Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Chapitre I : Resurrection

 
Invité
avatar
Invité
Chapitre I : Resurrection - Ven 27 Sep 2013 - 18:06
Chapitre I
Acte I

La vie reprend son cours là où certains l’ont arrêté… Qui ils sont ? Je n’en sais pas plus que vous mes amis… Tout ce que je sais de moi, je le découvre au fur et à mesure… Tout ce que je sais c’est qu’au début de mon histoire, j’avais une bosse en plein milieu du front… Une bosse assez douloureuse… Elle m’avait presque assommé ! Mais une fois complètement à terre, je regardais les herbes autour de moi bouger… Le vent était si frais dans ce petit coin de paradis… En fait, je ne savais pas vraiment d’où je venais ni où j’étais… C’était une situation assez bizarre et si effrayante. C’est comme si je venais de naitre et que tout de suite, on me confiait une connaissance, des valeurs, des responsabilités et… une conscience. Je regardais cette épée dans ma main droite à terre avec moi. D’où venait-elle ? Je regardais mes vêtements… Un jean blanc, une veste noire et blanche ? Un pendentif en forme d’étoiles… On aurait dit… une pierre brillante ! Une pierre noire et blanche aussi. Je soupirais lourdement en levant la tête pour regarder le ciel. Il y avait quelques petits nuages blancs et un ciel d’une pureté inégalée à ma connaissance, en tout cas, jusqu’à maintenant ! Je me relevais donc en laissant aller un grognement pour signifier la difficulté… Une fois debout, comme par réflexe, je mettais l’épée dans mon dos. Elle tenait seule. J’imaginais donc une sorte d’étui dans le dos pour supporter le poids de cette lame car je la trouvais tout de même super lourde mais bon… Je supportais le poids sans broncher. Je me retournais donc pour admirer la beauté que me donnait se petit jardin.

Je regardais une nouvelle fois autour de moi pour observer les alentours. Je me sentais comme… Chez moi ? Peut-être était-ce juste un rêve ? Oui… sans doute ! Je m’avançais alors quand d’un coup, un flash blanc me donna un coup dans la tête… J’ouvrais les yeux pour découvrir une ombre au loin ! J’allais vers elle et un autre flash m’interrompu pour dessiner une scène devant moi. Un jeune homme pareil… Allongé dans l’herbe fraiche et humide à cause de la rosée du matin, se réveillant et parlant à une jeune fille aux cheveux brun et borgne. Je plissais les yeux me demandant bien qu’était tout ce manège… Puis d’un coup ! L’ombre me plaqua contre l’arbre en me regardant droit dans les yeux ! Lui avait l’iris aussi bleu que moi mais le blanc c’était transformé en pierre. Je me dégageais grâce à un coup de pied pour le voir reculer. Les deux jeunes gens se sont retourné pour dégainer un revolver chacun en me tirant dessus ! Je me prenais les balles en tombant sur le ventre inerte…

« Relève-toi… »

BOUM ! Je me réveillais, sur le ventre, l’épée dans le dos en regardant devant moi… Il n’y avait plus personne… C’était… Vraiment étrange… Je me mis à genoux alors et je laissais tomber mon buste sur le sol mais tout de suite, je me rattrapais avec mes mains… Je fixais l’herbe alors d’un air triste mais en souriant néanmoins… Je me sentais bien ici… Peut-être que j’étais tout simplement amnésique ? En bref… J’étais complètement pommé. C’est alors que je dégainais mon épée pour la poser contre l’arbre en m’asseyant tranquillement contre l’arbre aussi. Quelqu’un viendrait peut être me chercher pour m’expliquer la situation ? Mouais… Même si je pensais être timide, je devais affronter ça au moins une fois pour être tranquille chez moi… Dans… ? Un appartement ? Ou peut-être que c’était un village paradisiaque ici et que j’avais carrément une grande villa ? Puis dans ma tête, j’entendis un bruit assez familier… Plutôt une voix ?

« Ton premier objectif est de la retrouver ! J’espère que c’est bien clair ! »

J’ouvrais les yeux en sursaut pour découvrir devant moi… Le même petit jardin mais… Il faisait froid et… on était le soir. Je voyais les derniers rayons du soleil au loin… J’avais dormi… ? Et personne n’était venu me chercher… Mh… Je devais être seul alors ? Je restais assis en fermant les yeux… Si personne ne venait à moi, je n’étais donc pas important. Il me faudrait alors trouver un moyen de partir de cet endroit, je n’avais pas ma place ici. Je me relevais d’un coup en rangeant mon épée dans son étui… Je soupirais lourdement en me grattant la nuque me demandant qui j’étais tout de même.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre I : Resurrection - Sam 28 Sep 2013 - 20:50
Au rythme de la douce brise qui s'était levée, le tissu d'un rouge sombre dansait. Enroulé autour d'une pierre d'un blanc cassé, il semblait avoir subi le temps et la pluie, mais il n'avait toujours rien perdu de sa douceur. Au milieu de ce vaste cimetière de poutres et de gravats, vestige d'un lieu autrefois somptueux, silencieux et immobiles spectateurs de cette danse rougeoyante, une silhouette se découpa. Le sol poussiéreux crépita sous les semelles d'une paire de bottes militaires maculées de boue séchée. Le pas régulier, la démarche élancée, l'intruse, un récipient en acier inox sous le bras, parvint à la hauteur de la pierre blanche et de l'écharpe rouge. Observant les lieux un instant, elle finit par rabattre la capuche de sa cape, dévoilant une tignasse ébène qui semblait avoir pour pires ennemis Madame Brosse et Monsieur Peigne.

