Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Mon frère ? Ici ?

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Mon frère ? Ici ? - Mer 11 Déc 2013 - 20:37


Quand  on en a plein la tête, que l’on est un chevalier Presque à bout de nerf on fait quoi ? La logique voudrait qu’il casse tout ce qu’il croisait, mais en fait non, les vieux réflexes … Cela le conduisit sur le chemin du temple, temple de Deus … Dieu qui faisait aussi bonne figure que le christ à ses yeux …
Il regardait plus vraiment autour de lui les élèves, il commençait à tous les mettre dans un panier, le panier des futurs gamins impulsifs et ridicules qui se permettent de faire du mal lorsque l’envie leur en prend. Rien qu’en  y pensant  il recommençait à s’énerver, pourtant à l’extérieur il restait le même, impassible saluant  les élèves  qu’il croisait par principe.

Enfin bon  il alla dans le temple, mais plutôt que de se mettre devant l’autel comme à son habitude  il s’assit sur un banc un peu reculé, et baissa la tête en fermant les yeux. Il cherchait trop souvent à esquiver ses réflexions, aujourd’hui il avait décidé que non, alors  il était ici, tranquillement assit, immobile, seulement à réfléchir.

Ce n’était pas souvent qu’il en venait  à ce genre de chose mais de temps en temps pourquoi pas ? Il n’avait pas envie d’accueillir un nouveau par contre … Il lui restait plus qu’à espérer n’est ce pas ? Croire qu’il n’y aurait pas  un  ou une maligne qui apparaîtrait soudainement devant l’autel pour lui dire de lui expliquer  ce qui se passe ? Non sans façons dans l’immédiat … Il serait encore capable de prouver  à la personne qu’elle est morte  en la tuant de nouveau ici … D’ailleurs en repensant  à cela  il sourit, ça lui ressemblait bien, il aurait pu simplement  lui faire une coupure ! Il était vraiment direct … Ca lui ressemblait bien en fait !
Mais  il n’était pas  là pour ce genre de réflexion … Il secoua la tête.


*Bon … Je fais quoi … ma famille  à été humilié par un homme dont je ne connais que l’action qu’il a fait … Il y a tellement de personne sur terre … je le trouverais jamais ! Je ne comprend spas … ça m’énerve … je … je …

Il se redressa d’un coup en se frottant les cheveux d’énervement et se mit à crier.

- Fichtre ! Je n’en puis plus de réfléchir ! C’est pas ma spécialité ! Je sais que foncer !

Il regarda  autour de lui et toussota avant de se renfrogner. Ok,  il s’était emporté, mais  il semblait  y avoir personne pour son plus grand soulagement … Il fallait qu’il conserve ses principes de chevalier inexpressif … Il ne devait surtout pas montrer sa faiblesse … Il grommela dans sa barbe quelques phrase en latin pour se calmer, des citations teutoniques que lui avait enseigner le grand maître Hermann, il commençait d’ailleurs déjà à se calmer.




Invité
avatar
Invité
Re: Mon frère ? Ici ? - Mer 11 Déc 2013 - 22:15
Le noir... C'était tout ce que Farell avait pu voir après avoir perdu connaissance. Combien de temps c'était écoulé depuis qu'il était mort ? Etait-il vraiment mort ? Il n'en savait rien. Il ne ressentait rien. Puis soudain une lumière. Il se réveilla. Une lumière l'ébloui. Au bout de quelques secondes, ses yeux finirent par s'habituer à la lumière. Où pouvait-il bien se trouver ? Un homme vint alors vers lui, lui donna un papier et partit tout en disant:

"Bienvenue dans la Deus Academia, âme errante. Il ne tient plus qu'à toi de te surpasser..."

La lumière l'éblouie de nouveau. Lorsque ses yeux se furent accommoder à la lumière, l'homme avait disparu. Il était dans un temple. Ce temple ne ressemblait à rien de ce qu'il avait pu voir jusqu’à maintenant. A peine fut-il arriver qu'il entendit:

"- Fichtre ! Je n’en puis plus de réfléchir ! C’est pas ma spécialité ! Je sais que foncer !"

Cette voix... Farell pensait la connaitre mais n'arrivait a mettre un nom dessus. Il tenta de repérer d’où venait la voix. Il remarqua alors un jeune homme blond en train de s'arracher les cheveux dans le fond du temple. Il remarqua ensuite que cet inconnu se calmait. Farell décida alors d'aller lui demander où il était. Il avança dans l’allée tout en rangeant le papier que l'homme lui avait donné dans sa poche puis une fois arriver au niveau de l'homme, il demanda:

"Excusez moi ? Pourriez vous me dire où je suis ? Et surtout ce que je fais ici ?"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mon frère ? Ici ? - Jeu 12 Déc 2013 - 16:39


Le sol il est beau,  il est froid, il est en pierre, la pierre ça fait penser aux châteaux … Ah … C’était la belle époque  où il ne se cassait pas la tête, où tout était limpide à ses yeux, pas comme maintenant … Aujourd’hui tout est complètement fou ! Mais bon, sa crainte se réalisa, un nouveau décida donc de se pointer. Il l’écouta d’ailleurs sans relever la tête, préférant se ressaisir d’abord.

