Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Exam] Au pied chien-chien

♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
[Exam] Au pied chien-chien - Dim 17 Nov 2013 - 4:41
"STOP! Topaze, tant et aussi longtemps que tu ne feras pas plus attention à toi, je ne te ferai plus de cours!"

Le professeur avait le regard dur en fixant la jeune fille. Il l'avait remarqué dans les derniers jours. Elle semblait soucieuse, quelque chose la tracassait, mais elle ne voulait pas s'ouvrir à lui. Il acceptait cela, mais il la laisserait résoudre ce problème seule. Il s'accroupit et il la prit dans ses bras un moment, avant de rompre le contact et de lui caresses la joue, en plongeant son regard dans celui de la jeune femme qui faisait battre son cœur. Il soupira en voyant les cernes qui semblaient si profonds, mais ne dis rien. Il baissa les yeux vers ses lèvres et sourit, avant de l'embrasser rapidement.

" Écoutes, si ça peut te faire du bien, je pars quelque jours, un animal s'est évadé et je dois le retrouver. Peut être que cela te donnera du temps pour régler ce qui te tracasse. "

Il lui sourit tendrement et l'embrassa sur la joue, avant de s'éloigner. Mais il ne put faire dix pas, avant que quelque chose n'entre en collision avec son dos  et que des bras ne passent autour de sa taille. Il posa ses mains sur celles attachés au bras, d'un blanc des plus brillants.

" Reviens vite... S'il te plait... Je n'aime pas te savoir loin de moi... J'ai besoin de toi... "

Le ninja sourit et serra fermement les frêles mains, puis acquiesça, avant de se séparer de la douce étreinte. Il l'embrassa une dernière fois, avant de lui donner la clé de sa chambre, au cas ou elle voudrait être seule. Puis, il alla chercher ses armes, restées à l'écart. Il attrapa son ninjato, son kyoketsu shoge, ainsi que l'arc et le carquois. Il les installa tous sur sa combinaison, le sabre dans son dos, le kyoketsu a sa ceinture, avec les shurikens et les metsubushi. Puis il passa la sangle du carquois sur son épaule. Il attrapa ensuite un sac de toile, BOURRÉ jusqu'à sa capacité maximale de nourriture, de couvertures, de matériel de soin et d'une paire de tegaki, en cas de besoin. Il mit le sac sur son autre épaule et il prit une grande inspiration, avant de se diriger vers le portail.  

* Je promets de t'aider à mon retour... De tout faire pour ton bonheur, lorsque je reviendrai. Tu as ma parole. *

Et c'est ainsi que le shinobi quitta l'académie, à la recherche d'un énorme chien, aux capacités inconnues.


Après six heures de recherches, le shinobi trouva enfin son premier indice. Un long poil couleur crème, pris dans une branche d'arbre, tandis que le cadavre d'un animal, de la grosseur d'un PONEY se trouvait non loin. Décidé, le shinobi observa les alentours et put décelé deux directions possibles. La première était vers la gauche et elle semblait se séparer en plusieurs traces plus petites, tandis que celle à droite, était plus large, mais unique.

Sortant une pièce le ninja tira à pile ou face et se dirigea vers la gauche. Le soleil descendait rapidement, la nuit allait bientôt tomber, mais cela ne changea rien, le ninja accomplirait sa mission coûte que coûte. Il suivit longtemps la trace laissée et s’arrêta une fois la nuit tombée pour de bon. Il amassa du bois et se fit un feu, avant de se coucher près de celui ci. Observant les étoiles, il fit le point sur les derniers jours. Son arrivée à l'infirmerie, sa déclaration d'amour envers Topaze, son premier cours, la bijouterie et le dénommé Ritsu, le changement radical dans l'attitude de Topaze... Trop de choses s'étaient déroulées dans un laps de temps très cours. Le ninja s'étira et bailla et se prépara à dormir, lorsqu'une série de grognements  se fit entendre et le fit sursauter et tourner la tête.



