Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Attrape moi si tu peux [Pv Ajax]

Invité
avatar
Invité
Attrape moi si tu peux [Pv Ajax] - Lun 29 Juil 2013 - 20:25
Attrape moi si tu peux
« Retour au bercail »



Tout était en ordre, dernières touches de maquillage. Aaah... Du maquillage... rare qu'elle en mette pour les missions mais là il le fallait. En réalité, il ne s'agissait pas d'une mission d'infiltration, pas au premier abord. Elle exigeait toutefois d'entrer à l'académie, et pour cela, il lui fallait changer un minimum.
Les gravas, les cris, la magie, le rugissement du dragon... Tant d'éléments qui lui revenaient en mémoire de cette soirée où elle avait quitté ce sanctuaire à Deus. Tant d'excitation ce soir là alors qu'elle trahissait tout les autres. Que ce soit Isanagi ou un autre qui ait ouvert les portes vers son monde d'origine, qu'importe, la liberté lui avait été rendue enfin. Partiellement du moins, vu qu'il y avait toujours des missions à remplir... Mais sa vie continuait et elle était libre de faire ce qui lui plaisait.
Tout ça pour en venir au fait que, pour entrer incognito, il lui fallait donc changer d'apparence pour ne pas être reconnue, ce qui ferait échouer la mission. La blonde possédait donc de longs cheveux bruns tirant vers le noir, n'avait plus de lunettes et ses yeux étaient passés du doré au vert grâce à des lentilles. Pour le reste, changer sa taille et sa silhouette n'était pas vraiment possible. Ah si! Elle avait pensé à mettre une gaine pour diminuer sa poitrine. Qui sait, ce détail pourrait peut-être jouer. Vinrent ensuite les rangements à faire. Explosifs, armes, chargeurs, tout ça dans le coffre dimensionnel! Ce truc ne cessera jamais d'être utile... Puis direction l'académie.

Retrouvant la localisation du port aux dimensions, la jeune femme s'attendait à ce qu'on l'accueille, que ça soit gardé en prévision justement de l'arrivée de renégats. Seulement... qu'est ce qui différenciait un renégat d'un élève de l'académie? Une étiquette sur le front écrit "Bouuuuh, méchant pas beau à éliminer"? Non, il lui suffirait d'agir normalement, comme si elle était encore professeur ici. Mais pas de souci à se faire, à part deux âmes qui se...baladaient sans doute, rien à signaler. Maintenant, plus qu'à se diriger vers sa cible.
Même sa tenue était différente des autres vêtements qu'elle avait pu porter ici. Elle avait en effet mis un chemisier militaire sans manches, court devant -il laissait apparaitre son nombril- mais long derrière jusqu'à arriver mi cuisse. En bas, tout simplement un jean taille basse et des bottes noires qui résonnaient contre le sol. Sur son nombril on pouvait même y trouver un piercing juste constitué d'un petit diamant, petit détail pour attirer l'oeil. Pour parfaire cette tenue, elle avait même de longs gants marrons/vert kakis. Plus que l'accessoire de mode, ils étaient aussi destinés à ne pas laisser de traces.

Il y avait toujours autant de monde, mais personne ne la remarquait, se fondant totalement dans la masse. Elle ne put s'empêcher un détour vers la place de l'Horloge pour savoir ce qu'elle devenait. Hmpf... tout avait été réparé, ou en grande partie du moins. En même temps, avoir une place défoncée marquant la trahison d'un des directeurs n'était pas très recommandé pour la pub de l'académie. Enfin, pas la peine de s'attarder ici, ce n'était pas une mission à long terme.
Il lui fallait se rendre dans la salle des machines et y disposer les engins explosifs qu'on lui avait fournis. Les explosifs... depuis la grande roue ils étaient devenus ses petits joujous préférés. Cependant, la chaleur des bâtiments rendait sa tenue de "camouflage" extrèmement inconfortable. La perruque qu'elle portait la grattait -ba oui, elle n'allait pas teindre ses beaux cheveux blonds juste pour une mission!- et il en allait de même pour la gaine qui diminuait sa poitrine. Maintenant, cette gaine lui semblait être une idée stupide... Mais la chance était au moins au rendez vous, personne ne faisait attention à elle toujours et personne non plus ne gardait l'entrée de cette salle. De toute manière, même si quelqu'un la démasquait, elle avait autorisation de l'executer sans sommation. Comme si il lui fallait une autorisation pour descendre quelqu'un...

Quelques élèves s'arrêtèrent pour lui demander un renseignement quelconque. Parfois, elle avait la réponse, d'autres fois elle l'inventait. Cependant, à part cela, rejoindre la salle des machines fut facile. Il y avait juste UN "petit" détail: la bête qui gardait l'entrée. Heureusement, Jhoken avait également prévu quelque chose contre lui. Dés qu'il la vit, la bête allait attaquer mais plus rapide, la jeune femme réussit à lui injecter un tranquillisant puissant. Il ferait surement effet assez longtemps pour qu'elle mène sa mission à bien. Et comme tout le monde ici savait qu'un monstre gardait l'entrée de cette salle, personne n'irait y faire une ronde et la surprendrait.
Une fois dans la salle, elle se permit d'enlever sa perruque, sa gaine et laisser ses cheveux blonds cascader à nous sur ses épaules le temps qu'elle fasse son travail. Elle entreprit donc de sortir les explosifs qu'elle avait pour les mettre sur le sol et régler le minuteur.

