Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Vivre ou ne pas vivre, telle est la question.

♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Lun 4 Nov 2013 - 0:30
Yan venait tout juste de digérer la nouvelle et avait décidé de laisser son maître seule, entre les mains des infirmières... se faisant soigner à l'heure actuelle. Rain avait dit que le défunt Ritsu avait laissé quelque chose pour lui dans sa chambre, qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Une lettre ? Un souvenirs ? Il allait bien voir... mais il avait du mal à croire que Ritsu était bel et bien mort... quand bien même ça venait de Rain, il y avait une part de lui qui ne voulait pas y croire.

Le temps était toujours pluvieux, mais ce n'était pas pour autant qu'il se précipitait, au contraire, s'il pouvait mourir de froid ça l'aurait arrangé même. Il était dépossédé de toute vie, tout sentiment, il ne pensait plus à rien, juste à atteindre cette foutue chambre pour voir ce qu'il avait laissé derrière lui. Ah, enfin à l'abris sous les toits, il essora ses vêtements et ébouriffa ses cheveux pour enlever le trop pleins d'eau. Puis il continua son petit bout de chemin jusqu'à la chambre de son défunt frère.

Une fois arrivé il ouvrit la porte, personne n'ayant répondu à son appel, il n'avait pas de temps à perdre, enfin si, mais pas avec cette histoire, il pu lire "Ritsu" sur la porte d'une chambre, il l'avait trouvée, sans trop de difficulté, si ses souvenirs étaient bons, Kate avait séjournait ici aussi. Il entra dans cette pièce, qui apparemment n'avait pas été occupé depuis des semaines, la poussières régnait plus qu'autre chose, la lumière peinait à rentrer, tout était presque en désordre, comme si une bagarre avait lieu, ou comme si quelqu'un de perdu s'était énervé sur tout ce qu'il y avait autour de lui... seul un objet était bien rangé parmi tout les autres, ou plutôt, qui était plus mis en valeur. Une épée avec un tête de dragon pour garde, blanche, le fourreaux rouge bordeaux, une sorte de ficelle noire autour... était-ce donc ça qu'il avait laissé derrière lui ? La garde et l'épée étaient plus longue que la moyenne, environ un mètre pour la lame, et une trentaine de centimètre de plus pour la garde. Une belle épée en soit, il la retira de son fourreaux, lentement... une épée encore brillante, qui n'a jamais été souillé par le sang dirait-on... et si jamais cette épée était destinée à ne trancher la gorge que d'une seule personne ? Ce serait tellement facile...




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Patate, sushi, et parfois licorne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 3060

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1650/2000  (1650/2000)
Votre domaine: Instinct animal
avatar
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Mer 6 Nov 2013 - 1:53

Vive ou ne pas vivre, telle est la question.



I love you, It's true.

Le cœur triste, un manque. Un manque dans sa vie. La rouquine n'arrivait pas à penser à autres choses qu'à Yan. Pourquoi maintenant, pourquoi lui ? Depuis des semaines, elle ne l'avait pas vu. Voilà qu'à l'instant présent il revenait dans ses pensées, elle se rappelait de la fois où il l'avait embrassé, qu'elle n'avait pas réagit, était restée immobile comme une idiote. Elle savait désormais que c'était lui qu'elle aimait et elle n'en doutait pas une seule seconde. Elle avait envie de le revoir, de le prendre dans ses bras et lui dire à quel point elle était désolée. Désolée de ne pas lui avoir dit plus tôt qu'elle avait des sentiments à son égard. Désolée de l'avoir invité à dormir dans sa chambre, les deux collés l'un contre l'autre, mais sans lui avouer ce qu'elle ressentait. Akalie culpabilisait, et son absence était une torture, un supplice. Pourtant, elle n'osait pas partir à sa recherche. Il s'était volatilisé, elle s'inquiétait, elle voulait l'avoir près d'elle, dans ses bras. *... Sors de ma tête...* Il fallait qu'elle se change les idées. Rester allongée dans son lit, regardant le plafond de sa chambre et la magnifique tache qu'il y avait dessus n'aidait en rien. Elle devait sortir ce blondinet de sa tête pour la soirée, c'était crucial sinon... sa nuit sera extrêmement longue.

Une veste sur les épaules, Akalie sortit de sa chambre et entama une promenade solitaire dans les corridors, à côté des chambres étudiantes. Les deux mains dans ses poches, perdue dans ses pensées, la pauvre apprentie n'arrivait toujours pas à l'oublier. Ce qui était étrange, c'était que Yan avait surgit d'un coup dans son esprit, du jour au lendemain, elle s'était mise à penser à lui. Pourquoi ? Ce n'était pas le moment. À vrai dire, ce n'était jamais le moment pour souffrir... Elle ne l'avait pas vu depuis un moment, il devait l'avoir oublié déjà, lui. Cette pensée effrayait Akalie. Avait-elle envie d'être avec lui ? D'être... en couple ? Elle ne le savait pas, mais elle avait des doutes. Tout d'abord, elle devait le revoir. Coûte que coûte, dès demain, elle se renseignerait pour le retrouver... Ah non ! Elle était en train de marcher dans l'académie pour tenter de se changer les idées, mais ce n'était définitivement pas le cas. Elle sortit donc ses écouteurs et mit de la musique pour se détendre un peu. Jusqu'à ce qu'elle prenne conscience que ce qu'elle écoutait... c'était des chansons romantiques. Grrrr. Fichu subconscient qui ne veut jamais nous laisser tranquille...

Finalement, elle s'arrêta brusquement devant une chambre où la porte était entrouverte. Une chambre qui, à son souvenir, était déserte depuis un moment. Quelqu'un se trouvait à l'intérieur. Quelqu'un avec une chevelure blonde, qui lui était étrangement familière. Il faut croire que c'était son destin de croiser Yan aujourd'hui, comme elle l'avait espéré. Oserait-elle entrer ? Non... trop timide... Il semblait occupé, elle ne voulait pas le déranger et en plus, peut-être qu'il n'avait même pas envie de la voir qui sait ! Oh et puis merde, elle allait trop s'en vouloir par la suite si elle n'y allait pas. Ses joues prirent un joli teint rose lorsqu'elle s'approcha de la porte et qu'elle la franchit. Son cœur battait la chamade, Akalie avait l'impression qu'il allait subitement sortir de sa poitrine.

