Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Midnight [Terminé]

Invité
avatar
Invité
Midnight [Terminé] - Lun 26 Aoû 2013 - 10:46
La nuit était tombée depuis fort longtemps. Les rayons de l’été se retiraient peu à peu, laissant place à une fraîcheur à laquelle la demoiselle n’était plus habituée. Elle resserra sa veste sur ses épaules et partie à travers l’obscurité. Le ciel semblait lui-aussi avoir revêtu un bien sombre manteau en cette soirée de fin d’août. Le noir était la seule couleur présente. Au loin, des myriades d’étoiles crevaient le ciel, par milliers, par millions, la vue d’un Homme ne suffirait pas à toutes les voir, à toutes les compter. La lune, grosse et brillante à souhait, éclairait le monde qui s’agitait, ici-bas. Les nuages glissaient le long de la voûte sombre, dissimulant par instant l’astre lunaire ou certaines étoiles tentant tout de même d’être aperçus par les mortels à grand coup de lumière.

Les pas de la demoiselle la guidaient à travers la brume naissante. On se serait cru dans un mauvais film d’horreur. La renégate tourna la tête, à l’affût d’éventuels zombies ayant envie de se repaître de sa cervelle. Sait-on jamais. Mais personne. Quelques aboiements répondirent à ses provocations silencieuses. Ses pas continuaient de glisser le long des ombres. Elle se mouvait parmi ce décor nocturne. Elle commençait à s’habituer à la noirceur tant elle la côtoyait au quotidien. Cela faisait partie d’elle. Alors ce n’était pas une virée en pleine nuit qui allait l’effrayer. Virée, ou rendez-vous pour être exacte. Non pas un rendez-vous galant, ce n’était pas pour elle, ces choses là. Plutôt une rencontre pour la guilde noire. À force d’aller et venir pour le compte de la guilde noire, faisant de la propagande pour cette dernière, endoctrinant de jeunes âmes, voilà que certaines venaient à elle désormais. Qui plus est, sa trahison avait été publique, pas étonnant qu’elle commence à se faire peu à peu un nom au sein de l’académie. Ainsi que de la guilde noire. Elle gravissait peu à peu les échelons, un à un, devenant plus forte au fil des épreuves. Elle sourit en songeant à toutes celles qu’elle avait dû affronter pour le moment. Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Pour une personne ayant goûté à l’immortalité, cet adage était bien vrai.

Le cimetière commençait à apparaître au loin. Une grille couvrait le tout, quelques tombes se dessinaient malgré la distance séparant Lyra du lieu. Quoi de plus normal pour une rencontre qu’un cimetière ? On était forcément à l’aise pour discuter. Pour discuter de meurtres et de complots, l’endroit faisait rêver.
Le nom de cette potentielle recrue ? Trish Ross. D’après ce qu’elle savait d’elle, elle aimait jouer avec le feu. Au sens propre comme au figuré. Des pyromanes, cela manquait toujours à la guilde noire. Si elle avait réussi à contacter la russe, c’est qu’elle devait posséder une grande volonté de réussir et de rejoindre les rangs des renégats. Lyra verrait bien ce que cette Trish donnerait. Ses réelles motivations. Tout le monde rejoignait la guilde noire pour un but précis. À elle de convaincre son aînée pour que son intégration à la guilde se fasse sans histoire, facilement et le plus rapidement possible.

Les sépultures commençaient à pulluler. La porte d’entrée se trouvait face à Lyra. Un cadenas avait été forcé, partiellement brûlé. Il faut croire que la demoiselle était déjà là. Lyra effleura l’objet. C’était encore chaud. Cela ne faisait guère longtemps que Trish attendait. Lyra poussa la porte qui grinça pour la saluer. Super pour la discrétion. Mais qui dérangerait-elle si ce n’est les morts ? Et ce n’est certainement pas ces derniers qui allaient se plaindre d’avoir un peu de compagnie, même si cette dernière était mauvaise.
Lyra avança entre le dédale de stèles. Elle avait l’impression d’être dans un immense labyrinthe. À la différence qu’elle n’avait aucun fil d’Ariane pour retrouver le chemin. Chemin aisé à reprendre, les femmes s’étaient données rendez-vous au fond du cimetière. Toujours tout droit. Même si le lieu était vaste, Lyra finirait bien par la trouver. Ainsi, les choses sérieuses pourraient commencer.

La renégate arriva bien vite au « point de rendez-vous ». Une forme était accroupie près d’une tombe, tête baissée. Lyra ignorait tout de son physique. Elle savait juste que c’était une femme. Encore une. Elles finiraient par prendre le pouvoir à Tensho, faisant éclater un coup d’état. Les femmes au pouvoir. Lyra manqua de s’esclaffer à cette pensée. Après tout, elles possédaient autant de droits que les hommes alors pourquoi ne pas diriger la guilde noire ? Mais trêve d’utopie. Etrangement, le mot est bien choisi.

- Trish Ross ?

Qui d’autre à part elle ? Un cinglé faisant une promenade minuit dans un cimetière glauque à souhait ? Minuit. Déjà. Comme le temps passait vite. La demoiselle n’attendait qu’une réponse de la part de son interlocutrice et le dialogue pourrait s’installer.


Dernière édition par Lyra Vilkas le Lun 7 Oct 2013 - 17:46, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Ven 6 Sep 2013 - 20:56
Bon ou mauvais choix ?
On s'en fiche.
C'est ma destinée après tout,
Je choisis ce que je désire.



Les renégats. Des traites aux yeux de beaucoup de personnes. Parce qu'ils rejettent Deus et veulent tuer les humains. Les renégats sont détestés et pourchassés afin de payer pour leurs crimes. Mais Trish ne voyait pas cela de cette manière. Chacun ses idéaux non ? Chacun fais ce qu'il désire non ? Du moins la repentie le voyait ainsi. Chacun sa façon de voir les choses, s'ils sont heureux en quittant l'académie qu'ils partent. D'ailleurs la repentie pensait faire de même à son tour. Quitter cette académie non intéressante pour se diriger ailleurs. Dans un lieu qui possédant des idéaux plus ... acceptable pour elle. Oui c'est ça, elle voulait enfin partir. Sauf qu'elle ne pouvait pas faire cela en un claquement de doigt. Elle devait avant tout trouver à son tour un renégat pour lui parler pour qu'il aide à l'intégrer leur Guilde. C'est d'ailleurs en fouillant quelques archives par-ci et par-là qu'elle trouva un moyen d'en contacter un. Une plutôt. Une certaine Lyra Vilkas. Une femme ayant rejeté Deus et intégré la Guilde depuis sa création. D'ailleurs Trish l'avait contacté, lui donnant son identité seulement et un lieu de rendez-vous pour en parler avec elle, qu'elle l'aide et lui explique aussi -même si Trish c'était déjà renseigné, sans parler des élèves qui en parlaient. En plus la repentie savait qu'il fallait convaincre cette femme qui pouvait devenir son mentor. Bah oui, après tout ça doit être difficile d'y entrer, sauf qu'elle était motivée. Les humains dégouttaient de plus en plus Trish. A chaque fois qu'elle rencontrait quelqu'un dans l'académie celle-ci avait souffert à cause d'eux. Sans parler de la famille de Trish qui détestait celle-ci -heureusement que ce sentiment était réciproque. Ils se tuent mutuellement, après tout la mère de Trish n'est pas mort d'une balle apparut comme par magie. Se venger d'eux ? Pourquoi pas, tuer tous ces minables afin d'avoir la conscience tranquille. Souffler un coup. Dire à sa mère qu'elle a afin venger sa mort. Elle le ferait. Pour Elle. Pour eux.

