Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Double jeu, cartes sur table

Aller à la page : Précédent  1, 2
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Double jeu, cartes sur table - Ven 20 Déc 2013 - 22:48
Double Jeu,
Cartes sur Table
Eh bien, ça s’avérait plus simple que ce qu’elle pensait. L’homme faisait déjà disparaître son arme. Un instant, Nasline songea à un coup en traître. Elle aurait tant aimé le laisser approcher et l’embrocher comme un banal morceau de viande. Oh voui il n’aurait manqué qu’un peu de cuisson pour rendre le tout parfait. Une grande gueule à la broche ! Miam miam !

Elle retint un sourire mesquin. Si elle changeait d’expression maintenant, il risquerait de refuser la trêve. Or, elle n’avait d’autre choix que de le soigner si elle ne voulait pas ressentir la même douleur que lui jusqu’à ce que la nature fasse son travail à son rythme, en cicatrisant la plaie qu’elle venait de créer. Elle l’avait appris à ses dépens à la découverte de ce pouvoir amusant. Elle pouvait rompre la cohésion des cellules superficielles, mais en contrepartie elle ressentait la douleur de l’ennemi. Comment un don si fascinant au départ pouvait devenir aussi débile en un clin d’œil ? Probablement un contre coup de cette foutue dualité. Elle et son hôte n’avaient décidément pas été gâtées à la distribution des domaines de divination. Un don puissant et fascinant, bridé par cette dualité qu’elles représentaient.

Et pour rendre leur situation plus précaire encore, elle sentait la fatigue de ce corps lui retomber dessus comme une masse. Il lui fallait lutter, conserver le contrôle et, par-dessus tout, ne rien laisser paraître.
« Ok, va pour une trêve... mais à une condition. Tu devras......m’accorder un gage. »
Elle l’avait laissé s’approcher, conservant un air insouciant, comme s’il ne représentait plus aucun danger. Dans le même temps, elle avait rangé les couteaux papillon à leur place tout en les conservant tout de même à portée de main. L’homme s’était avancé jusqu’à se pencher sur son visage et elle lui avait souri. Elle n’avait fait aucun mouvement de retrait. Bien au contraire, elle s’était redressée de manière à être plus droite, de manière à lui faire front, fière et hautaine, réduisant encore un peu la distance entre leurs deux visages.

Pourtant, il faut reconnaitre que les derniers mots eurent un effet splendide sur la jeune femme. Malgré elle, elle vacilla, eut un mouvement de recul et son regard se fit plus dur. Plus de sourire, plus de provocation, seulement de la surprise et du soupçon, voilà ce qu’exprimait le visage de la blonde. Elle le fixa un instant, réfléchissant à cent à l’heure. Qu’est-ce qui lui soudain ? Une envie subite de retomber dans l’adolescence ? Pourquoi pas un jeu d’Action ou Vérité, hein ?

Un vague sourire se dessina sur les lèvres de Nasline. Alors il voulait jouer à ça ? Il voulait profiter de sa supériorité du moment ? Les hommes…
« Très bien. Jouons. »
L’air décidé, elle lui tendit sa main blessée. Se serrer la main pour sceller un « pari », ça se faisait n’est-ce pas ? Elle n’aurait qu’à maintenir le contact assez longtemps pour soigner la main blessée de son adversaire et la sienne par la même occasion. Et se retenir de le prendre par surprise… C’est qu’elle était joueuse la Nasline.
« Tu veux me proposer un bras de fer c’est ça ? Fais gaffe, ma petite blonde a quelques atouts ! »
Nasline émit un petit rire, ce n’était pas un mensonge, mais les atouts en question n’étaient pas tellement voués aux bras de fer…M’enfin, on fait avec ce qu’on a, n’est-ce pas ?



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Double jeu, cartes sur table - Dim 29 Déc 2013 - 19:32





♦ Double jeu, cartes sur table ♦
« Et rien dans les manches ♪ »

Un léger recul, à peine perceptible. Son équilibre brisé. Il n’y avait pas de place pour la surprise et l’hésitation dans son jeu, la situation ne lui laissait pas de marge suffisante pour se le permettre. Sur ce terrain là, elle ne pouvait rien prévoir.

Pourtant elle accepta, tendant sa main tremblante pour sceller leur accord. Elle prenait le risque. A pieds joins dans la gueule du loup. Quoi qu’en y réfléchissant, c’était bien la meilleur option. Et la plus amusante, aussi, mais pour qui ? Un sourire plus large s’afficha sur le visage du traqueur. Il avait déjà l’idée du sort qu’il allait réserver à cette demoiselle, une idée des plus... rafraichissantes.

