Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[REUNION] Le point sur les i

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Jeu 5 Déc 2013 - 16:35
Pour ce qui est de Lyra, je m'en occupe.. Je peux prévoir des stratégies, mais je peux juste vous assurer que Lyra n'est pas quelqu'un de mauvais, juste quelqu'un qui à besoin ... De relativiser.

C'était simple comme façon de résumer les choses, mais c'était ça ... Savoir surmonter sa douleur était une étape de la relativisation. La vrai sagesse ne s'acquiert qu'avec le temps et savoir surmonter les épreuves de sa vie en faisait parti.

Je pense sincèrement qu'on devrait ouvrir une cellule de crise ou avoir des professeurs un peu plus compétent dans l'art d'enseigner, parce que pas mal d'entre nous sont jeunes d'âmes. Âmes humaines, d'ailleurs. Même si nous sommes des divinités, nous sommes humains, à l'origine et les défauts inhérents à notre nature nous poursuivent. Et les dépasser, ça demande autant de volonté que de bons guides pour y parvenir.

Pas mal de sagesse qui concernait pas mal de gens, même Atios. Car oui, la maturité, ça demande énormément de temps pour être un acquis. Quand on devenait adulte, on se rend compte que même les adultes sont faillibles et ont besoin d'apprendre.

Pour ce qui est du speech, je suis tout à fait d'accord qu'il est nécessaire, mais aussi insuffisant. Déjà, le journal de l'académie doit pouvoir nous aider. La radio aussi. Et imprimer des brochures ou des guides, ça compensera le speech passé. Bon, j'aime pas trop la tactique, mais on enregistre le speech ou qu'on le met au propre, on pourra s'en servir comme moyen de ... Propagande. Bien que je désapprouve le terme, puisque ce que l'on fait est juste. Même si ça revient à défendre nos idées...

Ensuite, reprendre le poste de Kate...

Je ferais tout ce qu'il faudra faire. Que ce soit le poste de Kate ou de nettoyer les toilettes de l'académie, si ça peux empêcher la fin du monde, c'est que je dois le faire. Bon, me faites pas ça quand même, je le prendrais un peu mal, mais vous comprenez l'idée.

Soupir, on remet son gantelet en place, ça fait un bruit de ferraille, mais c'est logique.
Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Dim 8 Déc 2013 - 18:07
▬ Bien, pour ce qui est de Lyra, je m'en occuperais avec Lev. Merci de te proposer Atios mais je pense que deux membres du Conseil seront amplement suffisant pour contrôler la situation. Avec Lev à mes côtés, j'estime que nous pourrons rapidement la retrouver.

▬ Je ne remet pas en cause les compétences des professeurs de l'académie, je pense qu'ils pourront très bien faire passer un message aux élèves de notre part vis à vis des Renégats et de leur position dans tout cela. Cela exclu donc l'idée du speech enregistré qui passerait en boucle dans l'académie, je vois mal les membres de l'académie être réceptifs au message de cette manière.

▬ Pour ce qui est de ton rôle Atios, je pense que tu devrais t'assurer des tâches disciplinaires du Conseil, à savoir régler le moindre soucis vis à vis du règlement de l'académie. J'aimerais éviter de t'envoyer sur Terre, je ne voudrais pas que tu disparaisse dans la nature une seconde fois.

▬ Mettons de côté l'éventuel recrutement d'un 6ème membre du Conseil, et laissez-moi vous poser cette simple question : Si vous aviez le choix de décider du sort des Renégats après la fin de cette guerre, que feriez-vous ?
Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Mar 10 Déc 2013 - 21:28
Comme elle s'en doutait, le cas Vilkas se verrait régler par Weiss lui-même ainsi que Lev. Trois sur cette affaire? De trop? Oui et non. Mais le choix avait été fait par le Président et elle ne reviendrait pas là-dessus. Une affaire de réglée. Passer à la suite à présent. Parce que, mine de rien, le temps s'écoulait et ils ne pourraient tenir réunion indéfiniment. Plus que les mots, se seraient les actes qui seront retenus pour l'avenir. Alors autant avancer.

Pas de discours préenregistré, tant mieux. Cette idée l'horripilait. Mais bien faire passer le message même aux professeurs serait primordial. Même si l'idée d'Atios n'était pas idiote, le problème restait le même: qui étaient-ils, eux, pour donner des ordres aux professeurs? Une élite peut-être mais des âmes aussi jeunes que les autres, y compris lui, le soi-disant Roi Arthur. Il faudrait la jouer fine, alors elle plancherait là-dessus, afin de réussir à ne froisser personne dans cette histoire. Encore de longues heures de travail en perspective pour la jeune indienne.

Ne pas renvoyer Atios sur Terre, une décision qu'elle partageait. Ils avaient assez d'un membre en moins, pas besoin qu'un second ne se volatilise à nouveau sans crier gare ni donner signe de vie pendant une durée indéterminée. Très peu pour elle.

Ses notes commençaient à s'amonceler devant elle, elle devrait faire un tri dedans dès la réunion terminée même si elle se doutait que cette dernière option ne serait pas pour tout de suite. Au moins, le calme était revenu dans la pièce, c'était mieux que rien.

