Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Chapitre II : Gambatte !

 
Invité
avatar
Invité
Chapitre II : Gambatte ! - Mar 5 Nov 2013 - 0:49
Chapitre II
Acte II

« Bonjour. »

Le seul mot qui me venait à l’esprit. Je me tenais devant cette immense plaque de cristal aux noms dorés qui étaient… Si signifiant pour tous les habitants de l’académie. Le mémorial venait d’ouvrir ses portes à quelques mètres du temple de Deus. Je regardais chaque nom dans ce cristal. Georges Berry, Jonathan Kane, Klipson Targuin, Alexandre Mié, Dan Jin… Et bien d’autre encore. Je me tenais sur mes genoux, ceux-ci face contre le sable et les pierres. Je regardais tous ces noms en me demandant si l’un des miens, si j’avais au moins un seul ami, un frère, une sœur… Un père ou une mère ici ! Est-ce que… Je pourrais le trouver sur ce mur de cristal. Est-ce que… Je pourrais m’en souvenir. Je laissais aller quelque larme avant de me mettre en tailleur. Je sentais déjà la douce brise sur mon dos. Aujourd’hui j’avais acheté mon équipement de combat… Par-dessus mes vêtements de base, j’avais maintenant une épaulière sur l’épaule droite me prenant tous le bras droit aussi, des jambières et c’est tout ; Je n’avais pas vraiment d’autre argent… Donc bon. Mais peu importe. Aujourd’hui, j’étais décidé à prêter mon âme à l’honneur de tous ces hommes, alors s’en suivi un petit discours.

« Vous voyez… Je suis arrivé il n’y a que quelque temps. Comme peut être certains d’entre vous, j’ai peur des autres et… De moi surtout. Ils se moquent de moi tous le temps et m’appelle « Le boulet ». Mh… C’est drôle en y pensant, ils ont sans doute vrai… Un professeur a essayé lui de me donner la chance de m’apprécier, de m’aimer avec le don que j’ai reçu de Deus. Je suis aussi amnésique et je ne me souviens pas du tout de mon passé. Remarquez, tant mieux, j’ai dû être un imbécile dans mon passé… Et un lâche ? Surtout un boulet… Mais peu importe… Aujourd’hui, sous ce soleil brûlant malgré la saison… ! Je veux donner mon corps, mon âme, mon cœur à défendre votre honneur ! Certains… me voient peut être ? Je suis sans doute la plus grosse merde de toute l’académie mais… Je… Je veux être un héros moi aussi ! Je… Je veux être là pour faire ce qui faut pour protéger l’honneur de chacun ! Sans exception ! Même si vous avez été des traites et qu’on ne l’a pas découvert. Même si vous avez été des lâches ou des types comme Jerry… »

Mon épée s’invoqua dans ma main. Je me relevais en la rangeant dans son étui en laissant quelque larme tomber pour poursuivre ce que je disais.

« …et même si vous ne le dites pas. Je sais que vous êtes là… Mes amis… Ma famille ! Je… Je sens qu’une partie de moi est ici ! »

Je laissais mes lèvres faire un sourire à cette plaque la plus résistante au monde humain pour lever le regard vers un nom au hasard en le pointant du doigt.

« Même toi ! Ritsu Kay ! Je promets d’être à ta hauteur ! Et… de protéger ceux qui te sont chères ! »

Je me retournais donc pour partir. Mais derrière le portail, je pris peur en reculant d’un coup. Et en voyant au loin une silhouette… Peut-être une jeune fille ? Mettant ma main sur mon front pour observer un peu mieux, je confirmais. Une jeune fille était derrière le portail à moitié ouvert.

« Pardon ! Je… je ne voulais pas trop faire de bruit… »

Je mis mes mains derrière la tête en prenant un air bête en attendant une réponse.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Mar 5 Nov 2013 - 20:19



Ritsu......

J'étais là, debout, dans notre chambre qui n'allait plus m'appartenir. Je me souvenais des jours où il s'était réveillé tôt, allant je ne sais où. Il était possédé par un démon et je n'avais rien pu faire pour l'aider. En fait, je ne pouvais pas l'aider. Nous avions tous nos propres démons, et je n'en faisais pas exception. J'avais une sorte de double personnalité qui me dictait ce que je devais faire. Elle m'avait forcé à quitter l'académie et.... Ce soir là, j'avais embrassé Ritsu pour la première et dernière fois....Et c'était la dernière fois que je l'avais vu... Si je l'avais su, je n'aurais pas fuis mes responsabilités. Maintenant, je les endossais déjà. Sa mort, ma place au Conseil des Élèves qui m'avait été enlevé... J'avais tout perdu. Avant, c'était ma vie d'antan qui m'avait échappé. J'avais tenté de la rattraper sans même me rendre compte que je perdais ce que je possédais dans le présent. Chloé.... J'avais vraiment l'art de rapporter la mort autour de moi... Nos parents, toi, les élèves de l'académie durant la rébellion et maintenant.... Celui que j'aimais. Est-ce que lui aussi, je le perdrais ? Je n'avais encore rien dis à personne au sujet de l'enfant que je portais. J'avais fais juré à l'infirmière de ne rien dire non plus.

