Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Un Repas Maladroit

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Un Repas Maladroit - Dim 2 Mar 2014 - 15:10
- Un Repas Maladroit -

Le début de l’après-midi se faisait sentir. Le soleil frappait de son éclat le plus intense. Kael avait découvert déjà quelques zones de cette Académie. Il était arrivé ce matin, aidé par Topaze dont il avait dû se séparer un peu plus tôt dans la journée. Maintenant, il avait faim. Il avait repéré durant sa visite la Cafétéria, qui lui semblait être un lieu important pour survivre dans ce monde, le seul problème était... comment allait-il manger sans argent ? Malheureusement, il n’avait pas songé à poser cette question à la demoiselle. Il devait donc se débrouiller.
Il s’approcha doucement. Il connaissait le fonctionnement des Cafétéria après tout, il avait été serveur dans sa vie passée. C’était étrange d’ailleurs de penser qu’il s’agissait d’une autre vie. Mais bon, Kael devait s’y faire. Il s’assit à une table en extérieur et regarda la carte des menus. Il ne vit aucun prix d’affiché, ce qui était étrange. Un serveur s’approcha fixant le jeune homme.


Serveur : « Tiens ! Vous semblez nouveau dans le coin. Je ne vous ai jamais vu auparavant. »

Kael leva les yeux. Il s’agissait d’un homme de la vingtaine, les cheveux blonds et les yeux améthyste. La tenue de serveur lui sciait à merveille. On pouvait voir sous sa tenue un corps bien développé. Avant, c’était lui qui portait la tenue, mais plus maintenant. Cette idée le manquait un peu. Ne plus pouvoir travailler. C’était étrange.

« Oui. Je suis arrivé ce matin… »

Serveur : « Je me disais aussi. J’ai une bonne mémoire visuelle grâce à mon métier donc je retiens bien les visages. Et sinon, vous désirez ? »

« Je connais ça. J’étais serveur auparavant… Mmmh… Comment ça se fait qu’il n’y ait pas de prix d’affichés sur les menus ? »

Serveur : « Oh, eh bien, cela est dû au fait que les repas ici sont gratuits. »

Kael était surpris. Il commanda alors comme menu un steak avec une salade verte et quelques pommes de terre rissolées. Il prit pour dessert une tartelette à la fraise recouverte de chantilly ainsi qu’un thé noir Earl Grey pour l’accompagner. Le serveur s’éloigna après avoir noté sa commande en direction des cuisines.
Kael attendait patiemment, sentant le soleil rayonnant sur sa peau. Il fixait les personnes alentours. Il y avait des élèves, présents depuis bien plus longtemps que lui. Retourner à l’école était déplaisant. Il se souvint de tout ce qu’il fallait traverser dans ce système désagréable. La solitude si on n’a pas de groupe d’ami. Les moqueries. Devoir côtoyer des gens qui n’en valent pas la peine. Il contempla alors le ciel bleu lorsque le serveur lui apporta sa commande.


Serveur : « Bon appétit ! »

« Merci. »

Le serveur reparti, et le jeune homme commença alors à couper son steak. Il enfourna dans sa bouche une petite bouchée juteuse à souhait, succulente et fondante. Il avait l’impression de ne pas avoir mangé pendant 24 heures. Il savourait ainsi chaque bouchée de ce somptueux repas pourtant des plus banals.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Un Repas Maladroit - Dim 2 Mar 2014 - 16:06
Un Repas Maladroit....

Cela fait des heures que je suis enfermée dans la salle de musique. Toute seule. Simplement pour le plaisir de pouvoir utiliser mes instruments tranquillement, sans que personne ne vienne m'embêter. Et puis comme ça, je peux aussi tester de nouvelles partitions, essayer de nouveaux accords et m'entrainer. Parce que depuis que je suis revenue la vie, je n’ai pas beaucoup pris le temps de travailler vraiment mes gammes et arpèges. Bon, d'accord, je l'ai jamais fait de mon vivant non plus puisque j'ai tout appris toute seule mais maintenant que je peux faire les choses bien, eh bah j'essaie. Et je suis contente du résultat. Je suis sure qu'à ce rythme-là, je pourrais bientôt jouer de tous les instruments de musique. Enfin bon, j'ai le droit de rêver, hein?

Je crois que j'aurais continué encore longtemps comme ça si mon ventre et mon estomac ne s'étaient pas alliés pour me rappeler que mon corps avait besoin d'énergie pour continuer à fonctionner. C'est drôle quand même. Maintenant que je sais que je peux manger à ma faim, je ne rate jamais un repas et j'ai même souvent tendance à en prendre trop, comme si je me rattrapais de toutes ses années de privations. Enfin, je n’ai pas envie de réfléchir plus. J'ai faim alors je remballe mes affaires, range vite fait la salle et hop, direction la cafétéria.

Même sur le chemin, ça sent bon les odeurs de grillades et de sucrés. Tout est mélangés mais je trouve que c'est super agréable comme odeurs. Mon estomac aussi parce qu'il se remet à râler un peu alors je presse le pas. Je sais que même si j'arrive la dernière, il en restera toujours mais comme ça, vu le beau temps, je pourrais peut-être trouver une place dehors si elles ne sont pas toutes prises. Ah, on dirait que j'ai de la chance pour une fois, il en reste une juste devant moi. Tout sourire, je vais pour m'y asseoir mais à peine suis-je installée que trois garçons de deux têtes de plus que moi me regardent méchamment.

- Eh, toi là. Cette table nous est réservée. Alors tu dégages et plus vite que ça.


"- Mais il y avait personne et..."

- On t'a dit te libérer la place, donc du balai microbe!!!

Je n'ai pas le temps de réagir que le troisième garçons m’attrape par le bras et me jettes tout bonnement plus loin, me faisant par la même occasion tomber de ma chaise et percuter une autre table proche. Je retiens un gémissement de douleur, je ne veux pas leur faire se plaisir alors que je les entends rire de ma chute. Alors, je reste un instant au sol, le temps d m'essuyer discrètement les yeux et de me relever. Mais grâce à ma maladresse légendaire, je ne vois pas que je suis encore à moitié sous la table et forcément, ma tête vient dedans. Oui, je sais, je ne suis pas douée. Et entre mes paupières mi-closes, le choc m'a pas aidé à garder mes esprits, je me rends compte qu'il y a quelqu'un à la table que je viens de percuter par deux fois déjà.

"- Je... suis désolée... Pardon..."
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un Repas Maladroit - Dim 2 Mar 2014 - 16:41

Alors que Kael savourait son délicieux repas, son esprit fut attiré par une jeune demoiselle qui arriva à la cafétéria. Elle s’installa à une table pas loin de la sienne, toute pétillante de bonheur. Le jeune homme retourna alors à son assiette. Il finit le délicieux steak qu’il avait commandé et attaqua les pommes de terre rissolées. Alors que son attention se portait sur son assiette, elle fut de nouveau attirée par la jeune demoiselle. Trois garçons s’approchèrent d’elle.