Pas de remplacement pour Kate, voilà qui lui allait comme solution. Ils ne disposaient plus du temps nécessaire pour former une nouvelle recrue. Tant pis, ils continueraient à 5. Au moins, leur équipe tournait plutôt bien, c'était au moins un point positif.

La dernière question de Weiss laissa la jeune fille relativement songeuse. Si elle devait décider du sort des renégats? C'était trop vaste, trop imprécis comme question. Elle ne pouvait pas répondre à cela, du moins, pas formulé ainsi, pas sous cette forme.

"- La question est trop vague pour obtenir une réponse simple. Il y a trop de choses qui entrent en ligne de compte. Et bien que nous soyons ennemis, qui sommes-nous pour nous substituer à Deus et rendre justice à sa place?"

Oui, ce n'était pas la question et elle n'y répondait pas mais elle ne pouvait pas faire semblant. Elle était franche et sincère. Autant donner clairement son avis, même si cela ne faisait pas vraiment avancer les choses.

"- Si je devais décider seule du sort des renégats? Aujourd'hui, franchement, je ne sais pas ce que je ferais. Car tous les renégats ne sont pas égaux: pas la même envie de sang et de vengeance, pas la même cruauté, pas la même évolution. Certains pourraient être récupérables, d'autres non. Alors, je ne peux pas me prononcer de manière aussi générale. Je suis une chasseuse dans l'âme, je suis donc contre l'éradication pure et simple."
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [REUNION] Le point sur les i - Mar 10 Déc 2013 - 22:00
Lev, Weiss et Atios. Trois bonhommes qui se précipitaient pour s'occuper du cas de Lyra Vilkas. Décidément, cette demoiselle était gâtée. Visiblement, ne pas s'immiscer avait été le bon choix à faire. La question de la propagande réglée, voici venue celle du remplacement éventuel de Kate. Les présidents semblaient d'accord sur le fait de laisser Atios endosser ce rôle, apparemment la confiance ce n'était pas encore ça. Encore une fois, Rain eut cette désagréable impression de voir un sujet bâclé et la discussion prendre une nouvelle tournure rien à voir. Encore une fois, cela ne lui plut pas. Maintenant que l'histoire du logo s'était volatilisée, voilà qu'ils enchaînaient sur une interrogation relativement floue. Abygaïl y répondit, traduisant à peu près ses propres pensées, ce qui l'amena à appuyer ses paroles et d'ajouter :

— Exact. D'autre part, beaucoup de choses peuvent encore changer. Nous sommes également susceptibles de changer, d'ici là. Alors peut-être que cette question peut s'avérer relativement intéressante en d'autres circonstances, mais je ne pense pas qu'elle le soit ici. Concentrons-nous sur le présent, voulez-vous ?

A force, ils allaient peut-être finir par croire qu'elle s'arrangeait toujours pour aller à contresens de Weiss, mais quand quelque chose ne lui convenait pas, elle le faisait savoir. Quitte à se faire passer pour une arrogante de première qui considérait son avis au-dessus de celui des autres, elle préférait ça que d'emprunter une direction dénuée d'intérêt à ses yeux.

— Dans l'immédiat, en fait, je m'intéresserai plutôt au passé. Plus précisément, au passé de Monsieur Kurokami. Personnellement, je serai curieuse de savoir ce qu'il a bien pu faire pendant ces derniers mois, pas vous ?

Oui, se lancer dans un nouveau sujet après avoir dit plus ou moins que celui proposé par le président était nul, cela pouvait être considéré comme un geste irrespectueux et déplacé... et oui, Rain s'en fichait, de ces bonnes mœurs qui étaient au final propres aux humains et non à une arme. Elle se tourna donc vers le futur nouveau Chargé de Discipline comme si de rien n'était, les mains jointes sur la table et le visage neutre.

— Ce n'est pas dans mes habitudes de m'intéresser à ce genre de détail, mais pour la plupart d'entre nous, vous êtes un inconnu, Atios.

Comment faire équipe avec un étranger, après tout ? Comment appeler autrement quelqu'un dont on ignorait tout ? Comment lui faire confiance ? Oui, ils détenaient des informations sur sa personne, mais de là à affirmer qu'ils le connaissaient... Personne ne pouvait en être aussi sûr, même après plusieurs mois de fréquentation, alors il ne va pas sans dire pour des personnes nouvellement arrivées dans le Conseil et qui n'avaient, en somme, jamais fait qu'entendre parler d'Atios, tout au plus.

Alors, qu'est-ce qui avait pu amener sa disparition ? Qu'est-ce qui avait fait qu'il soit demeuré aussi longtemps sur Terre ? Qu'est-ce qui avait bien pu occuper ses journées ? Car, soyons d'accord, il y avait un nombre trop conséquent de choses que l'on pouvait réaliser et qui pouvaient nous tomber dessus, en quelques mois, pour que l'on ne s'y intéresse pas.

Au final, c'était un inconnu qui faisait son retour, sous le masque brouillon d'une ombre du passé.