Ses yeux clairs, qui ne quittaient pas la sépulture blanche, ne semblaient exprimer aucun sentiment, pas plus que le reste de son visage dont les traits demeuraient désespérément statiques. La nouvelle venue demeura ainsi quelques minutes, debout et droite comme un soldat, perdue dans ses pensées, puis elle finit par s'installer en tailleur, en face de la pierre. La boîte en acier fut déposée sur la terre granuleuse, entre la jeune femme et la pierre. Après avoir soulevé le couvercle, elle y plongea une main pour en sortir un biscuit sec au corps incrusté de pépites de chocolat. C'était… un cookie. Un des dix-sept cookies faits maison que contenait le bocal. Qu'allait-elle faire avec ce nombre précis de pâtisseries faits par ses soins de piètre cuisinière ? Eh bien c'était fort simple : elle allait les avaler, tous, solennellement. Amen.

Les cookies passèrent donc un à un sous les impitoyables dents de la jeune femme qui ne cessa de fixer la pierre tandis qu'elle s'occupait de les mâcher, machinalement. Ce drôle de rituel achevé, l'intruse se releva et repartit en empruntant le même chemin qu'à l'arrivée. Elle se dirigea vers un étrange port, caché aux yeux des humains. L'un de ces bateaux allait la ramener là d'où elle venait. Le monde des morts, théoriquement. Pourtant celui qu'elle venait de visiter ne s'y trouvait pas, alors décidément, tout était relatif. Morts, vivants, ils étaient désormais séparés et c'était la seule réalité qui les impliquait désormais. Douloureuse réalité. Mais abandonner ne faisait pas partie des options. Alors il fallait continuer à avancer, puisque dans son cas, un échec de sa part impliquera beaucoup trop pour qu'elle se permette de tomber.

- Mlle Sinclaire!

Et voilà qu'à peine son pied déposé sur le quai du monde divin, on l'interpellait. Décidément, elle ne pouvait pas rester longtemps à ne rien faire, avec son rôle de membre du Conseil. La jeune brune s'arrêta alors, regardant le brave qui se précipitait vers elle, sa boîte d'acier toujours sous le bras.

- On m'a demandé de vous dire d'aller au temple aussi vite que possible. Une nouvelle âme à accueillir, comme d'hab'. Allez bonne journée Mademoiselle !

Ceci débité, il détala sans donner plus d'informations. Qui ? Comment ? Rain n'avait aucune idée de la bouille du nouveau venu, ce n'était pas comme d'habitude, où elle avait l'honneur de consulter une fiche au préalable. Il devait s'agir d'un problème d'organisation ou quelque chose dans le genre.

Avec un soupir, le membre du Conseil se dirigea vers l'académie, sans vraiment se presser. Une fois au grand temple, les battants s'ouvrirent sur un nef central vidé de toute population. Sans doute la cause des heures de cours. Depuis le temps qu'elle avait délaissé sa fonction de professeur, elle en avait oublié ses anciens horaires. Elle s'avança alors dans le hall, silencieuse, accompagnée par les bruits discrets produits par les pépites et miettes restantes qui faisaient la glissade dans le fond de son bocal.

Ce fut là qu'elle le vit. Baigné dans un faisceau de lumière, au milieu du mini jardin du temple, il ressemblait à un ange tombé du ciel. Les yeux de Rain s'ouvrirent plus grands. Cette silhouette… Etait-ce lui ? Il lui fallait s'approcher, et non rester plantée là. Alors elle fit quelques pas, d'abord lentement, puis plus rapidement, avant de se figer une nouvelle fois sur place. Non, ce n'était pas lui. Elle avait dû halluciner, mais la ressemblance était frappante et elle avait l'excuse de la fatigue… Oui, il lui ressemblait, malgré ses cheveux blonds, il lui ressemblait.