Groupe de Garçons : « Eh, toi là. Cette table nous est réservée. Alors tu dégages et plus vite que ça. »

Soniya : « Mais il y avait personne et... »

Groupe de Garçons : « On t'a dit te libérer la place, donc du balai microbe !!! »

La jeune fille fut jetée alors contre sa table, qu’elle percuta de plein fouet. La secousse faillit renverser le thé qu’il avait commandé un peu plus tôt. Heureusement, ce n’était pas le cas. Mais alors que la jeune demoiselle se releva, elle se cogna de nouveau contre celle-ci. Cette fois-ci, Kael ne fut pas pardonné. Le thé, encore chaud, déborda de la tasse, tombant directement sur le pantalon du jeune homme. Il sentit la chaleur de celui-ci passer à travers le tissu, agressant sa peau.
Il se leva d’un bon, le visage crispé par la douleur provoquée. Il leva les yeux vers les trois garçons, serrant les poings par la colère, se retenant de charger comme un taureau enragé. Il baissa alors le regard en direction de la jeune fille.


Soniya : « Je... suis désolée... Pardon... »

Il lui tendit alors la main pour l’aider à se relever, un sourire chaleureux sur les lèvres. Quelques larmes étaient sur le coin des yeux de la jeune fille.

« Ce n’est pas grave. » dit-il, avec attention. « Ce n’était pas de ta faute. »

Il prononça ces derniers mots à voix hautes dans l’intention que les trois garçons l’entendent. Le regard émeraude de Kael les fixa avec froideur. Il pouvait sentir une réaction en lui inconnu, comme si son pouvoir cherchait à se manifester en fonction de ses émotions. Il souffla un cou, se détendant pour ne pas faire n’importe quoi. Puis, il aida la jeune fille à se lever.

« Tu vas bien ? Rien de casser ? » Demanda-t-il, inquiet.

Il fixa la jeune fille. Sa chevelure était d’un magnifique rouge flamboyant. Ses yeux, quant à eux, étaient de couleurs ambre. Elle avait un aspect fragile et innocent, lui rappelant légèrement sa petite sœur. Elle semblait mal à l’aise et se sentir coupable par ce qu’il venait de se produire.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Un Repas Maladroit - Dim 2 Mar 2014 - 17:36
Un Repas Maladroit....

Entre mes yeux à moitié encore fermés à cause de l’écho du choc dans ma petite cervelle de moineau, les larmes que j'avais essuyées mais qui étaient revenues avec ce nouveau coup au crâne et les ombres de sous la table, j'avais un peu de mal à bien voir ce qu'il se passait. Et lorsque j'ai aperçu le mouvement de cette main s'approchant de moi, par réflexe, j'ai refermé les yeux, me préparant à un choc quelconque. Pourtant, rien ne vint et cela, à ma plus grande surprise. Pourtant, suite au bond qu'il avait fait, je m'attendais vraiment à le voir me tomber dessus.

« Ce n’est pas grave. »
« Ce n’était pas de ta faute. »


J'ai relevé le regard, un peu étonnée de sa réaction mais aussi soulagée, je dois bien l'admettre. J'ai saisi sa main tendue et je me suis relevée en me frottant la tête là où le choc avait été le plus rude. Dans le même temps, je passe ma manche sur mon visage pour essayer de laisser paraitre aucune trace de larme mais je sais que j'ai les yeux rougis, je le sens. Enfin, au moins lui, il était gentil. Ce n'était pas ma faute. Même si je le savais, ça me faisait du bien de l'entendre quand même. Oui, je sais que je suis maladroite et que je manque de confiance en moi alors rien que ça, ça me rassure. Un peu.

« Tu vas bien ? Rien de casser ? »

"- Nan, ça va, merci. Juste une grosse bosse derrière la tête mais ça partira vite. J'ai l'habitude maintenant."

Je lui fais un petit sourire un peu gêné avant de me mettre bien droite. Non, c'est bon, je n'ai pas mal ailleurs. Enfin si, au bras, là où le garçon m'a attrapé et je sais que si je soulève assez haut ma manche, j'aurais la marque de sa main, mais je ne veux pas le voir. Faire comme si il n'y avait rien, c'est ce qu'il y a de mieux à faire.

"- Je m'excuse, je ne voulais pas te déranger pendant que tu mangeais et..."


Mon estomac se met à gronder à nouveau. Bah oui, je n’ai toujours pas mangé moi avec tout ça et l'heure tourne. Mais maintenant, il n'y a plus de tables de libres, même à l'intérieur. Je lâche un léger soupire. Ce n'est vraiment pas mon jour de chance on dirait. Remarque, le garçon devant moi, il a l'air gentil et visiblement, il y a personne avec lui. J'hésite un peu, mon regard fixant mes orteils bien cachés dans mes chaussures avant d'oser demander, d'une toute petite voix.

"- Dis... il n'y a plus de tables de libres et... Est-ce que je... Tu crois qu'il y a de la place... Pour moi... A ta table? A moins qu'il y ait déjà quelqu’un, hein? Je veux chasser personne."
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un Repas Maladroit - Dim 2 Mar 2014 - 18:25

Soniya : « Nan, ça va, merci. Juste une grosse bosse derrière la tête mais ça partira vite. J'ai l'habitude maintenant. »

Cette jeune fille semblait peu sûre d’elle. Kael s’en était rendu compte au premier coup d’œil, surtout lorsqu’il lui avait tendu sa main. Elle avait été effrayée. Ses yeux étaient légèrement rouges à cause des larmes de douleur et peut être même de honte. Elle allait sûrement avoir une énorme bosse d’ici quelques dizaines de minutes, le temps que son corps réagisse. Le jeune homme était rassuré de voir qu’elle allait bien malgré tout. Elle avait un petit sourire innocent, craintif. Elle faisait penser à un lapin apeuré devant une horde de loup. Elle aussi devait-être une apprentie, tout comme lui. Elle s’excusa alors.

Soniya : « Je m'excuse, je ne voulais pas te déranger pendant que tu mangeais et... »

Sans avoir le temps de finir sa phrase, son estomac poussa un hurlement de douleur… ou plus précisément un gargouillement. Elle semblait affamée. Kael sourit légèrement, davantage rassuré de voir qu’elle avait faim. Ça voulait dire qu’elle allait bien après tout.

« Ne t’excuse pas, ce n’est pas de ta faute. Ce n’est pas comme-ci tu avais sauté sur ma table volontairement et que tu t’étais cognée deux fois d’affilées exprès. Enfin, je l'espère pour toi, sinon je me poserais quelques questions à ton sujet. »

Il sourit à la jeune fille, espérant la détendre un peu. Il constata que son regard se porta sur toutes les tables de la cafétéria. Kael fit alors de même. Ils remarquèrent tous deux qu’aucune table n’était libre. Il faut dire, vu l’heure, cela devait-être normal. Ça lui rappelait le lycée lorsqu’il y était encore. Il fallait se battre pour s’installer quelque part.

