Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Voyage à la montagne (quete d'hiver)

Invité
avatar
Invité
Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Lun 17 Fév 2014 - 10:18
Maëlia se promenait dans l'aile des salles de cours pour la toute première fois sans que quelqu'un l'y ait directement conduite et sans avoir prit le moindre détour et ce simple petit fait, insignifiant pour beaucoup, rendait sa journée superbe et pleinement réussit. Peut être même qu'elle trouverait une salle avec un cours intéressant et ou elle serait vraiment douée. Une telle matière n'existait pas de son vivant, mais après tout elle était bien devenue une apprentie déesse, tout était possible.

Elle venait d'arriver devant une salle avec une porte de bois extrêmement commune, le genre de porte en bois qu'elle ne franchirait pas sur un coup de tête, le genre de porte en bois qui ne la distrairait pas de son objectif. Donc forcément cette porte était la bonne c'était celle la qu'elle devait prendre pour aller au tout premier cours de sa vie. Sans hésitation, persuader de l'exactitude de son raisonnement, l'apprenti déesse passa la porte pour pénétrer dans une salle assez petit occupé par une dizaine d'apprenti dieux en train d'écouter un professeur ou une personne importante de l'académie qui se trouvait devant eux.

La jeune fille s'avança, passant entre deux autres élèves pour voir plus clairement la personne qui allait prendre la parole. Elle espérait que l'intituler du cours serait vite donner qu'elle puisse s'éclipser si c'était un cours absurde du genre "entretient des plantes carnivores sud-saharienne de 10m de haut." C'était un homme assez grand qui se tenait devant eux, un petit tas de feuille dans les mains, surement des notes essentielles pour son cours, il prit la parole d'une voix graves mais douce donnant à Maëlia l'impression qu'il était une sorte de vieux sage.

"Bonjour.

Alors je vois que vous êtes assez nombreux pour cette réunion d'information, c'est une bonne chose. Nous avons besoin de deux volontaires pour une mission dans le monde humain..."


Ce n'était donc pas une salle de cours, juste une petite salle de briefing pour les apprentis-dieux qui retournaient sur terre, rien qui puisse l'intéresser. Après tout elle n'avait aucune envie de retourner sur terre et n'avait pas encore suivit le moindre cours ce qui la rendrait surement totalement inutile lors de ce travail. La jeune fille fit volte face commençant à se diriger vers la sortie.

"... Cette année l'hiver est en danger, vous donnez tous les détails serait long et inutils. Sachez juste que vous devrez vous rendre sur l'Himalaya afin de récupérer de la neige magique..."

Maëlia s'était figée, les simples mots neiges et magiques employés séparément avaient assez de force que pour capter l'entièreté de son attention, les combiner dans une même phrase était un coup trop puissant et son esprit avait commencer à s'emballer. Dans sa tête des mondes entiers étaient refaçonner par de la neige magique, tantôt elle créait un groupe de bonhomme de neige magicien, tantôt les flocons s'amusaient à givrer et recouvrir des gâteaux appétissant, ....

"... Évidemment cette mission ne sera pas sans risque, même des alpinistes chevronnés ont péri sur cette montagne et la neige risque d'être protégée, soyez bien sur de vous et de vos capacités avant de vous engager ..."

La blondinette n'entendait même plus les mots de l'organisateur, elle était beaucoup trop fasciné par toute les merveilles que la neige magique pouvait réaliser dans son esprit. Ses pieds se retournèrent à nouveau sans même qu'elle n'en ai conscience pour écoute attentivement la suite même si son cerveau préférait de loin la fantasmer.

"Donc, est ce que j'ai deux volontaires parmi vous?"

Cette dernière phrase avait remis son cerveau en marche, connectant rapidement ses neurones, de la neige magique elle devait réagir vite ou cette chance unique allait lui passer sous le nez. Malheureusement comme souvent lorsque son esprit était embrouillé ou cherchait à réagir plus vite que le câble de ses nerfs ne le permettaient, ses membres répondaient aux influx de façon chaotiques, imprécises et hasardeuse. Son pieds droit se prit alors dans un tout petit accros dans le parquet de la pièce, projetant son corps vers l'avant, normalement elle aurait tenter de courir pour se rattraper ou alors elle aurait embrasser le mur face à elle à moins que ce ne soit le sol, mais la c'était impossible car juste devant elle se trouvait une autre fille. Sans pouvoir rien y faire Maëlia se heurta à cette dernière la prenant au dépourvu et l'emportant avec elle au sol juste sous les pieds de l'instructeur.

"Parfait vous démarrez dans une heure mais avant de partir n'oubliez pas de récupérer tout ce qui pourrait vous être utile."

Il fit immédiatement volte-face pour quitter la salle par l'arrière alors que tout des murmures commençaient derrière elles. Il n'avait visiblement pas envie de perdre du temps ou de laisser la moindre chance aux demoiselles de faire marche arrière. La blondinette se releva rapidement remettant en place la jupe qu'elle avait récupérer aléatoirement au matin et tendant la mains à Kika pour l'aider à se relever c'était la moindre des choses.

*C'est un peu a cause de moi si elle est tombée, j'espère qu'elle ne s'est pas fait mal.*

Elle en tout cas ne ressentait aucune douleur suite à la chute bien que son genou ait heurté le sol et elle en était vraiment heureuse. C'était rare qu'une chute ne lui fasse à ce point que du positif, l'apprentie déesse avait pu avoir le droit d'aller chercher la neige magique elle ne savait plus où et en plus avec une partenaire surement très sympas sans pour autant se faire mal. Un immense sourire éclairait son visage alors qu'elle se présentait.

" Maëlia Greenwoods, c'est un plaisir de rencontré, on a vraiment de la chance hein! On va allez chercher de la neige magique pour sauver l'hiver, c'est comme passé un moi entier dans une super salle de jeu avec des jouets par milliers et des amis pour s'amuser."


Dernière édition par Maëlia Greenwoods le Ven 7 Mar 2014 - 11:58, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Lun 17 Fév 2014 - 15:22
Kika était tout au fond de la classe près du radiateur. Son regard lassé rivé vers l'extérieur ne laissait aucun doutes quant à l'intérêt qu'elle portait à cette réunion d'information. A vrais dire, elle y était parce qu’elle n'avait pas vraiment quoi que ce soit d'autre à faire, alors autant faire acte de présence de temps en temps. Elle écoutait d'une oreille distraite ce qu'il se disait, réfléchissant à comment elle pourrait bien occuper le reste de sa journée, et ce qu'elle ferais du journal intime qu'elle avait récupérer à sa manière du garçon qui était devenu son souffre douleur actuellement.

Au bout d'un moment, elle lâcha un soupir auquel se mêlait ennuis et exaspération et n'hésita pas à la faire entendre tout en fixant toujours l'extérieur de son impassible air las, mais bien qu'ayant entendu le soupir, l'instructeur ne fit mine de s'interrompre. Ce qui venait de l'exaspérer à l'instant n'était autre que le ton monotone et je-m’en-foutiste de l'instructeur qui souhaitait envoyer les élèves récupérer cette stupide neige glaciale au péril de leur vie. Car oui, il y en a déjà qui n'y seraient pas revenus visiblement. Des alpinistes, qui plus est. Des gens vraisemblablement aptes à s'engager dans une montagne et d'en ressortir en vie.

