Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

To Protect & To serve [Drake Ula]

Invité
avatar
Invité
To Protect & To serve [Drake Ula] - Jeu 19 Juil 2012 - 17:02


Les comportements agressifs ou combats entre élèves ne sont autorisés qu'en dehors des classes et
de la bibliothèque.

Règlement Intérieur de la Deus Academia, Paragraphe 3, Alinéa 3.

Alors que je sortais tout juste d'un cours de Stratégie avec l'incommodant professeur Kaiser, un sac en bandoulière d'un côté, mon imposant marteau reposant sur l'autre épaule, j'entendis un « BOUM » visiblement émis par le pupitre défonçant la porte d'une classe - et qui me passa quasiment sous le nez - rapidement suivi par le rire dément d'un apprenti-dieu aux traits déformés par une rage bestiale.

A tout les coups, c'était encore une victime de l'Ambrosia. Une drogue délétère dont on m'avait parlé à mon arrivée en me déconseillant de la prendre. Elle avait tendance à ramener les apprentis-dieux à des instincts dépendant de leur domaine. Annihilant toute forme de jugement et de pensée cohérente. Les responsables de l'académie faisaient ce qu'ils pouvaient pour la faire disparaître, mais elle réapparaissait à intervalles réguliers.

La chose qu'il était devenu me rentra dedans, profitant de ma surprise pour m'écraser de tout son poids et me dérober mon marteau avant de repartir à toute vitesse dans sa course effrénée, utilisant mon arme pour détruire tout ce qui croisait son chemin. Il me fallut cinq secondes pour récupérer du choc et de la surprise, suivies d'un cri outré :

« Oser voler le Marteau de la Justice, attend que je t’attrape raclure sans avenir ! »

Pour ceux qui se poseraient la question, le Marteau de la Justice n'est qu'un maillet doté d'un nom évocateur correspondant parfaitement à mes tendances. Mais là n'était pas la question, l'objet avait une valeur sentimentale pour moi et je ne comptais pas laisser ce petit voleur s'échapper avec mon bien. Me lançant à sa poursuite, je fus quasiment dépassé par un jeune homme fort bien vêtu et doté de l'insigne désignant les membres du comité des élèves.

Sa tête ne m'était pas vraiment inconnue, il s'agissait de Drake Ula, le président du Conseil en question et sans la moindre hésitation, je lui indiquais la direction dans laquelle était parti mon voleur.

« Par là. Je viens avec toi, il m'a volé et je ne saurais tolérer un tel affront. »

J'en tolérais bien assez avec les coups fourrés d'Eden pour me laisser voler par le premier venu. J'étais lié à l'Ordre, la loi et la justice reposaient sur mon domaine pour exister et je me faisais un honneur de respecter et aider à faire respecter le règlement. Assister un membre du comité dans une tâche de ce genre serait certainement une expérience intéressante et cela profiterait à tout le monde.

Invité
avatar
Invité
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Jeu 19 Juil 2012 - 21:41
Cours Forest


Drake participait aux cours comme tout élève ici présent dans ce monde étrange. Il était justement en train de ranger tranquillement ses affaires. Le cours venait de se terminer. Le stylo dans la trousse, les cahiers délicatement rangés... Il ne manquait rien? Le président du conseil vérifia sur sa table puis par terre au cas où il aurait fait tomber quelque chose. Tout allait pour le mieux apparemment. Apprendre de nouvelles choses ne le dérangeait pas, au contraire, c'était mieux pour lui. Pour qu'il soit absent, il fallait vraiment un cas de force majeure. Et pourtant, il allait peut être regretter d'être présent aujourd'hui. Depuis un certain temps, il se sentait affaiblit, trop fatigué par son boulot surement. Il se frotta les yeux pour montrer sa fatigue puis vit en direct l'éveil d'une bête sauvage.

C'était un jeune homme, prit d'une folie furieuse alors qu'il était calme il y a une minute. Au début il frappa simplement une chaise d'un coup de pied sans vraiment provoquer de dégâts. Mais rien que ce mouvement suspect titilla la curiosité de Drake. Un geste déplacé qu'il ne fallait pas faire en classe. Alors il entreprit de se présenter devant ce perturbateur et le remettre dans le droit chemin. Malheureusement, cet élève semblait paniquer et s'agita davantage. Fonçant droit vers la sortie et en bousculant un autre élève sur le passage. Juste avant il tapa contre le mur par mégarde surement. On aurait dit qu'il n'arrivait plus à se contrôler. Qu'était ce comme phénomène?

Drake avait eu vent d'un problème similaire il y a quelques temps. Cependant, l'heure n'était pas à la réflexion. De suite après, le président se rua sur le fauteur de trouble. Il était déconseillé de courir dans les couloirs mais là c'était pour la bonne cause. Il passa devant la victime mais celle-ci n'allait pas rester sans rien faire non plus. C'était le travail de Drake d’appréhender ce genre de cas mais il ne refusa pas l'aide d'une tierce personne. Sauf si ce n'était pas vraiment nécessaire ou bien trop dangereux. En tant que membre du conseil, il devait avant tout protéger les autres élèves. Bien qu'en règle générale, ce n'était pas tout à fait des élèves normaux ici. Alors le terme "danger" avait une sonorité différente dans ce monde.