Trish avait comme d'habitude son short et son pull trop grand. Mais cette fois par dessus tout cela elle mit une cape avec une capuche qu'elle mit sur sa tête. Pour pouvoir sortir de l'académie inconito et puis il faut dire que l'air était plutôt froid. Le lieu du rendez-vous ? Un magnifique cimetière. Le portail était en face d'elle fermé avec un cadenas. Elle le prit en main, essayant de faire fondre la chose. Son feu n'était pas assez fort, elle pesta et lâcha un juron. Tant pis, elle utiliserait la force. Et c'est ce qu'elle fit. L'objet encore en main, elle tira un coup dessus et il s'ouvrit -vive son contrôle des limites. Il y avait des traces sur le cadenas, tant mieux, au moins la renégate verrait que son interlocutrice futur était là.

Un vent froid souffla. Trish marcha lentement, observant chaque tombe présente. L'une était propre, une vieille écriture avec des dates indiquant que la personne vivait au vingtième siècle. Pourtant c'était propre, quelqu'un l'entretenait sans aucun doute. Cette tombe devait être la seule ainsi. Les autres ? Pas très jolie. En marchant, la jeune fille tourna la tête à sa droite. Une tombe avec la pierre à moitié cassée, des rats sortant de la terre. Y'en avait même un avec un bout de doigt décomposé. Des vers qui s'enfonçaient à leur tour dans la terre pour atteindre le cadavre humain pourri. Elle tourna la tête sur sa gauche cette fois. Un arbre, immense. Sur la branche la plus épaisse un corbeau était posé là, observant la repentie du regard. Elle l'ignora et arriva enfin à cette tombe. Cette tombe si importante pour elle. Celle de sa mère. Elle était sale, elle s'en doutait. Trish prit un bout de sa cape pour essuyer la pierre tombale pour laisser voir son prénom. Elle lui manquait. Elle resta près de la tombe, se remémorant le peu de souvenirs qu'il lui restait de sa maternelle. Puis elle entendit des bruits de pas. Puis son prénom. La concernée se retourna afin d'observer cette femme.
Elle était belle. Des yeux brillants qui reflétaient la lune. De longs cheveux tombant en cascade. Un visage fin, assez enfantin. Mais elle ne devait pas la sous-estimer, elle devait sans aucun doute être plus forte qu'elle. Elle dégageait une aura de puissance.
Un petit sourire aux lèvres, elle laissa le bout de sa cape sale tomber sur le coté.

- C'est bien moi, mademoiselle Vilkas. Contente de vous voir ici.

Oh oui elle était contente de la voir ici. Elle approcha lentement, continuant d'observer cette femme -ou Lyra disons. Trish était déterminée et était prête à tout pour cela. Oh oui, elle la voulait sa vengeance et ça coûte que coûte -donc avec ou sans l'aide de la Guilde. Quelques pas et là voilà à quelques centimètres de la renégate, toujours souriante. Ah non, ce n'était pas un sourire enfantin. C'était un sourire que Lyra pouvait comprendre, un sourire qui en disait long sur ses objectifs.

- C'est mignon d'avoir accepté ma requête ! Enfin, j'espère que vous savez pourquoi je vous ai demandé de venir ici n'est-ce pas ?

Vite venir au sujet principale. Pas besoin de blablater pour rien, ce n'était pas le genre de Trish. Parler pour rien dire ? Ah ça non, elles n'avaient pas de temps. Ni la repentie, ni la renégate.
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Sam 7 Sep 2013 - 10:35

Jamais plus. Voilà ce qu’aurait pu proférer le volatile perché à leur hauteur. Jamais plus. À défaut d’un buste, le corbeau avait élu domicile sur une branche. Jamais plus leurs âmes ne seraient cueillies par la mort par leur statut d’immortels. Jamais plus ce cimetière serait à jamais leur tombeau. Dommage que les poèmes ne peuvent être inspirés d’un élan soudain de vie pour devenir réalité et ainsi effrayer les demoiselles. Qu’elles bavardent donc, en compagnie de ce piaf de mauvais augure. Tout n’était qu’une question de point de vue.
Mademoiselle. Cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas appelée ainsi. À force de vivre comme une délinquante au milieu des renégats, les délicatesses se perdent. Pauvre chaton qui risquait de s’effrayer aux premières paroles de ces malotrus. La politesse et Lyra faisaient deux, étonnant pour elle de croiser une future recrue bien élevée.

- J’ai cru comprendre que rejoindre nos rangs vous intéressez… Mais va falloir m’donner plus de détails quant aux raisons d’vos motivations. Et aussi c’que vous pouvez apporter à la guilde, hormis égratigner à peine un cadenas. Pour l’moment, c’est pas brillant, fit la Russe, songeant à l’objet chaud mais intact, alors si c’est tout c’que vous savez faire, inutile d’insister.

Ou l’art et la manière de mettre en confiance une inconnue. Elle allait volontiers sur ce terrain-là, provoquant Trish dans le seul but de voir ce qu’elle valait. Certes, la guilde noire avait grand besoin de recrues tout comme elle. Mais ça, la brune se garderait bien de le lui confier. L’illusion devait être entretenue, tous devaient penser que la guilde n’était qu’une grande et vaste fourmilière où tout être n’existait que pour une seule fonction, où tout n’était qu’ordre et discipline. Crainte et terreur. Hors de question de bousiller l’image tant forgée par Tensho pour les beaux yeux d’une pyromane. Pyromane encore incapable de faire fondre totalement un cadenas, cela dit. Mais tout le monde avait ses limites. Une fois atteintes, il ne reste plus qu’à les dépasser. C’est cela le plus difficile mais aussi le plus instructif.