Avant que le piètre orateur eu finit son monologue, Kika s'était déjà levée et se dirigeait vers la sortie, provocant l'apparitions de quelques murmures. L'uns deux provenait du banc double qui était juste en face d'elle. Il y avait deux garçons. L'uns d'eux murmurait sur le dos de Kika alors que l'autre lui demandait silencieusement de se taire, visiblement mal à l'aise. En jettant un coup d'oeil rapide, La jeune fille reconnus ce dernier auquel elle adressa un sourire carnassier qui le fit se pâlir. Une ancienne victime de ses tortures mentales sexistes. Rien qu'à le voir pâlir ainsi sauva la journée de l'adorable brunette qui se dirigeait vers la sortie. Enfin... C'était son sentiment jusqu'à ce qu'on la heurte de plein fouet ne manquant pas de la faire tomber à la renverse. Elle réussi à amortir sa chute en arrière tant bien que mal sans se fouler quoi que se soit.

Appuyée sur ses deux coudes à terre, elle observa la fillette qui venait de la percuter tel un semi-remorque. Une blondinette au visage quasi angélique. Mais surtout,

*Pfff... Quelle cruche...*


"Parfait vous démarrez dans une heure mais avant de partir n'oubliez pas de récupérer tout ce qui pourrait vous être utile."

"Que... Quoi ?!? Mais... HAY ATTENDS !"


Toujours à terre, elle tendais la main vers le prof comme pour l'empêcher de s'éclipser, mais il n'y prêta strictement aucune attention et disparut derrière la porte. Une punition pour son sale comportement ? Probablement, et la jeune femme commençait à enrager. La blondinette s'était relevée entre temps et lui tendais la main pour l'aider à se relever. Une invitation qui étonnement venant de Kika fut acceptée. Difficile de dire non face à un visage pareil, même pour elle. Mais elle ne s’appuya tout de même pas trop sur l'aide de l'autre fille de peur de la faire tomber à nouveau. Après tout, elle venait de prouver qu'elle ne tenait pas trop bien sur ses jambes. Une fois relevée, elle balaya la classe d'un regard d'une température qui approchait maximum les moins cinquante degrés Celsius pour faire s'interrompre les murmures. Du haut de son mètre soixante, elle parvint avec son regard polaire à glacer le dos de certaines ex-victimes et de certains dont les rumeurs étaient arrivés à leurs oreilles et suffisaient à les refroidir suffisement pour qu'ils tentent d'éviter ce regard. La plupart cependant continuaient leurs murmures et la regardaient avec défiance. Elle allait encore devoir trouver de nouveaux moyens de torture psychologique...

Suite à ce balayage oculaire, une voix vint réchauffer un peu l'ambiance de la salle. C'était Maëlia qui se présentait. Kika la regarda, le scepticisme de son regard s'accentuant à mesure que son interlocutrice lui parlait. Elle ne put s'empêcher de se demander si c'était une blague. C'était pas possible que cette fille soit aussi cruche et niaise non ? Et pourtant... Quand on regardait son expression, il était difficile de penser que ses paroles n'étaient pas tout à fait innocentes et honnêtes. Kika porta une main à son front en soupirant.


"Désolée, mais ce sera sans moi. tout ça ne m'intéresse pas et il est pas question que je sois désignée d'office sans avoir mon mot à dire par un deumeuré de prof. Sur ce..."

Elle la contourna pour sortir de la salle et lui faisant signe "salut" de la main en lui tournant le dos. Sortant de la classe, elle partis sous le préau qui se trouvait à deux pas de là et s'appuya sur la rembarre pour et plongea son regard dans le vide quelques instants. Jusqu'à ce que du moins elle sentis quelque chose tirer après sa manche. En tournant la tête, elle aperçut une petite tête blonde aux yeux irrésistibles...

"... C'est une blague?..."
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Lun 17 Fév 2014 - 15:53
"Désolée, mais ce sera sans moi. tout ça ne m'intéresse pas et il est pas question que je sois désignée d'office sans avoir mon mot à dire par un deumeuré de prof. Sur ce..."

La jeune fille qui était plus grande qu'elle venait de s'offusquer devant le manque de tact du professeur. Évidemment Maëlia était tellement excité par la neige magique qu'elle n'avait pas penser que le professeur ne leur avait même pas donner l'occasion de s'excuser auprès des autres d'avoir si vite prit la place et à voir la tête qu'ils tiraient tous maintenant ils n'étaient visiblement pas à l'aise. La brunette s'inquiétait surement de sa réputation ou de perdre un ami à cause de cela et c'était entièrement sa faute cela la faisait culpabiliser affreusement. Mais Maëlia n'était pas du genre à se laisser abattre, elle partis directement à la poursuite de Kika qu'elle retrouva sous le préau un peu après. Arrivant derrière elle sa boite à donut ouverte et tendu en avant elle tira sur la manche de la garçon manqué.

"... C'est une blague?..."

Cette remarque surpris grandement Maëlia qui tenait toujours sa boite devant elle. L'apprentie déesse répondu sur un ton tout à fait neutre.

"Bas non c'est un donut. Tu n'aime pas les verts?"

La blondinette referma sa boite pour la réouvrir et le donut vert qui s'y trouvait avait été remplacé par un donut bleu dont Maëlia n'avait pas la moindre idée de l'arôme. Elle inclina alors la tête et commença à parler à une vitesse affolante.

"Je suis désolée de t'avoir fait tomber sans même m'excuser ou voir si je t'avais fais mal, puis je t'ai embarqué la dedans avec moi alors que tu avais surement un autre ami avec qui tu voulais allez j'ai vraiment pas fait exprès je trébuche tout le temps, mais ça c'est à cause de mon équilibre apparemment il a pas encore compris comment il devait fonctionné, heureusement en montagne y a de la neige pour amortir les chutes. Ahhhh zut je recommence à m'exciter pour se voyage alors que j'ai pas encore fini de m'excuser, oui donc voila je voudrais pas que tu sois fâchée avec quelqu'un parce que c'est un peu a cause de moi que tu es la et je pourrais leur expliqué j'ai pas vraiment réfléchit avec cette histoire de neige magique..."

Ha cet instant sans y réfléchir Maëlia saisit la main de Kika, ses yeux s'enflammant d'une joie et d'une envie sans limite alors que ses paroles s’accélérait encore.

"... T'imagine de la neige magique, c'est vraiment troooooop génial, si on était pas des apprenties déesse je penserait que c'est une blague; mais là c'est de la vraie de vraie neige magique, avec des boules de neige enchantée et des bonhommes de neiges qui parlent et qui font des batailles de boule de neige ça va être le truc le plus incroyable au monde..."

Maëlia lâcha alors la main de Kika, tellement emportée dans son propre récit elle avait commencer à jouer la bataille de boule de neige dont elle commentait les moindres détails, du nez en carotte un peu trop gros du capitaine de l'équipe rouge, à la branche de bois pliées servant de bras au plus petit des bonhommes de la bleu. La blondinette recula rapidement pour éviter une boule de neige imaginaire cognant ses deux pieds l'un contre l'autre dérapant vers l'arrière droit sur une rambarde qui donnait sur un jardin deux mètres plus bas. La jeune fille ne pouvait arrêter le poids de son corps passa par dessus cette dernière pour arriver sur un tapis de gym pas encore ranger dans le local à matériel situé un peu plus loin. Alors qu'elle venait d'arriver elle vit la tête de Kika passé par dessus la rambarde pour voir dans quel état elle se trouvait. Maëlia lui affichait un sourire radieux, c'était vraiment la plus belle des journées en deux chutes elle ne s'était pas une seule fois blessé. D'une voix chaleureuse et enjouée elle cria à l'intention de son amie.