« ... Yan, c'est toi ? »

Lorsque le garçon se retourna, Akalie devint encore plus rouge que jamais. Elle ne savait plus quoi dire, ni quoi faire. Elle aurait pu dire n'importe qu'elle phrase complètement idiote et hors de sens pour cacher sa nervosité, mais elle se tut. Elle vit soudain que le blond avait une épée dans sa main. L'inquiétude refit surface. Que faisait-il avec cette arme dans la main ? Il avait tué quelqu'un ? Bah non, impossible, pas lui. En plus, la lame était comme neuve. Alors... pourquoi ? Était-il suicidaire ? Akalie se faisait les pires hypothèses possibles. Elle s'approcha doucement de lui, un pas hésitant, le visage toujours de sa belle couleur écarlate.

« Qu... que fais-tu avec cette épée ? »

La rouquine avait peur qu'il commette une bêtise quelconque. En fait, peut-être qu'elle était arrivée au bon moment. Elle en était certaine. La jeune fille ferma délicatement la porte derrière elle et retourna vers son ami, un petit sourire nerveux sur les lèvres. Elle tentait avec difficulté de camoufler son inquiétude, mais elle était sans doute évidente. Le garçon qu'elle aimait se trouvait devant elle, mais elle ne savait plus quoi penser, ni quoi faire. Elle n'avait qu'une envie : lui sauter au cou pour le prendre dans ses bras et peut-être même, si elle en avait le courage, l'embrasser. Mais ça, elle savait qu'elle n'oserait pas sans savoir ce qu'il ressentait. Ses sentiments étaient-ils les même ? Elle avait tant de questions pour lui... il lui avait tellement manqué depuis les dernières semaines...
codage par Junnie sur apple-spring



STORYDIARYGALLERYTHEME SONG#CC3333

Spoiler:
 


Dernière édition par Akalie Shemany le Sam 1 Fév 2014 - 19:32, édité 3 fois
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Sam 9 Nov 2013 - 14:42
« ... Yan, c'est toi ? »

Une voix qui lui était très familière... Akalie ? Impossible. Comment avait-elle su où il était ? Ou alors était-ce un hasard pur et dur ? Deus s'amusait-il à guider les élèves en cas de besoin ? Dans ce cas pourquoi n'a-t-il pas guidé Ritsu quand il le fallait ? Il avait besoin d'aide et il avait dû se débrouiller seul, et évidemment une fois qu'il était partis il était trop tard... et maintenant ? Qu'allait-il bien pouvoir faire ? Il ne savait pas, il n'avait lus la force d'avancer, il avait perdu tout ses forces en un instant, heureusement que ce n'était pas Rain qui était là, ou alors il aurait passé un moment encore plus douloureux que la mort en elle-même.
Il tourna la tête un peu, cette fois il y avait un visage sur les paroles, c'était bien celui d'Akalie... on pouvait lire de l'inquiétude dans son visage, en même temps, qui ne serait pas inquiet de voir une personne, seule, avec une épée retirée de son fourreau... n'importe qui penserait qu'il s'apprêtait à faire une bêtise qui ne sera pas réparable.

« Qu... que fais-tu avec cette épée ? »

Il baissa l'épée et la regarda, elle venait tout juste de fermer la porte... elle n'avait décidément pas peur de ce qu'il pourrait bien faire, en temps normal quelqu'un serait partit en courant appeler de l'aide, appeler quelqu'un de plus qualifier pour le maîtriser de force et ne prendre aucun risque inutile. Mais pas elle, elle voulait faire ça d'elle même, était-ce un signe d'amour ? De l'amour... oui... il en avait sans doute besoin, et surtout venant d'elle, ils avaient déjà passé une nuit ensemble, mais était-ce pour autant qu'ils étaient en couple officiellement ? Peut-être pas... mais il aurait bien voulu...

- Je... je ne sais pas... Dit-il d'un ton assez morose.

Que devait-il faire maintenant ? Ce planter l'épée dans le ventre devant celle qu'il aime ou bien lâcher l'épée et l'enlacer ? Mais le fera-t-elle après ce qu'elle venait de voir ? Elle ne le voyait sûrement plus de la même manière qu'avant, il sera l'épée assez fort, tellement qu'au final se faisait mal à lui-même. Il brandit vers le haut et de manière violente la planta dans le sol avec un cri de rage, un cri délivrant sa colère, sa frustration... et dans même temps, il s'agenouilla, vidé de toute ses forces, les larmes commençant à monter, il avait toujours sa droite sur la garde de l'épée planté dans le sol, et sa main gauche était venu cacher ses yeux.

- Il est mort... je n'ai pas été là... pourquoi est-ce que je suis si faible. Dit-il en sanglotant.

Tout ce qu'il avait accomplit jusque là, tout ceci n'avait donc servit à rien ? Cet entraînement acharné, toute cette expérience qu'il avait acquis ? A quoi est-ce que ça lui servait maintenant qu'il n'avait pas réussit à protéger ne serait-ce qu'une seule personne ? Il était loin de ce qu'il pouvait imaginer, il se voyait déjà protecteur de ceux qui lui était proche, voir très proche, quel idiot il faisait maintenant... il était incapable de faire quoique ce soit au final, il n'aurait même pas su protéger un chat, et en plus de ça, il était entrain de s’apitoyer sur son propre sort devant Akalie, il avait gagné le pompon... N'était-il donc bon à rien d'autre que de pleurer devant tout le monde ? S'il n'était capable que de ça cette seconde vie était inutile, son existence n'était donc pas si importante que ça au final, n'est-ce pas Deus ? Pourquoi l'avait-il choisis ? Tout le monde avait bien une raison d'être n'est-ce pas ? Si oui, alors il n'avait toujours pas trouvé la sienne, et pourtant ça faisait déjà un bon moment qu'il était ici...




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Patate, sushi, et parfois licorne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 3060

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1650/2000  (1650/2000)
Votre domaine: Instinct animal
avatar
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Sam 9 Nov 2013 - 21:27

Vive ou ne pas vivre, telle est la question.



I love you, It's true.

