Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Terminé] [Quête] Rouge tomate

Invité
avatar
Invité
[Terminé] [Quête] Rouge tomate - Jeu 26 Déc 2013 - 16:21
Une faim immense tenaillait l'estomac de la brunette depuis qu'elle avait émergé de son sommeil et posé un orteil sur le sol. Vu le bruit qui s'échappait de son ventre, n'importe qui aurait pu croire qu'elle sortait d'une hibernation longue et difficile. Mais il n'en était rien. Vraiment rien. Elle avait mangé la veille au soir, et n'avait pas laissé son reste. Autant dire clairement les choses, Eilyn s'apparente sous bien des aspects à un estomac sur pattes. C'est donc l'estomac dans les talons qu'elle se rendait à petits pas pressés vers la cafétéria, bien décidée à satisfaire son appétit et surtout rassasier son ventre qui criait famine, comme la cigale, sauf que pour sa part elle n'avait pas passé son été à chanter, mais uniquement sa nuit à dormir. Elle rêvait déjà de ce qu'elle allait manger ... Des carottes rappées par centaines, des quiches, des tomates ... Tout, elle allait absolument tout manger. Ce n'était pourtant que son petit déjeuner, mais elle avait toujours eu une vision large de ce repas. Un sourire rêveur étira ses lèvres, une main posée délicatement sur son ventre. Il ne manquait plus qu'un somptueux filet de bave à la commissure des lèvres et les schéma était ... parfait. La jeune fille était tellement perdue dans ses considérations culinaires qu'elle percuta un arbre. Le nez endolori, elle grimaça et donna un discret coup de pied dans l'écorce du tronc. Non mais, pourquoi ce fichu arbre était venu se mettre en travers de son chemin ? Vraiment, aucun respect ces végétaux. Eilyn secoua la tête de désolation puis poussa la porte de la cafétéria, bien décidée à faire un massacre sur la nourriture. 

Un large sourire aux lèvres, elle pénétra dans la vaste salle, mais son sourire disparu instantanément. Rien. Il n'y avait rien. Nul part. Aucune trace de nourriture. La bouche ouverte sous le choc, le regard perdu et vide comme une coquille d'huître, la brune sursauta en entendant une voix qui visiblement lui disait quelque chose. La cuisinière lui parlait, mais elle ne comprenait pas un mot, son cerveau tournant au ralenti. A force de conviction et de volonté, elle secoua la tête pour recouvrer ses esprits et écouta attentivement les dires de la cuisinière. Le chef cuisinier ? Disparu ? Potager ? Aide ? Ni une ni deux, la jeune fille se précipita vers la porte menant au potager. Si le chef cuisinier avait décidé d'abandonner son poste pour partir se la couler douce en compagnie d'une pomme-de-terre ou d'un poireaux, elle était bien décidée à le convaincre de l'absurdité de ce choix. Il fallait vraiment qu'elle ait faim pour partir ainsi, tête baissée, sans penser au potentiel danger. Mais enfin, que pouvait elle craindre ? Une attaque de carotte enragée ? Un régiment de brocolis bien décidé à la transformer en purée ? Non vraiment, c'était ridicule. Cette pensée la fit sourire et elle aperçut au loin une forme humaine, affublée d'un tablier blanc et d'un petit bonnet de cuisinier. Visiblement, il était bien dans le potager, mais pourquoi donc ne venait il pas. 

Sourcils froncés, Eilyn s'approcha et comprit vite la raison du pourquoi du comment. Les feuilles et tiges des plants de tomates étaient enroulées autour de ses chevilles, les tomates les plus grosses et les plus mûres étaient dotées de dents d'une taille effrayante pour un légume, et les tomates plus jeunes et plus petites crachaient quant à elles du jus de tomate brûlant et fumant. La brune s'arrêta net face à ce tableau des plus intrigants et posa sa main sur le manche de son poignard. D'un coup, ce petit ustensile lui paraissait bien dérisoire. Elle réprima un cri de douleur et serra les dents lorsque l'une des tomates lui cracha sa sauce sur la main. D'un revers de la main elle retira le jus de sa main avec l'aide de la lame de son poignard et trancha la tête, ou plutôt la tige, du légume mutant. 