Suivant les indications d'Adam, car oui, le président connaissait déjà le nom de cet élève, il suivit la direction qu'on lui montra. Le voleur avait un marteau en sa possession, une arme comme une autre et qui avait surement de la valeur aux yeux de cet Adam. La bête furieuse courrait vite et Drake avait du mal à le rattraper. C'était pourtant son domaine de prédilection la vitesse. Il y avait surement quelque chose de bizarre derrière tout ça. Il fallait employer des moyens beaucoup plus poussés. Le criminel arriva devant les escaliers et les descendit pour rejoindre le rez de chaussé le plus vite possible.

En se disant qu'il ne le rattrapera pas assez vite de cette manière, Drake ouvrit une fenêtre, posa son pied sur le rebord puis sauta dans le vide. Il n'y avait qu'un étage et il avait l'habitude de sauter une telle hauteur. Sauter de branche en branche ou escalader les murs, c'était son quotidien sur terre. Une fois au sol, il fit une roulade avant pour ne pas se faire mal aux jambes puis se redressa rapidement. En prenant ce raccourcit, il coupa la route au voleur et se trouva maintenant devant lui.

- Lâches ce marteau et rends toi. Tu as trois secondes. Après la discussion est close.

Contrairement à l'autre, Drake n'était pas armé. Il était désavantagé. Mais ce n'était pas suffisant pour apeurer le président. Son regard était froid, ses sens étaient aux aguets. Son esprit prévoyait déjà les mouvements qu'il allait faire. Ses prédictions n'étaient pas portées sur la défensive mais bien une charge violente et punitive. Il serra ses poings et commença le compte à rebours.

- 1...
- 2...
Invité
avatar
Invité
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Sam 21 Juil 2012 - 12:35

Rage. Une fureur sans nom palpitait dans toutes pores de mon être, je sentais la pensées froide et analytique disparaître sous le coup de la colère. Lorsqu'on parle de l'Ordre on mentionne parfois le Courroux Divin que les dieux utilisaient pour châtier les impudents. Cette manifestation physique de colère qui ne pouvait malheureusement s'exprimer faute d'un conduit viable, dormait en moi attendant l'heure de se déchaîner, se bâtissant toujours plus grande sur la frustration, les défaites, les maux divers et les petits accrocs de la vie.

En un mot comme en cent : j'avais la haine. Et je comptais bien me venger un max pour compenser. Cependant, la surprise me percuta comme un poids lourd lorsque je vis Drake sauter par la fenêtre, était-il fou ?
Je jetais un œil pour voir où il en était, apparemment il devait être bien plus sportif que moi vu la façon dont il s'était réceptionné. J'attrapais une barre métallique restant d'un pupitre mis en pièce, elle ferait l'affaire.
Soupirant, je sautais également, ayant prévu le "CRAC !" horrible que ma cheville émis au moment de l’atterrissage. Un petit sacrifice par rapport à la cause. Maintenir l'Ordre dans l'Académie était le job des gens comme Drake, pour moi c'était ma nature profonde qui y était liée.

- Lâches ce marteau et rends toi. Tu as trois secondes. Après la discussion est close.

Comme si le fauteur de troubles allait obtempérer calmement. Il devait être à peine plus qu'une bête actuellement, ravagé par l'Ambrosia. Mais je devais accorder à notre président du comité, qu'il faisait les choses selon la procédure.
Un bon point pour lui. L'examinant à quelques mètres de là, je compris rapidement ce qu'il avait en tête, son attitude, sa posture, la tension subtile qui s'en dégageait et augmentait alors que le compte avançait.

- 1...

Une longue analyse en à peine une seconde, l'adversaire ne savait pas se servir de mon marteau, mais il restait dangereux. Je ne pouvais pas le laisser profaner cette arme. Il fallait que j'agisse.

- 2...

Un calcul rapide, une estimation, une décision. Je pris mon arme de fortune, visais et la lançais rapidement. Calculant l'angle pour ne pas gêner la charge de Drake. C'était assez ardu. Mais tout fonctionna à merveille. Comme quoi, une connaissance parfaite des règles qui régissent le monde, ça sert toujours.
Dans un second craquement en moins de cinq minutes, mon marteau se brisa. Détruit par mon projectile frappant un point faible. Ne laissant que quelques centimètres de bois inutiles dans la main du fou furieux. Même pas assez pour en faire une matraque, ni assez pointu pour être réellement dangereux. Pour moi-même, je murmurais « 2,5 » et esquissais un sourire en m'écroulant à moitié. Ma cheville devait être foulée, ou pire. Peu importait. Là, j'avais fait ma part et contribué au retour de l'Ordre.

Je regretterais ce marteau, j'en connaissais chaque aspect, chaque point fort et chaque faiblesse. Un seul coup bien placé avait suffit pour briser à jamais ce symbole de justice bien trop encombrant. C'était un symbole d'équité et je l'avais sciemment détruit, quel mauvais dieu de l'Ordre je faisais...

