Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Heure de colle.... NENEC 'EST ?

Invité
avatar
Invité
Heure de colle.... NENEC 'EST ? - Sam 12 Oct 2013 - 10:18
La joue d'ana picotait sous le pansement. Qu'elle plaie d'être déesse de la médecine et de ne pas pouvoir se soigner sois même ! Non, même au delà d'une plaie, c'était un comble, une hérésie !

La petite coupure qui ornait sa pommette était superficielle mais sacrément dérangeante... Et puis... C'est quoi une heure de colle ? Voilà la question qui repassait en boucle dans son crane. La veille, elle s'était battu avec un élève qui l'avait sifflé. Elle lui avait brisé le nez et écrasé les partie (pas définitivement mais un coup de genoux, ça fait mal quand même), elle s'était fait engueulé et avec récolté une heure de colle avec son charmant compagnon... Sauf que voilà... C'est quoi une heure de colle ?

Une question mine de rien épineuse car elle la concernait directement et ne pas y trouver de réponse la titillait fortement.

La médecin avait les avant bras posé sur la rambarde et faisait une moue de six pieds de long. Le vent matinal était fort et elle devait se battre contre chaque mèche de ses cheveux qui lui retombait toute les trente secondes dans la figure. Toujours avec sa sacoche de cuir, un sarouel (ocre celui-ci) elle était couverte du ventre aux épaules en passant pas le cou d'un pull sans manches (mais col roulé) marron.

Elle poussa un soupir. Bon dieu... Que c'était chia** de se poser des question d'une importance trop minime pour se casser la tête dessus mais trop importante pour ne pas le faire. Comme pour se distraire de sa frustration, elle se retourna et sauta légèrement pour se retrouver le c** posé sur la pierre froide. Lorsque la fraîcheur mordante du matériaux passa à travers la fine couche de tissus pour venir chatouiller sa peau, elle ne pu retenir un petit cri. Borde* que c'était froid !

Puis elle ouvrit le livre qui traînait dans son sac ce jour là. Après tout, il n'était que l'équivalent de cinq heure du mat' et elle avait sans doute déjà réveillé la moitié du dortoir, pas la peine qu'elle réveille l'autre.
Invité
avatar
Invité
Re: Heure de colle.... NENEC 'EST ? - Lun 14 Oct 2013 - 17:32
 

Rencontre nocturne 


 


Nuit noir, nuit sombre, nuit ténébreuse, quelque soit les mot utiliser la nuit est toujours décrite tel une ennemie invisible et impalpable. Maîtresses des rêves et refuge des monstres, instant où imaginaire et réalité ne font plus qu'un, le monde éclairé de la lune et par les bougies céleste est pour la majorité des êtres humains un moment de terreur et d'insécurité, du moins en était'il ainsi à une certaine époque. Cependant, vestige de ses temps anciens, les comptes d'horreur ont toujours lieu dans des endroits sombres et inquiétants durant la nuit. Alors aujourd'hui, vu que la vie est plus scientifique, les excuses que l'ont trouve sont souvent les suivante, la nuit réduit le champ de vision, et déforme par ses ombres la réalité.Permettant ainsi, à quiconque de ce cacher ou de commettre des actes impures, la nuit est donc adepte une précieuse alliés pour ceux qui ont des choses à dissimuler, voici donc pourquoi la nuit met encore mal à l'aise nombres de personnes vestiges de peur ancienne et crainte de l'inconnue tel sont les choses qui rendent la nuit effrayante.


Cependant, certaines personnes l'apprécie, principalement les malfrats donnant ainsi raison aux peur viscérales humaines, mais également les artistes en tous genre, car la nuit porte conseil mais apporte également calme et sérénité, de plus l'inspiration est souvent plus forte une fois que notre sombre amie à prit sa place. C'est pour cette raison que cette nuit je n'ai pas dormit occuper à fabriquer la poupée que j'avais promit à Soniya, et à vrais dire cette poupée vas être un chef-d'oeuvre, une poupée bien plus belle que Ori qui était jusque là ma plus belle création. Cette fille, est si gentille et mignonne qu'elle à réussi, non seulement à attirer mon attention, mais aussi à me rendre plus gentille...avec elle du moins. 