Pourquoi ? Pourquoi avait-il fallu qu'il lui ressemble ? Tant de souvenirs remontaient à la surface, douloureuses. La jeune femme ferma les yeux un instant, le temps de chasser ces pensées de son esprit. L'espace d'une seconde, elle faillit faire demi-tour, mais quelque chose l'en empêcha. Le nouveau venu n'avait sans doute rien demandé à se retrouver abandonné par la première personne qu'il croisait. Il n'avait rien fait pour mériter ça… mais c'était à la fois tellement difficile de le regarder dans les yeux. Une part d'elle-même voulait fuir, oublier l'existence de ce nouvel apprenti-dieu, cesser de se faire mal pour rien… tandis que l'autre venait de trouver en ce garçon les traits de son défunt fils de coeur, la possibilité de se rappeler de celui-ci à travers lui.

- Bonjour, jeune homme.

Quoi dire maintenant ? Son cerveau refusait de fonctionner correctement et elle avait une boule dans la gorge. C'était bien la première fois qu'elle se retrouvait à être incapable de soutenir le regard de quelqu'un plus de trois secondes. Alors elle baissa les yeux vers la boîte d'acier qu'elle tenait encore et un semblant d'idée lui vint. Une idée qui tomba vite à l'eau lorsqu'elle souleva le couvercle avant de se rappeler qu'il n'y rester plus rien.

- Ah, oui, c'est vide…

La bourde. Enfin bref, il fallait passer à autre chose avant que le nouveau ne se questionne sur sa santé mentale.

- Puis-je avoir votre nom ?

Etrangement, sa voix sonna froidement à ses oreilles. En réalité, elle était demeurée neutre, comme d'habitude. Une part d'elle-même voulait exprimer un minimum de douceur, mais on dirait bien que c'était raté.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre I : Resurrection - Sam 28 Sep 2013 - 21:53
Acte II

Désespérant de plus en plus, je laissais ma tête cogner l’arbre en fermant les yeux… Jusqu’au moment où j’entendis une voix si familière.

- Bonjour, jeune homme.

*Maman… ?*

Je me retournais directement pour observer une jeune femme. Les cheveux noirs, le regard pénétrant… Un ton froid. Tout chez elle m’était totalement inconnu… Enfin, pas tellement… Dans ces yeux, je voyais la vie de quelqu’un, pas que d’elle… Elle aimait… Où elle avait peut être aimée ? Je la scrutais de haut en bas pour finalement recevoir quelque autres flash… Moi… Dans les bras de cette inconnue. Elle me serrait contre elle, comme si j’étais son fils, on avait combattu aussi… Je m’étais entrainé avec elle, je m’en souviens… Brandissant un katana d’une lame fine et parfaite et si familière aussi. Finalement, j’étais peut être vraiment déjà venu ici et… Au pire ! Ce n’était pas un rêve non plus ! Je regardais la jeune femme sans ne savoir vraiment quoi faire. Elle ouvrit une boîte pour finalement la refermer mais… l’odeur se dégageant de celle-ci… Ah…. J’avais vraiment l’impression que ma tête allait exploser. Je me le tenais péniblement pour qu’au final, elle m’inflige le coup de grâce avec des mots.

- Puis-je avoir votre nom ?

Je me retrouvais dans la même pièce blanche… Devant moi, deux individus étaient assis à une table de terrasse… Je reconnaissais directement la jeune femme avec son écharpe rouge ! Et… Juste devant elle, il y avait ce garçon encore… Je le regardais en fronçant les sourcils puis en m’approchant d’eux… Mais après quelque pas, une version horrifique du jeune homme me sauta à la gorge pour me dévorer !

Je reculais, enfin revenu à la réalité… Je regardais autour de moi puis, je fixais dans les yeux la jeune femme pour lui répondre, la main sur le front pour montrer des maux de tête.

« Riku Tixas… Celons ce papier. »

Je le lui tendis timidement avant de baisser les yeux en m’adossant à l’arbre, laissant mon collier en étoile fait de cristal pure et noir a découvert.

« Je… Ne me rappelle plus de rien. Je veux dire… Je ne sais pas… C’est bizarre mais je me suis réveillé ici après un rêve vraiment bizarre… Il y avait ce monstre à tête… Egyptien on va dire ? Bref je sais plus qui je suis-je crois mais… Ce lieu ne m’est pas inconnu. Et vous ? On ne s’est jamais rencontré ? Je crois vous avoir déjà vu une fois… Peut être ici même ? Je pensais que des amis serait venu me chercher mais… visiblement, j’en ai pas tellement. Ahah… »

Je mettais mes mains derrière la tête en rigolant bêtement pour fermer les yeux et reprendre.

« Dites… Je sais que c’est bizarre mais… Ce lieu est vraiment paradisiaque ? Il vous appartient ? Vous avez vraiment un petit paradis. »

*Je me souviens de ce qu’est le paradis et même pas qui sont mes amis… ? Bravo Riku.*

Je m’avançais vers elle pour passer à côté en regardant un peu plus loin. Il semblait y avoir une statue plus loin.

