Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Examen] Massacre chez Nessy

Invité
avatar
Invité
[Examen] Massacre chez Nessy - Mer 7 Aoû 2013 - 22:39
Examen du second pallié


Je me réveillais une fois de plus tout seul ce matin. A mes côtés, je ne découvrais que mes manettes de jeux vidéo pour me tenir compagnie et non ma colocataire bien aimée. Je regardais dans la direction du lit de Kate et je ne voyais rien, rien à part le vide que me proposait cette chambre… C’en était de trop, je ne pouvais plus dormir dans cet endroit sans elle, sans celle que j’aime. Je me levais, mon corps si lourd avait tendance à me supplier de rester couché aujourd’hui, mais je ne pouvais absolument pas. Après le cours de la semaine dernière, Rain m’avait annoncée qu’on allait me confier une mission assez importante dans le monde des humains.

J’avais comme information que celle-ci se passait exactement en Ecosse. Chic… J’allais pouvoir peut être rencontré David Tennant l’acteur du Dr.Who pour savoir si il avait des infos sur la suite de la série… Ah… Ce n’était vraiment pas la joie ici à la Deus Académia. Ces derniers temps j’avais dans l’idée de quitter l’académie pour… Faire des trucs, prendre du temps pour moi, rechercher ma famille pour savoir si ils vont bien… En fait. Je savais que je devais me rendre sur Terre mais je ne me rappelais plus pourquoi. Peut-être me faire une réserve entière de cookies ? Ah… Fallait voir !

J’enfilais mon équipement de combat flambant neuf, le rouge. J’étais si bien dedans, je me sentais vraiment à l’aise pour combattre certaine créature. J’invoquai directement mon katana du démon pour le placer dans mon dos. Je passais le pas de la porte et par terre, il y avait une lettre. Je la prenais dans mes mains froides à cause de la température pour y lire :

Cher monsieur Kay. Aujourd’hui, le Conseil des Elèves et le proviseur, Nathaniel Rosenwald vous permettent de sortir de l’établissement scolaire et pensionnaire pour effectuer une mission de rang A. Cette mission aura pour but de rétablir l’ordre et le bien. Pour ça, enquêtez sur les disparitions assez mystérieuses des pertes humaines aux alentours. Nous vous suggérons d’être très attentif à chaque indices, chaque pistes et par ailleurs, faite attention à vous. Ce n’est pas une mission banale. Un grand danger guette les habitants de ce pays sans doute. Rétablissez l’ordre.

Le conseil des élèves, le proviseur Rosenwald.



Je lâchais un soupir en laissant tomber la lettre sur le planché. J’haussais les épaules et je sortais du bâtiment, pas un sourire sur mes lèvres… Je ne me sentais vraiment pas bien mais bon… Il fallait bien que je répande le bien sur Terre, malgré les guerres, les conflits… Je devais absolument devenir plus fort pour être le protecteur de la Terre, le protecteur dont les humains ont besoin. Je passais prêt du port pour prendre un bateau et commencer le voyage jusqu’à la terre ferme. Je m’étais mon casque, laissant de la musique tourner pour me détendre un peu et penser durant le voyage…

MP3

Depuis que j’étais arrivé ici, je n’avais qu’une idée en tête… Devenir le plus fort de tous les dieux. Si Deus m’avait choisi avec tant d’autres pour le bien de l’humanité. Pour le succéder. Je devais me montrer digne de la situation dans laquelle je me trouvais pourtant… Je me sentais tellement décalé par rapport aux autres. Je me sentais moins fort, moins confiant en l’avenir de l’Homme. Pourtant, qui étais-je pour dire quelque chose sur l’humanité. Oui, j’étais un humain avant, plus maintenant en revanche… Ma mission, c’était de devenir le plus fort. Pour moi, c’était ça. Après… C’était en vue de protéger les gens ! Bien entendu… Je fermais les yeux l’espace d’un instant pour me reposer un peu, j’étais vraiment fatigué… Là assis par terre contre ce rebord en bois… Ah… Qu’est-ce qui m’arrivait ?! Je me faisais directement réveillé à peine deux minutes plus tard par une secousse due à l’impact du bateau contre le sable.