Enfin, après tout ce travaille j'avais besoin de m'aérée un peu, je sortit donc sur le balcon non loin de ma chambre, donc je suis toujours l'unique locataire malgré la présence de lit et d'armoire indiquant que je risquerais de recevoir de la compagnie à un moment donner. Bref, je sortit donc sur le balcon et m'assis sur la rambarde avant de m'étirer en baillant. Puis je jette un oeil autour de moi et remarque une jeune femme assise sur le balcon et qui était entrain de lire. Je regarde le ciel brillant de milles feux par cette nuit dégager, en disant à l'attention de ma compagnie nocturne. 

-Du mal à dormir? Où tu voulais observer cette nuit étoilé?


Oui, ce soir je de bonne humeur et quelques peu fatigué si bien, que pour une fois je parle sur un ton doux et dégager contrairement à celui que j'emploie habituellement, à savoir un ton froid et relativement brute. Et puis, c'est une femme, elle n'est donc pas vraiment méchante ni dangereuse, surtout qu'elle à l'air d'être intellectuelle si je me fit à sa lecture. En tout cas sa compagnie est la bienvenue, sinon je risque de m'endormir et de tomber.



[ ps: Pour ce rp, Ymir est en tenue de nuit (a savoir une simple nuisette assez légère.) Je te l'indique afin de différencier par rapport à sa tenue habituel ^^ de plus cette fois elle ori (sa poupée) n'est pas avec elle.]


Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Invité
avatar
Invité
Re: Heure de colle.... NENEC 'EST ? - Lun 14 Oct 2013 - 21:32
Alors que son bouquin se révélait impuissant à lui révéler le pourquoi du comment de l'heure de colle un solution s'esquissa sous la forme d'une voix de femme. 

-Du mal à dormir? Où tu voulais observer cette nuit étoilé?


Elle releva la tête, prise d'un espoir fou. Elle fixa un instant l'élève, referma son bouquin, le posa brusquement, se précipita sur la nouvelle venue. Alors qu'elle n'était qu'à trente centimètres environ de sa charmante camarade, elle la prit par les épaules et se mit à la secouer violemment tout en chuchotant le plus fort du monde (tant et si bien qu'on aurait dit qu'elle hurlait)


-DIS MOI CE QUE C'EST UNE HEURE DE COLLE !

Le stress et la fatigue avait eu raison d'elle. Elle avait les yeux plein d'espérance, elle suppliait de tout son être la jeune femme de lui répondre. Puis, une fois la tension redescendu, elle baisa les bras, comme si la fatigue de toute une nuit blanche venait de lui retomber sur les épaules, elle s’affaissa et leva une main de vaincue.

-Scuse moi... C'est la fatigue, tout ça, tout ça... 

Et elle retourna à sa rambarde. 

-C'est vrai que la nuit est belle.... Au fait, t'es qui ?

Oui, c'est vrai, qui étais cette jeune fille ? Et qu'est ce qu'elle foutait là ? Et merde, pensa-t-elle, à tout les coups, c'était elle qui l'avait réveillé. Mais bon, ce qui est fait est fait. Et la nuit était belle...

Finalement, la question de l'identité de la jeune fille ne l’intéressait finalement guère et le fait de l'avoir réveillé ou non ne lui causerais pas vraiment de cas de conscience. C'était pas comme la fois où elle avait réveillé son maître alors qu'il n'avait pas finit sa nuit de deux heure et qu'elle s'était fait tirer les oreille et avait été de corvée pour le restant de la semaine.

Malgré la pénombre, elle avait pu distinguer la nuisette dans laquelle la silhouette était enveloppée. Peu avant, elle aurait crié au bourgeois ! Mais elle avait finit par comprendre que l'habit ne fait pas le moine et que la nuisette ne rimait pas forcément avec argent et, même si elle avait encore un peu de mal, avait plus ou moins arrêté de jurer sur l'apparence de certaine personnes, qu'elle aurait pu haïr sans même les connaître.

-Et, t'as fait quoi pour mériter la vie éternelle ? 

Voix pointée d'ironie. Mouais, bon, se dire que t'as plus à te soucier de la mort, c'est plutôt sympa en soi, mais ça veut dire que t'as à te soucier de la vie. Et ça, ça, c'est chiant... Alors, oui, fallait mériter la vie éternelle...
Par contre, elle ne savait toujours pas si c'était une récompense ou une punition...