« Vous êtes une fanatique d’un dieu ?! Si c’est ça je refuse de rentrer dans un mouvement de croyants hein ! »
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre I : Resurrection - Lun 30 Sep 2013 - 0:30
Bien sûr, il ne pouvait pas avoir un autre nom que « Riku », qui était tellement proche de « Ritsu » que Rain crut qu'il allait s'annoncer comme celui-ci l'espace d'un instant. Finalement, c'était beaucoup d'émotions pour pas grand-chose. Quoique... La jeune femme attrapa la feuille divine que lui tendait le garçon, y jeta un bref coup d'oeil pour constater qu'il avait le même âge que Ritsu lorsqu'il avait rendu l'âme. Bof, ça ne voulait rien dire... Son fils de coeur était mort en tant qu'apprenti-dieu, il n'avait pas à renaître au temple. Ce lieu était réservé à l'accueil des âmes terrestres et non célestes. D'ailleurs, il n'était pas censé se volatiliser comme ça non plus, mais bon... Qu'est-ce qu'elle devait en tirer, hein ?

En levant son regard de la feuille divine de Riku, le membre du Conseil le vit adossé à l'unique arbre de la clairière, en train de parler presque pour lui-même, puisqu'il ne la regardait pas directement.

- Je… Ne me rappelle plus de rien. Je veux dire… Je ne sais pas… C’est bizarre mais je me suis réveillé ici après un rêve vraiment bizarre… Il y avait ce monstre à tête… Egyptien on va dire ? Bref je sais plus qui je suis-je crois mais… Ce lieu ne m’est pas inconnu. Et vous ? On ne s’est jamais rencontré ? Je crois vous avoir déjà vu une fois… Peut être ici même ? Je pensais que des amis serait venu me chercher mais… visiblement, j’en ai pas tellement. Ahah…

Égyptien. Voilà le mot qui pulvérisa tout le reste, et qui empêcha Rain de répondre aux propos de Riku. Égyptien. Ce mot lui en rappelait d'autres, qui lui furent un jour confié par Ritsu en personne.

« Je suis maudit. En moi, habite quelqu’un,
une force très vielle sans vouloir la vexer si elle m’entend…
C’est un démon. Il s’appelle Ika et…
Il est né à l’époque des premières croyances Égyptiennes. »

Le regard aussi figé que le reste de son corps, Rain regardait le jeune blond rigoler en mettant les mains derrière la tête. Comme Ritsu le faisait. Coïncidence ? Ses émotions influençaient elles encore sur ses perceptions ? Ce ne serait pas la première fois, elle ignorait s'il s'agissait des méfaits de son domaine divin mais il lui arrivait de temps en temps d'avoir des hallucinations assez déconcertantes... Enfin pour l'heure, elle essayait surtout de capter les paroles de Riku sans inévitablement faire le lien avec le comportement de Ritsu. Ce qui n'était vraiment pas facile. Elle espérait tellement le retrouver que cette volonté dérangeait son jugement habituellement objectif.

- Vous êtes une fanatique d’un dieu ?! Si c’est ça je refuse de rentrer dans un mouvement de croyants hein !

Une fanatique de dieu ? Non pas vraiment. Elle n'avait pas rejoint le Conseil par dévotion envers Deus. Au contraire elle avait compris que si elle ne se bougeait pas, ce n'était pas ce vieux dieu endormi depuis des millénaires qui allait le faire. Son avis sur lui était donc plus que mitigé.

- Ici personne n'est obligé de croire en celui qui nous a accordé une seconde vie. Malédiction, bénédiction, libre à vous d'en juger.

Étrangement, elle ne se fatigua pas avec les formalités habituelles "Bienvenue à la Deus Academia", "vous avez été choisi pour devenir un dieu", et "oui vous êtes morts". Des formules qu'elle se priva de prononcer car elle sentait qu'avec ce jeune homme c'était inutile. Ou alors elle faisait fausse route et dans ce cas, il va falloir qu'elle reprenne des cachets.

- Dîtes-moi, est-ce que le nom "Ika" ou "Ikarus" vous dit quelque chose ?

Et si elle s'était trompée ? Et si elle était juste en train de divaguer ? Pauvre Riku dans ce cas, il devait se demander sur qui il était tombé.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre I : Resurrection - Lun 30 Sep 2013 - 2:41
Acte III

Je regardais autour de moi, quelque peu effrayé par tout ce qui m’entourait ! Ce rêve devenait vraiment un peu trop réaliste à mon goût et mon ventre gargouillait de trop ! Je le tenais voulant bien goûter à quelques cookies mais bon… Ce rêve se transformait en cauchemars, pourquoi des biscuits aussi délicieux seraient ici ?! Mh… Elle me répondit très calmement et avec toujours une certaine froideur bien familière pour éclaircir ma lanterne.

- Ici personne n'est obligé de croire en celui qui nous a accordé une seconde vie. Malédiction, bénédiction, libre à vous d'en juger.

