Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Chapitre IV : A l'aide.

Invité
avatar
Invité
Chapitre IV : A l'aide. - Dim 24 Nov 2013 - 1:17
Chapitre IV


Theme

Je me levais en sursaut... Une inspiration puis je me redresse  ! Je venais de me faire décapiter... Mais finalement non  ? Ce n'était qu'un rêve... Qu'un affreux rêve me troublant dans mon sommeille... Ou peut être pas  ? Je regardais autour de moi, je n'étais pas dans ma chambre mais sur un champs de bataille. Je semblais plus grand... Je semblais plus fort. Une horde de monstre s'approchait et alors je me redressais. Je regardais derrière moi, j'étais seul. Je portais une grosse armure blanche... Elle était cassée à certains endroit, en me relevant je voyais une partie de l'armure qui tombait. Je serrais les dents, empoignant mon épée par le manche pour sortir une lame si fine et si destructeur du sol. Je fermais les yeux avant de la faire tournoyer autour de moi avec ma maîtrise des épées que j'ignorais d'avoir en ma possession. Un ennemi arriva, une sorte de petit gobelin armé d'un bout de bois. Je le décapitais pour passer à travers son attaque, puis j'en dégommais un, deux et puis trois même  ! Ils étaient vraiment beaucoup  ! Je ne savais pas exactement comment m'en sortir mais je marchais, sur ce sol poussiéreux... Je combattais repoussant un ennemi... déviant l'autre... Au final je ne faisais que gagner du temps. Ils m'encerclèrent... J'étais piégé et affaiblis, l'armure était vraiment lourde. Puis j'entendis comme des tremblements de terre. Sous mes pieds, je sentais la terre se déchaîner. Qu'est-ce qui se passais  ?! Dans mon bras droit je sentis une chaleur si pure... Je touchais la lame de mon épée pour tournoyer, enflammant la tête de mes ennemis au contact de la lame. Ils tombèrent tous un à un... Plus loin, je voyais une énorme créature avancer. Je fronçais les sourcils en courant vers lui  ! De toute mes forces  ! Traînant cette épée mastodonte dans la poussière du combat. Arriver enfin à sa position je sautais vers lui. Il était tout bonnement gigantesque. Je sautais sur une de ses pattes étant si grand qu'une église. Je grimpais, plantant mon épée dans une des pattes pour poser mes pieds sur la lame. Je créais une portail dimensionnel et j'en sortais une épée fine et classique. Je sautais de toute mes forces pour agripper un bord de son espèce d'armure en fer... Je plantais plusieurs fois mon épée longue dans sa peau mais... Je ressemblais plutôt à un petit moustique qu'à un guerrier... Je Il se débattais et m’attrapa de tout mon corps avant de me jeter à plusieurs kilomètre de là... Je tombais, mon armure se fendant en plusieurs morceaux avant de tomber, inerte au combat... Je sentais comme mes os se briser. Je ne sentais plus mes membres ni quoi que ce soit d'autre. Je lâchais mon épée longue et je me laissais tomber dans l'oublie...

Je me réveillais en sursaut ! Regardant le ciel bleu que m'offrait la journée visiblement... Il était sept heure et demi. Je me frottais les yeux pour me lever et pour ouvrir la fenêtre. Un courant d'air frais m'envahit ! Je n'étais pas tellement habillé et je sentais mon torse nu déjà se congeler... Je courais dans la salle de bain avant de prendre une douche bien chaude... Tous semblait être rentré dans l'ordre... Tout allait bien, j'écoutais ma musique tranquillement mes mains contre le carrelage blanc laissant l'eau couler sur ma chevelure blonde. Je repensais à ses rêves... La décapitation et maintenant le champs de bataille ? Des signes peut être... Mais bon. Aujourd'hui, pas le temps rêvasser... C'était le jour des examens mais je ne devais surtout pas flemmarder. Le nouveau directeur était arrivé... Il n'avait pas l'air très net et j'avais pas spécialement envie de me retrouver seul dans son bureau... Mais bon... Je m'habillais en quatrième vitesse... Des vêtements neufs... J'avais ce jean blanc et noir et cette veste out autant discrète... Je prenais mon sac de cours et je sortais directement... Mais la bande de l'autre jour après le cours du professeur Sariel... Ils me bousculèrent jusqu'à me bloquer au niveau de la gorge contre le mur de ma chambre. Ils me fouillèrent pour trouver l'argent du self mais... Je n'avais vraiment plus rien. Évidement... Je ne faisais pas de missions. D'ailleurs ça se voyait... Je perdais du poids encore et encore... J'étais faible... Et le professeur Sariel avait honte de moi, ça se voyait... Pendant ses cours, il ne faisait plus autant attention à moi... J'étais un bon à rien. Et je l'avais choisis.