"Comme dans de la neige, c'est presque trop facile. J'ai vraiment hâte d'être dans une heure pas toi?"

La blondinette avait déjà complètement occulté le fait que la brunette n'avait pas envie de partir et il était très claire dans sa façon de parler qu'elle se voyait déjà avec Kika sur le sommet de l’Everest en train de sauver l'hiver tout en arbitrant une bataille de bonhomme de neige magique tout en savourant des magnums givrés.

Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Mar 18 Fév 2014 - 21:09
Notre râleuse baissa les yeux vers le donut d'un air perplexe. Evidemment la fillette avait tout l'air d'avoir compris de travers. Ce n'était pas plus mal après tout. Elle avait pas l'air méchante et Kika n'avait pas spécialement envie de la vexer. Mais elle refusait tout de même d'aller affronter les dangers de cette montagne avec une si peu impressionnante équipe pour de la stupide neige. C'est froid, ça mouille et ça se transforme en immonde bouillasse dans les rues.

La jeune apprentie déesse de la vitalité laissa finalement s'échapper un air surpris en voyant le nouveau donut apparaître à la place du premier. C'était clairement pas le même, non seulement le glaçage était de couleur différente, mais en plus celui-ci était doté de quelques petites garnitures. Alors qu'elle le saisit non sens envie, la blondinette inclina la tête et commença à se confondre en excuses ne laissant même pas à Kika le temps de la remercier pour la gâterie. Gâterie qu'elle commença d'ailleurs à grignoter perdant bien vite le fil des mots de Maëlia qui ne savait visiblement pas ordonner ses pensées correctement. Enfin grignoter... Pour les deux premières bouchées, peut-être. Le reste de la pâtisserie aurait plutôt été dévorée, coupable d'être véritablement trop exquis.

La gourmande avait de fait cessé totalement cessé d'écouter les paroles désordonée de la gamine qui lui causait en essayant visiblement de débiter un nombre de mots assez impressionnant pour figurer au guiness book. Cette dernière regagna d'ailleurs l'attention de Kika en lui saisissant la main qui n'était pas occupée à être nettoyée à grand coup de langue les résidus du glaçage qui y étaient restés collés. L'affluence des mots augmenta encore, la rendant difficile à suivre.

Elle avait réellement l'air très enthousiaste, lâchant la main et jouant à lancer et esquiver des boules de neiges imaginaires. Kika elle l'observait, la tête à présent posée sur ses bras, eux même appuyés sur la rembarre. Elle se mit presque à l'envier, cette jeune fille et son enthousiasme. Elle lui ressemblait pas mal, plus jeune, même si c'était en moins maladroite et beaucoup moins... bête, pensa-t-elle. Elle finit même par se laisser sourire en observant les mimiques et les mouvements si expressifs de la jeune fille. D'ailleurs, elle finis par passer par dessus la barrière pourtant relativement haute, pour aller se planter de l'autre côté.

*Pas de doutes... j'étais certainement pas aussi maladroite...*

Elle se pencha en avant pour voir si elle ne s'était pas fait mal, et constata qu'elle était couchée en plein milieu d'un tapis de gym qui avait été oublié là.


"Comme dans de la neige, c'est presque trop facile. J'ai vraiment hâte d'être dans une heure pas toi?"

Kika posa son menton sur la rembarre et laissa ses bras balans derrière celle-ci en soupirant. Ce sourire radieux, cet enthousiasme... Comment dire non ? Puis elle semblait pas pouvoir envisager ne pas aller là bas. Peut-être valait-il mieux l'y accompagner juste le temps qu'elle voit qu'elles n'étaient toutes deux pas faites pour ce genre de mission, et rentrer tranquillement ensuite.

"Bon t'as gagner. Mais je te préviens, ce sera sans doutes très dangereux. Aux moindres risques, on fait demi-tour fissa, et on laisse d'autres personnes se charger de ça, compris ?

La réaction de la blondinette fit réapparaître un air de perplexité sur le visage de Kika, pas vraiment certaine de s'être bien faite comprendre. Après un nouveau soupir, elle décida de renoncer à toute explication à ce propos, préférant lui donner des conseils de base, mais qu'elle jugea indispensables à donner vu le manque flagrant de jugeote de son interlocutrice.

"Bon, on se rejoint dans une heure. Je te rappelle qu'on va à la montagne, et qu'on est en hiver. Prends des habits en conséquences parcequ'il faudra bien te couvrir. Et je tiens pas à m'aventurer en montagne de nuit, donc on dormira sur place avant toute escalade. Prévois à manger en conséquence.

Sur ces mots, Kika s'approcha de la jeune fille et l'aida à remonter de l'autre côté de la balustrade, s'apprêtant à rattraper toute maladresse de l'autre pour éviter de finir les fesses à terre à nouveau. Ceci fait, elle s'en alla en lui donnant rendez-vous au même endroit pour une heure plus tard.

- - - - - - - - - - - -

Arrivée à l'heure pile du rendez-vous, Kika se mit à attendre. Elle avant un sac à dos moyen, remplis de sandwichs et autres aliments n'ayant pas besoin d'être cuisinés, de vêtements et de diverses choses telles que canifs et autres pouvant s'avérer utile. Elle portait aussi deux dagues à sa ceinture.

Elle attendit un moment adossée à un pilier du préau et en tapant du pied. L'autre membre de l'équipe était en retard. Et quand enfin elle arriva, Kika ne put s'empêcher de se frapper le front, ne croyant pas ce qu'elle voyait.
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Mer 19 Fév 2014 - 14:13
"Bon, on se rejoint dans une heure. Je te rappelle qu'on va à la montagne, et qu'on est en hiver. Prends des habits en conséquences parcequ'il faudra bien te couvrir. Et je tiens pas à m'aventurer en montagne de nuit, donc on dormira sur place avant toute escalade. Prévois à manger en conséquence.

La brunette avait finalement céder, mais Maëlia ne pouvait pas vraiment fêter cette réussite puisqu'elle était déjà intimement convaincue qu'elles étaient une équipe prête au départ. Sur ce les jeunes femmes se séparèrent se donnant rendez vous pour l'heure du départ. Mais une heure était un délais bien court quand on se laissait distraire par absolument tout et la blondinette n'aimait pas être en retard, si bien que sans l'intervention musclée de sa camarade de chambre elle aurait pu parti en t-shirt et en jupe.

Heureusement elle avait une cette amie qui l'avait rappeler à l'ordre "Dehors tu vas avoir si froid habillée comme ça!" et avait finit par refaire tout son paquetage avec elle en express. Maëlia n'était pas vraiment du genre à réfléchir aux implications de ses propres capacités et remplir un sac de voyage était complètement inutile car la jeune fille finirait toujours par le fermer par erreur. L'apprentie déesse avait donc finie par être équipée par une personne capable de penser et d'utiliser correctement ses talents, ce qui au final lui donnait une allure des plus loufoques.