"Excusez moi ? Pourriez vous me dire où je suis ? Et surtout ce que je fais ici ?"

Toujours la même question, c’était fou, enfin lui même l’avait bien posée aussi, mais  la recevoir régulièrement c’est plus agaçant que l’on peut le penser. Il restait immobile, puis prit une grande inspiration et souffla en se redressant, il s’était calmé, ça  y est.
Cette voix l’avait aidé, elle avait une intonation qui l’avait rendu nostalgique,  il ne comprenait pas exactement pourquoi.
Enfin  il écarquilla les yeux et les ouvrants après s’être redressé, il se demandait soudainement si il n’y avait pas d’abricot dans ce qu’il avait mangé plus tôt, cet homme ressemblait  à son frère !


- Vous … vous me faîte penser à … Non, je dois mal digérer le repas …

Il posa ses mains sur le rebord du banc et se releva, tapotant brièvement sa cape et se frottant les yeux. Si il commençait à voire sa famille et ses souvenirs  un peu partout  il allait vraiment falloir qu’il songe  à réagir, mais intrigué  il ne partit pas tout de suite et tapota du doigts l’épaule de l’autre blond.

- Ok … Je ne semble pas rêver … je crois … Pour vous répondre … Vous êtes à la Deus  Académia, vous avez été choisit  pour devenir un des dieux remplaçant le principal qui dort, et pour guider les humains …

Il continuait à la fixer droit dans les yeux, cet étrange sentiment de déjà le connaître, un peu comme … Comme avec Kate ? Encore un descendant ?! De toute façons plus rien ne pouvait le surprendre maintenant … Il regarda rapidement autour,  il n’y en avait qu’un hein ? Pas question de s’en farcir un deuxième contre son gré ! Pis d’ailleurs pourquoi il devrait aussi s’occuper de celui là ?

- Tu devrais avoir un bout de papier  avec d’autres précisions.




Invité
avatar
Invité
Re: Mon frère ? Ici ? - Jeu 12 Déc 2013 - 21:35
La Deus Academia ? Quel pouvait bien être ce lieu ? Il rappelait quelqu'un à cet homme. C'était étrange, Farell avait lui aussi ce sentiment. Un bout de papier ? Farell fouilla sa poche et récupéra le bout de papier. Il le lut rapidement: il était sensé être un professeur, un professeur de stratégie ! Ce n'était cependant pas la seul chose écrite: il y avait en plus un domaine divin: celui du renard. Farell rangea le papier, il le lirai plus tard. Il regarda son interlocuteur. Cet homme lui rappelait quelqu'un mais qui ? Il savais qu'il ressemblait a quelqu'un qu'il connaissait bien mais n'arrivait à mettre un nom sur ce visage. Il remarqua alors un pendentif qui pendait autour du coup de l'homme en face de lui. Ce pendentif représentait l'emblème des chevaliers Teutonique. Soudain, il se souvint qui lui rappelait cette personne... Son frère. Farell regarda rapidement la main de l'inconnu et y trouva ce qu'il penser voir: la chevalière des Urmanis. Farell sauta dans les bras de l'inconnu tellement il était content de le voir:

"Mon frère je suis tellement content de te revoir ! Cela fais si longtemps !"


Farell serra son frère dans ses bras plusieurs secondes puis le lâcha et recula. Il ajouta ensuite:

"Je ne m'attendait pas a te voir ici surtout après que l'on m’ait annoncé ta mort. Cela signifie que tu est toi aussi un dieu remplaçant ?"


Maintenant qu'il y réfléchissait, cela signifiait que lui aussi était mort. Il essaya de se rappeler rapidement comment il était mort mais ne se souvenait que de l'instant où il allait pour arrache la flèche du cœur du cerf. Il ne se doutait pas qu'il avait était empoisonné. Il laissa ses recherches là pour le moment et essaya de se concentrer sur son frère qu'il venait de retrouver.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mon frère ? Ici ? - Ven 13 Déc 2013 - 18:19


Alors faisons le point, le nouveau venait de se jeter sur lui en l’appellant … frère ? Mais du coup le chevalier restait muet et immobile, coincé dans les bras de l’autre blond, les yeux grands ouvert, il s’attendait à tout d’un nouveau … mais ça !
En fin de compte il y avait encore des trucs pour le surprendre dans ce monde … Cela ne dura que quelques secondes, mais elle furent longue … très longue ! Cependant, malgré le fait qu’il le relâcha, Alexander resta un peu tendu, pas possible, serait-il … inquiet ?


"Je ne m'attendait pas a te voir ici surtout après que l'on m’ait annoncé ta mort. Cela signifie que tu est toi aussi un dieu remplaçant ?"