J’ouvrais les yeux pour finalement rediriger ceux-ci vers la jeune femme légèrement plus grande que moi au regard transperçant mon âme. J’étais… Donc mort ? Mais comment exactement ? Je ne me souvenais vraiment de rien… Je soupirais lourdement avant d’hausser les épaules.

*Bof… Au moins, personne n’a l’air de ce soucier de moi en bas, pas de soucis…*

Je croisais les bras en regardant par terre, mes chaussures assez classique caresser l’herbe parfaitement tondue de ce petit coin de paradis.

- Dîtes-moi, est-ce que le nom "Ika" ou "Ikarus" vous dit quelque chose ?

Je remontais la tête en agitant mes petits bras autour de moi si heureux d’apprendre cette nouvelle !

« QUOI ?! Vous avez des jeux vidéo ici ?! Kid Ikarus oui ! Je me rappelle de ce jeu ! Je suis sûr que je bats tout le monde à ce jeu ! Aller ! Gooo ! Faut que je découvre tout ce qu’il y a ici ! Il doit forcément y avoir des cookies ! Des jeux vidéo ! Des mangas ! Des comics ! OHHHH !! Des couturiers ! Je vais devenir le prochain Batman ! »

J’installais solidement mon épée dans mon dos pour partir vers ce qui semblait être le temple ! Je passais devant la très grande statue de ce « dieu » que je venais de connaitre en m’inclinant d’un coup sans hésité ! Puis de brève parole j’ajoutais à ça…

« Merci m’sieur le dieu pour cette seconde chance et pour ce paradis ! J’espère qu’un jour je pourrais découvrir qui je suis ! Enfin ouais… »

Un vieux souvenir

Je marchais donc d’un pas sûr et joyeux vers la sortie. Le sol poussiéreux et froid créait une atmosphère bien étrange mais… Au final, ce n’était pas la salle qui était bizarre mais… Moi. Au bout de la pièce et juste avant que la porte ne se ferme, une ombre noire grandissait. Plus je m’approchais plus elle grandissait et plus elle m’intriguait… Elle forma des cheveux d’un genre de coupe de cheveux quasi identique à la mienne… Une musculature aussi fine que la mienne… Je fronçais les sourcils pour voir le même garçon que dans mon rêve tout en noir ! N’ayant que les yeux jaunes pour dernière lumière… Il se dressa devant moi, m’attrapa à la gorge pour m’envoyer dans les airs me faisant valser dans les banc de bois pour m’écraser au pied de la statue… Je criais de douleurs…

« AH ! Mais… C’est quoi ton problème ?! »

Il courra vers moi, je me relevais avec difficulté pour dégainer mon espadon en donnant péniblement un coup vertical ! Il esquiva en glissant sur le sol, me donnant un uppercut me faisant voler dans les airs, me collant quasiment au plafond. D’un coup, il sorti l’épée du sol et la pointa vers moi pour me fait empaler littéralement… Sans savoir comment, une espèce de boomerang apparu dans ma main ! Je bloquais donc la lame encore en l’air… Il me fixa dans les yeux en les fronçant apparemment… D’une voix digne d’un monstre, d’un démon, il me dit…

« Tu n’es qu’un imposteur, une palpe copie… Tu dois mourir. Tel est ton destin. »

Je lui envoyais mon pied dans la tête pour sauter sur le côté, boomerang en main contre lui avec mon espadon. Je grognais laissant ma rage prendre le dessus en me mettant en position de combat. Au fond de moi, je sentais une rage de combattre… Si immense.

« Je ne suis pas un imposteur ! Je suis Riku Tixas et tu vas mordre la poussière ! »
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre I : Resurrection - Lun 30 Sep 2013 - 11:05
Ayant été programmé comme celui d'une machine, son cerveau possédait une mémoire phénoménale qui lui avait servi plus d'une fois en mission, mais surtout, il émettait à chaque situation toutes les possibilités de réactions probables, ce qui faisait que l'Arme 99 était rarement surprise par ce qui se passait autour d'elle. Néanmoins, sur ce coup, Rain n'avait strictement rien vu venir. Sans doute parce qu'elle n'avait aucune idée de ce que c'était que les jeux vidéos, ni ce qu'était le « Kid Ikarus », pas plus que les mangas, les comics, ou même « Batman ». Du coup, elle ne sut pas vraiment comment réagir, se contentant de regarder ce curieux personnage agiter les bras avant de détaler vers la sortie. En tout cas il semblait content. C'était la première fois que le nom d'Ika faisait un tel effet...