Elle était en effet vêtue d'un manteau d'exploration arctique orange fort visible mais extrêmement chaud, trop même pour l'instant, elle portait un sac à dos qui aurait pu être un sac à main vu sa taille, mais de très nombreuses petites boites et autres sacs y étaient accrochés, une boite a tartine, une boite d'allumette coincée dans une petite poche légèrement et volontairement déchirée de son bras droit , deux gourdes dont une portait ostentatoirement le symbole H2O, ainsi qu'une bonne dizaine d'autres contenant de forme et de couleur différente qui lui donnait plus l'air d'une brocanteuse que d'une alpiniste. La dernière touche à sa tenue était le petit post-it rose que sa camarade lui avait collé sur le front sans qu'elle ne s'en rende compte lors d'un câlin d'au revoir et qui stipulait "A surveiller CONSTAMMENT!"

En voyant Kika qui l'attendait elle lui fit des grands signes de la main.

"Je suis là ..."

Maëlia se stoppa hésitant un instant , plongeant dans une intense réflexion qui l'empêcha de voir sa partenaire se frapper le front. La blondinette commençait à stresser, elle avait été tellement excité par ce voyage qu'elle en avait complètement oublier le prénom de la deuxième membre de l'expédition. Rougissante elle s'approcha honteusement de Kika pour murmurer d'une voix désolée.

"Je suis désolée j'ai oublié ton prénom."

Mais elle n'eut pas le temps d'entendre une réponse que la voix forte du professeur juste derrière elle la fit sursauter.

"Bien vous êtes prêtes j'espère, voici une carte avec les différents endroits de la montagne ou vous pourriez trouver de la neige, revenez ensuite à votre point de départ pour être récupérées, vous avez des questions? Mais avant de partir retirez ce truc ridicule de votre front."

Le professeur avait tendus la carte à Kika par chance et avait ajouter la dernière phrase après avoir remarquer le post-it sur le front de Maëlia qui se demandait ce qui pouvait bien le déranger sur le front de Kika. Finalement après avoir régler quelques derniers détails, les demoiselles furent amenées au portail d'où elles furent téléporté sur le mont Everest. Tout autour d'elles fut soudain blanc, la neige régnait partout au alentour ne laissant que quelques rochers noirs dépasser ci et là. L'apprentie déesse du hasard contemplait les alentours avec un émerveillement et une joie non dissimulée.

"C'est vraiment génial, c'est trop beau, t'imagine on est sur l’Everest!"

Maëlia courrait dans la neige, se laissant tombée dedans roulant dans tous les sens pour profiter un maximum de la situation puis après une minute qui lui avait sembler juste trois petites secondes elle se rapprocha de sa partenaire de la neige un peu partout sur elle, l'excitation dans son regard et dans sa voix ne pouvaient qu'être mauvais signe.

"Alors on va ou pour trouver cette neige magique?"
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Jeu 20 Fév 2014 - 19:12
Kika regardais le professeur avec mépris. Elle ne l'aimait définitivement pas. Elle était sur le point de répondre à Maëlia lorsqu'il s’immisça dans leurs conversation qu'il avorta dans l’œuf. Mais elle resta silencieuse. Elle ne tenais pas à ce qu'elles soient toutes les deux laissée là bas "portée disparues" par cet homme agaçant à cause de son mauvais comportement. Alors que les dernières explications du professeur prirent fin, elle aperçut en coin la blondinette qui la fixait, visiblement intriguée. Kika commençait à cerner le personnage et était quasi certaine de la raison de tout ça. D'un geste vif, elle attrapa le post-il sur le front de son équipière et le fourra dans une de ses propres poches. Elle lui éviterais au moins de savoir ce qui était noté dessus...

"C'est toi qui a un truc sur le front." Dit-elle d'un air neutre.

Ils se rendirent ensuite au portails pour que le prof les téléporte au lieu de la mission. Les plans de Kika pour la suite étaient simple : trouver un hôtel pas trop bondé à la station dans laquelle elles atterriraient forcer une des chambres pour y passer la nuit discrètement. Les humains n'étaient pas capable de percevoir leurs présence, donc elle pensait pouvoir y parvenir assez facilement. Elles seraient ensuite parties le lendemain matin pour cette fameuse quête qu'elle ne comptait pas accomplir jusqu'au bout, et revenir bredouilles à la station.

Soudain, tout autour d'elle devint blanc et une légère brume planait, empêchant de voir clairement à plus d'une trentaine de mètres. Kika qui ne s'attendait pas à être catapultée en pleine montagne n'était certes pas en T-shirt, mais n'avait encore qu'un bête pull sur elle. Ses yeux balayèrent le paysage à la recherche de civilisation, mais elle devait se rendre à l'évidence, elles étaient en pleine nature. Son sang commençait à bouillir, et déjà elle oublia la surveillance constante qu'elle devait exercer pour Maëlia. Elle saisis plutôt la carte et l'ouvrit. Il y avais plusieurs points de repères, indiquant les lieux possible où la fameuse neige magique pouvait se trouver, mais par contre...Rien n'indiquait où diable on les avait larguées. Elle rageait carrément, se laissant à grogner et résistant à l'envie de déchirer la carte qui ne leur serait d'aucune utilité dans cette brume où elles ne pouvaient se repérer correctement.


"Alors on va ou pour trouver cette neige magique?"

"Je sais pas ! Ils se foutent de nous !"


Sur ces mots, Kika lança la carte vers le sol. Sur cet acte, une légère brise souffla. Sur ce fait, Kika réalisa la connerie qu'elle venait de faire...

"Non !"

Kika se mit à courir après sa carte qui virevoltait au vent et parvint à la rattraper à quelques mètres de là au prix d'une chute dans la poudreuse. La voilà étalée sur le dos dans la neige, arborant à nouveau son air blazé en poussant encore une fois un soupire. Après un clignement d'yeux, elle aperçut quelque chose juste au dessus de son crâne. Ça bougeait et ça ressemblait à une espèce de tête de lézard. Elle de fixa 5 secondes sans qu'il ne se passe rien. Puis soudainement, le lézard poussa un cri, et Kika sentis son corps se faire traverser d'une faible décharge électrique. Elle se releva fissa en poussant un cri à son tour ayant laisser tomber de son sac sa boite à tartine à cause de ces dernières secousses brusques. Elle s'arma d'une de ses dagues en reculant lentement vers Maëlia alors que la bête semblait avoir perdu son intérêt pour la jeune femme.
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Ven 21 Fév 2014 - 12:15
"Je sais pas ! Ils se foutent de nous !"

Kika venait de s’énerver et de jeter la carte. Elle ne savait peut être pas lire de carte ou n'avait pas le sens de l'orientation la pauvre.

""Non !""

La brunette s'était lancée à la poursuite de la carte et Maëlia la suivait du regard étonnée par les actions de son amie, mais bien vite elle cessa de s’intéresser à Kika car une magnifique petite créature étrange se trouvait non loin de la. Sa partenaire venait de finir dans la neige et le petit lézard s'était avancé jusqu'à elle. Le temps sembla alors se figé, la carte, Kika, le lézard sortit d'un compte de fée, puis un petit éclair bleu remit tout en route, la brunette se retrouva debout et repliée près de Maëlia, arme en main, mais la blondinette ne pouvait le voir car elle fixait toujours le petit monstre qui inspectait la nourriture de sa compagne et commençait à en dévorer le contenu.

"Trop! Mi! Gnon!"

L'apprentie déesse avait parler sans même sans rendre compte, et sans attendre un instant de plus sauta sur la petite créature occupée a manger la nourriture de Kika. La blondinette ne pouvait pas laisser s'enfuir quelque chose d'aussi beau, elle se devait de la câliner, de lui trouver un petit nom, le nourrir, jouer avec, c'était vraiment la plus belle petite créature du monde. Évidemment au moment ou elle enlaça le lézard occupé à se nourrir celui ci l’électrocuta par réflexe défensif et recula rapidement laissant une Maëlia au cheveux ébouriffés sur la neige, mais elle n'avait pas dit son dernier mot.

