Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Comment (se faire) sécher en trois leçons

Invité
avatar
Invité
Comment (se faire) sécher en trois leçons - Mar 1 Oct 2013 - 19:49
Les couloirs de l’académie étaient silencieusement déserts. La cause en était les cours dispensés par les professeurs. En ce moment, tous les élèves suivaient assidument diverses leçons dans les salles de classe appropriées. Celles-ci étaient quasiment toutes closes et ne laissent guère échapper de bruit à l’extérieur.
Pourtant, Rohktar décida qu’il passerait plus facilement les portes que le bruit. Doucement mais surement, il échappa à la surveillance de son professeur et s’éclipsa par la porte du fond. Il se mit alors à arpenter les couleurs insonores.

La réalité était qu’il ne séchait pas. Enfin, pas vraiment. Il venait d’arriver récemment à l’académie et sa première rencontre avait coupé court. Il n’avait pas eu le temps de découvrir autre chose que le grand temple à son regret. Pendant dix-sept ans, il avait vécu reclus dans une prison-poubelle et il était profondément heureux de découvrir un véritable monde. Il errait dans les couloirs, admirant les dimensions pharaoniques de l'académie et sa beauté architecturale. Il aimait beaucoup l’académie à vrai dire. Même s’il n’avait jamais vu d’autres bâtiments, il avait la conviction intime que c’était réellement quelque de grandiose et puis surtout vivant.
 
 « -Tu es perdu ? »

La voix surgit de son dos. Rohktar se retourna pour voir une élève qui s’était visiblement absenté de son cours. Elle fit un pas en avant et se dirigea vers la porte la plus proche où elle leva le poing pour frapper.
 
 « -Tu vas retrouver ta salle où tu veux de l’aide ?
 –Je vais me débrouiller. »

Elle lui adressa un sourire et entra sans plus entendre dans sa classe.
Rohktar comprenant qu’il ne valait mieux pas rester aussi proche des salles de classe pour voir l’expérience se réitérer décida de partir un peu plus loin. Il marcha au fil des couloirs et descendit plusieurs escaliers. Après quelques minutes de marche dans les dédales, il finit par se retrouver devant une porte entrouverte. N’entendant aucun bruit en sortir, il se risqua à jeter un œil et ne vit personne.

La salle était très grande, un carré dont les côtés mesurait près de trente mètres. Le toit s’élevait à une bonne hauteur et le sol était entièrement recouvert de parquet. Sur les côtés de la salle étaient rangés des mannequins en bois ainsi que toutes sortes d’armes. Il  y avait des sabres, des rapières, des nunchakus, des tonfas, des masses et plus encore. Cependant, une arme attira l’attention de Rohktar. Il vit une épée dont la forme lui était familière. Il traversa la salle et tira l’arme par la poignée. Il reconnut alors son arme : une épée longue à deux mains ordinaire avec une garde grossière et solide soutenant une lame large. Il se demandait comment elle était arrivée là. Il était bien arrivé ici avec son bijou mais il portait celui-ci lorsqu’il était mort tandis que l’épée…  Il décida alors de tester l’arme.
Il traversa à nouveau la salle et sortit un mannequin d’entrainement qu’il mit au milieu de la pièce. Le mannequin possédait un bouclier sur un bras, un bâton dans l’autre pour symboliser une épée. Il tournait sur lui-même pour porter des contres.
Rohktar prit son arme à deux mains et se mit en position, face au mannequin, l’épée relevée. Il fondit sur le bâton en abattant son arme. Le mannequin virevolta et le bouclier pivota en direction de la tête de Rohktar. Il se feinta, souleva à nouveau la lourde lame et bloqua le bouclier avant de le renvoyer dans l’autre direction. Le bâton revint avec encore plus de vitesse. Rohktar plongea dans le dos du mannequin avec une roulade et se redressa d’un bond pour faire volte-face, la lame collée au corps. Il  y eut un bruit sourd. 
Rohktar recula d’un pas sous le choc. La lame avait bloqué le bouclier mais il avait tout de même subit l’impact. Il s’arrêta pour reprendre son souffle puis vint arrêter le mannequin pour recommencer l’opération depuis le début. Le silence retomba dans la salle et alors il entendit qu’il n’était pas seul. Depuis quand ?
 
