Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Au bord de la rupture...

♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Au bord de la rupture... - Lun 14 Oct 2013 - 15:54
La jeune demoiselle et enseignante déchue par la même occasion dormais presque profondément, tandis que Yan était toujours là, sur le coin du mur après qu'il se soit réveillé presque en sursaut... Tremblant comme une feuille morte, tout ce qu'il s'était passé, pourquoi est-ce que ça avait eu lieu ? Elle lui faisait peur, elle était douce et méchante à la fois, elle était capable du meilleur comme du pire, il devait partir et vite... il n'avait pas le temps de reprendre toute ses affaires, tout ce qu'il avait pris c'était un sous-vêtement, son pantalon, qui était à moitié déchiré et son casque qui traînait juste côté, peu importe ce que diront les autres, sa survie passait avant tout... doucement, mais sûrement, il avança sans bruit jusqu'à la porte, sortant le plus discrètement possible, en essayant de ne pas faire grincer ou claquer la porte.
Il pris l'escalier, essayant toujours de ne pas faire de bruit, la peur s'était emparé de lui, plus il avançait et plus il redoutait que la jeune femme, aussi douce que diabolique se réveille et le tue sans la moindre hésitation...

Enfin, il était sortis de ce bâtiment, seulement il ne faisait pas chaud, et il pleuvait averse, encore... décidément, le temps jouait contre lui, et ça amusait presque mère nature de le voir souffrir autant, pourtant il n'avait rien fait de mal. Il n'avait pas de tendre à perdre avec ses pensées futiles, il se prit la tête avec les mains pour se ressaisir et décida de courir à vive allure, seul, à moitié nue, et pied nues dans la nature sauvage qui ne demandait que ça, un jeune garçon en guise de repas.

Tandis que son corps se mutilait après chaque ronce qu'il effleurait, chaque cailloux sur lequel il marchait, il ne pouvait cesser de penser à ce qu'il pourrait bien trouver comme excuse après être partie plus d'une journée dans la nature, et surtout, revenir dans un état aussi pitoyable... seulement voilà, quelque chose lui revint en tête... ou était l'académie ?! Il avançait sans savoir où aller, il était tellement perturbé et qu'il préférait courir loin de cet endroit plutôt que de prendre son temps à chercher son chemin.
Environ plus d'une demi-heure plus tard, épuisé, Yan ralentit sa course, et s'arrêta, se demandant où est-ce qu'il était, reprenant son souffle, et un peu de son calme, il décida de s'envoler malgré la pluie et le vent qui commençait à souffler, il ne maîtrisait pas encore parfaitement ses ailes, alors voler par ce temps là était dangereux pour lui qui n'avait pas trop d'expérience de vol... il regarda aux alentours et avaient repéré un chemin, il redescendit et se dirigea vers ce dit chemin, peut-être allait-il enfin retrouver la voie vers l'académie, une fois arrivé, il l'emprunta, mais ne sachant pas quelle direction prendre, il chercha un panneau, ou une indication... en vain. Il ne devait s'attarder là-dessus et décida de prendre à gauche, et courra de nouveau à toute hâte... et après un moment, il trébucha, se cognant l'un des deux genoux le premier... il n'arrivait pas à se relever, il était épuisé, physiquement et mentalement. Il n'avait pas rien mangé depuis hier, et le traumatisme qu'il avait subit n'arrangeait en rien les choses, il perdait presque espoir de retrouver un jour l'académie... tout ce qu'il fut capable de faire, c'était de se mettre dans un coin, assis sous un arbre, recroquevillé sur lui-même, l'eau dégoulinant sur lui, et ses larmes qui se mêlaient à cette eau venu du ciel... gelé et seul, Yan ne voyait pas comment il pourrait s'en sortir cette fois... c'était bel et bien la dernière fois qu'il partait à l'aventure sans rien dire à personne...




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6545

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6640/6000  (6640/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Mer 13 Nov 2013 - 2:35
Une nuit horrible que Rain venait de passer là. Longue, brûlante, et douloureuse à la fois. C'était là le prix à payer pour récupérer son bras, sacrifié lors de sa mission sur Terre en compagnie de Lev. C'était là la souffrance à endurer quand on ne pouvait pas s'offrir les soins des infirmiers de l'académie sans trahir sa couverture et l'existence de la mission accomplie... C'était là les conséquences de cet horrible breuvage qu'elle a dû concoter elle-même à l'aide d'un livre trouvé à la bibliothèque. En espérant qu'elle ne se soit trompée nulle part. La bouche pâteuse et les yeux fatigués, Rain s'était redressée sur son lit, avec difficulté certes mais elle y parvint sans aide, c'était déjà ça. Son regard morne scanna les reliefs de sa chambre qui ne l'accueillait qu'à de rares occasions. Ici, elle n'avait simplement pas eu le choix.

C'était le seul lieu qui pouvait lui permettre d'être un minimum discrète avec son bras en moins. D'ailleurs, celui-ci avait repoussé durant la nuit, preuve qu'elle était meilleure en la réalisation potion curative qu'en cuisine. En revanche, ce n'était pas vraiment une régénération complète. Elle pouvait palper la présence du membre mais ce dernier ne sentait rien, ce qui signifiait qu'il était encore hors d'usage. Sans compter qu'il manquait une bonne couche de tissus musculaires encore. Miam. Enfin, il ne fallait pas trop en demander, sa potion était plutôt basique, les plus puissantes demandant un certain savoir-faire mais surtout des ingrédients introuvables. Elle venait de faire repousser les os, les nerfs, les tendons et une partie des tissus, c'était déjà pas mal.