Des bruits de pas venaient se perdre sous la complainte du corbeau. Cela grattait le sol, fouinait, courait dans tous les sens. Lyra détourna son regard la repentie, observant le nouvel arrivant, se préparant à faire face à un monstre. Un léger hurlement entre les feuilles tombées au sol. Des cailloux glissèrent à ses pieds. Bientôt suivis par une boule de poils blanches. Elle l’avait presque oublié, celui-là. Son familier. Likho l’avait suivie en cachette depuis la guilde noire jusqu’ici. Quoi de mieux que de parlementer avec une fille du feu en compagnie d’un loup de feu ? Lyra ne fit aucun commentaire devant la bouille du quadrupède, légèrement outré que sa maîtresse ne l’ait pas emmené avec elle en excursion au milieu des morts. Ou des vivants, vu le monde. Sans commentaire.

- Jusqu’où êtes-vous prête à aller pour les idéaux des renégats, Ross ? Nous sommes peut-être déjà morts mais si vous nous rejoignez définitivement, la mort s’ra votre plus fidèle alliée. Vous la sèmerez partout où vous irez. Mais vous en subirez son terrible retour lorsque vous vous y attendrez l’moins. La guilde noire n’a rien d’un jeu, si vous cherchez juste à vous sortir d’la routine de c’t’académie, autant faire demi-tour. Mais si vraiment vous vous sentez prête à endosser un tel fardeau alors…

Se sentait-elle prête à devenir un nouveau pion dans ce jeu d’échec grandeur nature ? Pour le moment, elle n’était qu’une pièce sans importance de l’académie. Aucun de ces idiots n’avait su reconnaître sa valeur. Même les pions les plus insignifiants peuvent se révéler être des pièces maîtresses. Tout peut changer grâce à eux. Leur sacrifice s’avère nécessaire et vital. Pour la réussite. Pour la victoire. Sans sacrifice, rien ne sera possible.

- Alors j’peux p’têt faire quelque chose pour vous.

Avant de penser au futur, Lyra devait déjà s’assurer que sa démarche était réellement sincère. Une nouvelle flamme brillait dans ses prunelles. Une flamme semblable à une lueur présente dans nombre de pupilles de renégats. L’envie de vengeance. De meurtres. De sang frais. L’envie d’une justice nouvelle placée sous le signe du châtiment et de l’insurrection. Cette même étincelle avait su éclairer Lyra à ses débuts. Désormais, son appétit s’était calmé, peu à peu rassasié. Mais il n’en était pas moins toujours présent. Moins important. Davantage contrôlé.

Finalement, la présence de Likho n’était peut-être pas un si grand mal que ça. Lui aussi ne quittait pas des yeux la femme aux cheveux courts, n’ayant d’yeux que pour les siens, bleu ciel. Tant d’attentions commençait à agacer Lyra. Un claquement de langue et celui-ci détourna le regard, allant se frotter entre les jambes de sa renégate bien-aimée, se roulant sur le dos en attente de grattouilles ardues et affectionnées. Grattouilles qui ne vinrent pas.
Combattre le mal par le mal. Le feu par le feu. Elles n’en étaient pas encore là. Mais nul doute que la demoiselle jugerait tôt ou tard ses capacités de combattante. Elle avait l’air d’une brindille dans sa cape trop grande pour elle. Toutefois, il faut savoir se méfier des apparences. Elles peuvent être trompeuses.

- Pourquoi vouloir nuire aux humains alors que vous êtes encore attachée à vos défunts ?

Le nom sur la pierre tombale n’avait pas échappé à Lyra. Celui de Ross. Sans doute un parent de la jardinière. N’était-ce pas là paradoxal ? Aimer les morts, plus que les vivants. La renégate n’était personne pour juger Trish sur ses actes et ses gestes. Mais elle souhaitait savoir. Sans doute une histoire de vengeance. Elle voulait comprendre l’étincelle qui la lorgnait depuis ses débuts. La comprendre. Et peut-être se comprendre par la même occasion. Se connaître grâce à autrui. La demoiselle n’avait jamais envisagé une telle alternative. La connaissance de soi par l’autre. Nouveau paradoxe. Quoique… pas tant que ça. S’attacher à une recrue. La guider. Après le recrutement, fonction dans laquelle la demoiselle s’était spécialisée, se pouvait-il que cela soit ça, la suite de son rôle à la guilde noire ? Prendre les nouveaux sous son aile. Peut-être Trish Ross.
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Sam 21 Sep 2013 - 20:25

- J’ai cru comprendre que rejoindre nos rangs vous intéressez… Mais va falloir m’donner plus de détails quant aux raisons d’vos motivations. Et aussi c’que vous pouvez apporter à la guilde, hormis égratigner à peine un cadenas. Pour l’moment, c’est pas brillant, alors si c’est tout c’que vous savez faire, inutile d’insister.

Oh, on entre dans le vif du sujet ? Tant mieux. Le temps est précieux et ce même si les apprentis-dieux en avaient autant qu'ils voulaient. Parce que quand on meurt une fois et qu'on ressuscite, on a un temps illimité entre les mains. Encore faut-il savoir en faire quelque chose. Trish ne voulait pas glander dans cette académie pour ne rien faire à part cultiver des plantes pour elle-même -plantes hallucinogènes quand même. Et oui, elle avait mal commencé dans cette académie et continuait aussi mal, voulant quitter celle-ci. A quoi bon protéger des humains s'ils ne pensent qu'à s'entre-tuer ? Pourquoi les aider alors que c'est à cause d'eux qu'on est mort ? C'est de l'hypocrisie, chose que Trish ne supporte pas. Mentir ? Non merci. Et encore moins à soi-même ! Elle préférait rester honnête au moins avec sa propre personne.
Le corbeau coassa, montrant sa présence. C'est comme s'il les surveillait. Pourtant il était toujours là. Trish était venue plusieurs fois voir sa défunte mère et il restait là. Elle s'était habituée à sa présence, en quelque sorte.
Puis elle entendit autre chose. D'autres bruits. Et une boule de poil apparut, restant près de la renégate. Oh, celle-ci aimait les choses mignonnes ? En tout cas Trish trouva cette petite boule de poil trop chou, elle aurait pu la prendre dans ses bras, mais ce n'était ni le lieu ni le moment ! Elle décida donc d'ignorer la bête, restant concentrée sur la brune qui ouvrit à nouveau la bouche pour prendre la parole. Trish avait complètement zappé de lui répondre. Tant pis, autant enchaîner !

