d'un petit renfoncement dans le bâtiment qui en plus était caché par un arbre. Cet endroit serait parfais pour tuer le nouveau et laisser le corps. Par la même occasion, ça lui donnerai l'occasion de se remplir le ventre. La chair humaine n'avait pas un goût super mais c'était toujours ça de prix.
Après une dizaine de seconde de marche, Aïdolerion remarqua qu'il n'avait pas demandé à cet humain son nom. Non pas que cela l’intéressait mais il devait le faire par politesse. Il tourna alors la tête vers l'humain et lui demanda :

"Au fait, j'ai oublié de te demander mais, comment t'appelle tu ?"

Il espérait que le nouveau lui répondrait vite car il voyait déjà le renfoncement où il comptait le tuer. Après, si jamais il ne répondait pas, cela ne le dérangerait pas non plus. Il ralentit quelque peu le pas pour lui en laisser le temps. Après réflexion, si jamais il connaissait le nom de celui qu'il allait tuer, il pourrait savoir si les apprentis dieux comme lui pouvait ressusciter.

♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre Dangereuse - Ven 7 Mar 2014 - 21:17

Aïdolerion : « Appelle moi Aïdolerion tout simplement. Maintenant, si tu est prêt, on peut aller aux dortoirs. »

« Très bien Aïdolerion. Ça fait bizarre de vous appeler ainsi, j’ai l’impression de ne pas vous montrer de signe de respect. »

Kael suivit le dragon qui lui indiqua un chemin dont il n’avait connaissance. Ce qui était étrange car ce chemin ne lui disait rien. Après tout, il était déjà allé une fois à l’internat avec une demoiselle aux cheveux blonds. Ça lui paressait alors étrange de prendre un chemin qui ne lui disait rien. Il avait quand même une notion géographique assez développé. Bon, ok, il s’était perdu. Mais il savait qu’il n’était pas loin de l’Internat ! Enfin, il s’agissait malgré tout d’un professeur. Il le suivait donc, regardant ses magnifiques écailles bleues et blanches ainsi que ses ailes. En toute honnêteté, Kael le trouvait majestueux. Classe… A vrai dire, voir un dragon en vrai, c’était… choquant, étonnant, déboussolant.

Aïdolerion : « Au fait, j'ai oublié de te demander mais, comment t'appelle tu ? »

Il sortit alors de son esprit, attiré par la voix du dragon. Il leva la tête vers celui-ci, fixant son regard bleuté semblable à deux saphirs.

« Je m’appelle Kael Mc’Cray. Vous êtes ici depuis longtemps ? »

Curieux, il se demandait si ce dragon venait de la Terre. Il trouvait ça impossible. Il devait venir d’une autre dimension ou appartenir à ce lieu, ça ne pouvait être que ça. C’était un dragon quoi ! Si un dragon venait de la Terre, ça ferait un sacré moment que les Hommes auraient été au courant de l’existence de cette race.

Tous deux avancèrent dans la direction que le dragon avait indiquée. D’ailleurs, ce dragon était un professeur, ce qui était surprenant. Professeur de survie si Kael avait bien retenu. En tout cas, ils s’approchèrent d’un renfoncement étrange à l’abri des regards et de la lumière... Le jeune homme n’aimait pas ça. De nature méfiante, il savait que les hommes avaient tendance à être vicieux, il avait d’ailleurs pu le constater un peu plus tôt dans la journée quand il prenait son déjeuner. Mais il ne s’agissait pas d’un homme ce qui le rassurait légèrement.





Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre Dangereuse - Sam 8 Mar 2014 - 15:16








Rencontre Dangereuse



Il est vrai que se faire appeler uniquement par son prénom gênait Aïdolerion mais c'était la seul façon à laquelle il avait pensé pour évité de se faire appeler "Monsieur". C'était toujours mieux après tout. Il ne voulait pas être rétrogradé au niveau des humains qu'il détestait tant. Kael lui demanda ensuite depuis combien de temps il était là. Aïdolerion n'en savait rien. Il n'était pas comme les humains à compter les jours qu'ils vivent. Lui se moquait éperdument de la notion de temps. Il soupira :

"J'en sais rien. Je n'ai pas la même habitude que vous les humains à mesurer le temps. Cela ne m’empêche pas cependant de pouvoir te dire que cela ne doit pas faire bien longtemps. Du moins, je ne connais pas bien l'académie et je ne balade que rarement de jour. Cela fais donc que j'en sais probablement autant que toi sur ce lieu."

