Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

ballade en amoureuse

Invité
avatar
Invité
ballade en amoureuse - Dim 5 Jan 2014 - 23:35
shallia fut très heureuse d'entendre Ymir lui répondre qu'elle voulait bien aller se promener dans le parc. Elle prit délicatement la main de la jeune femme dans la sienne lorsqu'elle sentit le contact de celle-ci contre les siennes. Elle semblait épanouie, heureuse pour la première fois depuis son arrivée à l'académie.

Je te propose d'aller au parc mais je ne sais même pas où il se trouve, je sais juste qu'Alexander m'en a touché un mot lors de mon arrivée. Je vais donc te laisser me guider si tu veux bien. En plus avec mon sens de l'orientation, on risquerait de se perdre et de tourner pendant une heure avant de le trouver ce fameux parc. Il est très beau qu'on m'a dit, il y a des abricotiers partout. Enfin, je pense que tu le sais déjà, tu es ici depuis plus longtemps que moi. Hum désolée, je monopolise la parole, je ne te laisse même pas t'exprimer.

Shallia suit Ymir, main dans la main, se laissant guider dans le dédalle des couloirs, un peu perdue mais un grand sourire aux lèvres. Elle caresse la main de sa guide de son pouce avec délicatesse.

C'est vraiment grand ici, heureusement que tu es là pour me guider.

après quelques minutes, elles arrivèrent à l'entrée du parc dans lequel des abricotiers trônaient majestueusement. Shallia était très impressionnée par leur beauté. Ces arbres étaient dignes de pousser dans cet eden pour les dieux. Enfin, apprentis dieu plutôt. Elle se dit qu'elle avait vraiment eu une bonne idée de proposer le parc. L'endroit était vraiment propice à une première ballade en amoureuse. elle espérait de tout cœur qu'Ymir voyait cette balade de la même façon qu'elle. Elle semblait apprécier tout du moins, elle ne lui avait lâché la main à aucun moment jusqu'à présent.  

Je trouve cet endroit merveilleux, il mérite clairement le détour. Tu le trouves comment ? Je suis heureuse que l'on se retrouve enfin seule. Je commençais à trouver cela embarrassant que les autres élèves nous regardent au réfectoire. Pas que j'ai honte de ce que j'ai fait, loin de là, j'en suis même heureuse et tu ne peux savoir à quel point. J'avais juste envie que l'on soit juste toutes les deux.

Shallia regardait la chevelure d'Ymir, qu'elle avait trouvée très douce au contact dans le réfectoire. elle détaillait Ymir, voulant apprivoiser dans son esprit l'image de cette femme qui dès le premier regard ne l'avait pas laissé indifférente. Elle tentait ainsi de trouver ce qui avait pu la faire succomber et aussi vite en prime. Le parc malgré sa beauté lui parut rapidement illusoire et sans réel attrait en comparaison de la femme qui se trouvait à ses côtés. elle était perdue dans sa contemplation.

Nous sommes maintenant seules toutes les deux, plus rien ne nous retient de nous embrasser à  nouveau.

Sur ses mots, elle approcha ses lèvres tout près de celle d'Ymir mais s'arrêta un petit peu avant, voulant la voir parcourir les quelques derniers centimètres les séparant.
Invité
avatar
Invité
Re: ballade en amoureuse - Lun 6 Jan 2014 - 1:11
 
Premiers pas...
 


Shallia, neko, mélange d'un chat et d'un humain...créature étrange inconnue à mon époque et pourtant femme de coeur qui su atteindre le mien malgré l'armure que je lui avais forger. C'est avec elle que j'ai échanger mon premier véritable baiser. C'est avec elle et nulle autre que je me trouve à marcher main dans la main comme je l'avais escomptée. Et cela me rendais heureuse la chaleurs de sa main dans la mienne, la douceur de sa peau et le simple bonheur d'être la avec elle et de pouvoir la toucher, la regarder lorsque l'envie m'en prend tout en l'entendant parler, bien plus que je ne supporte d'habitude je dois dire, mais étrangement parce qu'il s'agit d'elle cela ne me dérange ni ne me lasse . Nan, je l'écoute sans répondre profitant simplement du bonheur d'être avec elle tout en explorant toutes ses nouvelles sensations qui me traverse, les découvrant, voulant les capturé afin de les comprendre et de savoir quoi faire pour les ressentir à nouveaux .