Pleurer ? Non, je ne pouvais plus. Plus jamais je ne verserais de larme. Je me l'étais promis. Je l'avais déjà fait. Plus jamais de larme, de tristesse, de souffrance. J'enfermerais mon cœur pour cela. Mais, pas totalement. Je voulais connaitre la joie de rester avec mes amis et ma famille. Et je ferais tout pour être heureuse, avec eux. Cependant, je ne pouvais pas oublier mes peines et tristesses. Il fallait que je fasses un hommage à Ritsu. Je devais le dire au revoir, pour une dernière fois. Il fallait que j'aille de l'avant et j'avais besoin de ça pour le faire. Je mettais donc un corset de couleur bleu et blanc avec une jupe noir long à l'arrière mais cours à l'avant, avec des bottes de même couleur. En cueillant les fleurs en chemin, j'allais vers là où on priait les défunts que Deus avait élu....

A mon arrivé, je voyais de loin un jeune homme blondinet. Il avait une épée qu'il le pointait vers le ciel. Comme s'il jurait quelque chose. Je m'approchais de lui, mais il était trop concentré sur son discours qu'il ne m'avait même pas remarqué.


Je suis aussi amnésique et je ne me souviens pas du tout de mon passé. Remarquez, tant mieux, j’ai dû être un imbécile dans mon passé… Et un lâche ? Surtout un boulet… Mais peu importe… Aujourd’hui, sous ce soleil brûlant malgré la saison… ! Je veux donner mon corps, mon âme, mon cœur à défendre votre honneur ! Certains… me voient peut être ? Je suis sans doute la plus grosse merde de toute l’académie mais… Je… Je veux être un héros moi aussi ! Je… Je veux être là pour faire ce qui faut pour protéger l’honneur de chacun ! Sans exception ! Même si vous avez été des traites et qu’on ne l’a pas découvert. Même si vous avez été des lâches ou des types comme Jerry…

Un amnésique ? Vu sa façon de parler, il devait être nouveau. Peut-être qu'il était là depuis ma disparition. Un manque de confiance en soi vraiment étonnant. Il voulait devenir un héros. Pensait-il réellement que c'était facile ? Il n'avait pas connu la guerre, lui. Il continuait son speech jusqu'à ce qu'il prononça une phrase qui percuta mon esprit.

Même toi ! Ritsu Kay ! Je promets d’être à ta hauteur ! Et… de protéger ceux qui te sont chères !

Connaissait-il Ritsu ? Ou alors, avait-il lu son nom au hasard ? Il l'avait nommé son nom complet alors la deuxième probabilité était la bonne réponse. Lorsqu'il se retournait, je fus choquée. Il ressemblait exactement à Ritsu. Coïncidence ? Non, je ne le pensais pas. Et puis, il faisait les mêmes gestes que lui quand il était gêné. D'où venait ce type ? A première vue, j'aurais pensé qu'il serait de la famille de Ritsu, mais vu comment il l'avait cité, alors c'était un peu impossible. A moins qu'ils ne se connaissaient pas. Je traversais le portail et passait à côté de lui, l'ignorant, pour poser les fleurs que j'avais cueillis et pour prier l'âme de mon défunt amour. Cette prière me rappela ma rencontre avec ce dernier. Au Grand Temple, il venait de se réincarné. Il m'avait confondu avec
une certaine Aya. Il ne m'avait jamais dis qui c'était. Et je regrettais de ne l'avoir pas demander. Puis je me tournais vers le garçon qui lui ressemblait. Cette ressemblance était tellement forte que cela me perturbait. Il fallait que j'en sache plus sur ce garçon.


Qui es-tu ? Comment t'appelle-tu ?

Je les avais posé de manière direct, n'exprimant aucune émotion sur mon visage. Ne pas laisser lisible nos propres faiblesses, les cacher, voir carrément enlever. J'avais le sentiment qu'il avait un lien avec Ritsu et je devais le savoir. Je devais rester méfiante car il pouvait s'agit d'un Renégat infiltré. Avec le même ton, je lui posais une troisième question :

Que sait-tu de Ritsu Kay ?
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Mer 6 Nov 2013 - 1:22
Acte II

Je regardais la jeune fille se déplacer pour arriver vers moi puis… d’un coup. Mon crâne me faisait encore mal. Je reculais pour avoir vue sur une scène. Je veux dire… Une rue… ou plutôt une place ! Comme celle de l’académie avec la fontaine défoncée. La même jeune fille avec un bandeau sur un œil venait m’embrasser. Mes pieds décolèrent du sol pour qu’elle et moi, nos corps coller pour ne former qu’une seule et unique personne. Pendant quelques secondes je pouvais sentir ses lèvres contre les miennes. Ses mains se réfugier dans mon dos, moi la maintenant grâce à une force venu de nulle part. Mon cœur se mit alors à battre une symphonie inspiré de mon amour pour elle. Une fois revenu à la normal, je pouvais sentir ce parfum que je connaissais si bien… Je regardais derrière moi. La jeune fille posait alors son bouquet en priant pendant quelques minutes. Alors je reprenais une allure assez normale en la scrutant. Puis elle se releva en m’agressant presque de questions...

Qui es-tu ? Comment t'appelle-tu ?