 « –Qui est là ? »
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons - Mer 2 Oct 2013 - 16:17
Jace avait finit son cours de la matinée... et avait rencontré la petite Shallia. Fille assez "énergétique" pour ne pas dire autre chose, seulement cette jeune fille avait bien des raisons d'être en colère, encore fallait-il savoir exactement lesquels. Il n'avait pas insisté sur les détails de ses problèmes de cette dernière, jugeant qu'il n'était pas utile pour le moment d'en parler. Un cours doit rester un cours, le côté privé ne devait en aucun cas intervenir...
Jace avait laissé partir ses élèves de classes, pour les laisser s'en aller vers leur futur cours, n'ayant rien dans l'heure qui suivait, Jace décida de se rendre au vestiaire, histoire de se rafraîchir un peu après quelques heures d'exercices physiques. C'est qu'entraîner des élèves, ce n'était pas une mince affaire... aussi mauvais soient-ils... pour la plupart. Seul deux ou trois étaient sortis du lot, une bien piètre classe encore.

Seulement voilà... il ne s'attendait à être en compagnie de quelqu'un autre que lui... ou du moins, il ne s'attendait pas à ce qu'il y ait encore quelqu'un dans la salle de sport. Qui est-ce que ça pouvait bien être ? Un de ses élèves qui étaient resté ici et qui voulait se prendre quelques heures de repos ? Ou alors un élèves d'une autre classe qui n'avait pas cours ? Ou peut-être bien que si mais qu'il avait pas envie d'y aller... et ça, c'était aussi problématique que la première solution... dans tout les cas il fallait le renvoyer en dehors de cette salle.
En sortant et en s'équipant à nouveau d'affaires de sport, il se dirigea vers la dite salle ou plusieurs bruits en sortaient, des bruit de cous d'épées en l’occurrence, qui rentrait en contact avec un bouclier, un bouclier qui était placé sur un mannequin...

Il observa un instant le jeune homme qui peinait à parer un simple mannequin... il s'était arrêté sur le palier de la porte, histoire de profiter de ce spectacle amusant et tout aussi lamentable qui soit... puis après s'être arrêté pour reprendre son souffle, il allait repartir pour en faire des plus belles, seulement il ne reprenait, remarquant la présence de l'enseignant.

«–Qui est là ?»

C'est alors que Jace s'avança, révélant son visage qui était caché dans l'ombre tout en lui répondant.

- Une question plutôt pertinente de la part d'un élève qui n'a rien à faire dans cet endroit.... rétorqua-t-il d'une voix froide.

Seulement il avait bien posé une question et il fallait s'identifier pour que l'élève sache à qui il s'adressait...

- Kayllan, Jace. Professeur de combat à distance. Dit-il sur le même ton. Vous allez me suivre... je suppose que vous avez cours, n'est-ce pas ? Ou alors vous voulez continuer à vous faire ridiculiser par un mannequin ?

Qu'allait-il faire ? Suivre les conseils ou alors rétorquer en l'attaquant avec son katana long ? Quoiqu'il en soit Jace avait ses tonfas bien caché dans son dos au niveau de la ceinture, on ne savait jamais avec ses élèves... ils étaient capable du meilleurs comme du pire. Si jamais il lui venait d'avoir la mauvaise idée de l'attaquer il n'allait rien comprendre à ce qui lui arriverait... jace en venait même à se demander s'il avait besoin de ses tonfas pour le battre ? Il avait un tel niveau en-dessous de cette petite drôlesse... ça en devenait presque comique.
Invité
avatar
Invité
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons - Mar 8 Oct 2013 - 19:18
La silhouette espionne sortit des ombres. Rohktar l’examina presque aussitôt. C’était un jeune homme, aussi jeune que lui, peut-être même plus.  Son visage affichait un air renfrogné dissimulé derrière quelques longues mèches de cheveux noirs. Son attitude n’avait rien d’amicale, l’exacte opposé de l’étudiante qu’il avait croisé plus tôt dans les couloirs. Lorsqu’il prit la parole, le timbre de sa voix confirma l’analyse, glacial et dur.

