Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Stage de survie !

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Mar 31 Déc 2013 - 12:39
Rohktar effectua une roulade dans l'herbe et s'assit. L'idée de Kika, puisque c'est ainsi qu'elle s’appelait, n'était pas mauvaise au premier abord mais elle n'avait pas pensé à tout. Quoi de mieux que se séparer quand la nuit va tomber, qu'un orage se prépare et que les monstres vont sortir de leur nid. Une brillante idée en somme. Et puis...

"-Très bonne idée. Sauf qu'on se retrouve où et quand ? On n'a pas vraiment moyen de savoir l'heure. On peut se retrouver ici mais je doute que tu voudras encore revenir ici s'il pleut...

-Près du lac."


Rohktar soupira. Elle avait bien été sympa quelques minutes mais pas plus. On aurait dit qu'elle essayait de se persuader qu'elle devait être méchante. Pourtant, elle avait bien réagi instinctivement lorsqu'il avait failli tomber non ? Vraiment compliquée à suivre cette fille. Enfin,elle faisait semblant d'être méchante. Il se releva et prit son épée à la main. Il pourrait chasser avec et en la gardant à la main, il était sur de ne pas la perdre. C'était la seule chose qu'il ne voudrait pas perdre ici.

"-Ca marche alors. A toute à l'heure alors. " lui dit-il. Puis, avec un sourrire en coin qu'il dissimula en lui tournant le dos pour repartir au lac, il ajouta : "-Sois prudente princesse boudeuse, les monstres y sont insensibles ! "

Il s'en alla en se demandant comment Kika interprétait sa dernière phrase. Est ce que ça allait encore la faire raler ? Surement. Mais alors il s'amuserait à la taquiner si elle n'était pas sympa. De toute façon, elle avait besoin de lui ici alors elle pourrait au moins arrêter de faire semblant d'être indépendante. D'ailleurs, comment était-elle arrivée ici elle ?
Il cessa de se préoccuper de Kika quand il se rappela qu'il devait chasser. Il était déjà à proximité du lac lorsqu'il songea à plusieurs choses. Les animaux devaient surement s'abreuver au lac et il pourrait surement en attraper un ainsi. Ou alors, il pourrait toujours essayer d'attraper un poisson. Il s'embusqua alors dans un buisson peu loin de la rive pour guetter l'arrivée d'un animal. Au dessus de sa tête, le ciel devenait de plus en plus gris et le soleil entamait fortement sa descente su l'horizon.
Il attendit un long moment tapis dans l'ombre. Le temps avait changée et il pleuviotait. Il commençait à avoir un peu froid mais un animal s'approcha de l'eau. Il prit son arme au poing et se glissa silencieusement hors du buisson. Il était aussi silencieux qu'un prédateur. Il contrôlait sa respiration à la perfection, ses pieds amortissaient tout le poids du corps. Il s'approcha de l'animal qui se révélait être une jeune biche. Il était parfaitement silencieux, maîtrisant à la perfection ses mouvements. C'était nouveau. Un maîtrise hors du commun. Lentement, pas après pas, seconde après seconde, il s'approcha jusqu'à avoir le cou de l'animal à portée de lame et puis... il resta immobile. D'accord, il avait faim mais il n'allait pas tuer un animal aussi jeune quand même. Il poussa un soupir qui se fit entendre. L'animal se retourna vivement.

"-Tss... Occupe toi de boire, j'irai pêcher plutôt... "

Mais alors qu'il fit un pas vers l'eau. Il se sentit fatigué. Il avait besoin de récupérer. Est ce que c'était le contre coup d'une telle concentration ? Épuisé, il retourna vers la forêt et s'assit contre un arbre, suivi de près par l'animal. Il le regarda et puis, d'autres animaux jaillirent. Trop fatigué pour bouger, Rohktar les suivant du regard alors que certains laissaient trainer des fruits. Il ne savait pas trop quoi faire, embarrassé.


Et puis, un craquement se fit entendre dans son dos...
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Jeu 2 Jan 2014 - 17:16
Princesse boudeuse ?!?  Mais pour qui il se prenait, lui, le roi des manchots ?  Soit !  Si il désirait aggraver son cas, elle se vengerais avec plaisir.

Elle avait les bras croisés et le fusilla à nouveau du regard, le voyant s'éloigner petit à petit jusqu'à disparaître entre les troncs et les branches.  La "princesse boudeuse" se mit alors en marche elle aussi, reprenant un chemin parallèle à celui qu'elle avait emprunter pour venir.  La dernière phrase de Rohktar lui trottait dans la tête, et alors qu'elle ramassait le plus de fougères possible sur le chemin ainsi que des branches morte qu'elle jugeait de bonne dimension pour bâtir un abri de fortune.  Elle esquissa un sourire lorsqu'elle décida de quelle manière elle allait lui répondre, sûre qu'elle allait bien s'amuser à le tourner en bourrique.

