Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Traître ? Ou Allié ?

Aller à la page : Précédent  1, 2
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Traître ? Ou Allié ? - Sam 12 Avr 2014 - 21:20

- Traître ? Ou Allié ? -

« Topaze... ! Topaze ! Essaye de récupérer mon pinceau dans mes cheveux avec ta bouche. Topaze, je t'en supplie ! »
La blondinette esquissa un sourire niais, les paupières closes, murmurant quelques mots du bout des lèvres.

« Nasline voyons, c'n'est pas le moment de peindre, dors... »
Puis, elle se mit à rire doucement en se tortillant légèrement, comme gênée dans ses mouvements. On lui touchait les jambes, les bras, la peau... Ça faisait des chatouilles.

« Arrête Nasline... T'es pas drôle... »
Souriante, la blonde battit des paupières, émergeant doucement de son état d'inconscience. Telle la princesse au petit pois, elle se sentait courbaturée, douloureuse. Elle devait avoir bien mal choisir sa position pour dormir... D'ailleurs, il lui semblait bien qu'elle se sentait un peu emmêlée, comme encombrée. Lorsqu'elle voulut tendre une main pour s'étirer, quelque chose sembla même la bloquer. Riant doucement, croyant visiblement à une farce, elle referma les yeux un instant, comme pour leur laisser le temps de s'habituer à la lumière pourtant faible et soupira doucement en rouvrant les yeux...avant de se figer de stupeur.

« M...Maya !? Qu'est-ce....Qu'est-ce qu'il se passe ? »
Un mouvement attira son regard et elle écarquilla les yeux en découvrant sur l'épaule de sa collègue plusieurs araignées qui se promenaient tranquillement. Au même instant, un frisson la parcourut en sentant quelque chose se poser sur son cou, puis sa joue. Prenant une grande inspiration, elle ferma les yeux et s'efforça de garder ses lèvres closes. Elle sentit l'effrayante bestiole à huit pattes grimper tout doucement et gémit légèrement, pétrifiée. Oh non elle n'avait pas de problèmes particuliers avec les araignées, mais il faut bien avouer que ce n'était pas particulièrement plaisant de se faire grimper dessus ainsi. Quelle était cette espèce d'araignée d'ailleurs ? Il y en avait de toutes sortes, certaines avaient des dards, d'autres des poils empoisonnés... Certaines aimaient pondre des œufs dans leur victime, d'autres les emballer vivantes pour les manger plus tard... Du moins... C'est ce qu'elle en avait entendu dire. Elle était loin d'être une experte en la matière. Ses connaissances biologiques se limitaient exclusivement à l'homme.

Dans un gémissement plaintif, elle se souvint brusquement des récents événements. Et il lui fallut réunir toute sa bonne volonté pour rouvrir ses paupières et déposer son regard sur Maya. Elle admira son self contrôle et déglutit en songeant aux paroles qui l'avaient réveillée. Attraper son pinceau dans ses cheveux ? Avec...ses dents ? Autrement dit... rouvrir la bouche malgré ces bestioles grouillantes et se débrouiller pour récupérer quelque chose dans les cheveux de son amie alors qu'elle était elle aussi en proie à ces mêmes bestioles grouillantes ?

Topaze frissonna, ferma les yeux un instant, prit une inspiration, puis elle s'avança avec précaution avant de pousser un léger cri et s'immobiliser. Dans sa jambe là, c'était quoi ? Une morsure ?

La respiration saccadée, elle tenta de se convaincre qu'il s'agissait de vers de terre aux dents bien aiguisées. Mais...croyez le ou non... elle avait du mal à se croire.

L'homme eut un petit rire et se détourna d'elles, satisfait.

« A chaque mouvement, vos chances de survie diminueront, bonne chance. »
Le regard de Topaze croisa celui de Maya et elle serra les dents. Ce pinceau... Il était important ? Peut-être auraient-elles dû se tenir au courant de ce genre de détails... Leurs domaines divins, leurs pouvoirs communs, leurs armes...

Enfin... Maya ne lui aurait pas demandé de faire ça, si ça n'était pas important. A moins qu'elle n'ait envie de peindre avec leur sang pour prévenir l'académie ? Une sorte de message antémortem ? Un « Hanks nous a tuer » dans les règles de l'art ?

*Allé ! Courage !*
Déterminée, Topaze attrapa le pinceau entre ses dents, encaissant courageusement les morsures.