Il le regardait, beat, comment pouvait-il parler de dieu après un pareil acte ? Dans son esprit le chevalier plaçait sa dernière image de son frère à coté de celui qu’il avait en face de lui, et il fut agréablement surprit en s’apercevant qu’effectivement ça correspondait plutôt bien !

- Fa…Farell ? Sérieusement ?

Alors il était mort lui aussi, enfin, pas surprenant en huit cent ans en soit, mais pourquoi au moment où ses nerfs n’allaient pas bien il venait ? L’autre du dessus qui pionce fait des trucs de temps en temps ? Dur à croire quand même … Dieu est bon avec ses croyants parait, connerie !

-Hum … oui … je suis aussi un dieu ici mais …

Il tendit les bras et saisit les deux oreilles sur la tête de son frère qui contrastaient avec ses souvenirs, des gadgets hein ? C’était ce qu’il voulait croire, mais il avait déjà croisé les choses et c’était réel alors …

- Dans ce cas … C’est quoi ça ? Dans mes souvenirs tu n’en as pas, tu as encore fait quelque chose après ma mort hein ?

Quoi ? Son instinct de frère qui ressortait tout droit du passé ? Possible, ou pas, il avait encore besoin d’un peu de confirmation, mais bon, cette image qu’il avait eut lui avait directement donné envie de le croire, c’est étrange. Un lien de sang ça dépasse si facilement les soucis … Enfin ça dépend desquels aussi …

- Alors toi aussi t’es mort …

Démonstration de la logique Alexander en une phrase, encore heureux qu’il était mort, si ce n’était pas le cas, d’abord il ne serait pas ici, et ensuite son frère ne serait pas humains, enfin si on compte ce qu’il a dans sa famille … Un cas de plus ou de moins …




Invité
avatar
Invité
Re: Mon frère ? Ici ? - Dim 15 Déc 2013 - 0:38
Farell sourit lorsque son frère prononça son nom. Ainsi il étaient tout deux devenus des dieux. Farell était heureux a cette nouvelle. Il allait enfin pouvoir passer un peu de temps avec Alexander sans avoir à se soucier des parents comme quand ils étaient enfant. Soudain, son frère attrapa ses oreilles. Farell ne comprit pas vraiment ce qu'il se passait.

"C’est quoi ça ? Dans mes souvenirs tu n’en as pas, tu as encore fait quelque chose après ma mort hein ?"

Mais de quoi parlait-il ? Farell n'en savait rien. Il porta alors les mains à ses oreilles et découvrit alors qu'elles n'étaient pas comme celles d'un humain. Il pouvait sentir de la fourrure et remarqua qu'elles étaient aussi beaucoup plus longues. Farell récupéra alors le petit papier. Il vérifia alors une chose: le domaine divin. Le sien était celui du renard. Ces oreilles devaient donc êtres des oreilles de renard. Il rangea le bout de papier et regarda son frère:

"Je n'en sais rien. Ce qui est sur c'est que je ne me souviens pas de les avoir eu de mon vivant. Par contre il est sur que je suis mort même si je ne sais pas comment. Franchement, je pense que je préfère être mort que en vie. Au moins ici, je peux te revoir et je n'ai plus à supporter ma femme."

Farell sentit alors quelque chose bouger dans son dos. Il tourna la tête et remarqua alors que ses oreilles n'étaient pas le seul changement qu'il avait subi dans sa résurrection. Il avait une queue... une queue de renard. Il ajouta ensuite pour son frère:

"J'ai une queue tu as vu ? Je pense que ça doit avoir un rapport avec mon domaine divin qui est écrit sur le bout de papier: il est écrit que c'est celui du renard."

Farell regarda un peu autour de lui puis ajouta:


"Je sais pas toi mais je pense pas que ce soit le meilleur endroit pour parler. Tu connaitrais pas un endroit où on ne risquerai pas de nous déranger ?"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mon frère ? Ici ? - Dim 15 Déc 2013 - 18:11


Bon, dans son esprit le chevalier commençait à se dire que c’était son frère, une paire d’oreille et une queue en plus … Ouais … Son … frère … Après tout il agissait comme ce dernier, toujours autant d’envie de discuter, se plaindre de sa femme, d’ailleurs plus il parlait plus il lui ressemblait, les même sujets, la même situation … Dire que c’était un autre apparaissait de plus en plus comme se convaincre d’une illusion.

- Hmmm ouais tu aussi une queue … Enfin ici ca deviendrait presque banal de croiser des personnes irréaliste ou étrange …

Certains vivait déjà comme cela pendant leur vie, d’autres changeaient en arrivant, alors pourquoi pas son frère si c’était bien lui ? Enfin de toute façons il lui ressemblait, avec quelques ajouts certes, mais en plus de cela il agissait comme lui. Il baissa les yeux vers la main de son frère et la preuve irréfutable à ses yeux apparut. La chevalière familiale !

