Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Un homme et des jumelles

Invité
avatar
Invité
Un homme et des jumelles - Dim 13 Oct 2013 - 21:06
Dans un lieu éloigné de la population deusienne, mais pas encore si loin pour aller se promener dans les terres inexplorées, assez près pour attirer les curieux, encore loin pour éloigner les faibles, un repaire que peu de gens connaissent et évitent d'y mettre les pieds. Ensuite, il y a bien un gars qui n'en a strictement rien à foutre du fait qu'il se trouve dans ce coin, et oui, en ce moment il se trouve dans le poste d'observatoire abandonné. Il n'a pas énormément de raison pour qu'il soit ici, si ce n'est que cet endroit est moins risqué pour se faire surprendre par des curieux,  il pourrait très bien passer un petit moment là-dedans pour le plaisir, genre monter sur le dôme et observer l'académie à partir de là. Allez quoi, cet endroit est placé sur un plateau plus élevé que le normal et il a une vue assez bien dégagé pour voir des gens se pointer. 


Assis, les jambes croisés, ses bras occupés à tenir son énorme fusil de précision qu'est le VKS Vykhlop, regardant à travers son puissant monocle de visé, il peut espionner sans trop prendre de risque et être tranquille tant qu'il ne se fait pas repérer. Il arrive à voir la cour où les élèves se baladent un peu à droite et à gauche, rien de bien particulier dans leur routine, il y a des têtes qu'il ne connait, d'autre oui, il a bien envie de tirer, mais cela ne vaut pas la peine de se faire remarquer hein ? Tout ce qu'il veut c'est observer les comportements du conseil des élèves et ainsi ceux qui pourrait surveiller le passage secret où pourrait intervenir les renégats et le port, d'ailleurs c'est de là qu'il est arrivé et il a dû venir à la nage, laissant la barque, une toute petite barque en bois qui avance toute seule jusqu'au port. Il a bien fait de vérifier s'il n'y avait personne sur la terre ferme avant de s'en approcher, il y a bien deux personnes qui surveillent ce lieu, ils ne vont pas baisser leur garde, même après un moment de paix. 


Alors revenons à maintenant, si l'on dézoomer de son fusil on peut voir Yuri presque à poil, juste son T-shirt et son boxer noir, sa tenue militaire est disposée sur le télescope géant afin de faire sécher vite avant le couché du soleil, d'ailleurs elle doit être sec. Il cesse un instant d'observer l'académie, regardant les environs et regarder la forêt qui l'entoure, si calme, mais qui n'inspire pas le danger, disons le calme de la nature ? Bref, Yuri a tout son temps devant lui, il s'allonge sur le toit arrondi, jambes tendues, craquant au passage ses os un peu engourdis. Son regard observe le ciel presque sombre, le soleil n'est pas très loin de se coucher, il commence à apercevoir des étoiles, toujours aussi sympa quand il a sa bouteille de Vodka... Enfin, il en a pas sur lui, bien dommage. 



Soudain, il entend d'étrange bruit en provenance de la forêt, ça s'approche de plus en plus. Yuri se relève et tente de localiser la source et surprise! Il aperçoit deux filles, non, de belles femmes avec de jolie courbe qui est à croquer, et en plus, avec son fusil, il se rend compte qu'elles sont jumelles. Ce n'est pas tous les jours que l'on croise des jumelles à l'académie, ce serrait une occasion de faire leur rencontre dans ce cas. D'après leur approche, elles ont l'intention de venir dans ce bâtiment, vite! Il doit se préparer pour les accueillir, prenant ses vêtements et retournant à l'intérieur pour se changer, enfin pour se rhabiller. Enfin son béret sur sa tête, il descend de l'étage supérieur pour rejoindre le rez-de-chaussé, il constate qu'il arrive au bon moment. Tout d'abord il vérifie s'il est bien habillé, tout est ok pour lui, donc il s'engage dans l'escalier, descendant lentement, bien qu'il n'y a pas tant de marche qu'il ne mit pas longtemps pour le traverser. Maintenant qu'il fait face à ces jumelles, l'air détendu, bras gauche levé et main droit dans son dos et commençant à les interpeller.

