Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Entretien privé, annonce incongrue

Invité
avatar
Invité
Entretien privé, annonce incongrue - Lun 24 Fév 2014 - 21:55
La jeune amérindienne sortait du bureau des directeurs, des bonnes nouvelles pleins les oreilles. Pour une fois que les choses semblaient enfin se calmer, presque être normale, elle avait dû mal à y croire. Et même si elle craignait un peu de voir ce petit nuage sur lequel elle se reposait depuis quelques instants voler en éclat bien plus vite qu'elle ne le souhaiterait, elle ne pouvait s'empêcher d'être réellement soulagée de la tournure que prenait les choses pour elle. Pour eux, même. Après tous ses efforts, ses difficultés et ses péripéties traversées, enfin elle avait droit à un peu de repos. Et quelque part, le fait que sa demande soit acceptée montrait peut-être aussi un brin de reconnaissance de la part de ces gens qui, bien qu'étant ses supérieurs, avaient toujours pu compter sur elle que ce soit via le Conseil ou pour des missions aussi périlleuses que diverses.

Maintenant que le plus dur était fait à ses yeux, à savoir avouer sa relation avec Jace aux Directeurs de l'Académie pour leur demander leur autorisation et même leur bénédiction pour leur mariage, il lui restait encore beaucoup à faire. La jeune amérindienne avait quand même eu la joie d'apprendre que le nouveau Directeur encore trop peu connu car récemment arrivé se chargeait de tout organisé afin de coupler cet évènement à sa cérémonie d'investiture officielle. Finalement, les évènements s'enchainaient avec une fluidité presque inquiétante car la jeune fille ne pouvait s’empêcher de craindre la venue d'un grain de sable venant tout faire dérailler mais elle avait pour le moment d'autres choses à penser. Toutes ces nouvelles ne devaient pas lui faire oublier son rôle, ses devoirs et ses responsabilités.

D’ailleurs, en parlant de son train-train habituel, il était temps pour elle de se rendre à son bureau du Conseil. Après tout, déjà qu'elle avait beaucoup de travail en temps normal mais le départ de leur Président n'arrangeait en rien les choses puisque du fait de son poste de numéro deux au sein du Conseil, c'était elle qui se retrouvait à devoir gérer au mieux le Conseil le temps que tous les membres puissent être réunis officiellement pour statuer de la suite des évènements. Nouveau recrutement, nouvelle répartition des tâches... Que de nouveautés au final, à croire que c'était dans l'air du temps. En tout cas, en voyant les montagnes de documents amoncelés sur son bureau, elle se mit au travail en lâchant un léger soupir. Et oui, il n'y avait pas que des bons côtés tout le temps non plus, chaque médaille avait son revers.

Avant de se mettre au travail, elle griffonna une petite note qu'elle remit à Kirara avec pour mission de la porter à un autre membre du Conseil. Rain Sinclaire. Cette dernière devant avoir cours, elle ne serait sans doute pas là avant une bonne heure, ce qui lui laisserait le temps de dégrossir cet amas monstrueux de paperasse en tout genre. Et en effet, elle n'était pas mécontente du tri qu'elle avait pu faire et de l'avancement de son travail lorsque la porte du Bureau s'ouvrit à nouveau, laissant cette fois entrer la nekomata accompagnée de l'Arme Humaine. Délaissant son travail, elle s'adressa donc à sa collègue dès que celle-ci eut fermé la porte derrière elle.

"- Bonjour Professeur Sinclaire. J'espère ne pas avoir trop bouleversé votre planning en vous ayant demandé de venir me rejoindre ici. Mais il se trouve qu'il y a un sujet dont je voudrais discuter avec vous. En privé. Et pour cela, le Bureau du Conseil me semblait le lieu le plus indiqué."