« Alors... Pas d'argent ? Tu sais ce que qui vas t'arriver Riku... Pauvre con. »

Je le voyais... Son poing arrivais... Un coup sur les côtes, un coup dans le ventre, sur les jambes... J'avais déjà mal et personne ne faisait spécialement grand chose. Certains quittaient au plus vite le couloir pour ne pas être témoin... Et enfin après, près d'un combo de 100 coups, il n'y avait plus personne. La jeune fille avec des piercings utilisa son pouvoirs pour devenir « Mademoiselle Spike ». Avec ce bout d'os sortant de son avant bras puis après mettre fait balancé à terre violemment je reprenais peu à peu ma respiration, mon regard caché derrière ses mèches blondes qui tombent devant celui-ci.

« Alors le timbré... ? Prêt pour ta dernière seconde de ta seconde vie minable ? »

J'étais seul... J'avais envie de crier à l'aide. Mais si j'en étais là, c'était uniquement de ma faute. A l'aide.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Dim 24 Nov 2013 - 2:20
Voilà, je suis arrivé, j'ai visité les salles, et j'ai un peu visité en tout début de matinée. Après avoir trouvé le bureau de l'un des directeurs, il m'a fallut attendre que celui-ci me fasse entrer et m'explique clairement en quoi consiste cette académie.

Ainsi donc il y aura des cours d'enseignement généraux, et des cours de combat ou de maîtrise du pouvoir divin. J'ai toujours du mal à me faire à cette idée de divinité soit dit en passant. Bon, comme je viens d'arriver, les cours ne prendront que demain pour moi... Ce qui me laisse le temps de m'installer dans ma future chambre.

Prenant le peu d'affaires que j'ai avec moi (et sur moi), je me rends à l'internat en suivant les indications du directeur. Ces dernières étant suffisamment précise (et la zone assez restreinte), cela ne me prit pas plus de quelques minutes pour atteindre le bâtiment. Une fois entré,  personne à l’accueil m'interpelle pour savoir ce que je fait ici. Lorsque je lui explique ma situation, elle me tends un trousseau de clefs, en me faisant signe de passer.

- Chambre hantée, par là. Vous serez le colocataire de Riku Tixas.

Chambre... Hantée? Qu'est-ce qu'elle me raconte celle-là? Déjà que l'hidtoire de 'Dieux' est difficile à gober, si en plus ils tentent de me faire croire que les chambres sont hantées? Bon, encore un truc que je vais devoir tirer au clair par moi-même...

Je m'avance dans les couloirs, perdu dans mes pensés, lorsque des bruits de lutte me sortent de mon état second. Je m'approche donc discrètement, comme lorsque j'essayais detrouver un nid d'oiseau rare dans la forêt.

« Alors le timbré... ? Prêt pour ta dernière seconde de ta seconde vie minable ? »

Cette voix sort d'une jeune fille, menaçant un autre jeune de son... OS? Ce lieu est de plus en plus étrange. Cependant, cela ne m'empèche pas de venir aider la victime. Je dépasse les premiers membres du groupe, concentrés sur la scène, pour atteindre la jeune. Elle est en train "d'armer" son coup lorsque je dégaine ma hache et la place délibérément devant son excroissance.

- Ce n'est pas très malin de faire ça. J'éviterais à votre place.

Je ne sais pas si c'est mon âge, ma carrure ou le fait que je n'ai pas eu l'air d'avoir peur d'eux, mais ce groupe d'ados à fini par reculer (peut-être que la hache à légèrement aidée aussi). En tout cas, je me baisse pour aider l'autre à se relever, après avoir rangé mon arme, bien évidemment.

- Bonjour, je suis Simon Riou. Rien de cassé, ça va? Au fait, comment t-appelles-tu?