"Je sais pas toi mais je pense pas que ce soit le meilleur endroit pour parler. Tu connaitrais pas un endroit où on ne risquerai pas de nous déranger ?"

Alexander eut enfin un très bref sourire, c’était lui, il était exactement comme dans ses souvenirs. Il avait la bague, plus aucun doute ne pouvait être permit.

- J’ai gagné assez de puissance pour que ce qui me gêne … Je m’en débarrasse … Alors si on nous gêne ici … Et bien les personnes gagneront un aller simple vers l’infirmerie !

Il fixa son frère dans les yeux réalisant que la dernière fois qu’il était allé aux archives familiale il n’avait pas pensé à regarder ce que sont frère était devenu …

- J’aurais du regarder ce que tu étais devenu lorsque je suis allé regarder les archives de la famille ! Mais du coup je compte sur toi pour m’expliquer maintenant !

Commencez simple, parlez de leurs anciennes vie, après tout il s’était vu si souvent … Fallait bien qu’ils se posent pour en parler non ? Et puis après … Peut être parlé rapidement de l’endroit où il vient de débarquer ? Le programme semblait prendre forme. Un programme qui limitait sa réflexion sur sa haine grandissante pour ce monde, pour l’humanité, pour les dieux, et pour les renégats. Même si il n’arrivait maintenant plus à oublier, peu importe ce qu’il faisait, il espérait juste que ça ne se voit pas sur son visage …




Invité
avatar
Invité
Re: Mon frère ? Ici ? - Lun 16 Déc 2013 - 21:54
Farell sourit: définitivement, Alexander n'avait pas changé, toujours à foncer et tuer tout ceux qui l’empêche de faire ce qu'il voulait. Il parla ensuite des archives de la famille. Il réfléchit quelques secondes:

Alors comme ça, il y a des archives de la familles qui parlent de nous ? Il faudra que j'aille les consulter. Si il aurait pu trouver des informations sur moi cela signifiait qu'il étaient à une époque suivant la leur. Si tels est e cas, il faudra que je me renseigne un maximum sur cet age nouveau. Il faudra aussi que je fasse attention à toute les nouvelles choses que je pourrais rencontrer dans ce monde.


Il regarda ensuite son frère et demanda:

"De archives sur notre famille ? Depuis combien de temps suis-je mort pour qu'ils y parlent déjà de moi ? Et par rapport à ça, il est sur que nous avons des sujets de discussion à revendre. Depuis quand ne nous sommes pas vus ? Cela remonte au moins à mon mariage. Mais avant que je ne parle de moi, parle moi plutôt de toi. Comment est-tu mort ? Et puis aussi parle moi de ce monde car il est évident qu'il n'est pas celui que je connais."

Il sourit. Peut-être allait-il pouvoir tirer des informations utiles de son frère. Il fallait le dire franchement, son frère n'était pas très futé. Mais maintenant que Farell était là, il fallait qu'il réunisse un maximum d'information pour ensuite pouvoir trouver et accomplir un objectif. Il comptais bien sûr sur son frère pour lui en donner un maximum. Il réfléchit encore quelques instant:

Si je suis à une nouvelle époque cela veut aussi dire qu'il existe des descendant de notre famille. Je me demande à quoi ils peuvent bien ressembler. Par contre, il faudra que je trouve un moyen de me débarrasser de ces oreilles et de cette queue si je ne veux pas me faire remarquer. De plus, je vais avoir l'air malin si jamais je dois expliquer qu'Alexander est mon frère mais que lui ne les a pas.

Il regarda rapidement comment il était vêtu puis pensa:

Il faudra aussi que je me change ces vêtements pour la chasse sont assez peux confortables. Je devrais bien trouver quelques habits ici.

Avant d'écouter Alexander, il s'assit sur le banc, après tout n'est-on pas mieux assis pour parler ?
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mon frère ? Ici ? - Lun 16 Déc 2013 - 23:12


"De archives sur notre famille ? Depuis combien de temps suis-je mort pour qu'ils y parlent déjà de moi ? Et par rapport à ça, il est sur que nous avons des sujets de discussion à revendre. Depuis quand ne nous sommes pas vus ? Cela remonte au moins à mon mariage. Mais avant que je ne parle de moi, parle moi plutôt de toi. Comment est-tu mort ? Et puis aussi parle moi de ce monde car il est évident qu'il n'est pas celui que je connais."

Ainsi donc il n’avait pas été mit dans la confidence des archives familial ? Ou étais-ce encore une de ses astuces pour le contraindre à dire ce qu’il voulait ?
Pourtant bien qu’il sache de son frère était un très bon manipulateur, il tombait toujours dans les panneaux … toujours …
Mais bon, quitte à devoir discuter autant que le cadet aille s’asseoir, il restait debout assez longtemps pour pouvoir se permettre ce genre de plaisir tout de même …


- Oui, les archives secrète de la famille, elle sont encore secrète d’ailleurs, bien que moins entretenus …

Maintenant les histoires de temps qui dépendent du point de vue que l’on prends … Alexander essayait bien de faire le point dans sa tête, et commençait aussi à utiliser ses doigts.

