Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Enchantée Monsieur …?

 
Invité
avatar
Invité
Enchantée Monsieur …? - Ven 3 Jan 2014 - 14:43

Le doux cocon de la mort



La mort est une chose bien étrange. Je n’y avais jamais pensé avant mais maintenant que je le suis, j’ai tout mon temps. Je me demande si tout le monde ressent la même chose… Voyez –vous, moi j’ai encore une conscience. Je peux penser librement, enfin pour l’instant, mais je ne pense pas pouvoir parler à d’autre gens. Je crois que je suis seule. Je ne sais pas vraiment de quoi est constitué l’espace autour de moi. Je ne vois absolument rien sauf le noir total. Je n’aime pas trop, c’est assez angoissant.  Est-ce que je peux bouger ? Je ne sais pas. Je n’ai aucun repère ici, ce qui est encore plus angoissant. Par contre, j’ai froid. Terriblement froid. Se qui est étrange vu que je ne vois pas mon corps, et je ne ressens rien de se côté là non plus. C’est peut-être dans ma tête, je ne sais pas.
 
Venants-on à ma mort. Accidentelle, je tiens à le préciser. Je n’ai pas regarder en traversant la route et hop ! Je me suis pris un 35 tonnes en pleine figure. Oui j’essaye de prendre sa avec humour même s’il n’y a rien de drôle. La question est, pourquoi je n’ai pas regardé la route en traversant ? Parce que je fuyais. Mon père je crois. Oui, c’est sa. J’avais peur que lui me tue. Enfin … Façon de parler quoi. Le motif de ma fuite ? Et bien je jouais du piano à la maison. Papa était rentré la veille. Il a reçue un coup de téléphone de son travail et, à oui, il est militaire. Enfin c’est se qu’il me dit toujours. Apparemment, « ils » n’avaient pas réussi à garder un prisonnier ou patient. Enfin appeler sa comme vous voulez. Bref, je crois qu’ils font des expériences sur des gens. Je trouve sa monstrueux. Alors je lui ai fait savoir.
 
En retour, j’ai eu le droit à une gifle monumentale. A vous en décrochez la tête. Heureusement que je suis un peu solide sinon j’allais y passer. Donc, j’en ai eu marre : je me suis enfermé dans ma chambre et j’ai opté pour la fugue. De court durée.
 
Tiens c’est étrange, je… J’ai l’impression de retrouver des sensations perdues c’est... Je sens que je peux sourire. J’ai moins froid et… Nouveau choc. Aussi violent que lorsque a voiture ma percuté. J’ai mal. Et dans une décharge électrique, ma respiration revient, emplissant mes poumons de cet air si pur. Je sens la pierre dure sous ma joue. Je me retourne sur le dos, les yeux toujours clos. Je prends de longues bouffées d’air. Je vis. C’est merveilleux. Je reprends possession de mon corps. Un rayon se soleil caresse mon visage d’un halot chaud. Je souris. Enfin, j’ouvre les paupières. J’enregistre chaque détail, chaque odeur qui m’entoure. Je m’assois. La tête me tourne. Je cligne des yeux puis essaye de me relever. Je vacille et me retiens de justesse à l’un des piliers de ma droite.
 
Quelqu’un s’avance dans l’entrée. Je ne discerne que les contours à cause du soleil dans son dos. Alors portant ma main en visière, je lui lance un timide :
 
-Bonjour….


Dernière édition par Apache Aiedail le Sam 4 Jan 2014 - 14:40, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Enchantée Monsieur …? - Ven 3 Jan 2014 - 16:18
Tu l’entends ? Bien sûr que tu l’entends. Le murmure. Le murmure  assourdissant et permanent. Il a envahi ton esprit. Il arpente ton être en hurlant. Le murmure assourdissant et permanent. Comme un bruit parasite à l’intérieur, qui t’épuise et qui souffle à ton oreille :
 
« Sven… Sven ! »
 
J’ouvre les yeux, brusquement. La lumière m’aveugle. L’air envahit mes poumons, brûlant tout sur son passage. J’ai l’impression d’être en feu de l’intérieur. Mes oreilles bourdonnent. Je frissonne. J’ai froid. J’ai chaud. J’ai la tête qui tourne. Mais j’ai surtout comme une… impression de déjà vue.
 
« Sven ? »
 
Je tourne légèrement la tête. Une jeune femme est à mes côtés. Je ne saurais dire si elle semble inquiète pour moi ou si c’est autre chose que je lis sur son visage.
 