Plutôt que de lui sortir un grand monologue,alors qu'il doit encore être sous le choc, j'ai préféré m'enquérir du ressenti du jeune, avant de m'occuper de son identité. Mon problème de logement passera après.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Dim 24 Nov 2013 - 18:04
Acte II


Ma dernière seconde  ? Peut être bien... Mais au moins ça m'éviterais cet examen vraiment, vraiment chiant... Puis au dernier moment, j'entendis une lame se dégaine,r c'était le dernier son que j'entendrais avec le rire bête et méchant du groupe. Mais... non. Pas vraiment.

- Ce n'est pas très malin de faire ça. J'éviterais à votre place.

Je me demande toujours même aujourd'hui si ce gars était venu, envoyé par Deus. A vrai dire.. Je l'avais encore une fois échappé bel et.. encore une fois quelqu'un était venu à mon secours  ; Le professeur Sariel, maintenant lui... Ça voulait dire que je n'allais pas mourir, tout de suite, tout de suite. Je regardais mon sauveur. Il paraissais plutôt vieux pour être un élève. Il rangea sa hache et me tendit une main pour me relever. Je prenais sa main et au même moment, un flash dans ma tête me montra une nouvelle fois... un rêve  ? Je regardais le même homme me soulever par le bout de mon armure. Il me donna de force mon épée que j'empoignais... Je secouais de droite à gauche ma tête pour enlever la poussière de mes cheveux avant de courir près de lui vers le monstre. Après une sorte d'incantation une tonne d'arbre poussa sous nos pied pour nous mettre à la hauteur du monstre gigantesque... Il m’attrapa par le bras en me faisant tournoyer sur place en me balançant de toute ses forces vers le monstre. J'allais pour planter mon épée mais je voyais une queue de lion en pierre foncer sur moi ! Et au moment où elle allait pour me percuter, un flash blanc et... Je me retrouvais dans le couloir, début face à lui. Une tâche de sang sur le coin de mes lèvres rejoignant mon menton. Je le regardais assez surpris puis il continua a parler...

- Bonjour, je suis Simon Riou. Rien de cassé, ça va? Au fait, comment t-appelles-tu?

Je le regardais, le détaillant... Il était bizarre. Personne ne m'aidait ici mais lui.. si... Ça devait être un professeur. C'était pour le retard de mon examen... J'étais fichu... Bon. Bah je répondais simplement en me grattant la tête.

« Je... Riku monsieur. Je suis désolé pour mon retard à l’examen ! Je m'en allais justement vers la salle d'examen et... voilà ! Euh... »

Je m'accroupissais pour ramasser mes livres pour les remettre dans mon sac... J'avais que des comics de Batman... J'en avais un peu honte. Tous le monde se moquait de moi pour ça aussi... Je lisais des trucs pour faire rêver les enfants... C'était moche de leur part mais ils avaient raison de se moquer de moi et... c'est moi qui avait choisis ça, je devais donc accepter la vie que j'avais choisi...Je rangeais aussi mon carnet de croquis. Je dessinais aussi à l'époque... Rien de très bon mais... j’imaginais toujours ce garçon aux cheveux brun. J'essayais toujours de le représenter en dessin... Je l'avais tous le temps en tête mais pourtant, je n'arrivais pas a le voir physiquement. J'étais sans doute fou ? Oui.. Certainement.. Même si je passais en ce moment quelques secondes a me demander si il y avait un lien entre l'académie et ce garçon. Je me relevais du sol pour m'adosser au mur en regardant le carnet noir... Puis je le remettais dans mon sac en m’inclinant devant le garçon pour le saluer.

« Bien ! Je dois aller à l'examen professeur ! »

J'en avais pas envie... J'avais envie de tonnes de cookies. Bof.. au pire je n'irais pas à l'examen. Mais j'espérais que ce professeur gobe mon histoire...
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Lun 25 Nov 2013 - 19:39
Le jeune a l'air surpris, s'attendait-il à mourir ici et maintenant? Cela dit, j'avoue qu'il ne reste désormais que nous deux dans le couloir, étonnant vu l'heure actuelle.

En tout cas, il a l'air mal à l'aise et

« Je... Riku monsieur. Je suis désolé pour mon retard à l’examen ! Je m'en allais justement vers la salle d'examen et... voilà ! Euh... »

Il t'a eu Simon, et bien eu sur ce coup là!

