Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Un réveil tout aussi étrange que la mort.

 
Invité
avatar
Invité
Un réveil tout aussi étrange que la mort. - Mar 4 Mar 2014 - 14:11








Un réveil tout aussi étrange que la mort


Au début, il peut voir, c'est une obscurité persistante sans rien. Et soudain, après un long moment dans cette obscurité, il voit enfin une lumière. Lointaine mais en même temps si proche. Il se dirige vers la lumière. Et soudain, elle s'intensifie. Il est aveuglé. Une fois que ses yeux se sont adapté à la lumière, il remarque une silhouette. Cette silhouette lui donne un bout de papier et lui explique qu'il doit désormais enseigner la survie à des "mioche". Il lui souhaite ensuite la bienvenue à l'académie des dieux et disparaît. Aïdolerion regarda ensuite autour de lui. il était dans une "grotte" spéciale comme il n'en avait jamais vu auparavant. Tout les murs de la "grotte" étaient décoré d'il ne sait quoi.

Il avança et remarqua que son corps avait changé. Il ne ressemblait plus à un dragon normal. Il se tenait sur ses deux pattes arrières et il était beaucoup plus petit qu'avant. Son corps était toujours recouvert de es écailles et il possédait toujours ses ailes. Il se demandait qu'est-ce qu'il avait bien pu lui arriver. Il tenta de se souvenir de ce qu'il c'était produit après son réveil de son hibernation mais, ne se souvint de rien. Le seul souvenir qu'il a c'est une douleur et soudain le noir. Qu'est-ce qui avait bien pu lui arriver ? Qui lui avait fais ça, à lui, celui qui a conquis le monde et qui a démontrer sa supériorité par la force à toutes les autres espèces ? Rien que la pensée qu'il était mort, lui était insoutenable. Pour extériorisé sa colère, il poussa un rugissement. Le genre de rugissement qui aurait fais trembler n'importe qu'elles espèces de son temps et qui aujourd'hui faisait trembler les murs.

Il regarda rapidement le papier qu'il venait de lui être donner. Il était écrit qu'il possédait comme domaine divin, les dragons et qu'il possédait un pouvoir de camouflage et de "coffre dimensionnel". Le camouflage, il savait ce que c'était et se demandait pourquoi il pourrait en avoir besoin. Par contre, le coffre dimensionnel, il se demandait bien ce que cela pouvait bien être. Bon après tout, il n'en avait rien à faire. Il se demanda si il pouvait récupérer sa forme d'antan et surtout comment il pouvait faire. Mais pour le moment, le plus important pour lui était de savoir où et quand il était. Combien de temps avait durer son hibernation et quel était cet endroit des plus étrange ?

Invité
avatar
Invité
Re: Un réveil tout aussi étrange que la mort. - Dim 9 Mar 2014 - 21:29
Spoiler:
 

Il c'était levé tard ce matin là après une superbe nuit ininterrompue, pris son petit déjeuner le sourire au lèvre, sans une once de fatigue. Puis il passât la journée à gambader dans les vertes contrées de l'académie, ce qui l'avait conduit jusqu’au temple. Le soleil brillait, les oiseaux chantaient, parfois, on pouvait apercevoir des petits animaux comme des lapins gambader sur l’herbe fraîche. Les petites fleurs bougeait au grès de la petite brise fraîche mais pas moins agréable qui commençait à souffler. Il ne sur pas pourquoi, mais une envie soudaine de sautiller partout lui pris, et ce qu'il fit sans retenus, sentant le doux parfums des roses et des marguerites qui s'offraient à lui, donnant à manger à des petits Lapin qui passaient par là, avant de se rouler dans l'herbe et d 'humer le frais parfum de la nature.


Allongé sur l'herbe fraîche en mouvement, Ruden profitait de ce soleil radieux et appréciant caque petit courant d'air qui venait effleurer. Que c'était bon de pouvoir profiter de la vie comme ça sans pour autant avoir à sécher systématiquement les cours, le paradis !
Même quand il fermait les yeux, il voyait la pureté du mon qui l'entourait. Des papillons virevoltaient, des petits oiseaux chantaient. Un rouge gorge vient de se poser près de lui, chante deux trois notes et se ré envole. Lui fixe les nuages, un sourire au lèvre, baille un peu puis ferme les yeux.