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Mer 18 Déc 2013 - 17:18
Le sujet de Lyra était enfin clos. Il lâcha un simple soupire. Il allait s'en occuper avec Weiss. Sur le coup il se dit que sa sœur risquait de lui vouloir longtemps, comme s'il allait lui donner le coup de grâce. Mais là n'est pas la question. Le démon se frotta les joues avec la paume de ses mains et observait le président parler. Il posait une question plutôt étrange. Que faire des renégats. Décider de leur sort. Le démon leva un sourcil et écouta ce que Rain disait ainsi qu'Abygaïl. Intéressant.

- Me concernant je ne dirai rien. Je ne sais pas ce que je leur ferai, tout simplement. Et pas besoin de réponse irréfléchi je pense. On verra quand ça sera le cas.

Et encore, ce n'était pas sur que ça soit à eux de décider. Après tout ils ne sont pas les directeurs et sur le coup il ne savait même pas s'il allait toujours être membre du conseil à la fin de la guerre. Ils avaient beau être des dieux, ils ne pouvaient toujours pas prévoir l'avenir. Et voilà déjà un nouveau sujet de lancé. Atios. Rain était plutôt curieuse à son sujet -chose qui ne plut pas au démon évidemment. Jalousie ? Pas vraiment. Ou peut-être. Un peu. Il l'observa la brune, étonné. Puis il retrouva un visage sérieux.

- Bof. Savoir qui il est pourquoi pas mais on ne va pas lui demander de nous étaler toute sa vie non plus. Il doit avoir ses raisons.

Bien sur qu'il était curieux. Mais ça le perturbait ce changement brusque de conversation. Genre. Encore Lev contre Rain. Ce n'était pas méchant. Juste qu'il pensait qu'ils avaient des sujets plus urgents. Après tout Lev n'était pas venu pour apprendre à connaitre un homme sortit de nul part. Mais elle avait raison. Il était inconnu pour tous -sauf le président du conseil. Le démon ne dit rien, restant assis sur sa chaise en croisant les bras.
Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Mer 18 Déc 2013 - 23:17
Laisser le cas de Lyra à Lev et Weiss ? Soit, il ferait de son mieux pour les laisser gérer l'affaire sans s'en mêler, bien qu'il était sûr et certains que ni l'un ni l'autre ne serait victorieux dans cette tâche. Il soupira profondément, comme si de toute façon, l'intérêt de ce qu'il entendait était relativement ... Insuffisant. Prétentieux ? Orgueilleux ? Oh, tant pis si c'était le cas : il n'était pas d'accord, c'était tout. Il se demandait même si sa présence ici était en fait nécessaire. La suite lui déplût de plus en plus... Rester loin de la terre... On voulait brider ses mouvements. Directement ou pas, volontairement ou pas... Dans tous les cas, il n'aimait pas ça. Libre... Rester libre...

On verrait combien de temps il pourrait supporter de rester enfermé dans l'enceinte étouffante de l'académie. Pas bien longtemps, en théorie... Il n'était pas du genre à se laisser abattre par un règlement intérieur, surtout quand on sait qu'il était régulièrement envoyé sur terre. Atios était quelqu'un qui ne tenait pas en place. Et même si l'occuper avec la surveillance de l'école était viable un temps, il ne savait vraiment pas comment les choses se passeraient. Mais avant de se plaindre ou d'émettre des objections, il valait mieux se taire et attendre que les choses avancent. Sa côte de réputation ici était clairement basse. Et comme Rain allait lui faire remarquer, il était un inconnu invité à cette table. On ne voulait plus le voir disparaître. Ni qu'il arrête de donner signe de vie... Nouveau soupir agacé. Beaucoup trop de mauvais souvenirs qu'il préférait ne pas étaler en public. De la gêne ? Pas tant que ça. Chacun ses blessures et ses secrets... Mais après tout, pourquoi s'amuser à cacher la vérité ?

Il regarda Rain droit dans les yeux...

Loin de moi l'idée de vouloir jouer la carte du mystère, mais honnêtement, que sais-je de vous ? De la même façon, vous avez tous vos secrets et je suis sûr que vous n'êtes pas d'accord à l'idée de les partager ici devant les autres, ou même avec moi.

Que savait-il d'eux ? Rain Sinclaire était une énigme, autant dans les dossiers d'aujourd'hui que ceux qu'il avait pu lire avant sa disparition terrestre. Lev, Abygaïl ? Weiss ? Des inconnus. Des élèves, comme lui, pour ces derniers.

Quoi que je dirais, ça sera ma parole contre la votre. Autant vous dire que de toute manière, si vous voulez jouer la carte de la paranoïa, je ne pourrais pas me défendre. Mais pour ce qui est de ce que vous devez savoir me concernant...

Atios soupira et les jaugea tous, les uns après les autres.

J'ai été populaire à l'école, l'espace de mes six premiers mois, j'ai été très populaire : au point où j'ai été nommé Mister Deus. Puis, j'ai été nommé au conseil en tant que Vice-président. Conseil, qui s'est vidé. Au point où j'ai assumé tout le travail seul. Et encore plus quand les directeurs se sont amusés à jouer les fantômes.

Une période ultra-désagréable, dont il se souvint avec amertume.