Soniya : « Dis... il n'y a plus de tables de libres et... Est-ce que je... Tu crois qu'il y a de la place... Pour moi... A ta table? A moins qu'il y ait déjà quelqu’un, hein? Je veux chasser personne. »

« Pas de soucis, tu peux t’installer à ma table. Je suis nouveau ici alors les chaises sont libres. » Dit-il, en montrant une des chaises libres.

Il sourit, s’installant à sa chaise. Il réalisa alors que son pantalon était toujours mouillé. Il prit une serviette en papier qu’il appliqua sur la zone humide et essuya sans étaler. La serviette absorba ainsi un minimum de liquide, réduisant la sensation désagréable qu’il ressentait à ce niveau. Il leva alors la tête vers la jeune demoiselle.

« Je ne me suis pas présenté. Je me prénomme Kael. Kael Mc’Cray. Et toi ? »




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Un Repas Maladroit - Dim 2 Mar 2014 - 19:47
Un Repas Maladroit....

« Ne t’excuse pas, ce n’est pas de ta faute. Ce n’est pas comme-ci tu avais sauté sur ma table volontairement et que tu t’étais cognée deux fois d’affilées exprès. Enfin, je l'espère pour toi, sinon je me poserais quelques questions à ton sujet. »

Pour le coup, je rigole un peu en l'entendant parler. Oui, je suis maladroit d'accord, mais pas encore au point de me jeter de moi-même de plein fouet sur une table pour m'y cognée à plusieurs reprises. Parce que ça fait mal quand même, mine de rien. Je crois que moi aussi je me poserais des questions à mon sujet si je mettais à faire ça. Bien que je m'en pose déjà un peu parfois. Mais ce n’est pas la question du moment. En tout cas, il avait vraiment l'air sympathique, il faisait même des efforts pour que je me sente moins coupable. Mais mon ventre me rappelle que j'ai faim et, devant la salle et la terrasse remplie de la cafétéria et après avoir pris une énorme inspiration, je finis par lui demander s’il accepterait que je partage sa table pour pouvoir manger moi aussi.

« Pas de soucis, tu peux t’installer à ma table. Je suis nouveau ici alors les chaises sont libres. »

"- Tu es nouveau? Eh bien, même si il y a mieux comme rencontre que de se prendre une table, sois le bienvenu ici. "

Bah oui, il faut dire ce qui est. Je lui souhaite la bienvenue alors qu'à cause de moi, il a du thé plein son pantalon. Certes, je ne l'ai pas fait exprès mais il y a mieux pour faire connaissance. Enfin, je suis comme ça et il semblerait qu'aujourd'hui comme hier, je sois destinée à enchainer les erreurs et les chutes malencontreuses alors autant m'y faire. En attendant, je prends place à table en face de.... De qui au fait? J'ouvre la bouche pour poser ma question mais je n'ai pas le temps d'articuler un seul mot qu'il me devance.

« Je ne me suis pas présenté. Je me prénomme Kael. Kael Mc’Cray. Et toi ? »

"- Je pensais exactement à la même chose, c'est rigolo ça. Enchantée Kael. Moi, c'est Soniya. Soniya Siankov. Ça fait quelques mois déjà que je me suis réveillée ici alors, si tu as des questions, je veux bien essayer d'y répondre."

Déjà, le serveur vient nous voir en apportant des serviettes en rab et en me demandant ce que je vais manger. Je vais pour m'excuser à nouveau mais le serveur me dit de ne pas m'inquiéter, qu'il a tout vu et que je n'aurais pas de soucis à cause de ça. Ça me rassure beaucoup et du coup, je lui fais un grand sourire en commandant un nouveau thé pour Kael -c'est le serveur qui m'a dit ce qu'il avait pris au départ- et pour moi, une grande assiette de pâtes à la bolognaise avec un grand milk-shake au chocolat. Il repart en souriant et revient très vite avec ma commande.

"- Hum, ça sent trop bon. Ici, ce qui est génial, c'est qu'il y a de tout. Tellement qu'on sait même plus quoi choisir des fois. Moi, je n'ai jamais rien mangé d'aussi bon qu'ici, c'est toujours délicieux.
Ah, si je parle trop, tu as le droit de me dire de me taire, je sais que quand je commence, j'ai du mal à m'arrêter alors hésite pas à me rappeler à l'ordre. Et bon appétit, hein?"


Sur ce, je me lance à l'assaut de mon assiette qui semble presque deux fois plus grosse que moi.
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un Repas Maladroit - Lun 3 Mar 2014 - 12:24

Soniya : « Tu es nouveau? Eh bien, même si il y a mieux comme rencontre que de se prendre une table, sois le bienvenu ici. »

« Merci. Et c'est vrai qu'il a de meilleure rencontre. » dit-il, en souriant.

Il repensa alors à sa rencontre de la matinée. C'est vrai que celle-ci fut également dans la douleur. Il tira alors un léger sourire mal à l'aise en repensant à cet événement car ce fut à ce moment là de sa faute.
Son attention fut attiré par la jeune fille s’installa sur la chaise en face de lui. Kael n’aurait pas pu dire non à cette jeune demoiselle. Cela était sûrement dit à son instinct fraternel… oui oui, ça existe ! Il avait tellement l’habitude de s’occuper de sa sœur avec toute la douceur du monde qu’il en avait oublié comment agir autrement. Cette attitude s’était ancrée en lui. Elle faisait partie de lui. Surtout lorsqu’il s’agissait de personne comme elle : timide et innocente.


Soniya : « Je pensais exactement à la même chose, c'est rigolo ça. Enchantée Kael. Moi, c'est Soniya. Soniya Siankov. Ça fait quelques mois déjà que je me suis réveillée ici alors, si tu as des questions, je veux bien essayer d'y répondre. »

« Enchanté Soniya. C’est gentil de le proposer. »

Il sourit à celle-ci. Elle s’appelait donc Soniya. C’était un mignon petit prénom. Il lui allait bien. Le serveur arriva alors, prenant la commande de celle-ci. Elle en profita d’ailleurs pour commander un autre thé pour Kael. Le serveur partit et revint extrêmement vite, dévoilant alors l’énorme assiette destinée à Soniya. Elle semblait deux fois plus grosse qu’elle. Kael se demandait comment elle allait ingurgiter une telle quantité de nourriture dans un petit corps si innocent. Le serveur posa ensuite la tasse de thé à côté du jeune homme qui le remercia chaleureusement, puis, il reparti s’occuper d’autres clients affamés.

Soniya : « Hum, ça sent trop bon. Ici, ce qui est génial, c'est qu'il y a de tout. Tellement qu'on sait même plus quoi choisir des fois. Moi, je n'ai jamais rien mangé d'aussi bon qu'ici, c'est toujours délicieux. Ah, si je parle trop, tu as le droit de me dire de me taire, je sais que quand je commence, j'ai du mal à m'arrêter alors hésite pas à me rappeler à l'ordre. Et bon appétit, hein? »

Kael sourit, se retenant de rigoler devant la quantité d’information qu’elle venait de produire. Cela lui rappelait énormément sa sœur qui était parfois incapable de s’arrêter de parler quand elle lui faisait la morale ou qu’elle racontait ce qu’elle avait fait de sa journée.