♦ Rose ou chou ? : Serpent à sonnette
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 174
avatar
Guardian Angel
Guardian Angel
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Attrape moi si tu peux [Pv Ajax] - Ven 2 Aoû 2013 - 19:51
Bon... Il en avait marre des chemises avec une veste et un nœud papillon. Oui, c'était joli, mais... pas tous les jours non plus. Des fois, il voulait simplement être habillé d'un T-shirt et d'une veste. Il fouilla ses tiroirs et son armoire, cherchant son fidè... AH, le voila! Son t-shirt rouge et sa veste de cuir, avant de prendre une de ses sucettes dans un bocal sur sa table de chevet et sourit. Il la mit dans ses poches et ouvra un tiroir, retirant ses deux pistolets et 4 chargeurs pour chacun, les mettant dans de multiples poches et étui sur son pantalon.

Il regarda sa chambre une dernière fois, avant de prendre le couteau planté dans le mur et de le ranger dans l'étui a l’intérieur de sa veste. Il prit sa Rolex, seul souvenir de ses parents. Il prit aussi la photo de Kiara et la plaça dans sa poche arrière de son jeans. Il sourit et sortit de sa chambre, avant de fermer la porta à clé. Il se mit alors en route vers la sortie des dortoirs.

Les mains dans les poches, il faisait sa ronde, arrêtant parfois des rixes entre apprentis dieux. A un moment, il dut en venir aux poings, mais il s'en fichait. Peu importe les conséquences, si l'un des belligérants mourrait, il réapparaîtrait à l'infirmerie. Donc, aucun problème, il pouvait y aller a fond. Le plus amusant, fut quand un jeune tenta de fuir... Saviez vous qu'une balle dans la jambe empêchait de courir? Et bien le jeune homme l'avait appris, alors qu'il se tordait de douleur au sol. Oh allons, pauvre petit, dans quelques jours, tu ne sentira plus rien.


Ajax souriait toujours lorsqu’il arriva au cuisine et récupéra un morceau de viande auprès du cuisinier. Ils discutèrent un moment puis ils se séparèrent, notre surveillant se dirigeant vers la salle des machines. La bête qui s'y trouvait était féroce, mais Ajax l'aimait bien, il lui donnait souvent de la viande. Sauf que lorsqu'il arriva a la salle des machines, il vit une jeune femme aux cheveux bruns, presque noirs, mettre la bestiole à terre d'un coup de tranquillisants. Elle entra et Ajax resta caché jusqu'à ce qu'elle disparaisse par la porte. Il dégaina son Sig, vérifia le chargeur. Les quinze balles de 9mm étaient la. Il retira la sûreté et prit une grande inspiration, avant de pénétrer dans le bâtiment.

Il descendit quelques marches en silence et regarda la jeune femme. Elle n'était plus brune, mais blonde et elle avait plus de poitrine que tout à l'heure... Pourtant... Elle portait les mêmes vêtements. Elle cachait qui elle était vraiment avec un déguisement. Cela sentait les renégats à plein nez... Allez mon vieux Ajax, montre leur ce que tu as dans le ventre.

Il marcha lentement, tranquillement, jusqu'à elle et toussa un peu, avant de lui donner un coup de pied en plein visage, alors que ce dernier se retournait vers lui. Il sourit et s'approcha d'elle, alors qu'elle avait perdu l'équilibre.

"Désolé ma belle, mais la partie de plaisir est finie... À moins que tu veuilles devenir une passeoir, tu vas me suivre sans rien dire."

Disant cela, il avait approché son pistolet de la jeune femme pour finalement le pointer droit sur son coeur. Il avait fait une entrée fracassante, c'était le cas de le dire.
Invité
avatar
Invité
Re: Attrape moi si tu peux [Pv Ajax] - Ven 9 Aoû 2013 - 2:40
Attrape moi si tu peux
« Me crois pas aussi docile le bleu »


Voilà, c'était quand même pas bien compliqué de brancher tout ces petits engins en même temps. Combien de temps avant l'explosion? Excellente question... Allez, 5 secondes. Elle déclencherait le détonateur une fois à une distance raisonnable de la salle des machines. Maintenant, il fallait tout disposer de sorte à faire le plus de dégâts possibles. Quoiqu'avec la puissance qu'elle avait entre les doigts, ça ne serait pas bien difficile, même la bête y passerait, aisément.
Pas possible que ça se passe aussi facilement. L'académie ne pouvait pas être aussi laxiste sur sa sécurité, si? Ah oui, il y avait son "collègue" enfermé quelque part. Arf... son sort ne la concernait pas. Enfin si, s'il dévoilait des informations importantes ça le serait mais sa mission n'était pas d'aller le sauver, fort heureusement. Peut-être sauterait-il avec la salle des machines? Non... pas le même coin. Puis m*rde... il avait qu'à pas être capturé.