C'est à cette époque que j'ai rompu avec la fille de l'ancien directeur. Si vous voulez tout savoir, l'affaire Agglow et son rapport vous décrira tout : pour être rapide, il voulait se la taper, il m'a bien pris pour un idiot, je suis tombé dans le panneau, il a manipulé en beauté Maya, à réussi à me brouiller avec car je déteste sincèrement la dissimulation de paternité, d'autant plus quand celle-ci est factice. Résultat, avec tout le boulot accumulé, j'étais devenu un fantôme pour Maya. Et quand je me suis brouillé avec, je sais qu'elle à péter les plombs et pas qu'un peu. Moi j'ai pris mes distances avec elle. Elle a pas aimé.

Pas qu'un peu... Les rapports étaient éloquents : alcool, cigarette... Qui sait si elle n'aurait pas formé une sainte trinité avec la drogue.

Le fait est qu'elle est allée de plus en plus mal et moi aussi, de mon côté. J'ai littéralement été bouffé par le travail et après ma sortie de ma convalescence suite au départ d'Isanagi Tensho, je m'y suis renfermé encore plus jusqu'à déménager littéralement mes affaires dans mon ancien bureau. Et avec les renégats de plus en plus actifs sur terre, je me suis mis à devoir intervenir seul sur terre : je n'avais pas le pouvoir ou l'autorité nécessaire pour recruter un nouveau conseil et les directeurs n'ont pas répondus à mes courriers. J'ai conservé mes fonctions jusqu'à ce que je pète complètement les plombs, moi aussi.

Péter les plombs ? Oui...

Vous pouvez ne pas me croire, mais je suis resté sur terre à errer pour chercher des raisons de me battre ou des réponses à mes questionnements les plus intimes. Je ne suis pas fier d'avoir jouer le mort, mais j'ai accepté de revenir vous prêter main forte pour protéger les Humains ou d'honorer mon rôle en tant qu'élève de Deus. Même si je préfère être franc avec vous : cette école m'a lassé depuis la période où j'ai disparu sur terre. Je considère que ce que les favoris de Deus et les professeurs ont fait de l'école est du gâchis. Et je ne supporte pas non plus l'immobilisme que j'y ai ressenti, que ce soit en tant qu'élève qui n'apprenait rien sauf par lui-même, que par les conseil où j'ai littéralement compris le calvaire de l'administration...

Ses collègues étaient donc complètement mis au parfum : la chute de popularité, la pression croissante, les conflits relationnels interne et externe.. Jusqu'à l'éclosion de son mal être, une dépression qui le maintint dans un état amorphe, sur terre. Un état qui se maintiendrait peut-être à l'avenir, mais avec moins de force, il semblerait : il tentait de sortir du gouffre où il s'était plongé, puisqu'il était ici.

Son attitude et son ton était resté neutre, du début jusqu'à la fin des explications : autant que possible, il voulait se détacher de tout jugement d'autrui. Ils étaient là pour remplir des fonctions. Pas pour se juger mutuellement. Il comptait là-dessus, même s'il se doutait que les rumeurs et les ragots iraient bon train. Au moins, il avait brisé la glace entre lui et les autres. Et ça, c'était déjà un bon début s'ils voulaient tous s'entendre.
Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Jeu 26 Déc 2013 - 13:22
▬ L'administration... Un mal qui en aura fait baver certains autour de cette table. Je vois très bien quel genre de parcours tu as pu vivre au fil du temps, Atios, même si tu pensais que le Conseil n'en avait plus pour longtemps, certaines personnes ont su le remettre sur pieds, que ce soit par le biais d'un recrutement ou en contactant la direction. Néanmoins, je note ton sens de la critique particulièrement poussé lorsque cela concerne l'académie.

▬ Cependant, je tenais à te faire remarquer que c'est moi qui ai accepté que tu réintègre nos rangs, sans pour autant récupérer ton poste de Vice-président car il est aujourd'hui tenu par Abygaïl.

▬ Quant à toi Rain, je comprends que tu puisses voir ma question comme quelque chose d'inutile et absurde, mais il n'empêche que cela reste une question que je vous pose sérieusement, et donc ne serait-ce que par pur respect envers une personne qui combat le même ennemi que toi à tes côtés, tu me dois de répondre avec autant de sérieux. Pas la peine d'impliquer la notion du temps en disant que le Conseil pourrait changer plus tard ainsi que les Renégats, si tu n'as pas de réponses précises tu as aussi le droit de dire " Je ne sais pas. " Des réponses aux questions, on peut tous ne pas en avoir.
Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Jeu 26 Déc 2013 - 15:11
La jeune amérindienne ne put retenir un soupir de lassitude. Le temps passait, inlassablement, mais techniquement, rien n'avait réellement avancé depuis que cette réunion avait été lancée. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir essayé. Mais il fallait croire que les détails les plus éloignés étaient, comme toujours, plus intéressants que le reste. L'ordre du jour n'avait plus lieu d'être, les sujets abordés dérivaient toujours vers des questions personnelles, parfois trop même, et même en parvenant à ramener tout le monde sur un même sujet, même sans que cela ne soit intentionnel, il y avait toujours quelqu'un pour faire à nouveau s'éloigner le thème principal pour s'attarder sur une broutille.