Je me relevais avec difficulté… Pour moi c’était encore le matin, je m’étais la main sur mon katana. On m’avait laissé juste devant cette maison bizarre. Je plissais les yeux, regardant déjà les traces de sang sur la plage… Ou plutôt les mares de sang. Je sautais du bateau, regardant un peu partout pour étudier ce qui m’attendait. J’entendis des cris d’une jeune femme venir de la maison. Je me précipitais pour défoncer la porte ! A l’intérieur, quatre sortes de petites gargouilles dévoraient une jeune femme... Je voyais du sang partout, les os… les organes… J’ouvrais la bouche, arme en main ne sachant pas vraiment quoi faire. L’une d’elle m’aperçut… Le combat était lancé.

Battle Theme

Elles se lancèrent toute sur moi ! Je bloquais les griffes de ses monstres unes par unes ! Je sautais par-dessus elle évitant presque le pire ! Je les regardais et dans un cri, je tranchais une tête, puis un bout d’une autre, le bras d’une gargouille et le bas du corps d’une autre… Je les regardais, me reculant en position de défense. Elles me regardaient avec peur, il en restait deux et je pouvais rentrer chez moi… Hein ? Non, non. J’allais trop vite ! Je regardais dans mon dos, directement je me recevais les deux poings de deux squelettes. Je tombais en arrière, sur le dos… Je regardais le plafond, les deux gargouilles allaient me sauter dessus mais non ! J’embauchais une avec mon épée pour envoyer l’autre sur un squelette ! Je me relevais en pleine forme, une griffure sur la joue vraiment en dessous de l’œil gauche. Un squelette me sauta dessus par le plafond. Je l’attrapais par la colonne vertébrale, lui enfonçant ma lame dans le crâne, le tuant une deuxième fois. Je dégainais la colonne et mon épée en même temps… J’étais enfin prêt à combattre les monstres. Les deux monstres « sac d’os » jetèrent la dernière gargouille. Je fermais les yeux et je la coupais en deux sans problème.


J’ouvrais les yeux, plantant un bout pointu de la colonne dans la gargouille pour m’en servir en balançant de toutes mes forces la combinaison des deux cadavres sur la tête d’un squelette pour le décapiter ! Je me lançais sur l’autre qui ne savait pas vraiment quoi faire ! Je lui plantais l’épée dans le crâne, arrachant littéralement la tête pour briser le reste d’os avec celle-ci. Je me redressais, complétement essoufflé. J’entendais des applaudissements dans mon dos. Je me retournais pour observer une espèce d’humain… enfin de garçon. Il devait être un poil plus âgé que moi et pourtant, il semblait déjà assez puissant… Devant moi, il fit apparaitre trois goules. Au-dessus de lui, une jeune femme lui léchait l’oreille. Je fermais les yeux, laissant en garde mon épée et en commençant la discussion avec lui qui avait ce sourire sadique...

« Alors comme ça… C’est toi le sauveur des humains ?! AHAH ! Quel gamin… »

Je laissais un sourire se dessiner sur mes lèvres. Un sourire que je n’avais pas habituellement…

« Une maison hantée hein ? Eh bien… Ils m’ont mal renseigné à l’académie. »

Son sourire de sadique disparu…

« En fait, j’ai à faire à un adolescent attardé et à une cougar… Ah… Tu parles d’une mission. »

Les trois goules se lancèrent sur moi à toute vitesse ! Elles semblaient affamées cette bête là… Qu’importe. J’esquivais en me jetant en arrière une bestiole qui tomba sur moi. Au même moment je faisais prendre appuie au monstre avec mes pieds pour l’envoyer valser et s’écraser plus loin. Je me relevais en mettant un uppercut à la seconde avant de la trancher en deux. Après ça, une des bestioles me cracha presque à la gueule. J’esquivais mais ça puait… Je fermais progressivement les yeux. Je me sentais partir mais… D’un coup, je tranchais la tête de la troisième goule en enlevant ma veste complètement foutue ! Je me retournais enchainant un combo avec ma lame sur me monstre pour le voir se découper en plusieurs morceaux. Je me retournais quand j’entendis une musique que je connaissais bien… Du Marilyn Manson… Je regardais le garçon planer vers moi. Il pouvait voler lui aussi, mais n’avait pas le bonus de défense que me donnait mes ailes. Je le regardais, il avait un flingue. Il le pointa vers moi et tira !

