Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Randonnée en terres inconnues [Solo]

Invité
avatar
Invité
Randonnée en terres inconnues [Solo] - Mer 25 Juil 2012 - 23:05
*Idiot !*

Mais pourquoi donc fallait il que j’ai le goût de l’aventure ? Ma vie ne m’avait elle pas suffit ? La guerre, les meurtres, les marches forcées, les génocides et toutes ces images horribles qui ne me quitterons jamais. Et pourtant je continuai à vouloir aller plus loin. J’étais sortit de l’enceinte de l’académie franchi les jardins entortillés et partit vers l’inconnu. J’étais partit il y a cinq jours mes vivres c’étaient épuisées. Mais j’étais dans une grande plaine les herbes ondulaient doucement effleurée par le vent et le petit gibet devait être abondant.

*Bon je vais jusqu'à la montagne et je retourne a l’académie*

En effet il y avait une montagne au milieu de ce champs, une unique montagne au loin qui dominait la plaine de sa grande silhouette sombre. Si tout se passait bien je serais au pied de la montagne le soir même mais avant il fallait trouver à manger pour le midi. Peu de gens savent poser des collets pour attraper des lapins c’est pourtant une façon simple et efficace d’attraper des lapins. Je préparais les pièges et en disposais autour de moi sur un cercle d’environ 200 mètres de diamètre. Je m’assis au centre et fermai les yeux. J’écoutais le vent, les bruits d’animaux. J’avais faim, mon ventre me torturait si je n’attraperais je ne survivrais certainement pas très longtemps.

*J’ai eu de la chance jusqu'à présent, je n’ai pas vu un seul monstre !*

J’avais bien fais attention durant la traversée des jardins de ne pas faire de bruit et ne pas attirer les gobelins. Je haïs les gobelins, ils sont vicieux, petits mais ne sont vraiment pas malin ! Ma haine contre eux était dû aux guerres interminables et à tous ces crimes qu’ils avaient commis ! Je fus tiré de mes pensées par le bruit d’un débattement tout proche de moi.

*Haaaa ! Un beau lièvre !*

Il était gros et devrait me suffire pour ce midi et le soir. Je le dépeçais avec le couteau de chasse que j’avais pris soin d’emporter avant de partir. Après l’avoir cuit sommairement sur un feu allumé rapidement, j’en pris un morceau que j’engloutis avant de reprendre la marche vers la montagne. Au fur et à mesure que la montagne se rapprochait, l’herbe se faisait rare et pour finir il n’y avait plus que devant moi des terres arides et calcinées par ce qui me semblait être des flammes.

*Cette montagne est un volcan ! Rien d’autre ne peut faire ça.*

La marche était pénible, le soleil de plomb et l’étendue devant moi n’offrait aucun paysages distrayant. Le sol était chaud et des cendres étaient en suspension dans l’air. Mes yeux me brulaient et ma gorge était desséchée. C’était l’antichambre de l’enfer. Le volcan se rapprochait doucement étirant son ombre menaçante sur la plaine. J’arrivais à l’heure où le soleil passait sous l’horizon au pied du volcan et après une marche qui me parut une éternité je décidai de dormir à la belle étoile pour la nuit. Je mangeais un bout de lapin et allumai un feu avec du bois mort qui avait miraculeusement échappé aux flammes. Je regardais les flammes vaciller et éclairer la nuit alors que la pleine lune se levait à l’horizon.

*Finalement cette petite promenade se déroule sans accroc !*

J’avais dis cette phrase à voix haute et certainement trop vite car à cet instant la nuit s’illumina dans une immense gerbe de flamme. Et une ombre gigantesque passa devant la lune. Un monstre énorme avec d’immenses ailes et crachant des flammes. J’avais entendu de pareilles descriptions dans des contes et des légendes on parlait de ces monstres sanguinaires assoiffés de richesses. Les dragons avaient depuis longtemps disparu…..mais pas ici.
Invité
avatar
Invité
Re: Randonnée en terres inconnues [Solo] - Jeu 26 Juil 2012 - 13:05
*Cette fois c'est la fin !*

Je m'étais réfugié dans une grotte qui était sur le versant sud de la montagne, car il était évident que c'était le dragon et non un volcan qui avait brulé les terres. Il faisait des passages au dessus de la grotte léchant de ses flammes la montagne, la chaleur était insupportable et le dragon n'abandonnait pas. La grotte s'enfonçait dans la montagne mais sans lumière je ne m'aventurerais pas à l'aveugle dans ce trou béant. Le dragon finit par se poser au dessus de la grotte, je pouvais sentir son haleine fait de soufre et de cadavres en décompositions depuis là où je me tenais. Mais soudain une voix grave et puissante résonna dans toute la montagne.