Aïdolerion sourit. Il devait tenter de rester sympathique encore quelques secondes le temps d'arriver près du renfoncement. Une fois arriver à cette hauteur, il pourrait alors laisser libre cour à ses pulsations meurtrière. Il se demandais ce qu'il allait bien pouvoir faire subir à Kael. Bon pour le moment, ce n'était pas la façon de le tuer qui allait lui poser problème mais plutôt la façon de l’entraîner dans le renfoncement. Il s'étira une dernière fis en faisant attention à ne pas toucher Kael avec ses ailes puis une fois à la hauteur du renfoncement, se retourna rapidement, attrapa Kael par la gorge et le souleva avant de le plaquer contre le mur dans le renfoncement. Il s'expliqua :

"Ne m'en veut pas mais c'est ici que ce termine ta nouvelle vie. Tu n'as pas eu de chance de tomber sur moi aujourd'hui. Je suis d'assez mauvaise humeur et tu es un humain. Deux raisons qui me sont largement suffisantes pour avoir envie de te tuer."

Une fois qu'il se fut expliquer, il commença à serrer de plus en plus fort espérant se débarrasser de Kael rapidement. Une fois qu'il serait mort, il pourra tranquillement se rassasier avant de retourner dans les dortoirs se reposer.

♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre Dangereuse - Sam 8 Mar 2014 - 16:56

Aïdolerion : « J'en sais rien. Je n'ai pas la même habitude que vous les humains à mesurer le temps. Cela ne m’empêche pas cependant de pouvoir te dire que cela ne doit pas faire bien longtemps. Du moins, je ne connais pas bien l'académie et je ne balade que rarement de jour. Cela fais donc que j'en sais probablement autant que toi sur ce lieu. »

Kael le regarda. Étrangement, il était méfiant de ce dragon. La façon dont il définissait les humains et surtout sa dernière phrase avait produit une sensation étrange chez le jeune homme. Malgré tout, il le suivait. C’était un drôle de personnage en tout cas. Il aurait imaginé les dragons plus sages et plus chaleureux… Le dragon s’étira alors, évitant de le toucher avec ses ailes. Kael leva alors les yeux au ciel lorsque, la situation dégénéra. Le dragon l’attrapa à la gorge, le plaquant contre le mur. Kael, surprit, senti une douleur parcourir son dos à cause du choc de son corps contre le mur. Un gémissement sorti de ses lèvres. Il posa ses deux mains sur l’avant-bras du dragon, pouvant sentir ses écailles d’une froideur impressionnante.
Il ouvrit les yeux, constatant qu’il était dans un renfoncement, à l’écart du monde. Aucune lumière était présente, il était alors normal que personne ne soit là durant la nuit. Aaaaah, au final, ce dragon ne valait pas mieux que les hommes. Kael avait du mal à respirer dû à la puissance autour de son cou.


Aïdolerion : « Ne m'en veut pas mais c'est ici que ce termine ta nouvelle vie. Tu n'as pas eu de chance de tomber sur moi aujourd'hui. Je suis d'assez mauvaise humeur et tu es un humain. Deux raisons qui me sont largement suffisantes pour avoir envie de te tuer. »

Le Dragon s’expliqua. Quelles raisons futiles de tuer quelqu’un qu’il venait à peine de rencontrer. Kael sentait les doigts du dragon se resserrer autour de son cou. Allait-il encore mourir ? Cette idée ne lui déplaisait pas, au final, il allait en venir au même point qu’à l’origine… mais là, il n’avait pas décidé de sa mort à la différence de sa vie humaine. Quelqu’un allait lui ôter. Il avait l’impression que son cou allait se briser sous la puissance de cet être. A peine arrivé ce matin et il tombe sur ça ? Ça, ça s’appelle la poisse ! Devait-il se laisser aller ? Se laisser broyer par cet animal ? Il pensa alors à l’idée de mourir lui dessinant un léger sourire sur les lèvres. Il leva les yeux vers le dragon bleu et blanc, puis repensa à ce qu’il s’était dit… il ne pouvait pas mourir, pas maintenant, pas après avoir trouvé un but, pas après avoir pris sa décision. Il devait voir que sa sœur allait bien.
Kael repensa alors à ce matin, tandis qu’il sentait ses poumons en train de s’appauvrir en oxygène. Il resongea à ce moment avec la demoiselle, blonde, aux ailes d’anges… Elle lui avait prouvé que tout le monde était mort, que tout le monde possédé un pouvoir. Il réagit alors à cette idée. Il chercha alors à trouver comment l’utiliser alors que ce dragon semblait sourire de plaisir à l’idée de le tuer.
Sa main se serra alors au niveau de l’avant-bras de la bête, sentant les écailles transpercer sa peau. Ses yeux verts fixèrent la créature tandis qu’une étincelle jaillit de son front. Alors que sa vie semblait s’extirper de son corps, il pouvait sentir que son corps réagissait malgré tout. Cette sensation était la même que le matin même, lorsqu’il s’était concentré pour utiliser son pouvoir. La différence étant que là, celui semblait s’exprimait par lui-même, comme pour lui sauver la vie. Instinct de survie peut être ? En tout cas, un filet discontinu d’éclair sorti de son corps toujours plaqué contre le mur, éclairant le lieu dans lequel ils se trouvaient. Ce filet semblait attaquer le bras du dragon dû à ces différents éclairs qui étaient en contact avec. Puis, dans un accès de rage, comme par instinct, Kael étala ces éclairs sous la forme d’un champ de protection électrique. Celui-ci repoussa alors tout ce qui était en contact de son corps, repoussant ainsi la main du dragon puis le dragon lui-même.
Le corps de Kael retomba alors sur le sol. A genoux, il toussa, cherchant à respirer. Des filets de salive coulèrent sur le sol tandis que sa gorge le faisait atrocement souffrir. Il leva ses yeux en direction de la créature avec rage. Il continuait de tousser mais tenta de se relever avec difficulté. Il dut s’aider du mur pour réussir.