Mais la cause valait tous les sacrifices. Appliquer les règles, maintenir l'ordre. C'était bien plus important qu'un simple objet. Pour moi-même, je marmonnais un « Adieu, Marteau du Jugement... », puis, le regard tourné vers Drake, j'attendais de le voir appliquer le règlement, de la manière la plus sanglante possible espérais-je.


Invité
avatar
Invité
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Sam 21 Juil 2012 - 15:27
Calmer la bête


Drake n'avait pas prévu que son compagnon allait le suivre à travers la fenêtre. Il en fut tellement surprit qu'il arrêta son compte en rebours. L'espace d'une seconde donc, le président observa simplement ce qui se passait. Le fauteur de trouble fut démunit de son arme grâce à l'intervention du propriétaire du marteau. Un geste qui allait être d'un grand secours afin d'éviter des blessés. Mais malgré tout, la menace était toujours présente. Il était inutile de continuer le compte à rebours désormais. On voyait la bestialité dans les yeux du jeune homme. C'était simplement une procédure à suivre que de laisser une chance aux criminels de se repentir. Drake lâcha un soupir de désespoir.

Par contre, il cru remarquer que l'autre individu c'était fait mal au pied en tombant du premier étage. Il aurait dû emprunter les escaliers comme le délinquant, cela lui aurait évité des ennuis futur. De toute façon un petit tour à l'infirmerie et tout ira pour le mieux. Les blessures et la mort étaient si éphémère dans ce monde. Le marteau était presque inutilisable maintenant. La masse principale se retrouvant désormais par terre. Le criminel avait encore le manche dans sa main mais pouvait il en faire quelque chose? Justement, on pu visionner en direct ce qu'il en advenu de ce bout de bois. Le délinquant jeta celui-ci vers Drake comme d'un simple projectile. Le morceau de bois tournoya sur lui même et fonça droit sur sa cible. Cependant, Drake l'attrapa simplement comme si ça avait été une passe. Sa main n'avait pas tremblé et son regard n'avait montré aucune hésitation. Que pouvait il craindre d'une bête sauvage qui balançait des choses au hasard?

Par contre, il fut quand même prit pour cible par le criminel en personne. Une charge violente, dictée par une envie meurtrière suspecte. Il n'y avait rien de normal là dessous. Et contrairement à ce fou furieux, le président du conseil visa les jambes de celui-ci et lui jeta le bout de bois. Alors que la moitié du marteau se promenait de main en main, le reste dormait toujours sans vie au sol. Son attaque n'eut pas un réel impact sur la trajectoire de la bête sauvage, juste un petit décalage sur le côté et une manière de commencer à le mettre sous pression. Drake en profita pour s'élancer à son tour, profitant du petit moment d'inattention. On aurait dit qu'il glissait le long du sol tellement il s'était accroupit tout en courant. De cette manière il évita les mains du délinquant qui avait tenté de le forcer à une étreinte douloureuse puis passa sur le côté. En un rien de temps, le voila derrière lui mais il ne s'arrêta pas là. Tout en restant dans une position basse, il pivota sur lui même et tendit sa jambe droite pour balayer celles de son adversaire. Tombant en arrière, la tête de la cible heurta le sol qui le rendit plus que confus.

- Qu'on m'amène une corde.

Il se redressa lentement et fit signe à deux jeune homme tout proche de l'aider à maitriser le criminel. Chacun bloquant les bras de celui-ci et l’empêchant de boucher. Il avait besoin d'une corde pour le ligoter. Mais était ce suffisant? Drake n'était pas du genre à torturer les gens. Il aurait dû se montrer plus violent car ce simple coup n'allait pas être suffisant pour calmer la bête. Alors que le président se diriger vers Adam pour l'aider à se relever, il exposa son dos au délinquant. Et prit d'une nouvelle folie, il arriva à se débarrasser des deux élèves autour de lui pour se jeter sur Drake. Ce dernier n'allait probablement pas avoir assez de temps pour réagir. Peut être juste le temps d'ériger un mouvement de défense d'urgence pour limiter les dégâts.

- Merci pour ton aide. Dit il en tendant sa main vers Adam.
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Dim 26 Aoû 2012 - 17:00
Il marchait tranquillement vers les bâtiments des classes, il comptait aller en cours, pour la première fois ici, car il n'était arrivé que récemment et avait passé tout son temps à la bibliothèque pour se mettre dans le contexte de l'académie. Quand soudain, il vit quelqu'un sauter par la fenêtre du premier, et atterrir en faisant une magistrale roulade avant. Tout de suite, celui-ci se dirigea vers l'entrée et coupa la route à un autre étudiant qui tenait sans difficulté un lourd marteau. Un autre garçon sauta par la fenêtre, atterrissant nettement moins bien que le précédant. Vlad se rapprocha pour comprendre la situation, courant le risque d'être attaqué si l'adversaire du marteleur venait à être vaincu. Alors, à une dizaine de mètres à peine de la scène, du côté de la fenêtre, il entendit :

- 2...

Pourquoi comptait-il ? Que comptait-il ? Dans sa voix, on entendait de la sévérité, serait-il possible qu'il soit membre du conseil des étudiants ? C'était fort probable.