- Jusqu’où êtes-vous prête à aller pour les idéaux des renégats, Ross ? Nous sommes peut-être déjà morts mais si vous nous rejoignez définitivement, la mort s’ra votre plus fidèle alliée. Vous la sèmerez partout où vous irez. Mais vous en subirez son terrible retour lorsque vous vous y attendrez l’moins. La guilde noire n’a rien d’un jeu, si vous cherchez juste à vous sortir d’la routine de c’t’académie, autant faire demi-tour. Mais si vraiment vous vous sentez prête à endosser un tel fardeau alors…

- Oh ? Je ne vous ai pas appelé pour rien non plus. Je ne suis pas là pour m'amuser, voyez-vous ? Si je suis là à vos cotés, c'est bien que je suis prête à tout. M'enfin, je n'ai pas envie de vous sortir ce speech que beaucoup de personnes dont déjà du vous dire, c'est inutile et barbant surtout.

Ce qu'elle se voulait ? Se venger. Trouver ce minable qui avait osé tuer sa mère pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Cette perte si importante ... Trish l'avait très mal vécue, elle avait même été hospitalisée pour ça. Personne n'avait trouvé le meurtrier, maudit sniper. Mais elle, elle trouverait. Et elle avait l'éternité pour ça ! Mais pas les autres. Autant aller le plus vite possible, la personne pouvait perdre la vie à tout moment et Trish voulait y mettre fin de ses propres mains. Aah sa mère, elle l'aimait tellement, même actuellement. Son père aussi, mais elle n'avait aucune nouvelle de lui et il faut avouer que son envie de vengeance prenait le dessus. Elle avait déjà tué de son vivant et même en arrivant à l'académie, recommencer pour atteindre son objectif n'était pas un soucis pour elle. Aucune pitié. Autant faire preuve d’égoïsme là non ? Après tout c'est ce qu'ils avaient fait eux. La roue tourne, la faucheuse approche et cette faucheuse c'est Trish.

- Pourquoi vouloir nuire aux humains alors que vous êtes encore attachée à vos défunts ?

- Pour me venger. Ils m'ont prit ma mère, je leur prend leur vie, c'est tout. Et rester dans l'académie qui protège les humains n'est pas idéal pour moi dans le sens ou la seule envie que j'ai c'est de les massacrer plus qu'autre chose.

Oh oui, les humains dégouttaient la brune plus qu'autre chose. Ils ne savent que s'entre-tuer, alors autant mettre fin à leur race immédiatement sachant qu'ils sont destinés à disparaître. Un raclement de la gorge et voilà le volatile qui disparut, volant dans le ciel sombre afin de tournoyer au dessus de la tête des deux brunes. Il restait encore là.

- Les humains se tuent entre eux, autant leur filer un coup de main. Et tuer n'est pas un soucis.

Elle avait bien tué de son vivant. Tuer une inconnue pour protéger sa tante. Et là elle était prête à tuer pour protéger son honneur, il avait été assez salit comme ça à cause d’êtres immondes. Maintenant on les élimine. Pour se faire du bien psychologiquement. Pour faire plaisir à sa mère. Pour elles.
Trish resta droite, ses yeux braqués sur cette brune en face. Elle ignora le volatile et la boule de poil. Ce soir tout allait se jouer. Les dés sont lancés. Lyra allait décider du destin de la jardinière. Elle espérait que celle-ci ferait le bon choix. Trish était prête à passer les épreuves nécessaires s'il y en avait. Oh oui, elle était prête à tout pour convaincre la brune.
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Dim 22 Sep 2013 - 17:41

La vengeance, l’envie de tuer, l’horreur des humains. Toujours les mêmes raisons. À quoi s’attendait-elle donc ? Tomber sur quelqu’un lui servant un tout autre discours, la faisant glisser en terrain inconnu ? Ainsi sont les renégats. Capricieux, mécontents, poursuivant l’utopie de changer le monde. Utopie, c’est bien là le problème. Quand se réveilleront-ils pour se rendre compte que ces projets sont insensés, ceux d’un fou leur servant pour maître ? Cette guerre n’est la leur que parce qu’ils ont consenti à en prendre part. Des soldats envoyés sur le champ de bataille. Et pour quoi ? Pour la destruction de la race humaine ? Pour l’accomplissement de sa vengeance ? Celle de Lyra n’était-elle pas déjà en partie accomplie grâce au meurtre de l’aliéné ayant créé cette secte de dégénérés dans laquelle elle avait grandi ? Mais cela ne lui avait pas suffi. Le meurtre d’un seul homme, responsable de tous ses maux ne la contentait pas. Il lui en fallait plus. Et avec le déclin de l’humanité, c’était l’âme de jeunes gens comme celle de Trish Ross qu’elle emportait avec elle dans son élan de suicide et de terreur.

- Comme je te comprends…

Ils lui avaient pris sa mère et à elle, que lui avaient-ils pris ? Tout. Sa vie avait dû se composer de souffrances et de crimes à cause de cette vermine humaine. Ce qu’ils lui avaient pris à elle, pauvre Lyra Vilkas, c’était son âme dans son intégralité, la laissant blessée, animal sauvage craignant la main de l’Homme. Tout ça par leur faute. Alors, s’il y a une justice en ce monde, si l’humanité a encore un semblant de dignité, qu’elle se laisse achever en bonne et due forme, sans protester, sans émettre un seul râle d’agonie, rendant son dernier soupir dignement pour le seul salut de tous ces renégats affamés.
Le vouvoiement avait changé pour du tutoiement. Le langage de deux êtres ayant un passé en commun, une souffrance semblable paraissait partagée. La proximité semblait avoir pris le dessus sur les usages.

L’ajout inutile et superflu de la repentie concernant ses remords inexistants à tuer fit sourire la Russe. Encore une chance que tuer ne soit pas un souci pour cette future recrue. Qu’aurait-elle pu devenir au sein de la guilde noire dans le cas contraire ? Lui apprendre à perfectionner son art, cela n’était pas non plus un souci pour la jeune femme. Que la première leçon commence de suite.

- En garde. Montre-moi c’que tu vaux au corps à corps.

Une simple formalité à régler pour la renégate. S’assurer que sa pouliche savait se battre un minimum. Elle s’occuperait personnellement d’elle si cela s’avérait nécessaire, lui enseignant tout ce qu’elle savait elle-même, passant le flambeau à cette demoiselle brûlant d’un feu nouveau.

Le louveteau, lui, siégeait sur la tombe, en bon arbitre. N’était-ce pas de la triche pour la brune que d’avoir son familier à ses côtés, cette même bête lui permettant d’être insensible à la chaleur ? Voilà que Trish commençait avec un mauvais point. Mais ce duel avait pour consigne celui de se battre au corps à corps seul, excluant sans nul doute l’usage du domaine divinatoire et donc des boules de feu. Dommage que Lyra elle-même ne se plie pas à cette règle, ayant pour domaine divinatoire celui de copier chacun des mouvements de la jardinière. Se battre contre soi-même. Une difficulté de taille. Découvrir ses limites, ses défauts, ses qualités et les gommer ou les perfectionner. N’était-ce pas là un cadeau précieux que lui faisait l’ancienne archiviste ? Présent dont elle n’aurait conscience que plus tard, lorsque cet entraînement improvisé aurait porté ses fruits.

