Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Rencontre de premier choix [PV Fal]

Invité
avatar
Invité
Rencontre de premier choix [PV Fal] - Lun 16 Juil 2012 - 16:05
Ce matin, dimanche, pas cours. Je m'habille normalement, si j'ose dire. Il fait très chaud, les directeurs avaient donnés leur autorisation pour porter des vêtement d'été, c'est à dire short et débardeur. Une condition, pas trop court ou transparent. Ceci fut respecté ce matin. Je me lève de mon lis tranquillement après une grasse matinée bien méritée. Je fais mon lit en quatrième vitesse. Bon, regardons la garde robe. Chambre vide, je vais quand même aller dans la salle de bain au cas où... Alors, short, maillot à bretelles et tous ce qui va avec. Claquettes à talons poussiéreuses re-sortie et de nouveau propres. Je me débarbouille et m'habille en prenant l’initiative de verrouiller la salle de bains. Je me maquille légèrement, comme toute femme qui se respecte. Je suis prête, je déverrouille la salle de bain, range ma chemise de nuit et mes pantoufles sur et à côté de mon lit. Je sors de ma chambre et traverse à toute allure les couloirs pour sortir dehors. Je n'ai strictement pas faim, donc je saute le petit déjeuné, je ne comprends pas pourquoi, le dimanche, c'est toujours le même petit déjeuné que la semaine, on est en week-end bon dieu ! Bon, passons. Je regarde par la baie vitrée d'un certain couloir. Le soleil est à son zénith, j'ai dormi vraiment un bout de temps ma parole ! J'arrive enfin au rez de chaussée et je sors dehors. J'ai exploré beaucoup d'endroit, mais il y en a un qui a la côté auprès des élèves, que je n'ai toujours pas visité. Je me dirige donc vers le parc aux abricots.

Une fois dans le parc, je ralenti l'allure nettement. Je marche au pas pour admirer tout ces arbres, ces abricotiers qui embaument le parc verdoyant. Je marche. Le jardinier me demande si je veux goûter la nouvelle récolte de cet été. Je fais oui de la tête et il me tend gentiment un abricot. Je le remercie d'un sourire après une bouchée délicieuse. Je dis au revoir au jardinier, l'abricot toujours en main. Je marche tranquillement dans les allées. J'en vins à conclure que plus on s'enfonce dans le parc plus les abricotiers sont vieux et productifs. Je m'enfonce un peu plus dans les rangée d'abricotiers pour voir jusqu'où il s'étend comme ça. Je marche, pendant deux petites minutes, je m'arrête sur un muret qui fait office de clôture aux parc. Je mange tranquillement mon abricot en main. Je me balance un peu pour m'amuser. Mais au bout d'un moment, je m'ennuie, donc je me lève et je remonte lentement les allées pour revenir vers le début du parc. Je me déconcentre à cause d'un papillon magnifique. Je le regarde admirative d'une telle grâce, et le suis joyeusement. Mais au moment ou le papillon se pose sur une fleur, je détourne le regard et... je fonce dans quelqu'un. Je lève la tête. Je viens de foncer dans un mec qui se balade également, je pense, dans le parc. Ma main vint automatiquement à ma bouche pour montrer ma gêne. Je m'empresse de m'excuser le mieux possible, un peu déstabilisée:

"Oh désolé, je ne t'avais pas vue, excuse moi !"
Je tente de sourire, mais la gêne ne me fait esquisser qu'un rictus gêné. Je baisse un instant les yeux, espérant ne pas me faire engueuler. Puis, après quelques interminables secondes, je les lève vers les yeux masqués de lunettes solaires du mec dans lequel j'ai foncé par inadvertance.
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre de premier choix [PV Fal] - Mer 18 Juil 2012 - 16:33
… « Les rêves c'est beau tant que tu ne les prends pas pour une réalité, sinon ça te retombe toujours sur la gueule. » …

†♠†

Le temps passe bien lentement ces temps-ci...