Pas d'inquiétude ni de tension, simplement un calme olympien. Pas non plus une parfaite sérénité mais elle restait égale à elle-même, peut-être un brin moins de marbre qu'à son habitude. Mais cela, il fallait bien la connaitre pour s'en rendre compte. Elle invita donc sa collègue à venir s'asseoir tandis qu'elle-même se levait pour se rapprocher d'elle, faisant le tour de la table et s'asseyant à côté. Si au début, elle l'avait regardé droit dans les yeux avec assurance et certitude, ce n'était plus tout à fait le cas à présent. Mais bon, que risquait-elle de toute façon? Le plus dur, c'était de se lancer.

"- En fait, je voulais savoir si.... Vous accepteriez d'être mon témoin... Pour mon mariage"
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6527

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Entretien privé, annonce incongrue - Mer 12 Mar 2014 - 16:54
Elles s'étaient à nouveau retrouvées à deux dans ce bureau. Ce bureau où la vérité avait éclaté, un jour, et où elle avait aussitôt été enterrée. Ce bureau où elles avaient appris à se connaître un peu plus, et où elles s'étaient préparées à mourir de la main de l'autre un jour. C'était dans ce même bureau qu'elles se trouvaient à présent, assises, face à face, l'invité posée sur sa chaise, immobile, les mains réfugiées sous ses coudes et la posture droite. Rain n'avait pas oublié. Pourtant la situation était bien différente, radicalement différente.

— Votre quoi ?

D'un nanomètre, les sourcils de Rain s'étaient levés lorsque la présidente du Conseil, Abygaïl Lullaby, finit par lui révéler la raison pour laquelle elle l'avait conviée dans son bureau. Attention, cet individu exprime la surprise. Pourtant pour une surprise il y avait de quoi se montrer plus expressif. Mais qu'est-ce qui pouvait donc la l'étonner à ce point ? Que Abygaïl lui demande d'être son témoin ou lui annonce qu'elle allait se marier ? Sa question, prononcée de but en blanc, pouvait potentiellement rassembler les deux. Il fallait reconnaître qu'elle s'était attendue à un sujet plus… sérieux ? Non, sérieux, ce sujet-là l'était sans aucun doute, mais moins personnel, sûrement. Enfin, l'amérindienne faisait ce qu'elle voulait de sa vie, cela ne la regardait pas, bien sûr, mais le problème était que justement cela la regardait, maintenant qu'elle lui avait demandée d'être… comment avait-elle appelé ça déjà ? Témoin. Voilà. Témoin à son mariage. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? Dans son esprit de machine à tuer, un témoin était une personne ayant assisté à un méfait, donc pouvant potentiellement trahir l'auteur de celui-ci, donc à éliminer. Alors autant dire que ce n'était pas avec une telle définition du terme qu'elle pourrait comprendre pleinement ce que l'on lui demandait.

— J'avoue ne pas comprendre pourquoi vous auriez besoin d'un témoin pour votre mariage. A vrai dire je ne m'y connais pas trop. Pouvez-vous m'expliquer ?

Oui, qu'elle lui fasse un cours sur les mœurs humaines tant qu'elle y était, histoire que notre demoiselle inadaptée socialement comprenne une bonne fois pour toute de quoi ça causait. Et en plus de toutes les questions qui trottaient déjà dans sa tête, il y en avait une nouvelle qui arrivait : qu'est-ce que je fous là ? Effectivement, Rain avait l'impression de s'être retrouvée à la place de quelqu'un d'autre. C'était comme si on lui demandait d'être directrice, ou de devenir la prêtresse en cheffe du Grand Temple. Jamais elle n'aurait imaginée être un jour concernée par pareille demande. Quoi de plus étonnant de la part d'une ancienne arme après tout ? C'était à peine si elle avait une idée de ce qu'était le mariage, parce qu'elle s'était "mariée" par le passé avec un homme qui n'avait au final fait que l'utiliser pour sauver une autre femme. Ils n'étaient passés par aucune cérémonie autre que le moment où il lui avait remis son écharpe rouge. Autant dire que c'était plutôt limité. Alors oui, Alexander l'avait demandée en mariage entretemps, mais elle n'avait jamais poussé la réflexion plus loin. Elle n'avait jamais réalisé qu'une cérémonie avec tout plein de gens pourrait se faire. C'était un concept qu'une arme humaine n'aurait jamais pu imaginer toute seule, naturellement.

