Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Pourquoi mourir ?

 
Invité
avatar
Invité
Pourquoi mourir ? - Lun 11 Nov 2013 - 14:51
Tandis que l'eau monte,
Toi tu descend en enfer
Tu abandonne la partie.
Tu regarde la mort en face et souris.
Toutefois, une poignée de fer
Te lâche pas et te remonte.
Voila. C'était la fin qui commençait, la douleur s’effaçait peu à peu, sa vision diminuait ne laissant voir qu'un brin de lumière tanguer au dessus de lui. La surface et la vie le narguaient de leur place. Sa gorge qui brûlait et la pression sur ses poumons furent calmés. Il avait arrêté de se débattre, ne sentant même plus l'eau autour de lui, son sang figé donnait une impression étrange comme être dans une pièce blanche, ni froide ni chaude, allongé dans du vide, de l'apesanteur peut-être. Mais sa conscience lui fit faire des hallucinations, lui montra des images étranges, celle d'un homme aux longs cheveux dont il ne voyait de l'ombre et la silhouette, tendant une main vers lui et murmurant des paroles. Dans un geste inconscient, il attrapa la main.

Une douleur vive le fit se tordre en deux. Il frappa du sol des deux poings et cracha toute l'eau qu'il avait dans le ventre sur lequel il était allongé. Thyr laissa échapper un grognement rauque dégoûté et apeuré. Sa main sur le ventre et plié en deux, il reprit sa respiration et calme son cœur qui battait la chamade. Tout son corps tremblait et ses tempes lui tapaient sur le système en ne cessant de battre. Il tomba à genoux, les épaules affaissées et le regard vague se fixant sur ses mains et un drôle de morceau de papier froissé. Tandis que ses mèches noires retombaient en douceur devant son visage, ses pensées se remirent en route.

"J'ai bien cru y passer ... Hein, quoi ? Je suis pas mort ? "
Son bonnet glissa de sa tête lorsqu'il la releva brusquement tombant ainsi sur ce sol inconnu. Son cœur se mit de nouveau à battre plus rapidement que la normale mais pas pour la peur mais pour l'incompréhension qui envahissait son esprit comme le poison d'un serpent circulant dans le sang. Il refit tout son trajet jusqu'au pont, tous ses souvenirs jusqu'à la chute dans l'eau et l'horrible mémoire du corps et de la douleur. Que c'était-il passé, l'homme et la main tendue auraient été réel ? Ses yeux vagabondèrent sur ce qui l'entourait. Un bâtiment dont l'architecture lui était inconnue, une ambiance calme et sereine très surprenants et une abondance de couleur et de lumière le faisant battre des paupières. Jamais dans sa vie il n'avait jamais rien vu de tel. Il tâta les pierres en dessous de lui, suivant les traits du bout du doigt comme un enfant avec sa curiosité. Mais la réalité lui revint en mémoire. Il se mordit la lèvre jusqu'au sang pour réaliser que ce n'était pas un rêve ni une illusion. Prenant son bonnet et se relevant par le même occasion, il s'interrogea sur ce lieu des plus suspects. 

Il lut le papier puis fronça des sourcils, le tournant dans un sens comme dans l'autre. Mais il finit pas céder. C'était trop bizarre pour lui. Malgré qu'il n'est jamais été véritablement rationnel avec le peu d’éducation reçue et le fait qu'il n'était même pas dans les normes lui même, cela ne l'empêchait pas d'avoir des doutes. D'abord, apprenti-dieu, c'était bien gentil tout ça, mais il avait cru depuis des années que Dieu n'existait pas après l'avoir lâchement abandonné cette journée inoubliable. Il était perturbé. Enfin, son nom se trouvant sur la feuille suivit "d'instabilité" et autres détails plus ou moins insignifiants. Bref. Ça lui était insupportable de n'avoir aucune réponse. Il soupira longuement avant de se décider à remettre en marche ces bonnes vieilles jambes sur cette terre ferme, soulagé de n'être plus dans l'effroyable élément qu'était l'eau. Il ne savait pas quoi faire mais il saurait improviser le moment venu. Du moins, il l’espérait.
Invité
avatar
Invité
Re: Pourquoi mourir ? - Lun 11 Nov 2013 - 17:29
 « -Hé ! Reste là toi ! »
 