Conformément à ses dires je la guide en douceur vers ce parc que je n'ai encore jamais explorer ni même visité , cependant j'avais appris par coeur les plan de l'école et bien que je n'ai pas le sens de l'orientation, il me fut facile de trouver le chemin, les indications étant assez précise à la Deus. Cependant, ses excuses et la caresse qu'elle me fit sur la main me firent ralentir quelques instants, toute occupé à rougir et à bafouillée.

-Ne..Ne t'excuse pas, je...j..j'aime bien entendre le son de ta voix , et..et puis je ne sais pas vraiment quoi dire...

Après cela je repris une allure normale ne lui laissant pas le temps de dire quelques chose, je n'avais qu'une hâte, arriver au jardin et me perdre dans son regard ou dans ses lèvres pourquoi pas? Ne plus songer à rien et simplement ressentir, ressentir un bonheur plus grand que tout ce que j'avais connue sur terre. Silencieuse je suivait le chemin, me mettant moi aussi à caresser sa main comme elle le faisait tout en m'approchant doucement d'elle.

C'est vraiment grand ici, heureusement que tu es là pour me guider.


J’acquiesce avant de répondre.  



L'académie seule est déjà grande, si on ajoute la petite ville et l'arène qui sont à côté elle est presque aussi grande que Moscou.

Nous poursuivîmes notre route quelques temps encore, temps durant lequel je m'étais approcher de plus en plus de la neko, au poing que maintenant il me suffisait de pencher la tête pour qu'elle se retrouve sur son épaule, ce que je ne me permis pas toute fois. Je laissa échappé un soupir de soulagement lorsque nous entrâmes dans le jardin, je savais que personne ou presque ne se trouverais ici, je voulais vraiment être seule avec elle, pour faire quoi? Aucune idée, mais je voulais rester avec elle en étant aussi loin que possible des autres .Certes j'aurais pu proposer ma chambre, mais non, pas maintenant c'était trop tôt...et puis elle était aussi très mal ranger, et encore ceci est un euphémisme. 


Non, le parc était un bon choix et le spectacle qui s'offre à nous est totalement époustouflant, j'en oublie même de respirer pendant quelques secondes. Malgré cela nous avions continuer à avancer,complètement obnubilée par cet environnement enchanteur, je m'arracha à la contemplation béate arriver à un petit banc se trouvant sous l'un de ses arbres majestueux. Je dépose Ori sur le banc puis vint faire ce que je n'ai oser faire durant le trajet, je vins contre elle la tête sur son épaule en regardant le paysage aux milles couleurs de l'automne.

Je trouve cet endroit merveilleux, il mérite clairement le détour. Tu le trouves comment ? Je suis heureuse que l'on se retrouve enfin seule. Je commençais à trouver cela embarrassant que les autres élèves nous regardent au réfectoire. Pas que j'ai honte de ce que j'ai fait, loin de là, j'en suis même heureuse et tu ne peux savoir à quel point. J'avais juste envie que l'on soit juste toutes les deux.

C'est vraiment magnifique oui....mais je trouve plus belle encore ...

Je rougis en faisant cette confession, mais je n'en pensais pas moins.

Moi aussi je n'avais pas envie de continuer à servir de spectacle aux autre, et comme toi je voulais qu'on soit seule. Comme je te l'ai dit ton idée était excellente.

Je me tu fermant les yeux étant particulièrement bien ainsi, coller à elle la tête sur son épaule et sa main dans la mienne, main que je caressais maintenant avec moins de timidité et d’hésitation, mon autre main désormait libre viens quand à lui caresser le bras de shallia. D'où me venais cette envie? Aucune idée en tout cas elle était présente et étant maintenant en privé j'y laissa libre cour. Je sentis néanmoins son regard sur moi, voyant qu'il s'éternisait je releva la tête sans la lâcher, me demandant si j'avais fait quelques chose de travers , peur bien vite disparue grâce aux paroles de ma captivante compagne .

Nous sommes maintenant seules toutes les deux, plus rien ne nous retient de nous embrasser à  nouveau. 