En tout cas une chose était sûre avec ce qu'elle avait appris là, ce que les deux membres du Conseil s'étaient dit dans le bureau la dernière fois était à classer dans la catégorie « passé ». Quelque part, cela faisait sourire Rain. Intérieurement bien sûr. Elle ne pouvait pour autant se l'expliquer. Finalement il y avait beaucoup de choses qui lui importaient, beaucoup plus que ce qu'elle laissait entendre ou voir. Sans doute s'attachait-elle un peu trop, mais cela signifiait au moins que le monde avait encore une existence pour elle.



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Entretien privé, annonce incongrue - Jeu 13 Mar 2014 - 9:54
— Votre quoi ?

Ce ne fut pas vraiment une surprise d'entendre sa collègue lui demander de répéter ses mots. D'ailleurs l'expression franchement différente de son visage laissait bien comprendre qu'en effet, elle ne s'était pas le moins du monde attendue à ce genre d'annonce. Mais qui l'aurait pu? Personne n'était au courant de sa relation avec le Professeur avant ce jour-là, du moins pas officiellement et Rain Sinclaire était certes une personne sur qui elle pouvait compter mais qui restait ce qu'elle était. Une arme Humaine, une personne pour qui l'existence et la vie n'avait pas réellement le même sens que pour le commun des mortels. Alors elle ne lui en voulait pas. Au contraire, sa réaction lui arracha un très léger sourire au final. Cette fois, c'était son tour de surprendre cette femme jouant double-jeu. Chacune son tour.

— J'avoue ne pas comprendre pourquoi vous auriez besoin d'un témoin pour votre mariage. A vrai dire je ne m'y connais pas trop. Pouvez-vous m'expliquer ?

Finalement, la jeune précolombienne s'y connaissait-elle mieux qu'elle en matière de mariage? Pas vraiment. Certes elle avait assisté à ce genre de cérémonie, une fois, et encore, cette dernière n'avait jamais eu de fin à ses yeux. Elle avait signifié SA fin par contre. Alors, autant l'idée de se lié à l'Homme qu'elle aimait lui plaisait, autant elle ne pouvait nier avoir malgré tout quelques inquiétudes. Mais ce n'était pas le moment de parler de cela. D'abord, répondre au professeur face à elle aussi clairement que possible.

"- N'hésitez pas à me dire si je ne suis pas assez claire, je vais tenter de faire de mon mieux.
Lors d'un mariage, le marié et la mariée sont tous deux encadrés de deux témoins, en général un homme et une femme. Souvent, il s'agit des parents, qui représentent la famille, les personnes importantes dans nos vies. Mais pour nous, la notion de famille n'est pas vraiment d'actualité. Alors, dans ce cas, il est courant de demander aux personnes dont nous sommes le plus proches, en qui nous avons le plus confiance, de remplir ce rôle..."


La nouvelle Présidente du Conseil laissa déjà un petit temps à Rain pour bien entendre chacun de ses mots. Des personnes proches, de confiance. Oui, au jour d'aujourd'hui, mise à part l'Homme qu'elle allait épousée, l'Arme Humaine était belle et bien la personne en qui la jeune amérindienne avait le plus confiance. Alors, cet aveu, ce n'était pas rien de sa part. Surtout au vu de ce qu'elles s'étaient déjà, des mois plus tôt, dans ce même bureau. Cette demande ne changeait rien à ce qu'elle avait dit à l'époque.

"- Vous n'aurez rien de vraiment compliqué à faire. C'est plus un rôle, vous n'avez pas à vous inquiéter pour ça. La seule chose que vous aurez à faire sera de marcher à mes côtés, pour m'accompagner jusqu'à l'autel où mon futur mari m'attendra avant que nous soyons mariés."


C'était un résumé aussi simple que possible mais de mémoire, elle ne pensait pas avoir omis de détail important. Et puis, elle n'était pas non plus certaine qu'un mariage entre apprentis-dieux se passe comme un vrai mariage humain non plus. Alors, elle ne pouvait guère s'avancer davantage dans ses paroles.