Le ventre gargouillant, elle rallia l'orée de la forêt au bord du lac et y posa un gros tas de fougères ainsi que quelques branches.  Il y avait assez de verdure pour constituer un toit plus ou moins étanche, et pour recouvrir le sol sur deux bons mètres carré.  De là, elle fit plusieurs allez-retour entre ce point et une direction aléatoire dans la forêt sans y faire de mauvaise rencontre.  Une fois qu'elle eu ramassé des matériaux en suffisance, elle s’attela à la construction de l'endroit qui allait probablement leur servir à passer la nuit.

Le cycle de l'eau se remit lentement en route.  La bruine humidifiait la forêt depuis un moment, quelques dizaines de minutes avant que Kika aie eu finis.  Il y avait un toit recouvert de feuilles et de fougères et de pierres qui devait faire deux mètres sur deux, constitué de bois longs et épais de quelques centimètres de diamètres tenus ensemble par une multitude de branchage fins et souples qui se croisaient passant une fois au dessus, une fois en dessous des branches principales.  Le tout était tenus en l'air à un mètre cinquante par quatre grandes branches plus ou moins droites plantées dans le sol.  Sol qui lui aussi était recouvert de verdure et entourée d'une maigre tranchée de fortune creusée à la main et au cailloux qui entourait l'abri pour ensuite rejoindre une rainure qui se dirigeait par là où le sol penchait.  Ainsi elle espérait rester le plus possible au sec.

Elle commençait à être épuisée et n'avait aucune envie de s'attaquer aux parois.  Ses pas la menèrent alors au bord du lac où elle s'y lava ses mains boueuses, revalant de multiples coupures certainement dûes à la manipulation des fougères.  Mais elles guérissaient déjà.  Elle aperçut alors de l'agitation presque à l'autre bout du lac.  Il y avait plein d'animaux.  Elle s'y approcha, et c'est là qu'elle s'aperçus qu'ils se regroupaient autour de... Rohktar ?  Serais-ce un de ses pouvoirs ?  Une certaine empathie animale ou quelque chose du style ?

Elle appuya son épaule à un arbre, les bras croisés en contemplant la scène à quelques mètres de là pour ne pas effrayer les bestiaux.  Elle attendis qu'il la remarque ou que les animaux s'écartent pour qu'ils puissent se rejoindre.  Une fois l'un en face de l'autre, elle ne dit rien, détournait le regard en se mordillant la lèvre, comme si elle voulait dire quelque chose sans trop oser.  Elle faisait mine d'être un peu inquiète, puis leva finalement les yeux sur Rohktar en prenant un air grave.


"Comment sait-tu que je suis une princesse ?"

Elle jouait le jeu à la perfection.  Elle prenait un air troublé auquel n'importe qui pouvait se laisser prendre.  Son petit jeu venait de commencer...
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Sam 4 Jan 2014 - 19:08
Rohktar se retourna vivement pour voir ce qui approchait. Ses yeux découvrirent une chevelure rose qu'il connaissant bien. Ce truc était la demoiselle Kika qui le voyait envahit par les animaux mais ceux ci prirent la fuite. Ils laissèrent derrière eux trainer quelques pommes, poires, raisins et un autre fruit qu'il ne connaissait pas qui ressemblait à un potimarron violacé. Il la regarda s'approcher jusqu'à ce qu'elle se tienne devant lui. Pour la première fois, elle semblait aborder une expression différente. Elle semblait légèrement nerveuse si bien que Rohktar se demandait ce qu'elle allait dire. Il resta pendu aux lèvres de la jeune femme jusqu'à ce qu'elle lâcha ce qu'elle avait à dire.

"-Comment sais-tu que je suis une princesse ?"

Il ne put s'empêcher de lâcher un rire. Il n'en savait rien du tout. De toute façon, tout ce qu'il savait sur les princesses, c'était qu'elles étaient des filles de roi riche, qu'elles avaient tous ce que les pauvres voulaient mais qu'elles trouvaient toujours moyen de se mettre dans des situations rocambolesques ou alors de refuser des mariages qui ne leurs plaisaient pas. D'un autre coté, s'il faut se plaindre de quelque chose dans ses conditions de vies quand on est princesse, autant que ce soit sur les mariage si on possède quasiment tout ce que l'on veut au monde. Non sans sourire, il répondit à Kika.

"-Je n'en sais rien ! Je voulais juste te taquiner parce que tu sembles toujours faire la tête ! Enfin, c'est par pur hasard que j'ai tapé la dedans..."

