Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

So we are bound ?

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: So we are bound ? - Sam 1 Mar 2014 - 19:01
La situation pouvait-elle être pire ? Cela paraissait difficile. Avec ce prêtre surhomme sorti d’elle ne savait où et cette femme aux ailes d’ange, autant dire que l’étudiante était complètement paumée. Elle l’aurait été pour moins que ça, déjà. Alors ce bain de sang n’arrangeait pas les choses. Oui, du sang. Non pas son sang, Dieu merci. Mais celui de cette Rain. Un poing rougeâtre venait d’apparaître, frappant avec force leur ennemi commun. Enora nageait en plein cauchemar. Pourtant, elle était bel et bien réveillée. Pour son plus grand malheur. Elle voulait que tout cela cesse. Ça.
Hurler jusqu’à ce que sa gorge lui brûle, jusqu’à ce que ses poumons implosent, jusqu’à ce que sa voix se perde enfin. Hurler devant ce spectacle chaotique. Qu’avait-elle fait pour mériter pareille punition ? Les rues étaient désertes, il fallait que cela tombe sur elle. Et les paroles de ce prêtre qu’elle ne comprenait pas. Elle n’arrivait plus à réfléchir. Sa raison était loin de tout cela.

Seule la douleur l’accaparait. Elle n’était pas blessée. Mais c’était tout comme. Son corps lui envoyait de lourdes décharges qu’elle ne savait déchiffrer. Ses jambes cédèrent sous son poids. Que lui arrivait-il ? Elle serra les dents, observant tour à tour sa main et celle de sa voleuse. Rien. Aucune marque. Elle ne saignait pas. Et pourtant, le calvaire se répandait, chevauchement de brume invisible, la titillant un peu plus à chaque seconde. L’heure n’était plus aux longs discours. Les conversations la dépassaient. Elle n’était pas prête pour ça. Pas pour entendre ce type de paroles. Assez de tout. Qu’ils retournent dans leur antre, ces dieux, ces démons, ces elle ne savait pas quoi, ces… choses. Qu’ils s’en aillent et le malheur avec ! Allez au diable ! Retournez-y.

- Vous… commença-t-elle sans savoir si elle s’adressait à Rain ou à cet abruti fini, peut-être aux deux, est-ce votre faute si mon corps me fait terriblement souffrir ?

À défaut de savoir si oui ou non Rain était responsable des malheurs de l’univers, au même titre que ses deux amis toujours dans un coin et qu’on aurait presque oublié, Enora commençait à se demander si elle n’était pas responsable du sien. Pas de conclusion hâtives. Elle savait être à l’écoute de son corps mais n’entendait rien aux signaux qu’il lui lançait depuis le début de cet affrontement. Un comble pour une étudiante en médecine. Alors oui, elle souffrait. Son sang lui battait aux tempes, ne faisait qu’un tour dans ses veines et des décharges lui parcouraient la chair. Mais ce n’était pas une raison pour s’éteindre au profit des autres personnages présents sur scène.

Une nouvelle mélodie rentra dans la danse. Cela faisait longtemps, tiens. Le temps parut suspendre son cours. Du moins pour cet homme en soutane. Immobilisé par la divine prose de la musicienne. Au moins servait-elle à quelque chose. Sans défense, l’autre combattant était à la merci de la brune. L’énorme poing d’hémoglobine termina sa course dans le faciès de celui qui les avait tant terrorisés. Game over.
La musique s’éteignit. Il n’y avait plus besoin d’arpèges pour séduire le camp ennemi.

Enora oublia sa douleur le temps de se préoccuper de Rain. Il ne serait pas dit qu’elle laisserait cette demoiselle aux prises avec ses blessures. Bien que cela n’ait pas l’air de beaucoup la déranger d’être blessée. Comme si elle était insensible à la douleur. Mais l’étudiante n’était pas insensible au mal des autres, elle.

- Revenez chez moi le temps que je vous soigne et de me donner des explications sur ce que je viens de voir. Et après, vous partirez. Je ne veux plus vous voir par ici.

Enora s’était relevée, bien que la douleur avait diminué, elle la sentait toujours. Palpable. Quelque part au fond d’elle. Comme un écho de la bataille qui venait de se jouer. Alors si cet écho était déjà terrassant pour elle, elle n’imaginait même pas ce que pouvait endurer Rain en cet instant.

- J’ignore si cet être a dit vrai mais vous avez malgré tout apporté le malheur avec vous ici.

Elle n’avait pas tort. Rain arrivait et un fou furieux armé faisait à son tour son apparition. Sans oublier les deux guignols n’ayant de renégats que le nom. Le monde va mal. Et si le monde va mal, comment Enora pourrait-elle bien se porter ?
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6527

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: So we are bound ? - Ven 13 Juin 2014 - 13:10
« Vous avez malgré tout apporté le malheur avec vous ici ». Cette affirmation n'était pas fausse. Qui pouvait donner tort à celle qui l'avait prononcée ? Après tout, c'était censée être une fin de soirée comme les autres dans la vie d'Enora, étudiante en médecine, et pourtant le hasard, le destin ou peu importe comment on l'appelait, en avait décidé autrement. Une inconnue manquant cruellement d'éducation avait débarqué avec ses gros rangers dans son jardin pour lui chiper des tomates. Faute d'avoir réussi à remplir sa panse, elle s'était pointée en touriste dans la cuisine de la jeune terrestre. Puis, après avoir démontré que la gêne, c'était pour les tapettes, l'invité surprise était venue la tirer des griffes d'une fillette violoncelliste et d'un blondin muet, avant d'aller coller deux trois patates à un Terminator en soutane. What else ?

