Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Survie... Au milieu ou au professeur?

Invité
avatar
Invité
Survie... Au milieu ou au professeur? - Mer 5 Mar 2014 - 5:25


Survie… Au mileu ou au professeur ?

"Nouveau cours "

Un nouveau cours a fait son apparition sur le tableau, à l’accueil. Survie en milieu hostile qu’il s’appelle. Je m’y suis bien évidemment inscrit. Il faut que je sois en mesure de survivre pour protéger Nasline tout de même. Et puis… Je ne sais pas pourquoi, mais je sens depuis quelques temps des douleurs qui… Qui ne sont pas les miennes… Elles arrivent n’importe quand, quoi que je fasse. Il faut que j’arrive à survivre avec, au moins le temps d’en trouver la cause.

Il s’agit d’aujourd’hui… Evidemment, ça tombe un jeudi matin, ça me laisse bien moins de temps pour aller au temple. Tant pis, je me lèverais plus tôt ou me coucherais plus tard, car j’ai pris l’habitude d’y faire un tour, et de passer une petite prière même. Je passe donc au temple, pour pouvoir prier.

Je croise un autre élève de ma classe et lui demande s’il a des informations sur ce cours.

« Attends… Tu t’y es vraiment inscrit !? Mais t’es masochiste toi ! Abruti ! J’espère que tu ne seras pas soigné par l’infirmière que j’ai eue, il parait qu’il y a une élève blonde qui aide, très belle à ce qu’on dit. »

[i]*J’espère qu’elle ressemble à Nasline dans ce cas.*
« Et alors ? J’ai mes raisons. Et je n’ai pas l’intention de finir à l’infirmerie, Encore moins de mourir. Pas maintenant, plus jamais. C’est pour ça essentiellement. »


Je reprends mon chemin peu après, puis arrive vers le portail de l’académie, et demande à un repenti passant par-là, enfin, quelqu’un, si ça se trouves ce n’est pas un repenti en fait, si Mr Akugar est ici, et où il m’attend.

« - Ah ! Tu es son premier élève ! Il t’attend par là-bas. A plus. »


Je le remercie, puis vais dans la direction indiquée, avant de me retrouver nez à nez avec un Dragon bleu, debout… Je bondis en arrière en posant la main sur ma hache.

« - Qui… Qui êtes-vous ? Que… Que… Que voulez-vous ? »


A ce moment-là, je suis aussi tendu qu’une corde d’arc avant le départ de la flèche, mais reste poli au cas où il ne me veuille aucun mal. Puis, comprenant que mon attitude peut être mal perçue, je me détends et me redresse.
« - Excusez-moi de ma réaction, je ne m’attendais pas à vous voir. Je m’appelle Simon Riou, je peux faire quelque chose pour vous ?


© Codé par Moisadike : Never Utopia
Invité
avatar
Invité
Re: Survie... Au milieu ou au professeur? - Mer 5 Mar 2014 - 12:50








Survie... Au milieu ou au professeur?


Cela faisait plusieurs jours qu'Aïdolerion était arrivé à la Deus Academia. Il n'était pas trop sortit de sa chambre. La seul fois où il était sortit, il c'était tout de suite dirigé à l’extérieur de l’académie. Les humains ne cessait de le regarder comme une anomalie. Non as que cela le gênait, mais ses pulsations meurtrières voulait le pousser à tuer tout les humains le regardant. Sa rancune envers eux était énorme. Ils lui avaient volé son territoire et maintenant, il allait le récupérer par tout les moyens. Cela n’empêche que ce jour, un jeudi matin, quelqu'un vint lui annoncer qu'il devrait donner un cour particulier le jour même. Aïdolerion soupira:

"Comme si j'allais apprendre quoi que ce soit à ces misérables insectes. A la place, je pense que je vais plutôt m'amuser un peu."