J’ouvrais les yeux en grand en la laissant faire, ne pouvant pas répondre… J’étais choqué…

« Beuh beh... euh ! »

Que sait-tu de Ritsu Kay ?

Je me retrouvais assez paniqué devant cette fille que je venais d’embrasser ? Dans un rêve ou encore une autre vision… Et elle me demandait qui était ce gars.

« Ris… ?Ristu ? Ritou ? Ahh ! Le type que… Oh… Beh je ne sais pas non. J’ai vu son nom sur cette plaque… »

Je pointais du doigt la plaque de cristal en la regardant dans les yeux.

« Pourquoi ces questions ? Je… c’est quelqu’un de pas recommandable ? Ou un grand héros ?! Je… Désolé… Mais je ne sais pas. Je viens d’arriver et je suis à la recherche de quelqu’un a honoré. Car… Je ne me souviens plus de ma vie d’avant alors… J’espère juste qu’une partie de ma famille ou quelqu’un qui m’est cher est ici. Comme ça je peux l’honoré ! D’ailleurs, je vais honorer toute les personnes inscrites ici ! »


Theme

Je souriais tristement comme ci… je l’avais fait des centaines de fois et je fermais les yeux en croisant les bras dos à la plaque.

« En fait… C’est bizarre mais je crois qu’au fond de moi. J’ai dû faire énormément de bien dans mon autre vie ou… j’ai dû être aimé. J’ai l’impression de manquer à des gens mais ici… Personne ne me connaît ou… je ne sais pas ? En tout cas… mon rêve et de protéger les gens de ce… »

Puis une voix endossa la mienne, une voix légèrement différente.

« …monde »

Je mis la main devant la bouche en me sentant encore bizarre… Je tenais ma tête pour me retourner vers la demoiselle en secouant ma caboche de droite à gauche.

« Pardonnez-moi. Je ne me sens pas bien aujourd’hui… »
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Mer 6 Nov 2013 - 18:27
Alors il ne connaissait pas Ritsu. Cette ressemblance n'était que coïncidence ou cela signifiait quelque chose ? Avait-il un démon en lui ? Il m'avait l'air d'être normal et non inquiet par une présence hostile qu'il l'habitait. Il avait continué la conversation avec un long discours.

Pourquoi ces questions ? Je… c’est quelqu’un de pas recommandable ? Ou un grand héros ?! Je… Désolé… Mais je ne sais pas. Je viens d’arriver et je suis à la recherche de quelqu’un a honoré. Car… Je ne me souviens plus de ma vie d’avant alors… J’espère juste qu’une partie de ma famille ou quelqu’un qui m’est cher est ici. Comme ça je peux l’honoré ! D’ailleurs, je vais honorer toute les personnes inscrites ici !

Que devais-je lui répondre ? Qu'il était l'homme de ma vie, qu'il était mort alors que je n'étais à ses côtés et que j'aurais peut-être pu lui sauver la vie si j'étais là ? Et il espérait qu'un membre de sa famille soit là ? Je ne pouvais pas réellement le critiquer vu que j'étais amnésique il y avait peu de temps. L'espoir d'avoir réalisé des choses bien et d'avoir était heureux dans le passé.... Je le connaissais bien. Malheureusement pour moi, toute ma vie n'était que tristesse et malheur, avec quelque bride de bonheur. Je me contentais de retourner prier, en écoutant ce que l'inconnu disait. C'était pas comme si j'avais le choix, mais bon.

En fait… C’est bizarre mais je crois qu’au fond de moi. J’ai dû faire énormément de bien dans mon autre vie ou… j’ai dû être aimé. J’ai l’impression de manquer à des gens mais ici… Personne ne me connaît ou… je ne sais pas ? En tout cas… mon rêve et de protéger les gens de ce…monde.

Je me relevais en me tournant vers lui, les yeux écarquillés. Je ne pouvais cacher ma surprise. Je rêvais, ou sa voix était celle de.....Ritsu ? Il faisait les mêmes gestes que lui. Non, cela ne pouvait pas être la même personne. Était-ce...une réincarnation ? De toute manière, je pouvais croire à tout depuis mon arrivé ici. Je savais que j'étais une sorcière, mais bon. Il s'excusa, disant qu'il n'avait plus toute sa tête. Je soupirais et je lui parlais froidement.

Ritsu était un élève ici et tu lui ressemble très fortement physiquement parlant. Je ne sais pas quel lien tu as avec lui, mais bon. Il est mort car il n'a pas été assez fort pour contrôler le démon qui était en lui, Ika. Tu veux honorer sa mémoire ? Tu veux honorer ces morts inscrits sur cette pierre ? Protéger les gens de ce monde ? Fait attention à ce que tu veux. Si tu veux protéger quelqu'un, cela signifie qu'en même temps, tu veux que quelque chose de mal arrive pour pouvoir jouer les héros.

Mes paroles étaient dur pour un nouveau qui venait d'arriver ici. Mais....Je ne pouvais plus me montrer gentille, faible. On avait déjà profiter de cela, je ne devais plus être sympathique avec le premier venu. Je le regardais droit dans les yeux.... Sa ressemblance était tellement frappante que cela me perturbait.