"- Voilà, ce n'est que cela. Les Directeurs sont au courant de mon mariage et l'ont approuvés, ils participeront eux-mêmes à son organisation. Après, si vous avez encore des questions, je vous en prie."
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6527

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Entretien privé, annonce incongrue - Ven 13 Juin 2014 - 14:43
Abygaïl, toujours aussi sérieuse, lui expliqua de A à Z en quoi consistait le rôle du témoin au mariage. Autant dire que c'était un beau ramassis d'éléments abstraits pour Rain. Mariage, parents, famille... Enfin l'idée générale était là. Quoique tu parles d'une idée... Elle, Rain Sinclaire, devrait donc comprendre par là qu'elle était considérée comme la personne la plus proche d'Abygaïl Lullaby ? Il fallait ne pas avoir beaucoup de relations sociales pour en arriver là. Ah ah... absurde. Depuis quand une arme pouvait prétendre au titre de « proche » ou d'« ami » ? Ces sentiments qui se bousculaient dans son cœur, engendrés par les derniers mots de la Présidente du Conseil, étaient difficiles à décrire. Le moins que l'on puisse dire était que, chose rare, ces mots avaient réussi à toucher leur destinataire. Ce n'était pas tant le fait de se voir considérer comme une personne proche, mais une personne tout court. Une personne, avec une existence propre, indépendante, que l'on reconnaissait en tant que telle...

De la reconnaissance. C'était ce qui emplissait le regard de Rain lorsqu'il vint soutenir celui de l'amérindienne. Elle voulut la remercier mais dut renoncer et se résoudre au fait qu'elle ne serait pas capable d'aligner un mot actuellement. Mieux valait éviter d'être bredouille dans un moment aussi solennel n'est-ce pas ? Ou d'être trop franc par exemple. « C'est vrai que tu m'aimes ? », « C'est vrai que t'es mon amie ? », voilà ce que semblaient dire ses yeux… Un vrai gosse.

Un gosse. Oui, elle avait l'impression d'être un gosse là. Un gosse que l'on prenait la peine de vouvoyer, mais un gosse quand-même. « Rien de compliqué à faire ». La seule chose à faire était donc de l'accompagner jusqu'à l'autel. Certainement que même un gosse saurait le faire. Enfin, un gosse saurait sûrement aussi ce qu'était un mariage, mais soit.

Les explications terminées, on lui demanda si elle avait encore des questions. Le temps de s'éclaircir la gorge et la jeune femme se reprenait, toute faille dans son armure de glace disparue :

— Puis-je connaître l'identité de l'heureux élu ?

Simple formalité, elle n'était pas curieuse sur ce point, ni inquiète, mais elle préférait éviter de servir de témoin à un mariage dont elle ne connaissait que l'un des deux concernés. Et puis c'était toujours une information qui pouvait se révéler utile… Pour quoi, elle ne savait pas encore, mais c'était toujours utile. Par contre, il y avait une autre question pour laquelle, si elle la posait, il était sujet de curiosité pure…

« Pourquoi moi ? »

Parce que elle était l'une des personnes à qui Abygaïl Lullaby faisait le plus confiance, c'était ça l'explication à gober ? Elle aurait voulu en savoir plus, après tout elle n'avait pas le profil le plus irréprochable des membres du Conseil…

— Si je suis réellement celle que vous souhaitez avoir dans le rôle du témoin, alors j'obtempérerai. Je ne sais néanmoins pas si je dois être honorée de ce choix ou m'inquiéter pour votre vie sociale…

Un petit sourire vint se dessiner au coin de ses lèvres. Cette dernière remarque aurait pu être mal prise, mais Rain ne s'en inquiétait pas, elle ne possédait pas assez d'empathie pour cela, et savait seulement qu'elle avait parlé en toute franchise. Enfin, s'inclinant respectueusement, la jeune femme tira sa révérence.

— Dans tous les cas, je veillerai à ce que vous atteigniez l'autel ainsi que votre futur époux en toute sécurité.