Le second étudiant, qui tenait une barre de fer, lança celle-ci sur le marteau de celui qui semblait être leur cible, un apprenti-dieu presque bestial, dont la folie ne faisait aucun doute. Contre toutes attentes, le manche du marteau se brisa net. La cible, surprise, mais pas désarmée pour autant, lança ce qui restait du manche sur le membre du conseil du conseil. Ce dernier attrapa le projectile avec une aisance surprenante, et lorsque son adversaire tenta de le charger, lui lança dans les jambes avant de le charger en retour. Ce qui suivit fut tellement rapide qu'il serait difficile de le décrire, mais au final, le sauvage gisait sur le dos, clairement sonné.


- Qu'on m'amène une corde.

Ordonna celui qui menait décidément le combat, avant de faire signe à deux étudiants pour qu'ils tiennent son adversaire au sol. Se retournant alors pour s'occuper de l'autre garçon, qui s'était blessé en sautant. Il baissa sa garde alors même que son ennemi se libérait et chargeais plus violemment que la fois précédente, ne lui laissant pas le temps de réagir. Mais Vlad qui se dirigeait vers le blessé lui-même, réagit au quart de tour et après s'être au préalable rendu invisible il sortit un de ses couteaux de sa poche gauche et chargea le sauvage de face (après s'être mis sur sa trajectoire), la lame pointée vers son ventre.

L'impact fut terrible, le couteau le premier, rentra dans son l'abdomen, le blessant sérieusement, mais la blessure ne coupant en aucun cas son élan, il renversa Vlad avec une force qu'il n'avait jamais ressenti auparavant. Mais sous le coup de la douleur, il tomba à la renverse, entrainant l'homme masqué, alors redevenu visible pour économiser son pouvoir, dans sa chute.


Dernière édition par Lord Vlad le Ven 31 Aoû 2012 - 18:27, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Mar 28 Aoû 2012 - 20:53
L’enquête commence


Drake aida la victime à se lever, le dénommé Adam. Apparemment il avait une jambe blessée. Il ne savait pas trop pourquoi, Drake n'avait pas regardé derrière lui pour savoir si quelqu'un le suivait. C'était quand même un sacré gaillard si jamais ce jeune homme s'était jeté par la fenêtre aussi. Ce n'était pas une chute mortelle, même pour un humain, mais il fallait quand même du courage. En tout cas, l'affaire sur laquelle le président était rattachée, venait de prendre un tournant. Un spécimen en direct et capturé. Du moins, c'était ce qu'il pensait, car le fou furieux venait de se libérer pour l'attaquer par derrière. Drake eut à peine le temps d'entendre un son étrange derrière lui et de détourner son regard, que quelque chose de surprenant se produit.

Alors qu'il n'y avait pas de mur ou quoi que ce soit entre Drake et le fou, ce dernier heurta une masse invisible. De plus, cette masse venait de le blesser gravement, comme si une lame venait de le transpercer. Il ne fallu pas plus de quelques secondes pour comprendre la supercherie. Un autre élève était intervenu. Son domaine divinatoire était sans doute lié à l'invisibilité. Ce n'était peut être pas le trait principal mais la chose était clair pour le moment. Le président suivit la scène des yeux, deux gars allongés au sol, l'un blessé et l'autre à moitié assommé par la charge.

Au moins, le fou était neutralisé. Le calme était revenu. Par contre, il ne savait pas s'il avait succombé à la blessure ou non. La mort n'était pas un phénomène définitif dans ce monde mais quand même, il fallait la respecter. Même si au fond, devenir dieu, cela ne voulait pas vraiment dire, devenir un saint. Le dieu de la mort, de la guerre ou de crime pouvait exister.

Un élève à qui il avait donné l’ordre de ramener une corde, vint tout juste de se ramener avec l'objet désiré. Maintenant, ce n'était plus à l'ordre du jour, on n'en avait plus besoin. Tant pis, Drake avait quand même besoin de bras pour soulever les corps. Enfin... Au cas, valait mieux vérifier si son sauveur était encore conscient. Il s'en approcha donc, jeta un regard par dessus et le questionna.

- Tout va bien? On va emmener cet élève à l'infirmerie, tu as besoin d'y aller aussi?

Il fit signe à deux autres élèves de venir l'assister puis il pointa du doigts le blessé.

- Emmenez le à l'infirmerie. Mais juste au cas où, faites attention à lui. Sa rage peut se réveiller à tout moment. Utilisez cette corde pour attacher ses bras.

Finalement, la corde allait servir. Drake se mit à suivre le petit groupe après avoir aidé son sauveur à se relever. Il ne connaissait pas son nom et oublia de lui demander à cause de la situation urgente à régler. Et plus important, cette affaire devait trouver une conclusion. Rassemblons les indices... Un élève devenant fou furieux. Qu'a-t-il fait? que lui a-t-on fait? Collecter des témoignages serait une bonne idée. Mais avoir l'avis de l'infirmière était aussi une bonne chose alors direction les locaux médicaux.