D’un geste vif, Rohktar rattrapa la pomme qu’il avait lancée en l’air avec l’autre main. Assis sur les marches du temple, il s’entrainait à jongler avec trois pommes. Il replaça celles-ci dans ses mains, deux dans l’une, une dans l’autre et les renvoya en décalé dans les airs. Il les rattrape et les renvoya ainsi six fois avant d’aller devoir les ramasser sur le sol. Rohktar n’avait pas grand-chose à faire quand il n’avait pas cours.  Peut-être qu’il aurait pu trouver une activité qui l’intéresse mais il passait quasiment tout son temps seul. Un jour, il avait vu un élève jongler et cela lui avait donné envie d’essayer. Mais comme il n’osait pas demander quoi que ce soit, il s’exerçait seul.

Cela faisait déjà une petite heure qu’il était là. Il passait autant de temps à jongler qu’à se lever, chercher les pommes puis se rassoir. Il profitait néanmoins de la tranquillité et du quasi silence autour temple jusqu’à ce qu’il entendit un grognement rauque. Surprit, il s’arrêta de jongler et tendit l’oreille. Autour du temple, il ne vit personne. Il tourna la tête vers la porte du temple pour voir si le son provenait de là-bas mais seul le silence lui répondit. Visiblement, il n’y avait personne. Il avait sans doute d’imaginer des choses. Il relança une pomme en l’air mais s’arrêta rapidement. Il n’allait tout de même pas se limiter à cette conclusion. S’il avait entendu quelque chose, il y avait quelque chose.

Il se leva des marches, laissant les fruits sur le sol, et se dirigea vers la porte du temple. Il s’arrêta devant celle-ci, hésitant à ouvrir. Le râle rauque ne lui inspirait guère confiance. Ce n’est pas un son courant que font les humains et il savait que des monstres rodent dans ce monde. Enfin, si c’était un temple, les monstres ne s’en approcheraient surement pas. Il se décida alors à pousser la porte du temple qui vint heurter quelque chose. Rohktar sursauta. Il ne s’attendait pas à ce que ce quelque chose essayait lui aussi de passer la porte.
 
 « -Oh… Je… pardon !  » dit-il en dévisageant ce quelque chose.

De ses yeux écarlates, il dévisagea l’individu. C’était un homme aux cheveux noirs et aux yeux bleus. Rohktar lui trouva un air religieux à cause des croix qu’il portait puis finalement, il lui trouva un côté sombre, quelque chose de pas rassurant. En regardant ses vêtements, Rohktar décela qu’ils semblaient trempés malgré le fait qu’il n’y ait pas d’eau dans le temple. C’était surement cet homme qui avait émis ce cri à cause de l’eau mais comment ?
 
«-Tu es trempé… C’est toi qui a crié non ? Tu veux que je t’accompagne chercher des vêtements secs ? Ca t’évitera d’attraper froid.  »
Invité
avatar
Invité
Re: Pourquoi mourir ? - Sam 18 Jan 2014 - 18:58
Eh bien, dommage que ce rp n'ai pas abouti, j'aurais bien aimé voir la suite. Enfin bon, c'est comme ça. Peut-être pour une prochaine fois.

Thyr : 75 xps
Rohktar : 70 xps

Xps attribués : Yep. Rohktar, si tu veux tes xp sur ton nouveau compte, envoie-moi un mp (Rain)
Contenu sponsorisé
Re: Pourquoi mourir ? -
Pourquoi mourir ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page