Yan semblait dans tous ses états, le pauvre. Quelque chose de grave devait avoir eu lieu pour qu'il soit si tourmenté. Akalie avait peur qu'il veule se faire du mal, et le voir avec cette épée dans la main ne la rassurait pas vraiment. Il était à présent accroupi sur le sol, les larmes aux yeux. Il disait que quelqu'un était mort... La rouquine n'avait pas tellement comprit ce qui se passait mais il s'agissait de quelque chose de tragique pour que Yan soit comme ça. Akalie voulait être là pour lui, le consoler, le réconforter, mais elle ne savait pas comment faire. Elle avait peur de dire ou faire quelque chose de mal, et ce n'était définitivement pas le moment. Mais elle ne voulait pas le laisser tomber, elle restera ici jusqu'à ce qu'il aille mieux même si ça devait prendre toute la nuit...

Akalie prit la main de Yan pour qu'il lâche l'épée et l'invita à s'asseoir sur le lit à côté d'elle. Elle tenta de sécher ses larmes du mieux qu'elle le pouvait, elle n'aimait pas le voir triste. Même si elle ne pouvait rien faire de plus pour lui remonter le moral, elle espérait au moins que sa présence le réconforte un peu. Akalie s'inquiétait beaucoup à son sujet. Non seulement il était disparu pendant des semaines, mais aussi, il revenait en pleurs. Voir quelqu'un qu'elle aime comme ça... ça lui brise le cœur. La jeune fille le prit dans ses bras un moment, sans rien dire. Elle était seulement là, à le serrer fort dans ses bras afin de lui montrer à quel point il lui avait manqué et aussi pour qu'il voit qu'elle était là pour lui peu importe ce qui arrivait.

« Raconte moi tout... je veux t'aider et être là pour toi... Qu'est-ce qui s'est passé, Yan ? »

Se vider le cœur lui ferait du bien, mais bien sûr, s'il n'avait pas envie d'en parler, Akalie comprendrait. Quand un événement grave arrive, parfois on a besoin d'un peu de temps pour tout digérer. La rouquine prit les mains de Yan et s'approcha un peu plus de lui. Elle voulait le voir sourire, elle voulait le voir aller mieux. Est-ce qu'elle y parviendrait ? Elle l'espérait tellement... Il fallait qu'elle trouve un moyen pour qu'il retrouve le sourire, un minimum de bonne humeur. Elle cherchait ses mots, quelque chose à dire, n'importe quoi pour détendre l'atmosphère. Son cœur battait la chamade, rien ne sortait de sa bouche. Elle avait tant de choses à lui dire, mais elle se retenait. Il fallait qu'elle cesse de se bloquer et lui parler...

« Tu sais... je tiens à toi, vraiment beaucoup. Je... »

La pauvre n'arrivait même pas à terminer sa phrase. Pathétique. Elle qui voulait lui dire ce qu'elle ressentait et la voilà qui se perdait dans ses mots. Elle s'en voulait de ne pas être capable de lui dire ce qu'elle pensait, elle n'avait jamais accordé autant d'importance à un garçon et maintenant elle croyait réellement avoir des sentiments à son égard. Mais même si c'était réciproque il y a de cela quelques semaines, elle ne savait pas si ça l'était toujours et c'était surtout ça qui la bloquait. Il faudra bien qu'elle finisse cette phrase un jour, mais elle avait peur de ce qu'il penserait d'elle par la suite. Après tout, elle ne lui avait rien dit à propos de ses sentiments avant. Bien sûr, elle avait quelqu'un d'autre dans ce temps là, mais elle savait qu'au fond d'elle, elle avait de l'intérêt pour Yan. Peut-être qu'il la trouverait lâche de lui dire aussi tardivement... ?
codage par Junnie sur apple-spring



STORYDIARYGALLERYTHEME SONG#CC3333

Spoiler:
 


Dernière édition par Akalie Shemany le Sam 1 Fév 2014 - 19:35, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Jeu 14 Nov 2013 - 22:21
Yan ne savait plus quoi faire, ou même penser, rien que ça était une épreuve insurmontable, tout était entrain de lui traverser l'esprit à tel point qu'il en avait presque mal à la tête. Ritsu, Rain, la Terre, ce fameux combat, son arrivé à la Deus Academia, sa propre mort... une main ? Celle d'Akalie, elle était venu se poser sur la sienne, celle qui tenait encore la garde de l'épée, doucement et délicatement elle lui enleva cette main qui aurait pu à tout moment être l'origine d'une énorme bêtise qui aurait pu avoir des conséquence irréversible. Elle l'emmena jusqu'au lit qui était juste à côté, il s'assit juste après elle, près d'elle... près d'Akalie, cette fille qui l'aimait tant et qui venait lui sécher ses larmes. Sa présence lui faisait du bien, mais quand bien il aimait cette présence, il ne pouvait pas oublier ce que son maître lui avait révélé...

« Raconte moi tout... je veux t'aider et être là pour toi... Qu'est-ce qui s'est passé, Yan ? »

Que devait-il faire ? Devait-il tout lui dire ? Lui confier ? Après tout... pourquoi le lui cacher, ils s'aimaient n'est-ce pas ? Enfin c'est ce qu'il espérait, sa longue absence avait peut-être changé le cours des choses après-tout, mais il espérait tellement que ce ne soit pas du tout le cas, il avait besoin d'elle, il avait besoin d'une nouvelle raison de vivre, c'est ça qui lui manquait actuellement, et elle était cette personne qu'il cherchait, elle avait tout pour plaire, belle, gentille, affectueuse... elle était là pour lui, il pouvait lui faire confiance, oui... il devait tout lui dire.

« Tu sais... je tiens à toi, vraiment beaucoup. Je... »

Elle n'avait pas finit sa phrase, et il aurait voulu qu'elle la termine, mais d'abords il devait lui expliquer ce qu'il se passait avant de lui dire ce qu'il ressentait pour elle, qu'il ne l'avait pas oubliée pendant tout ce temps où il ne l'avait pas vu...

- J'ai appris... il y a même pas une heure... que celle qui m’enseigne le combat, n'a eu d'autre choix que... Dit-il avant de s'arrêter tellement c'était dur de sortir ça. De tuer celui que je considérais comme mon frère. Finit-il avant de remettre ses mains sur son visage tout en s'empêchant de pleurer à nouveau.

Seulement voilà, ce n'était pas toute l'histoire, elle ne l'a pas tué comme ça parce-qu'elle en avait envie, au contraire, c'était sans doute la première à vouloir le sauver de ce démon, Ika... qui le possédait, mais ça Akalie l'ignorait. Il devait lui expliquer tout même si c'était dur.