Pendant que le jeune riku ramasse ses affaires, je tentes de me remettre de la claque magistrale que je viens de recevoir... Monsieur... Je sais que je ne suis plus un adolescent, mais quand même! Je n'ai pas encore atteint la trentaine!

Ce n'est qu'un peu après que je repère l'information qui aurait pourtant dût me sauter à l'oreille. Riku... Comme mon voisin de chambre?  Non... Ce serait quand même un sacré coup de chance!

« Bien ! Je dois aller à l'examen professeur ! »

Cette phrase, prononcée en s'inclinant, finit de me plomber le moral. A peine arrivé, on me confond déjà avec un professeur... Cependant, je n'allais pas le laisser filer comme ça. Je l'attrape par le bras avant qu'il ne soit trop loin, et le retient fermement sans pour autant être brutal.

- Attends! Tu es Riku... Tixas, n'est-ce pas? Je te cherchais, enfin.... Je cherche la chambre hantée, je suis... Je suis un nouvel élève alors appelle moi Simon, et plus de "monsieur", ni de "professeur", d'accord?

J'attends ensuite de voir sa réaction.


Dernière édition par Simon Riou le Mer 27 Nov 2013 - 13:12, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Lun 25 Nov 2013 - 22:20
Acte III

Je commençais a partir à toute vitesse mais... Je fus interrompus pas l'homme qui était venu me secourir.

- Attends! Tu es Riku... Tixas, n'est-ce pas? Je te cherchais, enfin.... Je cherche la chambre hantée, je suis... Je suis un nouvel élève alors appelle moi Simon, et plus de "monsieur", ni de "professeur", d'accord?

Je me retournais en le regardant en fronçant les sourcils. Je le regardais de haut en bas. Il semblait vraiment ordinaire mais avec moi... Non il était différent des autres personnes qui me frappait... J'étais vraiment bénis par Deus d'avoir quelqu'un de sympa... Je me rapprochais de lui de très près en levant un peu la tête dû à sa hauteur par rapport à moi.

« Vous êtes un extraterrestre ? »

Puis j'entendis des pas derrière moi. Encore la bande de merdeux. Je me retournais et non. C'était un livreur ! Avec... une boîte ? Je fronçais les sourcils une nouvelle fois et il me tendit le paquet et d'une voix d'adolescent il m'adressa la parole en me donnant un stylo.

« Euh... signez ici monsieur Tixas. Vous êtes charger de prendre en charge le petit nouveau de l'établissement donc pas d'examen. Oh et aussi, votre paquet est arrivé. »

Je signais le papelard pour ensuite prendre le paquet. Je regardais la photo du « petit nouveau ». Je remarquais que c'était le portrait de l'homme. Je lui souriais et j'ouvrais ma porte de chambre. J'allais être moins seul et moins faible, je le sentais.

« D'accord mon... hum. Simon. Je dois me charger de... toi pour aujourd'hui. D'abord tu devrais prendre tes affaires et t'installer ici. C'est... notre chambre maintenant. »

J'ouvrais la porte pour offrir la vision d'une chambre d'étudiant. A vrai dire... Mon coin était en bordel. Il y avait des boîtes de nouille japonaise un peu partout sur mon lit, ma 3DS en charge sur ma table de nuit, mon ordinateur portable encore allumé avec Dota 2 en route... Bref. C'était vraiment le désordre.

« Pardonne moi le bazar... Je ne m'attendais plus a avoir un colocataire. Ça fait un mois que je suis seul ici. D'ailleurs tu devrais t'habituer à l'ambiance glaciale la nuit... Notre chambre est donc la chambre hantée ! J'ai moi même eu quelque peur... Mais bon. D'ailleurs la nuit après minuit, fait attention au miroir, Bloody Mary peut venir de temps en temps... Enfin... Ton esprit peut l'invoquer. Sous ton lit, ton esprit peut aussi créer un monstre. Faut juste... l'ignorer. Car dans cette chambre, tu peux anéantir tes peur en les ignorants. J'ai vite appris. »

Doctor Who

J'ouvrais maintenant la boîte mise sur mon lit. C'était... Les vêtements du douzième docteur... Le nœud-pap'... La veste... Les bretelles... Je souriais... J'avais complètement oublié ça ! Je l'avais acheté depuis un moment. Cette tenue venait directement de la terre ! Je prenais la boîte pour aller m'enfermer dans la salle de bain en lui criant pour qu'il m'entende bien dans la salle de bain.