Sans un mot, elle écouta l'histoire de l'ancien Mister Deus avec attention. Son ascension tout comme sa décadence. Elle aurait voulu le plaindre dans un sens mais elle doutait qu'il soit du genre à accepter la pitié venant des autres. Il restait quelqu'un de fort, la preuve, il était revenu de lui-même. Mais cela ne lui permettait pas pour autant de lui offrir une confiance aveugle. Descendant du Roi Arthur peut-être, cela ne changeait pas qu'aujourd'hui, il était comme eux. Un apprenti-dieu, un membre du Conseil, un élève. Elle partageait son point de vue sur le fait que personne ne connaissait réellement les autres membres de ce Conseil, quoiqu'elle ait déjà eu à faire pour sa part avec chacun d'entre eux, mis à art lui de par son absence. Elle ne put qu'acquiescer à sa dernière phrase. L'administration et son calvaire, Deus qu'elle regrettait de devoir connaitre. Mais cela faisait aujourd'hui partie de son travail. Elle le ferait donc, autant que possible.

"- Dans tous les cas, merci à vous Atios d'avoir accepté de nous aider à un peu mieux vous connaitre. Et comme je respecte votre geste, je vais faire de même. Me présenter à vous."

La moindre des choses, lui rendre la politesse. Il méritait au moins ça. Il jouait le jeu, très bien. Son éducation lui enjoignait donc à faire de même à son égard.

"- Indienne Shoshonni, je suis décédée il y a plus de 200ans. La culture actuelle me laisse légèrement perplexe bien que je me force à m'y faire. Cela fait près d'un an que je suis arrivée à la Deus, juste après que les renégats ne soient réellement apparut. Je ne suis guère quelqu'un de populaire mais je suis dévouée à mon travail, aux valeurs que je défends et avant tout, aux autres. Mes nouvelles fonctions au Conseil ne me feront en rien m'éloigner de ce que je suis, une personne de parole sur qui, je l'espère, vous saurez compter si à l'avenir mon aide vous était nécessaire.
Ceux qui désireraient en savoir davantage sur mon compte, je vous invite à venir me voir directement, que nous en discutions simplement. Voilà."


Maintenant que les choses étaient clairement posées, autant en revenir au sujet principal. A savoir, pour le moment, le cas des renégats. L'affaire Vilkas avait déjà retenue assez l'attention générale ais elle n'était pas la seule, il fallait aussi se soucier des autres.

"- Pour en revenir aux renégats, avant de se décider sur ce que nous voudrions en faire, il faudrait déjà savoir les appréhender. Cela c'est déjà fait, bien qu'avec un succès mitigé, mais nous avons pu noter que ces derniers parvenaient à s'infiltrer au cœur de l'Académie malgré notre surveillance, en de rares occasions. Alors, la première mesure et aussi une des plus urgentes à mon avis serait de parvenir à sécuriser parfaitement la Deus. Au moins pour les nouveaux arrivés qui sont très facilement exposés."
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [REUNION] Le point sur les i - Dim 16 Fév 2014 - 22:00
Etaler sa vie ? Drôle de manière d'interpréter ses dires, ou alors elle ne devait pas s'être bien exprimée, après tout elle n'avait jamais prétendue être une experte en communication. Enfin, disons que plutôt on n'apercevait que rarement la nuance de ses mots, puisqu'étant née arme, elle avait été programmée pour aller directement vers l'objectif sans passer par trente-six chemins, adepte d'une élocution concise ayant pour but d'aller droit au but à chaque fois. Il fallait également noter que jamais elle n'avait été éduquée d'une quelconque manière et que toutes ces connaissances, acquises dès la naissance, la destinaient surtout à couper des cibles en rondelles plutôt que de sortir de beaux discours éloquents.

Alors non, il n'était pas question de demander à Atios d'étaler sa vie, après tout, ils étaient en réunion et non en interrogatoire. Il choisissait quelles données leur fournir et en ce qui concernait Rain, seuls les deux mois de disparition de son interlocuteur l'intéressaient. Plus pour raison pratique que par curiosité, il suffisait de la connaître un minimum pour le deviner, elle était tout sauf fouineuse. Ne pas faire à autrui ce que nous n'aimerions pas que l'on nous fasse. Une phrase qui s'appliquerait bien à la situation, mais un peu moins si la demoiselle se trouvait dans une situation où elle devrait tataner la gueule à quelqu'un, je vous l'accorde. Là, il y était tout de suite question de moins de réserve.

Mais revenons-en à nos moutons. Naturellement, Kurokami ne savait pas plus de choses sur eux que eux sur lui, cette impression de faire face à un inconnu en regardant l'autre était parfaitement réciproque. Et ça, seul le temps pourrait peut-être briser cette glace. Peut-être. Pour sa part, Rain comptait laisser le temps faire les choses, mais vu que tout le monde semble parti pour se présenter, elle se contenta d'écouter. Après tout, l'idée de base était d'apprendre à se connaître un minimum, alors autant le laisser aller dans son élan de confession.