Je n'eu pas le loisir de répondre puisqu'elle s'approcha pour me donner ce baiser, que j'attendais avec impatience maintenant qu'elle me l'avait proposer, je le désirais tant que je n'attendis pas qu'il vienne à moi, non je vins à sa rencontre sans attendre. Et ce fut une nouvelle explosion de sensations aussi confuse qu'agréable, si délicieuse étaient ses lèvres, si tendre était son baiser que j'aurais fondue  si cela avait été possible . 


Faisant durer le baiser , je m'approcha d'elle jusqu'as sentir son corps contre le mien et doucement, avec hésitation mes mains vinrent se placer derrière sa nuque, caressant et jouant tendrement avec sa brune chevelure, soyeux et fin sont ses cheveux qui coulait entre mes doigts. 


Ce moment formidable qui me procurais tant de bien être et qui pour une fois estompait toutes mes souffrances , je priais pour qu'il ne cesse jamais...mais il se finirait et je ne pourrais que le désiré à nouveaux .

.


Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Invité
avatar
Invité
Re: ballade en amoureuse - Lun 6 Jan 2014 - 18:21
Shallia sentit le contact des lèvres d'Ymir contre le siennes et se laisse enivrer par cette sensation, ses sens poussés à son paroxysme. Elle profitait de ce moment de bonheur, de douceur et de volupté. Elle aurait souhaité que ce baiser dure pour l'éternité même si elle savait cela impossible. Elle ne pu s'empêcher de penser qu'elle aimerait bien aller plus loin que le baiser mais elle sait qu'elle allait devoir être patiente. elle finit par rompre le baiser, détaillant à nouveau son visage, on n'y voyait plus la moindre once de tristesse. Pourtant, lorsqu'elle s'était assise en face d'elle, il avait l'air ravagé par la haine et la tristesse. C'est comme si elle, Shallia, avait réussit à lui faire oublier tous ces soucis. Elle était fière d'avoir réussi et aussi vite en prime. Enfin il faut dire qu'Ymir est très réceptive aux attentions de Shallia, beaucoup plus qu'elle ne l'avait pensée au départ.

Tu sais que tu es magnifique. Ton visage s'est encore embellit depuis que l'on est dans ce parc. Tu avais l'air triste quand je suis venue m'asseoir en face de toi. Maintenant regarde toi, tu es belle comme un cœur. Ca me donne envie de te croquer tu sais.

Shallia mordille délicatement l'oreille d'Ymir, sur le ton de la plaisanterie. elle avait envie de la taquiner un peu.

Tu as vu, je ne te ment pas.

Elle a le grand sourire aux lèvres en prononçant cela. Elle laisse échapper sa joie pour la première fois depuis son arrivée ici. Elle libéra finalement l'oreille d'Ymir. Elle avait tout de même un peu peur, espérant ne pas l'avoir froissée. Elle se dit qu'elle aurait peut-être dû réfléchir un peu avant de faire cette blague mais bon, elle aurait difficilement pu s'en empêcher, elle était comme ça et elle se devait d'être naturelle avec la jeune femme qui faisait battre ainsi son cœur.

Ymir, tu fais battre mon cœur à tout rompre à chaque fois que tu m'embrasses. Je me sens réellement bien en ta compagnie. Je devrais même dire que je me sent revivre. J'ai vraiment envie de te serrer contre moi.

Shallia pivota pour se retrouver devant Ymir, restant main dans la main, elle ne voulait pas rompre ce contact. elle l'empêchait ainsi d'avancer. elle la serra dans ses bras et vint déposer sa tête contre l'épaule droite de celle-ci. Elle respira un grand coup pour se familiariser avec l'odeur d'Ymir. Cette odeur qui elle l'espérait ne la quitterait jamais.
Invité
avatar
Invité
Re: ballade en amoureuse - Mer 8 Jan 2014 - 21:52
 
Premiers pas...
 


Heureuse, voila ce que je peu dire sur ce que je ressens, heureuse d'être avec elle, heureuse de l'embraser , heureuse de me sentir aimer. Lorsque le baiser s'interrompit je souriais pour montrer que j’étais heureuse même si le sourire est un peu crisper, j'avais du mal à ne pas être gêner, mon manque d'expérience en la matière m’empêche encore de ne plus l'être .Mais j'appréciais vraiment shallia et ce qu'elle m'offrait, cette petite gène passerais donc rapidement, à n'en pas douter .