« Merci, bon appétit à toi aussi. Et ne t'inquiète pas, j'ai l'habitude des jeunes pipelettes. »

Il sourit d'un air taquin à la jeune fille. Elle méritait un peu d'amusement après la grosse bosse et la légère agression qu'elle venait de subir. Kael ne pouvait s'empêcher de vouloir faire en sorte qu'elle se détende et reprenne confiance en elle.
Il regarda par la suite son assiette et reprit sa dégustation là où elle s’était arrêtée, c’est-à-dire aux pommes de terre rissolée. Une fois fini, il s’attaqua à sa salade verte, plus particulièrement des cœurs de laitues, dont il pouvait se gaver sans aucune limite.


« Et sinon, tu t’es bien adaptée ici ? Ce n’est pas trop dur cette académie ? » dit-il, en enfournant des feuilles dans sa bouche.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Un Repas Maladroit - Lun 3 Mar 2014 - 19:50
Un Repas Maladroit....

« Enchanté Soniya. C’est gentil de le proposer. »

Je lui souris à nouveau, contente de voir qu'il me prend au sérieux malgré ce qu'il vient de m'arriver. Bah oui quoi, j'ai l'habitude que les gens se méfient un peu de moi à cause de ma maladresse et de mes excès divers. Pourtant, je ne fais rien de mal mais je ne sais pas, ça doit leur faire peur peut-être. Comme ma couleur de cheveux ou mes yeux. Enfin, j'en viens à supposer que c'est ça parce que franchement, moi je ne vois pas d'autre explication. Remarque, il est prouvé que je ne suis pas une flèche non plus alors sans doute que ça joue aussi un peu contre moi.

Mais je laisse toutes ses idées de côtés parce que mon assiette vient d'arriver et rien que de la voir mon estomac saute de joie. Il ne gargouille pas, non, il fait des bonds dans mon corps. Ça fait pas mal mais ça me rappelle à quel point j'ai faim et en plus, les dernières émotions m'ont encore plus creusées l'appétit. Je sens que je vais me régaler, même si je vais sans doute encore me battre un moment avec les pâtes. Parce que il ne faut surtout pas les couper mais des fois du coup, c'est un véritable challenge d'arriver à les manger. Je sens venir d'ici les moustaches à la sauce tomate.

« Merci, bon appétit à toi aussi. Et ne t'inquiète pas, j'ai l'habitude des jeunes pipelettes. »

Moi, une pipelette? Oui, c'est un terme qui me va très bien même si ce n'est pas celui que l'on me donne le plus souvent. Enfin maintenant, à l'attaque. Et pendant que j'entame avec un bon coup de fourchette mon plat de résistance, Kael termine tranquillement le sien. Des pommes de terre et de la salade. Tandis que son assiette se termine, la mienne commence à diminuer mais il est flagrant que je ne suis pas une professionnelle en matière d'enroulage de pâtes autour de la fourchette. Mais pour le moment, j'ai rien fait tombé ni sur moi ni par terre. Par contre, je dois arriver à avaler une fourchette quand j'en prépare 5. Mais c'est aussi ça qui est drôle. Et du coup, mon plat semble me durer une éternité et ne jamais se terminer.

« Et sinon, tu t’es bien adaptée ici ? Ce n’est pas trop dur cette académie ? »

"- Oui, ça va. La magie et les pouvoirs, ça fait un peu bizarre au début mais on s'y habitue vite. Après, on a l'impression qu'on les a toujours eu. Et puis, il y a des cours un peu bizarre. Survie en milieu hostile, combat à main nue, à l'arme blanche, à l'arme à feu.... moi ça me fait peur ceux-là. Puis y a des cours que les gens disent normaux mais moi, j'étais jamais allée à l'école alors je ne sais pas, je découvre ce que c'est. "

Eh oui, dans l'entre-deux guerres, envoyées deux enfants comme ma jumelle et moi à l'école, surtout pour l’orphelinat, ce n’était même pas pensable. On apprenait à lire, à écrire et à compter mais pas beaucoup plus. Ou alors toutes seules, comme on le faisait ma sœur et moi. En cachette, dans le secret de nos nuits communes. Pour se trouver un but et avancer malgré tout.

"- Mais je suis surtout contente parce que ma Tanya elle est avec moi. Je ne sais pas ce que j'aurais fait sans elle, même maintenant que je suis morte. Bon, je suis triste aussi qu'elle soit avec moi parce que ça veut dire qu'elle est morte aussi mais au moins, on est toujours ensemble et ça, c'est le plus important."

Comme à chaque fois que je parle de ma Tanya, je m’enflamme et mon visage comme mon corps rayonnent littéralement. C'est ma sœur, ma vie, ma moitié, mon autre moi. Sans elle, je ne suis rien du tout. Et je m'enflamme tellement que je manque d'en lâcher ma fourchette pleine. Ah non, on se calme un peu, j'aimerais éviter mes bêtises 5 minutes.
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un Repas Maladroit - Lun 3 Mar 2014 - 23:42

Soniya : « Oui, ça va. La magie et les pouvoirs, ça fait un peu bizarre au début mais on s'y habitue vite. Après, on a l'impression qu'on les a toujours eu. Et puis, il y a des cours un peu bizarre. Survie en milieu hostile, combat à main nue, à l'arme blanche, à l'arme à feu.... moi ça me fait peur ceux-là. Puis y a des cours que les gens disent normaux mais moi, j'étais jamais allée à l'école alors je ne sais pas, je découvre ce que c'est. »

Kael écouta avec attention chacun de ses mots. Il éprouvait de l’intérêt à découvrir ce lieu étrange, nouveau, lui offrant le droit d’exister comme bon lui semblait. Un sentiment nouveau s’offrait à lui avec cette nouvelle chance. Il imaginait déjà l’instant où il devrait suivre ces différents cours. Son regard pétillait de désir. L’excitation montait en lui, le faisant sourire.

Soniya : « Mais je suis surtout contente parce que ma Tanya elle est avec moi. Je ne sais pas ce que j'aurais fait sans elle, même maintenant que je suis morte. Bon, je suis triste aussi qu'elle soit avec moi parce que ça veut dire qu'elle est morte aussi mais au moins, on est toujours ensemble et ça, c'est le plus important. »

« Tanya ? »

Kael pensa à sa sœur, espérant qu’elle ne soit pas morte. Il leva les yeux au ciel, songeant à sa couleur de cheveux et ses yeux magnifiquement bleus. Son sourire plein d’innocence et de tendresse. Il rebaissa son regard vers Soniya, finissant son assiette qu’il mit de côté.