La jeune femme glissa ses jambes hors du lit, avant de se saisir de son kit médical et d'y chercher son rouleau de pansement. Difficile de se panser le bras avec une main mais au bout d'une bonne demie heure de combat acharné, ce fut chose faite. Une écharpe pour ne pas laisser le bras bouger comme bon lui semblait et elle était prête. Prête pour quoi ? Quelle question. Reprendre ses rondes voyons... Il ne fallait pas qu'elle glande de trop, et puis elle avait un rapport à remettre du côté de la Guilde aujourd'hui. Pas de quoi se reposer donc. Après une douche digne d'une performance de cascadeur de haut niveau, ce fut au tour de ses vêtements de lui donner du fil à retordre. Tant bien que mal, elle parvint à se rhabiller et passa la cape du Conseil par-dessus ses épaules de manière à bien cacher son bras estropié. Puis elle attrapa son écharpe et la jeta autour de son cou, avant d'enfin se diriger vers la sortie.

En chemin, elle fit un bref détour par la cafétéria pour se chercher de quoi se remplir la panse, tout en restant à disposition des surveillants et gardiens qui désireraient lui faire part de quelque élément notable au sein de l'académie. Et il s'avéra que ce jour-là, ils étaient particulièrement nombreux, ce qui monta vite à la tête de la membre du Conseil. Aussi, elle décida de passer le reste de sa journée hors de l'enceinte de l'établissement, histoire d'avoir la paix un minimum. Alors, après avoir pris de quoi grignoter en cas de nécessité, car elle ne perdait pas de vue qu'elle était affaiblie par sa longue nuit et ses blessures, Rain prit la route vers l'extérieur, l'au-delà du portail.

Dehors, il pleuvait, mais la jeune femme n'était nullement dérangée par les gouttes. Elle avançait, les sens aux aguets, attentive tout en restant décontractée. Machinalement, elle était venue toucher ce bras partiellement retrouvé, une fois seule. Logiquement, il lui faudrait donc une deuxième nuit pour tout récupérer. Ah, la poisse quand-même. Et dire qu'avec le domaine divin d'un infirmier compétent, elle serait déjà à nouveau opérationnelle. Mais là, cela risquait d'être compliqué. Plus compliqué que prévu. Sa mission sur Terre avec Lev n'était pas censé se savoir chez les renégats alors se pointer à l'infirmerie, auprès d'éventuelles taupes, avec un bras en moins, alors qu'on était juste censé mater les étoiles et courir sur les toits, ce serait un peu moyen.

Mais trêve de pensées futiles. Voilà qu'une présence se faisait sentir devant elle. Une silhouette était recroquevillée sous un arbre, Rain pouvait le voir depuis sa position. Prudente, la jeune femme s'avança tout de même dans sa direction. Au fur et à mesure qu'elle avançait, elle le reconnut. Yan. Mais qu'est-ce qu'il faisait là assis sous la pluie ? Sa douche était cassée ou quoi ?

Approche en douceur. La membre du Conseil parvint auprès du garçon mais demeura debout devant lui et parla avec le plus grand calme. Une attitude neutre, comme d'habitude.

- Ne restez pas là, Monsieur Lando, ou vous allez attraper froid.

Il suffisait de le voir, pour savoir qu'il n'était pas au meilleur de sa forme et qu'il n'était pas là pour le fun. Plusieurs marques de brûlures et d'ecchymoses trônaient sur sa peau... Qu'est-ce qui lui était arrivé encore ?

- Êtes-vous dans la capacité de vous lever tout seul ? ajouta-t-elle sur le même ton, prête à lui tendre sa main valide s'il la demandait.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Ven 15 Nov 2013 - 3:48

La pluie battait de son plein gré, le jour était levé depuis peu, mais il faisait tellement sombre encore, sombre... oui... c'était actuellement l'état du cœur du Yan, il était plongé dans l'obscurité la plus total, tout était si noir... il ne savait plus vraiment où il en était, au final, est-ce que c'était une bonne chose de rentrer ? Qui pouvait bien se soucier de quelqu'un comme lui, quelqu'un de si faible, si fragile émotionnellement... Pourquoi pensait-il ça ? Espérait-il au fond de lui que quelqu'un vienne le chercher quand même malgré ce qu'il venait de se dire ? Ce n'était pas en se recroquevillant sur lui même, essayant de protéger son coeur du mieux qu'il le pouvait que les choses s'arrangeront, et ce n'est pas non plus comme ça que quelqu'un le trouvera... il se leva donc, marchant, marchant... encore et toujours, mais il avait si peu de force qu'il ne marcha que très peu de temps, se mettant à nouveau en dessous d'un arbre, essayant de s'abriter de cet intempérie, seulement l'intempérie ne touchait pas que la nature, les émotions humaines également, il pleuvait... abondamment, on ne pouvait pas dissocier ses larmes de celle de mère nature qui assistait à cette scène, et qui avait sans doute vu la torture de Yan, impuissante, elle ne put que regarder cette scène d’effrois.

- Ne restez pas là, Monsieur Lando, ou vous allez attraper froid.