- Ah... J'allais oublier. Excuses moi, avec tous ces évènements... Je te remercie de m'avoir sauvé. Si je peux faire quelque chose pour toi en retour, n'hésites pas. Je ne peux pas rester pour le moment mais je trouverais bien le temps. Puis très sympathique comme pouvoir, il peut être très utile.

Drake lui donna un sourire puis se dépêcha pour rattraper le groupe. Son sauveur allait peut être venir pour voir si tout allait bien. D'ailleurs, le président garda un œil sur lui au cas où il titubait ou n'arrivait même pas à marcher convenablement. Sans oublier Adam qui était partit avec le groupe pour vérifier sa jambe aussi.
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Mer 29 Aoû 2012 - 16:28
Le second choc, avec le sol, n'avait pas été doux non-plus, loin de là. La vitesse de la chute était relativement élevée, additionné à ça, la dureté du sol, et le poids du fou. Ce qui immobilisa ce dernier, plus que la douleur de la blessure infligée par le couteau, fut le coup qu'il se donna sur le masque de son assaillant. Tout cela pour bien illustrer le fait que Vlad était bien dans les pommes, à peine conscient, maudissant intérieurement son manque de force et de résistance. D'autres élèves, sous les ordres du membre du conseil, dégagèrent le sauvage inconscient. Quelques secondes plus tard, il sentit que l'on l'aidait à se remettre sur pied et aida dans ce mouvement. Il entendit le grand blond le remercier :

- Ah... J'allais oublier. Excuses moi, avec tous ces évènements... Je te remercie de m'avoir sauvé. Si je peux faire quelque chose pour toi en retour, n'hésites pas. Je ne peux pas rester pour le moment mais je trouverais bien le temps. Puis très sympathique comme pouvoir, il peut être très utile.


Il le laissa partir sans rien dire, ayant trop mal à la tête pour parler.

Une fois le groupe rentré dans le bâtiment, il commença à se sentir mieux, examina son costume, qui était bien évidemment, sale dans le dos et couvert de sang. Il le laverait plus tard, pour l'heure, il voulut savoir ce qui avait causé la situation dans laquelle il s'était immiscé. Il se dirigea vers le bâtiment des classes et interrogea des élèves au rez-de-chaussé qui en savaient moins ou autant que lui. La seule chose qu'il apprit, avant de monter au premier étage, fut l'identité de celui qu'il avait protégé, plus qu'un membre du conseil, c'en était le président, Drake Ula. En demandant à un petit groupe encore un peu stressés par l'événement, il sut tout ce qui s'était passé depuis que le dérangé était sorti de la classe, manquant de blesser plusieurs personnes. N'ayant toujours aucune idée de ce qui avait pu le rendre si agressif, il décida de fouiller la classe, alors désertée par les élèves qui soit ne voulaient pas rater le prochain cours, soit étaient sortis discuter de l'événement dans le couloir, les deux, sans doute.


Puis il remarqua deux sacs abandonnés près des bancs, il ouvrit le premier, prit un cahier de notes, et y lut le nom du président du conseil. Le contenu de son sac était peut-être des plus passionnants à examiner, mais il n'avait aucun intérêt à le faire, ou plutôt, il avait grandement intérêt à ne pas le faire s'il tenait à rester en bonne condition physique. Il rangea donc le cahier et ouvrit le second sac. En dessous des cahiers, il y avait un petit sachet, contenant une poudre verte. C'était une drogue, ou du moins, ça en avait vraiment l'aspect. Fier de sa découverte, il emporta les deux sacs et fonça (en marchant vite) à travers les couloirs, vidés par le début des cours, en direction de l'infirmerie, où s'était sans doute rendu Drake.



Dernière édition par Lord Vlad le Ven 31 Aoû 2012 - 18:27, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Jeu 30 Aoû 2012 - 21:31
Vers le premier indice


Drake arriva à l'infirmerie comme prévu. Le sauvage fut allongé sur un lit de repos. Les deux élèves l'ayant emmené s'en allèrent après le feu vert du président. Et quant à l'infirmière, elle ne posa aucune question dans un premier temps. Elle examina le corps et se mit à la tache afin de guérir la blessure. Drake s'installa un peu plus loin et se plongea dans une profonde réflexion. Après un petit quart d'heure, il était temps de rentrer dans le vif du sujet.

- Dites moi. Cet élève s'est comporté d'une manière très étrange, comme s'il avait la rage. Je pense qu'il doit avoir quelque chose ayant provoqué ce phénomène. Je ne sais pas quoi exactement mais auriez vous une hypothèse pour m'aider?
- A moins de faire une prise de sang, je n'ai rien vu de suspect de l'extérieur. Peut être est ce à cause d'un domaine divinatoire.
- Si c'est ça, alors quelqu'un s'amuse à mettre le chaos dans l'académie. Apparemment, ce n'est pas le premier cas. Il y en eu un récemment. Je suppose qu'il faudra enquêter davantage. Je vous remercie pour votre aide. Je vais y aller.