Les héros n'existent pas. Exceptionnellement dans les rêves d'enfants. Tu veux devenir un héros ? Pourrais-tu supporter la mort se trouvant devant tes yeux ? N'avoir rien pu faire pour sauver une personne ? Dire de vouloir être un héro et être un héro sont deux choses différentes. Tu viens d'arriver à l'académie, que sais-tu de ce monde ? Que sais-tu de la guerre ?

Je me rappelais du soir où Isanagi Tensho s'était rebellé, où j'avais perdu mon oeil, où j'avais commencé à changer. Tous ces morts autour de moi. Je serrais les poings rien que d'y penser. Toujours sous un ton froid et calme, je continuais.

Dans ce monde, il y a les loups et les agneaux. Ceux qui se mangent et ceux qui se font mangés. Ceux qui survivent et ceux qui meurent. Dans un champ de bataille ou dans un combat, pense surtout à ta vie au lieu de ceux des autres. Lorsqu'une vie est sacrifiée pour une autre, cette dernière ne vaut rien. Ce n'est pas un jeu et ceux qui sont inscrits sur cette pierre ont été trop faible pour survivre. Les honorer ou faire quelque chose pour eux ne changera rien. Cela ne les ramènera pas à la vie. Et ne pense pas pouvoir retrouver un de tes proches. Quand tu deviens un apprenti-dieu, tout ce qui est de ta première vie t'a été enlevé par ce destin que tu ne peux changer. Au lieu de penser au passé, qui peut être dur, réfléchit à ton avenir et tu vivras. Penser à ceux qui ont déjà perdu la vien et tu mourras.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Mer 6 Nov 2013 - 20:37
Acte III
Ritsu était un élève ici et tu lui ressemble très fortement physiquement parlant. Je ne sais pas quel lien tu as avec lui, mais bon. Il est mort car il n'a pas été assez fort pour contrôler le démon qui était en lui, Ika. Tu veux honorer sa mémoire ? Tu veux honorer ces morts inscrits sur cette pierre ? Protéger les gens de ce monde ? Fait attention à ce que tu veux. Si tu veux protéger quelqu'un, cela signifie qu'en même temps, tu veux que quelque chose de mal arrive pour pouvoir jouer les héros.

J’ouvrais la bouche, choqué des propos de la jeune fille. Je décroisais les bras en la regardant dans les yeux. Elle… Elle avait quelque chose de spécial… D’abord ce rêve étrange… Puis…

Les héros n'existent pas. Exceptionnellement dans les rêves d'enfants. Tu veux devenir un héros ? Pourrais-tu supporter la mort se trouvant devant tes yeux ? N'avoir rien pu faire pour sauver une personne ? Dire de vouloir être un héro et être un héro sont deux choses différentes. Tu viens d'arriver à l'académie, que sais-tu de ce monde ? Que sais-tu de la guerre ?

…ces paroles si froide, si triste. Elle avait souffert de la mort de ce dénommé « Ritsu Kay ». Il me ressemblait… ? Etranges. Peut-être que je le connaissais dans mon ancienne vie ? Peut-être est-ce mon meilleur ami humain ? Et il n’avait jamais parlé de moi à cette fille ? J’étais peut-être son frère même ! Et… il n’en avait rien dit ? Peut-être était-ce même mon jumeau… Je ne savais plus vraiment quoi penser… Je baissais la tête en regardant le sol fait de pierre blanche en écoutant la fin de mon discours…

Riku's theme

Dans ce monde, il y a les loups et les agneaux. Ceux qui se mangent et ceux qui se font mangés. Ceux qui survivent et ceux qui meurent. Dans un champ de bataille ou dans un combat, pense surtout à ta vie au lieu de ceux des autres. Lorsqu'une vie est sacrifiée pour une autre, cette dernière ne vaut rien. Ce n'est pas un jeu et ceux qui sont inscrits sur cette pierre ont été trop faible pour survivre. Les honorer ou faire quelque chose pour eux ne changera rien. Cela ne les ramènera pas à la vie. Et ne pense pas pouvoir retrouver un de tes proches. Quand tu deviens un apprenti-dieu, tout ce qui est de ta première vie t'a été enlevé par ce destin que tu ne peux changer. Au lieu de penser au passé, qui peut être dur, réfléchit à ton avenir et tu vivras. Penser à ceux qui ont déjà perdu la viens et tu mourras.

Je fermais les yeux en serrant forts les poings. D’une voix sereine, calme… Je lui remontais les bretelles.

« Ritsu était un grand héros. J’en ai la certitude. Je ne le connais pas. Certes… Je ne m’en rappelle peut-être pas. Mais ceux qui sont inscrit ici son des héros ! Ils se sont sans doute battus pour ce bout de paradis ! Et… je ne connais sans doute rien de la guerre, je ne me rappelle d’aucun conte pour enfants comme tu dis… Mais en ayant se discours, tu ne fais que passer pour un imposteur avec tes fleurs ! »

Je la regardais dans les yeux, ceux-ci pleins de larmes, bien que je ne savais pas pourquoi. Je sentais en moi quelque chose se briser… Mon cœur ? Mais pourquoi ? Dans un accès de rage, je continuais.