Rohktar retira sa veste et déposa dans celle-ci les fruits qui trainaient. Il les roula dans la veste et la ferma tel un sac de fortune. Puis, il se releva face à Kika. Il épaula le sac et prit dans son autre main l'épée qu'il avait. Il était prêt à partir alors que les première gouttes commençaient à tomber sur le lac, brisant la surface lisse de l'eau.

"-Donc... t'as trouvé un abri quelque part princesse ? Ca risque d'être un peu plus rustique qu'à l'accoutumé nan ? En tout cas, on aura de quoi manger même si je n'ai pas fais grand chose... Enfin, faut savoir profiter de la chance quand elle se présente à nous. " Il s'arrêta avant de reprendre après un bref coup d'oeil à kika, curieux. "Tu es une princesse d'où ?


Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Dim 5 Jan 2014 - 17:19
Alors là, Kika ne s'attendais pas du tout à une réaction du genre, il réussi à la surprendre une seconde fois.  Elle pensait qu'il serait un peu décontenancé au départ, qu'il s'empresserais de dire qu'il n'en savais rien.  Du coup, bien que rien ne se lut sur son visage, ce fut elle qui fut un peu décontenancée sur le coup.  Ça le faisait rire.  Même pas une marque de respect ou même de compassion, ni même de méprise ou de dégoût.  C'était difficile à admettre pour elle qu'il réagisse ainsi.  Elle le regardait dans les yeux, d'un air légèrement sévère, pensive.  Ce n'était clairement pas le genre de réaction qu'elle associait à son image des hommes... Non, même parmis les filles, ce genre de réaction serait très rare.

Elle se demanda d'où il venait.  Si cela était la cause du fait qu'il la voie comme une égale indifféremment de son rang.  Peut-être d'un village sur une île lointaine paisible et isolé de toute nation où tous étaient égaux et jugés pour ce qu'ils étaient vraiment ?  Ou peut-être vivait-il seul dans la nature tel un vieil ermite en compagnie des animaux, bien qu'il aie l'air bien jeune pour ça, cela expliquerais peut-être pourquoi toutes ses bestioles avaient été si gentilles avec lui.

Elle soupira en se tirant de ses réflexions et en déviant son regard qui, elle venait de le remarqué, s'était plongé dans celui de Rohktar pendant au moins une dixaine de secondes.  Un soupir car son attitude presque exemplaire lui avait ôté toute envie de jouer à son petit jeu.  L'estime qu'elle lui portait avait grimpé en flèche rien que pour ces petit détails, bien qu'elle se refusa à se l'admettre à elle même.  Elle lui tourna le dos et se mit en marche et lui faisant signe d'une main de le suivre.  Elle ne tirais plus ses vêtements vers le bas.  Après tout, il aurait de toute manière finis par la voir et puis elle était fatiguée de ça.  Elle pris la parole alors qu'elle commença à marcher.


"Une princesse de ou ? ..."

Dit-elle d'abord pour meubler, afin de se laisser le temps à la réflexion.  Après une très brève interruption, elle poursuivit

"Je viens d'un petit pays nordique peu connu.  Je doute que tu en connaisse le nom.  Il y faisait très froid, surtout en hiver.  Mais je n'y suis plus princesse depuis quelques années."

Quand Rohktar l'eût rejointe, la soi disant princesse avait accélérer le pas pour éviter de s’attarder sous la pluie.  Et lorsqu'elle termina sa phrase, elle pointa du doigt un endroit dans les bois.  L'abri qu'elle avait construit se trouvait dans cette direction, à quelques mètres de l'orée de la forêt.  Ayant à peine laissé le temps à l'ami des bête qui l'accompagnait de regarder dans cette direction, elle repris :

"C'est là.  J'ai décider de construire à partir de rien.  Il n'y a pas l'air d'avoir de grottes ou de trucs du genre dans les environs, alors j'ai préférer faire ça plutôt que de risquer de se retrouver avec rien du tout."
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Sam 11 Jan 2014 - 15:16
La cabane semblait tenir la route et surtout retenir la pluie. Cela suffisait amplement pour tenir une nuit si jamais il le fallait. Rohktar se demandait comment kika avait pu construire cela aussi vite. Il ne l'avait pas laissé seule longtemps. Alors que la pluie s'abattait à présent sur eux, Rohktar entra dans la cabane pour y déposer son baluchon improvisé. A présent, ils avaient tout ce qu'il fallait si jamais ils ne trouvaient pas de solution pour franchir l'unique obstacle qui leur barrait la route jusqu'à l'académie.

"-On a été prévoyant mais il nous manque qu'une chose. Une manière de traverser le ravin sinon, on ne rentrera pas demain. En tout cas, bien joué la cabane. Tu as été rapide quand même. L'habitude de faire des abris pendant les hivers froids ?"