Code par Topaze Aryia ©



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 841

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
14033/2000  (14033/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Traître ? Ou Allié ? - Lun 14 Avr 2014 - 19:00
- Traître ? Ou Allié ? -
Elles sont partout...

Topaze tente d'agripper le pinceau dans les cheveux de Maya... et pour lui faciliter la tâche, cette dernière colle sa joue contre le sol et essaye de tourner la tête le plus possible. Une fois que Topaze a l'instrument entre les dents, les déesses ne sont toujours pas tirées d'affaire. La transmission bouche-à-bouche est assez laborieuse... mais elles ont de la chance : le manche du pinceau est assez long pour leur permettre d'éviter tout contact buccal.

Voilà Maya armée.

Maintenant... elle n'a aucun moyen de bouger ses mains, attachées dans le dos de Topaze. Pour transmettre l'arme jusque-là, il va falloir faire preuve d'ingéniosité. Ou alors... peut-être peut-elle dessiner depuis sa bouche ? Elle n'a jamais essayé. Pourtant, elle est certaine que cela fonctionnera. Qu'importe que ce soit une main, un pied ou quoi que ce soit d'autre : le pouvoir divin vient d'elle-même, pas de ses doigts, ni du pinceau en lui-même d'ailleurs. Maintenant, le trait sera beaucoup moins précis... et elle va devoir œuvrer à l'aveuglette.

- Chardon... !

Elle vient d'involontairement donner un coup de genou dans l'entrejambe de sa collègue. Elle voudrait vous y voir : quand un monstre à huit pattes commence à se faufiler sous votre jupe, vous n'avez d'autres choix que de vous débattre le plus possible pour l'en empêcher. Et à force de bouger dans tous les sens, les plus proches voisins en subissent forcément les conséquences. Enfin bon, ça n'aura servi à rien... alors du coup, Maya ne cesse plus de se frotter à Topaze pour empêcher la progression ascendante de la vilaine bestiole. Il ne faut pas croire : son cœur bat à mille à l'heure, battements qui doivent résonner jusque chez Topaze puisqu'elles sont bien saucissonnées ensemble.

Garder ses esprits en toutes circonstances...
Alors, que dessiner ? Une lame. Mais allez couper une corde avec un couteau... C'est le genre de chose qui ne marche que dans les films. Ou peut-être que... ?

- Ve poivon des ferpents !

Topaze risque de ne rien comprendre... Le poison qu'ils ont dans leurs crochets a peut-être des propriétés corrosives. Il faudra en répandre sur une lame et tester sur la corde, c'est sans doute leur meilleure chance.
Alors, Maya tourne la tête et une peinture argentée se dessine dans l'air, là où passent les poils du pinceau. Elle recule son visage et fait un second passage en tournant sa tête de l'autre sens. Elle regarde le dessin flottant en réfléchissant. De son côté, Charlie Hanks semble tout d'un coup très intéressé par cette magie intrigante... assez, en tout cas, pour se dissuader d'intervenir.

Maya se retourne pour se retrouver au-dessus de Topaze. Aucune connotation particulière, c'est juste pour que ses mains et ses genoux touchent le sol. Elle peut ainsi se déplacer et traîner Topaze avec elle. Seul défaut de la méthode : elle racle sa peau contre le sol pour réussir à ramper. Toutes les deux se font mordre, toutes les deux souffrent... mais il n'y a pas 36 solutions pour se sortir de cette situation.
Il suffit d'un mètre à peine... et Maya tourne la tête vers son dos. Elle jauge la position du dessin en comparant avec la position des mains de Topaze. Quelques centimètres à droite. Elle bouge et se retourne à nouveau... puis se stoppe en grimaçant. Une araignée, plus grosse que toutes les autres, vient de planter son dard dans sa jambe qui s'engourdit très rapidement. Plus une seconde à perdre : Maya matérialise une lame très affûtée qui tombe pile entre les doigts de Topaze.

Cette fois, Maya tourne la tête vers sa partenaire pour la regarder dans les yeux.
C'est toute pleine d'émotion qu'elle espère que celle-ci comprendra...
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Traître ? Ou Allié ? - Sam 19 Avr 2014 - 21:55

- Traître ? Ou Allié ? -
Cette douleur... C'était... insoutenable... Toutes ces morsures, toutes ces piqures... Elle se sentait engourdie, la tête lui tournait. Son Domaine Divin s'activait en vain, s'épuisait même, il essayait d'agir partout à la fois, de chasser le poison, d'en réduire l'avancée, de réparer, supprimer et remplacer les cellules détruites, de se protéger, de lui redonner des forces, de contrer les effets secondaires... Elle ne savait plus ou donner de la tête, les sensations multiples la rendaient folle.