"Salut les demoiselles, bonne idée de venir ici, hein ?" 
Invité
avatar
Invité
Re: Un homme et des jumelles - Mer 16 Oct 2013 - 1:45
Deus, un endroit des plus étrange, des plus déroutants. La propriétaire de ce corps s'était jeté sur ce véhicule qui lui avait ôté la vie, espérant d'être libéré de ce fardeau que je lui avais infligé. Elle avait espéré que ce camion soit la solution tant chercher, l’échappatoire à ces visites nocturnes. Je l'avais poussée dans ses derniers retranchements jusqu'à cette ultime solution.

Et nous voilà, ici dans cet endroit avec cette charmante petite sœur accompagner ses charmants amis. Notre première rencontre fut des plus amusants, un homme au Katanga à qui j'inspirais une certaine peur, un fille avec un étrange poupée, un temple et un école. Je voulais connaître ces lieux, explorer les moindres recoins de ce nouvel endroit. J'avais embarqué ma charmante sœur, non pas pour resserrer les liens entre elle et moi, ceci était de toute manière voué à l’échec.

Nous marchions sur ce sentier, sans dire un mot, juste les bruits de nos pas pour seule compagnie. Nos pas nous menèrent à l'extérieur de cette école, passant les grilles, arrivant devant cet endroit ressemblant à un observatoire. J'en fis le tour, regardant cette bâtisse sous tous les recoins, rentrant à l'intérieur, regardant encore une fois cet endroit sous tous les angles, avant d'entendre une voix nous annonçant que nous avions eu une bonne idée de venir en ce lieu.

Je regardais cette nouvelle rencontre, habiller d'une tenue milita. Je l'inspectais sous tous les angles, me demandant ce que cette personne nous resservait. Mon regard n'avait rien d'amical, ce qui ne changea de l'habitude, il était froid et prêt à lui sauter à la gorge au moindre mouvement à l'encontre de Yoko et moi. Mais je n'avais aucune envie de me précipiter, les gens de ce monde avaient la fâcheuse tendance à cacher leur jeu, ce qui n'était pas pour me déplaire.

Ce monde était rempli de surprise les plus étonnante les unes des autres. Pour moi elle était une promesse d'un amusement des plus satisfaisant, pour mon alter ego un autre cauchemar duquel elle ne pouvait s'échapper. Mais pour l'heure revenons cette personne qui venait nous accueillir dans ce lieu. Je lui adressai la parole avec cette voix froide.

« Et en quoi cela est une bonne idée de venir ici? »
Invité
avatar
Invité
Re: Un homme et des jumelles - Mer 16 Oct 2013 - 22:46
Un nouveau monde des plus intéressants, voilà ce que nous avions gagné en mourant. Une académie où la magie n’a rien d’exceptionnel et où tout peu arrivé, un lieu génial en gros. Notre vie ici, enfin la mienne, Yuko n’étant pas libre de ses mouvements, étaient bien plus intéressante que la précédente, nous avions nous aussi nos propres pouvoirs, qui pour le moment, n’avait rien d’exceptionnel, mais j’avais hâte de voir ce que l’avenir me réserverait à ce niveau-là. Le cauchemar… il y avait de quoi faire dans ce domaine et, Lilith, autant que moi, jubilait déjà à l’idée que nos pouvoirs terrifient et apporte l’horreur aux autres. Un tel domaine divin, comme il l’appelait, m’allait à merveille, après tout, je vois des monstres depuis ma plus tendre enfance, j’étais presque prédestinée à apporter la terreur aux autres.
 
