Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Merveilleux est un bien grand mot [PV Sora A.]

Invité
avatar
Invité
Merveilleux est un bien grand mot [PV Sora A.] - Lun 2 Sep 2013 - 13:58


Merveilleux est un bien grand mot
© Never-Utopia

Ce matin était comme tous les autres. Je me suis réveillée à huit heures. J’ai déjeuné et exécuté la routine matinale avec la douche, le brossage de dents et de cheveux, et j’en zappe. J’aurais tellement voulu que cela se passe différemment ! Je ne sais pas, un coli inattendu, un enfant affamé à la rue que j’aurais pu recueillir pour m’en occuper, mais non, rien de tout cela ! Rien qui puisse alourdir mon emploi du temps, c’est tellement triste… Moi qui voulait faire preuve de bonté, qui voulait m’occuper de quelqu’un en détresse, qui voulait faire quelque chose d’hors du commun c’est raté. Alors je suis là à regarder par la fenêtre la ville sans savoir quoi faire.

Le temps continu de passer, je ne reçois pas d’invité. Sûrement à cause de ma cuisine, toujours cramée à la perfection. C’est pour ça que soudainement une idée me vient à l’esprit ! J’aime la nature, ce qui en advient, l’apaisement ressenti lorsque l’on tend l’oreille. Alors je vais aller me balader. Je saute dans mes chaussures, prépare un petit sac avec quelques sandwichs –je mange beaucoup de sandwichs-, à boire et deux fruits. Ainsi qu’un pull épais. On sait jamais si je veux rallonger ma ballade jusqu’au soir. Au moins c’est gratuit, ça ne ruinera pas mon mince salaire que j’utilise presque entier pour le loyer. Heureusement que je suis en petit appartement, sinon je pense que j’aurais depuis longtemps abandonné l’idée de vivre sous un toit.

Me voilà dix minutes plus tard enfin prête pour aller me balader. J’emprunte les transports communs, et une fois à la sortie de la ville je suis à pieds pour aller atteindre la montagne, une demie heure plus tard. Je souris en découvrant le paysage magnifique qui s’offre à moi. J’ai été plus vite que prévu et je suis déjà aux chutes d’eau. Un endroit très joli, qui ne demande que de l’attention. De plus, c’est un coin calme et non pollué. Je m’installe sous un arbre mais près de l’eau et je sors mon carnet de feuilles blanches et un crayon pour commencer à dessiner ce que je vois. Je garde le silence, me contente de mettre tous mes sens en éveil. Même pas besoin de musique, le ruissellement de l’eau et le chant des oiseaux en est déjà une. Voilà, j’ai décidé où j’allais passé ma journée. Quel bonheur…
Invité
avatar
Invité
Re: Merveilleux est un bien grand mot [PV Sora A.] - Mer 18 Sep 2013 - 22:40
Ce que je vais vous raconter est une partie de mon histoire qui s'est déroulée des mois avant que mon père soit arrêté, à Baltimore. J'ai fais une rencontre incroyable....

C'était durant le Week-End. Ma sœur allait avoir ses quatorze ans. Comme mon père l'adorait et qu'il avait pu mettre un peu d'argent de côté pour l'occasion, il avait décidé de nous emmener à la montagne, histoire de faire un peu de randonné. Au fond, je trouvais que c'était une mauvaise idée financièrement parlant. J'avais l'impression qu'il se croyait toujours riche. Comme s'il ne voulait pas accepter la mort de maman. Qu'il ne voulait pas accepter cette réalité. Pour ma part, je l'avais accepté depuis longtemps. Car je savais que ma mère ne voulait pas que je m’apitoyais sur mon sort. Karin, ma sœur, cachait sa peine et sa souffrance. Elle avait l'air d'aller bien, mais quand je passais près de sa chambre, la nuit, pour aller boire de l'eau ou aller au toilette, je l'entendais pleurer. La journée, quand je n'avais pas cours et que j'étais corvée de ménage, je rangeais sa chambre. Sur la table de nuit qui se trouvait à côté de son lit, il y avait la photo de maman. Attention, pas une photo faites par des professionnels ou je ne sais quoi. Une photo que l'on s'était fait entre nous. Même si ma mère était une star, elle n'avait pas laissé tombé son rôle de maternelle. Elle faisait le ménage, la cuisine. Elle faisait de son mieux pour nous. Il était normal que nous pleurions sa disparition.