« Moi qui pensais vous trouver cool vu que vous étiez un dragon… *tousse de nouveau* je crois que j’avais tort. »

Les étincelles de Kael disparurent, replongeant le lieu dans l’obscurité. Cette fois-ci, malgré la souffrance présente dans son dos et dans sa gorge, il savait à quoi s’attendre. Ce dragon était loin d’être gentil, c’était tout le contraire. Deux choix s’offraient à lui… tenter de résister mais sûrement y laisser sa peau, ou trouver un moyen de fuir… Son choix était déjà fait.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre Dangereuse - Sam 8 Mar 2014 - 20:31








Rencontre Dangereuse


Alors qu'Aïdolerion pensais qu'il allait en finir avec Kael, il fut électrocuté puis repoussé par ce dernier. Une douleur forte parcouru le bras du dragon. Un humain avait osé le blesser ?! Ça n'allait pas ce passer comme ça. Maintenant encore plus qu'avant, il avait décidé d'en finir une bonne fois pour toute avec Kael. Même si son bras le faisait souffrir, il le leva montrant bien ses griffes à Kael tandis que ce dernier lui expliqua ce qu'il pensait avant qu'il l'attaque et maintenant. Aïdolerion n’eut comme seul réaction que d'exploser de rire. Il répliqua :

"Comme si ce que pense de moi un vulgaire humain m’intéressait. Je me moque éperdument de ce que peuvent bien penser les humains de moi. Ils m'ont tout volé, de mon territoire jusqu'à ma vie ! Mais désormais, vous allez voir ce qu'il en coûte de provoquer ma colère. J’anéantirai la race humain par tout les moyens que je possède et je récupérait ce qui m'appartient ! Nul ne pourra m’empêcher de récupérer ce que je possédait bien avant que vous n'apparaissiez ! Mais sache que maintenant, avec ce que tu viens de faire, je te laisserai pas partir vivant ! Adieu, misérable humain ! "

Il arrêta de rire et l'on pouvait désormais lire sur son visage la haine qu'il nourrissait contre les humains. Cette race inférieur qui avait était jusqu'à le déposséder de sa vie. Il poussa un rugissement de rage et sauta sur Kael les griffes en avant et prêt à mordre dans son cou et l'achever dans l'instant. Il espérait cependant que le phénomène qui c'était produit ne recommencerais pas. Cela ne l’empêchait de penser que si cela se reproduisait, il se pourrait peut être récupérer sa forme d'antan et ses capacités. Si seulement il pouvait récupérer ses pouvoirs et sa puissance, il ne ferais qu'une bouché de tout ces humains et il pourrais récupérer son dut.


♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre Dangereuse - Sam 8 Mar 2014 - 21:12

Aïdolerion : « Comme si ce que pense de moi un vulgaire humain m’intéressait. Je me moque éperdument de ce que peuvent bien penser les humains de moi. Ils m'ont tout volé, de mon territoire jusqu'à ma vie ! »

Son rire perçait l’obscurité de la nuit. Aïdolerion ne pouvait s’empêcher de dragon rigolait et de raconter son but : l’extinction de la race humaine. Kael ne réagit pas tout de suite, réussissant à reprendre du poil de la bête. Son souffle se calmait, il réussissait à respirer un peu mieux et la douleur dans le dos n’était plus aussi importante. Mais le dragon n’en avait pas fini avec lui et à partager son ressenti.

Aïdolerion : « Mais désormais, vous allez voir ce qu'il en coûte de provoquer ma colère. J’anéantirai la race humain par tout les moyens que je possède et je récupérait ce qui m'appartient ! Nul ne pourra m’empêcher de récupérer ce que je possédait bien avant que vous n'apparaissiez ! Mais sache que maintenant, avec ce que tu viens de faire, je te laisserai pas partir vivant ! Adieu, misérable humain ! »