Attrapant son arc et une flèche dans le carquois, il se releva rapidement et mis un peu plus de distances avec ces monstres. Il banda l'arc et le pointa vers les yeux rouges. Lentement ceux si approchèrent et une meute de lyncheur s'approchait, suivant un alpha. Les lyncheurs commençaient déjà à encercler le shinobi et celui-ci, décida d'être le premier à passer à l'action. Il tira une flèche est pleine tête d'un des lyncheurs et là, ce fut la débandade. Tous les lyncheurs, excepté l'alpha, se ruèrent sur lui. Il plongea juste à temps pour attrapes son ninjato et le fit tournoyer dans ses mains, avant de l'enfoncer profondément dans la chair d'un premier lyncheur, puis de lui trancher la tête d'un mouvement sec. Cinq des six lyncheurs, incluant l'alpha, étaient encore dans la course et il se doutait qu'il ne pourraient tous les avoir. Du moins, s'il se battait sans utiliser ses atouts. Il couru vers ses armes et sauta au dessus d'un lyncheur, avant de glisser sous un deuxième et de plaquer un troisième. Il attrapa un kunai et l’enfonça dans la gorge du monstre. Il roula sur le coté et attrapa son carquois qui était au sol, avant de monter dans un arbre. Il encocha une flèche et tira vers l'alpha qui évita facilement en grognant. Il recommença, encore une fois, mais cette fois ci, vers un des lyncheurs, le même qui avait déjà reçu une flèche. Eh bien, a ce rythme, il se transformerait bientôt en porc-épic. Le voila qui grognait encore plus et lâchait des genres de jappements. Le ninja passa son arc dans son dos et sauta sur le dos de l'autre, le ninjato pointé vers le sol. Il atterrit les deux pieds sur la tête du troisième lyncheur, tandis que son sabre s’enfonçait dans son flanc. La tête, en touchant le sol, émit un énorme craquement et un liquide s'échappa de celle ci.

Le ninja éclata de rire et regarda l'alpha, droit dans les yeux. Il le défia du regard, un sourire carnassier et rangea son sabre dans son fourreau. L'alpha recula lentement, laissant les deux dernier derniers lyncheurs se charger de cette proie si difficile à se débarrasser. Le ninja recula lentement, posa sa main sur son kyoketsu shoge et le décrocha, avant de faire tournoyer la lame. Puis, sans prévenir, les lyncheurs attaquèrent. Vinpap, au même instant, envoya la lame vers le lyncheur porc-épic et regarda la lame s'enfoncer près de l’œil de celui ci, avant de sauter en utilisant le contrôle des limites, bien au dessus de l'autre lyncheur. Mais, la chaîne du kyoketsu étant relativement courte, il fut stoppé par le crochet de la lame s’enfonçant dans la chair du lyncheur. Le shinobi redescendit alors vers le sol et atterrit tout près de celui qui avait le couteau dans sa peau. D'un mouvement fluide, il le retira et l’enfonça dans l’œil, avant d'attraper un kunai accrocher à sa jambe et de le lancer sur le dernier lyncheur, qui le reçût dans le visage. Le lyncheur hurla de douleur et fonça vers le shinobi, qui n'eut pas le temps de le bloquer. Il se fit sauter dessus et eut bien de la difficulté à éviter les coups de dents de la part du monstre. Il réussi tant bien que mal, mais les griffes des pattes avant s’enfonçaient dans sa peau, le faisant pousser quelques grognements de douleurs.

Après quelques secondes de luttes acharnées, Vinpap usa de toute sa force pour donner un coup de coude directement sur la jointure de l'os de la patte et de la jambe du lyncheur, qui s'écroula sur le coté en poussant un énorme cri de douleur. Le shinobi attrapa un kunai et l'enfonca dans la gorge du lyncheur et donna un coup de pied sur l'arme, faisant disparaitre celle ci dans le corps de la bête. Lorsque la créature arrêta finalement de se débattre, il massa son torse endolori et se tourna vers l'alpha. Celui ci lui montrait les dents, avec ses deux têtes et grognait en direction du ninja.


"Alors mon gros, tu attends quoi?"