« … Qui… est Sven ? »
 
J’ai l’impression d’avoir la tête complètement vide. Je ne me souviens de rien. Mais vraiment de rien. Que s’est-il passé ? Qu’est-ce que je fais ici ? Je soupire.
 
[…]
 
Cela fait quelques jours que je suis revenu à la vie, et que j’ai repris le court de ma vie. Des bribes de souvenirs me sont revenues, au contact de certaines personnes. Pas tout, c’est sûr. Seulement certaines choses… Les coups foireux, avec Nelsha, le boulot avec Ethan et les autres. Les goules, et Abygail, lorsque j’ai mis les pieds dans le parc aux abricots… et puis Farell aussi. Mon passé, un peu aussi. Rapidement. Mon amitié avec Jérémiah, mon travail pas très glorieux… Le minimum du minimum, je dirais. Cependant, je serais incapable de dire comment je suis mort, la deuxième fois…
 
Ceci dit… Je me sens bien. Je me sens enfin serein. Je me sens… je ne sais pas. Je n’ai pas l’impression qu’il me manque quelque chose, quand bien même je ne me souviens pas de tout. J’ai la sensation que c’était ce que je désirais, avant. Alors… tant que j’aurais cette sensation, je n’irais pas chercher plus loin que ce que l’on me donne, au jour le jour.
 
Et aujourd’hui, après une bonne nuit de sommeil, et bien c’est travail. Tout simplement. Après m’être réveillé un peu en avance, m’être douché, puis habillé aussi simplement que possible, je suis allé rejoindre les collègues. Ils m’ont dit qu’ils me préfèrent comme ça, souriant, heureux. Je n’ai pas compris, et ne comprends toujours pas. Pourquoi ? J’étais comment avant ? Je n’ai pas envie de le savoir, en fait. Si je voulais oublier, si je voulais mourir, c’est qu’il y avait une raison. Je ne veux pas la savoir, car sinon, cela reviendra à dire que j’ai fait tout ça pour rien.
 
Là, maintenant, je marche en direction du temple. Il paraît qu’il y a encore de nouvelles arrivées de prévues. Ceci dit, il y en a souvent, des arrivées, à ce qu’il me semble. Enfin, là, c’est pour moi. Asmodée, mon once, m’accompagne. Depuis que je suis revenu, il ne me quitte pas d’une semelle. Très protecteur, l’animal… Ce n’est pas pour me déplaire.
 
Le temple se hisse devant moi. Je me rends compte, là, tout de suite, à quel point il est beau. Grand, fièrement dressé… Un temple digne d’un grand dieu. Je souris. Et je rentre dedans. Je ne sais pas exactement qui je cherche, mais je suppose que cela devrait être simple à trouver. Quelqu’un, avec une expression un peu perdue sur le visage, qui doit se demander où il est, et qui ne doit pas tout comprendre à ce qu’il lui arrive ? I guess.
 
J’avance lentement dans le couloir principal, croise quelques personnes qui, elles, s’en vont… Et puis je la vois. Une jeune fille, blonde. Elle semble jeune… Frappé par le destin. C’est… triste, si je puis dire.
 
-Bonjour….
 
Timide créature, la main en visière, au-dessus de ses yeux, elle me fixe. Je lui souris, amicalement. Je ne veux pas effrayer les nouveaux venus, ce n’est pas mon but… Je m’approche, lentement, tirant légèrement sur mon pull long anthracite. Il ne fait pas moche, mais il fait frais. Suffisamment pour supporter une petite laine. Et un jean. Et des bottes assorties au pull. Ne s’agirait pas non plus d’en oublier la coordination des couleurs.
 
« Bonjour… »
 
Je lui réponds tout simplement, en arrivant à quelques pas d’elle.
 
« Je… suppose que tu dois avoir beaucoup de questions. Mais avant cela… »
 
Je lui prends les deux mains, et la mène jusqu’au banc le plus proche, pour qu’elle se rasseye.
 
« Ce sera mieux ainsi. »
 
Et je m’assoie à côté d’elle.
 