Il se présenta sous le nom de Jace, professeur de combat. Rohktar esquissa un petit sourire. Cet individu ne pouvait être professeur. Il était bien trop jeune. Seuls les anciens avaient des choses à apprendre puisqu’ils avaient l’expérience. Les jeunes exploitent cette expérience afin de rallier leurs forces pour effectuer des manœuvres réfléchies alors qu’ils n'ont jamais eu ces expériences. Rohktar releva le bras et le plia. La lame de son sabre long vint heurter son épaule dans un bruit sec. Il tourna le dos à son interlocuteur et se dirigea vers le mannequin.
 
« -Enchanté ‘professeur’.  J’ai cours ici. » acheva-t-il en balançant la lourde lame verticalement sur le bouclier du mannequin.

Le bois du bouclier éclata sur quelques centimètres laissant la lame s’enfoncer. Rohktar marmonna et tira un coup sec la lame vers lui. Elle ne se décrocha pas immédiatement et le mannequin commença à lui tomber dessus. D’un coup de pied, il le balança de l’autre côté et le matériel s'effondra sur le sol. Derrière lui, il sentait le regard de Jace sur son dos. Il n’était pas parti. Alors, Rohktar tourna la tête pour croiser les yeux de Jace.
 
« -Encore là ?  »
 
Rohktar le dévisagea. Un professeur de combat à distance n’avait pas grand-chose à lui dire, pour autant qu’il en soit un. Il n’y avait aucune arme à distance dans cette salle si ce n’était des armes contondantes à moyenne et courte portée. Ce n'était pas une salle d'entrainement pour des techniques à distance. Que voulait-donc ce jeune peu accueillant ?
 
« -Tu attends que j’en ai fini avec le mannequin ?  »
 
Rohktar, se mit face à Jace à distance des quelques mètres qui les séparaient. Il plaça ses bras le long du corps. Sa main gauche était ouverte, paume orienté vers Jace tandis que la main droite resserrait son étreinte sur la lourde lame. De toute évidence, la lame pouvait s’enfoncer sans grande peine dans un bouclier mais elle était si lourde qu’elle était peu maniable à une main en combat. Le bras de Rohktar était cependant à l’aise pendant que la lame pointait le sol.

Il fixa les yeux sombres de Jace. Il attendait un mot ou une réaction mais alors qu’il le regardait, il sentait quelque chose de menaçant. Il plia les genoux légèrement, prêt à bondir s’il le fallait. De ce qu’il présentait, Jace n’allait pas plaisanter.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons - Mer 9 Oct 2013 - 16:16
« -Enchanté ‘professeur’. J’ai cours ici.»

Le jeune élève s'adressa à Jace en le prenant de haut, il fit même une sorte de pause... se croyait-il dans un film ? Se prenait-il pour un héros de fiction ? Il y avait de quoi avec tout ça, s'il était nouveau il aurait pu facilement prendre la grosse tête avec sa nouvelle vie et l'attribution de "dont" anormaux, et pire encore, il se retourna ignorant complètement sa présence désormais et continuant son petit manège avec le mannequin, et au lieu de le couper en deux, il se contenta de l'envoyer valser d'un coup de pied. Puis il se retourna, le défiant du regard...

« -Encore là ? »

Jace fronça les sourcils... de quel droit se permettait-il de s'adresser comme ça à un professeur ? Encore une forte tête qu'il allait devoir mâter à grand coup de tonfa... celui-ci avait la tête très dur, donc aucun risque de le blesser.