« Ne te soucis pas de moi, je vais bien ! J'enfile juste... de meilleurs vêtements ! Pour une meilleure mise en scène et une plus grande classe ! »

Le pantalon noir avec les bretelles... Une chemise blanche et un nœud papillon puis enfin cette veste. Et la cerise sur le gâteau... Le fez sur la tête. Je mettais les chaussures et je m'observais pendant au moins dix minutes dans le miroir. Puis me chuchotant à moi même, je flattais Bloody Mary.

« Mary va me tomber dans les bras. Je met mon nœud a couper. »

Je souriais pour sortir de la salle de bain.

« Salut. Je suis le Docteur. »

Je redescendais de mon nuage.

« Non... bon. Hum. Sérieusement. Ça va la chambre ? Alors qu'est-ce que je devrais vous faire voir... »

[HRP : Je te propose d'arrêter là le rp ? =) J'irais le cloturer si tu veux.]
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Jeu 28 Nov 2013 - 11:09
Il a l'air étonné de voir que j'ose lui parler, ou quelque chose du genre. En tout cas, il me regarde étrangement, comme s'il me craignait. Je me demande bien pourquoi, je l'ai aidé pourtant.

« Vous êtes un extraterrestre ? »

Entendant cette question, j'éclate de rire. Je ne me moques pas, non, c'est juste que je ne m'attendais pas à une telle question... Surtout ici, dans ce couloir... Mais, en faisant un effort de mémoire, je me souvient avoir cru voir une couverture de Batman dans les livres qu'il avait rangé tout à l'heure.

Ce doit être pour ça qu'il est "persécuté" par les autres élèves, apprentis, enfin voilà quoi, je commence à comprendre qu'il est un peu excentrique, presque comme moi, à l'exception que lui c'est par ses lrctures qu'il est excentrique, et que moi c'est par les blagues.

- Désolé de te décevoir, mais je ne suis pas un extraterrestre, et je ne possède pas de batcave non plus.

Quelqu'un arrive, lui donne une boite en lui expliquant qu'il n'aurait finalement pas examen. Ensuite, mon camarade me mène à notre chambre et s'excuse pour le désordre.

- Aucun souci pour moi, je suis sûr que je me serais étalé aussi, à ta place.

Il déballe ensuite son carton, sans se soucier de moi pour l'instant, et fonce dans la salle de bain en s'excusant. J'avoue ne pas avoir écouté ses excuses, après tout, il fait encore ce qu'il veut, non? J'en profite pour faire un petit tour de la chambre, et poser le peu d'affaires personnelles que je ne vais pas porter aujourd'hui. Je retourne ensuite vers la salle de bain alors qu'il en sort. Vêtu comme le douzième docteur.

« Salut. Je suis le Docteur. »
- Et moi un dalek, mais tu es en retard! On en est déjà au treizième!

Je n'ai pas encore bien compris le fait que nous venons d'époques différentes. Je ne risque donc pas d'imaginer sa réaction à ma "bombe" involontaire.

« Non... bon. Hum. Sérieusement. Ça va la chambre ? Alors qu'est-ce que je devrais vous faire voir... »
- Pour la chambre, oui, ça me va. Ensuite, je ne sais pas trop, j'ai un peu visité, mais sans plus. Et je n'ai pas vraiment reçu beaucoup d'explications sur les lieux... Tu pourrais m'expliquer un peu où on est et ce qu'on a à faire ici?


hrp:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Ven 29 Nov 2013 - 11:38
Acte IV

- Et moi un dalek, mais tu es en retard! On en est déjà au treizième!

Hiii ! Il connaissait Doctor Who ! Ahhhhhhh.... Vraiment on m'avait envoyé un des meilleurs colocataires qu'on puisse avoir. Je le détaillais. Il semblait... Vraiment rassurant. Ca ne m'était pas vraiment donné comme honneur en général. Je me faisais frapper, humilier. M'enfin... !

- Pour la chambre, oui, ça me va. Ensuite, je ne sais pas trop, j'ai un peu visité, mais sans plus. Et je n'ai pas vraiment reçu beaucoup d'explications sur les lieux... Tu pourrais m'expliquer un peu où on est et ce qu'on a à faire ici?