« Elle semble vraiment importante pour toi. Tant mieux alors si tu n’es pas seule et que tu es avec la personne qui compte le plus à tes yeux. »

Son regard changea. Tristesse, amertume, mélancolie… Kael songeait à tous ses moments sans sa sœur… Chacun de ses rires vinrent à lui manquer à ce moment précis. Il se souvint de ces heures où il allait à l’hôpital prendre le déjeuner avec elle. La peluche Pikachu dans ses bras tandis qu’elle le harcelait de question. Perdre la seule personne importante à ses yeux, il n’avait pu y songer. Elle était la seule raison de son existence. Il espérait plus que tout qu’elle soit en vie malgré ce manque immense dans sa poitrine. C’est comme-ci en ayant offert son cœur, il l’avait réellement perdu. Il avait l’impression que plus rien ne battait en lui…

Son regard se fixa alors sur la tartelette à la fraise présente sur la table. Un sourire se dessina sur son visage, celui qu’il avait l’habitude de faire en compagnie de sa sœur et que tout le monde croyait… le faux sourire. Il préféra alors concentrer ses pensées sur cette demoiselle en manque de confiance en elle. Elle semblait pleine de vie malgré tout ce qui redonnait du baume au cœur du jeune homme.


« Et tu t’amuses bien ici malgré ces cours qui te semblent effrayants ? »

Il constata alors des tâches autour de sa bouche dû à la sauce de ses pâtes. Il sourit, prenant une serviette qu'il lui tendit.

« Tu as un peu de sauce autour de la bouche. Tiens.»




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Un Repas Maladroit - Mar 4 Mar 2014 - 9:27
Un Repas Maladroit....

« Tanya ? »
« Elle semble vraiment importante pour toi. Tant mieux alors si tu n’es pas seule et que tu es avec la personne qui compte le plus à tes yeux. »

Pour le coup, je fais une pause dans mon repas. C'est drôlement gentil ce qu'il dit et puis, c'est tout à vrai aussi mais, je ne sais pas, quelque part, j'ai l'impression d'avoir dit une bêtise. Peut-être parce que d'un seul coup, il fait moins joyeux, moins heureux aussi. Je ne voulais pas le rendre triste moi. Alors, j'essaie de réfléchir pour arriver à rattraper mon erreur mais je ne vois pas trop ce que je pourrais dire en fait. Oui, ma Tanya est très importante. Mais est-ce que quelque part, je n'aurais pas préféré la savoir en vie même si c'était loin de moi, sur cette Terre qui, finalement, n'a jamais été une maison pour nous? C'est vrai quoi, une maison, c'est rassurant, agréable, on aime y rentrer. L'orphelinat et la vie en Russie, c'était tout sauf ça.

"- Tanya, c'est ma jumelle. Mais elle, elle est très forte contrairement à moi. Je l'aime de tout mon cœur parce que je n’ai jamais eu qu’elle dans ma vie. Alors oui, je suis contente qu'elle soit là mais... Je me dis que si elle avait pu continuer à vivre un peu, même sans moi, ça m'aurait fait très plaisir aussi."


Bon, on est à table quand même alors je ne vais pas m'éterniser sur ce sujet-là parce que bon, c'est ni très gai ni super agréable non plus. Mais je guette une réaction de Kael en face de moi. Je ne suis pas très douée pour rassurer les gens, ça c'est ma sœur qui est une experte pour me consoler, mais j'espère que ça aura fonctionné un peu. Je n'aime pas le voir avec un air un peu lointain sur le visage. Je ne sais pas ce qu'il a vécu mais là, ça sent le souvenir. Bon ou mauvais? Aucune idée. Puisque que finalement, les deux savent provoquer du remord et de la tristesse.

« Et tu t’amuses bien ici malgré ces cours qui te semblent effrayants ? »
« Tu as un peu de sauce autour de la bouche. Tiens.»

Je commence par m'essuyer la bouche avec ma serviette qui en effet, prend une très jolie teinte rose/rouge à cause de la sauce parfumée. Remarque, le rouge, je connais, ce n'est pas comme si ça changeais de mon apparence habituelle. Mais je le remercie. Au moins là, je ressemblerais plus à ... à quoi en fait? Bah, au moins, je donnerais moins l'impression de me battre contre mon assiette.

"- Eh bien, oui, on s'amuse bien. C'est la première fois que j'ai une vraie chambre et du coup, on l'a toute décorée ma Tanya et moi. C'est super, on a vraiment l'impression d'être chez nous. Et puis, on rencontre plein de gens sympas. Dans certains cours même, c'est assez drôle. On en a fait un ou, pour nous parler de gravité, on avait le droit de laisser des œufs se casser. Bon, j'ai pas très bien retenu tous les détails mais c'était rigolo."


Bon, je ne savais pas non plus ce que lui considérait comme amusant mais tout ça, c'était vrai déjà donc de toute façon, je pouvais le lui dire. Je reprends un peu mon assiette, maintenant qu'il y en a moins dedans, je me débrouille mieux et j'arrive à avancer un peu. Mais ma plâtrée était vraiment impressionnante alors il m'en reste encore beaucoup. Mais je ne me décourage pas pour autant. J'observe Kael et je ne peux m'empêcher de me demander comment il est mort. Mais ce n’est pas une question qui se pose. Par contre, ma curiosité est revenue alors, je finis par demander autre chose.

"- Dis, tu viens de quand sur Terre? Je veux dire, tu es né quand, à quel époque? Parce qu’ici, il y a des gens qui viennent de partout. De très très loin dans le passé et même certains du futur à ce que l'on m'a dit. Mais si tu ne veux pas me répondre, tu n'es pas obligé, hein? Je suis curieuse, je le sais. Désolée."
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un Repas Maladroit - Mar 4 Mar 2014 - 22:05

Soniya : « Tanya, c'est ma jumelle. Mais elle, elle est très forte contrairement à moi. Je l'aime de tout mon cœur parce que je n’ai jamais eu qu’elle dans ma vie. Alors oui, je suis contente qu'elle soit là mais... Je me dis que si elle avait pu continuer à vivre un peu, même sans moi, ça m'aurait fait très plaisir aussi. »

Kael sourit. Soniya tenait énormément à sa sœur jumelle, il pouvait le sentir dans ses mots. Elle ne voulait pas être séparée d’elle et en même temps, n’aurait pas voulu sa mort. Elle était sincère dans chacun de ses mots. Tout en l’écoutant parler, il rapprocha sa magnifique tarte aux fraises et sa tasse de thé. Il prit un sachet de sucre présent sur la petite assiette sous l’assiette et en déversa son contenu. Il commença alors à mélanger les grains de sucres et son petit thé noir pour faire ainsi ressortir son goût délicat.

Soniya : « Eh bien, oui, on s'amuse bien. C'est la première fois que j'ai une vraie chambre et du coup, on l'a toute décorée ma Tanya et moi. C'est super, on a vraiment l'impression d'être chez nous. Et puis, on rencontre plein de gens sympas. Dans certains cours même, c'est assez drôle. On en a fait un ou, pour nous parler de gravité, on avait le droit de laisser des œufs se casser. Bon, j'ai pas très bien retenu tous les détails mais c'était rigolo. »

Kael rigola. Il se demandait qu’elle âge elle avait du coup pour ne pas connaître le principe de la gravité. Il y avait donc des cours tout ce qu’il y avait des plus banals. C’était intéressant de l’écouter raconter sa vie en tant qu’apprenti-dieu. C’était un témoignage intéressant, soutenant celui de celle qui l’avait accueilli le matin même.