Il sorti alors de la cabane et se mit sous la pluie, levant les yeux au ciel. De l'eau qui tombe du ciel. Étrange. Il ne manquait que du savon. Malgré la température qui baissait, il n'avait pas froid sous la pluie. Il se sentait juste bien. Puis il lui vint une idée. Peut être que Kika avait un pouvoir utile ? Il tourna son visage vers elle.

"-Tu n'aurais pas un pouvoir pour voler des fois ? Ou un qui permette de communiquer à l'académie ? Ca pourrait nous aider éventuellement.  On a juste besoin de traverser ce ravin. Après, on est tranquille avec quatre heures de marche sans obstacles pour rentrer."

Puis il remarqua à nouveau la queue de Kika. C'était peut-être pour tenir chaud dans les pays froids que les gens avaient ça chez elle ? Il n'osa pas lui poser la question. De toute façon, elle n'y répondrait surement pas. 

"-Maintenant que je sais que la cabane est ici, je vais aller inspecter les environs. Mieux vaut savoir ce qui peut nous tomber dessus pendant la nuit si on ne peut pas faire de feu pour dissuader des monstres."
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Dim 12 Jan 2014 - 1:33
"Hm !"


Ça, les cheveux lancés vers l'arrière d'un air hautain, le dos droit et fier, une main ancrée sur la hanche légèrement excentrée, une expression allant de pair avec sa mimique et sa posture, un sourire en coin et le visage tourné légèrement vers le côté. Tout ça constitua la réponse que la jeune, jolie et surtout "agréable"déesse donna en retour du compliment de Rohktar à propos de ce qu'elle avait bricoler en son absence.


*A qui croyais-tu avoir à faire !* Pensa-t-elle.


Mais elle n'en dit rien. Après tout, ces pensées pouvaient être clairement lues par presque n'importe qui vu la manière dont elle avait agit. Comme pour la punir de sa self-estime trop haut placée, la pluie se mit à s'abattre plus fort encore. En deux enjambées félines, elle se glissa sous le toit de fougères pour s'y asseoir alors qu'au même moment, l'autre en sortis visiblement pour le simple plaisir de finir trempé. Elle haussa les épaules, en considérant que si il voulait tomber malade, c'était son problème à lui, et certainement pas à elle.


Ensuite, elle ne lui adressa qu'un signe de la tête négatif de la tête lorsqu'il lui demanda si elle possédait un quelconque pouvoir qui pourrait leur permettre de franchir le ravin. D'ailleurs, la petite menteuse regretta d'avoir répondu si vite en se rendant compte qu'elle aurait pu le faire marcher en lui faisant croire qu'elle le pourrait, mais que ça ne marcherais que pour elle.


Probablement lassé par le manque de coopération, il déclara qu'il allait patrouiller dans les environs. A nouveau très loquace, Kika ne lâcha qu'un "hm hm..." approbateur en plantant son regard dans le paysage en face d'elle d'un air absent. Elle pensait avoir déjà été très causante avec ce mec, ce qui n'était pas dans son habitude. De plus, le petit jeu qu'elle avait commencer à élaborer ne l'avait finalement pas fait rire. Elle l'entendis s'éloigner sous la pluie.



Une vingtaine de minutes passèrent et la pluie ne semblait ni vouloir se calmer, ni vouloir s'aggraver. La jeune fille à queue de renard était assise en tailleur avec ce dernier membre touffus qui faisait presque entièrement le tour de ses jambes afin de conserver un peu de chaleur. Son ventre se fit entendre plusieurs fois, mais elle ne toucha pas aux différents fruits du baluchon, préférant les économiser autant que possible.


Elle avait passer ses vingt minutes à tenter de confectionner une jupe à base de fines et longues brindilles souples et de fougères, mais sans succès. Elle finis contrariée à balancer ses expériences ratées sur le côté en faisant la moue toute seule. Ce n'est qu'après s'être boudée elle même durant une ou deux minutes qu'elle se décida à confectionner une arme de fortune. Elle attrappa un morceau de bois de presque cinq centimètres de diamètres et d'environs un mètre de long qui était presque droit. C'était un bon début, mais qu'en faire ? Cela ne pouvait être taillé en l'absence d'outils tranchant, et l'assemblage avec une pierre serait vraiment fastidieux.