« Eh bien… Bienvenue à la Deus Academia… »
 
J’en fais tout un mystère, dis donc…
Invité
avatar
Invité
Re: Enchantée Monsieur …? - Sam 18 Jan 2014 - 12:41

L'inconnu



« Bonjour… »
 
Une voix ni grave ni aigu, tout a fait neutre. Impossible de dire si mon interlocuteur est une femme ou un homme. L’inconnu s’approche de moi. Il ne fait pas froid, mais je suis bien contente d'avoir mon gilet blanc en fourrure, sa capuche à oreille remonté sur ma tête. Je porte aussi un slip clair et des baskets bleus, typique de l'adolescente. 
 
« Je… suppose que tu dois avoir beaucoup de questions. Mais avant cela… »
 
Il prend mes deux mains et me dirige vers un banc ou il m’incite à m’assoir. Je le suis, pantin chancelant,  incapable de réagir autrement. Un doux zéphyr fait valser mes cheveux blond autour de mes épaules. Ma tresse en couronne  tient encore bien en place.
 
« Ce sera mieux ainsi. »
 
Mes yeux observent, enregistrent chaque détail, chaque teinte de lumière, objet qui m’entoure. Je suis complètement déboussolé. Je ne sais même plus ou est le haut du bas. Dans ma tête, un orage furieux qui balance mes pensées aux quatre coins de ma boite crânienne. Il s’assoit à côté de moi. Le couloir principal est illuminé par un soleil éclatant. On dirait que je suis dans un temple...
 
« Eh bien… Bienvenue à la Deus Academia… »
 
Des cheveux longs, bruns. Il porte une petite laine de la couleur identique à ses bottes, ainsi qu’un jean. Ou-suis-je ? Ah oui, je suis idiote il vient de me le dire.
Je suis à la Deus Academia. Quel nom bien étrange… Je crois que je suis perdue. Que c’est-il passé ? Des rafales d’images me reviennent tandis que j’essaye de ne pas me noyer dans se flot de questions. Ah oui… Le camion. Je me rappelle. Et mon père qui… Je ne sais plus. Tout est arrivé si vite…
Oui, j’ai traversé la route et là…
 
 
Je suis morte. La tête me tourne. Des larmes se bousculent aux bords de mes yeux. Mes mains se mettent à trembler pour je ne sais quelle raison alors que je vacille dangereusement. Je regarde mon inconnu alors qu’une larme froide roule sur ma joue puis le long de mon cou. 
 
 « Je m’appelle Apache … et je suis morte écrasée par un camion. »




Invité
avatar
Invité
Re: Enchantée Monsieur …? - Ven 24 Jan 2014 - 23:39
Je la fixe, calmement. Je suppose qu’elle doit avoir plein de questions en tête. Et surtout qu’elle doit être bouleversée. Je peux comprendre… enfin, je n’ai pas réagi de la même manière, il me semble, mais tout de même… Je comprends. Oui, je comprends parfaitement. Pas facile de se souvenir de votre mort, surtout lorsqu’elle a été violente. Comme se faire écraser par une voiture. C’est drôle, parce que je ne me souviens pas de tout, depuis ma deuxième mort, mais je me souviens de la première. En revanche, savoir ce qu’il m’est arrivé récemment pour ressusciter… Aucun souvenir. Pour l’instant. Mais vu que tout me revient par flash selon ce que je vois, il y a des chances que je m’en rappelle bientôt.

« Je m’appelle Apache … et je suis morte écrasée par un camion. »

Je note les informations dans un coin de ma tête. Apache. C’est un joli prénom. Je lui souris, tendrement. On a au moins un point commun, avec nos morts, même si moi c’était une voiture, et elle un camion. Ca a du faire légèrement plus de dégâts. J’espère pour elle qu’elle est morte sur le coup, vu comment j’ai souffert, coincé sous la voiture… à sentir mes organes exploser, à l’intérieure de moi, sous le poids du monstre mécanique. Non, franchement, j’ose espérer qu’elle n’a pas souffert de la sorte. Elle me semble jeune, qui plus est. Bien trop jeune pour mourir. Je soupire. La vie est injuste. Deus est injuste. Certes, il nous offre une seconde chance, mais tout de même… Faire revenir à lui des êtres aussi jeunes… ou alors c’est juste son apparence qui fait jeune ? Ras je n’en sais rien en fait. Et j’avoue que je n’ose pas trop lui poser de question pour l’instant, la pauvre. Il faut déjà qu’elle se remette du choc.

« Enchanté Apache. Je me prénomme Sven. Je suis surveillant ici, à l’académie. »

On va y aller doucement hein. Mon but, ce n’est pas non plus de l’assommer sous mes paroles plus ou moins compréhensibles. Je lui souris, et continue.