« Monsieur, surtout, ne bougez pas ... Enfin ... Euh ... Vous ne pouvez pas bouger, techniquement, vu votre position. Mais enfin. Je vais venir vous chercher. Si je nous sors de là, vous avez bien intérêt à me préparer tous les plats à base de tomates possibles et imaginables. »

« Mais enfin ... On ne vas pas exterminer toutes ces tomates juste pour une histoire de dents et de jus brûlant ... Il suffit de les éduquer un peu. Ca ferait un très bon système de sécurité vous savez jeune fille. »

Incrédule face à la réponse du chef cuisinier, elle l'observa, sceptique. Sans doute avait il subit trop de torture tomatienne pour se rendre compte de ses propos. Les tomates étaient en train de le dévorer, mais non, monsieur voulait les élever et en faire des chiens de garde. Elle aura tout vu. La brune trancha une première branche et fit tomber 4 tomates, une de leur congénère en profita pour planter ses dents dans son bras. De nouveau, une grimace passa furtivement sur son visage, mais elle empoigna la responsable et lui ôta ses pépin et sa queue en un geste précis avec la lame de son poignard. Le légume rouge retrouva son aspect normal c'est à dire inerte. Satisfaite, Eilyn la mit dans sa poche et continua sa progression. Elle donna un coup de pied dans une tomate, roula par terre, esquiva une morsure et sentait le jus des tomates cracheuses s'abattre sur ses vêtements fumants. Le visage barbouillé de rouge, souvenir de ses victimes tomates, elle arriva enfin au niveau de l'Homme qui désormais chatouillait le ventre, ou plutôt la partie inférieure d'une tomate qui se tortillait de rire. Les tiges des plants de tomates commencèrent alors à se serrer autour des chevilles et de la gorge de la brune. Elle tapota délicatement puis de plus en plus fort l'épaule de l'Homme pour qu'il lui vienne en aide, mais rien à faire. Son amie tomate qui riait tant il y a pas dix secondes était désormais en train d'essayer de lui croquer la joue. Charmant. Blasée, Eilyn trancha la tige qui la serrait de plus en plus et qui avait laissé un sillon rouge sur son cou. Avant de se libérer complètement de l'entrave, elle sauva la joue du cuisinier en écrasant d'une main la tomate mutante. Les mains rendues glissantes à cause de tout le jus, elle les essuya sur son pantalon et coupa les tiges qui lui retenaient les chevilles puis celles du cuisinier. Avec difficulté, elle l'aida à se remettre debout.


« Vous leur avez donné quoi à vos tomates ? De l'engrais radioactif ou bien ? »


« Non, je ... j'ai essayé une nouvelle technique à base de purée tomates et de poudre d'os de hyènes. Rien de plus. Avouez qu'elles sont bien rouge et bien charnues. »

Incapable d'admirer la qualité des tomates,  Eilyn aida non sans difficulté le cuisinier à se baisser, sauter et rouler par terre afin d'éviter au mieux les attaques des tomates mutantes. Son bras lui faisait atrocement mal, et du sang coulait de sa main. Après une longue et difficile procession, ils arrivèrent enfin au bout de l'allée, tous deux recouverts d'une importante quantité de tomates. En faite, de loin, ils ressemblaient à deux énormes tomates. Seuls leurs yeux ressortaient du rouge et leur donnait une forme humaine. 

« Promettez moi de les éradiquer et de les transformer en ketchup ... »

Le cuisinier ne répondit pas et retourna avec elle dans la cafétéria. Pourquoi fallait-il que son penchant pour la nourriture se retourne contre elle et la force à aller sauver un cuisinier des dents acérées de tomates ? La brunette était toutefois amusée de son aventure, et cela malgré les traces de brûlures et les morsures qui lui meurtrissaient la chaire. Fatiguée et affamée, elle se laissa tomber sur une chaise et attendit que le chef cuisinier reprenne du service. En fourrant ses mains dans ses poches, elle attrapa la tomate qu'elle avait évidée. Un sourire aux lèvres, elle se dirigea vers le chef et la lui tendit sans dire un mot. Il comprendrait, puis retourna s's’asseoir, tentant de calmer sa faim en mangeant du pain. 
Invité
avatar
Invité
Re: [Terminé] [Quête] Rouge tomate - Jeu 26 Déc 2013 - 16:48

"Vraiment, aucun respect ces végétaux." -> Je confirme, ils sont trop malpolis èwé /PAN/
Néanmoins j'aime beaucoup ton style d'écriture et c'était plutôt sympathique à lire ! Une quête bien menée je dirai ~

Oh, et ne jamais sous-estimer une carrote !

Eilyn : Récompense de la quête : 200 xps + 200 xps

Xps attribués : Yep
[Terminé] [Quête] Rouge tomate
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] [Quête] Rouge tomate
» [Terminé] Un coup de main pour le col rouge ?
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page