-Que me veux-tu elfe?

J'étais terrifié de répondre à un être si puisant. Il pourrait me tuer en un instant si je sortais de la grotte ! Mais il fallait garder la face et répondre aussi dignement que possible mais sans me mettre en danger. Autant dire la vérité et faire attention à ne pas le prendre de haut.

-Je suis venu pour voir votre montagne puissant dragon rien de plus.

-Tu mens ! Tu es venu me dérober mon trésor !

Il s'envola et se reposa devant l'entrée de la grotte et cracha son souffle ardant dans la caverne. J'échappai aux flammes de justesse en me cachant dans un renfoncement de la grotte mais la chaleur était insupportable. Il fallait faire quelque chose et vite sinon la chaleur allait me tuer.

*Mon pouvoir !*

Je rafraîchis l'air autour de moi et parvins à atteindre une température agréable mais le dragon continuait à cracher ses flammes il fallait que je descende plus loin dans la caverne. Je me jetai au fond de la caverne avant que le dragon ne revint à la charge. Il y avait là une arche taillée dans la roche et un long couloir sui se perdait dans les ténèbres. Il fallait descendre ce tunnel allait bien quelque part. Le sol était en pente douce mais constante et les mur étaient plats, taillés à même la roche c'était un travail remarquable. La marche était longue et se fit en silence car plus je m'enfonçais dans la montagne plus les cris du dragon furent atténués et finir par disparaitre. Mais il n'y avait pas la moindre petite lumière pour éclairer mon chemin. Mais soudain les murs s'élargir je rentrai dans un pièces et de grands feux s'allumèrent. La pièce était de taille modeste et était entièrement vide à part une grande dalle de pierre au milieu de la salle.

*Un tombeau!*

Il y avait un livre posé dessus, c'était un livre qui racontait les dernières heures du seigneur de cette montagne et l'attaque du dragon. Voila ce qui était inscrit:

"Les hommes de la gardes sont morts, les tours s'écroulent, nous ne sommes plus qu'une poignée dans la salle du trésor.
La grande porte a été barricadé, les incantations interdites prononcées, les morts se lèvent.
L'armée du dragon est en marche, nous les entendons, la porte va céder.
Ils arrivent...."


Cela me fit froid dans le dos, le dragon avait réveillé les mort pour garder son trésor et ils étaient certainement toujours en train de le surveiller. A ce moment des bruit de pas et d'armes rationnèrent dans le couloir qui continuait vers le centre de la montagne. Je pris mon épée à deux mains et attendis mais mes craintes étaient fondées les morts marchaient toujours et tuaient tout être vivant qui s'aventurait trop près du trésor. Je vis des êtres difforment arriver par le passage, ils étaient tous armées d'épées, de boucliers, de haches et de lances et se dirigeaient vers moi.

*Cette fois il va falloir se battre !*


Dernière édition par Voronwë Snow le Ven 27 Juil 2012 - 19:41, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Randonnée en terres inconnues [Solo] - Jeu 26 Juil 2012 - 18:57
*Mais combien sont-ils ?*

Le bruit des armes résonnait dans la salle et les corps jonchaient le sol et les morts-vivants arrivaient toujours plus nombreux. Je combattais depuis plus d'une heure et je commençais à ressentir une intense fatigue, mais je continuais à porter les coups, trancher les têtes, dévier les épées. Les morts formaient un tas autour de moi que mes adversaires devaient franchir avant de pouvoir m'attaquer. Une odeur de décomposition régnait dans la pièce, une odeur de mort.... C'était la fin je ne parviendrais pas à tous les tuer mais alors que j'allais me jeter dans les morts vivants pour livrer une ultime bataille une lumière blanche aveuglante illumina la pièce et les mort-vivants partirent en courant. Elle venait du tombeau où, au dessus de la pierre tombale flottait une lumière blanche et vaporeuse qui dessinait vaguement une silhouette d'homme. Une voix s'éleva dans les airs, une voix étrangement forte.