Comme s'il était de coutume que quelque chose vienne bousiller à chaque fois une cérémonie officielle ! Nous parlons bien de la Deus Academia, l'école divine la plus sécurisée de l'univers… Même un pan de robe ne fera pas de mal à la mariée.




Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Entretien privé, annonce incongrue - Lun 16 Juin 2014 - 10:08
Le regard brillant de sa camarade après que la nouvelle Présidente du Conseil des élèves lui eut avoué que le rôle qu'elle lui offrait pour cette cérémonie représentait beaucoup à ses yeux, la faisant passer du simple rôle de collègue à celui de véritable amie, la conforta dans son choix. Oui, Rain serait vraiment la personne idéale. Elle ne pouvait pas en douter. Même si leur relation n'était pas celle typique de deux vraies amies, elles étaient peut-être encore plus proches l'une de l'autre malgré tout, en raison des causes et des valeurs qu'elles étaient prêtes à défendre corps et âmes.

— Puis-je connaître l'identité de l'heureux élu ?

La brune s'était attendue à cette question. Qui ne l'aurait pas posée en même temps? La jeune amérindienne ne put s'empêcher de sourire légèrement. Réflexe idiot et sans intérêt mais c'était ainsi. Depuis quelques temps maintenant, le simple fait de penser à celui qui faisait battre son cœur suffisait à provoquer ce genre de réaction chez elle. Elle ne maintint pas le suspens plus longtemps et répondit calmement.

"- Il s'agit d'un Professeur de l'Académie, responsable des cours de combat en armes à feu. Il se nomme Jace Kayllan."

Voilà, c'était dit. La future mariée ne savait pas vraiment si Rain et Jace se connaissaient, au moins de noms en tout cas, mais pour le reste, aucune idée. Elle laissa le temps à son interlocutrice de digérer cette dernière information de poids mine de rien. Après tout, elle était la première en dehors des directeurs et du principal intéressé à savoir qui était l'heureux élu de son coeur, ce n'était pas rien.

— Si je suis réellement celle que vous souhaitez avoir dans le rôle du témoin, alors j'obtempérerai. Je ne sais néanmoins pas si je dois être honorée de ce choix ou m'inquiéter pour votre vie sociale…

"- En tant que témoin, la première option suffirait largement. Le fait que vous vous posiez la deuxième question me prouve que j'ai bien choisi une amie et une personne de confiance au-delà du reste...."

Un sourire franc et jovial répondit à celui discret mais bien présent de l'Arme Humaine face à elle. Oui, elles étaient sur la même longueur d'ondes malgré leurs différences plus que flagrantes. Rain s'inclina respectueusement devant la future mariée avant de se permettre un nouveau commentaire.

— Dans tous les cas, je veillerai à ce que vous atteigniez l'autel ainsi que votre futur époux en toute sécurité.

"- Je vous fais parfaitement confiance sur ce point. Je sais que rien ne pourra nous arriver si vous êtes auprès de nous. En tout cas, merci d'avoir accepté. Cela me touche beaucoup."


Oui, pour une fois, tout se profilait sans le moindre accroc à l'horizon et suite aux derniers mois mouvementés qui s'étaient écoulés, cette simple accalmie était plus qu'appréciable. Pas besoin de faire s'éterniser la discussion, chacune des deux femmes avait beaucoup à faire de son côté et l'essentiel avait été dit. Alors, tandis qu'elle laissait le professeur s'en retourner à ses élèves, elle-même se remit à la tâche. Et oui, même dans ces moments-là, le temps ne s'arrête pas pour autant.