« Et je m’en fous de tes propos ! Je sais qu’il y a une partie de moi qui est ici ! Je sais que si je viens ici assez souvent, l’esprit d’un des miens verra que moi je viens ici avec la certitude que c’est un héros ! Et bien que je vive dans un conte pour enfant, je compte bien rattraper cet ancêtre, ce frère, cette sœur ? Ou même cette mère ! Je deviendrais un héros ! Même si je dois y laisser la vie ! Je n’ai que les grandes lignes de cette guerre mais moi au moins, je pense à ceux qui nous ont permis de devenir peut-être un jour des dieux et des sauveurs pour ceux d’en bas ! Tu ne penses peut-être qu’à ta petite personne ! Mais… »

Et la voix revint…

« …je serais le plus grand des héros que Deus n’ait jamais connu ! Et je te protégerais coûte que coûte. Toi et tous ceux qui vit ! Et même si je dois remettre les plus dangereux dans le droit chemin à coup de pompe dans le cul, je le ferais ! Je veux devenir le plus fort de tous pour permettre à tout être vivant de vivre en paix avec lui-même ! »

Je laissais les larmes couler sur mes joues, caressant mes lèvres montrant mes dents blanches. Essoufflés je regardais la jeune fille. Les larmes coulaient… Cette fois-ci, elles tombaient gouttes par gouttes sur les pierres d’une blancheur si pure… Je me redressais en me retournant.

« Je m’excuse. »


Je me mis à courir pour sortir d’ici.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Ven 8 Nov 2013 - 14:03
« Ritsu était un grand héros. J’en ai la certitude. Je ne le connais pas. Certes… Je ne m’en rappelle peut-être pas. Mais ceux qui sont inscrit ici son des héros ! Ils se sont sans doute battus pour ce bout de paradis ! Et… je ne connais sans doute rien de la guerre, je ne me rappelle d’aucun conte pour enfants comme tu dis… Mais en ayant se discours, tu ne fais que passer pour un imposteur avec tes fleurs ! »

Ce garçon commençait à m'exaspérer. Il n'avait pas écouter ce que je lui avais dit et il réagissait comme un enfant. Il parlait de chose qu'il ne connaissait pas, de personne qu'il ne connaissait pas. De plus, il me traitait d'imposteur avec mes fleurs.... La raison de ma venue ici ne le concernait pas. J'étais là pour dire adieu à Ritsu une bonne fois pour toute, c'était tout. Des héros.... Ce garçon était pire qu'un gosse. Il rêvait encore des dessins animés de Disney ou des Comics. Et maintenant, il se mettait à pleurer. Mon dieu, s'il suffisait que de mot pour le faire produire des larmes.... Je n'imaginerais pas si on le blessait réellement. En tout cas, une chose était sûre, il n'était pas d'accord avec mes propos. Tant pis pour lui, qu'il n'avait cas rester un gamin rêvant de conte de fée.

« Et je m’en fous de tes propos ! Je sais qu’il y a une partie de moi qui est ici ! Je sais que si je viens ici assez souvent, l’esprit d’un des miens verra que moi je viens ici avec la certitude que c’est un héros ! Et bien que je vive dans un conte pour enfant, je compte bien rattraper cet ancêtre, ce frère, cette sœur ? Ou même cette mère ! Je deviendrais un héros ! Même si je dois y laisser la vie ! Je n’ai que les grandes lignes de cette guerre mais moi au moins, je pense à ceux qui nous ont permis de devenir peut-être un jour des dieux et des sauveurs pour ceux d’en bas ! Tu ne penses peut-être qu’à ta petite personne ! Mais… …je serais le plus grand des héros que Deus n’ait jamais connu ! Et je te protégerais coûte que coûte. Toi et tous ceux qui vit ! Et même si je dois remettre les plus dangereux dans le droit chemin à coup de pompe dans le cul, je le ferais ! Je veux devenir le plus fort de tous pour permettre à tout être vivant de vivre en paix avec lui-même !»

Et blablablabla. Il ne savait pas à quel point Deus était cruel. On avait beau avoir des pouvoirs dépassant les lois humaines que nous connaissions, cela ne voulait pas dire qu'on avait tous un sacrifice à faire. J'avais déjà tout perdu. Croyait-il vraiment devenir un héros en honorant les morts ? Il ne me connaissait pas et il osait me traiter d'égoïste ? Il n'avait pas comprit que pour survivre, il fallait penser à soi-même. Cependant, une chose me surprit. La voix de Ritsu.... Il disait avec sa voix qu'il allait me protéger. Alors qu'il se mettait à courir, j'utilisais le vent pour fermer le portail et ramener le garçon vers moi. Je n'étais pas énervée, juste qu'il m'ennuyait. Avec un grand soupire, mettant mes mains sur les hanches, je lui répondis :

Je n'ai pas besoin d'être protéger par un faible qu'il croit déjà tout savoir sur tout le monde. Celui qui ne pense qu'à soi-même ici, c'est toi. Tu crois déjà tout connaitre sur Deus, sur ses morts et sur moi-même. Ritsu a été tué, rien de plus. On ne tire aucune gloire à mourir, que ce soit en lâche ou en héros. Lorsqu'on meurt, on ne laisse que la tristesse et la souffrance derrière soi.

Je m'approchais de lui, ne montrant encore aucune émotion dans mon visage. Je ne faisais que dire mon avis, s'il voulait mourir, ce n'était pas à moi que cela empêchera de dormir.