« Tu veux me proposer un bras de fer c’est ça ? Fais gaffe, ma petite blonde a quelques atouts !
- Je n’en doute point, mais notre jeu sera tout autre. »

Il lui sera finalement la main, lui laissant quelques secondes pour soigner son œuvre  lorsqu’il remarqua l’effet de son pouvoir. Destruction et régénération, c’était cela son pouvoir. C’était toujours difficile de cerner ce qu’était vraiment un don si étrange par de simples observations, mais ce n’était pas important.

Tout ce qui comptait à présent, c’était leur petit jeu. Et c’était à lui de jouer.

« Avant de commencer, un changement de terrain s’impose. Je suis certain que la clarté lunaire ferait ressortir votre teint à merveille. »

Oui, cela lui allait bien, particulièrement avec ce sourire sinistre dont elle avait le secret, il avait pu l’observer à la fenêtre tout à l’heure. Et ce rire cristallin, résonnant en écho sous les astres... qui aurait pu rêver d’un plus parfait accord ?

Seryel s’écarta et pivota gracieusement, un bras tendu vers sa princesse l’invitant à le suivre. Sept étages à descendre dans ces grands escaliers silencieux et vides. Le jeune homme ouvrait la marche, légèrement en avance, ses sens veillant distraitement à ce qu’elle ne lui fausse pas compagnie ou ne tente pas de fourberie. Elle avait déjà eut ce qu’elle voulait, ne restait que leur accord pour la retenir. Une princesse devait respecter sa parole, mais la vie lui avait apprit à se méfier de ce genre de choses. L’honneur n’était pas une vertu si répandue qu’on aimerait le croire, bien tristement.

* * * * *
Une brise fraiche vint les accueillir à la sortie. Il jeta un bref coup d’œil à sa compagne en passant la porte qui ne se refermerait pas derrière eux. Sans doute avait-elle sa part de responsabilité dans cette effraction, elle ou celle qui lui servait de pantin. Mais qu’importe, ce n’était là qu’une simple curiosité.

Continuant leur chemin sous les étoiles, leurs deux esprits arrivèrent devant la grande fontaine de Deus. L’eau qui s’y versait scintillait de milles feux sous la lune, retombant dans le bassin sous un doux clapotis se mêlant au sifflement du vent. Seryel se retourna face à son jouet, se plaçant entre la fontaine et elle, ses yeux bleus plongés dans le rouge des siens. Une poupée qui n’avait pas peur de se mouiller... et une princesse qui le faisait brûler d’envie de lui refroidir ses ardeurs. L’avait-elle déjà compris ? Il n’en laissait rien paraitre, mais le théatre de cette scène pouvait lui laisser matière à réfléchir.

Mais quoi qu’il en soit, il était déjà trop tard pour retirer son pion. Le tour du philosophe n’était pas encore terminé.

« Les étoiles vous aiment bien, offrez-leur une prestation qui les éblouira. »

Nouveau sourire alors qu’il s’approchait d’elle, posant une main sur ses épaules et la basculant doucement en arrière, l’autre sous ses jambes pour la soulever à la manière d’un jeune marié portant celle avec qui lui venait de lier sa vie pour l’éternité. Une scène bien amusante.

Malheureusement, la princesse n’allait pas rester bien longtemps dans les bras de son preux chevalier. La surprise le lui avait sans doute fait oublier durant ce court instant, mais l’eau de la fontaine allait bientôt l’accueillir. Un dernier souffle de vent dans leurs cheveux, un dernier regard échangé.

Adieux.

** SPLAAAAAAASH !! **
« J’accorde à ce plongeon une note de 8 sur 10. »

Il étouffa un petit rire, observant la jeune femme trempée dans son pyjama rose. Rien à ajouter. Son expression suffisait d’elle-même. Allez, à ton tour... fais mieux si tu peux !
© Fiche codée par Shim
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Double jeu, cartes sur table - Dim 5 Jan 2014 - 17:51
Double Jeu,
Cartes sur Table
« Je n’en doute point, mais notre jeu sera tout autre. »
Un voile passa brièvement dans les yeux écarlates. Une pointe de soupçon, légère, à peine perceptible. Puis leurs mains se joignirent, scellant le pacte qui, elle s'en doutait bien, ne serait probablement pas à son avantage. Le flux magique passa dans les doigts fins de la blonde et s’immisça dans la peau de son adversaire. Peu à peu les cellules s'activèrent, se multiplièrent, s'organisèrent. C'était un chantier étonnant, rapide et précis. A la douleur qu'elle ressentait déjà s'ajouta la douleur qu'elle prenait à l'homme. Sans cesser de fixer son adversaire, la jeune femme serra les dents, pestant contre ce don à la fois stupide et merveilleux. Quand enfin, le travail fut achevé, elle retira prestement sa main et la secoua distraitement, tandis que la douleur se dissipait enfin.