Il y avait aussi un autre point de cette nouvelle vie qui promettait d’être jouissif, notre nouveau boulot. Nous n’étions pas, comme la plupart de ceux présents à l’académie, des apprentis-dieux, nous n’avions donc pas à suivre de cours, non, nous, nous étions les surveillants. Un poste plus qu’intéressant dans un monde comme celui-ci, les étudiants doivent, en théorie, nous écouter et nous sommes censées représenter une certaines formes d’autorité et, je me voyais déjà en abusé. Nous étions après tout dans un monde où il est difficile de mourir, c’est une raison suffisante pour abuser un peu de son autorité et de « jouer » avec les étudiants qui ne respecteraient pas le règlement, ou qui ne me plairaient tout simplement pas. L’occasion pour moi d’en profiter ne s’était pas encore présentée, nous n’étions pas là depuis très longtemps après tout, mais je sais me montrer patiente pour ce genre de choses, alors laissons faire le temps.
 
Pour l’heure, j’avais été, encore une fois, entraînée par ma sœur, qui n’était pas vraiment elle-même d’ailleurs, pour une petite visite à l’extérieure de l’enceinte de l’académie. Ce n’était pas la première fois qu’elle m’amenait avec elle pour explorer les environs, j’avais toujours un peu de mal à comprendre pourquoi elle me prenait avec elle, elle n’était pas du genre à s’intéresser à moi pourtant. Peut-être que Yuko avait plus d’influence sur elle que je ne me l’imaginais, mais ce n’était pas pour autant que nous étions proche, elle n’était pas du genre causante malgré qu’on se ressemble un peu, bien que je sois moins folle et assoiffée de sang qu’elle, du moins c’est ce qu’intérieurement j’essayais de me faire croire, une part de moi savait que je n’étais plus aussi innocente que je l’étais auparavant et que beaucoup de choses avaient changées en moi depuis ces dernières années.
 
Nous marchions donc, en silence, vers cet observatoire abandonné que nous avions vu au loin un peu plus tôt. Nous en fîmes le tour, avant de se décider à y entrer pour en voir l’intérieur, il n’y avait rien d’impressionnant à l’intérieur, c’était un observatoire comme un autre que je pensais désert. Mais il n’en était rien, un homme fit son apparition, il nous salua d’une main, gardant l’autre dans son dos, il devait sûrement cacher quelque chose, une arme peut-être ? Encore un type louche, j’en étais à moitié sûr, il avait la tête d’un psychopathe, c’est du moins ce que me disait Lilith, qui l’observait de la tête aux pieds, ajoutant aussi qu’il était préférable de ne pas se la jouer arrogante, vu qu’on ne savait pas de quoi il était capable. Je n’eus malheureusement pas le temps de lui répondre que Yuko le fit à ma place.
Ne voyant pas quoi rajouter d’autres, je me contentai de l’observer en haussant un sourcil et en croisant les bras, curieuse de voir le genre d’énergumène sur lequel nous étions tombées.
Invité
avatar
Invité
Re: Un homme et des jumelles - Mar 22 Oct 2013 - 20:09
C’est assez plaisant d’entendre la remarque de l’une des jumelles, elles ne doivent pas savoir qui elles ont affaire face à un individu, après tout, si ce sont des nouvelles arrivantes, c’est normal. Puis Yuri aime faire des rencontres avec des nouvelles, fraîchement arrivé à l’académie, deux jumelles, encore une fois, c’est rare d’en rencontrer. Ces demoiselles ayant un air plutôt mature, il pense qu’elles ne doivent pas être des élèves, que sont-elles ? Des repentis ? Avec un passé douloureux et rempli de chagrin, accompagné de morts elles ont commis ? Des professeurs dans ce cas-là ? Même si elles ont tué dans leur passé, elles pourraient très  bien être compétent, dans quel domaine ? Va savoir, mais il faut dire que tous les profs ne sont pas des tueurs et ont eu une vie paisible comparé à notre Yuri. Sinon, pour en revenir dans l’observatoire, elles ont l’air de savoir se défendre, rien que de regarder leur expression sur leur visage, bien qu’elles se doutent de rencontrer un renégat et pour rajouter du niveau, un dieu de la guerre quoi, ceux qui l’ont connu préfère l’éviter, voir même jouer fine que de l’attaquer de front, car son domaine lui permet surtout d’attaquer de front.
 
