Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Hallucinations [PV Erox]

Invité
avatar
Invité
Hallucinations [PV Erox] - Dim 12 Jan 2014 - 13:53

Hallucinations

Chaque jour est un miracle. Chaque jour a quelque chose de particulier, quelque chose de différent du jour précédent. Ce n’est pas difficile de vivre, mais ça le devient lorsqu’il s’agit de survie. Mais qu’est-ce que la survie ? Eh bien il faut savoir le vivre pour comprendre. Il faut être prêt à souffrir, il faut être prêt à vivre des expériences qui peuvent, ou non, nous réussir.

C’était d’ailleurs un jour banal pour Raven. Elle se baladait, dans l’académie après s’être lavée, avoir petit déjeuner, et fait ses devoirs, car c’était un jour de congés, alors il fallait qu’elle occupe cette journée comme elle le pouvait. D’ailleurs elle ne savait pas encore trop où elle allait ce matin, elle se baladait juste, sans aucun but précis. Ah si, peut-être dessiner ou peindre étant donné que dans son, cabas se traînait un carnet de croquis et quelques crayons et pinceaux. Son matériel habituel, en outre. Mais aujourd’hui, allait-elle s’en servir pour arracher des yeux ou pour faire de l’art ?

« Eh, s’il te plait, il est où ce fameux parc hallucinogène ? » avait-elle demandé à quelqu’un en ayant marre de tourner autour du pot.

« Là, tout au fond, tu tournes à droite, à gauche, et ces abricots, joliment colorés, sont ce parc. Fais gaffe poulette. » Lui avait répondu l’homme avec un sourire, satisfait de voir qu’il y avait des gens qui avaient encore besoin de son aide.

La femme aux cheveux blancs s’était donc avancé lentement jusqu’à ce fameux parc, si magique soit-il. Ses pensées étaient déjà parties loin de là : dans un monde où des fruits la rendraient différente, comme si elle avait mangé un champignon hallucinogène. Avait-elle envie de savoir si c’était vrai ? Oh que oui, elle en mourrait d’envier car depuis qu’elle était là, elle rêvait de faire des choses qu’elle n’aurait pas pu faire dans le monde des humains, à cause de son boulot qui lui prenait bien trop de temps.

Elle s’arrêta devant un arbre, tendit la main pour attraper un abricot mais il était trop haut. Ce joli fruit bien orange, d’une forme parfaite et d’une odeur alléchante lui donnait tellement envie ! Mais irait-elle jusqu’au bout ? Ses yeux parcouraient désormais le parc, mais il n’y avait personne alors elle sortit de sa cachette sous sa robe un couteau suisse, et se mit sur la pointe des pieds pour tenter de couper la branche qui était relié à ce fruit. Rah, quel malheur que d’être petite ! Pourtant, elle réussit à l’avoir, et une fois dans ses mains le caressa doucement, avec un sourire apaisé, comme si cette drogue anesthésiait ses sens pour ne faire du son qu’un murmure, de la vue qu’un paysage flou et coloré.

Sauf qu’au moment de le mettre en bouche, elle s’y refusa et rangea correctement le fruit dans son sac, se tourna, couteau tendu en face d’elle. Comme si elle avait senti une présence, qui n’était pas encore là… Puis elle se souvint, de la conversation qu’elle avait eue avec celui qui lui avait révélé ce parc pour la première fois. Enfin, celle, elle ne savait pas.

« Ecoute, je pense pas que ce soit une bonne idée…

-Mais si ! S’il te plait, cet endroit est tellement magnifique… Je veux en voir plus, toujours plus !
-Ta soif de désirs t’amènera du côté obscur, Blanche.

-Mon nom est Raven.

-Bien, écoute-moi, ce parc, il est comme jamais tu n’en a vu. Magique, jusqu’au bout… Promets-moi de faire attention, parce que tu vas vite trembler, et j’espère que tu renonceras au fait d’aller là-bas, du moins, sans personne pour veiller sur toi. »


Puis elle avait chuchoté, ayant capté toute l’intention de la nouvelle élève. Le corbeau s’en moquait de finir du côté du mal, puisqu’elle n’y croyait pas une seconde, alors elle avait déjà décidé de ce qu’elle devait faire, et elle allait bientôt le faire, quitte à finir dans cette folie inconnue.


Et là, dans le présent, elle était toujours avec son couteau –seule arme qu’elle possède- à la main, en train d’attendre, le cœur palpitant de la venue de quelqu’un.


Hallucinations [PV Erox]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (n°2) Hallucinations suite \o/ [Mail]
» Besoin de soins pour le passé et le futur [PV : Erox et Eve]
» Hallucinations à la St Valentin
» Hallucinations [Pv : Suna]
» (amaryllis) is it mad to pray for better hallucinations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page