- Ritsu... c'est comme ça qu'il s'appelait... ce derniers temps, avant qu'il ne parte de l'académie, il n'était pas très en forme, à vrai dire, il n'allait pas bien du tout. Il était comme... possédé... par un démon, ça peut paraître complètement absurde. Finit-il par dire avec un faux sourire, on pouvait toujours la tristesse dans ses yeux. Mais au fond, je suis sûr que c'était vrai, je l'ai déjà vu, son autre lui... ses ailes noires, obscures, inspirant la peur et la haine...

Il se remémorait ses images là, des images que jamais il n'oubliera, oh ça non... il n'était pas prêt de le oublier... Ce seront des images qui le hanteront sûrement pendant un long moment encore, mais ce démon a été vaincu, et il ne reviendra plus, c'état peut-être déjà une bonne chose en soit, plus personne ne souffrira de nouveau, ce que lui a traversé, personne d'autre ne le traversera à nouveau, il ne le permettrait pas, dans le cas contraire, il mettrait un terme à ce démon lui-même.

- Pardonnes-moi Akalie... Commença-t-il en la regardant dans les yeux. J'aurais du te donner de mes nouvelles, te dire ce qu'il se passait... et je ne l'ai pas fait, je m'en veux tellement...




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Patate, sushi, et parfois licorne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 3060

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1650/2000  (1650/2000)
Votre domaine: Instinct animal
avatar
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Ven 22 Nov 2013 - 20:55

Vive ou ne pas vivre, telle est la question.



I love you, It's true.

Pauvre Yan. Ce qu'il vivait... n'était vraiment pas facile. Akalie savait ce que cela faisait de perdre un être cher, mais si en plus, c'était à cause d'une personne qu'il connaissait, ça devait être encore pire. La rouquine prit son ami dans ses bras, le serrant de toutes ses forces pour tenter de le consoler. Elle ne savait pas quoi dire, ni quoi faire pour qu'il aille mieux. Elle ne pouvait se contenter d'être à ses côtés pour le moment. Car malheureusement, la jeune fille n'avait pas le domaine divinatoire de ressusciter les morts. Se transformer en chaton tout mignon ou encore en gecko léopard n'allait certainement pas l'aider. Après, Yan disait que ce dénommé Ritsu avait été possédé par un démon. Aoutch... Quelle malchance. Cependant, le tuer était peut-être excessif comme décision. Essayer de chasser le démon aurait été plus logique, non ? Enfin, Akalie ne savait pas toute l'histoire, peut-être qu'ils avaient essayés mais que les tentatives avaient échouées. L'apprentie ne lâcha pas Yan et le serrait encore contre elle.

« Dis toi que... au moins maintenant il ne souffre plus... »

Le blondinet s'excusait pour ne pas lui avoir donné de nouvelles de lui au cours des dernières semaines. En même temps, ce n'était pas de sa faute et Akalie ne pouvait que le comprendre. Oui, elle s'était inquiétée, oui elle avait énormément pensé à lui, oui elle avait eut envie de le revoir à plusieurs reprises. Mais ce n'était qu'un détail à côté de tout ce que lui avait vécu. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, pas du tout. La jeune fille cessa l'étreinte pour le regarder droit dans les yeux.

« L'important c'est que tu ailles bien. »

Puis, instinctivement, elle approcha son visage du sien. Comme si sa timidité qui la retenait de faire tous gestes s'était estompée. Elle le reprit dans ses bras et l'approcha d'elle pour finalement déposer ses lèvres sur les siennes et entamer un baiser, tendrement. Au fond d'elle, une partie se demandait ce qu'elle était en train de faire mais une autre savait exactement ce qu'elle faisait. Akalie se retira doucement et rougit instantanément. Elle n'avait pas réfléchit avant d'agir... Pourtant, elle ne regrettait rien. Mais qu'en était-il de Yan ? Avait-il les mêmes sentiments qu'avant où... ? Akalie aimerait bien le savoir, mais n'osait pas le demander. S'il ne l'aimait plus... de quoi elle aurait l'air par la suite ? Elle ne voulait pas penser négativement mais c'était plus fort qu'elle. Après, elle venait quand même de l'embrasser c'était assez évident que des sentiments envers lui s'étaient formés. Mais tant qu'à avoir commencé, pourquoi ne pas terminer ? Lui annoncer clairement ce qu'elle ressentait avant de tomber par hasard dans cette chambre...

« Yan je dois t'avouer que... depuis que tu es parti... J'ai beaucoup pensé à toi, tu m'as vraiment manqué tu sais... Je... Je me demande si c'est ce qu'on ressent lorsqu'on est en amour. »

Son cœur battait de plus en plus rapidement. Elle était réellement en train de lui dire tout ça ? Akalie ne se reconnaissait plus, elle avait certainement perdue la tête. Mais elle était soulagée d'enfin pour voir lui dire... Même si elle avait la légère envie de s'enfuir pour aller se cacher aussi...
codage par Junnie sur apple-spring



STORYDIARYGALLERYTHEME SONG#CC3333

Spoiler:
 


Dernière édition par Akalie Shemany le Sam 1 Fév 2014 - 19:45, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Dim 24 Nov 2013 - 16:24
Akalie l'avait prit dans ses bras, sans doute pour tenter de le réconforter, seulement c'était loin d'être le cas à cause de ce choc qu'il venait d'avoir en apprenant la nouvelle de Rain... mais que pouvait-elle faire de plus après-tout ? Sa présence lui faisait tout de même du bien, qu'elle soit ici, avec lui... et quand bien ce n'était que le hasard qui les avait réunis, ou le destin ? Qui sait... il était heureux que ce soit elle.

« Dis toi que... au moins maintenant il ne souffre plus... »

Oui... c'était vrai, elle n'avait pas tord dans un sens, Rain n'avait fait qu'abréger ses souffrances qu'il endurait et encaissait seul sans rien à personne, même pas à lui, il pensait pourtant qu'ils étaient frère, était-ce pour le protéger ? Il avait plus l'impression que l'effet inverse s'était produit, Ritsu ne l'avait pas du tout protégé en faisant ça, il l'avait plus offensé qu'autre chose, *quel idiot* pensait-il, en parlant de Ritsu, et peut-être même un peu de lui, si jamais il avait vu plus tôt qu'il allait mal, les choses ce seraient sans doute passé différemment. Puis il arrêta de penser à tout ça quand il se rendit compte qu'Akalie s'était éloignée.