Elle avait récupéré le pinceau et maintenant ? Qu'est-ce qu'elle faisait la Maya ?

« Chardon... ! »
« Hmpf ! »
Alors ça... La pauvre blondinette sursauta. Instinctivement elle voulut porter ses mains à sa douleur mais ne parvint qu'à cogner le dos de sa compagne d'infortune. Dans le même temps, mue par un réflexe là encore, elle voulut rabattre ses jambes sur son buste pour se recroqueviller sur elle-même mais ne put que taper ses genoux contre ceux de Maya.

Résultat de la course ? La douleur était toujours là, mais elle avait également mal aux genoux et aux poignets. Tout ce qu'il lui restait ? Grogner, ronchonner, maudire Hanks et sa clique, maudire cette situation, ces bestioles et cette mission dans son intégralité.

Et voilà que Maya se frottait à elle maintenant. C'était...plutôt gênant pour la petite blonde. Très étrange, trop...charnel. Elle n'avait jamais été aussi proche de quelqu'un aussi longtemps. Quelques câlins avec un nombre restreint de personnes, quelques situations gênantes, mais jamais plus de quelques secondes, une ou deux minutes tout au plus. Là c'était carrément interminable, une horreur.

« Ve poivon des ferpents ! »
Huh ? Mais encore ?

Haussant un sourcil, Topaze dévisagea un instant Maya. Pourtant, elle n'osa pas l'interrompre dans sa réflexion. Alors elle ne dit mot, se contentant d'éviter les coups de pinceau du mieux qu'elle put.

Dans l'air une forme se dessinait. Ca c'était du domaine divin de compét'. Et tandis qu'elle observait l'objet avec cet air subjugué que Nasline détestait tant, elle se sentit doucement basculer. Dans son dos, une araignée qu'elle avait malencontreusement écrasé émit un craquement peu mélodieux, mais ça en faisait au moins une de moins. Et malheureusement, comme pour la punir, les autres araignées qui avaient échappé à ce sort funeste plantèrent leur dard sournois dans sa peau, lui arrachant un grognement.

Tant bien que mal, elle s'efforça de travailler en équipe avec Maya dans son entreprise de se déplacer. Mais je vous mets au défi de le faire convenablement les pieds et les mains attachés derrière sa collègue, les jambes recouvertes de serpents, le corps parcouru d'araignées grouillantes.

D'ailleurs parlons-en de ces bestioles. Si l'un des renégats divisé et métamorphosé avait entrepris avec perversion de remonter sous la jupe de Maya, le deuxième quant à lui n'avait visiblement pas l'intention de le laisser s'amuser seul et avait envoyé un de ses serpents remonter sous le chemisier de la blonde. Les réjouissances étaient lancées, non contentes de les chatouiller et les mordre, les bestioles s'insinuaient dans des endroits interdits.

Soufflant pour conserver son calme et luttant pour organiser son pouvoir, c'est avec une certaine surprise qu'elle accueillit finalement la lame entre ses doigts et, se figeant, croisa le regard plein d'espoir de sa collègue.

Zut. C'était à elle d'agir ?

Ses doigts glissèrent sur la lame, la plaçant difficilement entre ses mains afin de découper les cordes au niveau de ses poignets sous le regard amusé d'Hanks.

« Vous êtes coriaces, on ne peut pas vous enlever ça. Mais vous perdez votre temps. »
« Et nous le perdons aussi. Laissez-moi les tuer, qu'on en finisse avec ces tortures idiotes... »
« Tiens, Leya, tu es de retour ? As-tu prévenu nos collègues ? »
« Oui. Mais je persiste à dire qu'il vaut mieux les tuer. »
« Certes, certes... Patience... »
Code par Topaze Aryia ©



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 841

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
14033/2000  (14033/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Traître ? Ou Allié ? - Sam 26 Avr 2014 - 8:33
- Traître ? Ou Allié ? -
Déchiquetage en beauté

C'est une sensation… très désagréable. D'engourdie, sa jambe est passée à l'état « inexistante ». Maya a beau se retourner, regarder et voir cette pièce maîtresse de son corps, impossible de la bouger. Impossible de ressentir quoi que ce soit, rien, comme si tout d'un coup, son cerveau avait désappris à l'utiliser. En plus de ça, la pauvre et faible déesse est prise d'une violente fièvre qui la fait transpirer abondamment… et ce n'est pas le contact rapproché avec Topaze qui va l'aider à se rafraîchir.