Il semblerait donc qu'elle se soit trompée, et qu'en effet, ses sentiments personnels s'étaient une nouvelle fois mêlés à sa perception. Non, elle avait perdu beaucoup de l'objectivité et du côté inébranlable d'une machine. Maintenant, était-ce vraiment une bonne nouvelle ? Pour le but qu'elle cherchait à atteindre, oui, mais cela risquait de constituer une faiblesse. Il fallait qu'elle stabilise un minimum son ressenti, qu'elle maîtrise une bonne fois pour toute ce flux d'émotions qui traversait ses veines à chaque fois. En tout cas Riku, contrairement à celui qui autrefois la considérait comme une mère, avait une personnalité assez... fraiche ? Il avait un comportement de gosse curieux et heureux pour un rien, comme ceux qui allaient dans un parc d'attractions pour la première fois. Pour Rain qui avait connu un Ritsu tourmenté puis dépressif, c'était effectivement un effet de fraicheur, mais étrangement, il y avait aussi un arrière goût amer.

Restée en retrait pour observer le comportement de l'étrange garçon, Rain ne vit pas l'ombre qui se matérialisa à l'extrémité du nef. Une ombre qui ne lui était pourtant pas inconnue... Tout comme cette sombre aura qu'elle finit par sentir. Au même moment, le membre du Conseil eut l'honneur de voir le jeune blond se faire envoyer valser par l'ombre, puis il y eut un terrible fracas suivi du cri de Riku qui résonna entre les murs du temple.

Il ne lui en fallut pas plus pour se précipiter vers eux, cependant que les deux adversaires s'échangeaient des coups. Il lui sembla entendre la créature noire parler mais l'air sifflant à ses oreilles l'empêchait de comprendre ce qu'il disait exactement.

Je ne suis pas un imposteur ! Je suis Riku Tixas et tu vas mordre la poussière !

- Arrière !

Se jetant entre les deux et se positionnant dos à Riku, la jeune femme déploya ses Ailes Célestes qui soulevèrent un vent violent suffisant pour envoyer valser les deux adversaires dans le décor, créant ainsi une distance de sécurité plus acceptable entre eux. Le regard de Rain demeurait verrouillé sur l'ombre, aussi tranchant qu'une lame. C'était bien lui... Ika. Ou du moins une chose de la même famille. Sa main se posa sur la manche de son katana, l'autre venait se caler contre sa hanche, serrant le fourreau entre ses doigts.

- Restez en dehors de cela.

Ces mots avaient été adressés à Riku, bien qu'elle ne le regardait pas en les prononçant. Le ton qu'elle employa ne demandait guère discussion mais celui qui anima les paroles suivantes était encore plus terrifiant. Ses yeux s'étaient vidés de toute émotion, toute lueur, le regard même de quelqu'un né pour tuer et prêt à le faire sans aucun remord. Une aura toute aussi menaçante émanait à présent de chaque fibre de son corps...

- Je vais vous tailler en pièces une bonne fois pour toutes, démon !

Cependant, le membre du Conseil ne bougea pas de sa position. Genoux légèrement fléchis et souples, Rain se tenait surtout prête à dégainer au moindre assaut, car elle savait très bien que si elle se décidait à passer à l'attaque, cela ouvrirait par la même occasion une faille dans la défense qu'elle offrait à Riku. Et pour rien au monde, elle ne laissera Ika approcher ce garçon. Pour rien au monde... l'histoire de Ritsu ne se répètera.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre I : Resurrection - Mer 9 Oct 2013 - 6:15
Acte III

- Arrière !

La jeune dame de toute à l’heure s’interposa dans le combat. De mon côté, légèrement en avant par rapport à moi, elle fixa directement la sorte de monstre en face… J’ouvrais les yeux en grand ne sachant plus trop quoi faire… Elle avait l’air si fort ! Peut-être que je ne ferais que la gêner… J’arrêtais mes mouvements pour rester aussi immobile qu’une statue… J’eu comme... Une sorte de sentiment… Vous savez ! Ce sentiment du moment, quand vous vous faites engueuler par vos parents… Une sorte de honte grandissait et je me sentais nul… Je regardais le boomerang dans ma main droite et mon épée géante dans les mains du monstre… Je me sentais proche de celui-ci… C’est bizarre mais c’était sans doute quelqu’un que je connaissais ? Et qui avait une dent contre moi visiblement !

- Restez en dehors de cela.

Je regardais cette personne si imposante, impressionnante et si… froid ? Ou calme ? Bref. Elle s’adressait à moi directement. Elle devait surement avoir raison… Mais elle allait peut être avoir besoin d’aide ? Elle allait avoir du fil à retordre… Mh… Non. Je devais combattre cette chose fait d’ombre, de haine et de négativité. Je tirais une bouille assez boudeuse serrant de toutes mes forces l’arme qui était apparu.

- Je vais vous tailler en pièces une bonne fois pour toutes, démon !

Je souriais à l’arrière, je laissais aller quelque sentiment et je relevais la tête, le sourire aux lèvres en marchant vers l’inconnue qui était venu me parler peut avant, mes pas donnant un bruit assez sourd dans tous le temple. Je me mettais juste à côté de ma nouvelle partenaire d’arme en me mettant en position… Je regardais donc une bouche se dessiner sur le visage du monstre. Un rire sadique en sortie et une voix démoniaque accompagna le tout.