« L'important c'est que tu ailles bien. »

Yan n'eut même pas le temps de dire quoique ce soit, pas même un "merci" qu'elle s'approcha de lui de nouveau, il sentit le goût de ses lèvres venir de déposer sur les sienne, lui qui la croyait encore plus timide que lui, il s'avérait que sur ce coup là, c'était lui qui fut surpris par son geste, mais ne la repoussa pas pour autant... au contraire, il se laissait faire, les rôles étaient inversés par rapport à la dernière fois, mais cette fois c'était différent, comme s'il y avait quelque chose en plus... puis elle partit, sa tête s'éloigna de la sienne... il avait envie de continuer, il ne voulait pas s'arrêter, pendant l'espace de quelques secondes, il avait tout oublié, enfin... d'une certaine manière.

« Yan je dois t'avouer que... depuis que tu es parti... J'ai beaucoup pensé à toi, tu m'as vraiment manqué tu sais... Je... Je me demande si c'est ce qu'on ressent lorsqu'on est en amour. »

Elle l'avait dit, enfin pas directement mais elle venait d'avouer ses sentiments envers lui, c'était sans doute pas le bon moment... mais ça lui faisait du bien d'un autre côté, il se rendit compte maintenant qu'il avait besoin d'elle pour ne pas craquer, pour ne pas sombrer, lui qui attendait une réponse depuis tout ce temps, il ne voulait même pas imaginer ce qui ce serait passé si elle lui avait répondu négativement. Il ne sut même pas quoi lui répondre, aucun mot ne réussissait à sortir de sa bouche tellement il ne s'y attendait même pas, mais il fallait lui répondre quelque chose... il passa donc directement à l'acte plutôt qu'avec des paroles, la prenant dans ses bras et lui rendant son doux et tendre baiser qu'elle lui avait donné. Au moins comme ça ils étaient fixés sur eux deux, leur duo... leur... couple. Oui, on pouvait dire ça.

- Je ne partirais plus sans te prévenir... je te le promet... pour nous deux.

Il esquiva, ou plutôt, ignora complètement ce qui semblait être une question, en fait il ne savait pas quoi dire par rapport à ça, il n'avait jamais vraiment connu l'amour en réalité, c'était la première fois qu'il ressentait quelque chose comme ça, et il pensait que ça devait être ça, être amoureux de quelqu'un d'autre. Il était heureux d'un côté, mais au fond de lui il ne pouvait pas se permettre d'oublier cette histoire avec Ritsu, un mal pour un bien ? C'était cher payé... mais en tout cas il retiendra une chose dans tout ça, la souffrance de soi-même ne disparaît que dans la mort, autant de tant qu'il vivra, il sera confronté à souffrir, et ce, quand bien même il aura peut-être des moments heureux. Il serra Akalie contre lui, ne voulant pas qu'elle parte, qu'elle reste ici... auprès de lui. Ne voulant ne se soucier que d'elle pour l'instant présent. Il était avec celle qu'il aime, et c'était un sentiment réciproque, c'est tout ce qui comptait pour l'instant...




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Patate, sushi, et parfois licorne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 3060

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1650/2000  (1650/2000)
Votre domaine: Instinct animal
avatar
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Jeu 5 Déc 2013 - 0:57

Vive ou ne pas vivre, telle est la question.



I love you, It's true.

Akalie frissonna lorsqu'elle sentit Yan lui rendre son baiser. Elle le serra contre elle, voulant rester comme ça pendant un long moment... Lorsqu'il retira son visage, la rouquine en était presque déçue. Elle n'avait pas ressenti cette sensation très souvent, et c'était tellement agréable. L'apprentie le regarda droit dans ses beaux yeux verts, elle ne savait plus quoi dire, elle était seulement... bien.

« Je ne partirais plus sans te prévenir... je te le promet... pour nous deux. - ... Pour nous ? Alors... ça veut dire qu'on est... un couple ? »

La question était quelque peu inutile, car, il était évident que ces deux là entamait une relation à partir de maintenant, qu'un couple était en train de se former. Mais elle voulait quand même en être sûre, pour ne pas se faire avoir. Akalie ne put s'empêcher de sourire face à cette pensée... Elle reprit son amour dans ses bras, l'enlaça doucement et accotant sa tête sur son épaule. Elle ne savait plus quoi dire, un long silence fit son apparition. Mais ce n'était pas un silence doté d'un malaise, plutôt un silence agréable... comme lorsque l'on profite du moment présent. Yan lui avait tellement manqué que maintenant, elle était heureuse comme jamais de l'avoir avec elle, dans tous les sens. La jeune fille releva sa tête afin de lui voler un autre baiser fougueux. Toutes ses craintes et ses désespoirs venaient de s'éclipser, elle ne pensait plus à rien. Elle passa sa main dans les cheveux du blondinet, elle aurait aimé rester là toute la soirée, mais ce n'était pas vraiment possible, malheureusement...

L'apprentie cessa tous gestes subitement, plongeant son regard dans le sien, et se mit à réfléchir un instant... Est-ce qu'il devait repartir ou était-il revenu pour de bon ? Elle ne savait pas comment elle réagirait s'il fallait que Yan s'en aille à nouveau, elle le voulait près d'elle le plus souvent qu'elle pouvait. Jours et nuits.

« Dis... on peut aller ailleurs ? C'est qu'ici, on est pas dans notre chambre...»

Akalie aimait mieux aller dans la sienne pour être avec lui, c'était normal non ? Ici, c'était la chambre d'un ami de Yan mort, pas très génial comme lieu. Peut-être qu'elle l'inviterait à dormir avec elle cette nuit, pour le réconforter, ou mieux, elle s'invitera elle même ! Okay non, peut-être pas en fait.