Il sourit. Il a trouvé ce qu'il allait faire. Il sortit de sa chambre et se dirigea tranquillement vers le portail. Il se demandait bien à quoi pouvait ressembler son nouvel "élève". N'ayant pas de montre et aucun moyen de savoir l'heure, Aïdolerion ne savait pas si il était arrivé en avance ou en retard. Après tout, il s'en fichait. Que ce soit l'histoire de quelques heures ne le dérangeait pas. Par le passé, il avait attendu des jours voir des années que quelque chose se produise. Le temps n'avait aucune importance pour lui. Au bout de quelques minutes, son nouvel élève ou plutôt sa future victime arriva. En voyant sa réaction, Aïdolerion manqua d'exploser de rire. Décidément, les humains étaient pitoyables quand il le voyait. Dans la foulé, il fut assailli de question. Mais une chose lui certifiait que cette personne était bien son élève: son nom. Il se présenta alors:

"Vous êtes Simon Riou ? Parfait, le cour vas pouvoir commencer. Je suis Aïdolerion Akugar, votre professeur de survie en milieu hostile. Si vous voulez bien me suivre, nous allons aller à l'endroit où j'ai prévu de faire le cour."

Aïdolerion n'attendit pas que Simon acquiesce ou quoi que ce soit et sortit par le portail, se dirigeant vers un petit terrain plane qu'il avait pu repérer lors de sa première excursion. Une fois sur place, il expliqua:

"Bien, pour la survie en milieu hostile, il y a deux seul règles: soit être le plus fort, soit savoir se cacher et fuir. Pour aujourd'hui, nous travaillerons ainsi: je vous laisse 10 minutes pour vous préparez et ensuite, je jouerai le rôle du chasseur. Je vous préviens cependant que je ne retiendrais pas mes coups et il se peut que je vous tue. Mais ce ne sont que des détails. Sur ce l'exercice commence."

Aïdolerion afficha un sourire sadique. Il allait bien s'amuser avec cet homme et il ne ferait pas de cadeau. Il se dirigea vers un petit buisson dans lequel il se coucha en attendant que Simon soit prêt. Cette journée s'annonçait extrêmement drôle mais pas pour Simon.

Invité
avatar
Invité
Re: Survie... Au milieu ou au professeur? - Ven 7 Mar 2014 - 18:35


Survivre… Au milieu ou au professeur?

"Une humiliation nécessaire à la survie"


Donc, ce dragon est en réalité mon professeur d’aujourd’hui? Tant mieux ! Après tout, quoi de mieux qu’un dragon pour enseigner la survie, même si celui-ci est mort apparemment. Je le suis lorsqu’il sort et reconnais la forêt des gobelins lorsqu’il me la fait traverser, pour nous amener dans une plaine. Il m’explique ensuite la règle principale de la survie à ses yeux, puis me donne dix minutes pour aller me cacher avant qu’il ne se mette à ma chasser. Juste après me l’avoir annoncé, il va s’allonger dans un buisson à quelques mètres de là. Je m’en approche de façon à être sûr que tout le buisson soit dans ma zone, puis active mon pouvoir et ferme le poing. Ce qui a pour effet de refermer le buisson sur le professeur, entortillant les épines et les branchages d’une manière épaisse.

Voilà qui devrait me donner un peu de temps. Il me reste dorénavant neuf minutes environ avant le début annoncé de la chasse. Je me précipite donc vers le passage le plus remarquable que j’ai repéré lors de ma sortie avec Oliver, puis bifurque en direction du campement de gobelins, qui est heureusement encore abandonné. Je repère alors ce qui leur servait de « toilettes » et, luttant contre mon dégoût, cours me rouler dedans, fermant les yeux, la bouche, et me bouchant manuellement les narines. Je vais ensuite me cacher dans une des réserves de nourritures, qui a ranci depuis la dernière fois que je suis passé, et m’y terre dedans.