*Je me suis fait abattre environs deux ans son mariage, ce qui donne donc … si j’ajoute mon année ici … euh … trois années ressenti pour moi … je sais pas quand il est mort lui … mais ça donne en réel un truc comme huit cent il me semble, je ne sais plus …*

Il finit par se gratter la tête, et grommella.

- Raaaaah j’aime pas les calculs ! C’est trop là ! Enfin ca fait un ans que je me trouve ici, et je suis mort …hmm… héroïquement … selon les propos des archives … environs deux années après ton mariage il me semble … Mais bon, dis toi bien qu’il y a Presque huit centaine de différence entre lorsque nous vivions et maintenant !

Il croisa les bras, de toute façons son frère comprendrait qu’il mentait, il était trop malin pour ça et en plus il tirerait les vers du nez du chevalier, il le connaissait aussi bien que lui le connaissait, à la différence qu’il n’arrivait pas à le manipuler … Mais il pouvait le contraindre par la force si il le voulait, chacun son truc !

- Je suis mort misérablement écrasé par le roc d’une catapulte, et ils appellent cela une mort héroïque pour sauver mes écuyers !!!! Héroïque !! Mais bon je te parlerais pas de cette époque, je la comprends pas vraiment, de la lumière sans flamme, des chariot sans bœufs ou chevaux pour tirer, et pire la prétention des habitants … il se croit tellement fort et intelligent … Je déteste cette époque … J’ai retrouvé une descendante qui m’a comparé à un chien car je suis des règles … ça me dégoûte …

C’était impressionnant comment sa langue pouvait se délier avec son frère, on pouvait dire que c’était le seul qui y arrivait vraiment, il gardait toujours tellement de chose pour lui depuis une année complète … Et il n’avait pas encore parlé de cette parodie de dieux actuel, de l’erreur des hommes depuis des millénaires …




Invité
avatar
Invité
Re: Mon frère ? Ici ? - Mar 17 Déc 2013 - 14:22
Farell sourit devant son frère qui commençait à avoir des problèmes pour compter le nombre d'année depuis leur morts. Deux ans après son mariage ? Cela correspondait bien avec la lettre qu'il avait reçu de l'ordre. Alors cela faisait plus ou moins 800 ans qu'ils étaient morts ? Il allait devoir chercher un maximum d'information sur tout ce qui avait été inventé depuis sa mort. Alexander lui expliqua ensuite comment il était mort. Écrasé par un rocher... Cela avait vraiment du être une mort horrible pour son frère qui ne voulait qu'une chose: mourir au combat. Il écouta ensuite son frère se plaindre de cette époque qu'il ne connaissait pas. De la lumière sans feu, des chariots avançant par eux même. Définitivement cette époque avait beaucoup à en apprendre à Farell. Il fut ensuite surpris de savoir que son frère avait réussi à retrouver un de leur descendant. En plus ce descendant l'avait traité de chien car il suivait les ordres... Cette personne ne pouvait comprendre Alexander car elle ne vivait pas à la même époque que lui. Surtout qu'Alex avait subis un entrainement qui ne le laissait pas souvent réfléchir à l'instar de Farell. Il répondit alors:

"Cette descendante ne peut pas comprendre pourquoi tu fais ça et c'est normal. Huit cent ans se sont passé pendant que nous étions morts, la mentalité des gens à beaucoup du changer durant ce laps de temps. Après les hommes ont toujours pensé être au dessus de tout seul Dieu à toujours était au dessus d'eux. Il c'est déroulé énormément de temps sans que nous n'en sachons rien. Aujourd'hui, je suis de retour et je suis avec toi. De plus, nous sommes devenus des dieux remplaçants comme tu dis. Nous avons le pouvoir de changer ça. Mais avant de faire quoi que ce soit, il faut en apprendre davantage. Il faut connaitre notre ennemi. Connaitre leur faiblesse et leur force. Et surtout savoir utiliser leur propres armes contre eux même."

Il sourit à son frère. Généralement, ce genre de discours convainquait toujours son frère. Même après 800 ans, il ne devait pas avoir changé. Derrière ce discours, Farell comptait calmer un peu son frère et surtout le faire patienter avant qu'il ne fasse une bêtise. Cela étonnait d'ailleurs Farell que ce monde ne soit pas déjà à feu et à sang avec Alexander qui le haïssait à ce point. Il ajouta ensuite:

"Au fait je ne t'ai pas dit mais je ne me souviens pas de comment je suis mort mais je pense qu'il s'agit d'un empoisonnement. Cette femme m'aura mené à la mort. Sinon pendant tout le temps où tu était mort, j'ai reçu la visite d'un homme qui m'a longuement vanté tes mérites. Je ne me souviens pas de son nom. Que puis-je te dire d'autre... Le reste du temps n'as été que dispute avec ma femme et je ne pense pas que cela t’intéresse. J'espère que tu pourras me parler un peu du temps avant ta mort."
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mon frère ? Ici ? - Mar 17 Déc 2013 - 23:32


Quoi que l’on en dise son frère arrivait à jouer assez sur les mots pour détourner les pensées du chevalier, pourtant qu’autres avaient lancé des propos similaire, mais quelque chose poussait le professeur à être plus apte à avaler ce que son frère lui disait. Alexander était assis là à coté, à méditer les propos de son aînée, le visage exprimant clairement qu’il était songeur.