Pas après pas...

On peut entendre chacun de ses pas marqués par le bruit de ses chaussures écrasant les feuilles... Noyé dans ses noires pensés, l'apprenti-dieu marche à pas lents dans ce parc, ne sachant même plus comment il est atterrit ici, titubant légèrement. Un lieu calme et plein de quiétude, qu'elle aurait surement apprécié.
Le vent frais du matin continue à lui donner des frissons malgré la sensation de chaud que lui procure la quantité d'alcool qu'il a dans le sang, sa main droite laisse tomber une bouteille maintenant vide sur le sol terreux.. Toujours personne par ici, toujours seul. Il a l'impression d'entendre ses rires, l'impression qu'elle le suit partout.
Un autre soupire blasé, c'est bien le moment pour une clope.

Anesthésié...

Merde... il se sent partir sur le côté, son manque d'équilibre lui fait défaut, il réussit à marcher jusqu'au banc le plus proche essayant de garder sa cigarette en bouche. Le soleil lui tape sur le crâne, la lumière lui bousille les yeux et ce malgré ses lunettes de soleil. Il préfère ne même pas imaginer la gueule de bois qu'il aura tout à l'heure...
Il ne doit pas penser, juste continuer à faire ce qu'il a toujours fait.
Maintenant assis sur le banc, il ne sait par quel miracle, le jeune homme essaye de se concentrer sur le vent, seul élément qui le maintient éveillé.
Quel déchet...Regarde ce que t'as fait de moi.
Putain.. Il continue de penser, il ne faut pas.
Ça y est, il se met à bailler, l'odeur de la vodka dans le nez. Il en aurait presque envie de gerber malgré son habitude. La nausée lui balance une nouvelle vague de frissons, il manquait plus que ça... Il en a assez. Se levant d'un bond sans faire attention à ses vertiges et laissant tomber sa cigarette à peine entamée de sa bouche et ce sans vraiment s'en rendre compte, il se met à marcher d'un pas lent mais plus ou moins sur. L'esprit maintenant vide, il continue de marcher comme ça pendant un moment, ne faisant plus attention à ce qui l'entoure... Il ne sait plus trop où il est dans le parc.

Surprise.

C'est une jeune fille qui le sort de son état de zombi qu'il appréciait tant. Ah... Que doit-il faire dans son état...

-"Oh désolée, je ne t'avais pas vue, excuse-moi !"

Mettant ses mains dans ses poches par habitude, il se met à fixer la nana en face de lui à travers les verres teintés de ses lunettes. Il doit l'admettre, elle est plutôt jolie.. Enfin il croit, à dire vrai il n'y voit pas vraiment net. C'est pour dire dans quel état il est, il en va à se demander s'il n'est pas en train de rêver. Elle baisse la tête, gênée..
Pourquoi font-elles toutes ça?
Bah... Il est pas vraiment en état de chercher à comprendre les femmes..
Ce n'est qu'après plusieurs longues dizaines de secondes à la fixer, impassible, qu'il se met enfin à lui répondre d'une voie fatiguée.

-"C'est bon t'en fais pas, j'vais pas péter un câble parce que tu m'as juste bousculé. Détend-toi. Façon j'ai pas vraiment envie de me prendre la tête là..."


Tiens... Il serait p'tet temps de se rallumer une clope..
Invité
avatar
Invité
Re: Rencontre de premier choix [PV Fal] - Jeu 19 Juil 2012 - 14:14

Un mélange d'alcool et de fumée parfumait le jeune homme. Ce mélange ne m'étais pas totalement inconnu. D'accord, je ne vois pas tellement, mais comme tout les jeunes, ça m'arrive ! Rarement, je crois, enfin je pense que, humaine, enfin, vivante plutôt, ou avant ma mort et ma renaissance, j'avais déjà bu une ou deux fois avec des copines, en boîtes, je suppose. Enfin, voilà quoi. Je ne me privais pas, l'instant de gêne terminé, de remonter mes yeux droit dans les siens, enfin, droit dans ses lunettes de soleil plutôt. Je me demandais un instant de quelle couleur étaient ses yeux... Oui, de quelle couleur... Je ne sais pas, avec ses lunettes de soleil, on vois rien ! Lorsque je m'excusais, il fourra ses mains dans ses poches tout en me disant:

-"C'est bon t'en fais pas, j'vais pas péter un câble parce que tu m'as juste bousculé. Détend-toi. Façon j'ai pas vraiment envie de me prendre la tête là..."