Kael le fixa, droit dans les yeux. Des étincelles jaillirent de son corps tout autour de lui. Son regard était sombre et la colère le prenait. La peur, elle, n’était pas présente. Comment pouvait-il avoir peur de la mort alors qu’il s’était tué sans la moindre hésitation alors qu’il n’était encore qu’un humain. Seule la colère était là, parcourant ses veines. Dans l’humanité, il y avait l’être le plus important à ses yeux, sa sœur. Comment pourrait-il laisser un être comme lui oser toucher la personne la plus importante à ces yeux ? Il ne pouvait le tolérer. Son pouvoir réagit alors à ses sentiments, à chacune de ses émotions. Seule la colère était présente à ce moment précis, nourrissant ce don qui parcourait son corps.
Le dragon bondit sur lui, les crocs et les griffes en avant. Prêt à le mordre directement dans la nuque, Kael esquiva de justesse sur le côté. Il ne fallait pas être trop sûr de soi. Il était face à un professeur. La seule possibilité pour survivre était la fuite. Mais le jeune homme avait le cerveau qui tournait malgré cette rage qui le saisissait. Pourquoi l’avait-il attiré dans cet endroit si reclus ? Il ne voulait pas de témoin et que quelqu’un sache que ce professeur avait des tendances peu… élogieuses. L’obscurité, un coin reculé… Kael sourit alors.


« Je comprends mieux pourquoi vous avez le titre de Professeur de Survie. Déjà, survivre à un cours, c’est compliqué, alors vous survivre à vous, cela doit relever de l’exploit. Par contre, je pense que vous ne devriez pas tarder à partir. Je ne crois pas que les éclairs étaient programmés dans la météo d’aujourd’hui. Surtout dans un lieu aussi sombre, cela doit bien se faire remarquer. »

Si le professeur devait le tuer, il devrait faire ça rapidement. Il restait donc en retrait, prêt à essayer de maîtriser son don durant cet affrontement. Il ne comptait pas se laisser bouffer, mais cela pouvait être une occasion parfaite pour en apprendre un peu plus sur ses propres capacités.
Il recula de quelque pas, se retrouvant contre un autre mur. Il était vraiment dans un lieu à l’étroit ce qui ne serait pas à son avantage. Esquiver constamment serait de plus en plus difficile. Et puis, Aïdolerion était assez imposant, il fallait l’avouer. Kael ne savait même pas comment il avait pu esquiver le précédent mouvement du dragon.
Il fixa donc sur celui-ci. Tentant de prévoir ces mouvements, mais il fallait être sincère... Kael n'avait jamais combattu auparavant, même avec quelqu'un, ses chances de survies étaient donc faibles. La demoiselle de ce matin avait vu juste… il fallait apprendre à se défendre et prendre au sérieux ce lieu. La survie en dépendait. Cet endroit devait être encore plus dangereux que le monde des humains…





Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre Dangereuse - Dim 9 Mar 2014 - 2:51








Rencontre Dangereuse



Aïdolerion put facilement ressentir la colère de Kael. Elle se voyait dans ses yeux. Malgré sa colère, le dragon réussit à se maîtriser assez pour écouter ce que Kael pensait avoir compris. Il explosa une nouvelle fois de rire. Lui peur d'être vu en train de tuer quelqu'un ? Et puis quoi encore. Il regarda Kael :

"Moi peur des humains ! Et puis quoi encore ? Si je t'ai amené ici, c'est pour être tranquille lorsque je mangerais ce qu'il restera de toi ! De plus, je ne souhaite pas embêter ceux qui dormes avec tes cris d'agonie."


Aïdolerion s’arrêta de rire et fit un sourire lui permettant de dévoiler ses crocs. Il se propulsa de nouveau sur Kael, les griffes en avant. Au dernier moment, il eu comme une image qui survint de son esprit et il déploya son aile gauche pour se dévier sur la droite n'éraflant que peu Kael. Cependant, son aile fit quelque peu reculer Kael. Il replia ensuite son aile et resta immobile. À quatre pattes. Que lui arrivait-il ? Serait-ce une bride de son passé qu'il avait oublié. Un événement qui eu lieu peu avant sa mort ?

Il regarda ensuite Kael. Ce garçon lui rappelait quelqu'un, maintenant qu'il y regardait de plus près. Il ne savait qui mais il savait que cette personne lui était cher. Il donna un coup de poing de toute sa puissance dans le sol. Sous son coups, un pavé se brisa. Il fallait qu'il ce souvienne de ça maintenant. Il s'en voulait. Il n'aurait pas pu le remarquer avant d'attaquer ? Maintenant, il serait trop tard pour regagner la confiance de Kael. Aïdolerion chercha dans sa mémoire si il arrivait à se souvenir qui était cette personne à qui Kael ressemblait énormément. En vain. Il n'avait aucun souvenir de ce que cette personne avait fais pour lui mais en voyant que Kael lui ressemblait, il lui était désormais impossible de l'attaquer.