Saisissant sa propre boite a tartine la blondinette l'ouvrit face au lézard, constatant qu'il y avait un sandwich fromage salade elle la referma et la réouvrit obtenant cette fois un sandwich au jambon bien plus convaincant pour la bestiole qu'elle voulait appâter.

"Rexy, Rexy, vient, regarde j'ai aussi des tartines, tu en veux, on partage si tu veux moi je te trouve trop mignon, et t'es marrant allez vient..."

Kika elle observait la scène sans réagir, le lézard lui hésitait, il lança une nouvelle décharge juste à côté de Maëlia mais celle ci s'en moquait elle savait que Rexy avait un bon fond et continuait de lui sourire en lui tendant la nourriture. Finalement il approcha en faisant des petits bond, que la blonde trouvait adorable, pour commencer à manger la nourriture sous le regard heureux et émerveiller de la jeune femme qui tourna la tête vers Kika.

"De la neige magique et rencontrer Rexy, on est vraiment super chanceuses."

"grouaaaaaaaaaaaaaaa"

Un cri venait de résonner jusqu'à leurs oreilles, poussant la créature électrique à se redresser brusquement, tendant l'oreille jusqu'à ce que la main droite de Maëlia ne viennent se poser sur les écailles entre ses oreilles pour le rassurer d'une voix douce.

"T'en fait pas Rexy, c'est que le vent."

N'importe quelle personne avec une once d'instinct ou un début de sens de survie aurait compris l'augure que présageait le son qui leur était parvenus un peu auparavant mais pour la maitresse du hasard, il n'y avait aucune inquiétude à avoir, le vent faisant toujours des bruits étranges en montagne, elle ne pouvait même pas imaginer autre chose. la blondinette se releva alors refermant sa boite à sandwich tout en se retournant vers Kika.

"Bon, tu veux que je prenne la carte, je sais les lire moi."
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Jeu 20 Mar 2014 - 8:48
Hay ! Touche pas à...

C'est le bout de phrase qu'eut le temps de lâcher une Kika scandalisée de voir son casse-croûte ainsi dévoré par une sale bestiole.  Mais elle n'eut le temps de finir, se faisant interrompre pas un innocent et pétillant :

Trop!Mi!Gnon!

Pardon ?!


Elle n'eut évidement aucune réponse, l'autre avait déjà la totalité de son attention captivée par le reptile pikachu.  Kika, dépitée, la regarda lui foncer dessus pour câliner cette chose.  Le choc électrique qui s'en suivit ne fut pas étonnant.  Poussant un soupire, Kika décida d'observer les vaines tentatives d'apprivoisement en espérant secrètement que les multiples coups de jus que se ramasserait son équipière lui servirait de leçon et lui permettrait de la convaincre de rentrer se mettre au chaud.

Maëlia était juste ridicule.  Mais malgré tout, elle parvint tout de même à apprivoiser... "Rexy".  La mine dépitée de Kika ne fit que s'amplifiée sur le coup alors qu'une Maëlia toute enjouée se trourna vers elle en déblatérant de nouvelles niaiseries.  Le contraste entre les deux filles en serait presque amusant.

La plus grande de cette équipe de minipouce n'eut le temps de répliquer.  Un énorme cri retentis au loin.  Un cri qui glacerais le dos de n'importe qui.


"T'en fait pas Rexy, c'est que le vent."

Le cri qui retentit au loin, ne glacerais le dot que des personnes normalement constituées, tout compte fait.  Alors que la blondinette se proposa pour prendre la carte,  Kika scrutait l'endroit d'où venait le cri, mais n'y vit rien à cause de la légère brume qui planait.  Par contre un second cri suivit.  Il venait de la même direction, mais il était clairement plus fort.  Sans plus attendre, Kika saisis la main de son équipière.

"Dis pas de bêtises !  On bouge d'ici, c'est dangereux !

Elle se mit à détaler en entraînant Maëlia derrière elle sans lui en laisser le choix, utilisant la force si nécessaire, la ramassant à chaques fois qu'elle trébuchait.  Elle voulait s'écarter au plus vite de la direction du monstre qui s'approchait d'elles.  Elles courrurent ainsi jusqu'à ce que Maëlia n'en puisse plus et fûrent contraintes de s'arrêter.  Heureusement, le cris qui retentis semblait tout de même s'éloigner.

Jetant un bref coup d'oeil aux alentours, elle remarqua que le lézard les avait suivit.  Ça y est, elles étaient officiellement devenues son distributeur à bouffe gratuite... Génial...

Kika Profita de la pause pour ouvrir son sac et passer un pull supplémentaire, d'une écharpe et de gants qu'elle n'avait pas eu l'occasion de mettre avant d'être catapultée ici.
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Ven 21 Mar 2014 - 9:17
Maëlia venait pour le plus grand mal de tous de se saisir de la carte quand elle sentit son autre main fait prisonnière sans aucune concession par sa nouvelle amie.

"Dis pas de bêtises !  On bouge d'ici, c'est dangereux !

Kika se mit alors à courir, entrainant dans sa fuite la blondinette qui avait bien du mal à suivre l'athlète chutant dans la neige à plusieurs reprise elle était si vite remise sur pied par la garçonne qu'elle n'eut pas une seule seconde pour se plaindre, pas plus que le petit lézard qui continuait de les suivre pour avoir un autre don de nourriture.

Finalement quand sa respiration fut arrivée à un point où il était évident que sous peu ses poumons quitteraient sa poitrine en même temps que l'air qu'elle expirait sa partenaire accepta de stopper sa course folle, commençant à fouiller son sac pour se vêtir un peu plus. Maëlia elle reprenait son souffle ouvrant une des boites qui pendait sur son côté pour en sortir une tartine de plus et la jeter au petit lézard voltaïque qui sautillait à ses côtés.  

Une fois sa respiration un peu calmée elle se retourna vers Kika en train de terminer de mettre ses gants. Toujours surprise de sa réaction soudaine.

"En tout cas toi quand t'as envie de courir rien ne peut t'arrêter hein? ça te prend souvent?"

Sans même attendre une réponse qu'elle pouvait déjà devinée, ou du moins elle le pensait, la blondinette porta son attention sur la carte qu'elle tenait visiblement à l'envers, commençant à balader son index droit dessus comme si elle savait parfaitement où elle était et le chemin qu'elles avaient emprunté. Elle cria alors subitement sans prendre aucune mesure de précaution, ni vis à vis des avalanches, ni vis à vis des bêtes rodant dans le coin.

"C'est génial on est tout prêt de la neige magique, il suffit d'avancer un peu par là!"

Pointant du doigt une direction où le brouillard était particulièrement dense Maëlia était persuader d'indiquer la bonne direction, même si comme souvent avec elle il ne s'agissait au final que d'une direction pointée au hasard. Le vent se leva au même moment, permettant au brouillard de perdre un peu de son épaisseur, faisant apparaitre deux ombres juste dans la direction pointée par l'apprentie déesse, deux ombres qui avançaient sur elles.


"Ohhh des toutous qu'est ce qu'ils font là?"