Le ninja s'élanca, mais avant qu'il ne puisse le toucher, l'alpha s'enfuit. Étrange... Le ninja fit demi tour, récupéra son équipement et il partit à la suite du lyncheur. Cela fut très difficile dans le noir, mais il parvint à garder sa trace. Après une poursuite qui dura une vingtaine de minutes, il arrivèrent dans une clairière. Cette clairière était assez grande, un vingtaine de mètre de rayons, avec de l'herbe d'un vert les plus puissant, malgré la lune qui assombrissait tout. Au centre de cette clairière, se trouvait le lyncheur, ainsi, qu'à ses pieds, un objet que le ninja ne pouvait déceler à cause de l'ombre et du monstre qui en cachait une bonne partie. Le ninja saisit son ninjato et se mit en position, avant de se mettre à siffler.



Le lyncheur, fonça vers le shinobi, qui sauta sur le côté en riant doucement. Il donna un coup dans les côtes du lyncheurs, avant de reculer lentement, en voyant le lyncheur s'arrêter et le fixer. Les deux têtes grognèrent et le serpent qui lui servait de queue hissa longuement. Les choses allaient devenir sérieuses. Le lyncheur courut vers le ninja, qui se prépara à bloquer le coup, mais, à sa grande surprise, le lyncheur s'arrêta et ce fut la queue serpent qui l'attaqua. Perdant sa concentration, le shinobi essaya de frapper le serpent, mais il dut reculer prestement face aux attaques d'une énorme mâchoire. Le shinobi se remit en position, sans arrêter de siffler. Il sourit tout à coup de toutes ses dents, avant de saisir un objet dans une pochette à sa ceinture. Il couru alors vers le monstre, avant de sauter et de lancer la petite sphère sur le lyncheur. Le metsubushi éclata contre le monstre et une dense fumée noire se mit à se répandre et engloba le lyncheur. Sans attendre, dès l'instant qu'il toucha le sol, Vinpap se mit à courir vers le monstre, le sabre pointé directement vers celui ci. Il utilisa toute sa force et, lorsqu'il entra en collision, le fit chuter. Avec son ninjato, il marqua, encore et toujours, de plus en plus profondément, la peau du monstre, le faisant pousser des cris de rage et de douleur. Lorsque le lyncheur se tut enfin, le ninja se releva et il soupira en voyant le sang qui maculait sa combinaison.

Il essuya son sabre, avant de le remettre dans son fourreau, puis marcha vers l'étrange objet que le lyncheur semblait garder. Il s'agissait d'un os... D'un os en caoutchouc. Étonné, le ninja observa les alentours et soupira en voyant de long poils un peu partout dans les alentours. Il attrapa l'os et se dirigea vers son campement, à la marche cette fois. Lorsqu'il arriva a son campement de fortune, il récupéra son équipement, ses armes et couvrit les bûches encore chaudes qu'il avait fait brûler pour son feu de camp, avant de se diriger en sens inverse sur la piste qu'il avait suivi plus tôt. Et ainsi, il marcha encore de longues heures, jusqu'au levé du soleil, avant d'arriver a la jonction des deux pistes.


Il observa la deuxieme piste et décida de prendre une pause. Il s'assit à l'ombre et ouvrit son sac. Il sortit un réchaud, une casserole, une gourde et des feuilles de thé. Il fit chauffer l'eau, ajouta les feuilles et sourit, avant de se lever. Il observa les alentours et retira sa combinaison, avant de prendre des bandages dans son sac. Il désinfecta ses blessures avec de l'alcool et pansa ses blessures, avant de renfiler sa combinaisons et de se servir du thé. Il prit une longue gorgée de son thé et ferma les yeux en sentant le liquide chaud couler dans sa gorge. Il soupira d'aise et resta longtemps ainsi à se reposer à l'ombre.