Tu sais que tu es magnifique. Ton visage s'est encore embellit depuis que l'on est dans ce parc. Tu avais l'air triste quand je suis venue m'asseoir en face de toi. Maintenant regarde toi, tu es belle comme un cœur. Ca me donne envie de te croquer tu sais.


Je rougis à ce compliment, mais je n'eu pas le temps de lui retourner qu'elle me mordilla l'oreille, surprise je sursauta avant de porter la main à mon oreille remarquant de ce fais que c'était un geste plus joueur que méchant ou douloureux . Je mis un moment à chercher ce que pouvais bien dire ce geste, tout en souriant à Shallia lorsqu'elle dit qu'elle ne mentais pas . C'était donc bien pour jouer qu'elle avait fais cela ou pour me taquiner peut-être . Et puis après la surprise passer, je doit admettre que ce n'est pas vraiment désagréable, comme tout signe d'affection en fait . 


-Merci...toi aussi tu est tres belle tu sais et puis...tes cheveux sont si doux, c'est encore plus agréable que de plonger la main dans une rivière , j'aimerais être capable de reproduire la même chose avec poupées.


La gaffe, même moi je m'en rend compte, parler de mes œuvres alors que je suis la à profiter de sa présence , alors même que ma main passait une fois encore dans ses cheveux qui me faisaient envie. Est-ce qu'elle vas croire que mon travail passe avant elle? Que même lorsque je suis avec elle mes poupées m'occupe l'esprit? Certes Ori est présent en tant que témoin silencieux , mais c'est simplement parce que je ne me suis pas permise de passer par ma chambre pour l'y déposé, et puis sait'on jamais, sans Ori mes pouvoirs sont inutiles je ne peu donc pas non plus me permettre d'en rester trop éloigner... En même temps, ici je suis en sécurité, et il y as shallia qui peu me proteger même si je n'aime pas cette idée, rien que de l'imaginer blesser m'est insupportable.


Je la regarde dans les yeux et tout ce à quoi je pensais il y as quelques secondes encore s'envole, je suis seule ici avec elle, et c'est cela qui importe et puis elle aussi semble heureuse d'être avec moi, elle aussi sourit et elle aussi rayonne à mes yeux...ce constat me surprit quelques peu, jusqu’as maintenant je n'avais jamais vu une autre femme qui soit belle à mes yeux de cet manière , j'avais déjà enviée la beauté d'autre mais en aucun cas je n'avais vu une autre comme je vois maintenant shallia, une beauté qui m'éblouie presque lorsque je la regarde et que j'ai envie de contempler et d'embrasser .Visage qui prit place en face du mien tandis qu'elle se confessait.

Ymir, tu fais battre mon cœur à tout rompre à chaque fois que tu m'embrasses. Je me sens réellement bien en ta compagnie. Je devrais même dire que je me sens revivre. J'ai vraiment envie de te serrer contre moi.

Et sans attendre elle s’exécuta, sans attendre elle vient me prendre dans ses bras en me serrant contre elle. Sa tête se posa délicatement sur mon épaule  et son souffle vint caresser ma nuque, souffle chaud et régulier qui me fit frissonner, ce petit courant d'air régulier me chatouille agréablement tandis que mon coeur s'emballe à cause de cela et de sa présence tout contre moi. Satisfaite je sourit et vient doucement l'imiter en l'entourant de mes bras et en posant moi aussi ma tête sur son épaule lui chuchotant doucement.

Toi aussi tu fais battre mon coeur, a toi seule tu donne une raison d'être à ma seconde vie.



Une fois ses mots terminer je vins déposé un léger baiser dans son cou avant de me remettre dans ma position précédente et de venir une nouvelle fois jouer doucement avec ses cheveux qui m'attire sans que je ne sache pourquoi. Je reste ainsi un moment profitant de sa proximité et humant sa douce odeur de pin et de liberté. 