Maëlia s'était étonnée d'une voix sincère et surprise. Mais pour une fois il ne serait pas nécessaire que quelqu'un lui explique à quel point elle se trompait, car continuant d'avancer les deux canidés finir par quitter la zone de brume, permettant clairement aux deux demoiselles et à Rexy de les voir complètement, immédiatement le lézard émit quelques étincelles. Deux lyncheurs leurs faisaient face, ils étaient laid et grognaient déjà la faim leur tenaillant l'estomac, les rendant encore plus mauvais qu'ils ne pouvaient l'être d'habitude. Les chiens se regardèrent un instant puis chargèrent sur les deux jeunes filles.

L'assaut pour Maëlia était aussi surprenant que rapide, heureusement pour elle Rexy envoya une décharge sur le lyncheur qui l'avait prise pour cible, le forçant à une esquive qui ne lui permettait plus d'aller planter ses crocs dans la gorge de la jeune fille. Réalisant finalement le danger elle plongea dans un de ses sacs alors que le lézard envoyait une seconde décharge pour tenir la bête à distance. Rapidement l'apprentie déesse du hasard sortis .... Un pistolet à fusée de détresse de son sac, c'était vraiment un coup de chance que la sacoche "matériel de secours" lui donne cela. Il y avait deux fusées, deux lyncheurs c'était vraiment parfait la situation était sous contrôle totale. Elle pointa directement le pistolet sur le lyncheur qui l'avait attaqué parlant assez fort pour que tous puisse entendre.

"Arrêtez! Si vous vous sauvez pas tout de suite j'ai un pistolet et j'hésiterai..."

Rexy qui n'avait pas du tout compris la situation envoya une nouvelle décharge, surprenant Maëlia qui appuya sur la gâchette en sursautant. Privée d'appuis correctes le recul du pistolet lui fit perdre l'équilibre alors que la première fusée, elle, ratait ça cible d'au moins 5 mètres pour aller exploser bien plus loin mais surprenant au moins les trois créatures présentes. La blondinette tomba alors et roula dans la neige jusqu'à arrivé aux pieds de Kika.

"Oups..."
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Sam 29 Mar 2014 - 4:09
Kika restait sans voix devant la nouvelle scénette que lui interprétait son enfantine équipière. Elle ne sut que faire sinon de regarder d'un air las la fillette qui tenait la carte à l'envers et croyait s'y retrouver parfaitement. Elle était censée devenir déesse de quoi au juste ? Déesse des gamins inconscients et insouciants ? Ca ne l'aurait pas étonnée, surtout à l'instant où la concernée se mit à crier alors qu'un monstre rôdait dans cette montagne.

"Mais ! Arrête de crier !

Cria Kika à son tour juste avant que Maëlia ne lui signale la présence de... "toutou". De gentils toutous qui bavaient et grognaient en s'approchant d'elles à pas feutrés camouflés dans la brume. Ce comportement n'étais visiblement pas quelque chose qui semblait inquiéter la blondinette, une nouvelle fois pour la plus grande exaspération de kika qui elle sortis ses deux dagues avant que les lyncheurs sortent de la brume pour montrer leur laideur. Ils ne tardèrent pas à charger. D'un coup d'oeil, Kika remarqua que le lézard se tenait prêt à recevoir les agresseurs. L'uns d'eux fonçait vers Maëlia, l'autre sur Kika.

Cette dernière se mit à courrir vers le canidé alors qu'il restait encore plusieurs mètres entre eux deux. Elle avait déjà eu affaire à des bêtes pareilles, et elle connaissait à peu près leurs manière d'attaquer. dès qu'elle vit l'animal commencer à bondir, Kika se jetta à terre les pieds en avant pour se retrouver dos au sol et se donner l'opportunité de poignarder l'animal dans la poitrine. Certes, elle évita l'attaque avec succès, mais son attaque à elle n'atteint pas son but non plus. Ou plutôt, comme la dernière fois, elle ne put se résoudre à blesser sûrement mortellement un être vivant.

Le temps qu'elle se releva, l'animal avait déjà fait demi-tour et décollait du sol la gueule grande ouverte Kika n'eût le temps que d'interposer son avant-bras pour protéger sa gorge. La puissante mâchoire se referma sur le membre qui craqua et l'apprentie déesse cria de douleur. L'animal ne lâchait pas prise et tentait de l'entraîner à terre. Mais elle ne se laissa évidement pas faire et finit par planter sa dague profond dans l' œil du lyncheur qui très vite lâcha prise pour s'immobiliser au sol.

Elle n'eût même pas le temps de culpabilier qu'un énorme "bang" détonna non loin d'elle et qu'une blondinette atterris à ses pieds avec un pistolet à fusée de détresse à la main. Déjà, le second lyncheur leur fonçait dessus. Sans hésité, Kika saisis l'arme de Maëlia de sa main valide en lui ordonnant de la lui donner et tira sur le loup au moment où il allait bondir. Le projectile atteint sa cible libérant une grosse explosion rougeâtre à deux mètres à peine des deux jeunes filles...


Le canidé gisait au sol, fumant. Kika resta penaude quelques secondes. Quelques uns de ses cheveux avaient été carbonisés, sa chevelure entière fumait légèrement, et l'explosion de la fusée avait engendrer un bel acouphène. Après quelques secondes, elle baissa les yeux vers la blondinette qui était toujours au sol. Elle semblait aller bien. Elle avait même l'air émerveillée, en regardant Kika qui sentait son dos se refroidir.

Elle n'eût le temps de réaliser ce qu'il se passait qu'elle sentis une pression se saisir de sa queule et la soulever en l'air. Le Bonhomme de neige Garou, attirés par le tumulte les avait rejoint sans qu'elles ne le remarque. Il avait attrapé la queue de Kika du bout des doigts et l'avait soulevée à hauteur de sa tête, pour l'observer visiblement, alors que des cristaux de glace se formaient tout autour de la queue en progressant lentement vers sa base.

Kika tenta de se débattre, mais ce fut vain et douloureux. Elle sentait sa chaleur se faire aspirer peu à peu.
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Lun 31 Mar 2014 - 7:13
Arrivée aux pieds de Kika, Maëlia voulu lui poser plein de question sur la situation actuelle qui était des plus étonnante avec ses monstres qui essayaient de les manger mais son amie fut bien plus rapide et lui ordonna de lui passer le pistolet ce qu'elle fit sans même posé de question. L'instant d'après une nouvelle explosion retenti, beaucoup plus proche, beaucoup plus puissante et venez de réduire en charpie le second lyncheur.

Mais leur ennuis ne s'arrêteraient pas la pour autant, car tandis que la détonation lui faisait encore bourdonner les oreilles de sifflement étrange. Maëlia pu voir arriver un immense bonhomme de neige, elle n'en avait jamais vu un aussi gros, même si il était dommage qu'on lui ait fait un visage aussi fâché. D'ailleurs elle n'en avait encore jamais vu un qui bougeait de lui même. Rexy recula instantanément repassant la blondinette alors qu'elle allait se relevée pour saluer le bonhomme de neige et lui demander si la direction qu'elle avait trouvé pour la neige magique était la bonne, mais sans le moindre avertissement la créature se saisit de Kika et la souleva du sol sans qu'elle ne puisse rien y faire.

D'un bond la jeune fille fut sur ses pieds.

"Lâche la, elle ne ta rien fait!"

"Graoaarrrrrrrrrrrr!"