Il n'en avait en tout cas pas fallu plus pour que la moitié du quartier se voie réduite en bouillie. Quelques corps d'humains assommés par les répercussions des coups gisaient çà et là, mais a priori le seul du lot qui y avait laissé la vie était le Godslayer. Il n'était néanmoins pas le seul mort. Théoriquement, les deux renégats et Rain l'étaient tout autant. Pour ceux de ce monde, ils l'étaient. Même, pour ceux de ce monde, c'était comme s'ils n'avaient jamais existé. Eh bien oui, à moins qu'il ait encore des connaissances et de la famille, à moins qu'il fusse devenu une célébrité, tout être humain n'était que de passage sur cette pauvre petite Terre. Leur existence ne durait qu'un instant, futile face à l'Histoire toute entière. Des milliards et des milliards d'étoiles filantes.

Le sang virevolta un bref instant autour du bras de Rain avant de regagner son corps par le biais de la blessure toujours ouverte. L'apprentie-divinité avait détourné son attention du corps sans vie de son adversaire pour la reporter sur Enora. Celle-ci semblait souffrir le martyr, ce n'était pas difficile à deviner, tout le monde n'avait pas les nerfs du visage bloqués comme elle. *part se réfugier dans un coin isolé pour pouvoir continuer son récit en toute tranquillité*

Était-ce de sa faute si elle avait mal ? Drôle de question. Il n'y avait aucune blessure visible sur le corps de la jeune fille pourtant, et Rain n'avait pas souvenir de posséder une aura pouvant provoquer des douleurs. Peut-être les deux autres ? Non, il y avait quelque chose. Quelque chose qui faisait que la jeune divinité se sentait différente en compagnie d'Enora. C'était comme si spirituellement, elles étaient particulièrement proches. Le moindre état d'âme se laissait percevoir, et cette prouesse en matière d'empathie ne se répétait nulle part ailleurs. C'était étrange, et bien que Rain n'avait aucune idée de ce que cela pouvait être, elle n'aimait pas cela. Pas plus que le son familier des sirènes de police qui s'élevait au loin… Fatalement, ils ne pouvaient les laisser bavasser tranquille.

La suite ne faisait aucun doute, c'était le boulot des flics d'interroger les éventuels témoins. Enora allait sûrement passer par le commissariat du coin, ou bien la laisserait-on se reposer tranquillement chez elle et se remettre du traumatisme. En revanche, s'ils tombaient sur une femme armée jusqu'aux dents et dépourvue de papiers d'identité, pas sûr qu'ils la traiteraient de la même manière, en toute logique. Logique que l'humaine qui l'avait accueillie semblait ne pas avoir. N'importe lequel de ses congénères, dans une telle situation, aurait fui la scène et couru se barricader dans sa maison, mais elle, non. A la place, la voilà qui lui proposait des soins. Trop gentille pour son propre bien, ou simplement inconsciente ? Surtout si c'était pour par la suite confirmer les paroles du Godslayer. Si elle était la source du malheur qui s'était abattu sur ce quartier si paisible, pourquoi vouloir l'inviter dans sa maison ? La chasser à coups de balai au cul aurait été une réaction plus normale.

- C'est quoi votre problème aux humains ?

Pourquoi êtes-vous aussi intéressants ? Fascinants ? Intrigants ? Attirants ?

Un paradoxe. Vouloir sauver quelqu'un qui venait de semer la destruction autour d'elle… c'était digne de la bêtise humaine.

Digne de lui.

Non… Plus jamais. Plus jamais elle ne se lierait à un être humain. Qu'il attende sagement son sort, pareil à celui de ses semblables et qui lui tombera dessus un jour ou l'autre, d'une manière ou d'une autre : la mort. A quoi bon s'attacher à des êtres aussi futiles ? Son monde à elle, c'était celui des divinités désormais...

La membre du Conseil se détourna de l'étudiante et déploya ses ailes. Son visage n'exprimait rien, mais les émotions se bousculaient dans son cœur. Un peu trop violemment d'ailleurs. Il y avait eu assez de morts pour aujourd'hui. Il fallait qu'elle parte.



Elle était néanmoins toujours là, dans la même ville, dans le même quartier. Observant le même soleil, s'évanouissant à l'horizon. Blottie contre une cheminée, enveloppée dans sa cape, pensive. C'était plus simple avant, quand elle n'avait qu'à suivre les instructions sans se poser de question, c'était certain…




Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: So we are bound ? - Mar 17 Juin 2014 - 22:43
Joli clin d’œil à Yuri ! x)

M'enfin bon, rp très sympa à lire, surtout lors du combat en fait ! *reste fan des combats forever ♥*
Dommage que ça se termine ainsi, j'aurais pas dit non à une suite mais tant pis. Globalement j'ai bien aimé et j'espère relire des rps d'Enora plus tard.

D'ailleurs Rainy, le codage clair est plus joli je trouve.
Et Lev a beaucoup de boulot en tant que professeur avec Rain !

MA chiwi n'à moi ♥ : 780 xps

Xps attribués : Yep
So we are bound ?
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» TNA Bound For Glory 2010
» [Bound For Glory] 2013 sera Gold!!!
» Premiere place en vue!
» Crimson va decouvrir RAWImpact!
» Bound For Glory - 11 Janvier 2013 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Périphérie :: Lotissements-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page