-Qui es-tu pour t'élever contre l'armée des morts du puissant Anouth?


Je ne savais pas si ses intentions étaient bonnes ou mauvaises, et ce Anouth devait être le dragon mais il valait mieux être franc avec ce spectre qui devait être le fantôme de la personne reposant ici, après tout il m'avait sauvé la vie!

-Je m'appelle Voronwë Snow et je ne suis là car le dragon m'a attaqué mais vous qui êtes-vous?

-Je suis le roi de la montagne solitaire enfin c'était avant l'attaque du dragon maintenant il ne me reste rien ma ville à été détruite et mon armée transformée en serviteur fidèle au dragon. Mais toi maintenant que tu est là j'ai un service à te demander en échange de ta vie sauve.

-Que me voulez-vous?

-Je veux que tu tues le dragon et que tu me rendes mon royaume!

Cela paraissait fou il me demandait d'aller me faire tuer par le dragon mais si je ne le faisais pas il me tuerait lui-même. Il me fallait me rendre a l'évidence je devait essaye de tuer ce dragon c'était la ma seule issue possible !

-Mais comment tuer un dragon?

-Comme tout les autres êtres vivant mais celui-ci est très dangereux il faudra le tuer pendant son sommeil et avec beaucoup de discrétion pour ne pas le réveiller sinon il te tuera avant même que tu es eu le temps de bouger. Mais maintenant donne moi ton épée !

Je lui tendis mon épée sans poser de questions et je la vis briller d'une lumière avant qu'elle ne vienne se reposer dans mes mains.

-Voila elle chassera les mort-vivants et illuminera ta route, maintenant va! Et rends-moi mon royaume!

Le spectre disparut et je pris le tunnel vers le centre de la montagne et la salle du trésor. Mon épée brillait et je voyais les morts-vivants s'écarter sur mon chemin. La tunnel paraissait sans fin quand au bout d'une heure de marche je vis au loin une lumière qui scintillait. Une fois arrivé la-bas je découvris le plus grand spectacle que l'on puisse rêver: Des montagnes d'or, d'argent, de coupes et de bijoux plus magnifique les uns que les autres, des armes finement travaillées et des pierres précieuses scintillantes comme des soleils. Tout cela était entassé dans une immense salle qui était assez grande pour contenir les dortoirs de l'académie et qui était illuminé par des brasiers mis un peu partout dans la pièce. C'était certainement là que dormait le dragon avec son butin je n'avais donc plus qu'à me cacher et attendre son retour.

*Là-haut ça serra parfait !*

Il y avait une corniche qui surplombait la salle, elle était dans l'obscurité et un petit escalier y accédait. Je me postai là-haut et commençai à attendre la venue d'Anouth...
Invité
avatar
Invité
Re: Randonnée en terres inconnues [Solo] - Ven 27 Juil 2012 - 19:40
*Comment percer les écailles de ce monstre?*

Je réfléchissais à ce problème mais aucune réponse ne me vint à l'esprit. Pourtant je ne pouvais pas partir d'ici sans le tuer, le fantôme du roi m'en empêcherait. Mais cela semblait peine perdue car si je ratais mon premier coup pendant qu'il dormait je ne survivrai pas longtemps à sa contre attaque. Mais il fallait garder la tête froide sinon le corps s'affole et on ne peut rien faire ! Je devais attendre le retour du dragon et décidai de me reposer en attendant. Je m'assis donc dans un coin et fermai les yeux en réfléchissant à une façon de tuer le dragon Anouth. Au bout d'une attente interminable un rugissement se fit entendre à travers toute la montagne.

*La bête arrive ! Maintenant il va falloir être prudent*


Le dragon franchit la grande porte et se posa au sommet de la montagne d'or et commença à renifler l'air. Je pensai
être à l'abris et qu'il ne pouvait pas me voir mais je me trompais.