Qui était-ce donc ? Un regard vers le ciel, Rain ? C'était bien elle, elle était là, devant lui, que faisait-elle ici ? Comment l'avait-elle trouvé ? Trop de questions en même temps tournaient dans sa tête, non... elle n'était là que parce-que c'était le hasard, mais en même temps il était heureux que ce soit elle qui l'ait trouvé, il ne savait pas pourquoi mais au fond de lui, il voulait que ce soit elle qui le trouve, il voulait être proche d'elle, être sous son aile, c'était un sentiment bizarre qu'il ressentait au fond de lui, il ne savait pas lui-même ce que c'était, puis il remarqua qu'elle déposa son regard sur ses multiples blessures. Il tenta de les cacher tellement il avait honte de lui, honte de tout ce qu'il s'était passé avec cette enseignante déchue...

- Êtes-vous dans la capacité de vous lever tout seul ?

Se lever ? Non... impossible... il était vidé de toute force quelconque. Ah si... il y avait bien un truc qu'il savait faire encore, pleurer, pour ça il avait de la force, il se sentait tellement pitoyable, et pourtant il savait que son maître n'aimait pas ça, entendre quelqu'un brailler avait le don de l'insupporter, il le savait mieux que quiconque et pourtant, il ne pouvait pas s'arrêter, se sentant coupable de tout ce qu'il s'était passer il y a de cela une demi journée désormais presque, une nuit en la présence d'une charmante compagnie ne se refusait pas en général, mais encore fallait-il que cette compagnie ne soit pas couplée à une cinglée et une obsédée. Rien que de repenser à ça Yan mit ses mains sur son crâne, essayant de chasser toute ses images qui allaient le hanter pour un petit bout de temps maintenant...

- Non ! Sortez ! Sortez de ma tête !

Yan se tordait de douleur, surtout mental, il pétait littéralement les plombs, c'était trop, si faible... il était si faible... tellement qu'il aurait préférait mourir dans cette maison plutôt que Rain la voit dans cet état. Si Rain ne le connaissez pas, on aurait pu croire que c'était un fou échappé d'une camisole auquel on l'aurait mis pour trouble de la personnalité, mais en réalité il était plus troublé par ces images de cette nuit qu'autre chose, Yan n'avait aucun dédoublement de personnalité, et pourtant on aurait presque pus le croire avec ce qu'il venait de dire. Il n'avait même pas remarqué le visage de Rain qui était fatigué, ne ce souciant que de sa petite personne, quel égoïsme de sa part...




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6545

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6640/6000  (6640/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Sam 16 Nov 2013 - 17:44
Le ciel était lourd d'humidité. Les gouttes tombaient avec acharnement, la pluie s'efforçant de nettoyer cette terre de ses souillures. Son odeur caractéristique planait dans l'air, de même que ce concert discret, froissé par les sanglots du garçon accroupi sous l'arbre. Celui-ci, en remarquant la présence de son mentor, s'était mis à se tortiller de douleur, comme si un mal intérieur l'avait saisi brusquement. Il cria à des êtres invisibles de sortir de sa tête, sous les yeux de la jeune femme qui lui servait de maître. Aucun indice d'inquiétude n'apparut sur le visage de cette dernière, qui était restée de marbre. Des mèches noires s'abattaient trempées devant ses yeux neutres, impassibles, donnant l'impression que le spectacle qui s'offrait à elle était dénué de tout intérêt. Immobile, droite, Rain demeurait là, devant son élève qui semblait au bout du rouleau aussi bien physiquement que psychologiquement, montrant une passivité qui ne lui ressemblait pas.

Comment se faisait-il qu'il soit là, hors de l'enceinte de l'académie ? Qu'est-ce qui avait bien pu le mettre dans cet état ? Que lui était-il arrivé ?

A ce moment-là, étrangement, aucune de ces questions ne traversa son esprit.

Non, il n'y eut là aucune interrogation intérieure. Rain se contentait de recevoir les informations. D'observer sans émettre de suppositions.

D'écouter.
De ressentir.

Lorsqu'elle se décida à bouger à nouveau, ce fut pour saisir la cape du Conseil qui reposait sur ses épaules pour la laisser tomber sur celles de son disciple. Avec un seul bras valide, cela allait être difficile pour le transporter, alors autant faire en sorte qu'il n'attrape pas froid. Toujours sans un mot, la jeune femme se rapprocha de l'arbre sous lequel le garçon était assis et se laissa glisser sur le sol. Elle resta là, assise, enveloppée dans son mutisme et son manteau, son bras blessé serré contre son corps, près de Yan tout en gardant une certaine distance. Une simple intuition, inexplicable, mais Rain pensait que cela était important de lui laisser un espace vital dans ce genre de circonstance.

Que c'était à lui de décider quand il voudrait se relever.
Que c'était à lui de décider quand il voudrait lui dire.
Que c'était à lui de décider quand il aurait besoin d'elle.

La balle était dans son camp, et bien que la membre du Conseil ne pouvait pas affirmer avoir tout son temps, pour Yan, elle pouvait faire une exception. Elle n'était pas suffisamment présente à ses côtés pour pouvoir lui refuser ça. Si elle l'avait été, sans doute qu'il n'en serait pas là. Mais elle ne pouvait pas. Il n'était pas la seule personne qu'elle se devait de protéger.