*Crack*


Kika tourna sa tête vers le craquement qui venait de retentir. A six mètres à peine se tenais une bestiole qui ressemblait vaguement à un chien et qui semblait prêt à lui bondir dessus. Ce qu'il fit justement lorsqu'il remarqua avoir été repérer. L'apprentie déesse déculottée réagit aussitôt. De sa main libre, elle agrippa le baluchon contenant les quelques victuailles rassemblées par Rohktar, et de l'autre elle faucha violemment l'un des pieds du toit sous lequel elle était abrité. Ce dernier s’effondra sur la bestiole qui fut sonné quelques secondes alors que Kika en profita pour donner un coup d'estoc dans une patte avant qui se brisa.


Elle grimaça en sentant les vibrations que provoquèrent les os brisés qui furent communiqués à sa main par le bâton. Quelle sensation désagréable, surtout pour elle qui détestait avoir recours à ce genre de violence. Elle alla même jusqu'à s'en vouloir un peu d'avoir blessé son prédateur. Mais elle n'avait nullement le temps de se tracasser de ça plus longtemps. Des grognements retentirent ainsi que des bruits de feuilles froissées et de brindilles brisées indiquant que d'autres choses approchaient à toute allure. Trois autres bêtes identiques lui fonçaient littéralement dessus.


Immédiatement, La jeune fille prise en chasse se tourna vers l'arbre le plus proche d'elle et y courut aussi vite que possible en enfournant le nœud du baluchon dans la bouche pour se libérer une main. Arrivée à proximité de l'arbre, elle y grimpa avec la même agilité et avec la même technique utilisée auparavant. Les quatre prédateur quant à eux se rassemblèrent au pied de l'arbre et traînèrent autour après avoir échoués quelques tentatives d'attraper une jambe ou une queue qui pendait de la branche sur laquelle leur proie se trouvait.
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Dim 12 Jan 2014 - 3:42
Étant donné qu'il n'avait aucune réponse développée de la part de Kika, le jeune homme s'éloigna de la cabane sous la pluie. Très vite il fut trempé des pieds à la tête mais il n'y prêtait guère attention. Dans la forêt environnante, on n'entendait que les gouttes s'écraser sur les plantes. La forêt arborait un aspect lugubre sous la grisaille mais rien ne semblait bouger ni se relever être menaçant. Petit à petit, le sol s'était transformé en boue ainsi que les bottes de Rohktar. Chose étrange, il commençait aussi à se sentir fatigué et froid. Apparemment, la pluie avait des nocifs. Enfin, c'était trop tard pour s'en plaindre, il était déjà trempé. Toute cette eau se sècherait pas si facilement. Puis lui vint une idée.

Il fit demi-tour et alla au ravin. Arrivé à celui-ci, il regarda le fond. La rivière était devenu une rapide et le niveau avait grimpé de quelques mètres. Peut être que si le niveau montait encore de quelques dizaines de mètres il pourrait traverser mais dans les conditions actuelles, c'était vain.

Rohktar rentra finalement vers la cabane. Il n'avait rien croisé de menaçant ou quoi que ce soit. De toute façon, il avait un pouvoir repoussant alors il y avait peu de chance qu'on vienne l'embêter, monstre ou pas. Enfin, pour le moment, il grelottait en étant trempé jusqu'au os. Il ne pensait pas que l'eau pouvait provoquer ça. Il avait d'autant plus froid que la nuit tombait elle aussi. Finalement, il n'allait pas regretter d'avoir un abri. Enfin presque. Quand il arriva à la cabane, il n'en restait pas grand chose.  Le toit semblait effondré et il y a avait des traces de sang mais aucune de Kika.

"-C'est pour ça que je n'ai rien croisé... Ils étaient tous ici..." marmonna-t-il.

En regardant les alentours, il repéra des traces de boue qui partait en direction de la forêt. Sans plus attendre, il prit son épée à la main et les suivant. Quelques mètres plus loin, il retrouva un arbre encerclé par quatre gros chiens qui semblaient guetter le feuillage. Enfin, il avait une idée de ce qui se cachait dedans. Apparemment, les chiens étaient très concentré à regarder en l'air au lieu de regarder derrière eux. Il s'approcha jusqu'à une dizaine de mètre, accroupi en serrant son épée aussi fort qu'il le pouvait. Il avait envie de leur bondir dessus mais il était encore trop loin. Il s'approcha encore un peu en essayant de se retenir de ne pas sauter. Ses muscles se crispait. Plus que huit mètres. Ils se mirent à aboyer vers l'arbre. Ils ne l'entendaient pas. Il s'avança un peu plus vite. Plus que cinq mètres.  Lentement, il leva l'épée, prêt à frapper. La concentration le fatiguait d'autant plus que ses muscles avaient subi le froid et l'humidité pendant les trente dernière minutes. Plus que trois mètres pour être à porter. Il sentait son sang bouillir en lui. Il voulait bondir sur les prédateurs mais il devait avancer lentement et puis...

"-Atchoum !"