Que sais-tu de Ritsu ? A part ta ressemblance et le fait que tu prends aussi sa voix ne voulait pas dire que tu le connaissais mieux que tout le monde. Le fait que tu crois au héros montre que tu as peur d'avoir des liens avec des lâches, vu ton amnésie. Ne t'attend pas à ce que la vie soit en rose car lorsque les malheurs arriveront, tu ne pourras pas le supporter. La vérité est toujours plus dure à avaler mais quand tu sauras que la souffrance était autour de toi, je ne te donne pas chair pour ta peau.

Pourquoi je m'occupais de lui ? Je devais le laisser partir, le laisser rêver. Ce n'était pas mon problème, après tout. Mes paroles étaient durs, mais au fond, je souffrais de dire tout cela devant tous ces morts. Devant Ritsu....Mais, il était mort, je devais l'oublier. Lui, comme tout le monde. Comme mon père et ma mère adoptive, Chloé....Même ceux que j'avais laisser sur Terre. Neal, mon frère, Wendy ma meilleur amie... Oui, il fallait oublier le passé pour aller vers l'avant. C'était pour cela que j'étais ici. Pour oublier et passer à autre chose.

Je peux te tuer si je le veux, mais je ne suis pas une Renégate. Si tu reste dans ton illusion et que tu n'ouvres pas les yeux sur la réalité, tant pis pour toi. Va mourir pour les autres, voir même pour les morts si tu le souhaite, laissant que des larmes derrières toi. Cependant, si tu comptes me protéger ou te mettre devant mon chemin..... Je ne serais pas responsable de toi. Tu es déjà trop faible pour me protéger, ne croit pas qu'un simple petit nouveau comme toi, doublé d'un crétin infini, soit plus fort que moi. Ton arrogance me déplait, mais ce qui me déplait le plus, c'est que tu parles sans savoir. Continu de raconter des débilités, tu n'es qu'une grande gueule après tout.

Je lui tournais ensuite le dos, croisant les bras. J'avais changé, cela se voyait. J'étais plus froide, voir cruelle. Oui.... Je devais être comme ça. Ne plus succomber aux émotions, les laisser au plus profond de mon cœur. C'était ce que je devais faire. Me laisser jeter dans les ténèbres, pour guider les autres vers la lumière. Ne plus verser de larme. Ne plus souffrir.

Ritsu dormait dans la chambre hanté, quand il était encore en vie. Il avait quitté la Deus Academia et avait été porté disparut jusqu'au jour où on a apprit qu'il était mort. Il n'y a pas de liberté, ici. Quitte l'académie et les conséquences seront lourds. Lui, cela a été la mort. Si tu veux en savoir plus sur lui, va dans son ancienne chambre. Elle est libre, de toute façon, tu peux même la prendre si tu le souhaite. Mais, n'oublie jamais ceci : les morts ne reviennent jamais, même si on aura beau prier. L'espoir est une illusion qui nous empêche d'accepter la réalité. La vie n'est que souffrance, sacrifice, et surtout une prison que l'on peut s'échapper que par la mort.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Sam 9 Nov 2013 - 3:10
Acte IV

Un énorme boom ! Le métal cognant… Je regardais devant moi, le portail avait été fermé par un énorme coup de vent. Puis ensuite une sorte d’onde de choc fait d’air et de magie me propulsa contre la plaque de cristal pour ensuite retomber sur le dos non loin d’elle… Elle était vraiment puissante… Je lâchais un soupire et un gémissement. La douleur se faisait sentir.

Je n'ai pas besoin d'être protéger par un faible qu'il croit déjà tout savoir sur tout le monde. Celui qui ne pense qu'à soi-même ici, c'est toi. Tu crois déjà tout connaitre sur Deus, sur ses morts et sur moi-même. Ritsu a été tué, rien de plus. On ne tire aucune gloire à mourir, que ce soit en lâche ou en héros. Lorsqu'on meurt, on ne laisse que la tristesse et la souffrance derrière soi.

Je regardais autour de moi. Elle n’était pas si loin que ça… Elle avait vraiment un sale caractère ! Mais au fond, je ne pouvais m’empêcher de lui trouver quelque chose… D’unique ? Je fermais les yeux en grognant dans mon coin en la regardant s’approcher. J’étais à terre et elle à quelque mètres plus loin mais bientôt sa tête au-dessus de la mienne. Alors un flash m’emporta… Je n’étais pas dans mon corps encore une fois. Je me relevais donc en sursaut pour me coller contre la plaque qui me ramena dans mon corps. Ma tête me faisait souffrir… Je ressentais une gêne… De la tristesse ?! De la joie plutôt. Comme si… Je retrouvais quelque chose que j’avais perdu.

Que sais-tu de Ritsu ? A part ta ressemblance et le fait que tu prends aussi sa voix ne voulait pas dire que tu le connaissais mieux que tout le monde. Le fait que tu crois au héros montre que tu as peur d'avoir des liens avec des lâches, vu ton amnésie. Ne t'attend pas à ce que la vie soit en rose car lorsque les malheurs arriveront, tu ne pourras pas le supporter. La vérité est toujours plus dure à avaler mais quand tu sauras que la souffrance était autour de toi, je ne te donne pas chair pour ta peau.