Soudain, le corps d'Aïdolerion se mit à briller. Une douleur s'empara de lui et peu à peu, il récupéra sa forme d'antan à quelques exceptions près. Il avait une écharpe, des lunettes, un casque audio et des "gants". C'est là qu'il se souvint de ce qu'avait fais cette personne qui ressemblait tant à Kael : C'est cette personne qui lui avait donné les lunettes et le casque. Cet humain qui n'avait pas eu peur de lui et avait montré un courage incommensurable dans le but de protéger quelqu'un. Au bout de quelques secondes, Aïdolerion se calma, supprimant toute sa colère. Son corps se mit de nouveau à luire et il se transforma dans une forme des plus étranges. Il était devenu aussi grand qu'un chien et n'avait plus d'écailles mais de la fourrure. Il s'avança vers Kael et dit :

"Je suis désolé. Je ne peux pas te tuer. Tu ressemble à une personne qui m'est cher. Cette raison me suffit amplement pour ne pas te tuer et m'excuser. Tout comme le fait que tu soit un humain me poussait à te tuer il y a de cela quelques secondes. Si jamais tu ne peut me pardonner ou même si tu veux te venger, alors tue moi. Je ne me défendrais pas."


Aïdolerion baissa la tête. Il méritait ce qui lui arrivait. Son sort était désormais dans les mains de Kael.

♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre Dangereuse - Dim 9 Mar 2014 - 22:14

Aïdolerion : « Moi peur des humains ! Et puis quoi encore ? Si je t'ai amené ici, c'est pour être tranquille lorsque je mangerais ce qu'il restera de toi ! De plus, je ne souhaite pas embêter ceux qui dormes avec tes cris d'agonie. »

Kael n’aimait vraiment pas ce dragon. Quel dommage… c’était une des créatures qu’il trouvait la plus passionnante lorsqu’il était encore humain. Ces êtres majestueux, puissants… enfin lui, il avait rien de majestueux à ses yeux. Son rire lui perçait les tympans, un rire démoniaque, sadique, peu plaisant quoi… Ce dragon était sûr de lui et il avait de quoi l’être. Kael ne maîtrisait pas son don, loin de là. De plus, il ne savait pas réellement se battre. La seule chose qu’il avait à l’heure actuelle était son cerveau. Car oui, le jeune homme était un intellectuel malgré qu’il ait abandonné l’école dès qu’il le pouvait.

La bête dévoila ses magnifiques crocs avec un désagréable sourire puis se propulsa sur lui. Ses griffes étaient prêtes à le déchirer lorsque, d’un seul coup, il dévia sa trajectoire d’un mouvement brusque d’une de ses ailes. Kael se prit l’aile, le plaquant contre le mur. Il fallait l’avouer, Aidolerion était puissant physiquement, après tout, il n’était pas un humain. Le choc fit de nouveau tousser le jeune homme, levant malgré tout le plus rapidement possible son visage pour fixer son adversaire. Ce dernier était figé, comme tétanisé, mais pas par la peur bien évidemment. Il ne semblait pas connaître la peur.

Le dragon fixa le jeune homme. S’attendant à une nouvelle attaque de sa part, de nouvelles étincelles jaillirent de son corps lorsque le dragon frappa le sol ce qui le choqua. Que se passait-il dans l’esprit d’Aïdolerion ? Il n’était plus le même. Avait-il prit un choc électrique trop violent ? Non, ça ne pouvait être ça. Kael resta malgré tout sur ses gardes et tentait de trouver une issue pendant qu’il le pouvait, mais pas moyen. Le dragon prenait trop de place pour qu’il puisse passer.

Le corps de celui-ci se mit à briller, changeant alors de formes. Il semblait être encore plus imposant et dangereux qu’à l’origine. Kael dégluti alors. Comment réagir face à cette situation qui ne semblait pas s’arranger ? Mais il était prêt. Et il trouvera le bon moment pour prendre la fuite. Mais son corps se remit à briller, devenant alors… étrangement moins menaçant. Surpris, Kael n’émettait plus aucunes étincelles. Ses écailles avaient disparu, ne laissant place qu’à de la fourrure. Il était comparable à un chien, bon, certes, de grandes tailles, mais à un chien. Cette fois, c’était Kael qui ne bougeait plus. Il était choqué. Trop d’évènement d’un seul coup, son cerveau semblait avoir dit STOP. Mais cela n’allait pas s’arrêter là, bien évidemment. Le professeur s’approcha.


Aïdolerion : « Je suis désolé. Je ne peux pas te tuer. Tu ressemble à une personne qui m'est cher. Cette raison me suffit amplement pour ne pas te tuer et m'excuser. Tout comme le fait que tu soit un humain me poussait à te tuer il y a de cela quelques secondes. Si jamais tu ne peut me pardonner ou même si tu veux te venger, alors tue moi. Je ne me défendrais pas. »

Kael écouta chacun de ses mots, mais il n’eut aucune réaction. Alors là, c’était le pompon… Un coup il fait le gentil, un coup il est méchant, et le revoilà aussi gentil qu’un agneau ? Le jeune homme se tourna contre le mur et eu exactement la même réaction que lorsqu’il tomba nez à nez avec lui… il se frappa la tête contre à plusieurs reprises. Sa tête allait avoir la forme d’une montgolfière le lendemain, mais rien à faire, il en avait besoin. Il s’arrêta, souffla à s’en vider les poumons puis se tourna vers lui. Il se gratta l’arrière de la tête puis posa ses mains sur sa taille.