Quatre molosses se retournèrent en un éclair, la bave aux lèvres et exposant leurs dents aiguisées.

"-Je hais la pluie, c'est officiel... soupira Rohktar.

L'effet de surprise perdu, il relâcha la pression de ses muscles pour bondir et quelque chose d'inattendu arriva. Non seulement il bondissait mais en plus il bondissait loin, beaucoup plus qu'à la normale. Il emporta le premier chien sur son passage et... s'encastra avec lui dans l'arbre. Le canidé fut broyé sous le choc mais Rohktar était sonné aussi. Il jura et feinta sur le second monstre qui lui bondissait dessus. Il le coupa en deux. Sa vue se brouillait un peu. Le jeune homme s'était à moitié mit dans les vapes tout seul. Il flanqua un coup de pied dans le ventre du troisième, le soulevant du sol et le faisant valser contre une souche sur laquelle il s'empala et puis... Rohktar tomba dos à l'arbre, complètement sonné de son choc. Il planta l'épée dans le sol.

"-Princesse boudeuse... est-ce que vous m'accorderiez cette danse du sabre... ? Je me crois qu'ai besoin d'un somme... " acheva-t-il en haletant alors que le dernier animal s'apprêtait à attaquer.
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Dim 12 Jan 2014 - 17:16
Tout se passa très vite. Un monstre broyé contre l'arbre, un tranché en deux et l'autre embrocher sur une souche. Voyant la scène de son perchoir, Kika resta bouche bée devant la performance de son sauveur. Jamais elle n'aurait soupçonné qu'il puisse s'en tirer aussi bien. Enfin... S'en tirer, c'était vite dit. Il restait encore un de ces espèces de chiens debout et Rohktar semblait avoir épuiser toute son énergie. Il lui demanda même de l'aide de manière métaphorique.

Résignée, elle jeta le baluchon dans un épais feuillage à proximiné qu'elle estima capable d'enpêcher les fragiles provisions de chuter et se prépara à passer à l'action. Elle se tint prête à sauter de sa branche pour intercepter le dernier animal qui semblait prêt à bondir. Elle n'aimait pas ça, mais elle ne pouvait laisser quelqu'un mourir sans réagir. Surtout que lui, il connaissait vaguement la route à prendre pour rentrer. Elle paria aussi sur le fait que si elle se loupait, sa proximitée avec l'épéiste permettrait à se dernier de surmonter sa fatigue et de l'aider, même si cela engendrerais certainement un mauvais contre coup pour ses muscles.

Soudain, la bête bondit. Kika réagit au quart de tour et sauta de sa branche pour lui sauter dessus, son bâton à la main. D'agilité et de chance, elle s'effondra pile sur sa cible, ne se foulant que légèrement le pied droit. Elle avair réussi à plaquer la bête au sol, mais durant la lutte, celle-ci parvint à se retourner en griffant la jeune fille à la joue, qui n'en démordit pas pour autant. Elle tenais la gorge de l'animal de sa main gauche, l'une des pattes avant de sa jambe droite et le buste avec sa jambe gauche. Sa main livre tenait sa matraque en l'air prête à frapper.

Mais elle hésitait. Elle n'aimait pas ça, pas du tout. Le molosse se débattait et tentait de mordre et de griffer, mais vu sa posture, il n'était capable que de déchirer un peu plus ce qu'il restait de vêtements à l'apprentie déesse, et lui égratigner la peau. Une nouvelle fois, elle se résigna. Elle Frappa, encore et encore, en visant le museau. Elle serrait les dents, criant à chaques coups :


"Arrête ! Arrête ! ..."

Elle ne put compter le nombre de coups qu'elle lui porta. Son pouvoir n'aidait pas, l’endurance de l'animal était augmentée par l'apprentie déesse bien malgré elle. Mais finalement les choses se calmèrent. L'arrêt des hostilités fût amorcées par quelques gémissements. Kika s'arrêta, se tenant tout de même prête à frapper encore. Mais la bête ne se débattait même plus. Après quelques secondes, elle fût relâchée, et s'en alla sans demander son reste...


La intention retomba. La prétendue princesse expira un grand coup, exprimant son soulagement. Elle alla s'effondrer dos au même arbre que Rohktar, faisant mine d'être détendue, ce qui n'était évidement pas le cas pour elle, après avoir tabasser un être vivant de la sorte. Elle se sentait mal pour ce qu'elle avait fait, même si c'était sa seule façon de s'en tirer. C'est d'ailleurs cette dernière pensée qui lui permit de mimer une certaine indifférence à ce propos.


"Tu as du culot pour demander à une princesse de se battre contre un monstre hideux..."