Fichue araignée.

Maya grimace.
Elle gémit, posant sa tête sur l'épaule de sa partenaire de mission.
Mais il ne faut pas se laisser aller, parce qu'à côté, les méchants continuent de comploter. Oui, les « méchants »... les traîtres, les tueurs, les idiots qui ne pensent qu'au pouvoir et à la fortune. Est-ce amusant de regarder ses victimes se faire torturer ? Seuls des fous peuvent prendre plaisir en observant le malheur des autres… et qu'ils soient dieux ou humains, ils auront le sort qu'ils méritent.

Maya se redresse et regarde dans son dos pour la énième fois… et comme à chaque fois qu'elle se retourne, elle a l'impression que l'araignée a encore gagné en volume. Elle doit faire près de 20 centimètres de hauteur maintenant : ça ne peut définitivement pas être une tarentule classique. Conclusion logique : ce serait le dieu métamorphe. Celui-ci remonte le long de sa jambe tranquillement et ne cesse de planter son dard, encore et encore, sans que la Déesse ne ressente quoi que ce soit. Impossible d'agiter la jambe pour l'éjecter de là… de quoi perdre tout espoir.
Pinceau en bouche et débordante de volonté, Maya recommence à effectuer quelques mouvements désordonnés pour dessiner dans l'air. Quoi ? Dans quel but ? Elle n'en est pas sûre… mais force est de constater que le trait est épais, argenté, transparent… donc quasiment invisible. La concentration lui manque, son esprit est confus… peut-être tente-t-elle quelque chose de trop difficile par rapport à sa situation ? Peut-être fait-elle simplement diversion pour laisser le temps à Topaze de se libérer ?

Deux rectangles, plus ou moins parallèles, reliés par des droites tout le long de leur périmètre… c'est une cage. Une prison spéciale pour « monstre divin à huit pattes », qu'elle sait incapable de distinguer correctement les formes. Notre apprentie n'a plus qu'à racler une nouvelle fois le sol pour avancer, lever le popotin, puis matérialiser le dessin pile quand le métamorphe le traverse, sûr de lui.
Résultat immonde digne d'une boucherie : deux pattes coupées net par les barreaux de la cage qui apparaissent instantanément là où se tenait le dessin, et un hurlement horrible, caractéristique des monstres divins mécontents. La cage est pile à sa taille. Alors, lorsque celle-ci glisse sur le flanc de Maya et bascule sur le côté en se retournant, la créature termine sur le dos sans la moindre possibilité de se retourner. Et selon les statistiques… personne n'a jamais brisé du titane à mains nues. Le piège s'est refermé sur celui qui croyait être le plus malin.

Maya crache son pinceau sur le sol alors que toutes les araignées quittent les corps des deux femmes en direction de leur chef, leur guide, sans qui elles ne sont rien.

- Ne jamais s'aventurer dans un dessin… jamais.
- Ça suffit ! fait la prénommée Leya.
- Laisse. Nous n'avons aucune raison d'avoir peur. Elles sont mignonnes… dans leur entreprise perdue d'avance.
- Pff…

Leya s'approche des deux captives et ramasse le pinceau, sous les vives protestations de Maya. Elle l'examine entre ses doigts, puis regarde Maya et Topaze d'un air tout à fait déterminé. De toutes les personnes ici présentes, c'est sans doute la seule qui prenne les deux filles au sérieux.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Traître ? Ou Allié ? - Mer 23 Juil 2014 - 2:35

- Traître ? Ou Allié ? -
Ça ne fonctionnait pas... La lame grattait la corde, mais à ce rythme, ses mains ne seraient pas détachées avant demain. Cessant momentanément sa besogne, Topaze lâcha un soupir las. Elle se sentait si faible... Elle avait bloqué son domaine divin avant qu'il s'épuise totalement et l'épuise elle par la même occasion, mais visiblement, le mal était déjà fait... A moins que ce soit l'effet des différents venins dans son corps ? Allaient-elles mourir là ? Dans cette position inconfortable et indécente ? Aux mains de ces hommes ? Dans cette maison surprotégée ? Dans cette ville humaine ?