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Heure de colle.... NENEC 'EST ? - Mer 16 Oct 2013 - 17:35
 

Une fille étrange


 


Comme prévue ma question attira son attention, mais..pas de la manière voulu, effectivement sans prévenir elle m'attrape et me secoue énergiquement au point de me donner la nausée et de manquer de me faire tomber quelques étages plus bas. Le tout en me hurlant aux oreilles.

-DIS MOI CE QUE C'EST UNE HEURE DE COLLE !

Et bien bonne question..mais pas la peine de s'énervée comme cela, mais pour l'instant je m'agrippe au rebord pour ne pas me transformer en crêpe. Donc désolé ma belle, mais j'ai plus important à faire que de te répondre.

-Scuse moi... C'est la fatigue, tout ça, tout ça... 


Mouais, bah moi quand je suis crever j'agresse pas les gens comme cela.Alors tes excuses tu peux te les garder! Surtout que t'as faillit me tuer!!!!!!Ok, je suis déjà morte mais c'est pas une raison!Le pire c'est qu'après cela elle retourne à sa place! Quel culot! Tu manque de me tuer et tu repart comme si de rien était après un simple désolé! Ma vieille t'as du bol que Ori ne soit pas là! En tous cas tu m'as énerver.


-C'est vrai que la nuit est belle.... Au fait, t'es qui ?

-Déjà on se présente avant de demander à qui on parle et ensuite j'ai aucune idée e ce qu'est une heure de colle.

Sérieusement elle crois que je vais tout lui dire comme sa ? Elle me prend pour une cruche ou quoi? Déjà que je me livre pas facilement, mais alors là si elle s'attend à connaitre la moindre chose sur moi elle se fourre le doigts dans l'oeil.

-Et la vie éternelle il semble que vivre suffisse, j'ai bien croiser des criminel ici...même pire, la majorité des surveillants et du personnel, en dehors des prof, sont d'ancien criminels si j'ai bien compris.


Je m'étire et me masse les épaules...elle a serrer fort et m'as fait mal en plus...je suis fragile quand même et sa se vois à ma carrure, pas comme elle...son comportement et ses habits rappelle trop un homme...si elle n'avais pas de tel courbes je l'aurais prise pour une travestie...Enfin, j'attires les originaux...




Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Dernière édition par Ymir Porka le Mar 3 Déc 2013 - 19:20, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Heure de colle.... NENEC 'EST ? - Mar 5 Nov 2013 - 10:46
-Déjà on se présente avant de demander à qui on parle et ensuite j'ai aucune idée e ce qu'est une heure de colle.

Bon, ok, elle marque un point. Anaelia secoua la tête d'un air entendu et allait se présenter en bonne et due forme lorsque...

-Et la vie éternelle il semble que vivre suffisse, j'ai bien croiser des criminel ici...même pire, la majorité des surveillants et du personnel, en dehors des prof, sont d'ancien criminels si j'ai bien compris.


Mouais... D'un certain côté, Anaelia n'étais pas non plus exempte de fautes. Elle avait bafoué la vie à plusieurs reprises, avait emmerdé le monde comme elle pouvait tout ça pour finir par se suicider. Elle avait volé pour survivre (enfin, le pour survivre est tout de même une excuse valable) et avait commis des méfaits de petite envergure certes, mais des méfaits quand même. Parfois, on est criminel par obligation, pas par choix. Et le fait de pouvoir se racheter, c'est plutôt une bonne chose.

-J'aurais sans doute pu être de ceux là, tu sais... Anaelia Portegiani, pour te servir.

Elle avait tendu la main en direction de la jeune femme pour que cette dernière la serre, sans être certaine de l'efficacité du geste. Elle avait un grand sourire sur le visage: étonnamment, elle aimait bien cette jeune femme. Une femme. Enfin. Parce que bon, à part Arsen, elle n'avait croisé aucune personne de sexe féminin depuis fort longtemps. Enfin, bien sûr que si, en cours ou quelque part où elle n'avait ni eu le temps de discuter, ni eu le temps de s'intéresser à elles. Et là, elle avait la nuit.