Le revenant du Conseil s'avéra en tout cas plus bavard que prévu. Pas un seul instant le long de son récit, une once de sentiment n'avait traversé les traits de Rain, qui se contentait d'analyser les données en silence sans émettre le moindre jugement sur ses problèmes personnels, pour lesquels elle en avait honnêtement rien à battre. L'empathie, ce n'était pas son fort. Aucune compassion, ni aucun sentiment de rejet n'animait son regard qui demeurait aussi neutre que le reste.

Détails de la vie d'Atios Kurokami mis à part, on en venait enfin aux raison de sa disparition. Ces deux mois, il les avait donc consacrés à son errance, à en croire ses dires. Soit, au moins maintenant ils en savaient plus et peut-être que cela permettrait aux présidents de mieux considérer son cas. Vu que le membre du Conseil récemment de retour ne semblait pas au sommet de sa forme mentalement, et surtout déçu du fonctionnement de l'école. Pour un revenant, critiquer le Conseil pouvait paraître culotté, mais Rain ne s'en offusqua aucunement, car elle savait très bien ce qu'elle avait fait et ce qu'elle n'avait pas fait dans toute cette histoire. Puis… un trait de caractère de ce genre était plutôt appréciable et bien rare dans le coin, du moins, c'était ce qu'elle en pensait.

Weiss intervint à son tour, réagissant par rapport aux paroles d'Atios avant que Rain ne puisse le faire, pour ensuite faire une remarque dont elle n'en saisi pas le but. Il avait certes accepté que l'ancien roi réintègre leurs rangs… et ? Et ? Ok, c'était une phrase qui ne justifiait rien en fait, donc inutile. Enfin, elle n'avait pas reporté son attention sur la tête blanche totalement pour rien non plus, puisqu'elle fut la cible de sa prochaine remarque. Remarque qui fut assez… incompréhensible ? Son égo de mâle n'avait donc pas pu digérer son changement brusque de sujet, mais de là à sous-entendre qu'elle ne lui avait pas répondu avec sérieux, alors qu'elle l'avait bel et bien fait… Ah, non, en fait, sa réponse ne lui convenait tout simplement pas mais il n'était même pas fichu de le dire directement. A la phrase de conclusion de Weiss, disant qu'on ne pouvait pas avoir réponse à tout, Rain haussa un sourcil, de quoi accentuer le côté hautain de son regard clair, et elle n'était pas loin de cette attitude de mépris en cet instant.

— Si le respect signifie pour vous dire amen à tous vos délires, alors effectivement, bien trop de choses m'échappent.

Ou comment foutre de l'huile sur le feu. Heureusement, Abygaïl intervint avant que les tensions ne grimpent d'avantage pour répondre au pauvre Atios qui au final n'avait pas encore eu de véritable réponse et réaction à ses confessions jusqu'à maintenant. Vint ensuite le moment pressenti, la vice-présidente se décida à se présenter. Est-ce que cela signifiait que Rain devrait faire de même ? Non, elle estimait que non, puisque rien ne l'y obliger, si ce n'est que le principe d'égalité entre collègues. Mais, après tout, elle n'avait jamais demandé à ce que l'on raconte sa vie, si on avait interprété cela autrement, ce n'était tout de même pas sa faute. Pourquoi assumerait-elle un choix qui n'était pas le sien ?

— Ce qui m'intéressait personnellement était la raison de votre disparition ainsi que les circonstances dans lesquelles vous avez passé vos deux derniers mois, pas votre auto-biographie. En ce qui me concerne, vous vous contenterez donc des dossiers à mon sujet.

Voilà, direct, clair, comme d'habitude. Et s'il désirait vraiment en savoir plus sur elle, qu'il se débrouille, elle n'était pas du genre à raconter sa vie, mais ça, n'importe qui l'aurait deviné au premier regard.

Enfin, avant qu'Abygaïl ne reprenne parole, Weiss fit le choix de quitter la table, sans doute une envie pressante, nous en dirons pas plus dans ce rp, faute d'intérêt. Bref, la discussion reprit, cette fois revenant autour du sujet des renégats et comment les contrer. Oui, renforcer la sécurité, encore et toujours, d'accord, mais ils n'étaient pas aussi nombreux au sein du Conseil, même en butant sur leurs heures de sommeil, plus que ce qu'ils ne le faisaient déjà, ce n'était pas en restant ainsi qu'ils changeraient les choses.

— Concrètement, à part multiplier les mains d'oeuvre, je ne vois pas comment nous pourrions améliorer la chose. Peut-être devrons-nous officialiser la milice au service du Conseil, composée actuellement des apprentis, repentis et professeurs volontaires pour nous aider, afin de lui donner un certain intérêt ?



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Ven 28 Mar 2014 - 20:45
Lev n'avait plus envie de rester dans cette maudite pièce. Il avait la sérieuse impression ... d'étouffer. Les mauvaises ondes de cette réunion c'était pas pour lui. Mais vraiment pas. Sauf qu'il ne pouvait pas partir. Bah non, chacun doit donner son avis, le démon ne fait pas exception à la règle. Oui son comportement était sans aucun doute immature, après tout ils étaient tous là pour parler à propos des sujets sérieux. D'ailleurs fallait parler de soi. Chose que le démon ne sait pas vraiment faire. Il n'en voyait pas l’intérêt et avait écouté à moitié Atios. Pas qu'il ne l'aimait pas, il ne le connaissait pas assez pour en juger, mais ce genre présentation l'ennuyait tout simplement. D'ailleurs ensuite ce fut au tour d'Abygail et faut avouer qu'il n'écoutait pas plus que ça. Méchant garçon. Mais maintenant c'était son tour. Le démon soupirait. Il détestait les réunions.