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6527

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Entretien privé, annonce incongrue - Ven 27 Juin 2014 - 0:05
Monsieur Kayllan n'était pas ce que Rain pouvait considérer comme une connaissance. Il faisait partie des enseignants, qu'elle représentait au sein du Conseil, mais il faisait également partie de toutes ces personnes de l'académie qu'elle n'avait jamais côtoyées. Seul son nom ne lui était pas inconnu. Ce n'est pas grave, c'était tout ce dont Rain avait besoin de savoir de toute manière. Pour le reste, qu'il soit bon ou mauvais amant, recommandable ou non, ce n'était pas à elle d'en juger ou de s'en inquiéter. Abygaïl n'avait certainement pas besoin d'être maternée, ce que Rain avait tendance à faire bien malgré elle d'ailleurs… Mais jusqu'à preuve du contraire, le casier judiciaire de Jace Kayllan, celui parmi tant d'autres rangés dans un coin de son esprit, était vierge. Ce qui ne l'empêchait pas de faire partie des personnes dont il fallait se méfier, par principe, à défaut d'avoir un quelconque élément pour lui faire confiance. Et non, elle n'était pas de ces bisounours qui se disaient « Tu es l'ami de mon amie, alors tu es mon ami », ou encore « Si mon amie te fait confiance, alors moi aussi ».

L'information demandée acquise, elle l'enregistra dans un coin de sa tête, sans émettre le moindre commentaire et entama doucement la fin de la discussion. Déjà elle se levait et tirait sa révérence. Elle aurait tout le temps de digérer les nouvelles une fois seule… Ajouté à tout cela le sourire, véritable et jovial, qu'elle releva sur le visage d'Abygaïl, il y avait de quoi. C'était le genre de constat lui faisait penser que les autres devaient ressentir la même chose lorsque Rain réussissait à esquisser un sourire. C'était… étonnant, de se retrouver à la place "des autres". Elle qui était presque dépourvue d'empathie ne pouvait sans doute espérer meilleure situation pour espérer améliorer cette capacité.

Enfin, pour une situation, elle était tout de même assez spéciale. L'image d'Abygaïl caressant un chaton correspondrait presque. On entendrait presque ronronner… Non parce que, honnêtement, ce n'était pas tous les jours qu'on lui faisait confiance et encore moins qu'on le lui dise ouvertement. Eh bien, c'était trop de bonnes paroles pour l'arme humaine, qui ne sut quoi répondre pour le coup. Son cerveau bloqua automatiquement sa bouche, pour lui éviter de trébucher sur ses mots devant son interlocutrice, ce qui aurait légèrement cassé sa sortie, mais intérieurement, elle bouillonnait d'émotions. Comment les exprimer ? Rain n'en avait foutrement aucune idée, et se contenta de démontrer l'unique sentiment que son corps se voulait bien de traduire.

Un salut militaire. Un réflexe certes vieux mais qui correspondait très bien au respect qu'elle pouvait avoir envers la Présidente du Conseil. Non pas parce qu'elle était sa supérieure, puisque Rain n'en avait jamais rien eu à cirer de la hiérarchie — son comportement avec Weiss en était la preuve, mais en tant que personne. Le salut achevé, elle pivota sur ses talons, le regard droit, et se dirigea vers la sortie. Des gestes soignés, sans précipitation aucune, tels qu'ils lui avaient été inculqués par ceux qui l'avaient créée. On avait beau apparaître différemment aux yeux des autres, on ne changeait pas ce que l'on était du jour au lendemain.

— Vous penserez à m'envoyer une carte d'invitation.

Oh, elle n'en doutait pas qu'elle entendrait à nouveau parler de cet évènement, et qu'elle finirait par savoir la date de la cérémonie tôt ou tard, mais avoir une carte, une preuve écrite, c'était toujours plus classe. Puis ce n'était pas le genre de bout de papier qui finirait dans sa poubelle, non, elle allait le garder, le préserver, et même débuter une collection, pourquoi pas. Être témoin à un mariage, être considérée comme une amie, ce n'était pas ce qu'une arme vivante pouvait espérer, et pourtant ce jour avait fini par arriver.




Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Entretien privé, annonce incongrue - Dim 29 Juin 2014 - 4:30

Très interessant à lire, surtout les réactions de Rain qui sont completement décalées et elle, qui ne comprend rien xD On a déjà vu le commencement, mais bonne chance pour ce mariage Abyby ^^


Amérindienne : 240 xps
Machine a Tuer : 275 xps

Xps attribués : Yep


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
Entretien privé, annonce incongrue
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un entretien privé [Pv Pomona]
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Bureau du Conseil-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page