Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Des ombres du passé ressurgissent devant eux [Partie 2]

♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Des ombres du passé ressurgissent devant eux [Partie 2] - Lun 14 Oct 2013 - 7:11
"Si tu ne veux même pas aider notre seigneur, alors tu ne mérites même pas de vivre! Tu vas payer pour la trahison que tu commet en ce moment."

Sakon marcha lentement vers Vinpap puis, arrivé près de lui, il leva son épée. Il allait l'abattre sur le shinobi, quand une voix arrêta son geste. Vinpap ouvrit les yeux au même moment. Cette... Cette voix. Impossible!

"Sakon... S'il te plait. Abaisse ton arme. Il n'a rien fait de mal."

Le temps sembla s'arrêter. Le shinobi sentait son sang couler de sa plaie, il ressentait la présence imposante de Sakon, pourtant... Rien ne semblait bouger autour d'eux. Mitsunari... Ishida Mitsunari se tenait devant lui, les mains dans son dos, arborant son air calme, ainsi qu'un léger sourire. Sakon recula d'un pas et hocha la tête en plantant son épée dans le sol, avant de lui même poser un genou à terre et de baisser la tête.

"O-Oui mon seigneur."

Mitsunari, sans rien ajouter, marcha jusqu'au shinobi et il s'agenouilla à ses côtés. Il observa la marque laissée par l'épée un moment, avant d'y poser les mains et de se concentrer. Lentement, une cicatrice ce format lentement sur la blessure. Écarquillant les yeux, le shinobi fixa son maitre, alors que celui ci souriait calmement.

"Vous m'avez tant aidé autre fois... À mon tour de vous rendre la pareille."

Vinpap hocha lentement de la tête et il laissa son ancien seigneur lui prodiguer des soins. Cela le fit même sourire sous son masque mais il ne passa aucun commentaire sur toute ce qui se passait. Ils restèrent tous en silence durant ce moment, les seuls sons étant ceux que Sakon effectua en s'éloignant d'une dizaine de mètres, sans rien ajouter de plus, la respiration des trois hommes et les bruits de la ville.

Après environ cinq minutes, Mitsunari se releva et observa son oeuvre. La blessure s'était entièrement refermée, mais il fit la moue en observant les marques apparentes le long du bras de l'homme. Il soupira et baissa la tête, incapable d'y changer quoi que ce soit.


"Il semblerait que j'ai encore beaucoup à apprendre... Pardonne moi pour ton bras, ce n'était pas mon intention..."

Le shinobi sourit et s'assit en tailleur en observant son bras, ne sentant même pas ses blessures. Il observa son seigneur et resta ainsi quelques secondes avant de baisser la tête en signe de remerciement.

"Je préfère un bras marqué, plutôt qu'une absence de bras monseigneur."

Mitsunari éclata de rire et marcha jusqu'à sa tombe en hochant la tête. Le shinobi se redressa et épousseta sa combinaison et il attendit que son seigneur lui fasse signe d'approcher. Ce dernier se retourna et soupira en voyant le shinobi, droit comme un i et immobile. Il roula des yeux et s'approcha de lui avec un sourire aux lèvres, sourire qui ne semblait pas le quitter en fait.

"Nous sommes tous égaux dans la mort cher ami, il n'est pas nécessaire de rester aussi stoïque et officiel, plus rien ne nous y oblige."

Sur ce, d'un tour de main, il fit apparaître une table basse, une gourde de saké ainsi que trois verres. Le shinobi haussa un sourcil, ayant déjà vu des élèves à l'académie faire des choses semblables. Il s'installa donc face à Mitsunari et Sakon s'assit en silence à sa gauche. Le shinobi attrapa la gourde et il remplit les trois verres de l'alcool et ils trinquèrent ensemble, avant de boire leur verre d'un seul trait.

Mitsunari sourit à Vinpap et il reposa son verre lentement, avant de joindre ses mains devant lui et de réfléchir quelques instants.


"Dis moi... Je sais que tu avais une femme autre fois... As tu pu la revoir?"

Le shinobi soupira et il ferma les yeux en baissant la tête. Il réfléchit un instant et se décida à expliquer toute l'histoire à Mitsunari, allant de sa mort, jusqu'à l'instant présent. Il lui raconta ses quelques aventures, ainsi que ses diverses rencontres. Il expliqua à quel point il voulait revoir sa famille, revoir sa femme et ses enfants, mais que tout cela était impossible. Mitsunari soupira et servit un autre verre de saké à tous.

"Écoute moi bien.... Parfois, notre flamme intérieur s'éteint, mais elle sera toujours rallumé par une étincelle provenant d'une autre personne... C'est dans ces moments que nous devons remercier ceux qui l'ont rallumé et leur voué une sincère gratitude. Alors, toute personne te motivant à avancer, est une personne qui mérite ton aide et ton respect."

Le shinobi hocha la tête, mais avant même qu'il puisse ajouter quoi que ce soit, Sakon pris la parole.