Sa main vint au contact de l'autre et elle retint un grognement, le regard dur, tandis que l'homme reprenait la parole.
« Avant de commencer, un changement de terrain s’impose. Je suis certain que la clarté lunaire ferait ressortir votre teint à merveille. »
Un petit rire bref échappa à la blonde. Qu'est-ce qu'il préparait celui là ? Il n'était décidément que sournoiserie ce fichu professeur de philo. En même temps, fallait être dérangé pour enseigner une telle matière.

Une vague idée de surnom pointa le bout de son nez dans un coin de son esprit et elle sourit en attrapant le bras que l'homme lui tendait. Dès que l'occasion se présenterait, elle lui fera part de son nouveau surnom. Nul doute que ça allait lui plaire. En espérant qu'il ait un minimum de culture cinématographique, sinon sa blague allait tomber à l'eau.

Bras dessus, bras dessous, ils descendirent les sept étages. Nasline cala sa démarche sur celle de l'homme autant que ce corps fatigué le lui permettait.

Fière, elle le suivit sans broncher. Elle aurait eu milles occasions de fuir, mais c'était renoncer définitivement à la victoire et elle avait du mal à l'accepter. Elle allait faire ce gage. Qu'importe l'épreuve qu'il allait lui imposer, elle relèverait le défi et lui rabattrait le caquet. Non mais.

Finalement, ils parvinrent, après plusieurs minutes de marche, à la fontaine de l'académie et Nasline jeta un vague regard suspicieux à son adversaire. Que pouvait-il avoir en tête le fourbe ?

Déjà, il se tournait vers elle, la fixant d'un air sournois. Les sourcils de la jeune femme se froncèrent.
« Les étoiles vous aiment bien, offrez-leur une prestation qui les éblouira. »
Un sourire, une main sur ses épaules et Nasline ne put que prendre un air surpris avant de se sentir basculer.
« Que... ? »
En moins de deux, sans même s'embarrasser de son accord, l'homme l'avait pris dans ses bras. Les doigts fins de la jeune femme se posèrent sur les épaules de l'homme dans le but de le repousser et leurs regards se croisèrent. L'homme semblait amusé par la situation, la femme, elle, n'était pas bien à l'aise. Prise de court, elle n'était même pas en mesure d'exprimer son mécontentement. Et ce n'était pas faute d'avoir un mauvais pressentiment quant à la suite des événements.

Et plouf. Voilà qu'elle atterrissait violemment dans la fontaine, éclaboussant les pieds de son tortionnaire.

Sous le choc, les fesses et le dos douloureux, le souffle coupé, Nasline lâcha un profond grognement.
« J’accorde à ce plongeon une note de 8 sur 10. »
Les yeux de la blonde se relevèrent vers l'homme légèrement hébétée. Le doré et le rouge se livraient de nouveau une bataille.
*Enfoiré de Gollum ! Raaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!!!!!!*
*Stop ! Nasline ! Du calme !*
Le rouge eut le dernier mot, le doré fut renvoyé dans ses buts et son regard se fit foudroyant.
« Ça t'amuse espèce de Sournois ? »
Les poings de la jeune femme se serrèrent et elle se releva tant bien que mal pour se placer face à l'homme, les pieds encore dans l'eau, légèrement voûtée par la douleur dans son dos
« T'as quel âge rappelle-moi ? Je vais te saigner et changer l'eau de cette fontaine en sang, tu vas voir ! »
Remontée à bloc, la blonde aux yeux écarlates fit un pas en avant, posant le pied sur le rebord de la fontaine et eut tout juste le temps d'écarquiller les yeux en sentant son pied glisser, avant de retomber en arrière.