Sans un mot de plus, elle saisis l'épée du demi-dieu d'un geste vif, pour masquer les tremblements de sa main. Elle ramena le bout de sa queue devant elle et attrapa une grosse touffe de poils roux qu'elle coupa le plus proche de la racine possible. Ceci fait, elle se tourna vers Rohktar en se dressant sur ses genoux et se pencha légèrement vers lui pour atteindre le pendentif qu'il portait au cou et y nouer la touffe de poils qu'elle avait séparés en deux juste avant.

"Bouge pas, j'vais pas te le voler !" Lança-t-elle lorsqu'elle prit le pendentif en main, clairement pas décidée à lui livre plus d'explications.

Ensuite, elle s’empara à nouveau de la lame, qu'elle utilisa pour couper une mèche de cheveux à Rohktar, le sommant à nouveau de ne pas bouger. Ceci fait, elle daigna enfin lui accorder des explications :


"A l'infirmerie, on peut nous ressusciter même s'il ne reste de nous que quelques mèches de cheveux. Si jamais t'y passe, je pourrais te ressusciter là bas grâce à ça..."
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Dim 12 Jan 2014 - 22:07
Devant lui, tout est flou comme si le monde avait décidé de se cacher derrière un philtre gris. Et comme si cela ne suffisait pas, il n'entendait pas très bien non plus. Les choses, des vagues ombres colorées, bougeaient autour de lui sans qu'il n'arrive à y saisir aucune logique. Il sentait que sa tête avait frappé fort sur le tronc. Il essaya de reprendre son souffle jusqu'à ce qu'une masse d'un mauve foncé se laissa tomber à coté de lui. Toujours sans bouger la tête, les yeux hagards, il l'écoutait, l'entendant vaguement mais mieux que quelques secondes avant.

"-Désolé... mais c'était pas un dragon alors je me suis dis que ça valait pas le coup de m'taper tout le sale boulot." ironisa-t-il.

Puis soudain, Kika se pencha sur lui pour lui prendre son pendentif. D'un geste anormalement vif, il lui saisit la main. Stupéfait, il ne bougea plus, tant pour la remarque de la jeune femme que par surprise. Il semblait voir à nouveau subitement. Il ne comprenait pas comment il pouvait récupérer aussi vite. C'était étrange. Il observa Kika y glisser une touffe de poils de renards avant de lui reposer. S'était-elle taper la tête elle aussi ? Elle agissait étrangement et puis, elle lui coupa une mèche de cheveux. Bouche bée, il la regarda faire. Une fétichiste aux mœurs étranges ?

"A l'infirmerie, on peut nous ressusciter même s'il ne reste de nous que quelques mèches de cheveux. Si jamais t'y passe, je pourrais te ressusciter là bas grâce à ça..."

Il soupira. Il avait failli penser qu'elle était folle. Enfin, il l'avait pensé mais elle n'expliquait jamais rien de suite. Il n'était pas au courant de ce système de résurrection. Mais quelque chose le dérangeait dans cette opération. Pas pour Kika mais pour lui même.

"-Est ce que ça vaut vraiment le coup de ressusciter ici plutôt que d'y mourir simplement s'il le faut...? murmura-t-il. Puis, se rendant compte que Kika l'avait entendu, il se releva. "Enfin, je m'occuperais de donner ça à l'infirmerie si tu as envie. Mais il ne faut pas trainer ici sous la pluie et la cabane est détruite. Il faudra trouver un autre abri. Et on reste grouper cette fois. Les monstres n'oseront pas m'attaquer à cause de mon pouvoir... "

Il se pencha vers Kika et lui déposa un baiser sur la joue puis lui tendit une main pour se relever.

"-Merci pour le monstre et l'info pour l'infirmerie. Je ne pensais pas que tu le ferais en fait."
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Dim 19 Jan 2014 - 11:25
Kika était toujours assise à terre, les jambes repliées sur elle, les entourant de ses bras. Elle regardait devant devant elle lorsque Rohktar l'embrassa sur la joue ! La réaction fut vive et immédiate ! La prétendue princesse se jeta du côté opposé à l'autre sans gêne ne pouvant retenir ses joues de rosir de gêne. Elle balbutia un peu avent de se rentre compte dans quelle magnifique, noble et classe position elle se montrait face à celui qu'elle décida injustement de cataloguer de pervers dès cet instant. Elle s'était retrouvée assise sur les fesses face à lui donnant de passage une vue impeccable sur vous savez quoi.

La pauvre sans pantalon se leva fissa, passant d'un rose mignon à un rouge tomate et s'éloigna d'un pas rapide en lançant une phrase qui devait avoir une température d'environs moins cent cinquante degrés Celsius :


"Bouge pas !"