D'un air éteint, elle posa son regard sur la femme qui s'était rapproché et avait saisi le pinceau de Maya. Puis elle soupira de nouveau en regardant le plafond. Il fallait qu'elle réunisse ses esprits un instant, qu'elle fasse fonctionner ses neurones et trouve une solution. Qu'avait-elle à sa disposition ? Une lame qui avait décidé de prendre son temps... un domaine divin presque épuisé qui ne pouvait pas attaquer les cordes de toute manière... Ah il y avait ses ailes... Peut-être qu'avec la puissance du déploiement, elle pourrait casser les cordes ? ...et déboiter les bras de Maya accessoirement... Mauvaise idée. Bon...

*C'est fichu...*
Autant se rendre à l'évidence, elles étaient bloquées, leurs ravisseurs allaient bientôt recevoir la visite de quelques copains probablement peu amicaux et bien que les araignées s'en étaient allées, il restait les serpents.

*Les serpents ?*
Comme un flash, un souvenir resurgit de son cerveau embrouillé. La dernière phrase de Maya. Qu'avait-elle voulu dire par là ? Devait-elle s'occuper de neutraliser les serpents puisque sa compagne s'était débarrassée des araignées ? Non... Il était question de leur poison. Maya essayait-elle de lui dire que son corps était paralysé ? Que faisaient les serpents au juste ? Elle n'avait jamais étudié ça... Dans les films, il y en avait de toutes sortes...

Tiens d'ailleurs, voilà que l'un d'entre eux venait s'enrouler autour d'un de ses bras. N'était-ce pas celui qui quelques minutes auparavant était tranquillement passé entre ses seins ? Enfoiré... Si seulement, elle pouvait...

« Haaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! »
D'un mouvement sec, elle saisit dans sa main gauche la tête du serpent qui venait d'enfoncer ses crocs dans son hypothénar droit, la faisant lâcher la lame.

Dans la pièce, un rire retentissait, Hanks se délectait de son cri de douleur. Leya, quant à elle, avait lâché un grognement après avoir sursauté et rangeant le pinceau dans la poche arrière de son jean s'éloignait de quelques pas. Cet imbécile de Hiss s'était enfin décidé à gouter à la chair de la blonde visiblement.

De son côté, Topaze avait les larmes aux yeux et gémissait de douleur, serrant ses doigts autour de la tête écailleuse. Sa peau...elle semblait fondre, comme rongée...

Leur salut était là... C'était évident. Il fallait qu'elle réunisse son courage, qu'elle agisse vite et bien. Son regard embué de larmes croisa celui de Maya et elle serra les dents. Doucement, Topaze se pencha sur le côté en lâchant un râle, laissant leurs corps cacher ses mains et la lame tomber au sol. Puis, desserrant délicatement son étreinte, elle s'efforça d'orienter la gueule du serpent vers la corde. Plusieurs fois, les crocs effleurèrent sa peau tandis que la corde lacérait ses poignets.

Et puis, enfin, ils se refermèrent sur la corde. Deux secondes plus tard, Topaze libérait ses mains, attrapait la lame, roulait sur le dos de Maya, et se redressait tant bien que mal en criant avec force et autorité.

« Maya, Baisse tes mains ! »
Et sans attendre, douloureusement, ses ailes se déployèrent et se refermèrent sur elles en guise de protection.

« J'vais pas tenir longtemps... »
Tenant toujours le serpent fermement, elle s'attaqua aux autres cordes à sa portée, ne resterait que celle enserrant les mains de Maya.

Code par Topaze Aryia ©



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 841

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
14033/2000  (14033/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
avatar
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Traître ? Ou Allié ? - Mer 23 Juil 2014 - 19:46
- Traître ? Ou Allié ? -
Autant éviter que ce ne soit la fin.

La manœuvre est compliquée : dans son dos, en aveugle, Topaze tente de manipuler le serpent afin qu'il lacère les dernières cordes dérangeantes. Grâce aux ailes divines de la déesse, les deux femmes sont protégées d'une intervention extérieure... et par chance, les crocs du serpent ne se logent pas dans la chair de Maya.

Elle est libre, pile au moment Topaze semble à bout et que ses ailes disparaissent.