Lyra se mit aussi en position, prête à faire reculer chacun de ses coups et à les rendre un par un. Ses yeux ne cessaient de fixer le corps frêle et fin de la jeune Trish Ross. Si tuer ne lui faisait pas peur, il devait en être de même pour ce qui était de se battre. Alors elle l’attendait.

La nuit entière semblait retenir son souffle. La lune observait ces deux jeunes filles prêtes à se livrer à un combat de minuit sous ses yeux blancs. Le corbeau, voletait toujours, laissant échapper une de ses plumes entre les demoiselles. Plume noire sur terre battue. Le vent vint caresser les visages des guerrières, ultime caresse les encourageant pour l’effort qu’elles allaient devoir produire à la manière d’un entraîneur boostant son propre boxeur avant sa montée sur un ring.
Ses pieds étaient ancrés dans le sol, sa garde était posée, son corps semblait en accord complet et parfait avec son esprit. Aucune pensée illicite ne venait souiller son crâne. Seul le combat futur comptait à ses yeux. Sa concentration était à son paroxysme. Ses poings étaient hauts, protégeant sa taille. Il ne lui restait plus qu’à attendre que son adversaire se mette en mouvement, pour la copier au geste près et créer la surprise.
Le loup jappa, apportant avec son cri le signal du départ. Quel le combat commence !
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Dim 29 Sep 2013 - 19:46
Lyra passa du vouvoiement au tutoiement. Toutefois Trish n'en tint pas compte, si Lyra voulait la tutoyer, alors Trish ferait de même vis-à-vis d'elle. Elle disait la comprendre. Alors elle aussi avait eu les mêmes motivations ? Les mêmes envies ? Elle aussi, avait-elle connu ce sentiment de destruction qui bout en Trish depuis un certain temps ? Ce sentiment de haine, l'envie de rejeter ces humains pitoyables uniquement bons à s'entre-tuer. Quoi que tout le monde devait sortir le même discours à la brune pour pouvoir entrer dans cette guilde. Toujours le même refrain, toujours les mêmes souffrances, l'humain n'est-il bon qu'à en faire pleurer certains pour donner le pouvoir aux autres ? Sans parler du fait que les humains se multipliaient, se multiplier pour souffrir d'avantage ou faire souffrir, voilà le point de vue de Trish. Elle était restée un moment à l'académie, rencontrant mille et une  personnes, des personnes malheureuses. Des personnes avec des sourires forcés, des sourires parfois hypocrites, des larmes qui n'osent pas couler. Et puis il y avait les peureux. Ou les personnes fragiles comme cette Soniya que Trish avait promit de protéger. Cette fille était sans aucun doute l'exemple parfait de la souffrance. Le rejet de l'Homme. La cruauté de l'Homme en soi.

- En garde. Montre-moi c’que tu vaux au corps à corps.
- Oh, on va faire mumuse dans un cimetière ? J'en ai toujours rêvé !

Ironie quand tu nous tiens ... Sarcasme serait sans doute plus approprié ? Dans tous les cas la jardinière dit ça d'un ton amusé. Comme si elles allaient vraiment jouer, se battre devenait-il un passe-temps ? La jardinière devait s'améliorer au combat, elle le savait mais ne comptait pas baisser les bras pour autant. La renégate était déjà en position de combat. C'était du sérieux tout ça. Un test pour mesurer sa force ? Un test pour voir si elle pouvait entrer ou non ? La jardinière détestait les examens. Et ça depuis toujours. Et qu'elle soit vivante ou morte ne changeait rien à son allergie aux examens. Et bien, c'est comme si elle n'avait pas le choix. Aucune règle ne fut prononcée, elle n'avait pas stipulé si elles pouvaient chacune utiliser leurs pouvoirs divins en plus des pouvoirs communs. La repentie allait se faire une joie de pouvoir les utiliser, personne ne pouvait la blâmer pour ça ici !
Un visage sérieux, elle se racla la gorge puis se mit en position de combat à son tour. Le loup jappa, c'était le moment.
La repentie se jeta donc sur la renégate, essayant de lui mettre un coup de poing au niveau de la mâchoire, laissant son autre main libre afin de pouvoir contre-attaquer si nécessaire. Bien sur elle utilisait son contrôle des limites afin de frapper le plus fort possible. La tuer ? Non, juste lui montrer de quoi elle était capable. Son domaine divinatoire était également en action, réchauffant uniquement l'air pour la rendre étouffante petit à petit dans le but d’épuiser plus rapidement son ennemie. Elle ne devait pas utiliser son domaine divinatoire plus que ça sinon c'était elle qui risquait de se fatiguer. Le coup partit vite, la jardinière était prête à bondir à tout moment pour éviter le coup de la brune. Résister. Avoir le moins de dommages possible. Elle voulait lui montrer de quoi elle était capable, elle allait le faire. Toutefois elle ne doutait pas de la force de Lyra qui devait sans aucun doute être plus forte. Tan pis, le combat venant de commencer. Et Trish venait de mettre un énorme coup de poing au visage de la brune en face d'elle. Aucune pitié, aucune retenue.
Un sourire aux lèvres, finalement c'était pas si déplaisant. Combattre. Pour soi, pour pouvoir accomplir son objectif. Se venger. Mais que ferait-elle ensuite ? Stop, elle ne devait pas se déconcentrer, la jardinière se força à rester concentrée sur le combat. Donner le meilleur de soi-même, c'est ce qu'elle devait faire si elle voulait vraiment entrer dans la guilde. Une façon de tester sa détermination ? Sans doute, dans tous les cas Trish ne tenait pas à paraître minable. Perdre ? Ce n'était pas dans ses plans, toutefois elle s'attendait à tout venant de cette brune. Elle devait -sans aucun doute- être plus forte qu'elle. Mais si Trish partait en pensant ainsi, aurait-elle abandonné depuis le début ? Non, elle ne pensait pas ainsi. Pas Trish. Même si sa vie en dépendait, elle ne supporterait pas d'abandonner. Ça aussi c'était quelque chose qui était restée de sa vie d'humaine. Cette nuit allait tout changer. Cette nuit était décisive autant pour Lyra que pour Trish. Cette nuit était précieuse.
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Lun 30 Sep 2013 - 20:08

Un jeu. Voilà tout ce que représentait cet entraînement pour Trish Ross. Rien de formel, ni même d’administratif. Rien où la vie serait en jeu. Juste un duel ludique. Libre à elle de s’amuser. Derrière son apparence enfantine et juvénile se dissimulait peut-être une brillante guerrière. Il ne tenait qu’à Lyra de le découvrir et de le lui montrer. Etrange de constater que les dons les plus remarquables se trouvent enfouis au plus profond de notre être, invisibles à nos yeux, mais pourtant éclatants d’une lumière nouvelle pour les autres.