Drake se leva de sa chaise et quitta la pièce. Plus de raisons de s'inquiéter maintenant. Le perturbateur n'allait pas recommencer, il en était sur. Déjà parce que l'effet berserk n'a jamais été réveillé une seconde fois chez une personne. En marchant à travers les couloirs, il se rendit compte qu'il avait oublié ses affaires dans la salle de classe. Et par un heureux hasard, il croisa quelqu'un avec plusieurs sacs sur lui. A moins de rencontrer un voleur de sac, ce jeune homme avait sans doute pensé bien faire en les rapportant.

- C'est à moi? Et bien. Je te remercie. C'est la deuxième fois aujourd'hui que je dois compter sur toi.

Maintenant que la situation était plus calme, Drake prit le temps d'analyser son interlocuteur. Un masque sur le visage, un pouvoir d'invisibilité. Ne l'ayant jamais croisé auparavant, sans doute un nouveau dans le monde des dieux. D'ailleurs, ils ne s'étaient pas présentés. voila l'occasion de le faire.

- Au fait, je me nomme Drake Ula, président du conseil. Je ne me rappelle pas t'avoir croisé auparavant. Je peux me tromper, ma mémoire peut me faire défaut. En tout cas, si tu as besoin d'aide, n'hésites pas à venir nous voir. Nous avons des bureaux pas très loin.

Drake récupéra son sac. Il ne prit pas la peine de vérifier à l'intérieur si tout y était. Cela serait une grande marque d'irrespect envers son sauveur. Puis il n'y avait rien de précieux en fait. Par contre, l'autre sac avait l'air suspect. Cela n'échappa pas à l’œil de l'ynx, et il le questionna immédiatement dessus.

- Je vois que tu as un autre sac supplémentaire. A qui appartient l'autre? L'un d'eux doit être le tient. Si c'est celui de l'élève que nous avons arrêté, j'aimerais bien jeter un œil.

Il aurait pu lui ordonner de lui donner mais Drake ne s'amusait pas à jouer le chef à tout va. Il n'en avait pas besoin et préférait être discret en vérité. Son regard était parfois dur alors son image n'était pas des plus agréable. Heureusement qu'il offrait des sourires pour apaiser les esprits.
Cette affaire était très sérieuse. Le président devait mettre en alerte ses membres. D'ailleurs, ils étaient en sous effectif en ce moment. Une campagne de recrutement serait une bonne idée mais on ne devait pas choisir n'importe qui. En même temps qu'il réfléchissait, son attention se porta son l'individu en face de lui. Le masque n'était pas gênant en soit. Il y avait toutes sortes de personnes ici et pas seulement des humains. Mais peut être avait il le potentiel pour postuler à ce poste.
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Ven 31 Aoû 2012 - 19:56
En se rendant à l'infirmerie, Vlad se retrouva impromptument face à Drake, celui qu'il cherchait. voyant ses yeux passer rapidement sur les sacs, il lui tend sans un mot celui lui appartenant. Il aurait souri s'il n'avait pas perdu cette habitude, ne servant à rien avec un masque, quand le président du conseil des élèves le remercia :

- C'est à moi? Et bien. Je te remercie. C'est la deuxième fois aujourd'hui que je dois compter sur toi.

L'urgence de leur rencontre précédente ne lui avait sans doute pas laissé le temps de bien le regarder, se mettre le personnage dans la tête, car il regarda le jeune homme de la tête aux pieds avant de déclarer :

- Au fait, je me nomme Drake Ula, président du conseil. Je ne me rappelle pas t'avoir croisé auparavant. Je peux me tromper, ma mémoire peut me faire défaut. En tout cas, si tu as besoin d'aide, n'hésites pas à venir nous voir. Nous avons des bureaux pas très loin.

Drake récupéra son sac, et sans laisser le temps de se présenter à son tour, il demanda en regardant le second sac :

- Je vois que tu as un autre sac supplémentaire. A qui appartient l'autre? L'un d'eux doit être le tient. Si c'est celui de l'élève que nous avons arrêté, j'aimerais bien jeter un œil.

Après avoir réfléchit quelques secondes où le président du conseil semblait de toutes façons, lui aussi plongé dans une intense réflexion, il décida de se présenter avant de parler du sac. Il tendit sa main droite, gantée de blanc, enfin, qui fut gantée de blanc, jusqu'à l'incident pendant lequel elle servit à tenir le couteau qui avait blessé le berserk. Le sang était seché, donnant une couleur brun-rouge peu attirante. Mais l'habitude est une seconde nature et Vlad qui avait l'habitude d'être toujours impécable, avait rapidement oublié ce détail et tendait la main comme si de rien n'était en se présentant :

- Chaque chose en son temps. Je suis Lord Vlad, enchanté de te rencontrer. Ah, ne fais pas attention au titre honorifique, je ne sais même pas pourquoi je l'ai, si je l'ai vraiment.

Il se pencha et déposa le sac par terre.

- Ce n'est en effet pas mon sac, je n'en ai pas encore, c'est la première fois que j'allais en cours, et je n'ai pas eu le temps d'aller au marché en plein air en trouver un. Mais plus intérressant, regardé ce que j'ai trouvé au fond de celui-ci.

Après avoir cherché quelques secondes, déplaçant les cahiers et les feuilles volantes, il sortit le petit sachet de poudre verte qu'il tandit à Drake en plaisantant :

- Si tu veux mon avis, ce n'est pas des herbes aromatiques pour bain de pieds.