Je baladais mon regard sur elle jusqu’à apercevoir un bracelet… Il était d’une couleur si attirante… C’était du bleu. Après quelque seconde d’égarement. Je relevais le regard vers la jeune fille.

*La même voix… ? Ce n’était donc pas une hallucination. Dans le temple, dans le gymnase et maintenant ici… Il me faut des informations sur ce type…*

Je peux te tuer si je le veux, mais je ne suis pas une Renégate. Si tu reste dans ton illusion et que tu n'ouvres pas les yeux sur la réalité, tant pis pour toi. Va mourir pour les autres, voir même pour les morts si tu le souhaite, laissant que des larmes derrières toi. Cependant, si tu comptes me protéger ou te mettre devant mon chemin..... Je ne serais pas responsable de toi. Tu es déjà trop faible pour me protéger, ne croit pas qu'un simple petit nouveau comme toi, doublé d'un crétin infini, soit plus fort que moi. Ton arrogance me déplait, mais ce qui me déplait le plus, c'est que tu parles sans savoir. Continu de raconter des débilités, tu n'es qu'une grande gueule après tout.

Je regardais la jeune fille avec toujours autant de fascination. Mais dans ses paroles cruelles, dans son regard glacial, je retrouvais les insultes des gens de l’académie… Je retrouvais toute cette souffrance… Je fermais les yeux petit à petit en baissant finalement la tête, la tournant petit à petit vers le nom complet « Ritsu Kay ». Je fermais complètement mes paupières pour serrer mon poing de toutes mes forces.

Ritsu dormait dans la chambre hanté, quand il était encore en vie. Il avait quitté la Deus Academia et avait été porté disparut jusqu'au jour où on a apprit qu'il était mort. Il n'y a pas de liberté, ici. Quitte l'académie et les conséquences seront lourds. Lui, cela a été la mort. Si tu veux en savoir plus sur lui, va dans son ancienne chambre. Elle est libre, de toute façon, tu peux même la prendre si tu le souhaite. Mais, n'oublie jamais ceci : les morts ne reviennent jamais, même si on aura beau prier. L'espoir est une illusion qui nous empêche d'accepter la réalité. La vie n'est que souffrance, sacrifice, et surtout une prison que l'on peut s'échapper que par la mort.

J’écarquillais les yeux en la fixant. Elle se tenait de dos. Elle était triste au fond. C’est peut-être pour ça qu’elle ne m’appréciait pas tellement non plus. Je lui rappelais… ce type ? Qui était-il pour elle ? Un ami proche sans doute ? Alors… En plus de mon imbécilité avoué et démontré au grand jour. Elle s’était énervée. Je ne savais que faire… Je la regardais partir petit à petit mais je devais lui dire ce que j’avais sur le cœur.

« J’ignore ce que tu veux dire avec sa voix et tout ça… Et pour la ressemblance. Mais avoue qu’au fond de toi, tu sais qu’il était quelqu’un de bien, qu’il a fait des choses bien et qu’il est mort pour le bien. Tu as raisons. Je parle trop. »

Je reprenais un air plutôt jovial en mettant les mains derrière la tête.

« En tout cas. Merci de m’avoir dit cette dernière phrase. Au moins… Je comprends que tu es quelqu’un de bien. Au fait… jolie bracelet. »


Je lançais un petit sourire en gardant la même position. J’allais la revoir. C’est sûr. Je l’espérais… Dans de meilleures circonstances.


[HRP : Désolé, post vraiment nul à chier... ^^']
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Sam 9 Nov 2013 - 15:58
« J’ignore ce que tu veux dire avec sa voix et tout ça… Et pour la ressemblance. Mais avoue qu’au fond de toi, tu sais qu’il était quelqu’un de bien, qu’il a fait des choses bien et qu’il est mort pour le bien. Tu as raisons. Je parle trop. »

C'était la première fois depuis tout à l'heure qu'il disait un point juste. En effet, Ritsu était un garçon gentil et je n'avais jamais dis le contraire. Ce n'était pas pour rien si je l'aimais, même si je ne savais rien de lui. Ironique, non ? Juste parce qu'il se montrait sympa envers moi, il avait touché mon cœur. Et je n'arrivais pas à le chasser de mon esprit. Lorsque j'y arrivais, il apparaissait dans mes rêves. Je ne pensais pas que l'on partagerait le même sentiment. Cependant, je l'avais abandonné. Je me rappelais pourquoi, mais c'était pas une excuse pour ce que j'avais fais. Je m'étais enfuie de l'académie et j'en avais payer le prix.

« En tout cas. Merci de m’avoir dit cette dernière phrase. Au moins… Je comprends que tu es quelqu’un de bien. Au fait… jolie bracelet. »

A l'instant où il avait complimenté mon bracelet offert par Ritsu, je regardais celui-ci et posait ma main dessus. Je ne l'avais jamais quitter. Ni même la chevalière que mon ancêtre m'avait offert. Mais, une chose me surprenait. Cet inconnu.... Malgré la froideur et la cruauté de mes mots, il pensait que j'étais gentille. L'étais-je vraiment ? N'étais-je pas juste égoïste ? Qu'étais-ce la gentillesse, après tout ? Les gens étaient gentils pour ne pas ressentir de culpabilité, pour soigner leur image ou pour n'avoir rien à se reprocher. La gentillesse n'était qu'une faiblesse, nous empêchant de nous laisser envahir par nos instincts. Pour nous empêcher de faire le mal. Je n'avais plus peur d'être entourer de tristesse ou autre. Je n'avais plus qu'à enfermer mon cœur, rien de plus.