Je fais ceci en pensant que le dragon me cherchera autant avec ses narines qu’avec son regard, or j’ai pris l’habitude, de mon vivant, de me déplacer en forêt en laissant un minimum de trace, même en courant. Il y aura forcément quelques indices comme des branches mortes cassées, des feuilles piétinées non naturellement, et un mouvement d’air résiduel faisant balancer les feuilles, mais cela rendra les recherches bien plus compliquées…

Je me force par contre à respirer par la bouche sans me déboucher le nez, pour ne pas sortir comme un boulet de canon de la réserve, en hurlant de dégoût et à la limite du vomissement. Je garde aussi la hache dégainée à la main pour le cas où il me retrouverait vite et qu’il me faudrait fuir à nouveau.

© Codé par Moisadike : Never Utopia
Invité
avatar
Invité
Re: Survie... Au milieu ou au professeur? - Ven 7 Mar 2014 - 21:24








Survie... Au milieu ou au professeur ?



Aïdolerion ne comprit pas sur le coup ce qu'il se passait avec le buisson mais il finit par en déduire que cela avait quelque chose à voir avec son élève du jour. Si ce dernier pensait retenir le dragon dans le buisson comme cela, c'était peine perdu. En un coup de croc et quelques coups de griffes, il c'était déjà délivré du buisson. Il déploya ses ailes, vérifiant qu'elles n'aient pas la moindre blessure. Si jamais il avait abîmé ne serait-ce qu'un peu ses ailes à cause de ce buisson, il serait entré dans une rage dont il ne valait mieux pas être la cible. Heureusement pour Simon, ses ailes n'avaient rien. Aïdolerion replia ses ailes et commença à chercher son élève. Se fiant d'abord à son flair, Aïdolerion commença à suivre la piste de Simon. De plus, toutes les traces qu'il avait laissé au sol et sur les buisson le conforté dans l'idée qu'il était passé par là.

Plus il avançait, plus le temps passait, et plus la trace olfactive qu'avait laissé Simon disparaissait. Une fois que cette trace disparut totalement, il se trouvait non loin du campement où se trouvait Simon. Aïdolerion pu facilement savoir, qu'il y avait quelque chose comme un lieu ou se réunissait des espèces qu'il n'avait jamais vu, rien qu'à l'odeur. L'odeur nauséabonde qui en résultait ne lui donnait pas vraiment envie de se diriger dans cette zone. Cependant, c'est bien ce qu'il fit espérant voir cette nouvelle espèce de ses yeux et en tuer quelques représentant. Pour ce qui est de l'élève, il passait après. Toute les espèces qui existaient désormais, il devait les connaître et leur prouver qu'il n'y avait personne plus fort que lui. Lorsqu'il arriva il découvrit un campement. Il ne pensait vraiment pas trouver ce genre de chose pour des créatures non humaines.

Avant de pénétrer dans le campement, il regarda le soleil pour avoir une idée approximative de l'heure. Si il ne se trompait pas, cela devait faire un peu moins d'une heure qu'il avait commencé la chasse. Il repensa alors au fait qu'il n'avait pas expliqué à Simon à quel heure la chasse se terminait. Remarque, cela lui donnerait plus de temps pour le chercher. Il pénétra dans le campement en poussant un rugissement qui autrefois faisait détalé la plus grande partie des espèces. Il espérait faire sortir de leur cachettes les représentant de cette nouvelle espèce. Ne voyant rien sortir, il commença à fouiller le campement. Malgré l'odeur, il n'y avait l'air d'y avoir personne dans le camps.