[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Mer 2 Jan 2013 - 1:31
Drake sourit à peine de sa blague quand des bruits de pas, venant de derrière lui se firent entendre. Il se retourna et se mit machinalement en garde, puis, quand la personne fut assez proche pour qu'il puisse la reconnaitre, il retrouva une posture normale, enfin, normale est un bien grand mot ici. Le président du conseil des élèves de la Deus Académia se tenait parfaitement droit, ce qui correspondait parfaitement à sa fonction, mais il semblait pourtant en constant déséquilibre de tous les côtés à la fois, comme pour pouvoir se jeter n'importe où d'un seul geste et parcourir une dizaine de mètres en un instant. Il était à la fois fort et grand, mais ni trop de l'un, ni trop de l'autre, Vlad avait remarqué que malgré une musculature assez peu imposante, il avait pu rattraper sans dommage le manche du marteau qui avait servi d'arme au drogué qui gisait inconscient dans un lit à quelques mètres de là, aux soins de l'infirmière.

Il se demanda qui pouvait être l'infirmière ici, elle pouvait aussi bien être le laideron qui faisait peur aux personnages de bandes dessinées dont il avait le souvenir, ou la belle remplaçante, dans la même série, qui incite les héros à se blesser toutes les deux pages. Elle pouvait n'avoir qu'un bras, qu'un oeil, qu'une jambe,... tout comme elle pouvait être normale. Elle pouvait aussi tout à fait ne pas être humaine : une guenon assez intelligente et habille de ses doigts pouvait très bien soigner les blessés, tout comme un androïde, un vampire, un pantin magique,...

L'individu qui était apparu et qui ne constituait pas une menace, vu l'attitude de Drake à son égard, s'était penché à son oreille et lui parlait à voix basse. Soudain, ils turent leur messe basse et le président du conseil se retourna vers Vlad et lui demanda de sa voix posée :

- Je n'ai pas le temps de m'occuper de ça, peux-tu remettre ce sac aux directeurs ?

Puis sans plus tarder, il partit en courant à un bon rythme, sans sprinter pour ne pas s'épuiser, avec l'autre garçon sur ses talons. Que pouvait-il y avoir de plus important qu'un commerce de drogue qui transforme en berserker au beau milieux d'un milieu d'étude, voilà qui dépassait la raison pas très entraînée au quotidien du monde des dieux de Vlad, qui savait pourtant qu'une des erreurs de la jeunesse était souvent de penser que le savoir pouvait remplacer l'expérience, quand les vieux faisaient l'inverse, pensant les connaissances actuelles inutiles, car ne valant pas l'expérience de leur longue vie. Comme pour lui, cette affaire avait une importance capitale, il ne pouvait pas se résoudre à juste donner les résultats actuels au directeurs, il voyait plus grand : il trouverait les dealers et les fournisseurs et ce, d'ici la fin de la journée. Il rentra d'abord dans l'infirmerie, comptant connaître à la fois l'identité du premier dealer, celui qui avait fourni la poudre verte qu'il avait en main et celle de l'infirmière.

Cette dernière se retourna à son entrée, ce n'était qu'une femme tout ce qu'il y a de plus ordinaire, ni grande, ni petite, ni grosse, ni mince, ni plus belle ou plus laide qu'une autre. Une femme moyenne, c'était une description qui lui convenait parfaitement. Elle était assise à un bureau couvert de papiers qu'elle organisait scrupuleusement. Sans faire plus attention à elle, il bondit vers le lit du garçon et frappa de sa main fermée le torse du blessé, qui était déjà tout à fait rétabli. Il rouvrit les yeux en laissant s'échapper un râle, toussa un peu, sans doute venait-il d'avaler sa salive de travers. Puis, ayant pleinement reprit conscience, il fit de grands yeux en regardant l'homme masqué visiblement terrifié par ce qu'il voyait, croyant sans doute à un cauchemar. Profitant de sa surprise et des immenses possibilités d'intimidation qu'elle lui offrait, Vlad saisit sa victime par le col, le souleva un peu et avança un peu, de manière à pouvoir lui chuchoter à l'oreille, avec sa voix la plus menaçante et la plus froide :

- Dis-moi le nom de ton dealer, ou renonce à ta gorge...

Il bégaya quelques instants, prouvant qu'il ne résistait pas, mais qu'il avait trop peur pour s'exprimer correctement, ce qui était une raison bien suffisante pour le laisser sauf quelques secondes supplémentaire. Finalement, il articula entre deux expirations rapides :

- Alberto Bianchi

Vlad, sans perdre plus de temps, puisque le sien était compté, revint sur ses pas et se posta devant le bureau de la femme qui avait fini son travail à l'instant. Il se fit de nouveau menaçant :

- Donnez-moi le dossier de l'élève dont vous venez d'entendre le nom, en tant que membre du conseil des élèves, je vous l'ordonne.