« Je ne vous tuerais pas… Même si je suis perplexe... Qu’est ce qui me dit que vous n’allez pas tenter de m’attaquer quand je ne serais plus sur mes gardes ? Comment je pourrais avoir confiance en vous ? »

Il fixa son professeur, se demandant si ce qu’il disait était sincère. Il était malgré tout sur ses gardes. Il vaut mieux prévenir que guérir comme on dit.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre Dangereuse - Lun 10 Mar 2014 - 22:14








Titre



Ses excuses n'avait pas étaient accepter et Kael ne lui faisait pas confiance. C'était à prévoir après ce qu'il lui avait fait et ce qu'il avait menacé de faire. Après quelques secondes, il put enfin récupérer sa forme Hybride. Il se releva et regarda Kael dans les yeux :


"Si tu ne me crois pas, dis moi ce que je peux faire pour regagner cette confiance que j'ai perdu en t'attaquant. Je ferais n'importe quoi. Je suis même prêt à mourir si c'est le seul moyen."

Il déploya rapidement ses ailes et pointa la membrane qui lui servait pour voler :

"Un seul coup dans cette membrane et je suis mort. De même si une de mes cornes principales venait à se brisait, je suis mort. Dans le premier cas, cela est dut aux multiples vaisseaux sanguins et à la faible capacité de se régénérer de mes ailes, je mourrai donc d'une trop grande perte de sang. Si jamais une de mes cornes venait à être briser, cela reviendrai à supprimer une partie de mon cerveau et je mourrai dans la seconde. Si je te dit ça, c'est pour te prouver que je ne te veux aucun mal. La raison à cela réside dans les affaires qui apparaissent lorsque je redevient un dragon complet : le casque et les lunettes que je porte m'ont étaient offertes par une personne te ressemblant. Pour moi, c'est suffisant pour t'épargner et même te proposer de te protéger et t'aider en cas de besoin."

Il porta ensuite la main à sa gueule et s'arracha un croc retenant un hurlement de douleur. Il le tendis ensuite à Kael :

"Si tu décide de me faire confiance, prend ça. Je ne donne cela qu'à ceux en qui j'ai confiance. Cela représente comme un pacte pour moi, une promesse. La promesse de protéger le porteur de ce croc. Même si tu ne me fais pas confiance, sache que en cas de besoin, je serai toujours prêt à t'aider."


Voila, il avait fais son maximum pour se faire pardonner. Maintenant, il attendait la décision de Kael.

♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre Dangereuse - Dim 16 Mar 2014 - 15:38

Aïdolerion venait de retrouver sa forme hybride, lui redonnant son côté menaçant. Il redevenait une menace aux yeux de Kael sous cette forme, après tout, c’était sous celle-ci qu’il l’avait projeté contre un mur et tenté de le tuer. Mais celui-ci tentait de se racheter, ce qui surprenait le jeune homme.

Aïdolerion : « Si tu ne me crois pas, dis moi ce que je peux faire pour regagner cette confiance que j'ai perdu en t'attaquant. Je ferais n'importe quoi. Je suis même prêt à mourir si c'est le seul moyen. »

Mourir ? Pourquoi devrait-il mourir pour se racheter ? Tous deux se regardaient droit dans les yeux, sans vaciller un seul instant. Il semblait sincère, mais Kael ne savait pas quoi faire et comment réagir. C’est alors que le professeur déploya rapidement ses ailes et montra différentes parties de son corps.

Aïdolerion : « Un seul coup dans cette membrane et je suis mort. De même si une de mes cornes principales venait à se brisait, je suis mort. Dans le premier cas, cela est dut aux multiples vaisseaux sanguins et à la faible capacité de se régénérer de mes ailes, je mourrai donc d'une trop grande perte de sang. Si jamais une de mes cornes venait à être briser, cela reviendrai à supprimer une partie de mon cerveau et je mourrai dans la seconde. Si je te dit ça, c'est pour te prouver que je ne te veux aucun mal. La raison à cela réside dans les affaires qui apparaissent lorsque je redevient un dragon complet : le casque et les lunettes que je porte m'ont étaient offertes par une personne te ressemblant. Pour moi, c'est suffisant pour t'épargner et même te proposer de te protéger et t'aider en cas de besoin. »

A la fin de cette explication Kael baissa ses yeux. Lui indiquer comment le tuer… pourquoi faire ça ? Pourquoi vouloir mourir pour tenter de regagner la confiance de quelqu’un ? Le jeune homme ne pouvait accepter ça. Il leva les yeux vers Aïdolerion, se souvenant des différents objets qu’il portait. Il était vrai qu’il ne pouvait s’agir d’affaire appartenant à un dragon. Leur forme, leur taille, il ne pouvait s’agir que d’objets appartenant à un humain. Le dragon mit alors une de ces mains à la bouche, s’arrachant un croc, ce qui surprit davantage le jeune homme qui ne disait pour le moment aucun mot.

