Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête] Hot dog.

Invité
avatar
Invité
[Quête] Hot dog. - Ven 16 Aoû 2013 - 16:16
Hot dog.

Le jeune prof' était là, dans la place enfin surtout dans les couloir, après ce qui s'est passé au marché il était dans la même posture sauf dans les couloirs de l'école, pratiquement seul, marchant lentement dans les couloirs, peut être qu'il avait un cour à donner, peut être que non, de toute façon s'était aux élèves de venir le voir, à quoi bon travailler si l'on est pas payer ? Il continua sa route, il s'était changé en cours de route, il avait dealer sa casquette contre une autre, une blanche avec des écrits/tags un peu partout, représentant une célèbre marque de casquette assez chère tout de même, il avait pris une veste en cuir noir, fine mais un peu plus chaude, et il portait un jean, slim lui aussi noir, il avait pour une fois ranger ses vans pour prendre des baskets montante, noire et blanche avec un symbole ressemblant à une approbation, et devinez ce qu'il à trouver dans ses poches ? un petit morceau de résine égaré de sa plante préférée, c'était son jour de chance, après avoir déprimer, son sourire réapparaissait tristement, quelque chose d'autre le tracassait, il pensa l'inverse pourtant, il est n'est pas malheureux, il a récupérer de la drogue, il pourra re-planer comme avant, dans les salles de classes, dans les toilettes, mais une autre chose le perturbait, il resta immobile dans le couloir, serrant la marchandise dans sa poche, pusi attendis..
Il ne trouva pas, il n'y arrivait pas, qu'est-ce qu'il lui manquait ? Il avait tout, la force, la forme, les filles, et ne s'ennuyait même pas, puisqu'il arrivait toujours un divertissement, grâce à ces élèves, alors pourquoi ça n'allait pas ? Il déprima de plus belle, il regardait à droite, puis à gauche, en espérant trouver ce qu'il lui donnerais la réponse, mais rien, il continua à marcher comme au début, mais avec une autre pensée qui le perturba, ce n'était pas à cause de la weed ce petit coup de blues, mais quelque chose d'autre qu'il ne savait pas. Le jeune professeur avait traversé tout le couloirs, pour arriver à des escaliers, qu'il monta tout aussi lentement, pour finir à l'étage supérieur mais il ne décida pas de trainer dans se couloir, il continua de monté les marches, pour ouvrir la dernière porte, il arriva sur le toit, ce lieux emblématique pour les jeunes rêvant de liberté, il avança vers le rebord.
Il regarda l'horizon, le nuages étaient splendides, bien que vers l'ouest des nuages plutôt sombres arrivèrent, mais c'est un bon contraste, c'est un paysage qui donnait l'envie de réfléchir, il s'approchait encore un peu plus du rebord, lui fit dos puis  s'asseyait, sortîmes tout son matos, feuilles, carton, tabac, puis ce petit morceau, qu’il avait trouvé par chance, il le regarda longuement, il pensa aussi, il se demandait si ce bout allait l’aider à trouver ce qu’il n’allait pas.  Il ouvris la feuilles, déchira le petit carton pour le rouler en forme de tube communément appelé toncard, il pris une cigarette qu’il lécha délicatement pour séparé la feuille qui entoura la clope afin d’extraire le tabac de celle-ci, il le mis dans sa paume et avec cette même pris le bout qu’il commença à effriter avec son briquet, le morceau se transforma en une petite pluie de petite croquette qui tomba dans les entrailles du tabac, une fois le morceau pratiquement fini,  de son autre main il mélangea la mixture, qu’il déposa ensuite dans la feuille pour ensuite la rouler, son cône était fini, prêt à être consommer, tout de suite, c’est ce que le jeune professeur fit d’ailleurs, la fumée blanche débuta, à chaque bouffée elle partait lentement rejoindre le ciel un peu plus obscure, il avait l’air soulager, mais l’idée le tracassait toujours, il ne savait pas ce que c’était et ce join n’allait pas l’aider finalement, quoique si, il fut moins déprimé.
10 minutes plus tard, il sauta du rebord, le filtre avait fini sa vie, tout partit en fumée, c’est peut être pour ça qu’il avait été jeter par-dessus bord. Adam se leva, puis parti redescendre les escaliers pour traverser un nouveau couloir..
Il marcha toujours sans but, l’idée que le perturbait s’échappa au fur et à mesure que l’effet de sa cigarette magique s’agrandissait, pendant sa marche, un petit bruit commença à l’attirer, depuis le début du couloir ce bruit lui aussi grandissait, c’était une sorte de chouinement à trois syllabes, mais impossible à déterminer, c’est comme si le son était étouffé, arriver à la fin du couloir, il avait compris.