Kate, lui dis-je sans me retourner et avec un ton neutre. C'est mon nom. Tu ne m'as toujours pas donné le tien.

Il était vrai que ce garçon était intriguant. Il ressemblait à Ritsu, il prenait la même voix que lui.... Il fallait être bête pour ne pas voir qu'il était fortement lié à celui-ci. Et ce serait plus qu'un simple parent, non. C'était comme-ci Ritsu vivait encore en lui. Cependant, il n'était pas lui. Il n'était pas Ritsu. Ce garçon n'était autre que lui-même et il fallait le voir comme il l'était, et non comment était Ritsu. Ce dernier était mort, je ne devais pas trop m'y accrocher.


[HRP : Là c'est moi qui a fait un post qui en chie un peu ^^"]
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Sam 9 Nov 2013 - 22:10
Acte V
Je regardais sa main délicatement se poser sur son bracelet. Tout souriant de mon compliment, j’attendais c’est vrai, un petit mot gentil à mon intention. Plus je regardais cette jeune fille et plus je voulais en savoir plus. Mh… Il me tardait d’aller voir cette chambre si spéciale… Perdu dans mes pensé, je fus réveillé par son nom.

Kate.C'est mon nom. Tu ne m'as toujours pas donné le tien.

J’écarquillais les yeux, ce prénom faisant battre mon cœur. Je déglutissais en la regardant. Je semblais surpris… C’était vraiment bizarre. Je balançais ma tête de droite à gauche laissant mes cheveux bouger n’importe comment en lui répondant avec un grand sourire.

« Je m’appelle Ri… »

Un autre flash ?

« Euh… Ritsu… Et tu dis qu’on… a été.. ? Enfin qu’on est des zombies ?! »

Puis un retour à la normal… Je marmonnais alors ce prénom pour moi…

« Ritsu… ? HUM ! »

Et enfin je lui répondais !

« Riku ! C’est mon nom ! Riku Tixas ! »

Puis en me tenant la tête je m’approchais de la fille pour passer près d’elle en la bousculant sans faire exprès. Légèrement hein ! Je n’étais pas assez balaise à l’époque… Et… un autre flash m’est venu… Sans doute de ce Ritsu ? J’incarnais ce garçon. Je veux dire… Je voyais à travers ses yeux… Il se peignait dans le miroir. Il semblait qu’il avait du mal… Mais il s’appliquait alors que ça se voyait, il ne prenait pas soin de ses cheveux ni rien…

« Aller… ! Les filles sa doit aimer les garçons qui prennent soin d’eux… Ahh…. »

De quoi il parlait… ?! Je le trouvais complètement stupide ! Mais… au fond, il avait l’air heureux. Son sourire en disait long. Il avait peut être posé le regard sur la perle rare et il la voulait pour lui tout seul ? Ou alors comme dans Roméo et Juliette, c’est un amour impossible séparé par l’amour d’un père ! Si… roma..- hum. Oui, je lis de la romance ! Bref… Euh… Oui ! Puis d’un coup, j’entendis un bruit. Alors en quatrième vitesse, ce garçon s’habilla d’une chemise blanche ! Mais plus le temps pour la fermer. Une jeune fille… Kate ! Elle était entrée dans la salle de bain pour prendre le sèche-cheveux en lui disant bonjour. Elle lui dit bonjour simplement avec un sourire et s’en alla sur son lit pour se sécher les cheveux sans doute… Dans son regard, je pouvais voir écrit la phrase suivante : « Mes cheveux ! Elle n’a pas remarqué mes cheveux ! Mon monde s’écroule… ». D’un côté, je trouvais ça mignon mais surtout marrant !

Quelque seconde plus tard il continuait à se peigner les cheveux… Jusqu’au moment où le garçon vit son reflet ! Mais… comme le monstre du temple ! Il tomba en arrière et s’enfuyait donc de la salle de bain avec sa chemise ouverte en regardant Kate dans les yeux. Il devint rouge et il se dirigea directement vers son armoire pour se changer.

« Excuse-moi Kate… Je ne me sens pas très bien, il faut que je rentre… Et… euh... il doit bien y avoir des cookies ! Donc bon, j’y vais ! On se voit une autre fois ! »

Revenu à la normale avec cette phrase je courais le plus loin possible de cette fille ou de ce mémorial… Je ne me sentais vraiment pas bien et je devais absolument rester au calme… Ces visions… Elles me font peur.


[HRP : Je te propose de clôturer donc, à moins que tu veux écrire un dernier post ?]
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Gambatte ! - Dim 10 Nov 2013 - 11:09

Un rp intéressant avec deux personnages qui se connaissent sans se connaitre. On voit bien l'évolution de Kate et aussi la prise de conscience de Riku. Continuez comme ça tous les deux, c'est vraiment bien.

Riku :  400 xps
Kate :  320 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Chapitre II : Gambatte ! -
Chapitre II : Gambatte !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page