Elle était gênée, et elle lui en voulait ! Pour plusieurs choses. Certes, il n'était pas possible qu'il devine la réaction en chaîne qui avait finis par lui donner l'occasion d'avoir une vue imprenable, mais c'est tout de même lui qui l'a déclencher avec son bisou ! Ça faisait déjà deux ! Mais en plus, à ce moment, elle s'était mise à s’inquiéter pour lui - erreur dont elle se promis sur le coup de ne plus jamais commettre d'ailleurs - suite à ce qu'il avait dit au sujet de la résurrection.


Il avait demander si cela valait le coup de ressusciter ici plutôt que de mourir pour de bon. Cela l'avait interpellée beaucoup. Qu'est-ce que cela voulait dire dans le fond ? Il n'aimait pas ce monde ? Il n'aimait pas vivre ? Pourtant, vivre c'est, pour Kika, garder les chances qu'ils nous reste pour être heureux, tandis que mourir c'est les perdre à jamais. Ou peut-être qu'il avait eu une vie suffisamment remplie, et que celle ci ne lui plaisait plus. Ou encore, elle vint à se demander si sa mort avait eu un sens particulier pour lui. Si il était mort pour un but, si quelque chose d'important pour lui avait été accomplis en faisant dont de sa vie. Elle s'était dit qu'elle l'envierais si c'était le cas. Car elle n'avait aucune idée de comment elle était morte, pour quelle raison, par quel accident ou pour quel but, accomplis ou non. Elle avait juste disparue de la surface de la terre.

Son regard s'était un peu assombris à ces pensées, et c'est à ce moment là qu'elle reçu la bise...


Elle s'éloignait à grands pas, sous la pluie, en direction de l'abri mis à terre vérifiant au passage que le blessé ne la suivait pas. Cela n'avait l'air de rien, mais elle était déjà en train de se venger. Elle avait vu dans quel était il s'était retrouvé suite à l'affrontement. Et elle savait que le pouvoir de vitalité dont elle était dotée n'avait pour le moment que de faibles qualités curatives, ses effets revigorant n'était qu'en très grande partie illusoire pour le moment. De ce fait, dès qu'elle s'éloignerais...

Quelques craquements de branches lui donnèrent raison. Il avait du se retrouver à terre à nouveau. Dans le meilleur des cas, il serait parvenus à s'asseoir délicatement. Sinon, il aurait bien pu s'effondrer carrément. Mais cela n'était qu'une partie de son plan. Arrivée aux "ruines" elle ramassa les quatre pilliers de sa structure de fortune et les ramena auprès de Rohktar. Sans lui adresser un seul regard, elle les posa près de lui et s'éloigna à nouveau prestement. Ce bref passage aurait dù suffir à le faire sentir un peu mieux quelques instants pour le faire revenir à nouveau à son état normal tout de suite après.

Cette fois-ci, elle récupéra le toit, sur lequel elle redisposa correctement les fougères et les pierres, avant de hisser le tout sur sa tête. En revenant, elle tenait la structure d'une main et sur sa tête, alors que l'autre maintenait à nouveau son haut vers le bas pour se cacher un maximum.

Elle le posa à côté de l'arbre, hors de vue de Rohktar pour ne pas risquer de lui en montrer plus dans la manœuvre. La prétendue princesse revint alors se mettre face à lui portant à nouveau un teint légèrement rosé. Son visage était tourné vers lui, mais ses yeux n'avaient pas l'air d'accord, et fixèrent un point à côté. Ça y est, elle s'en voulait. Elle avait dû le faire souffrir et regrettait déjà sa manigance stupide. Mais ça, jamais elle ne l'avouerais. Elle préféra feinter la fille naïve qui n'a pas eu conscience de ce qu'elle venait de faire.


"N-ne me regarde pas..."

Comme d'habitude, elle s'afféra sans plus d'explications à remonter sa petite installation. Elle ne pouvait pas se cacher en faisait ça, alors c'était à lui à ne pas regarder. Elle se mit au travail en vérifiant qu'il ne jette pas de coup d’œil indiscret.
Invité
avatar
Invité
Re: Stage de survie ! - Jeu 22 Mai 2014 - 15:32
Voilà voilà... encore un rp bien entamé et bien sympathique qui se retrouve abandonné car départ d'un membre. Dommage. En tout cas, Kika si tu me lis, attention aux fautes énormes telle que "jusqu'à ce qu'il disparaissent" il disparaisse. Etc. Y en a pas mal. Mais sinon tu as une plume plutôt agréable à lire.

Kika Myou : 965 xps

Xps attribués : Yosh \o/
Stage de survie !
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Survie sur l'île déserte
» Stage
» Stage étranger
» Stage AMHE au Mans - 3 et 4 décembre
» Stage de 3ème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page