« -Tu attends que j’en ai fini avec le mannequin ? »

Là c'était trop, attitude désagréable, ignorance des paroles d'un professeur, et tutoiement, c'était trop désormais... Il fallait agir maintenant, mais Jace pensa à ce qu'il s'était dit les première fois qu'il était venu ici, de ne plus agir violemment, ou du moins, pas dès la première intention... malgré son énervement, il se dit qu'il lui accorderait une seule et unique chance pour qu'il se mette à genoux et s'excuse comme il se doit avant de le raccompagner à un endroit où il devrait être.

- Voilà une attitude qui m'est des plus déplaisante... très bien petit plaisantin, si vous avez cours ici, dites moi où sont vos camarades de classe ? Commença-t-il en faisant comme s'il le regardait de haut à son tour, s'approchant de manière menaçante...

On pouvait sentir l'air peser de plus en plus lourd, une atmosphère des moins recommandable venait de s'installer... Jace avait toujours les mains dans le dos, l'élève en face aurait pu croire qu'il se tenait simplement les mains, en réalité il avait les mains sur ses tonfas et les serrés d'une force... remarquable... dira-t-on. Heureusement que ce genre d'arme est asses solide sinon il aurait dû les changer.
Seulement l'élève n'avait pas l'air très coopératif, et qui plus est, il se tenait même prêt à attaquer en cas de danger, et il avait bien raison... il ne devait surtout pas laisser Jace attaquer en premier, ou dans le cas contraire, le combat ne durera pas plus de trente secondes... top chrono... ou peut-être un peu plus vu que son bras gauche le faisait encore un peu "souffrir", il sentait la douleur mais grâce au soin des infirmières de cette école la blessure avait assez guéri pour qu'elle ne s'ouvre pas à nouveau.
Et ce qui devait arriver arriva, à peine arriver à cinq mètre de l'élève, il donna le premier coup, en même temps, n'importe qui d'autre aurait sauté sur le professeur que ce dirigé de manière assez déterminée... C'est à ce moment là que Jace dégaina un seul de ses tonfas et para la première attaque, on pouvait lire de la surprise sur le visage du pauvre jeune homme qui pensait le battre en un seul coup grâce à ses "capacités" de combat au corps à corps.

- Surpris ? Qu'attendiez-vous d'un professeur de combat à distance ? Qu'il ne sache pas se battre ? Commença-t-il en repoussant l'épée petit à petit pour pouvoir approcher sa tête de celui de son adversaire de l'après-midi, pour qu'il puisse lire dans les yeux de Jace sa détermination à l'écraser comme un insecte. J'ai omis de vous dire que ma spécialité était le combat au corps à corps...

Et dans l'instant d'après, il dégaina son deuxième tonfas et frappa l'épée de toute ses forces pour repousser l'élève jusqu'au mur, question de sécurité après tout, il aurait mal vu de lui briser les côtes d'entré de jeu... L'élève n'avait qu'une seule chose à dire et il pourrait s'en sortir indemne.

- Primo, vous vous excusez pour votre impolitesse, secundo, vous me vouvoierait à partir de cet instant. Tertio, vous vous mettez à genoux... et je pourrais peut-être oublier ce qu'il vient de se passer et me contenterais de vous ramener par la force à votre salle de cours. Lâcha-t-il avec tout le calme qui lui restait, c'est-à-dire... pas grand chose... si de la glace pouvait sortir de sa bouche tellement ses paroles étaient froide, il en sortirait...
Invité
avatar
Invité
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons - Ven 11 Oct 2013 - 23:35
Rohktar fléchissait de plus en plus ses jambes. Il s’apprêtait à bondir sous la menace. Il sentait tous ses muscles se contracter au point d’avoir l’impression qu’ils allaient exploser. Une goutte de sueur lui perla sur le front. Il ouvrit grands les yeux pour voir la menace approcher. Jace semblait grandir et devenir imposant telle une montagne, le plongeant dans son ombre. Les épaules de Rohktar se tendirent d’autant plus et l’air chaud commençait à peser sur sa peau. Il en devenait nerveux si bien qu’il se retrouva soudain face à Jace. Il en fut le premier surprit. Quand avait-il bondit ? Il ne le savait pas. Mais il fut encore plus surprit quand Jace para le coup avec un tonfa.