Quoi, parce que sinon, si il n'était pas, un peu saoul et avec une gueule de bois, il m'aurait fait quoi hein ! J'aurais aimer voir ça tient ! Nan mais des fois, les mecs me font marrer avec leur "pas maintenant" et compagnie. C'est comme si il remettait tout, même leur défense, à plus tard. Mais bon, au moins je ne serais pas énervée après une engueulade. C'est le principal je trouve, non ? Je continue de soutenir son "regard" tout en attendant un truc. Je sais pas quoi. Et en cruche, je n'avais pas encore à l'esprit que je ne m'étais, enfin, que nous ne nous étions pas encore présentés. Lorsque pendant ma prise de conscience, cela me fis un choc de ne pas m'être présentée comme à mon habitude, je fis un rapprochement. J'avais rencontrer Hank en lui fonçant dedans. Et là, je fonce encore dans un mec. Ra, mais c'est pas possible, je fais que ça ou quoi ?! Bon, se détendre, bon conseil ! Je respirais doucement et régulièrement, mon corps et mon esprit se détendirent nettement. Mes épaules s'abaissèrent, moins crispé qu'avant. Mes mains se desserrèrent d'elles même et mon regard devint plus franc et précis. Je ne sais pas si c'était vraiment cela, mais j'avais l'impression de viser juste, de le regarder droit dans les yeux, malgré ses lunettes, ce mur qui m'empêche de cerner ce mec, j'avais comme une conviction. Je ne savais plus trop quoi dire, ni faire. Mais une sorte de révélation, enfin plutôt pensée, me rappelait que nous ne nous étions pas présenter, je ne m'étais pas présenter à lui plutôt. Je rectifiais ça en entre-ouvrant les lèvres et en lui disant:

"Je m'appelle Alice, et toi ?"

Je ne savais pas du tout si son "état" lui permettait de réfléchir. J'en doutais fortement, mais mon visage restait impassible, enfin je l'espérais incroyablement fort ! Bien que j'en doutais, j'attendais quand même qu'il décline son identité, ou qu'il fasse quelque chose de quelconque, anodin, un geste, une réaction, une parole ou un souffle, quelque chose. Juste un truc. Je me retenais cependant de m'appuyer sur une hanche, cela faisait pétasse et je n'en suis pas une, enfin je ne crois pas... Mais cela me démangeais, j'avais eu cette habitude étant "vivante". Oui, cela me reviens. Et l'envie de me positionner de cette manière également. Je repris cette irrésistible manie, je pris mon appuie sur la hanche gauche tout en tendant un peu plus la jambe droite. J'espérais seulement que cela ne faisait pas trop pétasse ou ennuyée, ce serait déplacé de ma part de faire ennuyée tout de même ! Bon, maintenant, je me contentais d'attendre comme ça, bras le long de mon corps en attendant une réponse ou quelque chose dans le genre.
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Rencontre de premier choix [PV Fal] - Dim 30 Sep 2012 - 13:00
Rp clôturé pour non réponse de Fallendir.

Alice : 60 xps
Fallendir : 30 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Contenu sponsorisé
Re: Rencontre de premier choix [PV Fal] -
Rencontre de premier choix [PV Fal]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» premier choix Winnipeg disponible
» Ordre de repêchage 2014
» GERARD ROUZIER, INGÉNIEUR OU GERVAIS CHARLES AVOCAT QUI SERA LE PREMIER MINISTRE
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page