Le hurlement du bonhomme de neige garou finit de complètement remettre en route toutes les capacités auditives de l'apprentie déesse qui comprit qu'une fois de plus elle était face à un monstre sans coeur et dénué de parole. Et ce monstre allait tuer Kika si elle n'agissait pas vite, elle qui ne savait pas se battre, elle n'aurait jamais fait le poids face à ce colosse de glace. Mais le mot glace résonna dans son esprit, il était en neige en réalité et il faisait extrêmement froid dehors, il suffisait de le geler pour l'empêcher d'agir. Plongeant la mains dans son sac elle finit par en sortir une grande bouteille qu'elle ouvrit sans hésitation et commença à arroser le monstre qui avait déjà presque fini de refaire la couleur des cheveux de sa compagne.

Malheureusement elle n'avait pas saisit la bouteille d'eau de son kit alimentaire mais celle de son kit de survie et l'apprentie déesse l'avait également ouverte. Si bien que le monstre fut arroser de la tête au pied mais que le liquide qui le recouvrait ne gela pas le moins du monde. Cependant cela eu au moins l'avantage de l'agacer assez pour qui jette Kika à plusieurs mètres de la afin de décocher un coup de poing magistrale à l'arroseuse qui vola aussi dans la neige. Réagissant à l’agression contre Maëlia Rexy reprit du poil de la bête envoyant une décharge à la créature des neiges. Une décharge qui ne lui aurait rien fait en temps normal, mais le bonhomme de neige garou était enduit de liquide allume feu et s'embrasa instantanément dans un hurlement de douleur terrorisant.

Alors que les flammes le consumaient, le rendant temporairement encore plus dangereux qu'il ne l'était au départ le monstre porta son attention sur la responsable de son malheur. Maëlia se releva difficilement commençant à foncer dans le brouillard le monstre enflammé à ses trousses. Pour chaque mètre qu'elle parcourrait il en faisait deux et ce Benny Hill show improvisé dans les montagnes de l'Himalaya n'allait pas être très long. Il fut d'ailleurs encore plus court que prévu car dans la brume la jeune fille ne pouvait voir où elle mettait les pieds ce qui entraina immanquablement sa chute alors que le monstre était arrivé à sa porté. Par chance sa chute empêcha la griffe de feu et de neige de son assaillant de se saisir d'elle, et arrivée au sol son sac fit trébucher son adversaire emporté dans son élan. Le bonhomme de neige garou tomba, et les flammes disparurent.

Maëlia la tête enneigée ne comprenait pas trop la situation, les chutes n'éteignaient pas les feu, pas à sa connaissance, observant plus attentivement devant elle, la blondinette pu commencer à distinguer ce que la brume lui cachait encore un peu avant. Un précipice de plusieurs centaines de mètres qui se trouvait à peine 35 cm plus loin que son point de chute et qu'elle n'avait pas vu en courant dans le brouillard. Le feu et la chute avait du finir le monstre, mais ce n'était pas la fin pour elles. Pas encore, car dans son plongeons mortel le monstre avait finit par s'écraser sur le nid d'une autre bête qui, au son de son cri, n'appréciait que moyennement qu'on lui jette des grosses boules de neige enflammées dessus.
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Mer 16 Avr 2014 - 19:45
Pendue par la queue au bout du bras de l'abominable bonhomme de neige garou, Kika sentais ses membres s'engourdir petit à petit à mesure qu'elle se débattait. Ses vêtements se recouvraient lentement d'une couche de glace blanche, ses cheveux perdaient progressivement de leur couleurs et ses narines furent décorées d'une paire de stalactites de morve congelée.

Elle ne savais plus que faire quand soudain une odeur la pris à la gorge. Une odeur d'un produit clairement toxique. Elle ne s'en rendit pas compte de suite à cause de l'engourdissement qui la gagnait, mais elle finit par remarquer que la blondinette était la cause de ça. Elle était en train d'asperger le monstre avec une bouteille identifiable de là où était perchée Kika qui se retrouva elle aussi légèrement enduite.

L'instant d'après, une douleur atroce lui traversa la base de la queue. D'un mouvement ample accompagné d'un hurlement glacial, le monstre l'éjecta à quelques mètres de là où elle alla se planter la tête la première dans la poudreuse. Un nouveau hurlement retentis, et en tournant la tête elle aperçut plus loin dans la brume ce qui ressemblait à une grosse boule de flamme qui disparut sous la neige quelques secondes après dans un cri de colère qui se fut de plus en plus lointain.


"Maëlia ? Tu m'entends ? Tu va bien ?"

Kika s'était relevée tant bien que mal malgré le froid qui lui envahissait tout le corps et sa blessure au bras qui ne voulait pas cicatriser même avec l'aide de son pouvoir qui était bien trop faible pour se montrer efficace sur de si graves morsures. Elle courrait à travers la brume vers là où les flammes avaient disparurent et d'où vin un son qui ressemblait à un cri d'aigle. Elle espérait trouver la blondinette et trouver un moyen de sortir de là, neige magique ou non.

La brume devenait épaisse, et on ne voyait plus bien loin maintenant. Elle ne vit pas, par exemple, le ravin vers lequel elle se précipitait à tout allure. Elle se retrouva d'ailleurs la tête juste au dessus du précipice juste après avoir trébucher sur Maëlia qui était rester au sol. D'un tel point de vue, elle put apperçevoir de là où elle était l'origine du cri strident qui avait résonné dans la montagne quelques secondes plus tôt. Un Gryphon visiblement pas content du tout montait en piqué vers elle.

Aussi tôt, Kika se releva et alla relever son équipière qu'elle entraîna dans une nouvelle course en ne lui fournissant aucune explications. Juste un ordre, celui de courir. Alors qu'elles commencèrent à détaler, elles purent sentir les puissantes rafales de vent produites par les ailes du nouveau monstre. Elles purent aussi entendre le cri de Rexy qui se fut vite très lointain. Sans doute avait-il été balayé par les bourrasques à cause de sa faible constitution.

La poursuite ne fut pas bien longue. La raison était la faible condition physique de Maëlia combinée à la fatigue de Kika. Elles dûrent se résoudre à s'arrêter au pied d'une falaise pour faire face désespérément à l'espèce de volatile. La déesse de la vitalité bouscula légèrement la blondinette derrière elle alors que leur adversaire s'apprêtait à attaquer. Cela engendra une réaction en chaîne digne d'un "destination finale".

Pour commencer, Maëlia ne manqua évidement pas de se casser la figure pendant la manœuvre, lâchant par la même occasion la carte qu'elle tenait en main. Cette carte qui auparement avait subit les terribles attaques de liquide allume feu de l'intéressée, ce qui lui donna de faibles propriété collantes. Par un hasard incroyable, elle vint se plaquer en plein sur la tête du gryphon, lui bloquant la vue au moment où il allait attaquer. Se dernier rata alors son coup de bec qu'il vint mettre dans le mur de rocher en face de lui avec une violence Inouie. déjà presque assomé, il fut plaqué au sol par la masse de neige qui venait de se décrocher quelques mètres plus haut suite au choc. Son cou s'écrasa sur Kika, s'empalant dans le même temps sur la dague qu'elle tenait en main droite, et assommant la jeune fille...

Cette dernière repris conscience deux minutes plus tard. Elle sentais un liquide tiède lui couler dans la gorge. Une douce chaleur enveloppait ses lèvres. Elle déglutit par réflexe, encore à demi-consciente. Lentement, elle sentis que quelque chose n'allait pas. Son estomac était douloureux. Ça commençait même à brûler. Elle ouvrit les yeux et découvris une Maëlia visiblement soulagée.