Soniya : « Dis, tu viens de quand sur Terre? Je veux dire, tu es né quand, à quel époque? Parce qu’ici, il y a des gens qui viennent de partout. De très très loin dans le passé et même certains du futur à ce que l'on m'a dit. Mais si tu ne veux pas me répondre, tu n'es pas obligé, hein? Je suis curieuse, je le sais. Désolée. »

Kael fut surpris par cette question. Mais le plus surprenant fut les informations dont elle venait de lui faire part. Des gens venaient de différentes époques ? Comment cela pouvait-il être possible ? Ce monde était-il en dehors de l’espace et du temps ? S’agissait-il d’une dimension à part relié à différents mondes ? Le jeune homme en arrêta de touiller son thé tellement cela était inimaginable. Quoi que, apprendre à devenir un dieu, c’était inimaginable également. Et pourtant, il en était bel et bien un… un apprenti-dieu.

« Ça veut dire que tu ne viendrais pas de la même époque que moi ? Que peut être toutes les personnes présentes dans ce monde pourrait venir de la renaissance ou d’une époque futuriste ? C’est … »

Il était stupéfait au point qu’il ne pouvait finir sa phrase. D’où venait-elle ? De quelle époque ? Voir même, de quel monde ? Qu’est ce qui prouvait qu’elle venait bien de la Terre ? Cette planète dont il connaissait son histoire. Cela commencé à donner mal à la tête à Kael qui se gratta l’arrière du crâne.

« Je suis mort en 2013. Ayant 19 ans, je suis né en 1994. Et toi ? Tu as quel âge ? De quelle époque viens-tu ? »

Kael était rongé par la curiosité. Il ne savait pas quoi penser, ce monde était vraiment étrange et surprenant au fur et à mesure qu’il le découvrait. Il ne pensait même plus au thé ou à la tarte qui se trouvait sur la table tellement cela l’avait surpris. Il était figé, ses yeux émeraudes écarquillés.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Un Repas Maladroit - Mar 4 Mar 2014 - 23:08
Un Repas Maladroit....

« Ça veut dire que tu ne viendrais pas de la même époque que moi ? Que peut être toutes les personnes présentes dans ce monde pourrait venir de la renaissance ou d’une époque futuriste ? C’est … »

"- Oui c'est ça. Enfin, je pense qu’on ne doit pas être si loin que ça toi et moi en origine terrestre mais c'est pour de vrai. Il y a un professeur de sport, on raconte qu'il était chevalier teuto... teuni... Toutin... enfin un grand chevalier. Et j'ai croisé des gens avec des oreilles et des queues d'animaux aussi. Mais c'est des vraies qu'ils ont, hein, ça remue et c'est vivant. C'est tout simplement incroyable. Il y en a qui parle même de robots qui pensent et tout."

A nouveau, je me suis complètement enflammée. Nan mais avouez quand même que c'est hallucinant tout ça. Et en fait, je trouve l'expression de surprise de Kael assez drôle. C'est à ça que je dois ressembler de façon récurrente lorsque je découvre quelque chose de nouveau. Enfin, je finis une nouvelle bouchée de mon plat avant que ça ne refroidisse trop et le temps que Kael digère un peu tout ce que je viens de lui apprendre. Visiblement, il est vraiment stupéfait parce que là, il fait la même mimique que moi et ma jumelle, il se gratte derrière la tête. Ça aussi, c'est rigolo à observer.

« Je suis mort en 2013. Ayant 19 ans, je suis né en 1994. Et toi ? Tu as quel âge ? De quelle époque viens-tu ? »

"- Moi, j'ai 17 ans. Enfin, quelque chose dans le genre. Je ne sais pas exactement en fait mais c'est ce qu'il y avait de marqué sur le papier qu'on nous a donné en arrivant ici, à Tanya et à moi. Et si je ne me trompe pas, je suis morte vers 1942. Je ne peux pas être sure à 100% mais c'était pendant la deuxième guerre mondiale. Ça, c'est certain. Donc, ça fait plus de 70 ans que je suis morte déjà."

Ça me faisait bizarre de dire ça. J'avais été morte bien plus longtemps que je n'avais vécu au final. En soi, cette constatation était plutôt triste. Mais je m'y étais faite alors, je souris à Kael avant de terminer lentement mon plat. Je peine à en voir le bout mais je finirais mon assiette. Au moins parce que j'ai horreur de gaspiller. Avant, j'avais rien à manger alors maintenant, je ne vais surement pas gâcher de la nourriture, ce serait n'importe quoi.

"- En tout cas, tu en as de la chance. Parce que comme tu es mort très récemment, si tu retournes sur Terre, tu ne seras pas perdu. Tu pourrais même revoir des gens que tu connais. Mais faut faire attention avec ça. Déjà, on n’a pas le droit d'y aller tout seul et puis, faut pas utiliser nos pouvoirs ni parler de notre condition. En fait, faut faire comme si on est un Humain normal."

Finalement, moi je n'avais pas eu le problème de revoir des gens déjà connus car en plus de 70 ans, personne ne m'aurait reconnu. Et puis, petit un, je ne connaissais que très peu de monde et, petit deux, ils devaient tous être morts maintenant. Mais lui, peut-être qu'il avait des êtres chers sur Terre? Moi j'avais ma Tanya ici mais lui?

"- Dis, tu as de la famille sur Terre? Des gens que tu aimes et qui sont toujours vivants?"

Ma question risquait de lui paraitre vraiment stupide mais pour moi, c'était important. Parce que je ne savais pas ce que cela faisait. Je n'avais jamais eu qu'un seul centre d'intérêt, un seul but dans ma vie, une seule personne comptant à mes yeux: Tanya. Mais les autres gens, ils avaient des familles eux. Alors, comment vivaient-ils cette séparation brutale et définitive?
♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un Repas Maladroit - Mer 5 Mar 2014 - 12:28

Soniya : « Oui c'est ça. Enfin, je pense qu’on ne doit pas être si loin que ça toi et moi en origine terrestre mais c'est pour de vrai. Il y a un professeur de sport, on raconte qu'il était chevalier teuto... teuni... Toutin... enfin un grand chevalier. Et j'ai croisé des gens avec des oreilles et des queues d'animaux aussi. Mais c'est des vraies qu'ils ont, hein, ça remue et c'est vivant. C'est tout simplement incroyable. Il y en a qui parle même de robots qui pensent et tout. »

Ce monde semblait sortir tout droit d’un manga qui réunirait tous les mangas. C’était obligé ! Des hommes avec des oreilles d’animaux, des chevaliers, des robots. Dans quel monde vivait-il actuellement ?! C’était difficile de se faire à ce monde complexe, de s’y habituer. Il faut dire, ça ne faisait même pas 24h que Kael était présent ici. Tout connaître d’un monde en un lapse de temps aussi réduit ne pouvait que relever du miracle.