Jusqu’à ce qu'un hurlement pour le moins inhumain vienne le réveiller. Il se relevât d'un coup, inquiet. En théorie n'importe quel être censé se serait éloigné, ne voulant pas risquer de finir en compte, mais la curiosité du jeune voleur pris le dessus (comme toujours), et celui-ci accourut vers l'endroit où il avait entendu le bruit. Une fois allongé sur une petite colline (afin que la bête (si s'en était biens une) de puisse pas l’apercevoir si elle venait à manquer de nourriture), il put enfin découvrir l'origine de ses hurlements.

Un dragon
Oh putain de bordel de saloperie de couille de merde un dragon.

Il paraissait à l'époque qu'une seul de ces trucs avait un jour rasé une ville entière situé plus au sud. Qu'est-ce que celui-ci faisait dans un lieu pareil ? Visiblement il n'avait pas trop l'air d'une bête enragé en au contraire, il avait même l'aie de savoir lire (où alors il ne faisait que regarder sa feuille divine). De plus il se tenait sur deux pattes, ce qui laissait envisager une once d'humanité.

Ni plus, ni moins, il décidât de l'approcher, histoire d'être sûr de ce qu'il en était. L'approcher comment ? C'était son affaire.
Il fit un saut en direction de la bête, mais peut-être avait-il mal jaugé sa force, où alors était-ce la faute du vent, mais il n’atterrit pas à l'endroit prévu.

Il devait aparaitre devant la bête, mais ce fut derrière elle qu'il apparut. Aïe, pas bon pour débuter un dialogue amical.
Mais il ne se laissât pas décourager, et tentât un contact « diplomate »avec la bête.

-Bienvenue à l'académie des dieux, veuillez décliner votre indentée ! Dit-il de sa voix la plus autoritaire.

C'était ça vision de la diplomatie, certes, mais peut-être qu'exiger à un dragon qu'il se présente en s'étant faufilé derrière son dos n'était peut-être pas la chose la intelligente qu'il ai faite.
Invité
avatar
Invité
Re: Un réveil tout aussi étrange que la mort. - Mer 12 Mar 2014 - 21:13








Un réveil tout aussi étrange que la mort



Aïdolerion était perdu dans ses pensées. Comment était-il arriver ici ? Pourquoi était-il dans ce lieu étrange ? Pourquoi était-il comme ça ? Tant de question qui restait sans réponse à cause d'une perte de mémoire récente. Il se souvenait s'être réveille après une très longue hibernation et après plus rien. Cette perte de mémoire l'énervait tellement que si le moindre animal était passé par là, il l'aurait exterminer instantanément. C'est alors qu'il entendit quelqu'un lui parler. Par réflexe, Aïdolerion faucha les jambes de son interlocuteur, plaça son genoux sur son torse et le menaça de ses griffes. Il s'arrêta net lorsqu'il découvrit ce qu'il venait de plaquer au sol. Il s'agissait d'une espèce qu'il n'avait jamais vu auparavant et qui était doué de parole. Maintenant qu'il y pensait, c'était vrai que jusqu'à maintenant, la seul voix qu'il ai jamais entendu était la sienne. Tout en restant près à tuer cet être étrange, Aïdolerion demanda:

"Qui est-tu ? Qu'es-tu ? Et qu'est-ce que cette académie des dieux ?"

Que pouvait bien être cette créature et comment pouvait-il comprendre et parler le language des dragons. Il profita de l'attente de la réponse pour regarder de plus près cette étrange espèce. Il ne possédait pas de fourrure ou même d'écailles, juste une espèce de seconde peau qui n'avait pas l'air d'origine animale. Il était assez petit et avait l'air fragile. Cette nouvelle créature semblait beaucoup moins puissante et beaucoup plus facile à tuer que la plupart des monstre qui vivait à l'époque où Aïdolerion régnait en maître. Il remarqua aussi que celui sur lequel il avait le genou, ne possédait aucune griffes ou autre moyen de protection naturel. Était-ce des êtres comme lui qui avait construit les immenses créations comme celles dans laquelle il venait de se réveiller ? Toute ces choses qu'il ne savait pas l'énerver à tel point qu'il frappa fort le sol à coté de la tête de sa victime. Étrangement, il ressentit quelque chose dans la main. Une douleur. Elle était faible mais présente. La résistance de ses écailles avait elle aussi disparu en même temps qu'il c'était réveiller ? Il regarda son poing et remarqua que c'était effectivement le cas et que plusieurs de ses écailles venait de se briser sous le choc. Aïdolerion menaça de plus belle, l'étrange créature en demandant violemment:

"Est-ce toi qui m'a rendu comme ça ?"
Invité
avatar
Invité
Re: Un réveil tout aussi étrange que la mort. - Mar 1 Avr 2014 - 19:31
Évidement que s'adresser à un dragon dans son dos n'est pas la meilleure des choses, ça se saurait sinon. Le voilà maintenant maintenu à terre par un putain de dragon énervé. Chouette, vraiment !
Le pire c'est que ce truc avait vraiment l'air choqué d'apprendre la bonne nouvelle, enfin bon ça c'était souvent que les gens ressentaient lorsqu'ils arrivaient ici, mais bon de là à agresser celui qui les accueillais (même manu-militari et par derrière), ça se faisait pas.