« La Deus Academia, c’est une académie qui regroupe des êtres choisis par Deus pour devenir dieu. Elle les forme à leurs futurs devoirs. »

Je marque une petite pause, le temps qu’elle puisse assimiler les informations. Je ne dois pas aller trop vite, sinon je risque de la perdre. Et ce n’est toujours pas mon but.

« A l’académie, il y a des apprentis, des professeurs, des membres du personnel, appelés repentis –comme moi. Nous sommes tous des dieux, mais nous avons tous des rôles différents. Moi, mon rôle, c’est de surveiller. Et d’accueillir les petits nouveaux, aussi. Toi en revanche… Je ne sais pas pourquoi, mais je t’imagine mal repentie, et pas non plus professeur… »

Je regarde dans sa main si elle n’aurait pas le fameux petit papier donné par l’un des directeurs, comme j’ai eu à mon arrivée, comme Nelsha a eu, comme tout le monde, a, à son arrivée. Mais je ne le vois pas. Peut-être l’a-t-elle caché ? Je soupire.

« Est-ce que… tu aurais vu quelqu’un, avant moi ? Soit une femme aux longs cheveux rouges, soit un homme aux longs cheveux blancs, soit un type étrange, avec une barbe ? Et qui t’aurait donné un papier ? Il y a des informations dessus, qui peuvent être utiles… »

Et puis je me rends compte qu’en fait, depuis le début, elle n’a pratiquement pas ouvert la bouche. Je m’accapare la parole… Quelle horreur.

« Excuses moi, je parles trop… »

Je murmure.

« Est-ce que… tu as des questions ? N’importe quoi, je me ferais un plaisir de te répondre… Vraiment. »

Invité
avatar
Invité
Re: Enchantée Monsieur …? - Ven 7 Fév 2014 - 21:51

Bienvenue chez les fous.



« Enchanté Apache. Je me prénomme Sven. Je suis surveillant ici, à l’académie. »

Le son de la voix de Sven résonne dans ma tête comme un gong alors que je ressens de léger picotti dans les doigts. Il faut que j'agisse comme si de rien était, comme si j'allais bien. J'essaye de répondre mais aucun son de daigne sortir de ma bouche.

« La Deus Academia, c’est une académie qui regroupe des êtres choisis par Deus pour devenir dieu. Elle les forme à leurs futurs devoirs. »

Wow. Doucement, il faut que je garde toutes ses informations à l'intérieur d'un cerveau en compote alors on y va molo mon pote. C'est surement se que je lui aurait répondu si j'en avait eu la capacité. Mais ma langue était décidément coincé dans une bouche close à double tour.

« A l’académie, il y a des apprentis, des professeurs, des membres du personnel, appelés repentis –comme moi. Nous sommes tous des dieux, mais nous avons tous des rôles différents. Moi, mon rôle, c’est de surveiller. Et d’accueillir les petits nouveaux, aussi. Toi en revanche… Je ne sais pas pourquoi, mais je t’imagine mal repentie, et pas non plus professeur… »

Raaaaaa. STOP ! Tu causes trop l'ami. Calme tes ardeurs, je suis perdue moi. Donc récapitulons : t'es un surveillant au monde des apprentis sorciers et moi je suis morte. Top le scénario.

« Est-ce que… tu aurais vu quelqu’un, avant moi ? Soit une femme aux longs cheveux rouges, soit un homme aux longs cheveux blancs, soit un type étrange, avec une barbe ? Et qui t’aurait donné un papier ? Il y a des informations dessus, qui peuvent être utiles… »


Effectivement, un gars longs avec une tignasse blanche. Et toujours cette bouche qui ne veux pas s'ouvrir !! Ah oui, le papier... Je fouille mes poches à la recherche de l'étrange parchemin. Puis il se stoppe net.

« Excuses moi, je parles trop… »


En effet, tu es un sacré bavard mon gars. Puis il me murmure.

« Est-ce que… tu as des questions ? N’importe quoi, je me ferais un plaisir de te répondre… Vraiment. »

Je lui ouvre de grands yeux. Mais... Pourquoi Est-ce qu'il chuchote celui là ?? Décidément, je suis tombé dans un endroit sacrément paumé...