Et la pluie continuait de tomber sur les deux jeunes divinités, sans se presser.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Dim 17 Nov 2013 - 1:07
Yan avait toujours ses mains sur sa tête, fermant les yeux, essayant de chasser comme il le pouvait ses mauvaises images, pensées... Il ne savait vraiment plus où il en était, c'était quelque chose de traumatisant mine de rien ce qu'il avait vécu, seulement on ne s'en rendait compte qu'à l'instant "T", et c'est à cet instant que vous vous dites qu'il est trop tard pour vous en rendre compte car le mal a déjà été fait. Toute l'eau ruisselait sur son corps, et il ne faisait plus rien pour s'abriter de cette pluie, comme s'il voulait éponger toute cette perversité, ce désire dont il avait eu honte... puis quelque chose était venu le couvrir, qu'est-ce que c'était ? Une cape ? Il leva la tête, c'était la cape du conseil de Rain qu'elle venait tout juste d'enlever pour le protéger de la pluie... il voulait se retenir de pleurer encore plus, elle était si gentille avec lui, mais ne le montrait pas. Son regard s'arrêta sur l'une de ses mains qui était bandée, qu'est-ce qui avait bien pu se passer ? Avait-elle été blessée ? Décidément il formait un duo de blessure en tout genre. Puis elle vint s'asseoir à côté de lui sans trop s'approcher, pourquoi ? Gardait-elle ses distances à cause de cette scène ? Il ne savait plus quoi penser de toute façon, il ne voulait plus penser à rien, juste... se libérer... et si la seule manière de se libérer était de tout raconter ? Ou plutôt... presque tout...

- Il... Il y avait cette femme... Commença-t-il d'un ton hésitant en se refermant encore plus sur lui-même, se couvrant avec la cape également que lui avait passée Rain. Cette femme aux cheveux vert... elle était dans ce vieux bâtiment, où je m'y était réfugié pour ne pas recevoir l'averse sur la tête, puis elle m'a assommée, et... et...

Il avait du mal à continuer, les sanglots lui monter à la gorge, c'était dur de parler de ce genre d'expérience, enfin, façon de parler, ça avait beau faire partis des tristes aléas de la vie, s'en était pas moins humiliant pour la victime...

- Et elle m'avait attaché... puis elle a commencé, à faire... toute sorte... de choses...

Puis il finit par éclater en pleure mettant sa tête sur les genoux de Rain, il n'arrivait pas à aller plus loin, il n'arrivait à lui dire ce qu'il s'était réellement passé, c'était trop pour lui, il n'avait déjà pas une superbe image de lui-même, mais là c'était encore pire qu'avant, il avait été incapable de se défendre... ou de faire quoique ce soit, il s'est laissé prendre comme le pire des débutants, et encore, même lui n'aurait pas été pris dans ce piège, il aurait tout simplement fuit dès le début et puis c'était tout, l'histoire ce serait arrêtée ici, et bien non... Il avait l'impression que la vie l'abandonnait, enfin non... c'était l'inverse, il avait envie d'abandonner la vie pour être exact, vivre était désormais un fardeau presque, il était déjà mort une fois, pourquoi pas deux ? Qu'est-ce que ça changerais ? Au moins il n'aurais plus ça en tête...




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6545

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6640/6000  (6640/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Lun 18 Nov 2013 - 11:51
Avec une patience rare, Rain écoutait le concerto créé par la pluie et les sanglots de son élève. La membre du Conseil le savait sensible mais il en fallait sans doute beaucoup pour le mettre dans un état pareil. En ce moment, il lui paraissait encore plus fragile qu'habituellement, car bien qu'elle avait vu en lui une certaine force, elle ne pouvait nier que Yan n'était pas des plus costauds mentalement. Et s'il en était là, c'était qu'elle, son mentor, celle qui était censée veiller sur lui et son éducation, avait failli quelque part... Enfin, il n'y avait là aucun sentiment de culpabilité pesant dans son coeur, du moins pour le moment. Un regret, un simple regret. C'était bizarre aujourd'hui, elle avait l'impression d'être un peu plus vide de sentiments qu'autre chose. Ou bien ceux-ci avaient déserté pour laisser la détresse de Yan les remplacer ? Était-ce ce que l'on appelait l'empathie ? Cette capacité à faire abstraction de ses propres émotions, à écouter ? Si c'était bien le cas, alors cela signifierait et confirmerait une chose : Rain était capable d'évoluer. Pour une humaine artificielle, ce n'était pas mal.

Puis la voix de son disciple parvint à nouveau à ses oreilles ; sa patience avait payé. La voix en question tremblait, comme si à tout moment, elle allait se briser pour de bon. Comme leur propriétaire, d'ailleurs. Celui-ci se mit donc à formuler des mots entrecoupés, que Rain écouta sans émettre le moindre son ni exprimer la moindre once d'émotion. Une femme aux cheveux verts... Il n'y en avait pas trente-six milles à l'académie. Pas seulement une non plus mais cela réduisait considérablement le nombre de personnes potentiellement concernées. Surtout si la femme en question avait la manie d'attacher autrui après l'avoir assommé et de lui "faire toute sorte de choses". Bien évidemment, Rain n'était pas assez tordue ni connaisseuse sur ce plan-là pour se douter de quoi que ce soit, mais de toute manière, peu importait. Oui, peu importait ce que cette femme, dont elle avait bien une petite idée de l'identité, avait fait à son élève, le résultat était là. Et le résultat n'était pas joli à voir, c'était sûr...

Pendant que son regard s'assombrissait, amenant une voile sur son visage neutre, Yan était venu se reposer sur ses genoux et pleurer de plus belle. Toujours silencieuse, Rain attendit à nouveau, que ses pleurs se calment, pour prendre enfin la parole.

- La femme... Était-ce une renégate répondant au nom de Kym Mäss ?