« AHAH… Ça va être intéressant « Maman ». Et en plus tu as le petit deuxième avec toi. Qu’elle belle-famille tu t’es appropriée… Mh. »

Je fronçais les sourcils en grognant, lui bavant quelque insulte, perdant totalement mon sang-froid.

« HEY ! FERME-LA ! C’est une femme courageuse et pas une lâche comme toi ! Je vais te faire ravaler tes paroles ! »

C’est alors que je me lançais à toute vitesse vers ce monstre en criant à l’assaut ! Il balança la lame vers moi ! Je bloquais donc avec la lame du boomerang prenant quelques dégâts. Il enchaina avec un coup de pied pour m’envoyer vers la jeune femme mais au lieu de ça, je m’écrasais par terre à ses pieds. Mon bras me faisait souffrir… Et le boomerang était quelque part dans la salle… Il ria une nouvelle fois.

« Mouahah… Réincarnation mon cul ouais ! Maintenant à toi ma belle… »

Je l’entendis foncer vers nous mais… Je ne pouvais absolument rien faire… Je me relevais peu à peu en le regardant courir vers nous en pointant le bout de la lame vers nous. Je m’interposais donc entre cette femme la lame bien avant qu’il n’arrive pour activer une sorte de… « Pouvoir » ! Un aura bleu ciel m’entoura pour me protéger de l’assaut ou finalement… Pas tellement… Un bout de la lame traversa mon épaule droite… Donc… Mon bras gauche était inutilisable et la droite venait de se faire transpercer… Je regardais le sang couler le long de la lame… Je tournais un peu la tête pour regarder la jeune femme en laissant aller un petit…

« Kh…Khhhh…. Aie… »

Je tombais donc à terre après que le monstre poussa mon corps du pied, laissant du feu d’une couleur bleuté l’attraper et l’envahir. La lame tomba à côté de moi et je le voyais bien. Il était perdu. Un cœur d’une couleur or se dessina dans ce corps de ténèbres, c’était son point sensible, j’en étais sûr.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre I : Resurrection - Jeu 10 Oct 2013 - 15:51
Malgré toute la contenance que Rain tentait de garder, il était évident que la présence de ce monstre en ces lieux n'éveillait pas en elle que la haine. Non, le revoir ne signifiait qu'une chose pour la jeune femme : que le sacrifice qu'elle s'était imposée à elle et Ritsu n'avait pas porté ses fruits. En outre, qu'elle l'avait perdu pour rien. En soi, il fallait rester honnête, elle avait mis fin à sa vie sans savoir si cela allait vraiment détruire Ika. Toute cette amertume lui revenait en pleine face, alors que le démon répondait à sa menace, l'achevant alors en prononçant stratégiquement le mot « Maman ». Il n'y avait pas besoin de plus pour frapper Rain en plein coeur. C'était pourtant attendu... mais imparable.

La membre du Conseil demeura ainsi figée. Sa main tenant le fourreau du katana tremblait et l'autre ne parvenait pas à se décider à dégainer. Les cris de Riku lui parvenaient à peine, son attention était entièrement rivée sur le démon qui leur faisait face. Elle n'aurait pas cru que ses sentiments lui joueraient un coup bas dans pareil moment. C'était la joie que d'être née arme : ignorer jusqu'ou on pouvait éprouver des émotions. Et il fallait dire qu'avec la mort de Ritsu, elle avait vite fait de se convaincre que les sentiments n'étaient pas aussi forts chez elle que chez un humain normal. Alors pourquoi maintenant ?

Devant elle, Riku s'était rué. Devant elle, il affrontait ce démon qui le dominait clairement. Rain devait bouger, se ressaisir, achever ce monstre une bonne fois pour toute, mais son corps semblait avoir tout le mal du monde à obéir. Et voilà que Riku s'interposait, une aura lumineuse le protégeant du coup qu'avait tenté de lui porter Ika. Sans plus attendre, la jeune femme se décala pour pouvoir se déplacer jusqu'au démon. Le fourreau de son katana claqua sèchement lorsqu'il chuta à terre. Sa main gauche, libérée, vint s'enfoncer dans la poitrine d'Ika, serrant ce coeur doré entre ses doigts. Son regard se planta dans celui d'Ika, vidé de toute émotion, tout comme le ton qu'elle employa pour lui adresser ces mots avec un calme froid.

- Je n'ai qu'un fils, et il est mort. Alors rendez-vous utile et restez-le, vous aussi.