Soniya : « Moi, j'ai 17 ans. Enfin, quelque chose dans le genre. Je ne sais pas exactement en fait mais c'est ce qu'il y avait de marqué sur le papier qu'on nous a donné en arrivant ici, à Tanya et à moi. Et si je ne me trompe pas, je suis morte vers 1942. Je ne peux pas être sure à 100% mais c'était pendant la deuxième guerre mondiale. Ça, c'est certain. Donc, ça fait plus de 70 ans que je suis morte déjà. »

« Attends… T’es en train de me dire qu’au final, tu es plus vieille que moi ? »

Davantage choqué, il ne s’y attendait pas. Elle était plus âgée que lui et pourtant, son attitude semblait être même un peu plus jeune que 17 ans. Comment expliquer son comportement innocent alors qu’elle a 70 ans de plus que lui. Kael se laissa tomber la tête sur la table, se cognant le front contre celle-ci. Ce choc fit légèrement réagir la table, mais rien de dramatique.

« Je suis dans un monde de fou… c’est ma sentence, c’est obligé. » Il releva la tête avec le front légèrement rosé par le choc contre la table. Il la fixa du regard et la pointa du doigt d’un air choqué. « Comment peux-tu avoir 70 ans de plus que… »

Kael remarqua alors certains détails. Elle était morte durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle avait dû vivre une vie affreuse s’il avait bien compris. Elle devait être une victime de cette guerre… et vivre une mort épouvantable. Famine, torture, chambre à gaz… Il ne pouvait le savoir, mais il commençait peut être à comprendre pourquoi elle était ainsi. Il se gratta alors de nouveau la tête, l’air gêné.

Soniya : « En tout cas, tu en as de la chance. Parce que comme tu es mort très récemment, si tu retournes sur Terre, tu ne seras pas perdu. Tu pourrais même revoir des gens que tu connais. Mais faut faire attention avec ça. Déjà, on n’a pas le droit d'y aller tout seul et puis, faut pas utiliser nos pouvoirs ni parler de notre condition. En fait, faut faire comme si on est un Humain normal. »

« Je n’étais pas au courant de ces détails. On m’a déjà expliqué qu’il fallait l’autorisation d’un professeur. Ou alors, désobéir au règlement pour y aller. »

Kael songea de nouveau à sa sœur. Parler de son retour sur Terre lui donnait envie d’aller la retrouver, ou au moins, d’aller voir si elle était encore en vie. Mais il savait que si elle était encore en vie, il ne pourrait se montrer à elle. Comment expliquer qu’elle possédait son cœur et qu’il était bel et bien présent. Il était ainsi rongé par la peur qu’elle soit morte, le désir qu’elle soit en vie. Mais aussi le désir de la voir et la peur de la faire souffrir… Comment réagir dans une telle situation… C’est alors que le cours de ses pensées fut stoppé par Soniya.

Soniya : « Dis, tu as de la famille sur Terre? Des gens que tu aimes et qui sont toujours vivants? »

Surpris par la question de la jeune demoiselle, il détourna légèrement le regard. Son visage se ferma, son regard se perdait davantage. La tristesse pouvait se lire dans ses yeux émeraude. Serrant les poings, il hésita à parler. Le vent souffla légèrement, caressant ses cheveux châtains. Il ne savait pas s’il devait en parler ou non. S’il en parler, il avait l’impression que les sentiments qu’il ressentait aller être plus difficile à supporter… mais peut être allait-il réaliser certaines choses ? Il se lança alors.

« Oui… Une petite sœur. Elle est bien plus jeune que moi. Elle est âgée de 8 ans… »

Un sourire se dessina sur son visage en pensant à tous ses moments de joie en sa compagnie. Mais en même temps, l’envie de hurler le prit. Kael était perdu, mais tentait malgré tout de se ressaisir. Il se mordit la langue en baissa la tête pour cacher son regard. Il ne devait pas se laisser abattre. Il avait vécu des situations tout aussi douloureuses durant sa vie humaine. Il releva alors la tête, un sourire sur le visage. Ce faux sourire dont il avait tant l’habitude.

« Tu lui ressemble un peu d’ailleurs. Elle est pétillante et elle a tendance à transmettre sa joie de vivre aux autres. Je ne pouvais pas rêvé mieux comme petite sœur. »

Sur ces derniers mots, Kael sourit avec sincérité. Son amour pour elle était tout ce qui comptait à ses yeux.

« Et toi dis-moi ? Tu as des amis ? Un petit ami ? Depuis le temps que tu es ici, tu dois bien en avoir un, non ? D’ailleurs, du coup… je devrais t’appeler Mamie non ? »

Il se mit à rigolé en l’appelant ainsi. Bien évidemment, il n’y avait aucune arrière-pensée dans les mots qu’il prononçait. Il s’intéressait juste à cette petite demoiselle de la manière la plus innocente au monde, comme lorsqu’il parlait à une quelconque fille lorsqu’il était encore humain.




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Invité
avatar
Invité
Re: Un Repas Maladroit - Mer 5 Mar 2014 - 20:30
Un Repas Maladroit....

« Attends… T’es en train de me dire qu’au final, tu es plus vieille que moi ? »

"- Bah, nan. Si j'ai 17 ans et toi 19, c'est bien toi qui est plus vieux que moi. A moins que je ne sache plus compter mais quand même."


Là, pour le coup, je devais bien admettre que je ne comprenais pas vraiment sa réaction. Je n'étais peut-être pas la plus maligne qui soit mais bon, je savais quand même que 17 c'était moins que 19. Alors il semblait tellement surpris par ce que je venais de lui annoncer? A tel point que sa tête est venue cognée la table, comme s'il était complètement perdu. Eh, il va se faire mal, il ne faut pas qu’il fasse ça. Mais bon, il relève déjà le visage donc c'est qu’il n’a pas dû se blesser. Ouf.

« Je suis dans un monde de fou… c’est ma sentence, c’est obligé. »
« Comment peux-tu avoir 70 ans de plus que… »

Ah, c'était ça! Oui, c'est vrai, je n'avais pas pensé à ce détail-là moi. C'est vrai qu'en fait, je suis morte depuis bien plus longtemps que lui donc, si on était tous les deux toujours en vie, je serais très vieille. Vu cet angle, ça me faisait bizarre à moi aussi. Mais la marque légère sur son front me fit sourire. En fait, je crois qu'on se ressemble un peu lui et moi. On ne comprend pas vraiment où on est mais bon, on fait avec parce qu’on n’a pas le choix au final.

"- Tu sais, j'ai pas l'impression d'être vieille. Moi, je me suis réveillée ici comme si je m'étais simplement endormie la veille, un jour comme les autres. Ça à du te faire pareil. Par contre, du coup, il y a des tas de choses que je ne connais pas. Enfin, que j'ai découvert ici. La télévision par exemple, ça c'est génial, des images qui bougent et parlent toutes seules. J'adore les dessins animés."