Rohktar plongea ses yeux dans ceux de Jace. Alors que dans les siens se lisait la surprise, ceux de Jace reflétait le mépris et la haine. Le jeune bretteur ne sut pas quoi répondre à l’injonction de Jace et au moment où il sut quoi répondre, il entendit un bruit de métal s’entrechoquer. Un instant, il sentit l’air se déplacer autour de lui. Puis il y eut un éclair noir. Rohktar rouvrit les yeux. Il se trouvait littéralement dos au mur. Sa tête avait tapé le mur du fond et le coup l’avait quelque peu sonné. Il releva la tête vers son adversaire qui se trouvait loin devant lui. Avait-il réellement autant reculé sur l’impact ?
 
« -Vous êtes forts… » Rohktar se dégagea du mur et avança de quelques pas. « Je m’excuse pour l’impolitesse. De toute évidence, vous pouvez vraiment apprendre quelqu’un à se battre. Par contre, me mettre à genou, hors de question. D’abord, je veux vous battre ! »

Rohktar bondit en avant en direction de Jace en lança son bras droit dans une courbe horizontal qui vint taper sur le tonfa de Jace utilisa pour parer. Rohktar tenta une charge à l’épaule mais Jace esquiva sans mal en effectuant un petit pas vif sur le côté. Le bretteur décida alors de porter une attaque par le haut qui fut une nouvelle fois bloquée par un tonfa. Rohktar tenta alors de balayer le sol avec sa jambe mais Jace esquiva d’un petit saut pour retomber à la même place. En fait, Jace ne faisait que parer et éviter les coups sur place. Il ne bougeait pas. Il n’y avait que des yeux méprisants qui suivaient de temps en temps Rohktar. Ce dernier finit par se rendre compte du manège du professeur.
 
« -Vous ne savez que vous défendre ? » provoqua Rohktar. « Je vous pensais meilleur. »

Il n’aurais pas dû. Ce fut la dernière fois que Jace resta passif. Il eut un dernier regard noir. Un violent coup de tonfa fut porté sur une épaule. Il y eu un craquement. Rohktar s’effondra au sol. Son épaule le faisait souffrir. Il lâcha instantanément son épée pour porter sa main à sa blessure. Il avait un genou à terre mais ne tarda pas à se laisser tomber sur le dos au sol, face à Jace. La douleur semblait se répandre comme un poison dans tout son corps, il souffrait de son épaule brisé.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons - Dim 13 Oct 2013 - 17:49
L'élève avait compris a qui il avait à faire, et quand bien il s'excusa, il n'était pas près de s'agenouiller devant lui, dans un sens Jace préférait que ce soit comme ça... qu'il se mette à genoux sans même avoir combattu aurait été un signe de faiblesse, d'abandon... tout ce que détestait le professeur, il ne lui avait pas dit en manquant de respect, au contraire, c'était avec la détermination de le vaincre, mais avait-il réellement le niveau pour le faire ? il en doutait fortement, alors il allait lui donner une chance ne faisant que se défendre, c'était le seul moyen pour lui d'espérer de la vaincre. Cou d'épée... coup physique... Jace parait et esquivait sans trop de difficulté les coup du jeune élève qui était un peu trop téméraire à son goût. La lecture de ses mouvements était des plus facile...

« - Vous ne savez que vous défendre ?Je vous pensais meilleur.»

