Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Rencontre sous les abricots

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre sous les abricots - Jeu 20 Mar 2014 - 18:22


Rencontre sous les abricots

"Cette indécente est-elle réellement une reine ? "


Déjà que je rougissais tout à l’heure, mais là… Je crois que jamais je n’ai vu princesse aussi peu pudique… C’est donc ça, une princesse Atlante ?

Je finis par croire comprendre qu’il s’agit d’une marque de confiance lorsqu’elle m’explique de quoi il s’agit. Quoique… Les doutes sur son identité de princesse, de reine, reviennent rapidement à la charge puisqu’elle ne remet pas sa jupe correctement, laissant voir ses bas.

Soudain, une poussée sur mon nez me fait loucher puis lever les yeux jusqu’à regarder son visage et plus ailleurs.

« Tu es un vilain curieux, Géant Vert... Fais attention de ne pas t'y brûler les ailes... »


Moi ? Curieux ? Je lui sors une tête interloquée, même si ce n’est pas totalement faux… Mais tout de même, ce n’est pas à elle de me dire ça ! Après toutes les questions idiotes qu’elle m’a posées elle se permet de me répéter ça une seconde fois.

Je n’ai pas le temps de lui faire part de mon ressenti, que je me rends compte qu’un doigt identifié se balade sur ma joue gauche, faisant revenir mon trouble. Elle annonce accepter de répondre à mes questions, grâce à son humeur joueuse, puis me dépose une bise sur la joue avant de continuer.

Une fois la présentation de son travail effectuée, elle effectue un acte qui me surprend autant que me gêne, alors je tente de reculer pour ne plus être à sa portée, oubliant momentanément que ce sera compliqué vu qu’elle se trouve actuellement dans mes bras.

« - Que… hein… euh… »

« Et je te dompte quand tu veux mon vilain curieux. »


Je sombre alors, mes fonctions cognitives légèrement bloquées le temps que j’assimile l’information et que je la décrypte, dans une immobilité totale. Je ne suis plus qu’un géant rouge à la température interne s’approchant de la princesse indécente lorsque je reprends mes esprits.

« - Hein ? Je… J’ai… Je crois…. J’ai bien… Tu as bien dit ce que j’ai cru… t’entendre dire ? »


Sans pour autant la lâcher, ne voulant pas la laisser partir sans explications, je me mets à tourner et à vagabonder dans le parc, cherchant un banc ou m’assoir, avant de finalement me laisser choir au pied d’un autre arbre, adossé à son tronc.

« - Tu es vraiment une reine ? Je ne mettais pas ta parole en doute, mais… voilà... tu n’agis pas comme je pensais que les reines le faisait »




© Codé par Moisadike : Never Utopia

♦ Rose ou chou ? : Rose sanglante
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 85

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
835/1000  (835/1000)
Votre domaine: Le Feu
avatar
Dompteuse/Chasseuse pour l’Arène
Dompteuse/Chasseuse pour l’Arène
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre sous les abricots - Dim 23 Mar 2014 - 20:03
- Rencontre sous les Abricots -
Il avait bugué. Il était gêné, le visage rougi. Ce sentiment de supériorité était délicieux. Nasline s'en délectait et ne cherchait même pas à cacher sa satisfaction. Un sourire narquois sur les lèvres, elle ne le lâchait pas des yeux.

« Hein ? Je… J’ai… Je crois…. J’ai bien… Tu as bien dit ce que j’ai cru… t’entendre dire ? »
Nasline émit un petit rire amusé et hocha doucement la tête sans dire un mot. Ce garçon était crédule et innocent. Se pourrait-il qu'il manque totalement d'expérience ? Un grand garçon comme lui ? Voilà qui serait comique.

Tandis que le garçon errait sans but mais sans la lâcher, elle se blottit tout contre lui, posant sa tête contre son épaule et lâcha un faible soupir d'aise, un léger sourire sur les lèvres.

Qu'il serait plaisant d'en faire son serviteur... Un protecteur... Un passe-temps... Il était parfait pour ces rôles avec sa corpulence et sa niaiserie, non ?

L'index et le majeur de sa main droite se promenaient délicatement sur le torse de l'homme tandis qu'elle songeait à cette possibilité. Elle ne broncha pas lorsqu'il s'assit et qu'elle se retrouva elle même plus ou moins assise sur ses genoux, les jambes et le dos toujours posés sur les bras de Simon.

La voix de l'homme s'éleva et elle y prêta l'oreille en souriant paisiblement.

« Tu es vraiment une reine ? Je ne mettais pas ta parole en doute, mais… voilà... tu n’agis pas comme je pensais que les reines le faisait »
Dès les premiers mots, le mouvement de ses doigts se suspendit. Avait-elle bien entendu ? Les dents de la princesse écarlate se serrèrent en une expression de mépris et, éloignant sa joue de l'épaule du garçon, elle lui jeta un regard assassin.