Évidemment, il était aussi possible qu'il n'ait pas eu l'occasion de connaître son nom. Après tout, les bourreaux ne s'amusaient pas tous à se présenter à leurs victimes. Dans tous les cas, c'était un détail presque aussi insignifiant que le reste. Même si Yan se révélait incapable de lui répondre, cela ne l'empêchera pas de faire peser ses soupçons sur cette femme en première et de mener une enquête. La vengeance n'était pas dans ses prévisions, Rain n'avait pas le temps de courir après qui que ce soit, mais si cette Kym lui en laissait l'occasion, elle se ferait un plaisir de la réduire en bouillie.

L'ancienne professeur fouilla alors son sac de son unique main valide et en sortit un bout de pain. C'était censé être son casse-croûte mais apparemment Yan en avait plus besoin qu'elle alors... Elle lui tapota le crâne avec, tout en prononçant ces mots sur un même ton impassible :

- Avalez-moi ça et tâchez de reprendre des forces.

Cependant, elle changea d'avis et retira le bout de pain au dernier moment et se releva, marchant quelques pas pour se planter devant Yan. Tout en jouant avec la nourriture, la jetant en l'air et la rattrapant de sa main valide à intervalle régulière, Rain enchaînait :

- Rien n'est gratuit dans la vie, Monsieur Lando, pas même la vie elle-même. Alors levez-vous... et battez-vous. Méritez-la.

Demander à quelqu'un de brisé de se battre ? Que de folie... Néanmoins, se morfondre n'était pas une meilleure solution. Autant la vie pouvait être précieuse, autant la mort pouvait gratuite. Vision guère optimiste d'une arme vivante qui avait passé son ancienne vie à ôter des vies par centaines. Ce poids, ce fardeau, ce sang qui souillait ses mains, si bien qu'elle n'en serait jamais déchargée, elle aurait pu refuser de le porter et d'abandonner... Mais tout ce qu'elle aura subi, enduré jusque là, n'aurait servi à rien. Elle serait morte faible, lâche, inutile... Inexistante aux yeux de tout le monde, mais surtout de soi-même.

Alors parfois, il était nécessaire de briser net pour éviter que cela se développe dans le mauvais sens. Enfin, Rain n'était pas là pour l'anéantir, simplement pour l'aider. Et comment aider un faible si ce n'était tâcher de le rendre plus fort. Comment rendre plus fort quelqu'un... si ce n'était le repousser dans ses derniers retranchements ?



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Mar 19 Nov 2013 - 21:20
- La femme... Était-ce une renégate répondant au nom de Kym Mäss ?

Les pleurs avaient cessé, pas parce-qu'il connaissait ce nom, bien au contraire... mais il se pourrait que ce soit bien elle, dans ce cas-là Rain avait déjà fait sa rencontre, mais comment ? Lors d'une mission ? Sans doute... cependant il essaya de chercher dans ces vagues souvenirs pour voir si jamais elle ne lui avait pas révélée... impossible de se le rappeler, il ne saurait même pas dire si oui ou non elle l'avait dit. Il se gratta la tête il avait beau chercher non décidément il ne trouvait pas c'était impossible de savoir.

- Je... non... tout ce que je sais c'est qu'elle a été enseignante ici... à la Deus Academia.

Puis Rain chercha dans son sac et en sortis un morceau de pain, allait-elle le lui donner si gentiment ? Ce serait tellement beau et généreux de sa part et il en avait bien besoin, elle vint également lui tapoter le crâne avant de lui dire "- Avalez-moi ça et tâchez de reprendre des forces.", et alors qu'il tendait la main vers le morceau de pain, ce dernier s'éloigna et Rain avec, se mettant à seulement quelque pas devant lui et jouant avec le morceau de pain, à le balancer de haut en bas avec sa main pour l’appâter sans doute et il ne s'y trompa pas...

- Rien n'est gratuit dans la vie, Monsieur Lando, pas même la vie elle-même. Alors levez-vous... et battez-vous. Méritez-la.

Si Yan avait encore la possibilité de sourire il l'aurait fait, elle ne changera jamais, mais d'un autre côté, n'était-ce pas le mieux à faire pour lui ? Il était sûr que Rain ne pensait pas en mal, qu'elle ne jouait pas avec lui mais qu'au contraire, elle l'obligé à se relever et à aller de l'avant. Un jour il la remerciera pour ça... mais pour le moment il était plutôt concentré sur le morceau de pain qui lui tendait les bras et qui ne demandait qu'une seule chose, qu'on arrête de le secouer pour qu'il puisse finir ses jours en paix dans un système digestif, dans celui de Yan de préférence.
Un petit effort... c'est "tout" ce qu'il fallait pour atteindre le Graal. Un petit effort qui se révélait être une montagne à gravir, lui qui était déjà à bout de force, il allait devoir puiser dans des réserves d'énergies qui n’existaient déjà plus, même du repos ne suffirait pas à reprendre totalement son énergie, mais il le fallait, non... il "devait" le faire, il n'était pas devenu son élève pour finir par être assisté par cette dernière, était-ce là l'image qu'il voulait montrer de lui à son maître ? Celle qui l'avait pris sous son aile ? Celle qui l'avait protégé au péril de sa vie ? Bien sur que non... il agrippa l'arbre du mieux qu'il put pour se soulever lui-même, montrer à Rain qu'il était capable de se lever, qu'il était fort... ou plutôt, qu'il n'était pas faible, fort c'était peut-être un peu trop pour lui encore, mais au moins il reconnaissait sa vrai valeur, il savait quel recul il fallait prendre sur lui-même, ce qui lui permettait de s'améliorer encore plus et plus efficacement.