*Avoir le pouvoir de changer les choses … Utiliser leurs armes contre eux …*

Il releva la tête, se dire qu’il avait le pouvoir de changer les choses lui fit un révélation, personne n’était mieux place que lui dans ce cas, il était le seul à avoir la vérité en tête, la vérité de la chevalerie, honneur, fierté, et combattant du mal.

"Au fait je ne t'ai pas dit mais je ne me souviens pas de comment je suis mort mais je pense qu'il s'agit d'un empoisonnement. Cette femme m'aura mené à la mort. Sinon pendant tout le temps où tu étais mort, j'ai reçu la visite d'un homme qui m'a longuement vanté tes mérites. Je ne me souviens pas de son nom. Que puis-je te dire d'autre... Le reste du temps n'as été que dispute avec ma femme et je ne pense pas que cela t’intéresse. J'espère que tu pourras me parler un peu du temps avant ta mort."

Alexander le regarda un instant, visiblement il n’avait pas eut sa chance, enfin encore une fois si ce qui était écrit était la vérité sur sa femme à lui aussi … La femme d’Alexander avait voulut l’attendre avec ses enfants, l’attendre jusqu’à ce qu’elle finisse par mourir, refusant tout autre union … Il se demandait encore pourquoi, peut être qu’il saurait l’éclairer ?
En tout cas empoisonnement et dispute ce n’était vraiment pas le mieux … Surtout la méthode pour tuer, c’était déshonorable pour le tueur … Femme sans fierté … Remarque les femmes sont pernicieuses c’est connu …
Quand à la personne qui vantait les mérité du chevalier mort sans honneur réels … Bien sur qu’il pensait immédiatement à quelqu’un, une personne qui l’avait reconnu pendant les batailles, qui lui avait offert son titre de chevalier électeur …


-C’était sûrement messire Von Salza … Il me complimentait souvent … Je suppose qu’il souhaitait que mon image ne soit jamais ternit par ma mort.

Il soupira et décroisa les bras pour s’étirer un peu.

- Oui, on remplace un dieu endormi qui laisse même des remplaçant diriger ces derniers. D’ailleurs certains remplaçant ont décider de détruire les humains pour diriger le monde … Ils utilisent leurs force à titre purement personnel, au profit de la puissance, c’est une conviction ridicule, tu as raisons, il faut faire changer les choses, mais je n’utiliserais pas les armes actuels, elle sont humiliantes, je ne m’abaisserait pas à utiliser des projectile et le subterfuge. Mes principes m’y interdisent … Mais assez parlé de ce monde … Tu as d’autres questions sur ce que tu es devenu maintenant ?

Les oreilles et la queue continuaient à l’intriguer, pourtant ce n’était pas les premières qu’il voyait … Enfin, on ne se refait pas, ce qui est choquant reste choquant pour un chevalier, si pour s’adapter il faut oublier ses principes, il y a une limites et des réflexes qui ne se perdent pas …




Invité
avatar
Invité
Re: Mon frère ? Ici ? - Jeu 19 Déc 2013 - 23:14
Farell regarda son frère. Messire Von Salza ? Cela ne lui disait rien. Après tout c'était sans grande importance. Il se moquait du nom du nom de celui qui vantait les mérites de son frère. Tout ce qui l'importait était d'entendre ces récits de son frère. Mais bon aujourd'hui, il le laisserai tranquille avec ces histoires. Après tout, ils venaient tout juste de se retrouver. Son frère lui demanda ensuite si il avait des questions. Bien sur, Farell avait des centaines de questions à poser à son frère sur ce monde mais il valait mieux attendre. Comme l'on dit, tout vient à point à qui sait attendre. Farell le savait et était patient. Il ne devait pas énerver son frère pour le moment surtout qu'il avait l'air d'avoir accumulé beaucoup de tension depuis sa résurrection. Farell savait que lorsque son frère était énervé, il valait mieux ne pas rester dans les parages. Il regarda son frère et lui demanda:

"Des questions ? Oui j'en ai encore. Par exemple, qu'est-ce que le domaine divin ou encore comment ça se fais que je sois professeur de stratégie. Mais surtout ce que je veux savoir c'est ce que toi tu est ici."