Ni une ni deux, Maya se lève... Non, elle ne se lève pas, sa jambe refuse de la porter ou simplement de bouger. Elle se contente de se redresser et de récupérer sa lame, puis de la planter dans les derniers cordages qui lient leurs chevilles ensemble. Sans perdre une seconde, elle récupère ensuite le serpent des mains de sa collègue, puis lui enfonce le couteau dans la base de sa tête. Elle transperce, touille, puis enfonce la lame dans le sol pour empêcher le dieu métamorphe de bouger.
Transpirante et épuisée par son effort, Maya lance un regard de défi aux deux protagonistes restants qui ne sourient plus du tout...

- Mes félicitations, vous vous en sortez plutôt b...

C'est fini, le temps du blabla.
Alors que Charlie parlait, Maya a pris Topaze dans ses bras et a déployé ses propres ailes divines. La seconde suivante, elle fonçait déjà sur ses ennemis... qui, ne pouvant s'écarter à temps, sont soufflés sur les côtés par le vent provoqué par les battements d'ailes. Grâce à sa grande vitesse et une épaule droite solide, Maya défonce la porte de la pièce où elles étaient retenues.
Maintenant, il faut analyser la nouvelle pièce, et surtout trouver le moyen de remonter du sous-sol. Un escalier ? Une trappe dans le plafond ? Maya y vole bien volontiers et défonce toute une partie du plancher. Elle se pose doucement sur le sol, grimaçante, ressentant désormais des douleurs absolument partout... mais la récompense est là : l'extérieur est en vue, même si la nuit a repris ses droits.

Dans un dernier effort éprouvant, Maya bat des ailes et redécolle, repoussant toutes sortes d'objets dans tous les sens et provocant casse et bruit astronomique. Elle fonce vers une fenêtre et la brise, pour enfin retrouver l'air libre. Des morceaux de verre viennent se loger un peu partout sur son flanc droit, mais grâce à ses ailes et à leur protection somme toute relative, Topaze est épargnée.

Finalement, elles tombent, se quittent et roulent toutes les deux sur l'herbe... le tout sacrément violemment. Maya termine sur le dos, le regard tourné vers les étoiles. Tout s'est passé très vite, les voilà libre... et pourtant, rien n'est encore terminé. La jeune apprentie tente de se relever, mais vu la force herculéenne qu'elle doit déployer juste pour se redresser de quelques centimètres, ce sera inutile d'insister. Elle repose donc sa tête sur le sol et fouille dans sa poche pour en sortir son Dea'portable, intact.
Une explosion retentit dans la maison. Maya se protège le visage du souffle brûlant, puis observe, incrédule, les fondations de la maison prendre feu. Accident ? Effacement des traces volontaire ? Dans les deux cas, le temps compte : les corps disparaîtront très rapidement, laissant planer le doute sur la mort ou la disparition.

Maya compose le premier numéro qui lui vient à l'esprit, celui d'un responsable de l'Académie. Le superviseur de l'opération. C'est un appel risqué qui pourrait leur faire rater leur examen, mais il ne peut en être autrement.

- Maya Tensho... demande du renfort pour la mission « Traîtrise Charlie Hanks »… La maison brûle, impossible d'appréhender le suspect ou d'éviter sa fuite… blessées sur place… demande… renfort...

Elle laisse tomber le téléphone de ses mains, toujours allumé.
L'esprit vient de céder au corps, pour la deuxième fois de la journée.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Traître ? Ou Allié ? - Lun 4 Aoû 2014 - 0:30

- Traître ? Ou Allié ? -
Quels étaient ces picotements à la surface de ses ailes ? Elles s'engourdissaient, semblaient peser de plus en plus lourd. Tant bien que mal, Topaze essayait de ne pas se laisser décontenancer, de lutter contre sa fatigue physique et morale. Maniant le serpent avec minutie et précaution, prête à lui infliger une blessure s'il se rebifait, elle priait intérieurement pour ne pas blesser Maya et ne pas être mordue à nouveau. Après tout, une corrosion comme celle qu'elle avait reçu à la main pourrait être fatale dans son dos si elle atteignait la moelle épinière. C'était un coup à rester paralysé... à moins que l'infirmière de l'académie soit en mesure de soigner ça ? Ou peut-être elle même ? Elle n'avait jamais eu l'occasion de tenter l'expérience et à vrai dire, c'était pas dommage.