« Si tu veux, on peut aller manger un morceau, comme la dernière fois aussi... »

Elle avait maintenant, une petite faim, et comme la soirée avançait, elle croyait que cela serait sympa d'aller faire un tour à la cafétéria en compagnie de Yan, comme la dernière fois qu'elle l'avait vu. Ça lui avait plut, mais s'il n'avait pas envie, c'était son choix. Elle pourra toujours prendre quelques trucs dans sa réserve de sucreries, quoi que ce n'était pas tout à fait la même chose qu'un repas. Enfin, peu importe, la seule et unique chose qu'elle voulait pour l'instant, c'était resté avec celui qu'elle aime...
codage par Junnie sur apple-spring



STORYDIARYGALLERYTHEME SONG#CC3333

Spoiler:
 


Dernière édition par Akalie Shemany le Sam 1 Fév 2014 - 19:49, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Jeu 5 Déc 2013 - 2:23
« ... Pour nous ? Alors... ça veut dire qu'on est... un couple ? »

La manière dont-elle le demanda était assez surprenant, mais ça lui faisait chaud au coeur, ils étaient ensemble, officiellement pouvait-on dire. Depuis quand ils tournaient du pot ? il avait fallut attendre ce moment pour qu'ils soient franc l'un envers l'autre, mais en tout cas ça avait l'air de rendre Akalie tout aussi heureuse que lui, elle se jeta littéralement dans ses bras, comme si elle n'avait attendue que ça depuis qu'elle ne l'avait pas vu, mettant sa tête sur son épaule... il vint poser une main sur la tête d'Akalie, lui caressant les cheveux, puis un long silence s'installa... un silence ou leur coeurs se parlaient, il n'y avait pas besoin de mots pour dire à quel point ils s'aimaient, Yan était heureux... depuis combien de temps ne l'avait-il pas été ? Et dire qu'il avait voulu s'ôter la vie... enfin, il y avait pensé... il avait quasiment rompu cette promesse qu'il s'était faite qui était de devenir plus fort pour les autres, et pouvoir combattre d'égal à égal au côté de son maître, pour lui prouver qu'il n'était pas inutile. Puis il vit Akalie retirer, et venir l'embrasse fougueusement, un baiser qui laisser entendre à quel point elle tenait à lui.

« Dis... on peut aller ailleurs ? C'est qu'ici, on est pas dans notre chambre. »

- Oui... tu as raison, il vaux mieux aller ailleurs.

Elle avait raison, ce n'était pas leur chambre, et puis, c'était également celle d'un ami défunt, ce n'était pas le lieu approprié pour se genre de moment, bien que ce soit un moment beau et romantique, ils allaient devoir se déplacer, ne serait-ce que par respect pour lui...

« Si tu veux, on peut aller manger un morceau, comme la dernière fois aussi... »

Il acquiesça d'un signe de tête, il était peut-être temps de manger après tout, histoire de se changer les idées, il reviendra plus tard. alors qu'ils se dirigeaient vers la sortis, Yan s'arrêta à la porte, se retournant et jetant un regard à l'intérieur avant de dire à Akalie de l'attendre une petite minute et qu'il n'en avait pas pour longtemps. Il s'empara de l'épée de Ritsu et la remis dans son fourreau, avant de s'agenouiller et de la poser délicatement sur ce qui était son lieu de sommeil...

- Je reviendrai chercher ce que tu m'as donner... mon vieil ami...

Puis sur ces paroles il se leva et retrouva sa tendre et bien aimée qui l'attendait pour enfin allé manger... c'est qu'ils avaient faim quand même... Yan s'empara de la main d'Akalie pour marcher avec elle comme ça, sa main se mêlant à la sienne, leurs doigts qui s'entre-mêlèrent... Yan lui sourit, et se retourna un petit instant pour venir l'embrasser. Ils étaient enfin tout les deux, ensemble... la seule chose qu'il regrettait c'était le fait de ne pas avoir dit à son défunt ami qu'il était enfin en couple avec la fille dont-il lui avait parlé, il aurait aimé la lui présenter, mais il n'en aura jamais l'occasion désormais... hors mis ça, il était heureux d'être avec elle, comme si lui aussi avait tant attendu ce moment... d'un autre côté, c'était sans doute vrai, il avait attendu sa depuis si longtemps... les événements récent ne lui avait tout simplement pas permis d'y penser...




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Patate, sushi, et parfois licorne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 3060

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1650/2000  (1650/2000)
Votre domaine: Instinct animal
avatar
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Mer 11 Déc 2013 - 19:52

Vive ou ne pas vivre, telle est la question.



I love you, It's true.

Voilà, ils étaient en direction de la cafétéria, exactement comme la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Akalie se trouvait trop adorable avec Yan. Comme un petit couple se baladant simplement dans les couloirs de l'académie, allant manger un petit morceau avant d'aller dormir. En fait, c'était exactement ce qu'ils faisaient, mais bon, c'était mignon.

À la cantine, Akalie prit un club sandwich tout simple, elle n'avait pas envie de manger un truc lourd avant d'aller au lit. Elle vint s'asseoir à une table avec Yan et commença à manger. Et le silence fut ! Bon, de toute façon, parler la bouche pleine ça ne se fait pas. La rouquine se sustenta de son repas et lorsqu'elle eut terminé, la fatigue fit son apparition. L'amour, la faim, la fatigue. Qui était le prochain ? Ah oui, probablement le sommeil pur et dur. Est-ce que Yan accepterait de venir passer la nuit avec elle comme la dernière fois ? Probablement, mais on ne sait jamais. Mais s'il ne voulait pas, elle essayerait de le convaincre. Avec tout ce qu'il avait vécu depuis peu, Akalie préférait veiller sur lui pour le moment... Du coup que ses idées noires ne resurgissent dans son esprit. Non ! Elle ne voulait même pas y penser. Elle avait craintive sur ce sujet. Oui, la présence d'Akalie devait faire lui faire du bien, mais était-ce suffisant ? Est-ce qu'elle arriverait à le rendre assez heureux ? Elle l'espérait tellement...

« Alors... hum... tu viens dormir avec moi cette nuit, hein ? Pas le choix. Je t'y oblige ! »

Elle termina sa phrase et se mit à rire un peu par la suite. Bien sûr, elle l'avait dit ironiquement, mais c'était sérieux en même temps. Elle tentait de détendre un peu l'atmosphère, de lui changer les idées pour qu'il se remette de toutes ses péripéties.