Alexander était-il un professeur comme lui ou bien un apprenti ? Farell allait-il devoir lui donner des cours ? Si Alexander était bien un apprenti, Farell plaignait les professeurs qui devait s'occuper de lui. Après tout, Alex l'avait bien expliquer plus tôt, il n'aimait pas réfléchir et préférait foncer. C'est pour cela que Farell pensait que avec la force de son frère et ses talents de manipulateur, il pouvait accomplir de grande choses. Mais là où Farell savait qu'il y allait avoir des problèmes c'était dans la récolte d'information. Son frère ne semblait pas vraiment vouloir coopérer dans ce domaine. Il faudrait qu'il se débrouille pour le faire patienter pendant qu'il récolterait les informations lui même. Farell demanda alors à Alexander:

"Au fait, connais-tu un endroit où je pourrais trouver de nouveaux vêtements ?"


C'est vrai que Farell n'avait pas fier allure dans sa vieille tenue de chasse. Il vallait mieux qu'il trouve de nouveau habits et vite. Il ne voulait surtout pas qu'on le prenne pour un pouilleux. En plus, si il pouvait trouver un endroit où acheter des habits, il devrait aussi pouvoir trouver un endroit où il pourrait voir les nouvelles inventions. Farell était vraiment excité à l'idée d'explorer ce nouveau monde et de découvrir ce que cette nouvelle époque avait à lui offrir. Cependant, il le cachait à son frère grâce à un masque. Il semblait seulement heureux mais si il montrait son vrai visage, on aurait pu voir qu'il bouillonnait à l'idée de vivre dans un monde nouveau et on aurait aussi pu voir son sourire machiavélique de manipulateur. Après tout, Farell avait beau avoir l'air sympathique, il faisait toujours tout pour avoir au moins une longueur d'avance sur son interlocuteur pour pouvoir le vaincre sans avoir recours aux armes. Comme il disait toujours, la parole est une arme au même titre qu'une épée. Sauf que pour Farell, la parole était sa seul arme et il savait l’utiliser. Jamais il ne baissait sa garde et jamais il ne laissait à l'ennemi le temps de riposter. Mais revenons au moment présent. Farell savait que son frère savait qu'il était un bon manipulateur mais Farell anticipait toujours ce genre de choses et c'est pourquoi ce jour la, il préférait jouer la sécurité.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mon frère ? Ici ? - Ven 20 Déc 2013 - 12:12


Farell semblait hésitant, ou peut être juste prudent ? Le chevalier ne savait jamais vraiment quoi penser de comment il agissait avec lui, mais bon, après tout son éducation avait été principalement axée sur le fait de savoir paraître autrement, à la cour du roi il fallait être prudent, pas comme chez les chevaliers ou être fort suffisait à être reconnu.
Cependant pour son frère il se forçait à rester calme, bien qu’au fond de lui le processus de craquage était déjà bien en marche, trop déçu par ce monde et les hommes …


"Des questions ? Oui j'en ai encore. Par exemple, qu'est-ce que le domaine divin ou encore comment ça se fais que je sois professeur de stratégie. Mais surtout ce que je veux savoir c'est ce que toi tu est ici."

Il le regarda brièvement et sourit, son frère semblait tellement avide de savoir un maximum, mais là impossible d lui apporter toute les réponses qu’il lui demandait … Pourquoi il était professeur de stratégie ? Mis à part le fait de devoir enseigner … Ben même le chevalier l’ignorait encore. Pourtant cela faisait bien une année complète qu’il était ici, bien sur que la question était venue à son esprit, mais aucun réponse ne fut apporté à ce jour.

- Je ne sais pas pourquoi … je suis navré … Mais si tu veux savoir ce que je suis, et bien, je suis professeur de sport ici depuis environs une année. En revanche, pou le domaine divin j’ai compris une chose, apparemment c’est ce que tu es censé représenter pour les humains, sauf que vu qu’il ne croient pas en Deus …. Et bien, il ne savent même pas qu’il vénèrent les mauvaises divinités.

Par contre, il voulait changer de vêtements ? Pourtant les vêtements de chasse sont très bien ! Il n’aime pas les guêtres traditionnelles ? Enfin, si c’était son souhait … Il pouvait bien le lui dire vu qu’il le connaissait la solution.

- A l’extérieur de l’académie ou tu vas devoir enseigner il y a une sorte de marché en plein air, ne t’attends pas au même genre que notre époque ça sera plus … plus somptueux !

Autant le prévenir, même si il ne comprenait pas vraiment ce qui se passait dans l’esprit de son frère, mais bon, si il l’avait décidé il arriverait encore à le convaincre d’aller les lui offrir en jouant bien avec les mots. Lui, conscient que son frère pouvait le manipuler à sa guise ? Et bien oui, mais la famille … c’est sacré … L’idée d’aller contre son frère, confident de jeunesse avec qui il affrontait son père à chaque fois qu’il les réprimandait, il ne pouvait pas lui faire de mal !