Les yeux grands ouverts, la renégate se préparait à copier chacun de ses mouvements. Avait-elle déjà combattu contre une copie conforme de son art ? Ce serait sans doute la première fois. Le poing de la jardinière partit en direction de la mâchoire de l’ancienne repentie. Une seconde. Voilà le temps de décalage entre le coup de la demoiselle et celui de Lyra, identique, allant frapper son bras pour le détourner de sa trajectoire. Le geste de son adversaire avait été vif, rapide. Mieux valait ne pas la sous-estimer. Un seul instant d’inattention et cela lui serait fatal. Elle ne tenait pas à perdre la face contre cette future recrue. Sa réputation en prendrait un sacré coup. C’était le cas de le dire.  

- Sois plus précise lors de tes frappes et… t'as deux mains, sers-t-en.

Lyra s’improvisait dans le rôle de professeur. Elle pouvait voir à loisir les défauts de son adversaire et lui en faire la remarque. Non pas pour l’humilier mais pour l’aider. La demoiselle ne laissa pas le temps à la repentie d’intégrer ces informations que déjà elle était au sol, une jambe et une main en appui sur cette terre battue, laissant son membre inférieur fouetter la poussière et rencontrer la jambe de Trish, la faisant basculer grâce à la vitesse et à la force de son assaut.  

Elle avait deux jambes aussi. Attaquer de front autant avec les mains qu’avec les pieds. User de son corps à la manière d’une arme. L’inspiration venait grâce à l’observation du style de combat d’autrui. Tout simplement. Inspiration ou copie, dans le cadre de Lyra. Pour le moment, elle n’avait pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Ou sous les yeux, plutôt. Comment faire comprendre à cette future renégate ce qui n’allait pas dans ses gestes si elle se contentait de lui asséner un seul coup de poing, facilement dévié, qui plus est ? Elle n’était pas en porcelaine, elle pouvait se défouler. Jouer la carte de l’arrogance et de la provocation ? Pas ce soir. Pour une fois qu’elle se la jouait pédagogue, autant assumer le rôle jusqu’au bout. Un tel revirement de caractère et de stratégie d’enseigner relevait de l’exploit.
Sa paume vint saisir celle de son opposante du jour, l’attrapant et l’aidant à se relever. Ce n’était qu’une leçon. Rien de plus.

- Replace-toi.

Lyra était sèche dans chacun de ses ordres. Peut-être Trish ne voyait-elle cet affrontement que comme une amicale querelle et non pas comme un test – peut-être éliminatoire – visant à juger ses capacités. Mais il n’en était rien pour Lyra. La demoiselle prenait à cœur le rôle de professeur qu’elle pouvait jouer pour cette âme innocente déjà salie par sa seule envie de rejoindre la guilde noire.
La brune avisait la position de son adversaire. Chacune se jugeait mutuellement dans ce silence de plomb, pesant sur leurs épaules. Les prunelles de Lyra semblaient caresser son corps, ne la laissant pas échapper à son regard d’aigle. Sa posture était mieux. Celle de Lyra, irréprochable. À force de côtoyer toute sorte d’individus, son corps réagissait de lui-même, à la manière d’un leitmotiv répété longuement. Le refrain était encré en elle désormais. Certaines postures étaient devenues des habitudes. Cela faisait partie de son quotidien. Bientôt, Trish deviendrait elle-aussi une machine à tuer. Si tant est qu’elle se mettait à écouter les conseils de la Russe. Lyra aussi était passée par là. Être novice. Son passé lui avait été d’une grande aide pour s’accoutumer au mieux de sa tâche de renégate. Tuer. Blesser. Faire souffrir. Tant de synonymes existaient pour désigner son travail. Trish serait formée de la même manière. Il y aurait des résultats. Elle en était persuadée. Cette demoiselle avait du potentiel. Bien qu’un poil trop arrogante peut-être. Comme elles se retrouvent.

- Encore.

Encore une fois. Encore un nouvel assaut. Davantage soutenu cette fois-ci. Pas juste un seul coup. Lyra voulait voir ce que cette enfant avait dans le ventre. Elle ne le verrait que si elle donnait son maximum. Retenir ses coups ne lui servirait pas. Elle se briderait, atrophierait ses talents et qualités et ferait perdre son temps à la renégate. Le sien aussi. Car si rien n’était jugé potable aux yeux de Lyra, au revoir le passeport pour la guilde noire. Non négociable.
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Sam 5 Oct 2013 - 22:27
Et voilà à terre. Une simple esquive. Sauf que celle-ci ne contre-attaquait pas. Un cours ? Elle donnait donc un cours à Trish, la fille allergique à l'école. Un cours plutot ... Distrayant ? Un cours qui plaisait à Trish. Pourquoi ? Etonnant hein ! Et bien parce qu'il y avait de l'action, un apprentissage différent de d'habitude. Il y avait du dynamisme venant du professeur, comme s'il souhaitait lui-meme enseigner sans aucune obligation, c'était le cas de Lyra avec la repentie. Lui apprendre d'une façon qu'elle pouvait apprécier, voilà la solution pour qu'elle apprécie un cours, une solution apparemment trop difficile pour les professeurs. Lyra était différente, c'est comme si elle voulait prendre du temps pour etre sure que tout était bon. Là elle vérifiait sans aucun doute si celle-ci savait se battre et ce n'était pas avec un minable coup de poing qu'elle allait le lui prouver.

- Sois plus précise lors de tes frappes et ... t'as deux mains, sers-t-ten.

Très bien. Sur ce coup, Trish était prete à suivre à la lettre ce que la repentie lui disait. Celle-ci qui aida son élève à se relever et celle-ci ne refusa pas son aide. Sauf que ça continuait. Elle lui ordonna de se replacer et d'attaquer à nouveau. Elle était sèche, ça montrait bien qu'elle prennait son role de professeur au sérieux. Tant mieux ! Quoi que de mieux qu'une professeur qui aime ce qu'elle fait ? Du moins c'est comme ça que Trish voyait les choses, c'est grace à cette vision qu'elle n'envoyait pas la femme en face d'elle balader à cause du ton sec qu'elle employait. Etre sérieuse, attaquer, donner le meilleur de soi-meme, voilà ce qu'elle devait faire, ce que Lyra lui demandait. Elle ne voulait pas la décevoir et fallait avouer que le coup de poing n'était pas idéal pour l'impressionner ou lui montrer ce qu'elle savait faire. Toutefois si Lyra ne l'avait pas esquivé, ça aurait fait mal, très mal.