Bref, une des sœurs jumelles a parlé, et il est vrai qu’elles ne doivent pas être là, dans l’académie depuis longtemps, elles ne doivent pas connaître le danger que se trouve dans cet établissement, ou bien elles savent le danger et aiment ça, ignorance et idiotie, ça rappelle un peu notre soldat. C’est toujours marrant de se balader dans un coin inconnu, mais ça l’est moins quand il s’agit de se faire attaquer par des monstres en tout genre, Yuri en a fait de l’expérience et il sait quoi faire ou comment agir, bien que ce n’est pas souvent dans la finesse ou la discrétion. Alors c’est dans le calme qu’il leur répond.
 
« Et bien ? Vous n’êtes pas au courant du danger que rôde cet endroit ? Mes camarades… D’ailleurs je ne vous ai jamais vu avant. Oh ! Je sais, vous êtes des nouvelles, c’est ça ! Dans ce cas enchanté » dit-il tout en agissant comme un gentleman qui se présenterait devant une lady, enfin deux.
 
Puis il se dit qu’au fond, c’est déjà pas mal de s’approcher un peu plus de ces jumelles pour les attirer vers la guilde noire, pour ça il doit discerner leur envie, leur but puis ce qu’elles pourraient détester. Bien sûr mes camarades, pensez que son camp n’est pas au top de sa forme, il avait remarqué, malgré le nom de guilde noire qui fait quand même peur à la majorité du peuple deusien, il n’en reste pas nombreux pour un si grand projet de leur big boss. Yuri n’est pas très recruteur, ni même un fou furieux qui tire sur tout ce qui bouge, il aime en premier lieu s’amuser, c’est un sens de la liberté offerte depuis qu’il a basculé vers le côté obscur… Elle est pas mal, le côté obscur.
 

« Je me présente, Yuri Dragunov…  Bon très bien, pour une première rencontre ça se méfie, enfin… Puis en quoi c’est une bonne idée ? Parce que ici, on est tranquille, juste pour discuter, discuter de quelque chose de plus palpitant, de passionnant, quelque chose que vous ne trouverez jamais dans l’académie… Alors… » dit-il tout en agitant ses bras comme pour dire si elles pouvaient réagir un peu à sa parole « Prêtes à discuter ? »
Invité
avatar
Invité
Re: Un homme et des jumelles - Ven 1 Nov 2013 - 23:31
Tout cela était vraiment amusant, un homme s’était présenté à nous comme ces hommes dont on donne le nom de gentleman. Il s’appelait  Yuri, Yuri Dragunov, un homme avec qui j’allais peut-être découvrir à quel point le monde pouvait être amusant. Il y avait dans sa personne quelque chose qui me fit sourire, cela était peu dû à sa manière de parler ou encore à cette petite chose qui promettait un amusement sans frontière. Je sourirais donc face à cette promesse que ce monde me faisait.
Une voix se fit entendre dans un murmure, elle était à peine inaudible m’appelant d’une voix frêle, demandant sa liberté, elle me demandait juste un moment, un seul moment de liberté. Ma tête ce secoua essayant de chasser ce murmure gênant, et pendant un instant il se tu me laissant le temps de répondre avec un sourire provocateur.

« Ça dépend de ce dont vous voulez parler, Yuri. »

Ce fut la seule phrase qui sortit de ma bouche, la seule qu’elle me laissa prononcer avant de reprendre ses supplications. Mon esprit fut pris de vertige, ma main se posa sur l’épaule de cette sœur qui m’avait accompagnée en ce lieu. Ce murmure se transforma, doucement en un vent fort, ma bouche se transforma en en un rictus déplaisant déformant mon  visage.
Cette voix était déplaisante et agaçante m’intimant de la laisser sortir, la laisser s’exprimer. Elle criait et criait dans ma tête, tambourina à cette porte afin que je la laisse rentre pour qu’elle puisse reprendre cette place qu’elle m’avait cédée. Mon corps s’appuya de plus en plus sur l’épaule de Yoko. Je pouvais l’entendre me crier «  Laisse-moi, sortir! » Un grognement sorti de ma bouche, mon esprit intima le silence, mais hélas, elle ne m’écoutait guère. De cette main qui s’était posée sur l’épaule de ma sœur, je repoussais celle-ci, m’éloignant d’elle puis faisant les cent pas tout en me parlant une fois calmement , une autre criant sur cette personne qui était invisible , parfois souriant parfois laissant échapper un bruit étrange laissant voir mon agacement.