Aïdolerion : « Si tu décide de me faire confiance, prend ça. Je ne donne cela qu'à ceux en qui j'ai confiance. Cela représente comme un pacte pour moi, une promesse. La promesse de protéger le porteur de ce croc. Même si tu ne me fais pas confiance, sache que en cas de besoin, je serai toujours prêt à t'aider. »

Il fixa le croc d’Aïdolerion. Devait-il lui faire confiance ? Devait-il lui pardonner ? Sous ses écailles gelées se cachaient peut être un cœur… Il pensa à sa sœur. Il entendait déjà ce qu’elle lui dirait dans ce genre de situation. Il sourit, fixant le dragon.

« Ce serait trop simple de vous racheter en offrant votre vie. Mais… » Il se gratta l’arrière du crâne, détournant légèrement son regard. « Mais je ne vois pas pourquoi je ne vous pardonnerais pas… Ce n’est pas comme-ci vous m’aviez tué. Alors oui, je vous pardonne, Aïdolerion. Mais il va falloir quand même faire vos preuves pour que j’ai entièrement confiance en vous. Non pas en offrant votre vie de la sorte, mais plutôt par des actes. »

Kael prit alors le croc d’Aïdolerion un sourire sur les lèvres. Il regarda ses affaires, cherchant quelque chose à lui donner en retour. Mais que pourrait-il lui donner hormis un bout de tissu ? Il fallait que ça ait autant de valeur que ce croc. Il fallait que ce soit une partie de lui, mais il ne pouvait pas s’arracher une dent, c’était loin d’être… classe.

« Par contre, je n’ai rien à vous offrir en échange de ce croc. Du moins pour le moment… mais je trouverais ! Je garderais ce croc précieusement en tout cas. Merci. »

Peut-être qu’en faites, ce dragon était cool. Kael était rassuré malgré tout. Peut-être n’avait-il pas à 100% confiance en lui, mais il était plus détendu. Sa colère et cette tension qui s’étaient emparées de lui il y a quelques minutes s’étaient apaisées. Ce dont Kael était certains, c’est qu’il ne pouvait pas en vouloir à Aïdolerion d’en vouloir aux humain. Après tout, ils étaient capables de tout et il ne connaissait son histoire dans les moindres détails. Mais il espérait la découvrir, un jour, peut-être.
Le jeune homme se demandait alors si, actuellement, le dragon avait un quelconque ami. Il se rappela de sa vie humaine où il était seul. Sa sœur le poussait sans cesse à s’en faire, mais il était trop têtu pour. Il allait alors suivre les conseils de celle-ci : offrir une seconde chance aux autres et ne plus vivre reclus. Il s’approcha d’Aïdolerion, tendant sa main vers celui-ci.


« Et puis, si vous avez besoin de quelqu’un un jour… pour autre chose que tuer des élèves, bien évidemment. » dit-il, en lui souriant.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre Dangereuse - Dim 23 Mar 2014 - 22:46








Rencontre Dangereuse



Aïdolerion fut soulager de voir Kael le pardonner et accepter le croc. Il regarda Kael fouiller dans ses affaires quelque chose. Aïdolerion se demandait ce qu'il pouvait bien chercher mais la réponse arriva assez rapidement. Il expliqua alors à Kael:

"Je ne te demande rien en échanger. La seul chose que je souhaite, c'est ta confiance. Après, tout ce qui est matériel ne m'intéresse pas réellement. Après, en ce qui concerne ta proposition, sache que je m'en souviendrai."


Tout en disant cela, il se demandait pourquoi Kael tendait sa main. C'était sûrement encore une coutume humaine à laquelle il ne comprenait rien. Au lieu de chercher à comprendre, il tenta de sourire même si son sourire devait plus ressembler à une menace. Il regarda ensuite le ciel. Cette soirée qui lui avait semblé banale au début, c'était rapidement transformer en une nuit plutôt mouvementé. Les étoiles étaient très clair ce soir. Plus il regardait le ciel, plus il se souvenait des années qu'il avait passé à voler dans le ciel, profitant du calme de la nuit. il se retourna ensuite vers Kael et lui proposa:

"Cela te plairait de voler ? Cela ne m'es pas possible de voler pour le moment mais si jamais tu accepte, je peux te promettre que je t'emmènerai voler un de ces jours quand j'aurais récupérer assez de force."