Il se dirigeait vers le dernier endroit qu'il n'avait pas encore fouillé. Avant d'entrer, il poussa un second rugissement. Non pas qu'il essayait de les faire sortir ce coup ci mais pour faire comprendre que si il y avait quelqu'un dans cette partie là du campement, il n'en ressortirait pas vivant. Il se baissa la tête et regarda par l'ouverture. A sa grande surprise, il n'y avait pas de représentant de l'espèce qui vivait dans ses lieux. Il y avait juste Simon. L'odeur qui émanait de Simon n'était pas la sienne mais celle des habitant de ce lieu. Aïdolerion était forcé de remarquer qu'il y avait du talent dans l'art de se cacher dans ce jeune humain. Mais malheureusement pour lui, il avait joué de malchance. Si jamais Aïdolerion n'avait pas voulu tuer des gobelins, il ne l'aurait certainement pas trouvé. Il sourit à Simon puis détruit l'entrée puis la réserve en quelques coups dans les principaux piliers de la construction. Il voulait faire sortir Simon de sa cachette et cela pour pouvoir se battre en utilisant toute sa force et tout ses atouts.

Invité
avatar
Invité
Re: Survie... Au milieu ou au professeur? - Jeu 20 Mar 2014 - 16:09


Survivre… Au milieu ou au professeur?

"Il est déjà là ?"


L’attente est longue, c’est vrai, mais je sais qu’en terme de survie, vu mon odeur actuelle, cette réserve se trouve être l’endroit que je juge le plus sûr de la région. De plus, j’estime qu’il est trop tard pour pouvoir changer de cachette, vu que le professeur doit être en train de fouiller la forêt.

Je commence à me relever pour me dégourdir les jambes, mais à ce moment précis un rugissement puissant résonne à mes oreilles, à tel point que je me tasse à nouveau au sol. Le temps que le bruit arrête de résonner à mes oreilles, je comprends qu’il s’agit de mon professeur.

*Mais que fait-il ici ? Mon idée était donc si prévisible ?*

Je me concentre alors sur mon ouïe, de façon à tenter de l’entendre marcher, mais ceci en vain, malheureusement. Par contre, j’ai clairement entendu le second rugissement, qui m’a fait bondir sur mes pieds, et remettre la hache au Foureau, pour être plus libre de mes mouvements.
Aïdolerion ouvre la porte, me voit, puis commence à détruire l’entrée. Je profite donc de ce moment où il n’est pas concentré sur moi pour lui rentrer violemment dedans afin de le déstabiliser et de pouvoir sortir et prendre la fuite… Je suis conscient de n’être qu’un moucheron à côté d’un dragon…

Au moment du choc, je ressens une douleur intense à l »épaule gauche, ayant oublié que l’ailé possède des écailles. Je réussis pourtant à passer la porte, puis commence à courir en direction des frondaisons les plus proches.


© Codé par Moisadike : Never Utopia
Invité
avatar
Invité
Re: Survie... Au milieu ou au professeur? - Dim 23 Mar 2014 - 22:40








Survie... Au milieu ou au professeur?



Avant qu'il n'est eu le temps de détruire complètement la hutte, Simon lui fonça dessus, et le repoussa quelque peu. Pendant qu'il était encore sous le choc du coup, Simon commença à s'enfuir. Aïdolerion regarda son ventre où l'avait frappé Simon. Certaines écailles s'étaient briser sous le choc. Durant un court instant, il avait aussi remarqué que lors du coup, il avait eu du mal à respirer. Il était donc devenu aussi faible que ça ? Voir l'état dans lequel il était, l'énervait de plus en plus. Depuis qu'il était arrivé à l'Académie, il n'avait pu que remarquer que peu importe la situation, il était faible. Tellement faible par rapport à son passé, mais en même temps plus fort qu'un humain normal.

Une autre chose qui l'énervait, était qu'un simple humain ai osé l'attaquer et surtout le blesser. Il poussa de nouveau un hurlement pour extérioriser sa colère et rester calme. Il se tourna vers Simon qui semblait s'être déjà bien éloigner. Il sourit devant cette tentative de fuite. Il n'attendit pas et se mit à poursuivre Simon mais non pas en marchant comme il l'avait fais jusqu'à maintenant. Il avait décidé qu'il allait arrêter de s'amuser et en finir. Il courut le plus rapidement possible et finit par rattraper Simon. Arrivé à sa hauteur, Aïdolerion maintenu son allure jusqu'à ce qu'il puisse faucher Simon dans sa course. Pour le faire chuter, il donna un coup avec sa queue dans les jambes de sa proie. Avant que Simon ne puisse se relever, Aïdolerion voulu lui bondir dessus mais se ravisa. Il plaça cependant son genou sur le torse de Simon de façon à lui couper le souffle, tout en disant:


"On dirait que le 'cour' se termine ici pour toi."