Atterrissant de nouveau dans l'eau, Nasline lâche un cri furieux en cognant des deux poings sur le sol.
« Bordel de merde de pantoufles à la con ! »
Toujours assise dans l'eau, elle releva la tête fièrement vers son adversaire et tendit un index furieux vers lui.
« Toi ! Hors de ma vue ! »
Ses joues se gonflèrent en une expression de colère plutôt comique et elle se redressa de nouveau tant bien que mal, l'index toujours menaçant.
« Si tu déguerpis pas, je te fais la peau, Gollum ! »



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Double jeu, cartes sur table - Mer 8 Jan 2014 - 15:39





♦ Double jeu, cartes sur table ♦
« Vers l'infini et eau delà... »

La pauvre ne réalisait pas encore ce qui lui arrivait. Elle resta assise dans l’eau quelques instants, les pupilles tremblantes, comme si son esprit l’avait quitté. Malheureusement, cela n’avait pas suffit à la blonde pour reprendre le contrôle... dommage, il eut été amusant de voir quel genre de réaction elle aurait eut. Nasline se releva tant bien que mal et commença à râler dans le vide, le traitant de sournois. Et d’un côté, elle n’avait pas tord, son coup l’avait complètement désarmée. Une vraie douche froide, si on peut dire.

« T'as quel âge rappelle-moi ? Je vais te saigner et changer l'eau de cette fontaine en sang, tu vas voir !
- Retiens à l’avenir qu’on ne me défie pas sans se mouiller. »

C’était à la fois à mourir de rire et mignon en même temps. La moue boudeuse sur son visage lui donnait un air assez comique, bien que le pourpre de ses yeux n’en restait pas moins sinistre. Mais il suffisait d’une action pour faire penser la balance du bon côté. Un pied sur le rebord glissant, une pantoufle qui dérape... et un deuxième plongeon pour la route.

Cette fois, il ne ria pas, restant impassible face à la situation. Il venait à s’en demande si ce n’était pas calculé pour autant de ridicule du même coup. C’est qu’elle était fourbe, et cela lui allait bien de se ridiculiser en public. Enfin, de son point de vue de traqueur. Pas sûr que la princesse apprécie à ce point d’amuser la galerie. De majesté à bouffon, cela faisait un sacré dépaysement.

« Toi ! Hors de ma vue ! Si tu déguerpis pas, je te fais la peau, Gollum ! »

Revoilà sa petite colère en mode gamine grognonne, tellement craquante qu’on voudrait lui frotter affectueusement la tête en riant. Et ça se voulait menaçante... Cependant il n’oubliait pas que derrière ce clown se cachait une folle lunatique tout à faire capable de joindre le geste à la parole. Quoiqu’à sa place, il irait plutôt me coucher afin de limiter la casse jusqu’à demain.

« Gollum ?
- Je pense qu’elle fait référence à ton côté sournois.
- Oh, un compliment. Charmante élève que vous avez-là. »

Ca, on pouvait le dire. Même si l’idée d’avoir une hystérique imprévisible dans un cours ne le laissait pas tranquille. Mais ayant déjà idée du personnage, il savait qu’elle n’attaquerait pas de face. Sournoise. C’est qu’ils faisaient bien la paire, ces deux là.

Après avoir dévisagé la menaçante gamine encore en train de patauger, Seryel n’hasarda aucun commentaire et tourna simplement les talons, prenant la direction de sa chambre. A ce moment, la marque bleue sur ses pupilles s’évanouissait, laissant place au philosophe habituel.

« Bonne nuit, mademoiselle Aryia. J’espère que vous trouverez solution à vos problèmes... »

Il laissa la fin de sa phrase en suspend, portée par une faible brise nocturne. Deux êtres victimes de la même malédiction, l’un l’utilisant et l’autre cherchant à s’en débarrasser. Il se demandait s’il était seulement possible de rompre ce contrat d’une quelconque façon, qui sait ? Quoi qu’il en soit, ce n’était pas ses affaires.

En revanche, Nasline... Eux seront amenés à se revoir très vite.
© Fiche codée par Shim
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6589

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Double jeu, cartes sur table - Jeu 6 Fév 2014 - 18:31

Sympathique rencontre que voilà. On sent bien la tension grimper au fur et à mesure, même si au début vous donnez l'impression d'en faire trop :p (Bawi, à la base c'est juste deux personnes paumées dans une bibliothèque, on dirait que vous allez vous sauter à la gorge direct xD) Enfin bref, rp agréable à lire, mise en page très jolie, orthographe presque parfaite, continuez comme ça les enfants o/


Ethan : 805 xps
Topaze : 755 xps

Xps attribués : Yep



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Contenu sponsorisé
Re: Double jeu, cartes sur table -
Double jeu, cartes sur table
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» "Cartes sur table", nouveau magasin de jeu de société sur Auxerre
» ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül
» ECW Double Tables 1995
» Double type
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Grande Bibliothèque-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page