- Moi j'sais pas quoi dire. J'ai pas eu une vie mouvementée. Y'a pas grand chose à savoir sur moi.

Non pas du tout. Il n'allait pas parlé de la façon dont il avait rencontré Lyra, pourquoi il s'était attaché à elle et encore moins tout ce qu'il cachait à propos de sa sœur au Conseil. Quoi qu'il ne cachait pas grand chose d'important ... Sans parler de sa véritable nature. Qui ferait confiance à un démon ? Personne. Rain répondit à Weiss qui décida de partir. Sur le coup le démon avait bien envie de suivre pour s'en aller pour retourner sur Terre, près de son ami ou dans son lit. Il était fatigué et lassé. Fallait pas que ça dure plus longtemps. Rain parlait d'officialiser la milice au service du conseil.

- A ta place je me méfierais, faut pas non plus qu'un renégat infiltre nos rangs en se faisant passer pour un volontaire qui veut aider. Parce que la milice j'y fais pas trop confiance me concernant ...

Lev chiant ? Mais non. C'est juste que pour lui la milice était inefficace. Il n'en a jamais vu l'utilité, les trouvant trop ... absents.

- Me concernant je les trouve trop inefficaces. On devrait recruter des gens vraiment motivés et on officialise tout ça. On aurait davantage de manœuvres au moins.

Il ne proposait rien de vraiment innovent. En même temps il n'avait pas vraiment d'idée le concernant. Mis à part le fait de prendre quelqu'un d'autre avec lui sur Terre. Mais sur ce coup ça serait une idée trop égoïste sans parler du fait qu'ils n'étaient déjà pas assez pour l'académie. Donc non, malheureusement il n'avait aucune idée et s'agitait plus qu'autre chose sur sa chaise. Deus qu'il voulait partir.
Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Ven 11 Avr 2014 - 2:39
Le jeune homme reprit la parole et recommença à donner son point de vue.

Personnellement, je suis persuadé que des renégats s'infiltrent nuit et jours à l'académie. Quant à sécuriser l'école, recruter des élèves pour faire ceci est logique. Ils sont autant que nous des apprenti-dieux et tôt ou tard, nous devront nous engager dans un conflit ouvert avec les renégats. Ce jour-là, j'aimerais qu'on soit nombreux à maitriser nos pouvoirs et à être capable de nous battre. Les larrons d'Isanagi sont à mon avis, bien plus apte au combat, car clairement voué à vouloir tuer leurs adversaires.

Qu'ils fussent humains ou non, d'ailleurs. Mais former des gens compétents au combat, cela revenait à un autre problème plus général. La formation des élèves était déplorable.

De même, loin de moi de vouloir critiquer les chers professeurs, mais la plupart font peu leur travail ou n'ont aucune idée de ce en quoi il consiste. Nous somme censés être les formateurs de ceux qui guideront les êtres humains vers autre chose que l'auto-destruction... Nous échouons autant dans le rôle de protecteur que dans le rôle de guide et cela m'est de plus en plus, réellement insoutenable.

Autant être franc : si ces deux missions n'étaient pas remplies, alors à quoi était vouée l'école ? Deus s'était-il vraiment attendu à une telle conclusion quand il avait chargé Isanagi et Colombe de former cette école ? Et qu'en penserait-il, s'il était-là, aujourd'hui ?

Pire encore, la mauvaise gestion de l'académie semble avoir permis la création des renégats et semble fournir des recrues toutes fraîches à ceux-ci... L'anarchie est, comme je l'ai précisé, autant dans l'enceinte de l'école que sur terre. Quant à nos succès, ils sont peu nombreux. Et les directeurs dans tout ça ? Ils sont restés mués depuis le départ d'Isanagi...

Préoccupant ? Parfois, le jeune homme avait l'intime sensation qu'il était le seul à se poser la question de la gravité de tout ces maux, mis bouts à bouts. Les gens qui prenaient aux sérieux leur nouvelle incarnation semblait être vraiment mince et même cette pièce, semblait ne pas en contenir beaucoup. Qui était assez lucide pour admettre que ça n'allait pas ? La situation n'avançait pas non plus. L'avenir semblait bien sombre et Atios avait connu bien trop d'échec. Le sien, parce que les directeurs ne lui avaient pas donnés les moyens. Celui d'Aedan, qui avait précédé le sien. Et finalement, on pouvait même presque dire que Weiss avait bien tenté quelque chose pour lamentablement échouer. Aujourd'hui, ils se retrouvaient dans une configuration qui avait tenté quelque chose, mais son retour allait-il sonner le glas de l'activité pour les membres du Conseil des élèves ? Le jeune homme perdait la foi en l'académie et c'était logique. De tout ceux ici présent, il était le plus ancien de l'école et il avait connu assez de périodes différentes pour constater qu'après la révolte du Dieu déchu, le père Tensho... Les choses étaient devenues de pire en pire.
Invité
avatar
Invité
Re: [REUNION] Le point sur les i - Ven 11 Avr 2014 - 14:19
Tous les arguments proposés se tenaient à leurs manières. Finalement, c'était sans doute le plus compliqué à gérer pour l'indienne. Surtout que si les autres ne le savaient pas, Weiss lui avait laissé un mot lui indiquant clairement qu'il ne reviendrait pas pour la fin de la séance. De ce fait, ils risquaient bien de finir par tourner en rond, à faire des propositions qui pourraient toutes aboutir, sans avoir la possibilité de vraiment la mettre en place. Un léger soupir lui échappa tandis qu'elle essayait de faire un point sur tout ce qu'il s'était passé au sein de cette réunion. Les choses ne s'étaient vraiment pas déroulées comme elle l'aurait espéré. Même au sein du Conseil, la coopération n'était pas l'argument le plus de mise. Chacun avait ses propres idéaux, plus ou moins extrêmes, tous avec des visions du monde et des hommes, pour ne pas dire de Deus, très différente. Alors d'abord, il allait falloir rassembler les troupes. Sérieusement.