Musique venant des enceintes sur les murs

J’esquivais la balle de peu, celle-ci me laissant une trace sur mon autre joue. Ca y est, je saignais. Je bloquais ses balles avec des coups d’épée bien placé avec un bon timing quand je vis au-dessus de moi cette femme un peu plus âgée que nous. Dans un cri elle fonça sur moi. Je la regardais venir sans rien pouvoir faire…

« COUGAAAAAR ?! »

Bim… Je volais à plusieurs mètres me heurtant contre une poutre soutenant le plafond et le grenier de l’endroit. Je me relevais. Les deux apprenti-dieux en face souriaient. Ils avaient quasiment gagnés… J’étais épuisé… Je regardais derrière eux. Il y avait la seconde poutre. Je souriais, lançant mon arme, pointe vers eux. Ils esquivèrent l’attaque en riant aux éclats mais au même instant, tout tomba sur nous, sauf que je ne manquais pas d’idée. Je préparais une orbe d’énergie pour m’envoler vers les débris en traversant le toit dans une explosion. Je m’envolais au-dessus des débris pour finalement me poser sur les ruines. Je regardais la jeune fille blessée au bras, son petit-ami à la jambe… Ils crièrent deux noms étranges. De là, apparaissaient deux monstres. Des sortes de chiens à deux têtes… Je soupirais en me dépoussiérant humblement. Je prenais le pouvoir d’Ika en transformant l’apparence de mes yeux, m’entourant d’une aura violette…

« Avec le pouvoir du dieu… Je ferais le bien. Par n’importe quel moyen, je vous tuerais ! »

Je chargeais une orbe dans une main, l’enfonçant dans une des deux bêtes l’explosant, découpant la tête d’une deuxième, fonçant comme je ne sais quoi sue l’abruti ! Arrivé à sa hauteur, je plantais ma lame dans son cœur ! Mais…

Theme

Je regardais mon épée, j’écarquillais les yeux regardant le monstre que j’étais. La jeune femme s’était interposée entre mon coup et son amoureux. Je grinçais des dents en lui criant des choses.

« Abrutie ! Je ne te visais pas ! »

« Toi… Tu… Tu… Tu es un vaurien… Un abruti… Tu ne sais pas ce que c’est l’amour… Jamais tu ne le tueras sous mes yeux… En tout cas… Sans que je fasse quelque chose… »

J’avais néanmoins embroché le gamin avec… Je reculais, lâchant la lame… Je regardais mes mains, elles étaient en sang… Je reprenais mon apparence normale… Je les regardais se dire quelque mot avant de lâcher un dernier souffle… Je laissais aller une larme ou deux.

*Qu’est-ce que j’ai fait… ? Et… Et si c’était Kate et moi… Je…*

Je prenais la direction du bateau, mes vêtements tâchés de sang, mon moral sali par ma honte, mon cœur déchiré par cette scène macabre… J’avais tué deux personnes ce jour-là. Et pourtant… J’avais servi le bien. Pour le conseil, pour l'académie... C'était une bonne journée de remplie pour un garçon de seize ans.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6652

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Examen] Massacre chez Nessy - Jeu 8 Aoû 2013 - 11:55
Une manière bien simple d'aborder la mission qui t'a été confiée (j'entends par là, l'entrée en scène des éléments bien directe, ce n'est pas une critique, simplement un constat :p). La fin parvient néanmoins à poser des questions, même si je trouve que tu aurais pu creuser ça =) Enfin, rien ne t'empêche de le faire dans les rps à venir ^^ Les musiques sont bien choisies et saupoudrent le tout d'une ambiance particulière. Bref, tu as réussi ta mission, bravo ! o/



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

[Examen] Massacre chez Nessy
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Campagne-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page