Le lendemain, y'avait aucun cours intéressant et elle sècherait. Parce que voilà. Le sujet du cours de quatre heures qui ouvrait sa journée était véritablement passionnant comme le sujet de n'importe quel cours, mais le professeur avait la fâcheuse habitude d'être désespérant.  Donc, au moins, si elle avait l'air d'un zombie, elle n'aurait pas besoins d'aller en classe. Une pierre deux coups. Une rencontre et une excuse. Super soirée !

Alors que dans son esprit défilait les plans les plus diabolique pour sécher tout le restant de la semaine, elle observa la jeune femme.Yeux bleue, cheveux dorée... Slave. Un nez caractéristique venait confirmer ses dires. Plutôt fluette (si ça se trouve, elle lui avait fait mal à l'épaule, en fait.....), elle était mignone encore en tenue de nuit.

Anaelia bailla bruyamment, s'étirant de toute sa hauteur.

-J'ai faim. J'aurais du emmener un truc à grailler.

Puis, passant sa main dans ses cheveux:

-A la rigueur, ce que je peux faire, c'est aller rapidement à ma chambre et ramener à manger. Je reviens avec un plat de pâtes et on se pose, là, par terre, chacune face à une assiette. T'en dit quoi ?

Étrange proposition, certes. Mais quand l'estomac est plein, les langues se délient souvent et les amitié vont bien. Du moins, c'est ce que la doctoresse pensait à ce moment précis.
Invité
avatar
Invité
Re: Heure de colle.... NENEC 'EST ? - Mar 3 Déc 2013 - 22:13
 

Drôle d'oiseau


 


Au moins mon petit speech semblais avoir fonctionner, la preuve elle se présente..et elle avoue qu'elle pourrais être une criminelle...Je me demande pourquoi elle se considère comme tel, j'avais tuer peu avant de mourir , mais cela ne fais pas de moi une meurtrière, enfin bon moi j'ai une excuse, c'était de la légitime defense, et un bonus cruauté par vengeance. bonus parfaitement légitime je pense....et Deus aussi apparemment vu que je suis élève. Après reste à voir si la justice humaine pense pareil..surement je pense.


C'est après avoir réfléchie à tout cela que je fit attention à son geste...elle m'avait tendue la main, visiblement pour me la serrer comme le fond les hommes...ses porcs immondes suintant le vice et la perversion...Il n'y as bien qu'eux qui se salue avec leurs outils de travail et cela sans se soucier de ce qu'ils ont fait avant...je vous laisse imaginer les immondices possible...pas de doute elle à clairement vécue parmi  les hommes et surement comme un homme pendant longtemps...cet idée me révulse totalement si bien que cela doit surement se voir, de toute façon je n'essaye même pas de le cacher.

- Tu m'as prise pour un macaque? Pour un de ses porcs immonde avec leurs manières? Tu te trompe, jamais je ne m'abaisserais à cela.

J'avais appuyer le dernier mot, montrant ainsi toute mon aversions pour les habitudes qu'ont ses raclures entre eux.J'avais toute fois fais attention de ne pas montrer de colère envers elle mais plutôt envers son comportement trop...masculin à mon goût. Du moins j'espère..D'ailleurs elle était clairement sans gênée, un bâillement bruyant et sans aucune retenue et un étirement qui offrir un jolie petit craquement sonore dans le silence environnant. S'en suivit une remarque adresser visiblement à elle même puisqu'elle semble avoir faim à cette heure...Je pousse un soupir, j'avoue avoir moi-même faim, mais ce n'est pas une raison pour l’exprimer à voix haute. Cependant, elle semble lire dans mes penser..à moins qu'elle soit juste attentionnée ou généreuse.

-Si tu veux...je t'attend ici alors, histoire de ne pas réveiller les morts.


Je dit cela en désignant les fenêtres fermées d'où l'ont pouvais observer l'abscence de source lumineuse prouvant ainsi mes dires...




Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Heure de colle.... NENEC 'EST ?
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Heure de colle.... NENEC 'EST ?
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Une heure de colle ? Non j'ai une meilleure idée...
» Une heure de colle contestée [Ft.Leia M. Steadworthy]
» Première heure de colle mais surement pas la dernière ~ libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page