Lorsqu'il eu enfin repris du poil de la bête, il s'étira et rangea toutes ses affaires dans son sac, qui firent presque autant de bruit qu'un solo de BATTERIE. Il roula des yeux mais s’élança sur la piste large, en sifflant une fois de temps en temps, espérant attirer l'attention du chiot. Mais passons cette longue course effrénée à travers les bois, cela serait inutile. Disons simplement qu'en ce deuxieme jour de sa mission, elle ne fut pas fructueuse et qu'il dut se résoudre à se reposer enfin et à dormir. Bien sur, il aurait souhaité que le rocher sur lequel il devait se résoudre à dormir était le lit d'une chambre d'un HÔTEL cinq étoiles, mais il avait vu pire.



Faisons une INTERLUDE et visitons les songes de notre homme. Le voila, tout habillé en chat, sans savoir ce qui se passait, à discuter avec Kaze, lui aussi costumé d'une manière peu coutumière. Lui en chat blanc, Kaze en chat noir. Longtemps ils discutèrent, d'une princesse, d'un monde un peu dingue et d'une certaine demoiselle à la tignasse blonde et à la robe bleue. Justement la voila qui arrivait, dans un sale état. Il l'observa, de la tête au pieds et reconnu celle qu'il aimait tant. Il lui sourit et l'embrassa. Puis ils parlèrent un moment, Kaze ayant disparu à l'instant même ou Topaze était arrivée. Puis, le chat blanc, donnant une excuse quelque peu farfelue, s’éclipsa de sa tendre chérie. Elle lui dit quelque chose, mais cela fut couvert par un jappement puissant.


Le ninja ouvrit les yeux d'étonnement et sursauta en attrapant son sabre. Il regarda autour de lui et vit un chient, énorme, japper après un écureuil qui avait fuit haut dans un arbre. Vinpap haussa un sourcil, avant de siffler et de tendre l'os en plastique qu'il avait trouvé la veille. En moins de 2 secondes, le chien est sur lui, à le licher avec sa langue presque aussi grande que l'homme. Le ninja éclata de rire et repoussa difficilement le chien. Il lui gratta et le menton et le chien roula au sol en ballottant de la queue. Le ninja sourit, attrapa l'énorme os en caoutchouc et le lanca de toutes ses forces. Le chien se leva en vitesse et courut le chercher. Ainsi, le manège recommença à quelques reprises, avant que le ninja ne reprenne pas l'os et le laisse au chiot. Celle ci l'observa un moment, jusqu'à ce que le ninja ne prenne une corde et s'approche d'elle.

Elle recula méfiante et grogna légèrement. Elle avait vu des animalier utiliser ca sur d'autres animaux à l'académie... Ce n'était pas toujours beau. Puis elle vit le ninja poser la corde au sol et lui adresser la parole. Bien qu'incapable de le comprendre, elle croyait deviner qu'il ne lui voulait aucun mal. Après tout, n'avait-il pas jouer avec elle tout à l'heure? Puis il reprit la corde et lui caressa le flanc. Elle ferma les yeux et profita des caresses. Puis il lui gratta le cou, tout près du menton. Elle avait compris ce qu'il voulait faire finalement. Elle se coucha au sol et le laissa l'attacher. Il était gentil lui, pas comme le monsieur à l'animalerie. Il l'avait frappé et l'avait privé de nourriture. Parce qu'elle avait avaler des meubles. Non mais! Fichu humains qui font des meubles si appétissants! 




Le ninja sourit et fit signe a Cookie de se lever.

" Okite kudasai! " (Lêve toi

Étonnement, elle obéit et jappa en signe d'acquiescement. Satisfait, le ninja voulu se diriger vers l'académie, mais Cookie décida autrement et partit à la poursuite d'un oiseau. Incapable de l'arrêter, de par la taille et la force de Cookie, il fut contraint de la suivre, sans lâcher la corde, par peur de perdre de vue ce qu'il avait eu tant de peine à trouver. Il la poursuivit environ une minute, avant d'avoir une illumination. Il se concentra et, estimant la vitesse et la direction de cookie, sauta. Il atterrit alors sur le dos de celle ci et se sourit en s'assoyant. Il la laissa décider où elle voulait aller, après tout, il l'avait rattrapé, une heure de plus, ou une de moins...