"La vie est une série de changements naturels et spontanés. Ne leur résistez pas - cela ne provoque que de la peine. Laissez la réalité être la réalité. Laissez les choses affluer naturellement vers la direction qui leur convient.
Cette phrase fut prononcé bien avant nos naissances, pourtant, elle reflète le moment présent. Tu ne reverras peut être jamais ta famille, mais te voila maintenant avec la possibilité de faire de grandes choses... Ne la gâche pas. "


Le shinobi resta sans voix devant ces conseils si sage de la part de ses anciens alliés. Il hocha de la tête et sourit. Tout était parfait, pourtant... les bonnes choses ont toujours une fin. Tout à coup, la table et les objets disparurent d'un coup. Mitsunari et Sakon hochèrent la tête et partagèrent un regard entendu et ils se levèrent. Vinpap se leva rapidement et il s'approcha d'eux lentement.

"Que... Que ce passe-t-il?"

"Il semblerait que notre temps ici soit terminé..."

"Eh oui cher ami, on dirait que notre devoir était de vous faire réaliser une chose... Que malgré tout les malheurs, la vie continue. Ne vous laissez pas abattre... Repartez de zéro et profitez de cette nouvelle opportunité qui vous est offert..."

"Il n'y a rien de plus facile à dire et de plus difficile à faire que de lâcher prise. Vous voulez vraiment que j'oublie ma famille comme ca? Que je les oublie et que je refasse entièrement ma vie?"

Mitsunari lui sourit et secoua la tête négativement. Le shinobi n'avait pas compris, mais il le réaliserait surement bien assez tôt. Il se contenta d'un salut officiel et il se dissipa tel un nuage de fumée qui s'envole au vent. Sakon sourit et observa son maître disparaître, avant de se solidifier et de lentement se désagréger en un fin filet de terre. Les bras et les jambes disparaissaient dans le sol, mais il continua de lui sourire en fermant les yeux.

"Le déshonneur est pareil à une cicatrice sur un arbre que le temps, au lieu d'effacer, agrandit tous les jours...
Je me suis déshonorer en t'attaquant tout à l'heure... Il semblerait que je te doive bien ca... Mon ami... J'espère simplement que tu ne m'en voudras pas et que tu pardonneras mes erreurs... J'espère pouvoir te revoir un jour... Mon... ami...


Le garde du corps disparut avant de pouvoir ajouter quoi que ce soit et c'est ainsi, que la nuit avec les fantômes de son passé s'acheva pour le ninja. Il resta longtemps immobile, il resta ainsi, jusqu'au levé du soleil, sans bouger ne serait-ce qu'un muscle. Lorsqu'il réalisa finalement ce qu'il faisait, il secoua la tête et marcha jusqu'à la tombe de son maître. Il y posa la main et ferma les yeux en récitant une prière shinto. Lorsqu'il eut finit, il resta immobile et se concentra sur les bruits ambiants, sur les bruits de la nature qui l'entouraient.

"Je sais que tu es prêt pour accomplir de grandes choses... Une nouvelle chance et un nouveau rôle te seront offerts... Saisis les... Et ne les lâche plus jamais, car je sais, qu'ils te seront nécessaire pour continuer d'avancer."

Le ninja sursauta, mais il sourit et il hocha la tête. Il quitta le cimetière et refit le chemin inverse qu'il avait pris et il fit attention pour s'arrêter à l'appartement du jeune garçon et de la jeune fille qu'il avait effrayé plus tôt. Il les vit dormir à point fermé et il soupira en continuant sa route pour son retour à l'académie.
Durant tout le trajet, les seules choses qu'il avaient en tête, étaient le dernier conseil de Mitsunari et... l'idée d'avoir à nouveau des enfants. Cela le fit bien rire au premier abord, mais ensuite... Il réalisa à quel point ce simple désir, était si important pour lui. Il y pensa jusqu'à ce qu'il arrive de nouveau à l'académie. Lorsqu'il arriva, il vit une lettre sur son lit, avec le sceau de l'académie.

Il la lut calmement et il apprit qu'il avait désormais un nouveau poste... Professeur en infiltration. Il y avait une clé, un numéro de chambre, un emploi du temps de cours et un relevé des tâches d'un professeur, ainsi que l'idée globale de son cours. Il sourit et ramassa ses affaires en observant les autres personnes endormies. Il sourit en voyant le jeune homme du nom de Yan, dormant avec une peluche et il quitta, sans un bruit, la chambre.

Bien des choses allaient changer dans sa vie, il le savait... Mais à quel point? Cela, il restait encore à le savoir.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
Invité
avatar
Invité
Re: Des ombres du passé ressurgissent devant eux [Partie 2] - Lun 14 Oct 2013 - 9:57

Très joli rp solo. Cette rencontre et cette réflexion sont toutes à l'honneur de Vinpap. En plus, ça coule tout seul et ça se lit très bien. Franchement, continue comme ça, c'est super.

Vinpap :  175 xps

Xps attribués : Yep
Des ombres du passé ressurgissent devant eux [Partie 2]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission mangemorts ❝ Les ombres du passé (A. DOLOHOV)
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Les Ombres
» René Civil devant le tribunal criminel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Périphérie :: Lieu de culte-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page