« Tais-toi !...Tu m’as laissé cette place tu t’es réfugié dans ta peur alors reste où tu es !….. Oh tu en as assez, pauvre petite Yuko. Fallait garder ta place au lieu de pleurer comme une pauvre petite idiote… Rhaaa tu m’énerves ! … Tu reprends ta place, je ferai de ta vie un enfer, alors tiens-toi tranquille petite idiote ! »

Cela continua encore quelque instant, je tournais et tournais me parlant à moi même, laissant les personnes présentes. Et soudain, mon corps fonça vers Yoko, la poussant vers le mur avec une brutalité que je ne lui avais alors jamais montré, appuyant mon avant-bras sur sa gorge tout en criant à mon alter ego.

« Encore une protestation, encore une tentative et je te jure qu’elle sera mon prochain jouet ! Alors, choisis la muselière ou les cris de Yoko sur un plateau d’argent. »

Je savais pertinemment que face à cette sœur mes chances n’étaient que peu existantes, qu’elle avait plus de technique que moi, mais cette menace fit effet et les protestations cessèrent. Je relâchais alors la prise m’écartant de Yoko, reportant mon attention sur notre ami Yuri. Un sourire se dessina sur mon visage, lui parla comme si rien ne s’était passé.

« Reprenons là ou nous étions restés. Quelle est cette chose plus passionnante et palpitante que l’académie ? »
Invité
avatar
Invité
Re: Un homme et des jumelles - Dim 3 Nov 2013 - 0:26
Yuri, c’était donc le nom de cet homme qui se baladait seul dans cet endroit isolé qui était, selon ses dires, un endroit dangereux, chose que je n’avais pas encore entendue, ou bien je n’y avais guère prêté attention. Il disait vouloir discuter de choses palpitantes et intéressantes, choses que nous n’étions pas censées pouvoir trouver dans l’académie. Alors, soit ce mec était on ne peut plus arrogant et narcissique, soit il ne mentait pas et, dans ce cas, il serait peut-être intéressant de l’écouter, bien que je restais méfiante envers lui, tout comme Lilith.
Dark Yuko répondit, avec ce ton provocateur qu’elle avait souvent, que cela dépendait de ce qu’il avait à dire, rien d’inhabituel en somme. Cependant, pour une raison qui m’échappa jusqu’à ce qu’elle ouvre la bouche, elle s’appuya de plus en plus sur mon épaule avant de me repousser et de faire les cent pas en tournant en rond, non loin de nous. C’est lorsqu’elle râla à voix haute que je compris ce qu’il en était, Yuko essayait sans aucun doute de reprendre le contrôle, dérangeant son autre elle, qui était agacée par ce comportement.
Je ne pouvais pas vraiment aider ma chère sœur et mes encouragements ne l’auraient sans doute pas aidée à gagner sa petite guerre mentale, je gardais donc le silence en l’observant. Et quelle ne fut pas ma surprise quand je fus en quelque sorte prise en otage durant ce conflit. Yuko fonça sur moi, me bloquant brutalement contre un mur, son avant-bras sur ma gorge en annonçant que je serais son futur jouet si ma jumelle ne se taisait pas.
Elle ne resta ainsi qu’un instant, mais c’était pour moi, comme pour Lilith un instant de trop. La démone était aussi surprise que furieuse, elle savait tout comme moi de quoi était capable cette autre facette de ma sœur, mais elle ne s’en était encore jamais prise à moi et nous n’étions pas prêtes de tolérer un tel acte et cela pouvait se voir à mes yeux, déjà remplis de haine et de violence. Dark Yuko se retourna vers Yuri pour reprendre là où nous en étions avant ce petit interlude.