- Il ne faudra pas me le dire deux fois... Répliqua-t-il en lui assénant un coup de tonfa.

Le pauvre avait mal atterrit, et qui plus est, le coup avait dû lui être fatal, épaule brisée ? Avec un seul coup ? Il allait devoir l'entraîner l'avorton... d'une main ferme il le prit par le col et le releva pour le plaquer au mur et l'obliger à rester debout.

- Il m'a semblé vous avoir dit de vous agenouiller, pas de vous reposer.

Seulement l'élève avait quand même une épaule très mal en point, il y était peut-être allait un peu fort n'est-ce pas ? Il allait devoir l'amener à l'infirmerie... super... seconde visite. Il n'était pas très enchanté à l'idée d'y aller et de dire "Tenez j'ai blessé cette élève sans le faire exprès"... les infirmières seraient bien capable de lui faire bien pire qu'une épaule en morceau.

- Veuillez m'excusez j'y suis peut-être allé un peu fort... je vais devoir vous amener à l'infirmerie on dirait bien Monsieur... votre nom ?

D'un autre côté ça devait sûrement arranger l'élève de louper ses cours, au moins il aura une excuse valable... et Jace ne s'en cachera pas de lui avoir brisé l'épaule, il devra seulement faire un peu plus attention la prochaine fois.
Invité
avatar
Invité
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons - Lun 21 Oct 2013 - 18:25
« -Mon nom… ? »
 
Rohktar se tenait debout autant par la force de ses jambes que par celle du bras de Jace qui le tenait plaqué au mur.  Il reconnaissait qu’il avait commis une grave erreur. Jace était redoutable, un combattant aguerri, rien à voir avec son propre cas. Et il n’était pas entrainé, un seul choc lui avait envoyé l’épaule en miette. Enfin, ce n’était pas qu’un simple coup, c’était un coup extrêmement violent. Jace était vraiment un guerrier et il en subissait le contre coup.
 
« Je m’appelle Rohktar» finit-il par répondre.  «Je connais le chemin de l’infirmerie, ce n’est pas une épaule brisée qui m’empêchera de marcher jusque là-bas, je peux y aller seul. » 

Il déposa alors la main de son bras valide sur l’avant-bras de Jace pour que ce dernier lui lâche le col et le libère. Chose faite, Rohktar se tenait debout entièrement grâce à ses muscles. Il avança en contournant le professeur sans dire mot, encore sous le choc de la violente défaite.
Perdu dans ses pensées, il se demanda si tous les gens étaient aussi fort ici. Si c’était le cas, il allait falloir savoir se défendre au plus vite et devenir bien fort. Rien ne lui garantissait qu’il n’y ait pas de gens mal intentionné dans cet au-delà. Rohktar était bien placé pour savoir à quel point des hommes peuvent ruiner en poussière la vie de milliers d’autres impunément. Et si jamais il tombait sur ce genre-là, il n’avait aucune envie de subir à nouveau un fardeau comme celui de son vivant. Pour devenir plus fort, il allait devoir s’entrainer mais où ? En dehors de l’académie ? Il n’était pas encore sorti de l’enceinte de l’école. Voilà ce qui serait sa prochaine étape. Soudain, Rohktar sortit de ses pensées alors qu’il était sur le pas de la porte pour sortir du dojo. Il se retourna alors pour observer le professeur.
 
 «-Vous êtes très fort professeur Jace. Je me rappellerai de vous, soyez en sûr. Si une autre occasion se présente pour vous affronter, j’espère que je serai moins ridicule. A la prochaine madame.»