Mon grand frère, Arthur, celui qui était parti à Chicago, ne nous donnait pas de nouvelle. Même pas un coup de file. C'était la deuxième fois qu'il nous faisait ce coup là. Même pas pour l'anniversaire de mon père, du mien et celui de la mort de maman. Je le haïssais. A croire qu'il avait décidé de couper les ponts avec nous. Je me fichais de ce qu'il pouvait ressentir, mais en tout cas, je savais qu'il nous avait abandonné. Nous étions donc aller à la montagne sans lui. Ma sœur était plutôt contente de cette sortie et mon père ravi de la voir sourire. J'avais l'impression de ne pas être là, pour eux. Après tout, c'était Karin la star de ce week-end. A vrai dire, j'étais content pour eux. Les faire oublier la vie quotidienne, qui leur faisait manquer ma mère... Prendre l'air ne faisait pas de mal. Aussi bien pour eux que pour moi...

Je ne connaissais pas le programme de ce week-end. Mais, je pouvais déjà imaginer balade en forêt, randonnée, pêche près du lac, feu de camp avec marshmallow...Mon père avait payé le train et l’hôtel. Celui-ci ressemblait à une cabane de deux étages. L'accueil ressemblait à ces auberges qu'on pouvait trouver dans les jeux vidéos. Une cheminée, un tapis, une fille devant une caisse avec derrière elle des clés de chaque chambre. En haut des escaliers se trouvaient les chambres. A ma droite se trouvait une porte qui menait directement vers la salle à manger. Avec nos bagages, ma famille et moi allions directement dans notre chambre. On était arrivé le Vendredi Soir, nous avions eu juste le temps de manger et de dormir. Le lendemain, je fus le premier à me lever. Mon père et ma sœur dormait profondément. Je décidais d'aller faire un tour dehors, vu qu'il faisait beau. Prenant un pantalon kaki, un sweet bleu à capuche et des bottes, ainsi qu'un sac à dos contenant des....trucs, je sortis prendre l'air. L’hôtesse m'avait donné une carte et une boussole au cas où je me perdais....Assez cliché.

En me promenant dans la forêt, j'entendis un bruit. En suivant le son, je découvris alors une chute d'eau avec un lac. C'était magnifique. En marchant un peu plus, je vis une fille aux longs cheveux argentés assise sous un arbre. Ou une vieille dame. Typique des vieux : passer son temps regarder un lac. Elle ne voulait pas pêcher ? En regardant de plus près, je vis qu'elle dessinait. Une passion pour l'art ? En me rapprochant d'elle et en penchant vers l'avant, ma tête au dessus de son épaule gauche, pour voir le dessin, je dis :


Il a l'air réussi votre dessins, vieille dame. Vous vivez près d'ici ?
Invité
avatar
Invité
Re: Merveilleux est un bien grand mot [PV Sora A.] - Mer 30 Oct 2013 - 21:13

Début classique qui aurait pu donner quelque chose de sympa. C'est dommage de l'abandonner, mais bon.
Aucun xps pour Raven puisque c'est elle qui a décidé -sans en parler à Sora- d'abandonner le rp.

Sora : 80 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Merveilleux est un bien grand mot [PV Sora A.] -
Merveilleux est un bien grand mot [PV Sora A.]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un bien grand voyage pour une si petite fille [Pv Andrew]
» LIBERTE un bien grand mot
» Fanarts (ceci est un bien grand mot) de la dragonne Vipère
» C'est bien grand par ici...
» Petite aide fait grand bien. [Clay]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Montagnes et forêts-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page