C’est une fois qu’elle fut immobile que Lilith, qui se trouvait jusqu’alors à côté de moi, alla se placer devant elle, je la suivis et n’était que deux pas derrière elle. Elle attrapa la gorge et ma sœur avant de la plaquer contre le sol, je fis pareil, à la différence près que moi, j’utilisai une technique d’Aikido pour la mettre à terre, une main serrant sa gorge, oubliant par la même occasion qu’il s’agissait du corps de ma sœur. Je me sentais guidée et poussée par les murmures d’Abaddon à mon oreille, qui désirait plus de violences.

Et c’est avec un ton des plus froids et des plus menaçants que Lilith et moi nous prîmes la parole en même temps, en disant exactement la même chose.

« - Ose refaire ça encore une fois et c’est nous qui nous régalerons de tes cris et TU seras notre jouet. Corps de Yuko ou pas, nous ne nous retiendrons pas. Tu te surestimes beaucoup si tu penses pouvoir avoir le dessus sur nous, mais si tu veux essayer, c’est avec plaisir que nous t’écraserons. »

Je relâchais ensuite mon étreinte avant de me relever et de reprendre un peu et un peu mes esprits et de me calmer, le murmure satisfait d’Abaddon disparaissant petit à petit. J’étais face à Yuko, lui lançant un dernier regard noir, avant de retrouver mon habituel regard neutre et froid. J’allai ensuite m’adosser à un mur, faisant face à ma sœur et à cet inconnu, Lilith à mes côtés.

« - Et si tu nous parlais de ces choses passionnantes et palpitantes qu’on ne peut trouver qu’en dehors de l’académie ? » 
Invité
avatar
Invité
Re: Un homme et des jumelles - Mar 5 Nov 2013 - 22:20
Là… Même pour un narrateur il est difficile de qualifier ce moment type d’un time paradox, les jumelles pourraient être flippant quand elles dévoilent leur côté caché… Plusieurs côtés, qui sait, maintenant ça s’est calmé et elles se concentrent uniquement sur notre jeune soldat, d’ailleurs lui il n’avait rien dit depuis le début, comme figé. Quoi que, en les regardant se disputer avec une personnalité totalement différente, pété un câble d’un seul coup, sans crier gare, c’est qu’il est préférable de ne pas se retrouver entre ces deux-là. Puis… En réalité… Yuri aime les gens qui pètent un câble, comme lui d’ailleurs, avec son double qui lui demande de le laisser place et leur dire coucou ! Je suis son frère !
 
Pas faux de le tenter, seulement ce n’est pas encore l’heure de faire son apparition, peut-être plus tard, qui sait, puis il faut bien avouer que réunir les trois schizophrènes en même temps, ça fait WOUAHOU ! HOLY CRAP ! Et oui, mes camarades, avoir ça sur le dos n’est pas toujours plaisant… Quand ça devient une habitude, du quotidien en fait. C’est pour vous dire qu’avoir un fou dans le crâne c’est un fardeau ! Toujours à vous emmerder dans votre sommeil et vous vous réveiller en plein milieu de la nuit, en sueur ! Mangez mal et vous allez voir comment vous allez sentir le fermier, faites un tour chez les vaches, c’est pas très loin de l’effet. Enfin, Yuri sera heureux de savoir qu’elles ont une envie de connaitre ses intentions. Il ne leur décevra pas, ça c’est sûr et certain, après avoir assisté à ce genre de scène, il n’y a pas de doute possible, alors là non.
 