Il me demandait vraiment ce qu'on devait faire ? Ahah... Je ne savais pas vraiment non plus ce que je venais faire ici... J'avais eu les grande ligne mais bon.

« Eh bien ! Tu as la chance d'avoir une deuxième vie ! Cette fois-ci, tu as des... Supers pouvoirs ? Ouais ! En fait... c'est un peu compliqué mais... Il existe vraiment un Dieu unique. Il s'appelle Deus et tu es son enfant en quelque sorte. Il te permet de vivre une seconde fois pour battre les forces du mal si je peux dire ça... Et les forces du mal c'est un homme. Il était un des anciens directeurs... malgré le fait que les directeurs changent ici, vraiment beaucoup. Tu verras. En bref, il s'appelle Isanagi. J'ai pas d'autre infos... Seulement, quand ce type est parti bah... il a entraîné d'autres membres dans sa chute. C'était il y a quelque temps. A vrai dire je sais pas... Mais en gros, ce gars à créer « La Guilde Noire ». Et donc nous... comme on doit faire le bien ! Bah... on va faire le bien. Et... très franchement je sais pas trop quoi faire... A vrai dire... je suis pour arrêter cette « guerre » mais... Je déteste la violence... Alors bon... Hum. Bref. »

Je retirais le fez en le mettant dans la boîte en prenant un air assez triste.

« Désolé... J'aime pas tellement parler de pourquoi on est là et tout... D'ailleurs si je pouvais je me suiciderais ! Oh... et pas besoin de faire la moral. On peut pas mourir... Enfin si. Si on est désintégré. Ce qui arrive assez rarement, faut l'avouer. C'est peut être aussi pour ça que la guerre dure autant ! Enfin bon... Sinon les trucs cool c'est qu'on a certains pouvoirs qu'on a tous ! Celui de voler librement ! De faire pousser des ailes dans le dos... Se créer un endroit où on est seul... »

Et celui là, je l'avais... Je pouvais me créer une pièce pour moi et pour stocker pleins de choses... Je mettais les mains dans les poches en me dirigeant toujours aussi triste vers la fenêtre pour l'ouvrir en grand, laissant un peu de fraîcheur envahir la pièce espérant que cette odeur de « vieux » Je me tournais vers lui avec un sourire forcé voulant tout de même cacher ma peine. Je me raclais la gorge pour reprendre !

« HUM ! Bien... Sinon de là on a une vue sur toute l'académie ! C'est idéal. Surtout pour les couché de soleil. »

Je lui montrais au fur et à mesure les bâtiments et endroit important.

« Par là ! Tu as le Temple, c'est là-bas que tu es arrivé et quand tu te sentiras vraiment et assez fort, tu pourras aller prier Deus pour qu'il te donne plus de force ! Enfin.. de nouveaux pouvoirs cool quoi ! Tu as aussi tous les bâtiments de cours... mais je te ferrais visiter justement quand on ira en cours tous les deux ! Enfin... à part si tu veux pas qu'on nous voit ensemble... Je comprendrais. Hum... Sinon tu as la bibliothèque ! Elle rassemble TOUTE l'historie de notre planète ! Car oui, nous ne sommes pas sur Terre ! Nous sommes dans le ciel en fait ! Donc bon... Mais là-bas tu pourras voir ce qui se passe sur Terre même après ta mort... Étant donné que tu connais Doctor Who... et que tu sais qu'il y en a un treizième, je pense que tu viens du vingtièmement siècle ! C'est pas mal pris les bouquin de ce siècle mais tu devrais trouver un créno pour les emprunter ! Mh.... Sinon tu as aussi le mémorial ! C'est pour les héros mort au combat ou disparu... Je veux dire... définitivement. Enfin bon... il y a pleins de choses vraiment intéressante ! Tu devrais passer au parc des abricots ! Enfin... si tu es accompagné de quelqu'un de spécial. J'ai entendu dire que c'était relativement romantique... »

Je mettais la main sur ma nuque en regardant dans le vide. Je me disais qu'il aurait peut être fallu me trouver quelqu'un... Bref.