Elève: PROFESSEUR ! PROFESSEUR ! PROFESSEUR !
Alors c’était donc ça, un petit élève qui l’appelait depuis le début avec sa voix horriblement aigus et enfantine pour un garçon ?
Adam : TA GUEUUULE !
Il avait peut être un peu trop parler librement, il vas devoir s’occuper des gens qui regarde aux alentours, des autres personnes, faut pas qu’il le prenne pour un méchant professeur, il regarda aux alentours, puis après ce silence il commença à entendre des chuchotements péjoratifs à son égard, il vas devoir jouez les faux-culs.
Adam :  Oooh mon petit garçon, sa fait un bail que je t’ai pas fait cours, tu n’a pas retenus le jeux du taggle ? Tu sais cette techniques pour mieux prononcer les mots anglophone.
Les personnes se dispersaient, et la situation fût redevenus normal. Il se baissa donc aux niveau du gamin pour lui chuchoter quelque chose.
Adam : Tu pleurs, une larmes ou moins je te jure c’est pas des colles que je vais te donner, p’tit merdeux, je pensait passez inaperçue dans ce putain de couloir mais tu ma cassez les couilles tout le long de se trajet, a me faire remarquer, j’ai pas envie que d’autre petits cons se ramènent, si ta un problème, débrouille toi, tu sais ce que j’en faisait des petites fiottes comme toi quand j’était vivant ?  

Elève: J’ai perdus mon chien.
Il n’avait rien écouté,  Adam était désespéré, puis finalement il décida d’aider le môme. Il lui faut faire des bonnes action tout de même, puis, il avait que ça à faire, vraiment..
Adam : Bon d’accord, il est comment ton clébard ?

Elève: Il est pas beau, il est gris, et pis il traverse les murs aussi, parce que mon chien et bah il veut toujours s’écraser contre les murs, du coup à force, il arrive à les traverses.
Adam : Ah ouais… Bah, il doit être.. Con. Tu l’a vus où pour la dernière fois ?

Elève: Beh à cotés de vous, la, maintenant...
Le jeune professeur regarda à cotés de lui, et en effet, il avait un chien tout moche, on ne pouvais même pas savoir à quelle race il appartenait avec son nez écrasé, sa langue pendante, coupée en deux, qui pendait entre les dents manquantes. Mais il avait l’air heureux ce chien tout de même ! Adam se baissa pour le récupérer, mais il détala comme un lapin, il courra très vite, pour s’enfoncer dans un mur et dans un couinement : il disparus.
Adam : En effet, ton chien traverse les murs, j’ai crus qu’il allait se faire mal mais non..

Elève: Il a eu mal ! Bon, on le cherche ?
Ce môme était aussi bizarre que son familier, il marcha désormais avec un enfant à ses cotés, c’était bien il n’était plus tout seul mais il préférerait quand même une belle demoiselle que ce gamin. Ils apercevaient à de nombreuse reprise le toutou, mais il s’enfuyait tout le temps de la même manière. Cela faisait maintenant 1 heures que la recherche avait débutée, il revenait dans le couloir, celui ou l’enfant avait commencer à embêter le formidable prof’. Et comme par magie, le chien était de l’autre coté du couloir, il était assis, il regardait le mur celui juste à coté de la porte menant aux escaliers.
Adam : Bouge pas, j’y vais.

Il laissa le gamin en plan pour partir chercher une dernière fois le chien, il lui resta quelque chose pour l’attirer. Arrivé à proximité de l’animal, il fouilla sa poche et sortit son petit morceau, on aurait dis une grosse croquette, le chien tournis la tête dès que le bout fut sortie, le jeune homme posa cela devant lui, le chien s’approcha délicatement, puis soudainement il pris le morceau dans sa gueule, Adam en profita pour le choper. Mission accomplis, il l’avait.
Adam : Et voilà jeune homme ! Et lâche le pas sinon t’es mort.

Le gamin repris son chien, il ne répondis pas, ne regarda même pas son sauveur, il commença à courir, comme son chien, et fini droit dans le mur, mais disparus.
Quelle étrange phénomène, c’était bizarre, mais bon tout le monde l’es dans cette établissement.. J’ai l’impression d’avoir perdue quelque chose, je n’ai plus rien à fumer mais ce n’est pas grave, je croit que ça devient lassant à force, mais c’est une autre chose que j’ai oublier..
L'effet de la weed, s'estompa..

Fin ~

Invité
avatar
Invité
Re: [Quête] Hot dog. - Jeu 22 Aoû 2013 - 1:51

Fumer tue /PAN/
Sympa la quête, c'est agréable à lire ! Toutefois fais attention parce que tu fais des fautes bêtes, tu devrais mieux te relire -ou te relire tout court, au choix ~

Adam : Récompense : 200 xps + 200 xps

Xps attribués : Oui
[Quête] Hot dog.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page