« T'inquiète pas, cette fois je n'utiliserai pas l'excuse du cauchemar... »

Ce qu'elle avait pu avoir l'air idiote l'autre fois, lorsqu'elle lui avait demandé de dormir avec elle, car sinon, elle ferait d'autres cauchemars... Ça l'avait effrayé, certes, mais là c'était légèrement abusé. Pourtant, ça avait fonctionné. Mais cette fois, sa seule et unique raison pour laquelle elle voulait inviter Yan pour la nuit, c'était parce qu'elle voulait être avec lui. Elle serait incapable de le laisser partir ce soir, malheureusement pour lui, il était prit avec elle, qu'il ne le veuille ou non... Autant s'habituer maintenant, n'est-ce pas ? La question était... Arrivera-t-il à supporter Akalie le nounours bien longtemps ?
codage par Junnie sur apple-spring



STORYDIARYGALLERYTHEME SONG#CC3333

Spoiler:
 


Dernière édition par Akalie Shemany le Sam 1 Fév 2014 - 19:56, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Dim 5 Jan 2014 - 17:59
Yan marcha doucement, ou plutôt à son allure habituel dira-t-on, et puis au moins il pouvait un peu plus profiter de la chaleur de cette main qui le tenait, une chaleur qui lui réchauffait le coeur, dernièrement il se sentait terriblement seul, puis soudainement il se sentait presque heureux de vivre, c'était peut-être le cas d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, être avec Akalie était sans doute la meilleure des choses qui pouvaient lui arriver dans ce monde là, lui qui avait déjà perdu tant de chose, il venait de récupérer une vie en plus au sein de sa "famille" qu'il croyait avoir perdu. Quel dommage qu'il ne puisse pas la présenter à ses parents de son vivant, il aurait voulu la rencontrer dans le monde des humains, vivre tout les deux et fonder une famille aussi non ? Qui sait. Peut-être que leur destin était lié d'une manière ou d'une autre, qu'ils soient mort ou non.

Une fois arrivé à la cantine, il fut presque surpris de voir Akalie de ne la voir prendre qu'un sandwich, allait-elle au moins manger à sa faim avec ça ? Yan, quand à lui, il pris un plat qu'il n'avait pas mangé depuis longtemps, un gratin de courge, sa sauce béchamel, son riz cuit comme il faut, pas pâteux mais tendre, la sauce tomate qui va bien avec, les quelques légumes qu'il avalent tant bien mal, bref, le bonheur presque, mais ce n'était pas celle faite maison et ça, c'était bien dommage. Yan se mit en face d'Akalie donc, mangeant bien tranquillement, un repas qui lui faisait du bien malgré tout ce qui était arrivé. En y repensant, il avait toujours cette promesse qu'il avait fait à Rain, il lui avait dit qu'un jour il saurait se battre avec elle d'égal à égal.

« Alors... hum... tu viens dormir avec moi cette nuit, hein ? Pas le choix. Je t'y oblige ! » Dit-elle tout d'un coup alors qu'il sursauta un peu sur la fin.

Il étonnait de voir Akalie parler comme ça, elle qui était si timide habituellement, puis le sourire revint finalement faire son apparition à la place de la surprise, il comprenait qu'elle voulait que Yan l'accompagne, il y avait ce côté où elle voulait sans doute profiter du temps où ils étaient enfin tout les deux ensemble, puis de l'autre, elle était surement inquiète par rapport à tout à l'heure, et elle voulait s'assurer que rien ne lui arrive, ou plutôt qu'il ne fasse pas de bêtise, mais il n'y songera pas, ou plus du moins, comment pouvait-il faire ça maintenant ? Il rendrait Akalie tellement malheureuse... même dans la mort il s'en voudrait certainement.

« T'inquiète pas, cette fois je n'utiliserai pas l'excuse du cauchemar... »

Il sourit après avoir entendu ça, c'est vrai qu'il avait déjà dormis avec elle dans le même lit, ses mains quittèrent son précieux plat pour aller retrouver les mains de la jeune fille aux cheveux de braise et aux yeux couleur rubis.

- Ne t'inquiètes pas pour ça. Tu as été là pour moi, je serais là aussi pour toi, quelque soit la difficulté que tu passeras. Lui dit-il d'un ton calme et posé tout en lui affichant un sourire rassurant.

Plus que quiconque il ne voulait pas la voir souffrir, ou même la voir malheureuse ou en dans un état de peur, il fera tout pour qu'elle affiche son sourire radieux qui a illuminé sa vie désormais, ou du moins sa seconde vie. Il l'aimait plus tout désormais...

- Est-ce que tu crois que je pourrais déménager ma chambre dans ta chambre ? Lâcha-t-il d'un coup, puis se rendant compte de ce qu'il venait de dire il devint tout d'un coup rouge. Enfin je veux dire, à côté, enfin, pas loin quoi... Continua-t-il en essayant de sauver la mise alors qu'il ne faisait que s'enfoncer de plus en plus.


HRP : désolé si ça paraît un peu court, je tenterais de faire mieux la prochaine, sauf si tu veux que je modifie quelque chose ^^.




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
♦ Rose ou chou ? : Patate, sushi, et parfois licorne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 3060

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expériences :
1650/2000  (1650/2000)
Votre domaine: Instinct animal
avatar
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
─ Lalala ♪ n'Akalinours, Pika Sheep. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Dim 16 Fév 2014 - 13:48

Vive ou ne pas vivre, telle est la question.



I love you, It's true.

Akalie attendit de terminer son assiette avant de répondre à sa question. Son appétit était plus grand qu'elle l'avait cru. Elle était touchée par ce qu'il lui avait dit, qu'il sera toujours là pour elle. Ce sera réciproque, elle sera là pour lui quand il aura besoin, et même quand il n'aura pas besoin. Bon, elle n'allait pas l'harceler non plus, mais quand même, elle l'aimait tellement. Pourquoi elle ne s'en était pas rendu compte plus tôt ? Pourtant, ses sentiments étaient si clairs aujourd'hui...

« Oh, tu peux même déménager dans la mienne si tu veux, ironisa-t-elle, sérieusement, ça ne me dérange pas, ça me ferait même plaisir que tu te rapproches de moi tu sais. »

L'apprentie esquissa un sourire à la fin de ces mots, et se leva de sa place pour tendre la main à celui qu'elle aimait, afin de l'inviter à la suivre. Elle était de moins en moins timide avec lui, ce qui était une très bonne chose. C'est pas facile de se retenir à dire, ou faire quelque chose avec quelqu'un. Surtout quelqu'un que l'on aime. Mais maintenant, elle essayait de s'habituer. Elle ne voulait plus avoir l'air d'une idiote lorsqu'elle lui adressait la parole, ce qui était... normal en fait.