Et puis, je change de moi-même de sujet. Oui, je ne suis pas là pour raconter ma vie après tout alors je me mets à lui poser des questions sur la Terre. Enfin, je commence surtout par réciter un peu toutes les règles que j'ai bien comprises et qui prouvent qu'il est dangereux de descendre seul sur la Terre. Après tout, j'ai pu voir en effet, avec ma sœur, que même là-bas, il peut nous arriver mille malheurs alors, je préfère le mettre en garde. Je ne veux pas qu'il lui arrive ce qu'il nous est arrivé à ma jumelle et à moi.

« Je n’étais pas au courant de ces détails. On m’a déjà expliqué qu’il fallait l’autorisation d’un professeur. Ou alors, désobéir au règlement pour y aller. »

Et puis, je lui demande si lui aussi il a de la famille. Et là, il y a comme un moment de vide. J'ai peur d'avoir dit une bêtise pour le coup. Je ne sais pas, comme si quelque chose dans l'air avait subitement changé. Du coup, je ne sais pas trop quoi faire et j'ai même un peu peur. J'espère que je ne l'ai pas fâché. Mais non, il finit par me répondre mais sans vraiment me regarder pour autant. Comme si quelque chose était difficile à dire; Je le sais ça parce que je fais pareil mais je ne vois pas où est le problème moi.

« Oui… Une petite sœur. Elle est bien plus jeune que moi. Elle est âgée de 8 ans… »
« Tu lui ressemble un peu d’ailleurs. Elle est pétillante et elle a tendance à transmettre sa joie de vivre aux autres. Je ne pouvais pas rêvé mieux comme petite sœur. »

L'entendre parler de sa petite sœur me fait penser à ma Tanya à moi. Moi aussi, c'est la meilleure sœur que je ne pourrais jamais avoir. Elle est toujours là pour moi. En fait, même si on est jumelle, d'instinct c'est moi qui suis surnommée 'petite sœur' et elle 'grande sœur', sans doute à cause de nos caractères respectifs. Après, le compliment de Kael me fait un peu rougir. Moi, pétillante? J'ai plutôt l'impression d'être parfois fatigante pour les autres mais ça me fait plaisir qu'il me dise ça. En tout cas, je comprends très bien son amour pour sa petite sœur.

« Et toi dis-moi ? Tu as des amis ? Un petit ami ? Depuis le temps que tu es ici, tu dois bien en avoir un, non ? D’ailleurs, du coup… je devrais t’appeler Mamie non ? »

"- Moi, j'ai ma Tanya et c'est la plus importante de tout! Après, il y a bien des gens que j'aime bien mais je ne sais pas si ce sont vraiment des amies. Ma princesse Azur surtout et Lyra. Et je ne connais pas de personnes plus petites que moi alors nan, pas de petits-amis non plus.
M’appeler Mamie? Pourquoi? Je ne veux me faire manger par un grand méchant loup, moi."


Oui, on a les références qu'on peut. Une Mamie, à part celle des contes de fées qui ont bercés mon existence, je ne sais même pas ce que c'est alors je fais avec ce que je connais, moi. Du coup, ne parlons même pas du coup du petit-ami. D'ailleurs, je n'ai jamais compris pourquoi on parlait de petit-ami. Faut forcément que les garçons soient plus petits que les filles pour qu'ils soient de bons amis? Parce que vu ma taille, je comprendrais mieux pourquoi les garçons sont toujours méchants avec moi en règle générale.

♦ Rose ou chou ? : Choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 445

Feuille de personnage
Niveau:
4/30  (4/30)
Expériences :
3660/1000  (3660/1000)
Votre domaine: L'électricité
avatar
Délégué(e) de la Défense
Délégué(e) de la Défense
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un Repas Maladroit - Mer 5 Mar 2014 - 21:09

Soniya : « Moi, j'ai ma Tanya et c'est la plus importante de tout! Après, il y a bien des gens que j'aime bien mais je ne sais pas si ce sont vraiment des amies. Ma princesse Azur surtout et Lyra. Et je ne connais pas de personnes plus petites que moi alors nan, pas de petits-amis non plus.

Kael ne réagit pas tout de suite à ce qu’il venait d’entendre. Il fut d’abord surpris par ces derniers mots, avant de se rendre réellement compte de ce qu’elle avait dit. Il pouffa alors de rire. Il se doutait que Soniya n’allait pas comprendre pourquoi il rigolait, mais il ne put s’en empêcher.

« Par petit-ami, je veux dire un chéri. Un amoureux. Pas un ami plus petit que toi. »

Il respira alors avec le nez et la bouche pour calmer le rire nerveux qui le prit. Elle avait raison, elle ne semblait pas avoir grandie malgré qu’elle soit morte il y a 70 ans. Comme elle l’avait dit « Tu sais, j'ai pas l'impression d'être vieille. Moi, je me suis réveillée ici comme si je m'étais simplement endormie la veille, un jour comme les autres. » Cela se voyait. Elle semblait être morte il y a pas si longtemps que ça.
Il se demanda alors comment devait être Tanya ? Etaient-elles mentalement similaires ? Ou au contraire ? Avait-elle gagné en maturité ? Cela pouvait être intéressant à voir. Bien évidemment, Kael ne pensait pas cela méchamment, au contraire. Il trouvait ça mignon. Cela donnait envie de la protéger. Elle faisait d’ailleurs un peu penser à une poupée.


Soniya : « M’appeler Mamie? Pourquoi? Je ne veux me faire manger par un grand méchant loup, moi. »

Kael rigola de plus belle. Elle était encore une fois à côté de la plaque, mais ce n’était pas un problème. Il prit alors dans ses mains sa tasse, buvant une gorgée de son thé noir, puis la reposa sur sa petite assiette. Il avala délicatement ce délicieux breuvage avant de reprendre la discussion.

« Très bonne référence. Tu pourrais très bien faire penser au petit chaperon rouge vu ta couleur de cheveux. Fais attention au grand méchant loup, on ne sait jamais. »

Il lui sourit. Il attrapa alors sa petite fourchette et attaqua sa tarte à la fraise à l’odeur si savoureuse. La touche de crème chantilly donnait davantage envie de la dévorer car Kael raffolait de ça. C’était d’ailleurs son pécher mignon, la chantilly. Il planta sa fourchette dans une fraise, la détachant de la tarte et la mit dans la bouche. Elle était parfaitement mûre, bien juteuse, agréable au palais.

« Tu avais raison tout à l’heure quand tu as dit que la nourriture de cette cafétéria est délicieuse. La tarte est succulente. Rien de comparable à dans ma précédente vie. »

Il en rougit de plaisir tellement la tarte était délicieuse. Il en remercierait presque dieu de lui offrir un si bon repas et surtout un si bon dessert. Il coupa alors une part de la tarte et l’enfourna dans sa bouche avec délice, sentant la crème chantilly et pâtissière fondre contre sa langue. Il avala ce morceau puis fixa Soniya.

« Et sinon, tu vas faire quoi de ton après-midi ? Quelque chose de prévu ? »




Fiche de Personnage - Journal Intime - Code Couleur : #3366ff
Contenu sponsorisé
Re: Un Repas Maladroit -
Un Repas Maladroit
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page