"- Nous ne pouvons pas nier que pour une petite victoire de notre part, les renégats avancent eux aussi beaucoup. La voix de la violence et de la destruction est en effet bien plus prisée et facile que toute autre. Cependant, nous aurons beau prévoir des plans aussi ingénieux les uns que les autres, tant que chacun ne sera pas prêt à faire confiance et à coopérer avec tous les autres personne n'avancera. Pas même le Conseil. Encore moins le Conseil...."

La brune indienne aurait aimé que Weiss soit là pour avoir également plus de légitimité. il était parti dans le silence, sans véritable explication et elle comptait bien avoir une grande discussion avec lui après ça mais d'abord, il fallait en terminé avec cette réunion qui à présent, à ses yeux, n'avait plus de sens. Comment avancer ensemble quand chacun préfère sa propre voix?

"- Pour ce qui est des Directeurs, nous restons sous leurs ordres tant que cela coïncide avec nos missions et rien de plus; Nous ne sommes pas en position de gérer mieux l'Académie qu'eux, à chacun sa place et son rôle. Il est toujours aisé de flageller autrui pour ses fautes mais rien ne dit qu'à leur place, nous n'aurions pas fait de même ou pire. Alors, pour commencer, que chacun se recentre sur lui-même. Sa volonté, ses objectifs et les moyens qu'il est prêt à mettre en œuvre pour le bien de notre mission première: la Protection."


Voilà, elle n'avait rien de plus à ajouter à ce sujet. Ils représentaient peut-être une élite, ils n'étaient pas pour autant omniscient et encore moins tout puissant. Et les belles paroles de chacun d'entre eux ne feraient pas avancer le schmilblick. Si rien ne ressortait après tout ce temps de débat, il ne servait à rien de s'éterniser davantage. Et puis, l'ordre du jour était tronqué en raison de l'absence du maitre de cérémonie.

"- D'ici quelques jours, les nouvelles milices seront mises en place. Je me chargerais moi-même du recrutement des élèves pour assurer une plus grande sécurité aux nouveaux arrivants en compagnie de Weiss. Pour les explications au sujet des renégats, afin d'informer les nouveaux venus, il sera attribué à chaque arrivant un 'parrain' qui devra lui expliquer les points les plus importants de la Deus. Pour le reste, ces sujets seront ré abordés très prochainement et je l'espère dans un meilleur état d'esprit."


Oui, il y avait eu des tensions et cela, tout le monde devrait le reconnaitre. Maintenant, elle ne pouvait pas faire plus d'elle-même.

"- Le cas de Kate étant réglé, elle ne fait donc plus partie du Conseil mais reste un sujet à surveiller avec attention. Notre tâche principale sera de découvrir le moyen utiliser par les renégats pour s'infiltrer parmi nous tout en se préparant au mieux à une possible offensive de leur part. Toute information est bonne à prendre alors ne négligeons aucun détail. Je compte sur votre entière coopération à tous car c'est en étant plus unis que nos ennemis que nous aurons une chance d'en venir à bout. Sur ces mots, je déclare la séance levée.
Vous êtes libre de retourner vaquer à vos occupations respectives."


Voilà, c'était officiel à présent. Cette réunion était achevée mais aux yeux de la jeune fille, elle se terminait sur une note amère. Certes, elle ne s'était pas attendue à des miracles mais elle avait espéré mieux, oui, elle ose l'avouer.

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [REUNION] Le point sur les i - Mer 16 Avr 2014 - 22:07
Puisqu'il est grand temps de clôturer ce rp, je m'en charge en distribuant une somme égale à tous les participants.

Abygaïl : 601 xps (bonus de chef, que voulez-vous)
Rain : 600 xps
Lev : 600 xps
Atios : 600 xps

Xps attribués : Yep



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [REUNION] Le point sur les i - Jeu 12 Juin 2014 - 10:07
RP désormais visible à tous.
Bonne lecture ~



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

[REUNION] Le point sur les i
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point
» liste d armee a 1000 point pour un tournoit
» mes créations au point compté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Bureau du Conseil-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page