Encore un petit effort, mettre un pied à terre au lieu du genoux... se relever, encore, et encore, jusqu'à se tenir droit. Mais pour cela il devait encore lever ce deuxième genoux qui était au sol, et redresser se dos qui était rond, comme si ce dos ne pouvait même pas supporter la tête de notre personnage qui semblait remplis de désespoir avant de voir Rain se pointer comme une fleur presque en fait, en même temps, qui s'attendrait à rencontrer quelqu'un dans ce genre de situation ? Il fallait vider cette tête de ce désespoir, de cette peur qui le hantait, cette peur de revoir la tête de cette femme... se vider de cette humiliation qu'il avait subit... et ça devait passer par relever la tête déjà, car depuis tout à l'heure son regard se portait vers le bas, relever la tête, redresser ce dos, puis pour finir, se tenir sur ses jambes, avec seulement les pieds qui touchent le sol... voilà qui était fait, le regard défiant celui de son maître lui prouvant qu'il n'avait pas abandonné la vie, pas encore... il n'y avait pas besoin de mot pour lui parler, elle avait déjà tout compris dans ce regard... du moins, c'est ce qu'il pensait.




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6545

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6640/6000  (6640/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Mer 4 Déc 2013 - 22:49
Une enseignante. Etait. Deux mots qui avaient suffi à cerner l'identité du mystérieux personnage qui avait été à l'origine des malheurs de Yan. Le verbe au passé, utilisé inconsciemment par son élève, en disait long sur le statut de la femme aux cheveux verts. Si elle avait été professeur, c'était qu'elle ne l'était plus et que par extension, il s'agissait d'une renégate. Là, tout se précisait, car déjà qu'il n'y avait pas trente-six milles renégates aux cheveux verts, mais alors celles ayant exercé un poste de professeur auparavant… Il n'y avait pas de toute, celle qui avait pu causer du tort à son disciple était bien cette tylf nommée Kym Mäss. Cette confirmation obtenue, Rain n'en dit cependant rien. L'état mental de Yan passait avant tout, et pour elle, il n'y avait pas quarante milles solutions pour ça.

La cape du Conseil glissa des épaules de Yan lorsqu'il se releva tant bien que mal, se servant de l'arbre derrière lui comme appui. Ses genoux semblaient avoir des difficultés à le soutenir, mais ils finirent tout de même par se déplier, redressant ce corps couvert d'ecchymoses. Le regard brûlant planté dans le sien, il paraissait avoir saisi la motivation de son comportement. Il ne voulait sans doute pas la décevoir, mais cette pensée durerait-elle ? Il n'y avait qu'un seul moyen de savoir ça, du moins du point de vue de Rain. Pour tester la solidité d'une planche, autant marcher dessus non ? Elle avait décidé depuis le début de ce petit manège qu'elle allait l'aider à aller de l'avant, quitte à lui faire mal dans un premier temps.

Elle continua de jouer avec la nourriture qu'il convoitait tant, jusqu'à ce que l'apprenti se jette sur elle [HRP : Vu avec Yanou ~], bien décidé à lui prouver qu'il n'était pas prêt d'abandonner… C'était ce qu'ils allaient voir. Le morceau de pain atterrit dans la main valide de Rain, qui fit un pas de côté au dernier moment, laissant Yan plonger dans le vide. Elle ne daigna même pas se retourner pour voir si le garçon avait glissé ou réussi à atterrir sur ses pattes ou non. La terre rendue boueuse par la pluie était glissante et tout était possible, mais aussi, tout déplacement en devenait inévitablement plus facile à capter, même pour les moins doués.

- Trop lent.

Elle prit son temps pour reporter son regard sur Yan, comme pour lui signifier qu'elle n'était pas pressée d'en terminer avec lui. Qu'il prenne le temps qu'il lui fallait pour se relever. Et s'ensuivit un nouvel assaut. Puis un autre. La jeune femme n'était pas décidée à lui faire de cadeau. S'éclipsant derrière son dos, elle lui décrocha un coup de pied dans l'échine, l'envoyant ainsi manger les racines d'un arbre.

- Vous vous considérez comme un fardeau pour vos proches, et vous avez sans doute raison.

Allait-il lâcher prise ? Ou au contraire, souhaiterait-il lui prouver qu'elle avait tort ? Dans tous les cas, elle ne prêterait aucune attention à ses réactions. Son regard demeurait impitoyablement neutre, s'acharnant sur ce pauvre apprenti-dieu tout comme cette pluie qui ne voulait pas s'arrêter. Elle attendit, patiemment, inébranlable, impassible aux souffrances du garçon. Jusqu'à ce qu'il se relève et bondisse une nouvelle fois sur elle. S'esquivant à nouveau, Rain se contenta de pivoter sur elle-même et d'envoyer un coup de pied balayer les jambes de Yan, si bien que le corps de ce dernier décolla durant quelques secondes.

- Vous êtes incapable de protéger qui que ce soit.

Le poing qui serrait le pain accompagna le garçon dans sa chute, atterrissage imminent sur le dos annoncé. Les phalanges de Rain se stoppèrent net devant le nez du dieu en devenir de la Terre.

- Êtes-vous bien celui que j'ai accepté d'entraîner ? Permettez-moi d'en douter.