Un froid glacial commençait à se propager dans son dos quand enfin, les crocs se refermèrent sur la corde. La jeune femme sentit sa force vaciller juste au moment où les mains de sa compagne d'infortune se détachaient. La seconde d'après, ses ailes s'évaporaient en une trainée de poussière blanche et lumineuse comme la neige, neige qui retomba au sol délicatement.

Suivant l'exemple de sa compagne, la blonde se releva doucement en titubant, serrant le poignet de sa main blessée dans sa main valide. Son souffle était rauque, la douleur lancinante, la fatigue tenace, le poison corrosif semblait continuer à gagner du terrain mais à moindre vitesse. Pourtant son pouvoir s'affolait sans parvenir à changer quoi que ce soit. Elle n'en avait plus la force, il ne fonctionnait plus et elle avait l'impression de sentir chaque cellule mourir l'une après l'autre. Plein de désarroi, le regard de Topaze intercepta le regard glacial de la renégâte qui se tenait aux côtés d'Hanks et il lui parut soudain comme une évidence la provenance de ce froid qui l'avait assiégée un peu plus tôt et persistait dans son dos, comme une étreinte glacial.

Mais à peine ce constat était-il fait que les bras de Maya l'enserraient à nouveau. Son étreinte était étonnament ferme lorsque ses immenses ailes se déployèrent à la grande surprise de Topaze. Elles auraient vraiment dû parler de leurs pouvoirs...

Là, tout s'accéléra, tel un avion de chasse, Maya s'éleva en l'emportant avec elle. Terrifiée, la blonde s'accrocha fermement à ses épaules et retint son souffle. L'impulsion d'air envoya valser leurs ennemis encore debouts. D'un coup d'épaule, Maya défonça une porte, puis une trappe et enfin une fenêtre. La jeune femme s'était visiblement transformée en buldozer détruisant tout sur son passage. Leur course se termina à la sortie de l'immense manoir, les bras de Maya la lâchèrent et elle atterrit violemment sur l'herbe, roulant sur plusieurs mètres avant de s'arrêter, les bras et les jambes en étoile, les yeux posés sur le ciel étoilé.

Un petit rire échappa de ses lèvres rosées, rire couvert presque immédiatement par une déflagration dont elle se protégea maladroitement, les mains devant le visage. Il ne manquait plus que ça, des flammes... Ses doigts se recroquevillèrent sur son visage tandis qu'elle s'efforçait de faire taire cette peur sourde qui s'emparait d'elle lorsqu'elle était confrontée de près ou de loin à cet élément qui avait tué ses deux parents.

A quelques mètres, la voix de Maya s'éleva. La blonde l'écouta d'une oreille distraite, puis le silence retomba.

« Euh... Maya ? »
Rien.

« Mayaaaa ? »
Se redressant avec précaution sur son coude, Topaze jeta un regard à son amie et se figea. Elle s'était évanouie...

Difficilement, la blonde s'agenouilla, puis s'aidant de sa main indemne, elle s'approcha lentement de la jeune femme. Minutieusement, elle vérifia son pouls et s'assura que l'appareil respiratoire fonctionnait encore. Puis d'un regard circulaire, elle sonda les environs plongés dans la pénombre. Aucune âme qui vive à priori, mais peut-être valait-il mieux se cacher.

Code par Topaze Aryia ©



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6545

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6640/6000  (6640/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Traître ? Ou Allié ? - Mar 19 Aoû 2014 - 12:19
Maiiiiieuuh, je voulais le bisou moi ;w;

M'enfin comme la mission, tout ne peut pas avoir un happy end ! /ZBAFF/

Vu les personnages, on ne devait sans doute pas s'attendre à beaucoup d'action et pourtant je ne me suis pas ennuyée une seule fois en lisant vos posts. C'était fun, bien ficelé et surtout avec des zones d'ombre bien frustrantes comme il faut. Bande de vilaines o/

Vous deux devrez en tout cas rp plus souvent ensemble. =3

Allez, et un examen de validé ! \o\

PS : Un p'tit conseil Topaze, si tu reprends pas les paroles de ta partenaire, tu auras sans doute plus de caractères disponibles pour ton post à toi et tu arrêteras de râler



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Traître ? Ou Allié ?
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» [Complet]L'axe et les alliés
» Devenons alliées (Hermy)
» Allié en perspective ! [Dionysos & Callisto]
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Christian Vs Cena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville :: Quartier des affaires-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page