« Donc voilà ! Bref... je pense qu'on a fait le tour ! Tu as d'autres questions ? »
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Sam 30 Nov 2013 - 15:09
Donc, j'ai donc réellement obtenu une seconde vie... Avec des pouvoirs spéciaux que seuls nous possédons... Plutôt pas mal comme vie je trouve. Enfin presque, il n'y aurais pas cette histoire avec le directeur renégat, Isanagi, ce serait le paradis.

Une fois cette explication terminée, il enlève le fez trônant sur le haut de son crâne pour le ranger dans un carton, l'air triste.

« Désolé... J'aime pas tellement parler de pourquoi on est là et tout... D'ailleurs si je pouvais je me suiciderais ! Oh... et pas besoin de faire la moral. On peut pas mourir... Enfin si. Si on est désintégré. Ce qui arrive assez rarement, faut l'avouer. C'est peut être aussi pour ça que la guerre dure autant ! Enfin bon... Sinon les trucs cool c'est qu'on a certains pouvoirs qu'on a tous ! Celui de voler librement ! De faire pousser des ailes dans le dos... Se créer un endroit où on est seul... »

Pendant qu'il me parle, j'essaie le fez, mais il est désespérément trop petit pour moi, alors je le repose exactement où je l'ai pris. Puis je le regarde à nouveau, écoutant attentivement son explication selon laquelle nous sommes ici parfaitement placés pour les couchers de soleil, et que nous y avons d'ailleurs une vue sur toute l'académie.

« Par là ! Tu as le Temple, c'est là-bas que tu es arrivé et quand tu te sentiras vraiment et assez fort, tu pourras aller prier Deus pour qu'il te donne plus de force ! Enfin.. de nouveaux pouvoirs cool quoi ! Tu as aussi tous les bâtiments de cours... mais je te ferrais visiter justement quand on ira en cours tous les deux ! Enfin... à part si tu veux pas qu'on nous voit ensemble... Je comprendrais. Hum... Sinon tu as la bibliothèque ! Elle rassemble TOUTE l'historie de notre planète ! Car oui, nous ne sommes pas sur Terre ! Nous sommes dans le ciel en fait ! Donc bon... Mais là-bas tu pourras voir ce qui se passe sur Terre même après ta mort... Étant donné que tu connais Doctor Who... et que tu sais qu'il y en a un treizième, je pense que tu viens du vingtièmement siècle ! C'est pas mal pris les bouquin de ce siècle mais tu devrais trouver un créno pour les emprunter ! Mh.... Sinon tu as aussi le mémorial ! C'est pour les héros mort au combat ou disparu... Je veux dire... définitivement. Enfin bon... il y a pleins de choses vraiment intéressante ! Tu devrais passer au parc des abricots ! Enfin... si tu es accompagné de quelqu'un de spécial. J'ai entendu dire que c'était relativement romantique... »


Le parc des abricots, un endroit romantique, avec quelqu'un de spécial???  En entendant ça, j'ai sans le savoir les mêmes pensées que mon colocataire...

Il faut que je me trouves quelqu'un, je ne veux pas être seul à jamais...

« Donc voilà ! Bref... je pense qu'on a fait le tour ! Tu as d'autres questions ? »


D'autres questions, sur le moment et l'extérieur, j'avoue que je suis en train d'essayer de digérer le bloc d'informations me tombant d'un coup sur le coin de la tête.

- Je... Je crois que c'est bon là... Enfin, pour l'extérieur... Mais j'aurais par contre encore quelques questions à propos de l'intérieur de cette chambre. Tout d'abord, tu m'a parlé de Bloody Mary et du monstre sous le lit, mais y en a-t-il d'autres? Peux-tu me la présenter?

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Lun 2 Déc 2013 - 14:57
Acte V

- Je... Je crois que c'est bon là... Enfin, pour l'extérieur... Mais j'aurais par contre encore quelques questions à propos de l'intérieur de cette chambre. Tout d'abord, tu m'a parlé de Bloody Mary et du monstre sous le lit, mais y en a-t-il d'autres? Peux-tu me la présenter?

Je fronçais les sourcils en le regardant finalement pour mettre les mains derrière la tête en réfléchissant.

« A vrai dire... Je sais pas trop. Et puis te présenter des monstres c'est pas vraiment une bonne idée ! Je sais pas.. tu es bizarre pour vouloir rencontrer des monstres le premier jour toi !»