Un genou posé dans la boue, le bras blessé calé contre elle, l'ancienne professeur ne quittait pas des yeux son élève. Ses paroles n'avaient même pas été exagérées pour le coup, elle n'avait pas eu besoin de le faire. C'était vrai, et la vérité avait été prononcée de manière cash. Il n'y avait eu là aucun reproche, ni aucune volonté de le rabaisser. Il s'agissait d'un verdict, purement objectif. Quant à comment tout cela allait être reçu, cela ne dépendait sans doute que de son interlocuteur.

- Soit vous avez un tantinet de volonté, même en tant que faible, et vous vous laissez crever de faim, puisque la mort vous semble être la seule solution pour avoir la paix. Soit vous prenez ce pain, et dans ce cas, vous vous engagez à le manger entièrement, jusqu'à la dernière miette.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1632

Feuille de personnage
Niveau:
13/30  (13/30)
Expériences :
1351/2000  (1351/2000)
Votre domaine: La Terre
avatar
♡ Titanfall ♡
♡ Titanfall ♡
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Jeu 5 Déc 2013 - 0:58
Rain continuait de jouer avec ce morceau de pain, comme si elle l'amadouait ou jouait avec lui... que cherchait-elle à faire ? A lui donner un bon coup de fouet pour qu'il se réveille et se ressaisisse ? Il en avait peut-être besoin au final, Rain ne faisait jamais rien au hasard, que ce soit de manière simple, gentille... ou encore brutale ou méchante, il y avait toujours un but... et en général, ce but c'était pour que Yan s'améliore, mais là il voyait pas en quoi il pouvait s'améliorer, il était juste à bout, autant bien physiquement que mentalement. Seulement il fallait manger, c'était primordial, il n'avait plus que ça en tête, manger, il sauta en direction de Rain pour lui subtiliser le morceau de pain, mais il aurait du se douter que ce genre d'assaut frontale était déjà perdu d'avance avec elle, son maître s'écarta d'un pas à peine lui lâchant un "- Trop lent." Par la même occasion, mais étant trop faible sur ses jambes, il put que se casser lamentablement la gueule par terre, glissant sur le sol boueux... il se retourna, toujours allonger, elle n'avait pas daigné lui accorder un simple regard, et pour une quelconque raison, ceci l'avait presque mit en rogne, pourquoi ne le regardait-elle pas ? Il se leva du mieux qu'il pouvait pour retenter un nouvel assaut, mais c'était de nouveau raté mais cette fois il garda ses appuis pour rebondir dans la seconde d'après, mais elle n'était déjà plus à sa place où elle était il y a seulement une seconde justement, puis il reçu un violent coup de pied dans le dos, elle était passé derrière lui, mais quand ? Quand avait-elle réussi à venir derrière lui ? il finit de réfléchir à ça quand il se mangea les racine du tronc d'où il venait de se lever quelques minutes plus tôt.

- Vous vous considérez comme un fardeau pour vos proches, et vous avez sans doute raison.

Yan ne répondit, non pas qu'il ne préférait pas au risque de s'énerver, non... il ne disait rien et encaisser ces paroles qui étaient vrai... qu'était-il à l'heure actuel ? Juste un adolescent entrain de se plaindre, entrain de faire un caprice sur le fait qu'il ne savait protéger personne... c'est lui qui avait besoin d'être protégé sur le coup, pitoyable... Il se releva avec douleur pour s'acharner de nouveau sur ce morceau de pain, c'était peut-être la fois de trop, en l'espace de quelques secondes il se retrouvait les jambes hors du sol, il était en lévitation presque, avant de faire une chute brutale sur le sol, la pluie ne cessant de tomber... une pluie qui dégoulinait sur son visage, sur son corps, impuissant, démuni, à la merci de son maître, dans une situation de combat réel il serait déjà mort depuis longtemps... mort... oui... peut-être... il l'avait déjà été une fois...

- Vous êtes incapable de protéger qui que ce soit.

Il eut à peine le temps de penser qu'elle avait raison qu'elle tendit le morceau de pain jusqu'à son nez... ou plutôt, les phalanges de la main de son maître qui tenait ce morceau de pain.

- Êtes-vous bien celui que j'ai accepté d'entraîner ? Permettez-moi d'en douter. Dit-elle en s'accroupissant juste à côté de lui.

Considérait-elle que le combat était finit ? Sans doute, pour lui il avait perdu le combat, et puis, elle avait raison, il n'était pas comme ça lorsqu'il la rencontra pour la première fois, il était déterminé à devenir plus fort, il voulait apprendre, et après tant de temps, il se rendait compte qu'en fait il en était toujours au même point, il était faible, incapable de protéger quoique ce soit, si jamais il continuait comme ça, un malheur arrivera sûrement, et il ne se le pardonnera sans doute jamais.

- Soit vous avez un tantinet de volonté, même en tant que faible, et vous vous laissez crever de faim, puisque la mort vous semble être la seule solution pour avoir la paix. Soit vous prenez ce pain, et dans ce cas, vous vous engagez à le manger entièrement, jusqu'à la dernière miette.

De la volonté ? Même en étant faible ? Elle venait clairement de lui donner le choix de vivre ou de crever seul dans son coin... que choisir ? Il aurait tant voulu se libérer, mais qu'en était-il de ce que penser Rain ? Avait-elle accepter de former un être aussi faible que ça, le rendre plus fort que possible pour qu'au final il mette fin à ses jours ? Non... sûrement pas... tout ce qu'il faisait c'était de décevoir celle qui l'avait guidé pendant tout ce temps... il posa une main sur celle de Rain, son regard avait changé cette fois, enfin... pourquoi combien de temps, en tout cas pour maintenant il avait décidé de ne pas mourir, pas maintenant, il n'avait encore rien accomplis, rien fait...