Nouvelle position. Poing droit près de son visage, poing gauche en face de sa poitrine, les pieds parallèles. Elle devait attaquer à nouveau. Très bien. Elle fixa la femme en face d'elle, bien, ça serait donc son dernier enchainement avant la fin, enfin sauf si Lyra voulait y passer la nuit. Celle-ci attendait, Trish pensait quelques secondes et la voilà déjà sur son ennemie ou professeur.  La chaleur n'avait pas l'air d'avoir un effet quelconque sur la renégate. Pourquoi ? Son domaine divin concernait le feu, comme elle ? C'était une hypothèse comme une autre. C'était possible. Alors la repentie arreta d'utiliser son domaine divin. ELle ne devait pas perdre trop d'énergie pour rien. Ne pas perdre de temps aussi. Elle ne voulait pas vite se fatiguer.  Elle pouvait etre endurante alors autant le montrer et ne pas passer pour une faible. Oui une faible, sinon elle risquait sa place dans la guilde noire, non ? C'est du moins ainsi qu'elle voyait les choses. Elle-meme n'accepterait pas une faible alors elle ne devait pas l'etre. Montrer sa force, qu'elle méritait d'entrer dans la guilde. Tout se mérite, c'est ainsi qu'elle voyait les choses.

Elle fonça sur son ennemie en flèche puis lui mit un coup de poing avec sa main gauche utilisant bien sur le controle des limites pour essayer de frapper le plus fort possible. Elle frappa au niveau de l'abdomen, coupant le souffle au professeur. Puis elle enchaina, comme lui avait dit, elle avait deux mains. Alors elle visa à nouveau le visage de son ennemie, en dessous de sa machoire plus exactement. Elle savait que si elle frappait bien à ce niveau, la machoire serait brisée et pour ça pas besoin de beaucoup de force. Toutefois elle utilisait toujours le controle des limites, voulant montrer sa force à Lyra. Puis, plaçant tout son pods sur sa jambe droite, elle frappa un coup au niveau du genoux gauche de Lyra pour ensuite lui en mettre un autre au niveau de l'abdomen afin de l'éloigner.
Elle avait un air sérieux sur son visage, ayant perdu le sourire d'enfant qu'elle avait, elle prennait cette fois cet entrainement au sérieux. Gardant sa posture d'attaquer afin de pouvoir contre-attaquer, elle leva un sourcil en observant Lyra plus loin.

-Et là ?

Elle voulait son avis, pour une fois qu'elle écoutait un cours et appliquait les consignes, Lyra devait en profiter. C'est comme si Trish acceptait Lyra comme étant sa professeur de combat.
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Dim 6 Oct 2013 - 16:51

La posture de Trish avait changé. Plus déterminée. À croire qu’elle commençait à peine à saisir les enjeux de cet entraînement de minuit. Sa garde était légèrement bancale mais il fallait de tout pour faire un monde, même une position emplie de failles. Ce serait à corriger plus tard. Après tout, Lyra n’avait aucunement l’intention de lancer un assaut, juste contrer le sien qui ne manquerait pas à arriver. Elle n’était là qu’en simple observatrice, se contentant d’éviter les coups, jugeant de leur force et de leur précision par la même occasion. Evaluer l’endurance de sa nouvelle protégée aussi. Protégée ? Il n’était pas donné à tout le monde de recevoir une leçon de combat de mademoiselle Vilkas. C’était même la première fois que la renégate offrait un tel honneur à une personne, qui plus est, ne faisant pas encore partie intégrante de la guilde noire. Mais cela ne tarderait pas.

Trish se mit en mouvement, fendant la distance qui les séparait en quelques enjambées, prête à montrer tout ce qu’elle avait dans le ventre. La demoiselle l’attendait. Un coup de poing vint la saisir au niveau de l’abdomen, lui coupant le souffle sur le coup. Une fois. Pas deux fois. Le coup en direction de sa mâchoire fut dévié, comme le tout premier qu’elle avait tenté de lui porter. La Russe ne se soucia guère du coup porté au niveau de sa jambe, restant focalisé sur les poings de son adversaire. Elle avait l’air bien plus habile avec ses mains qu’avec ses jambes, ainsi ne devait-elle pas se laisser déconcentrer par ce bleu qu’elle aurait sous peu au genou. La dernière offensive de Trish ne passa pas sa garde cette fois-ci. Malgré la force qu’elle avait placé dans ce poing, Lyra tint bon. Elle avait pu juger et jauger des capacités de son apprentie grâce à ce petit entraînement. Et son petit doigt lui disait que ce n’était pas là la force normale d’une simple déesse. Sans doute le contrôle des limites y était-il pour quelque chose. L’ancienne archiviste en savait quelque chose, elle-aussi le maîtrisait. Du moins partiellement.

- Tu t’bats comme une môme des rues.

Voilà. Le verdict était rendu, la sentence était tombée. Cette phrase n’était pas là une insulte dans la bouche de Lyra. Loin de là. La demoiselle en savait quelque chose des rues. Elle les avait fréquentées, avait appris à perfectionner son art de la mort dans celles-ci. Au moins Trish savait-elle se battre. C’était déjà ça. Quant à son perfectionnement, chaque chose en son temps. Nul doute que Lyra allait la prendre sous son aile. Du moins si elle venait à réussir l’épreuve imposée par Tensho pour devenir officiellement une renégate. C’était bien joli d’avoir des rêves, encore fallait-il avoir les moyens de les rendre réalisables. Et sa vengeance, à moins de devenir une recrue de la guilde noire, la jardinière pouvait y dire adieu. Retrouver les assassins de sa mère risquait d’être difficile dans le cas contraire.

La repentie n’avait pas abandonné sa garde. Lyra, elle, siffla le louveteau qui quitta la pierre tombale pour venir se frotter contre ses jambes. Le combat était fini. Elle pouvait abandonner cette posture grotesque et ridicule. Ses prunelles ne perdaient pas cette lumière d’espoir, plus vive que jamais, attendant une réponse éloquente de la part de la renégate. Etait-ce oui ou était-ce non ? Là était toute l’interrogation au fond de ses yeux.

- Si tu réussis l’test qu’on t’imposera pour ton entrée dans la guilde, y a pas d’souci pour que tu deviennes l’une des nôtres. Essaye juste d’éviter d’crever pendant l’épreuve, ce s’rait vraiment trop con.