Elle pris la parole avec difficulté, sa vision était un peu trouble.


"Dis... C'est toi qui m'a fait boire un truc?"

Elle l'écouta s'expliquer. Elle compris vaguement qu'elle lui avait administrer des soins pour la remettre sur pied. Mais qui aurait confiance aux soins appliqués par une fille qui partait un mission avec un gros post-it sur le front sur lequel il était marqué "A surveiller CONSTAMMENT" ?

"Donne moi la bouteille du truc que tu m'as fait boire, vite..

Elle saisis ce' que Maëlia lui tendis, l'observa de sa vision floue, renifla le contenus. C'était clairement pas quelque chose qui pouvait la soigner, au contraire. L'odeur était acide et prenait à la gorge.

"Ca... ça soigne pas du tout les gens un truc comme ça..."

Elle aurait aimé donner plus d'explication pour aider Maëlia à les sortir de là, mais elle n'en avait pas la force. Elle tomba inconsciente.
Invité
avatar
Invité
Re: Voyage à la montagne (quete d'hiver) - Mer 16 Avr 2014 - 23:09
Alors qu'elle observait le précipice Maëlia sentit à nouveau quelque chose lui cogner le flan. Cette fois c'était Kika qui avait trébuchée, heureusement pour elle elle était plus petite, plus légère et moins rapide que le bonhomme de neige garou et sa chute ne l'entraina qu'à l'extrême bord de la falaise. Mais  cette presque plongée mortelle n'avait en rien entamé l'entrain de l'apprentie déesse qui se releva rapidement attrapant la blondinette par le bras et la trainant derrière elle du mieux qu'elle le pouvait.

Maëlia ne comprenait pas trop l'empressement de son amie, après tout vu le cris du bonhomme de neige il n'était pas prêt de remonter. La blondinette bien qu'ayant raison sur cette dernière affirmation se trompait sur la raison principale de son amie qui la tirait plus encore alors qu'un vent puissant se levait et qu'une immense créature ailée n’apparaisse derrière elles.

*Trop mignonne !!!!*

Mais ces pensées n'eurent pas le temps de finir verbalisée que Kika, arrivée face à un autre pan de falaise suite à une petite erreur de direction dans sa fuite s'était arrêtée. La garçonne fit un pas de recul qui heurta Maëlia, cette dernière partie à la renverse une fois de plus lâchant la carte qu'elle tenait en main. Tout ce qu'elle savait de la suite était une énorme bruit de choc, suivit d'un bruit de neige qui chute, compléter d'une étrange râle d'agonie.

De nouveau sur ces pattes elle ne put que constater le carnage, tentant de sortir le griffon et Kika de sous la neige mais la pauvre bête était déjà malheureusement morte. La blondinette aurait bien fondu en larme pour elle mais la situation ne lui permettait pas, Kika était à présent évanouie et dans la neige, sans oublier que Rexy avait disparue elle devait agir vite si elle ne voulait pas qu'une autre catastrophe n'arrive.

Elle passa derrière la bête et son amie, s'appuyant contre la falaise pour pousser de toutes ses forces avec ses jambes et pousser le griffon un peu plus loin, libérant Kika. Elle remarqua alors sur les plumes du griffon de la neige qui n'était pas tombée, de la neige qui brillait, qui s'étendait de plus en plus sur les plumes de l'animal. C'était de la neige magique, portée par le bonhomme de neige garou et qui s'était mise sur la créature ailée lors de la chute du monstre de glace, cette neige se répandait sur l'aile de la bête égorgée surement un autre facteur de son échec lors de son assaut.

La blondinette sortit un à sandwich, le vida de son sandwich et mis la neige dedans, refermant le contenant elle y colla le post it spéciale qu'on lui avait préparer pour le cas ou elle aurait à transporter la neige elle même comme maintenant.

A ne surtout pas laisser ouvrir par Maëlia

Puis elle le rangea dans son sac, observant Kika qui dormait encore, ce n'était pas normal, pourquoi ne se relevait elle pas? C'est alors qu'elle remarqua une des coupures de Kika qui bleuissait à cause du froid, mais ce genre de phénomène lui était totalement inconnu et l'apprentie déesse se retrouva instantanément persuadée que son amie avait été empoisonnée. Il fallait qu'elle agisse vite plongeant dans son sac principal elle commença à sortir toutes sortes de choses, des plus farfelues au plus inutiles jusqu'à ce retrouver avec un flacon en main, il était couvert d'écriture japonaise et elle ne pouvait le déchiffrer mais dessus se trouvait une grosse tête de mort barrée.

*Ah un antidote!*

Sans hésité elle essaya d'en donner à sa partenaire de voyage, mais sans résultat, Kika endormie était incapable de boire. Heureusement la demoiselle avait déjà vu des films d'actions américain et elle savait exactement quoi faire, elle prit en bouche une bonne gorgée du produit sans en avaler et posa ses lèvres sur celles que Kika forçant le liquide à couler dans la bouche de cette dernière elle la vit soudainement ré-ouvrir les yeux. 

"Dis... C'est toi qui m'a fait boire un truc?"

"Haaaaa je suis tellement soulagée, tu te réveil enfin, tu as été empoisonnée alors je t'ai donné un antidote."

"Donne moi la bouteille du truc que tu m'as fait boire, vite...  Ca... ça soigne pas du tout les gens un truc comme ça..."

Kika s'effondra alors endormie. Qu'avait elle bien voulu dire de toute évidence l'antidote avait fonctionné. De plus elle venait de guérir elle devait être désorienté, ou bien évidemment, l'antidote avait tué le poison mais Kika avait encore besoin de repos, le repos est souvent le meilleur des remèdes et c'est pour cela qu'elle avait décider de dormir à nouveau. Cependant dormir dans de la neige n'était vraiment pas une bonne idée.

La situation était complexe, elle devait rapporter la neige, et la zone était infestée de bêbête étranges, certaines dangereuse et son amie dormait dans la neige. La blondinette se gratta le crâne, c'était une fichue énigme qui se trouvait devant elle. Finalement en observant le bordel qu'elle avait sorti de son sac elle remarqua un sac poubelle. Son enfance lui apparu en mémoire et elle poussa la garçonne dessus avant de commencer à la tirée.

C'était une solution simple et efficace pour la ramener au point de départ. Une solution qui oubliait de prendre en compte le côté créatures vivant dans les parages et maladresse de Maëlia mais bon elle permettait au moins de transporter Kika. Environs 2h et 34 chutes plus tard la blondinette était de retour par miracle au point d'extraction et l'instant suivant elle était de retour à la Deus, enneigée jusqu'au bout des cils, trainant un sac poubelle avec son amie dessus. Le professeur lui jeta un regard aussi étonné que dubitatif mais elle ne le remarqua même pas.

"On a réussit, désolée mais je me suis perdue au retour, faudrait absolument l'emmener à l'infirmerie, dehors elle a du avoir si froid, c'est un peu à cause de moi. Mais je suis trop faible que pour la porter, d'ailleurs je vais y aller aussi. Tenez!"

Nonchalamment elle donna le tupper contenant la neige au professeur avait de tourné de l'oeil et de tombée inanimée sur Kika.
Voyage à la montagne (quete d'hiver)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Voyage à la montagne (quete d'hiver)
» Voyage d'une montagne à l'autre
» Les gens du voyage
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Voyage de Bougainville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Montagnes et forêts :: Station de ski-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page