De longue minutes passèrent sans que nous ne bougions si bien qu'au bout d'un moment mes jambes commencèrent à me lancer, Deus avais eu la bonne idée de me ressuscité et de supprimé les marques de torture mais mon corps est toujours aussi faible que le jours de ma mort. Je me dégagea donc et fit s'asseoir shallia en la poussant doucement sur le banc, mais au lieu de prendre place à ses côtes, je vins me poser sur ses jambes me serrant contre et posant ma tête sur son épaule en , ayant prit goût à son contact et à sa chaleur. Me rendant compte que j'avais fait cela sans lui demander son avis, je me mordis la lèvre avant de m’excuser en baisant la tête .


Je ..j'espere que cela ne te dérange pas, je voulais me poser...sans quitter tes bras .




Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Invité
avatar
Invité
Re: ballade en amoureuse - Jeu 16 Jan 2014 - 23:38
-Merci...toi aussi tu est tres belle tu sais et puis...tes cheveux sont si doux, c'est encore plus agréable que de plonger la main dans une rivière , j'aimerais être capable de reproduire la même chose avec poupées.

Elle souheterait donc faire une poupée qui a les cheveux aussi doux que les miens, voila qui est flatteur de sa part surtout pour une experte comme elle. Elle aimerait aider Ymir pour qu'elle réussisse à reproduire cette chevelure qu'elle voulait temps qu'elle ressemble à celle de Shallia. Elle ne voyait réellement pas comment faire mais soudain, une idée lui traversa l'esprit. Il lui suffisait de lui donner un de ses cheveux et cimme ça elle en aurait un modèle.

Ymir, je pense que je peux t'aider à ma façon pour ta poupée.

Shallia s'arracha un cheveu, puis un deuxième et les tendit à Ymir.

Voila de quoi t'inspirer dans ta réalisation mais il faut me promettre une chose, ce n'est pas parce que tu as deux cheveux à moi que tu dois arrêter de les carresser car j'adore cela. J'aime bien le contact chaud de tes mains sur mon cuir chevelu.

Toi aussi tu fais battre mon coeur, a toi seule tu donne une raison d'être à ma seconde vie.

Shallia rougit en entendant cette phrase, elle ne s'attendait pas a ce qu'elle ai un tel impact sur la jeune femme. Elle ne se connaissaient encore que très peu. Les paroles d'Ymir n'étaient sûrement pas mesurées.

Ymir, c'est très flatteur tes paroles mais il ne faut pas exagérer, tu me connais depuis si peu de temps. Je ne peux pas occupé une telle place dans ton coeur et ta vie, c'est impossible.

Shallia espéra ne pas l'avoir vexée en disant cela. elle aurait du mal à se le pardonner si c'était le cas. Elle reprit très rapidement la parole, voulant dissiper tout doute possible.

Je ne dis pas cela pour te faire de mal, tu es très importante pour moi et je t'aime très fort. Mon coeur me le rappelle assez bien en ne cessant de battre la chamade à chaque fois que je porte ne serait-ce qu'un regard sur toi.

Shallia se retrouva finalement assise sur un banc et Ymir sur ses jambes, elle ne s'y était pas attendue le moins du monde. Elle en restait surprise mais heureuse que la jeune femme aie pris une telle initiative. Elle semblait très bien se familiariser au contact et câlin entre dame, ce qui rendait Shallia très heureuse. Elle était contente d'avoir guider cette femme dans le droit chemin, celui de l'amour féminin. elle passa alors une main dans le dos d'Ymir qu'elle carressait avec délicatesse, venant de temps à autre unir ses lèvres à celle d'Ymir.

Je ..j'espere que cela ne te dérange pas, je voulais me poser...sans quitter tes bras.

J'avoue ne guère avoir eu le choix mais je ne regrette pas ta décision. On est bien mieux installéess ainsi. tu es dans mes bras et j'aime ça. Les fruits ici ont vraiment l'air succulent. Tu penses que l'on peut se servir ? Ca ferait un bon dessert après le repas.







♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ballade en amoureuse - Mer 19 Mar 2014 - 13:45
Dites moi qu'il y a une partie cachée quelque part ! Que ce n'est que... que l'aspect visible de l'iceberg ! Naaaoooon !!! Triste sort d'un rp... dommage...

Shallia : 240 xps

Xps attribués : Yep
ballade en amoureuse
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ballade en amoureuse
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» Amour affectueux...ou Affection amoureuse ?
» La compatibilité amoureuse de vos personnages
» Scénario Premier : " Le Parfum de la Veuve Amoureuse "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page