Une fois qu'il eu dit cela, il enfonça ses griffes dans les deux épaules de Simon pour l'empêcher de se débattre puis pensa l'achever en plantant ses griffes dans le ventre de l'élève. Il se releva sans même vérifier que ce dernier était mort ou pas pensant le laisser agoniser si il n'était pas mort. Il retourna en direction de l'académie, nettoyant ses griffes en route goûtant par la même occasion le sang humain. Ce fut d'ailleurs quelque chose qu'il regretta. Le sang humain n'avait pas réellement bon goût. Il décida cependant d'essayer sur un autre humain pour vérifier que ces derniers ont tous le même goût.


Invité
avatar
Invité
Re: Survie... Au milieu ou au professeur? - Mer 26 Mar 2014 - 13:12


Survie… au cours ou au professeur?

"Fin du cours… Souffrance "


Je n’ai eu le temps de parcourir que quelques mètres qu’un hurlement retentit, originaire de mon professeur. Suite à cela, je bifurque promptement pour laisser le plus de distance possible entre le campement et moi.

Peu de temps après, je me rends compte que le dragon m’a rattrapé, et je comprends quelle chance il m’avait laissé jusqu’à présent, avant de m’étaler au sol suite à son action. Immobilisé avant même d’avoir repris mes esprits, je l’entends à peine m’expliquer que c’est la fin.

Ensuite, je sens des griffes se planter dans mes épaules, ce qui me fait hurler de douleur, avant de me faire retourner et de me faire ensuite perforer le ventre, ce qui me fait à nouveau hurler, mais aussi cracher et tousser du sang. Je le voit maintenant s’éloigner, tandis que, étrangement, la douleur semble refluer. Attendant qu’il soit parti, j’utilise ma cravate pour obstruer la plaie que j’ai au ventre, la roulant en boule et la plaçant dans le trou. Normalement, ceci devrait m’empêcher de me vider de mon sang et de mon tube digestif.

Je me relève ensuite en grimaçant, m’efforçant de ne pas forcer sur mes bras pour ne pas finir exsangue au milieu de la forêt, puis retourne au campement gobelin en adoptant une démarche trainante, réduisant les efforts au minimum. Il s’agit d’une question de vie ou de mort.

Une fois au camp, je connais le chemin pour rentrer, alors je le suit, ralentissant au fur et à mesure que je m’affaiblis. J’arrive enfin en vue des murs de l’Académie, et réussit à murmurer mon prénom au repenti qui arrive pour qu’il sache que j’avais l’autorisation d’être à l’extérieur pour le cours, et pour qu’il puisse dire qui il apporte à l’infirmerie.

Ensuite, me sachant entre de bonnes mains, je me détends… C’est une erreur, et je m’en rends compte au moment où la souffrance revient en force et me fait hurler au point de m’arracher les cordes vocales, avant de m’évanouir.

© Codé par Moisadike : Never Utopia


hrp:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Survie... Au milieu ou au professeur? - Jeu 27 Mar 2014 - 10:29
Eh bien, ça c'est du cours de survie. Aïdolerion me fait un peu penser à Yuri dans ses méthodes d'enseignement.^^ Pauvre Simon, c'était pourtant bien tenté. En tout cas, bravo à tous les deux.

Simon : 300 xps
Aïdolerion : 240 xps

Xps attribués : Yep
Survie... Au milieu ou au professeur?
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Survie... Au milieu ou au professeur?
» Entraînement à la survie en milieu hostile [Pv. Solal & Kozan & Ylm]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Professeur Binns
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page