- Je ne mourais pas aujourd'hui. Lui dit-il sur un ton de défi. Je vais m'entraîner encore plus, redoubler d'effort, et vous prouver que je serais capable de me battre à vos côtés comme votre égal.

Oui... cette fois, il allait devoir s'y mettre sérieusement, il allait s'entraîner, et il prouvera à son maître qu'il sera capable de se battre, et surtout, de protéger... Il ne pourra jamais se considérer comme fort d'ici là, non... jamais... pas tant qu'il ne lui aura pas prouver le contraire. Il améliorera ses techniques de combat et son pouvoir, et lui montrera qu'elle avait eu tord de le considérer comme une faible, bien que dans l'immédiat ce soit vrai... il ne pouvait pas disparaître avec une telle image de lui. Ah ça non... jamais il ne permettra à qui que ce soit de lui ôter la vie tant qu'il ne lui aura pas prouvé ça... puis il s'exécuta à obéir, manger le morceau de pain jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien du tout de ce morceau, était décidé à vivre jusqu'au lendemain, voir même plus, c'était certain...




♣️ Veux-tu connaître mon histoire ? ♣️
♣️ Veux-tu voir mon journal ? ♣️
Code couleur ~ #EC9D01
♥️ 祝大家新年快乐, 就算你们不知道读中文 ♥️
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6545

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6640/6000  (6640/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Au bord de la rupture... - Jeu 5 Déc 2013 - 18:03
En silence, les deux protagonistes se toisaient. La suite ne faisait pas de doute, au vu du regard de Yan, et Rain sut avant même qu'il n'ouvre la bouche ce qu'il allait dire. Néanmoins, elle espérait, et le but de toute cette démonstration était bien ainsi, que cet épisode l'aura suffisamment marquée pour qu'il s'en souvienne à l'avenir. Quelqu'un d'autre, à sa place, aurait sans doute primé la manière douce, aurait pris le pauvre garçon dans ses bras et l'aurait assuré d'être toujours à ses côtés, de le soutenir quoi qu'il arrive, et autre discours touchant et guimauve. Ce n'était pas le genre de chose que Rain pouvait promettre, malheureusement. Elle ne pouvait pas lui mentir, lui dire qu'elle serait toujours à ses côtés, ni qu'elle serait toujours là pour l'épauler. Encore moins lui dire que plus personne ne lui fera jamais de mal. Si aujourd'hui Yan en était là, c'était aussi parce qu'elle n'avait plus autant de temps à lui consacrer, et ce n'était pas du jour au lendemain qu'elle pourrait changer la donne. La bataille divine venait à peine de voir ses prémices apparaître.

La seule chose à faire, c'était de faire en sorte qu'il devienne plus fort, dans tous les sens du terme. Le biceps ne faisait pas tout, il fallait également qu'il soit solide et qu'il ait un minimum d'indépendance, pour pouvoir progresser seul quoi qu'il arrive. C'était le cadeau qu'elle pouvait lui faire, en tant que mentor.

- C'est ce que nous allons voir.

Un léger sourire apparut furtivement sur les lèvres de Rain, qui finit par se relever, sans se soucier de la boue qui tâchait son pantalon. Ce n'était pas comme si elle avait l'habitude de s'en mettre partout de son vivant de toute manière. Puis, elle se rendit ensuite près de l'arbre où était échouée la cape du Conseil, qu'elle ramassa, passa autour de ses épaules, avant de revenir auprès de Yan. Pour la première fois, elle lui tendit la main. Oui, elle venait de lui tendre une main, pour l'aider à se relever, alors qu'habituellement, elle l'aurait simplement laissé se débrouiller seul, quitte à aggraver ses blessures. Aucune expression chaleureuse sur son visage, qui était demeuré de marbre, seul son geste laissait entendre une bienveillance.

- Rentrons.

Sans plus de cérémonie, ils prirent la direction de l'académie. Bien que n'étant pas très tactile, Rain fit un effort pour soutenir un minimum son élève, dont l'état ne s'était pas amélioré, inutile de préciser grâce à qui. Mieux valait pour lui éviter de choper la crève, quand-même. Sans aucun doute que son corps ne dirait pas non aux soins offerts par l'infirmerie de l'académie, il devait de toute manière commencer à s'habituer. Après tout, ils étaient tous les deux des abonnés aux bobos. Et encore une fois, la membre du Conseil ne put être que de passage, son rôle ne l'autorisant pas à rester trop longtemps auprès de son élève. Même si ses manières d'enseigner n'étaient pas les plus douces, elle se rendait compte qu'au final, ce côté maman poule était beaucoup trop présent chez elle. Il fallait bien qu'il s'endurcisse, un jour ou l'autre, non ?



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Au bord de la rupture... - Jeu 5 Déc 2013 - 18:21

Il est dur de parler de 'joli' rp dans de telles conditions. Pourtant, malgré les larmes et la douleur que l'on ressent très bien, ça reste beau. Il n'y en a ni trop ni pas assez. Le rendu est juste et c'est ce qui fait la véritable beauté du rp, le rendant touchant. Et comme quoi, combattre le mal par le mal, ça marche.
Rain, t'es vraiment pas tendre des fois. XD

Yan :  440 xps
Rain :  440 xps

Xps attribués : Yep
Au bord de la rupture...
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Au bord de la rupture...
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page