D'un geste sec, la membre du Conseil lui arracha alors ce coeur, cependant qu'un coup horizontal était porté par son autre bras. Elle venait de décapiter son ennemi avec son sabre et ce, sans la moindre hésitation. Ceci fait, elle se tourna vers le garçon qui l'avait protégée et qui en était ressorti blessé. On aurait pu croire qu'elle lui adresserait des mots doux, ou qu'elle se précipiterait à son chevet, mais rien de tout cela. Rain s'occupa à la place de récupérer son fourreau et de rengainer son sabre. Elle demeura aussi distante et froide que d'habitude, voire plus si on comparait son comportement avec celui qu'elle avait vis-à-vis de Ritsu.

- Je pensais que l'on parlait tous la même langue, ici. Alors quelle partie de « restez en dehors de cela » n'avez-vous pas saisie ?

Toutefois, elle finit tout de même par tourner les talons et à sa diriger vers le garçon blessé. La jeune femme s'accroupit à ses côtés, sans montrer la moindre émotion, et le souleva dans ses bras. En fait il y en avait tellement, des sentiments qui se bousculaient dans sa tête, qu'elle était perdue. Et lorsqu'elle était perdue, il n'y avait qu'un seul moyen de garder le cap : l'automatisme. Mode pilote automatique, quoi.

Et actuellement, c'était direction infirmerie. Bien sûr qu'elle se posait des questions sur ce qui s'était passé. Bien sûr qu'elle se demandait si elle ne tenait pas dans ses bras une réincarnation de Ritsu. Mais pour le moment, tout cela n'avait pas d'importance. Rien ne pouvait décrire le soulagement qu'elle ressentait, pas même les larmes qu'un être humain normal aurait pu verser.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre I : Resurrection - Sam 12 Oct 2013 - 22:56
Acte IV

Un silence… A part ça, j’entendais mes os de mon bras craquer encore un peu… La douleur était bien réelle. Je n’étais donc pas dans un rêve. C’était sûr… Mais… N’empêche, je trouvais des éléments assez perturbants. Mon passé était exactement ici. Je le sentais au fond de moi, tout ce qui m’appartenait était ici. Je ressentais comme… Une envie de cookies. Même si j’étais cassé en deux, face à un adversaire de taille, je sentais cette envie… Malgré le sang dans ma bouche, je voulais à tout prix un de ces biscuits… Je souriais et en allant pour me relever, je tombais une deuxième fois… Puis je regardais en direction du démon, la jeune femme se jeta très rapidement vers lui pour lui arracher le cœur en décapitant le monstre.

- Je n'ai qu'un fils, et il est mort. Alors rendez-vous utile et restez-le, vous aussi.

Je plissais les yeux en regardant les derniers morceaux du monstre s’engloutir dans le sol… Ces ténèbres, cette poussière noire se dispersant dans l’air comme par magie. Je regardais ensuite la jeune femme en laissant aller quelques gouttes de sang. J’ouvrais les yeux en grand après sa phrase qui eu comme un coup de poing en pleine tête.

Opening I

- Je pensais que l'on parlait tous la même langue, ici. Alors quelle partie de « restez en dehors de cela » n'avez-vous pas saisie ?

Ces paroles… Le ton, l’intonation… Je me rappelais de plus en plus. Moi contre elle, je la tenais dans mes bras, je me sentais si triste et elle si… Vide ? Je lui souriais mais en vain car c’était un faux sourire. Elle se dirigea vers moi et me prit dans ses bras mais… Très vite, enfin relevé et le bras en miette, je faisais en sorte que m’appuyer sur elle… Mon épée disparue dans un éclat blanc et je regardais ma sauveuse d’un air tranquille, apaisé et rassuré. J’avais enfin retrouvé quelqu’un qui m’aimait. Quelqu’un qui me connaissais mais… Qui ne me reconnaissais guère encore. Je me regarde encore lui sourire pour la première fois. Comme si c’était la première fois tout en sachant que ça devait peut être, être la centième de fois. Je fermais les yeux en prenant directement une chambre pour au moins la nuit à cause de mes blessures. Je m’asseyais dans le fauteuil mais avant de partir, j’attrapais la main de la jeune femme.

« Merci. Même si je pense que c’est pas la première fois que je dois vous remercier. »

Je laissais un sourire en laissant l’infirmière m’emmener dans une chambre. Je me posais alors sur le lit en regardant par la fenêtre… La nuit prenait le dessus. Demain allait être une grosse journée. Visiter tous le domaine etc etc… Comprendre pourquoi je suis là… Ah… Pas de répit !


[HRP : Panne d'inspi....]
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre I : Resurrection - Dim 13 Oct 2013 - 11:00
Eh bien, voilà une rencontre mouvementée. J'ai beaucoup aimé les parallèles et les souvenirs, c'est bien intégré à l'histoire, comme les flashs. Bon, quelques soucis de conjugaison mais rien de dramatique. Ça prédit une suite intéressante.

Riku : 380 xps
Rain : 340 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Chapitre I : Resurrection -
Chapitre I : Resurrection
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page