Et sur ces mots, Rohktar franchi la porte.  Puis soudain il repensa à ce qu’il avait dit. Madame ? Il devait être vraiment fatigué du combat pour confondre Jace avec une femme. Enfin, il décida de continuer jusqu’à l’infirmerie en espérant que le professeur le ménage pour cette erreur.
♦ Rose ou chou ? : Soupe (au choux)
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 578

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expériences :
2206/1500  (2206/1500)
Votre domaine: Les Explosions
avatar
Professeur de Combat
Professeur de Combat
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons - Lun 21 Oct 2013 - 21:18
« -Mon nom… ? »

Apparemment l'information avait eu du mal à monter au cerveau... Jace l'aurait-il frappé trop fort ? Quoiqu'il en soit le niveau de ce jeune bougre se révélait être insuffisant, mais il avait un certain caractère, un caractère de vainqueur, mais ça ne suffisait, il avait beau avoir une certaine "gnac", ça ne faisait pas tout...

« Je m’appelle Rohktar» finit-il par répondre. «Je connais le chemin de l’infirmerie, ce n’est pas une épaule brisée qui m’empêchera de marcher jusque là-bas, je peux y aller seul. »

Lui qui voulait l'accompagner jusqu'à l'infirmerie, il semblerait qu'il n'en ait pas besoin... et il le montra avec plus de détermination que de force, et pour preuve, avec son autre bras, il essaya tant bien que mal d'enlever le bras de Jace de son col, mais ce dernier décida de ne pas opposer la moindre résistance, le laissant faire ce que bon lui semblait, après tout, il était assez grand pour savoir quoi faire de lui.
En tout cas le pauvre avait du recevoir une bonne claque dans son amour propre, ses yeux fixaient un point où il n'y avait rien, à quoi pouvait-il bien penser ? A sa propre faiblesse ? A la force des autres ? Il devait être nouveau et donc un tas de questions devaient lui tourner autour de la tête, Jace comprenait plus ou moins, car il n'était pas ici depuis bien longtemps, mais occupant un statut d'enseignant, il en apprenait bien plus que sur les élèves dans un court lap de temps, et puis il avait la chance de faire la rencontre d'Abygaïl qui pu lui apprendre pas mal de chose dès son arrivé, notamment cette histoire sur les renégats...
Le jeune Rohktar ne semblait pas être au mieux de sa forme, mais il tenait malgré tout sur ses deux jambes. il se dirigea vers la sortis de la salle de sport, pour sans doute allé se faire soigner convenablement, puis une fois à la sortis il se retourna avant de lui dire :

«-Vous êtes très fort professeur Jace. Je me rappellerai de vous, soyez en sûr. Si une autre occasion se présente pour vous affronter, j’espère que je serai moins ridicule. A la prochaine madame.»

Ma... dame ? Le pauvre devait être tombé sur la tête... le confondre avec une femme, il fallait vraiment ne pas avoir sa tête sur les épaules ou ne pas avoir les yeux en face des bons trou, ça devait le genre de mec qui ne verrait pas un éléphant dans un couloir ! Puis il se tint par la suite le bras gauche, la douleur n'avait pas complètement disparue, se planter sois-même une épée dans le bras pour assouvir au plaisir personnelle de l'une de ses élèves lors d'un combat pour ensuite lui faire comprendre que même avec un seul elle était complètement impuissante... n'était pas une si bonne idée que ça au final... chose à noter pour la prochaine fois quand il devra un cours dans ce style là. Par la suite, Jace se retira lui aussi, se dirigeant vers la salle des professeurs, décidant de prendre un bon café, il était bien mérité...
Invité
avatar
Invité
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons - Lun 21 Oct 2013 - 21:50
Un petit rp sympathique qui porte bien son titre celui-là. Pour une dérouillée, c'est une dérouillée. Et encore, on a déjà vu pire. Enfin, maintenant Rohktar fera peut-être preuve d'un peu plus de respect et de bon sens.

Rohktar : 310 xps
Jace : 320 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Comment (se faire) sécher en trois leçons -
Comment (se faire) sécher en trois leçons
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Comment se faire créditer ?
» Mille et une manière de faire tourner en bourrique...
» Comment haïr une personne, en trois leçons [Mahaut Vs Anna]
» Big Bang Theory
» diorama gondor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page