Je souriais en pouffant de rire et puis en reprenant une position droite et un air plus froid mais en gardant le sourire.

« Sinon... il y en a tellement... Bizarrement, en un mois un s'adapte vite à tout ces cauchemars... Et donc je suis désolé de te le dire mais tu vas vraiment mal dormir la nuit au début... Puis après tu te dis que c'est normal... En revanche, certains fantômes te reste gravé dans ta mémoire, dans ton cœur... »

Je repensais à cette ombre aux yeux jaunes me décapitant d'un coup sec. Je sursautais en y repensant puis je redirigeais mon regard vers celui de l'homme. J'avais une idée... Peut être pas la meilleure mais si il voulait voir des monstres, j'avais ce qu'il voulait... Je fermais les yeux en souriant.

« En revanche. J'ai trouvé quelque chose d'étrange il y a quelque jour... J'essayais mon nouveau pouvoir et... J'ai trouvé ces objets. »

Je montrais dans ma main, en créant un portail dimensionnel pour prendre les objets. Ceux-ci était simplement une grosse clef vraiment massive, de la taille d'une épée par terre que je posais par terre et une petit mot. Je me raclais la gorge pour le lire à haute voix.

« Au bout de ce chemin, tu trouveras quelque chose qui te donnera du chagrin. En ouvrant la boîte. »

Je rangeais le bout de papier en prenant l'épée-clef dans la main. Je regardais mon nouveau colocataire en lui souriant tristement.

« J'ai.... j'ai pas vraiment d'amis ici comme tu peux le voir... Mais... j'aimerais oser pour une fois demander quelque chose... J'aimerais vraiment te demander quelque chose. »

Je baissais la tête, cachant mon visage.

« J'aimerais avoir quelqu'un pour ouvrir... la boîte... En fait... Je l'ai vu la boîte et justement... J'aimerais bien l'ouvrir... Mais j'ai pas pu... J'aime pas le dire mais... je suis pas heureux du tout ici. J'ai pas d'amis, pas de famille, pas de souvenir, pas de courage... Je déçois tous le monde ici. Professeurs, camarades de classes. Comme cette fille l'autre fois devant le mémorial. Donc voilà... J'aimerais vraiment pouvoir compter sur quelqu'un pour m'aider... »

Je rigolais ou je sanglotais ? On ne pouvait pas tellement distinguer. Je tenais fermement la clef dans mes mains, la serrant maintenant contre moi, reposant ma tête sur le fer glacial.

« J'ai besoin de ton aide pour... ouvrir cette fichue boîte qui me fait peur... Tu accepterais... ? »

J'attendais pas un oui... C'était une question bizarre pour une première rencontre et un premier jour. Mais le fait que ce mot me disait que du chagrin allait m'arriver... Ça faisait huit jour que j'avais vraiment hâte de savoir ce que c'était mais... je n'avais aucunes confiances en moi et aucun courage. J'étais bien seul dans ce monde. Mais si Simon me disait oui... Je savais que je gagnerais un peu de courage. Seulement si...
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Jeu 26 Déc 2013 - 17:54
Alors comme ça il a trouvé quelque chose d'unique? Et il veut que je l'aide? Comment faire pour lui faire comprendre que j'en suis sans lui faire peur?

Pendant que je réfléchit, il m'indique la raison de son hésitation à ouvrir cette boite puis, ne cherchant plus à cacher la "folie" m'habitant, j'empoigne ma hache d'un geste calme et lui attrape l'épaule, en souriant chaleureusement.

- Tu es sûr que c'est vraiment cette boite?

Je l'aide à l'ouvrir, ne pensant pas risquer grand chose, mais soudain quelqu'un frappe à la porte, m'appelant. Je suis donc contraint de partir voir ce qu'on me veux, laissant mon jeune camarade de chambrée se débrouiller avec le contenu de sa boite.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre IV : A l'aide. - Lun 24 Mar 2014 - 21:01
Un rp intéressant. Malgré l'abandon de Riku, ce rp à une fin même si nous, lecteurs, restons sur notre faim pour le coup. Continue comme ça.

Simon : 290 xps

Xps attribués : Yep
Chapitre IV : A l'aide.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Aide] Volume 1 - L IV Ch 8 et L VII Ch 8 X2
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs :: Chambres des élèves-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page