-Je te sens, elfe ! Montre toi ! Et meurt dignement !

Je ne savais pas quoi faire. Il fallait essayer de discuter avec lui pour gagner du temps pour que je puisse m'approcher de lui discrètement. Je commençai à dévaler les escalier le plus discrètement possible en me fondant dans les ombres.

-Qui es-tu dragon! Et comment oses-tu reposer sur ce trésor qui n'est pas à toi!

-Je suis Anouth et ce trésor appartenait à des gens faibles qui méritaient de mourir. Mais où es-tu, pourquoi te caches-tu, aurais-tu peur?

J'étais à présent en train de ramper sur le trésor en direction du dragon il ne me restait plus que quelques mètres à parcourir avant d'atteindre le sommet. Je pris mon épée à deux mains et me jetai sur le dragon. L'épée vibra quand elle percuta le cou de la bête mais il n'y avait aucune forme de blessure à l'endroit du coup.

- Tu es faible !

Un immense rugissement retentit et je vis sa queue un instant avant qu'elle ne me percute. Une intense douleur me parcourra le corps et je fis projeté à plusieurs mètres de là et percutai un pilier qui soutenait le voute de la salle. J'avais certainement plusieurs côtes cassées et je sentais le sang chaud se déverser sur mon corps. Il y avait à quelques mètres de moi un arc magnifique posé sur un coffre avec à côté des flèches. Il était fait en bois rare et incrusté de métaux et pierres précieuses comme les flèches. Je le pris et encochai une flèche. Le dragon crachait des flammes qui me passaient à quelques centimètres au-dessus de moi.

*Je n'ai le droit qu'à un seul essai.*

C'était une idée folle mais il n'y avait que ça a faire. Il fallait planter une flèche au fond de la gueule du dragon. Mais il fallait le faire très rapidement entre le moment où il ouvre la gueule et où il crache des flammes. Ce tir relevait de l'exploit et la chance jouerait un facteur décisif. Je pris une grande inspiration et ne pensai plus qu'à mon tir, je tirai légèrement sur la corde, bloquai ma respiration et quand je sentis que le moment était venu je me levai et décochai la flèche. La flèche siffla dans les airs et vint se loger dans la gueule du dragon.
Il n'y avait plus aucun bruit dans la pièce. Anouth me regardait avec un mélange de haine et de stupéfaction. Puis il s'effondra par terre dans un dernier soupir. J'avais mal de partout, mes jambes ne me tenaient plus et le sang continuait à couler. Je m'effondrai par terre mort de fatigue. Le spectre du roi apparut et une lumière blanche envahit la pièce. Je ne sentait plus rien.

*Que se passe t-il?*

Quand la lumière disparu je ne saignais plus et n'avait plus mal et mes vêtements étaient comme neuf. Le roi était devant moi en chair et en os avec plusieurs hommes et femmes derrière lui et me regardaient.

-Tu as vaincu le dragon! Soit remercier, garde cet arc comme récompense il n'a rien de spécial mais est très précieux mais sache aussi que l'enchantement de ton épée ne marche que dans cette montagne. Maintenant va, rentre chez toi !

Je ne pus dire aucun mot avant que la lumière blanche ne revienne et que je me retrouve dehors au pied de la montagne et, après avoir regardé une ultime fois la montagne je pris la route de l'académie. Je me promis que la prochaine fois j'irai plus loin vers le nord, juste pour voir la neige....
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Randonnée en terres inconnues [Solo] - Mer 1 Aoû 2012 - 14:58
Voilà j'ai tout corrigé (rapidement mais bon).

Tu as de bonnes idées, l'histoire tient bien la route et elle est très sympathique. Ton personnage ne semble pas avoir beaucoup de chance pour tomber sur des morts-vivants, un spectre dangereux et un énorme dragon en un seul jour.
Je t'encourage à continuer d'écrire ainsi.

Voronwë -> 205 xps + un arc et des flèches


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Randonnée en terres inconnues [Solo]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Créatures rares et nommés - Terres Solitaires
» présentation Bob Solo [Validée]
» Carte des Terres du Milieu
» Annulation des sessions Terres Balafrées du 25 et 27 mai.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page