Elle marcha longtemps, guidé par moments par un animal, puis guidée par son instinct. Le ninja tentait du mieux qu'il pouvait de la rediriger vers l'académie, mais rien n'y fit, Cookie voulait aller... Partout, sauf vers l'académie. Alors que le soleil atteignait l'horizon, les deux compères atteignirent un sentier en brique. Intrigué, le ninja sauta de Cookie et suivi ce sentier, en tirant le chiot par sa laisse. Celle ci, pour une fois, semblait obéissante et reniflait même le sentier, intriguée par celui ci.

Ils marchèrent longtemps, pourtant... Ce sentier semblait sans fin. Le ninja décida alors de s'arrêter pour dormir et repartir le lendemain. Il sortit une boite de biscuit de son sac et le tendit a Cookie. Celle ci renifla la boite, puis goba celle ci, en entier. Le ninja soupira et ferma son sac. Il leva les yeux au ciel et observa un moment les étoiles, avant d'observer Cookie, qui s'était roulée en boule près de lui. Il sourit et se déplaça jusqu'à elle. Il lui caressa le flanc un petit moment et se coucha à ses côtés.


" Oyasumi nasai. " (Bonne nuit)

Le chiot jappa pour toute réponse et ferma les yeux. Le ninja fit de même et eue une longue nuit, sans rêver cette fois ci. Lorsque le soleil le réveilla, il ouvrit calmement les yeux et haussa  un sourcil en voyant la position de celui ci. Déjà a son zénith. Combien de temps avait-ils dormit? Cookie dormait toujours à poings fermés. Il sourit et tourna la tête et cette fois, il fut réellement étonné. Devant lui, un temple, des cerisiers en fleurs et des petites statues. Ajouté à cela, une douce odeur de thé. Il se leva et attacha Cookie à un arbre, esperant que la chienne ne tente pas de se sauver durant son absence.




Il marchant ensuite lentement vers le temple et entra, en retirant ses chaussures. Ce qu'il vit le figea sur place. Il aurait pu reconnaître cette chevelure entre mille. Il sourit doucement et toussa en commencant à pleurer. La jeune fille tourna la tête et lui sourit en retour. Elle se leva et fit une révérence.


" Otōsan " (Père)

" Ra...Rakku? C'est... C'est toi? "

La jeune fille rit doucement et alla chercher une tasse de thé, puis la lui donna.

" Bien sur, qui d'autre pourrais-je être? "

Le shinobi haussa les épaules et but une petite gorgée de thé, avant de la suivre et d'aller s'asseoir face à elle. Ils se toisèrent un moment, puis il en eut assez et posa sa tasse. Il plongea son regard dans celui de la jeune fille et tenta de sonder toute trace de mensonge.

" Pourquoi es-tu si loin de l'académie, si tu peux y rester? C'est pour ca qu'à Okinawa tu as rapidement compris qui j'étais, que je n'étais pas vivant? "

Elle éclata de rire et secoua la tête négativement, laissant ses longs cheveux virevolter derrière elle.

" Oh allons, mais qu'est ce que vous dites? Vous n'avez jamais été a Okinawa... "

Puis, elle se renfrognât et baissa les yeux pour fixer un moment la tasse.

" Si vous aviez été la... Les choses auraient peut-être été différentes... Ban aurait peut-être survécu... Il ne serait surement pas aller combattre Tadakatsu... Il vous aurait écouté, contrairement a moi et Makiko... "

Le ninja déglutit. Sa rencontre... Ce n'était qu'un rêve, mais... Il était réel d'une certaine manière aussi. Il baissa les yeux à son tour et fixa le sol, sans rien ajouter de plus. Et ainsi, sans s'en apercevoir, il eut un Rakku sur les genoux. Mais... Par une méthode qu'il ne pouvait expliquer, ce n'était pas la même Rakku, la voila rajeuni à une dizaines d'années. Déstabilisé, il leva les yeux et les écarquilla en voyant que Rakku se trouvait aussi devant lui.

" Mais... qu'est ce que? "

Les deux demoiselles lui sourirent et la plus jeune se blottit dans ses bras, avant de prendre la parole.