Tout en disant cela, il se souvint alors du regard qu'avait eu Kael lorsqu'il l'avait attaqué. Rien que grâce à ça, il avait pu deviner qu'il protéger quelqu'un. Il demanda alors:

"Au fait, quand j'ai tenté de te tuer et que tu as riposter, tu tentait de protéger quelqu'un n'est-ce pas ? Si c'est le cas, sache que je ne lui ferai rien. Mais cependant, je ne ferai pas la même chose pour tout les humains. J'ai décidé de me venger et je le ferai même si cela implique ma mort. Et si jamais tu tentait de te mettre en travers de mon chemin, je n'hésiterai pas à te tuer. Même si je préfèrerai ne pas en arriver là. Sache aussi que je ne te demanderais pas de te battre contre tes semblables."

Une fois qu'il eu expliqué tout ce qui lui avait traversé l'esprit et qu'il jugeait utile à Kael de savoir, avança dépassant Kael et lui proposa de commencer à rejoindre les dortoirs pendant la conversation.


♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre Dangereuse - Lun 24 Mar 2014 - 10:13

Aïdolerion : « Je ne te demande rien en échanger. La seule chose que je souhaite, c'est ta confiance. Après, tout ce qui est matériel ne m'intéresse pas réellement. Après, en ce qui concerne ta proposition, sache que je m'en souviendrai. »

Kael sourit au dragon. Il espérait quand même que ce ne sera pas accomplir quelque chose qui engendrera la fin du monde. Manquerait plus que ça ! De toute manière, il voulait gouverner le monde, il n’allait donc pas le détruire. Enfin passons.
Le jeune homme se prit un vent lorsqu’il tendit sa main. Aïdolerion ne semblait pas avoir compris pourquoi il lui tendait la main, du coup, il se mit à… sourire. C’était particulier de voir un dragon sourire. Ça n’avait rien de… charmant. C’était au contraire plutôt menaçant. Peut-être il ne s’agissait pas d’un simple sourire. Peut-être qu’en faites, il le menaçait ! Mais le dragon leva la tête vers le ciel. Il souriait donc bel et bien.


Aïdolerion : « Cela te plairait de voler ? Cela ne m'es pas possible de voler pour le moment mais si jamais tu accepte, je peux te promettre que je t'emmènerai voler un de ces jours quand j'aurais récupérer assez de force. »

Le jeune homme était surpris face à cette proposition. Lui proposer de voler, donc de lui monter sur le dos ? C’était une idée qui lui semblait bizarre. Il ne voyait pas ce très cher professeur laisser quelqu’un monter sur son dos. C’était vraiment étrange. Après tout, il ne semblait pas aimer les humains, enfin, la plupart. Alors en laisser un monter sur son dos ? Vraiment, c’était surprenant. Mais l’idée de voler plaisait à Kael.

« J’avoue que ça me plairait énormément. Mais, comment ça se fait que vous ayez perdu vos forces ainsi ? »

Comment un dragon ne pouvait-il pas voler ? Après tout, c’était un dragon quoi ! Puis, perdre ses forces de la sorte, c’était un peu particulier. C’était comme-ci Kael avait perdu un bout de son cerveau lorsqu’il était mort. Ca semblait irréaliste. Enfin, en même temps, ce monde est irréaliste ! Même si au final il est bien réel. Enfin, Kael se demandait si c’était une sorte de punition de Deus ou alors, si c’était les hommes qui lui avaient infligé ça. Dans tous les cas, c’était dommage. Voler sous le ciel étoilé de la nuit aurait pu être intéressant.

Aïdolerion : « Au fait, quand j'ai tenté de te tuer et que tu as riposter, tu tentait de protéger quelqu'un n'est-ce pas ? Si c'est le cas, sache que je ne lui ferai rien. Mais cependant, je ne ferai pas la même chose pour tout les humains. J'ai décidé de me venger et je le ferai même si cela implique ma mort. Et si jamais tu tentait de te mettre en travers de mon chemin, je n'hésiterai pas à te tuer. Même si je préfèrerai ne pas en arriver là. Sache aussi que je ne te demanderais pas de te battre contre tes semblables. »

« Oui… C’est rassurant de savoir que malgré votre désir de vengeance sur les hommes, vous pensiez ainsi. Vous êtes vraiment particulier, professeur. » dit-il, en souriant.

Kael baissa les yeux, repensant à sa sœur. La protéger était naturelle pour lui. Et tout comme Aïdolerion était capable de mourir pour se venger, lui était capable de mourir pour la protéger. Il l’avait après tout déjà fait. Il était mort pour elle. Et il le referait si cela était nécessaire !
Le dragon dépassa Kael, lui proposant de rejoindre l’internat tout en continuant la discussion. Il n’était pas contre, après tout, à la base, il était perdu et lui avait demandé son chemin ! Au final, malgré une altercation peu agréable, il allait finir par arriver aux dortoirs. Ah, un bon petit lit, Kael n’attendait que ça, surtout vu l’état de son dos. Il s’était quand même mangé un mur ! Il marcha alors à côté de lui.


« Et sinon, vous êtes le seul dragon ? »




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Rencontre Dangereuse
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Plante dangereuse
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII
» Une enquète dangereuse[Terminé]
» une chasse dangereuse !!(tornade des plaines)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page