Oui, perdre une si bonne recrue serait dommage. Mais ne serait-ce pas là la preuve de son incompétence et donc de son incapacité à devenir renégate ? Inutile de parler de malheur de suite. Il n’y avait aucune raison pour que Trish ne soit pas à la hauteur. Si Lyra la pensait suffisamment forte pour rentrer dans la guilde noire, il en allait de même pour réussi ce fichu test imposé. Sa seule parole aurait dû suffire pour laisser l’accès libre à Trish. Mais non. Il fallait se plier à cette tradition imposée.

Likho jappa à ses pieds. C’est bon, assez discuté avec cette drôle de bipède. Le pauvre quadrupède commençait à être fatigué. Suivre sa maîtresse adorée n’était pas de tout repos. Avait-on idée de se lever à minuit pour aller dire bonjour à des ossements et se battre en prime ? Si ce n’est pas malheureux.

- À l’occasion, j’espère pouvoir m’entraîner à nouveau avec toi, Trish.

Un vrai entraînement. Pas seulement se contenter de parer les coups pour éviter d’abîmer cette belle marchandise, toute jeune, toute fraîche, manquant de se briser au moindre coup. Cela n’avait été qu’une première mise en bouche. La véritable dégustation commencerait une fois que Trish Ross arpenterait les couloirs de la guilde noire.

Lyra tourna le dos à la jardinière, Likho la suivit de près. Pas fâché de reprendre le chemin du retour. Leurs lits les attendaient. Pas sûr que cette vision soit préférable à celle du cimetière. Des insectes, des cafards, des toiles d’araignées, des rats, parfois. L’hygiène des dortoirs laissait vraiment à désirer. Il en était de même pour le confort. Mais après tout ce sport, quoi de plus naturel que d’avoir les yeux qui tombent et la seule envie de se glisser dans les confins de draps déchirés par endroit et au sommier dur et inconfortable ? Vision horrifique de la guilde noire et de ses dortoirs. Plus qu’à espérer que Trish ne soit pas trop à cheval sur les lits car elle risquait d’avoir plus d’une surprise. Une vie à la dure. La vraie. Mais si son choix était bel et bien solide, sa détermination infaillible, ce n’étaient pas quelques soucis de confort qui allait lui faire regretter de virer renégate.
Ses pas crissaient dans la terre battue, Lyra manquait de tomber suite aux sautillements de son familier au caractère jovial. Il y avait un grand contraste entre ces deux-là. Lyra ne s’en souciait guère. Qu’il arrive à la faire tomber, même. Au moins n’avait-elle pas perdu sa soirée. Elle ne s’était pas levée en pleine nuit pour rien. Bientôt, la guilde noire aurait une recrue en plus. Bientôt.
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Dim 6 Oct 2013 - 20:19
Elle l'avait touché. Qu'une seule et unique fois mais elle avait réussit. Etrangement un sentiment de satisfaction envahit Trish intérieurement. Elle était ... contente ? Pendant un cours ? Heureuse de progresser ? Qui l'aurait cru ? Enfin progresser .. C'était vite dit. Pour l'instant Lyra lui donnait quelques indications, sans plus. Indications que la repentie suivait et qui fonctionnaient plutot bien ! Un coup seulement l'avait touché, un simple coup qui donnait enfin envie à la repentie de continuer. Continuer pour progresser. Continuer pour apprendre encore et encore. Continuer pour y arriver, pour réussir facilement son entrée dans la guilde. Entrée dans la guilde ... Elle n'aurait jamais cru un jour vouloir y entrer après avoir entendu mille et une rumeurs sur elle.

"La Guilde est mauvaise, elle tue des gens."
"Des monstres sont dedans, ils sont affreux !"
"Ils pourraient détruire l'académie un jour."

Et pourtant ça l'attirait toujours autant. Le gout de l'action qui l'attirait ? La force peut-etre ? Son envie de vengeance y était pour beaucoup. Trish se battait donc comme une mome des rues. Oh, Lyra voyait donc les choses ainsi ? Intéressant. Elle aurait bien aimé qu'elle développe, qu'elle donne son avis pour que Trish sache comment prendre la chose. La renégate siffla, la petite boule de poil apparut. C'était donc la fin ? Finit le soi-disant test ? Elle abandonna sa posture, c'était donc la fin. Trish attendait une réponse, une vraie. Et elle arriva.

- Si tu réussis l'test qu'on t'imposera pour ton entrée dans la guilde, y a pas d'soucis pour que tu deviennes l'une des nôtres. Essaye juste d'éviter d'crever pendant l'épreuve, ce s'rait vraiment trop con.

Un simple sourire sur le visage de Trish. Un sourire qui en disait beaucoup sur les intensions de celle-ci. Elle était déterminée. Elle disait le faire, elle allait le faire. Si entrer dans cette guilde lui offrait la vengeance qu'elle désirait, alors elle ferait son possible pour réussir. Avoir sa vengeance, oh oui que c'était motivant ! Elle vouloir s'entrainer avec elle dans le futur si elle ne mourrait pas.

- Je ne mourrirais pas, t'en fais pas. A bientot, Lyra !

Elle observa celle-ci lui tourner le dos pour partir. Trish devait désormais faire de meme. Elle fit donc demi-tour en silence. Un sourire aux lèvres, elle retourna à l'académie pour dormir une dernière nuit avant de partir pour de bon.
Que devenait Lyra pour Trish ? Une simple professeur de combat ? Une futur collègue ? Une amie ? Bonne question. Dans tous les cas, Trish savait que ce lien allait lui servir, beaucoup lui servir. Un lien qui allait même, sans aucun doute, se renforcer. Un lien qui était destiné à Trish. Une aide. Lyra allait-elle réellement l'aider si celle-ci réussisait à entrer dans la guilde ? Trish avait un espoir, un petit espoir qui brillait au fond d'elle. Les liens qu'elle avait à l'académie ? Elle allait sans doute en regretter, quelqu'un seulement. Le reste ne servait pas à grand chose. Macky avait malheureusement disparut toutefois la repentie continuait de dealer dans son coin. Elle estimait ne pas s'occuper de ces plantes pour rien. Soniya. Elle allait la protéger. Elle était sans aucun doute le lien qui la reliait à l'académie. Le seul. Que deviendront-elles quand Trish sera renégate ?


La veangeance.
La liberté.


Une nouvelle Trish allait faire son apparition.
Invité
avatar
Invité
Re: Midnight [Terminé] - Mar 8 Oct 2013 - 10:21

Eh bien, très intéressant comme rp. Une Lyra professeur et une Trish combattante, c'est un duo assez inédit mais qui en a dans le ventre. Bravo à vous deux.

Lyra :  460 xps
Trish :  450 xps

Xps attribués : Yep
Midnight [Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sin Maireen Midnight (Terminé)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Campagne :: Le cimetière-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page