" Je vous ai légèrement mentit... Je ne suis pas réellement Rakku. Ce lieu crée les plus grands rêves de celui qui y entre. Pour vous, c'était de vous savoir ce qui était arrivé à votre famille. Eh bien... "

La Rakku plus âgée se leva et lissa son kimono, avant de se diriger vers la pièce adjacente. Vinpap prit la jeune dans ses bras et la porta jusqu'à la pièce adjacente. Ici ne se trouvait qu'une seule chose. Un énorme arbre généalogique. Il voyait la suite de tous ses descendants, celle de Ban ne continuait pas, celle de Makiko oui, mais disparaissait après plusieurs générations, tandis que celle de Rakku continuait encore.

" Les descendants de Makiko sont morts à Hiroshima, durant une explosion atomique. Pour faire simple... "

Le ninja leva la main et lui fit signe d'arrêter. Il avait compris le plus important. Mort. Donc inutile d'en savoir plus. Par contre, il observa les derniers noms et les photos sur l'arbre et un attira son attention. Une jeune fille, ressemblant beaucoup à Rakku. Miyako Shinkai. Il sourit et observa la plus jeune des Rakku.

" Elle te ressemble vraiment... C'est étonnant... "

Celle ci hocha la tête et ferma les yeux dans les bras de son père. Elle était si bien, cet étreinte lui avait manqué si longtemps.

Tout à coup, la plus âgée s'approcha et sourit en pointant l'arbre.


" Sur cette liste, se trouve une personne qui vivra bientôt à l'académie. C'est à vous de trouver ce membre de votre famille Otōsan. Bonne chance. "

Tout à coup, elle disparut et, la plus jeune, profita de ces derniers instants, pour déposer un baiser sur la joue de son père, puis disparut à son tour. Le ninja observa longuement le mur et quitta en silence. Il marcha jusqu'à Cookie et la réveilla. Il l'observa s'étirer et bailler puis elle se leva. Elle l'observa un petit instant, puis elle jappa et se dirigea vers le temple. Mais celui ci disparut tel un mirage lorsqu'elle s'en approcha. Le ninja sourit et siffla cookie. Celle ci revint en trottant et le suivi alors qu'il s'éloignait.

Ils marchèrent deux jours durant, avant de finalement revoir les murs d'enceinte de l'académie. Il sourit, en frottant ses blessures subit plus tôt, face à une meute de loups mutants, ainsi qu'à des gobelins, mais grâce à l'aide de Cookie, il s'en était plutot bien tiré. Oh bien sur, elle aussi avait eue ses blessures, mais elle n'avait été que légèrement blessée.

Deux heures environ après les  gobelins, elle avait vomit... un demi gobelin, presqu'entièrement digéré. Mais le plus dégouttant, fut quand elle se mit à mâchouiller celui ci. Le ninja dut tirer de toute ses forces sur la laisse de fortune de celle ci, pour la forcer à continuer. Décidément, les chiens sont des créatures étranges.

Il la fit passer le portail et, devant lui, se trouvait deux hommes et une fillette. Elle lui sourit et pris Cookie par la laisse et la fit avancer vers une destination inconnue. Mais, après une dizaine de mètres, Cookie mordit la corde, la brisa et coura vers le ninja. Elle le couvrit de bave avec sa langue, ce qui fit rire le ninja.


" Sayonara Cookie "

Il caressa doucement le chiot une dernière fois et la regarda partir avec les animaliers. Puis il se dirigea vers le temple, bien décidé à aller prier Deus, avant d'aller dormir dans son lit. Et demain, aller voir Topaze.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Exam] Au pied chien-chien - Sam 14 Déc 2013 - 20:56
C'était un examen bien sympa, et j'ai aimé l'insertion du passage qui explique l'arrivée de Miyako & tout ^^
En tout cas bravo, même si j'aurai bien voulu voir Cookie tenter de manger Vinpap (a)
Elle aura eu son moment de gloire deusien en tout cas xD *est toute fière de son bibou* /PAN/



Kit fait par mon Lié adoré ♥️

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

[Exam] Au pied chien-chien
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Comme Saint Roch et son chien
» le chien-chien à son pépère!!
» VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page