« Et qui t'es toi pour juger de ce que doit faire ou ne pas faire une reine ? Y a un règlement ? Un diplôme ? »
Se relevant prestement, elle lui fit face et le regarda de haut avec dédain, les poings serrés.

« Je n'ai que faire de l'avis d'un imbécile dans ton genre le Géant Vert ! Je suis reine parce que mon sang est royal. Je suis reine parce que mon frère m'a laissé ce pouvoir qui me revenait de droit. Il n'y a rien qui permet de le prouver. Ma cité n'est plus, mon royaume n'est plus. Je suis morte il y a déjà des siècles et tout ce que j'ai c'est ma parole. »
Amère, elle baissa les yeux sur le sol.

« Mais j'n'ai pas l'intention de me laisser insulter. Il fut un temps où je t'aurais fait couper la langue pour ce que tu as dit... »
Les yeux écarlates revinrent se plonger dans ceux de l'homme, brillant d'une lueur malsaine.

« Je ne tiens pas à avoir d'ennuis à l'académie. J'ai mes raisons pour vouloir y conserver ma place. Mais la prochaine fois que tu mets ma parole en doute, je me permettrai un petit écart, est-ce clair ? »
Se mordant les lèvres, elle eut un moment d'hésitation en l'observant. Puis finalement, elle s'accroupit et lui colla une gifle majestueuse.

Et là, comme si c'était une suite logique de son mouvement, elle attrapa l'arrière de la tête de Simon, l'attira à elle et l'embrassa fougueusement.

Le baiser ne dura que quelques secondes à peine, puis la princesse le lâcha et se redressa. Elle le fixa un léger instant, puis s'écarta. En se retournant, elle laissa entrevoir l'apparition d'un léger sourire subrepticement sur ses lèvres et elle s'éloigna sans un regard en arrière.

Ainsi donc se termina la première entrevue de la princesse écarlate et de celui qu'elle avait choisi pour être son serviteur. A cet instant, il n'avait eu qu'un bref aperçu de ce qui l'attendait dans l'avenir... A cet instant, Nasline pensait encore contrôler la situation... Mais le cœur a ses raisons que la raison ignore et la vie suit parfois des chemins qu'on n'aurait jamais pensé emprunter.
Code par Topaze Aryia ©
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre sous les abricots - Mer 26 Mar 2014 - 17:03


Rencontre sous les abricots

"Je suis désolé, votre majesté. "


Elle… elle… Pendant que je déambule, elle continue d’attiser mon trouble… C’est… bien… mais… Non…

Au départ de ma tirade, je suis soulagé qu’elle arrête ses caresses. Cependant, ce soulagement disparaît subitement lorsque je croise son regard. Je reçois ensuite un sermon dont je me souviendrais longtemps je crois.

De plus, à la mention de la langue coupée, je commence à douter de mon précédent doute… Aurait-elle été si vexée si elle jouait la comédie ? Son regard lorsqu’elle le replonge dans le mien me dit que ce n’est pas de la comédie…. Et ses yeux n’ont à ce moment-là plus rien d’attirant, semblant plutôt abriter toutes les flammes des enfers.


Puis elle s’accroupit, et avant que je n’aie le temps de réagir, je ressens un élancement à la joue, accompagné d’un grand bruit. Suivi soudainement d’un baiser passionné, bien que court, qui me laisse désireux d’en avoir plus, en même temps qu’honteux de ne l’avoir crue.

Lorsqu’elle s’éloigne, je la regarde, immobile jusqu’à ce qu’elle sorte de mon champ de vision. Ensuite seulement, je me lève lentement, sans penser à rien d’autre que la rose sanguine, cette belle fleur que je pense trop noble pour s’abaisser à envisager autre chose qu’un jeu d’enfant gâté avec moi.

En partant, je me décide, je sais qu’elle ne se souviendra pas de moi, je suis presque sûr qu’elle m’a déjà oublié, mais je resterais prêt à l’aider tant et autant que je le pourrais. Juste pour me faire pardonner de ne pas l’avoir crue.

Je ne pense plus désormais à la raison qui m’a fait venir, j’ai oublié totalement cette histoire d’yeux, et je suis loin de me douter que Nasline va revenir me voir.

© Codé par Moisadike : Never Utopia
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre sous les abricots - Ven 28 Mar 2014 - 10:48
Franchement, il y a des répliques cultes dans ce rp. Et l'écart entre les deux personnages donne un coup de vent frais et agréable sur le rp. Vraiment sympathique à lire en tout cas. Hâte de découvrir la suite des aventures du pauvre Simon aux mains de la terrible Nasline.

Nasline : 690 xps
Simon : 665 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Rencontre sous les abricots -
Rencontre sous les abricots
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page