Elle sembla étonnée, elle devait avoir des doutes sur son subterfuge, mais elle ne protesta pas et sans avoir besoin de chercher, elle se saisit du dossier en question et le lui tendit. La photo de l'Italien, car sans aucun doute, c'en était un, preuve picturale à l'appui, allait lui servir à le retrouver plus facilement, et tant qu'il y était, il vérifia la condition physique de son adversaire. Malheureusement pour lui, il était en parfait état de santé, ne semblait pas avoir de talon d'achille, de vieille cicatrice facile à rouvrir ou de faiblesse musculaire quelconque. Il avait d'ailleurs de biens meilleurs résultats que Lord Vlad au test d'aptitudes physiques. Une confrontation directe était sans doute sans espoir, pour lui. Puis refermant le dossier et le jetant sur le haut d'un, il s'éclipsa par la porte encore entrouverte.

Par la suite, il rôda dans les couloirs, surveillant tous les élèves qui passaient, changeaient de classe sortaient, ou encore séchaient les cours. Il n'eut pas la chance de croiser Alberto avant la fin de la journée où il l'aperçut sortant d'un cours avec l'air blasé de celui qui a regardé l'horloge pendant toute l'heure. Il le suivit, parmi les élèves fatigués, étrangement, sans trop se faire voir jusqu'à ce que la foule soit trop dissipée pour passer inaperçu et suffisamment pour être traversée sans difficulté. Lorsque ce fut le cas, il cria :

- Bianchi, je t'arrête pour trafic de substances illicites dans l'enceinte de l'école.

Il se reconnut, se retourna, vit son poursuivant et commença à courir le plus vite qu'il put. Vlad le suivit, mais sans s'épuiser, c'est-à-dire pas très vite, il ne pouvait déjà plus lui échapper : l'aile du bâtiment vers laquelle il se dirigeait était remplie de culs-de sacs, de couloirs avec toutes leurs portes fermées. Il se retrouva d'ailleurs en face de lui, lui coupant toute retraite, seulement trois minutes plus tard. Il se mit en garde, préparé à une charge ou une autre attaque de sa proie.

Et c'est ce qu'il fit : il se propulsa en avant, le poing près du corps près à être propulsé sur la poitrine de Vlad une fois à une distance propice Ce dernier, assez vif pour voir le coup venir, mais pas assez rapide pour l'esquiver eu juste le temps de réunir ses mains devant le point d'impact, vainement, car ces dernières furent séparées par la violence du choc et glissèrent le long du bras de Alberto alors que son poing continuait presque pas ralenti, pour toucher sa cible avec puissance. Les dommages furent superficiels, les côtes ne se brisèrent pas et le noble de pacotille eu juste le souffle coupé (et un énorme bleu, mais cela il ne le verra que plus tard) et fut forcé de reculer de deux pas. Pourtant, il resserra ses mains sur le bras de son adversaire, bien décidé à ne jamais perdre contre quelqu'un d'aussi indigne de le vaincre. Ce qui suivit fut assez surprenant, le dealer leva l'autre bras, près à frapper de nouveau pour se libérer et... éternua. Une fois, deux fois, trois fois,... il semblait ne plus pouvoir s'arrêter. C'était l'occasion ! Il lâcha le dealer de la main gauche, la plongea dans sa poche et y prit un couteau qu'il ouvrit d'un geste avant de rapidement le planter dans la gorge de son adversaire qui relevait la tête entre deux éternuements. Rapidement, il retira la lame déjà sanguinolente et se jeta sur le côté. Le dernier éternuement causa une projection de sang, le sol devant lui prenant une nouvelle couleur beaucoup plus fantaisiste. Alberto s'écroula pas encore mort, quoi que ça n'allait pas tarder. Il le laissa là, prenant seulement son sac, comme preuve contre lui.

Il tenta de s'expliquer les éternuements qui lui avaient fait gagner le combat... : *Il a commencé a éternué après m'avoir frappé, non ? Donc, c'est que j'ai quelque chose sur moi à quoi il est allergique. Mais une seconde, il n'y avait rien dans la colonne allergie de son dossier médical... Bah il a sûrement menti à l'infirmière quand il y a été...* Il regarda ses mains pour enfin trouver la solution :*Des poils ? Ah, oui ! Tout à l'heure, j'ai caressé un gros chat rose endormi dans les couloirs, je me demande ce qu'il est devenu... Enfin, ça règle la question.*

Se rendant devant le bureau d'Isanagi Tensho, l'un des directeurs, il déposa les deux sacs et écrivit un mot explicatif de qui étaient les coupables et où ils étaient, mais n'osant pas rencontrer son supérieur et lui dire en face qu'il s'était fait passer pour un membre du conseil et avait tué un élève sans autorisation, il s'enfuit en courant après avoir frappé à la porte.


[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] - Mer 2 Jan 2013 - 1:54
Merci d'avoir clôturé ça proprement Vlad =)

Vlad : 240 xps
Drake : 240 xps
Contenu sponsorisé
Re: To Protect & To serve [Drake Ula] -
To Protect & To serve [Drake Ula]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (M) Burn Gorman - To Protect and to Serve
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Haiti and the Danger of the Responsibility to Protect
» contre et dans la tempète... Que de plaisir... [PV Drake et libre ]
» Drake Hvardsson et l'oeil Cristallin (réservé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page