Elle marchait dans les corridors, toujours en tenant la main de son amoureux. Ah... son amoureux. C'était étrange d'y penser. Mais elle était heureuse, très heureuse à ce moment là. Tout ce dont elle avait envie, c'était d'être avec lui. L'aider à surmonter ce qu'il vivait. Il lui avait manqué, mais ça en avait valu la peine puisque maintenant... Ils étaient ensemble officiellement. Son cœur battait plus vite, seulement à cause de la sensation de sa main dans la sienne. Elle savait qu'elle devait être rouge en ce moment, mais qu'importe, au moins, elle ne bégayait plus, c'était déjà un pas de franchit pour la rouquine.

La porte de sa chambre était devant eux. Elle l'ouvrit et entra, invitant Yan à faire de même avant de la refermer derrière eux. Sa chambre était dès à présent désert. C'était le vide intersidéral. Étrangement, tous ses colocataires étaient partis, et elle dormait seule depuis quelques temps. Mais pas ce soir, elle aura une peluche sur laquelle se blottir... Trop bien. La jeune fille enleva sa veste de sur ses épaules, heureusement elle était déjà en robe de nuit en dessous. Elle se retourna vers le blondinet. Mh... Il était vraiment chou.

« Je suis bête... J'ai oublié de te demander si tu voulais prendre quelque chose dans ta chambre. »

Il est vrai de dormir habillé avec des vêtements de tous les jours n'était pas très confortable... À moins qu'il prévoyait de dormir... en sous-vêtements ? Akalie rougit à cette pensée. Ce serait bizarre... mais normal, non ? Elle n'en savait rien, elle n'était pas habituée à ce genre de situation.

« Enfin, tu peux dormir comme tu veux... Je... veux dire... tu vois. »

La phrase la plus sensée et la plus grammaticale qui soit, félicitation Akalie.

Pour oublier qu'elle paraissait pour une analphabète, elle alla se réfugier dans son lit. Elle ne savait pas s'il allait la rejoindre, ou s'il allait faire un détour dans sa chambre pour se chercher de quoi mettre pour la nuit. Enfin. Peu importe, elle savait qu'à la fin du compte, elle pourrait se coller contre lui, et ça, c'était tout simplement parfait...
codage par Junnie sur apple-spring



STORYDIARYGALLERYTHEME SONG#CC3333

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Mar 18 Fév 2014 - 0:52
« Oh, tu peux même déménager dans la mienne si tu veux, ironisa-t-elle, sérieusement, ça ne me dérange pas, ça me ferait même plaisir que tu te rapproches de moi tu sais. »

Pour le coup Yan pensa qu'elle était sérieuse, mais il se rendit compte qu'elle blaguait ce qui le fit sourire tout de même. Et même si elle avait dit ça sous forme d'une blague, Yan pensais qu'il y avait une part de vérité là-dedans, au fond elle aussi avait envie qu'ils dorment tout les deux ensemble l'un à côté de l'autre. Elle se leva pour l'emmener avec en lui prenant la main, allant donc dans la direction de la chambre d'Akalie, du moins c'est ce qu'il supposait. Il était tellement heureux d'être avec elle ainsi, se tenir la main comme ça de manière si naturelle.

Contrairement à Akalie, Yan n'avait pas vraiment progressé dans le domaine de la timidité, il l'avait remarqué et il allait devoir faire un effort sur ça. Puis une fois arriver à la chambre d'Akalie, quand elle ouvrit la porte, il remarqua que c'était étrangement calme, comme si elle était la seul locataire des lieux. Elle devait se sentir seule chaque soir, tout comme lui en fait... il regarda un peu autour de lui tout en se dirigeant vers la chambre d'Akalie qu'elle avait déjà ouverte. Puis il remarqua qu'elle commençait à enlever se vêtement, il devint rouge sur le coup mais s'aperçu qu'elle avait sa robe de nuit sur elle déjà.

« Je suis bête... J'ai oublié de te demander si tu voulais prendre quelque chose dans ta chambre. »

Sur le coup c'est vrai que c'était un peu bête, parce-qu'il n'avait rien pour dormir cette nuit, à moins de se mettre en... sous-vêtement... Yan rougit un peu à l'idée, Est-ce qu'elle accepterais qu'il se mette ainsi ?

« Enfin, tu peux dormir comme tu veux... Je... veux dire... tu vois. »

Puis Akalie alla dans son lit immédiatement, gênée de la situation apparemment, mais le pire, c'est qu'elle venait de penser à la même chose que lui, serait-ce le destin ? Enfin... peut-on parler de destin vraiment à ce stade là ? C'était juste l'amour de deux personnes qui se comprenaient l'un et l'autre, même si la timidité l'emportait un peu sur leur parole, ce qui faisait que des fois il y avait certaines situation qui paraissait être ambiguë alors que non... et si pour cette fois c'était oui ?
Sans même réfléchir et penser aux conséquence, il se mit en sous-vêtement et se dirigea vers le lit de sa bien aimée pour la rejoindre sous la couette, commençant à se serrer contre elle et lui caresser les cheveux, puis la joue, pour finir par l'embrasser. Après ce moment là, seul nos deux protagonistes sont au courant de ce qu'il s'était passé dans cette chambre nuit là, une nuit douce et chaleureuse entre deux personnes qui cherchaient depuis tant de temps l'amour de leur vie, ou de leur seconde vie plutôt.




Veux-tu connaître mon histoire ?
♣ Veux-tu voir mon journal ? ♣
Code couleur ~ #EC9D01
♥ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥
Invité
avatar
Invité
Re: Vivre ou ne pas vivre, telle est la question. - Mar 18 Fév 2014 - 12:48
J'adore comment le pauvre Ritsu se fait "mettre dehors" par Akalie xD C'est meugnon tout plein, et le Yan avait l'air d'en avoir bien besoin. Cela dit, pour des timides vous êtes bien rapides, hop direct dans le lit ! J'veux pas savoir en détails ce que vous y avez fait petits pervers.

Yan Lando : 525 xp
Akalie Shemany : 460 xp

Xps attribués : Yep
Vivre ou ne pas vivre, telle est la question.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Etre ou ne pas être, telle est la question
» « Vivre, c'est lutter contre les démons du coeur et du cerveau. »
» « Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger. » [Tous.]
» OLI || ON PEUT VIVRE CENT ANS SANS VIVRE RÉELLEMENT UNE MINUTE. MONTE LÀ HAUT AVEC MOI ET ÇA SERA UNE MINUTE OÙ TU AURAS VÉCU
» Être ou ne pas être un Newel, telle est la question.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs :: Chambres des élèves-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page