Invité
avatar
Invité
Re: Mon frère ? Ici ? - Mar 24 Déc 2013 - 0:51
Farell voyait bien que les croyances des humains mettait son frère de mauvaise humeur. C'était bon à savoir pour la suite. Il devrait donc éviter ce sujet un maximum pour le moment. Il sourit lorsque Alexander parut surpris lors de sa question pour les vêtements. Il expliqua alors à son frère pour répondre à sa :

"Le meilleur moyen d'obtenir des informations est de se fondre dans la masse ne l'oubli pas. Je sais bien que tu n'es pas très axés sur ce genre de stratagème mais avant de démontrer aux humains que ce qu'ils croient est faux, il faut comprendre pourquoi il le croient. Cela devrait faciliter la tache. Et puis si je veux aller dans le monde des humains il faut bien que je cache ma queue et mes oreilles. D'ailleurs, il y a un moyen de retourner dans le monde des humains, n'est-ce pas ? Quel est-il ?"

Si Alexander parlait de tout ce qui existait dans le monde des humains, cela signifiait qu'il y avait un moyen d'y accéder. Farell le savait et voulait juste en avoir la confirmation par son frère. Cet accès au monde humain lui permettrait de fouiller à la recherche de toute les informations possible. Il réfléchit alors à quelque choses. Durant ces derniers siècles, certes le monde avait changé mais les langues aussi avait du changer. Comment pourrait-il faire pour se faire comprendre dans le monde des humains. Il demanda:

"Au fait, pendant que j’étais mort, le monde a changé mais qu'en est-il des langues ? Si je descend dans ce monde pour voir ce qui a changé autant pouvoir me faire comprendre. Car je ne connais que notre langue et aucune autre."


Farell se demandait si étant donné qu'il était un dieu, il possédait une capacité en rapport avec la compréhension des langues. Après tout, rien n'est impossible. Il repensa ensuite à son domaine divin. Il était sensé représenter les renards pour les hommes ? Cela le représentait bien. Après tout, on dit bien rusé comme un renard.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Mon frère ? Ici ? - Dim 29 Déc 2013 - 15:16

"Le meilleur moyen d'obtenir des informations est de se fondre dans la masse ne l'oubli pas. Je sais bien que tu n'es pas très axé sur ce genre de stratagème mais avant de démontrer aux humains que ce qu'ils croient est faux, il faut comprendre pourquoi ils le croient. Cela devrait faciliter la tache. Et puis si je veux aller dans le monde des humains il faut bien que je cache ma queue et mes oreilles. D'ailleurs, il y a un moyen de retourner dans le monde des humains, n'est-ce pas ? Quel est-il ?"

Se fonder dans la masse ? Jouer à l’espion ? Non, il avait bien raison, ce n‘était absolument pas dans ses habitudes, en fait il ne le faisait carrément pas de tout !
Pourtant le cadet comprit rapidement l’intérêt du changement de vêtement pour masquer ses attributs, il était vrai que ce ne serait pas parmi les choses les mieux vu chez les humains, déjà qu’un chevalier y est traité comme un fou … Le chevalier regarda un instant Farell décidément son frère s’adaptait bien plus vite que lui, il avait déjà compris tant de choses …


- Effectivement, tu as compris que nous ne sommes pas dans le même monde, on monte sur un bateau dans le port de dimensions, un peu à l’écart de l’académie pour nous faire déposer dans le monde des humains, le bateau est invisible.

Pourquoi un bateau qui change de lieux aussi simplement qu’un homme change de chemise, la par contre c’état un mystère, Alexander avait toujours vu ce genre de passage comme des portes que l’on traverse d’un pas et qui conduisent à un autres lieux, mais voila, il s’était fourvoyé, pour ne pas changer de ses habitudes ! Mais la discussion continuait pourtant.

"Au fait, pendant que j’étais mort, le monde a changé mais qu'en est-il des langues ? Si je descends dans ce monde pour voir ce qui a changé autant pouvoir me faire comprendre. Car je ne connais que notre langue et aucune autre."

Alexander se gratta un peu le menton, il repensa rapidement à ses expériences, les infos qu’il avait trouvé dans la bibliothèque lors de son unique passage, passage d’ailler où il avait rencontré celle qui réussit à décrocher son coeur. Cela le fit sourire.

-Effectivement le monde à bien change. Notre Prusse n’existe plus, mais la langue continue d’être parlé. Le russe que cela s’appelle il me semble. Enfin ici malgré nos nombreuses origines nous parlons tous la même langue, une sorte de dialecte des dieux qui nous vient naturellement. Il me semble que l’on peut trouver un collier permettant de parler toutes les langues humaines. Car si tu va chez les humains tu ne pourras te faire comprendre qu’avec leurs langues.

Quand on y pense c’était très compliqué … Rien que d’y penser le professeur de sport sentait une migraine se pointer … C’était comme quand il lisait le livre pour apprendre à utiliser les boites à images que l’on peu contrôler, les ordinateurs !




Contenu sponsorisé
Re: Mon frère ? Ici ? -
Mon frère ? Ici ?
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page