Enfin encore heureux, il n'avait même pas eu le temps de dégainer son arme (encore heureux car au moins ça lui permettait au moins de dialoguer avec la chose sans forcément avoir recourt à la violence, mais il se tenait près, au cas où, et il savait exactement où frapper (au moins son prof ne l'aurait pas formé pour des prunes)). Heureusement qu'il la portait toujours sur lui, car vut comment la bestiole le regardait, on aurait presque put croire qu'elle voulait le bouffer (il y avait qu'à espérer qu'il se fasse des idées...).


"Qui est-tu ? Qu'es-tu ? Et qu'est-ce que cette académie des dieux ?"



Oups, lui expliquer clairement et vite, allez !

-Ben l'académie des dieux quoi, on apprend à être des dieux vous voyez ?


Faîtes qu'il ait été suffisamment convaincant pour ne pas se faire bouffer tout crut ! En temps normal il aurait volontiers fait la démonstration de ses nouveaux pouvoirs, mais c'est fout à quel point un dragon humanoïde fou furieux peut vous faire perdre toute confiance en vous.

"Est-ce toi qui m'a rendu comme ça ?"


Hein ??

-Euh non pourquoi ??


Il tentait de se calmer, reprendre ses esprits. Apparemment cette bête n'avait pas toujours été comme ça, sans doute était-elle devenus plus faible qu'auparavant, auquel cas cela le rassurait grandement car la simple pensée qu'elle était plus faible qu'à son départ faisait principalement résonner le mot « plus faible ». Peut-être avait-il une chance, mais mieux valait-être prudent pour l'instant (merci Taewyn , il comprenait enfin à quoi garder son calme pouvait servir!). Il soufflât un bon coup afin de calmer les battements de son cœur.
Invité
avatar
Invité
Re: Un réveil tout aussi étrange que la mort. - Dim 11 Mai 2014 - 22:03








Un réveil tout aussi étrange que la mort.



*L'académie des dieux ? Apprendre à être des dieux ? Qu'est-ce que c'est que tout cela ? Et puis, cette créature ne répond pas à mes questions. Cela n’empêche que si ce n'est pas lui qui m'as rendu ainsi, qui cela peut-il bien être ?*

Aïdolerion continuait de réfléchir tout en restant assez menaçant pour éviter toute tentative de fuite de sa proie. Il dévisagea la créature. Plus il la regardait, plus il la trouvait hideuse. Et en même temps, il était intrigué. Comment une créature si fragile a-t-elle bien pu survivre dans le monde hostile qu'il connaissait ? Il reposa ses questions mais ce coups ci, il exerça une pression au niveau du cou avec ses griffes. Au contact de la peau, il pu effectivement remarquer sa fragilité. Il redemanda :

" Qui est-tu ? Qu'est-tu ? Comment peux tu me comprendre et me parler ? Et si ce n'est pas toi alors, qui m'a transformé ainsi ?"

Aïdolerion, se demanda ce qu'il devrait faire de cette étrange créature une fois qu'il aurait su ce qu'il voulait savoir. Vu la faiblesse de cette espèce, il pouvait bien faire ce qu'il voulait de celui qui était déjà en mauvaise posture. Sa décision fut rapidement prise. Une fois la discussion, si on peut appeler ça une discussion, serait terminé, il tuerai son interlocuteur. Soudain, il sentit une sorte de liquide chaud sur ses griffes : quelques gouttes du sang de la créature étaient venus les souiller. La pression qu'il avait du exercer avait du être trop forte pour la peau de cette créature. Décidément, elle était vraiment très faible. La créature avait intérêt a répondre rapidement sinon, la patience du dragon serait rapidement à bout.

Invité
avatar
Invité
Re: Un réveil tout aussi étrange que la mort. - Lun 21 Juil 2014 - 20:21
Un simple début qui malheureusement ne voit pas de suite. C'est dommage, avec Aïdo ça aurait pu être fun (enfin fun ... Pour moi, pas pour le partenaire du dragon qui risquait la mort).

Dragon : 210 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Un réveil tout aussi étrange que la mort. -
Un réveil tout aussi étrange que la mort.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page