« Donc, si j'ai bien compris... Je suis morte. Mais je revis dans un monde parallèle pour devenir un apprenti-dieu. Ensuite il y a le grand à la tignasse qui me refile du papier et puis vous enfin. Bien... »

Je médite un instant puis reprend, puis regarde Sven droit dans les yeux.

« Oui j'ai une question, et de la plus haute importance ... »

Je m'approche sans le quittez une seconde du regard puis m'exclame les yeux brillant :

« Vous sauriez pas ou Est-ce qu'on peut manger ? Je meurt de faim ! »











Invité
avatar
Invité
Re: Enchantée Monsieur …? - Mer 26 Fév 2014 - 2:07
De grands yeux, un air abasourdi… Je crois que j’en ai peut-être un peu trop fait. Je soupire, doucement. Zut… est-ce que je lui ai fait peur avec tout mon blabla ? Je ne sais pas. Peut-être. Mais bon sang, qu’elle dise quelque chose, que je sois fixé, qu’elle ne me laisse pas dans ce silence…

« Donc, si j'ai bien compris... Je suis morte. Mais je revis dans un monde parallèle pour devenir un apprenti-dieu. Ensuite il y a le grand à la tignasse qui me refile du papier et puis vous enfin. Bien... »

Ah. Elle parle… Bon, ok, elle ne fait que reprendre ce que j’ai bien pu dire auparavant, mais tout de même. Entendre le son de sa voix, ça fait… un peu de bien. Cela signifie que je ne l’ai pas assommé sous mon long discourt. Auquel elle semble avoir compris un minimum de chose. C’est ça de gagné. Après tout, j’ai été le plus clair possible. Et je ne pense pas qu’elle ait le Q.I d’un oursin tropical d’Amérique du Sud. D’ailleurs, ça existe vraiment ces petites bestioles ? Je veux dire, pour moi, un oursin, c’est noir, violet, blanc peut-être, mais turquoise… Qu’est ce qui a bien pu se passer dans ma tête pour que je puisse penser à ça ? Et pourquoi ils seraient originaires d’Amérique du Sud ? Voilà. Ca y est, j’ai réussi à me rendre confus. C’est très efficace. Humpf.

« Oui j'ai une question, et de la plus haute importance ... »

Sa voix me sort de mes pensées. Je lève les yeux vers elle, inquisiteur. Une question de la plus haute importance ? J’espère qu’elle ne veut pas savoir de quelle couleur sont mes chaussettes, elle serait déçue de savoir que, d’un, elles sont dépareillées, et que de deux, elles sont tout bêtement noire et blanche… ennuyeux, quoi.

« Vous sauriez pas ou Est-ce qu'on peut manger ? Je meurt de faim ! »

Quoi… c’est juste ça, sa question ? Sérieusement ? Rien de plus intéressant que de savoir où elle pourrait se remplir la panse ? Mais ce n’est pas intéressant. C’est chiant. C’est… mon boulot que de la renseigner, je crois. Je soupire. Décidément. Pourquoi je suis surveillant, hein ? Pourquoi on m’a pas foutu à un autre poste ? Je ne sais pas moi ! J’aurais été bien, en jardinier, à rien foutre de la journée, si ce n’est tenter d’assassiner les plantes de cette académie. Ou alors faire pousser des plantes carnivores pour me débarrasser en douce de quelques élèves casse-c…pieds.

« Eh bien… pour ça, y a bien la cafétéria… Mais je ne pense pas pouvoir t’y accompagner, j’ai malheureusement d’autres chats à fouetter. »

Non, en usant d’une telle expression, je ne pense pas à Nelsha. Quelle blague, voyons. Non, elle ne se laisserait jamais faire, et cela se retournerait contre moi. Et c’est pas cool de se faire fouetter… ça fait un peu mal.

« En revanche, je peux t’indiquer le chemin, histoire que tu ne te perdes pas en route. Et puis, petite info utile… c’est gratuit… »

Je me lève du banc, un grand sourire sur les lèvres.

Invité
avatar
Invité
Re: Enchantée Monsieur …? - Mar 20 Mai 2014 - 22:26
Le début était simple mais ça restait sympa avec le caractère sensible d'Apache. Néanmoins faites attention à vos fautes. Et ce qui me surprend le plus c'est le changement radical du comportement des personnages vers la fin. Rp parlant y'a pas eu de "changement" donc ça perturbe. Du moins moi.

Svyn ♥ : 230 xps
Apache : 215 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Enchantée Monsieur …? -
Enchantée Monsieur …?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page