« Très bien, alors… Je pense que vous vous êtes décidées à vous aventurer un peu en dehors de l’académie, pour… Tuer l’ennuie ? C’est bien ça, n’est-ce-pas ? »
 
Alors pour connaître la réponse à tout, il en connait des rayons lui, l’ennuie. Yuri est bien l’homme qui sortait souvent en dehors de l’académie, pour aller chasser du gibier, qui est un sport noble, pas comme les chasseurs qui traquent leur proie par plaisir, attention, Yuri ramène toujours sa prise pour les cuisiniers, par contre, la tête et la fourrure appartient à lui seul. Oh ! C’est vrai ! Vous devez savoir que sa chambre est bien spacieuse, remplie d’armoire de vodka, d’alcool en provenance de son pays, les armes qui les accroches contre le mur, puis quand il y a de la place… C’est là qu’il accroche ses trophées, il y a de toutes sortes, mais aucun n’est normal. Quand vous partez à la chasse, vous apprendrez toujours des choses sur votre proie, c’est ce qui est arrivé pour notre soldat, quand il devient le prédateur il est plus qu’un homme, c’est un carnivore qui ne cherche qu’à vous dévorer, tout cela en finesse, toujours choisir la meilleure façon de vous tuer.
 
VOUS êtes obligé d’aller vous balader ailleurs que l’académie, mais vous n’avez pas toujours le courage de poser les pieds vers les terres inexplorées, mais voilà, si vous vous sentez assez courageux, ou bien stupide, c’est au choix, alors il en va pour votre vie. C’est sûr, quand vous êtes en groupe, vous aurez plus de chances de survie. Hé ! Vous allez faire quoi quand vous tomber sur un prédateur plus fort que vous ? Vous êtes fait comme un RAT ! Puis… Ce n’est pas comme si vous mourez pour de bon, vous serez ressuscité à l’infirmerie, c’est une bonne chose, mais que cela vous apprendra et connaître sa place dans la société. Un amoureux de la guerre ne connaîtra pas le repos, si ce n’est que de mourir pour de bon, même dans sa tête il en rêve encore, l’amour qui tourne vers l’obsession, puis vers la paranoïa… Chaud tout ça. Pour l’instant, il n’en est pas encore à ce stade, mais ça va venir, c’est promis, ça viendra plus tard et quand c’est l’heure… Vous allez baigner dans le sang. Enfin bref.
 

« Vous savez, ce n’est pas une mauvaise chose de vous promener en dehors de l’enceinte, vous quittez cet ennuie qui vous pourchasse n’importe où dans l’académie, croyez pas que les petits qui commencent à faire le show et prouver qui est le plus fort brise le calme, c’est rien ça, comparé à ce que vous pouvez réellement faire quand vous quittez l’académie. Le plaisir manquant que vous allez bientôt l’éprouver, vous le savez ? C’est… La liberté ! Be FREE ! FREE de n’importe quelle loi, de règle, de responsabilité, du fardeau ! Bien que certain fardeau reste et restera ancré en soi. Regardez-vous ! Vous êtes des déesses, peut-être que vous avez à peine découvert ce monde après votre mort, ça ne vous tente pas de retourner sur terre pour faire ce que vous voulez ?  Libre de vos actions, si quelqu’un vous fait chier, vous lui casser sa gueule, puis plus… Le tuer… Gratuitement ! Ce n’est qu’un exemple hein ? Je suis sûr que vous pouvez faire bien plus que ça… HA ! Regardez-moi ! Vous ne me connaissez pas moi, mais ceux qui sont arrivés bien avant vous me connaissent, si bien que dès que j’arrive DANS l’académie, c’est la panique totale… Vous savez pourquoi ? Vous le savez peut-être, à moins que personne ne vous a pas encore parlé… »
Invité
avatar
Invité
Re: Un homme et des jumelles - Lun 13 Jan 2014 - 20:11
Encore un rp qui commence, qui promet pleins de belles choses et qui ne se terminera jamais. Si ça continue, je vais coller des pénalités aux gens qui terminent pas leurs rps, tiens. /ZBAFF/ Nan, sérieusement, j'aurais été curieuse d'avoir la suite. Je trouve ça dommage qu'il se termine ainsi mais bon, on y peut rien.

Yuri : 235 xps
Yuko : 145 xps
Yoko : 150 xps

Xps attribués : Yep
Un homme et des jumelles
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Observatoire-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page