S'étirant bien comme il faut, la renégate allait tranquillement poser ses petites bombinettes quand un picotement la prit. Oui, un picotement, au nombril, celui de son piercing lui indiquant un danger proche. Hé, pas de bol pour l'intrus derrière elle, elle sut stopper son coup. Sa main stopper le pied qui désirait atteindre son visage. Hmpf, croyait-il qu'elle se laisserait dévisager aussi facilement. Puis, bien que sa stabilité ne soit plus assurée, elle parvint à se redresser et se retourner pour lui face.
Qu'il était mignon. Pas physiquement, quoique... ça se débattait, mais mignon avec ses paroles. Tant d'innocence, c'était trop chou! Sibylle ne put s'empêcher de lui sourire. Elle croisa les bras et l'observa, nullement intimidée par l'arme vers elle. Il voulait qu'elle le suive après tout et tirer dans son coeur ne l'aiderait pas dans cette tâche. Et puis, à part les explosifs au sol, aucune arme n'était sur elle, enfin... disons qu'elles avaient changé de mains.


Et crois-tu que ton joujou t'épargnera mes balles? *elle désigna quelque chose derrière le jeune homme* Je te présente Sören, mon assistant.

Tandis que le jeune blondinet était tourné vers Sibylle, Sören lui était apparu dans son dos, arme en main et l'avait pointé sur sa tête. Autant un coeur peut-être changé, qu'un cerveau, même ici, ne devait pas être facile à reconstituer. Elle savait néanmoins qu'il ne fallait pas trop jouer tant qu'elle n'avait pas jugé le degré de puissance de son interlocuteur. En attendant, il fallait reconnaître qu'à deux contre un, l'avantage étaient pour eux. Le jeune homme n'était pas supposé savoir en effet que Sören dépendait de Sibylle et vice versa.

Nouveau ici? Pas trop tendu ces temps ci avec les renégats qui traînent?

Gagner du temps? Arf... elle exécuterait sa mission, dût-elle le tuer. Seul hic, le silencieux était resté à la villa. Pour le tuer en silence, soit il fallait l'étrangler, soit lui briser la nuque... Dommage que Sören ne puisse pas toucher ce qui était vivant, autrement ça serait déjà fait. Enfin, puisqu'elle avait de la compagnie, autant qu'ils discutent, ça lui apporterait peut-être quelques infos utiles en plus.

Ces gens là sont comme le sable, ils s'insinuent partout. Doit pas être facile tout les jours de les virer.

Moqueuse? Si peu... Son sourire le montrait bien mais qu'y avait-il de mal à vouloir s'amuser un peu? Qu'ils se menacent respectivement n'empêchait pas quelques boutades, le monde serait bien triste sinon!

♦ Rose ou chou ? : Serpent à sonnette
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 174
avatar
Guardian Angel
Guardian Angel
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Attrape moi si tu peux [Pv Ajax] - Dim 11 Aoû 2013 - 5:42
Comment ca ses balles? Elle n'avait pas d'armes, que dis-je, elle était sans issus, voire... Attends... qu'y a t il derrière lui? Il tourna la tête et vit un canon de pistolet pointé droit sur sa tête. Une seconde... C'EST QUI LUI? Il sort d'où? Il n'y avait que la jeune femme qui était entrée. Attendait il à l’extérieur, la couvrait il? Et surtout... Où était il caché pour qu'Ajax n'ait pu le voir? Peu importe, il savait que ses questions resteraient sans réponses. Elle lui dit alors qu'il se nommait Sören. Il sourit et regarda l'homme derrière lui, et hocha la tête.

"Enchanté."

Alors qu'elle se moquait de lui, il cherchait toutes les options dont il disposait. Il savait qu'avec un peu de chance, il pourrait détruire le pistolet d'un simple explosion, mais il ne savait pas non plus ce dont ils étaient capable. Il pouvait toujours tiré sur la jeune femme et ensuite faire exploser le pistolet... Mais qu'est ce qui dit qu'il n'y en avait pas plus? Qu'ils étaient dix à attendre patiemment le signal pour lui tomber dessus? C'était trop pour notre cher surveillant. Sans oublier les débilitées de la jeune femme. Elle avait beau être de toute beauté, ses longs cheveux blonds descendant en cascade le long de son corps, ses magnifiques yeux jaunes et que dire de sa fabuleuse... AJAX NON MAIS MERDE!!! Concentre toi!!!

Ajax se ressaisit rapidement et continua d'observer les alentours, lorsqu'il se souvint des explosifs situés autour d'eux. Une seule balle perdue et s'était la fin. Il prit une grande inspiration et ferma les yeux, le temps de retrouver ses esprits. Lorsqu'ils les rouvrit, il fixa la jeune femme, un sourire aux lèvres.


"Oh, vous savez, avec votre gueule, on a tout de suite compris que vous étiez une renégate...  C'est ce qui est cool de votre part, vous prenez que des abrutis ou des laiderons. Mais je pensais pas qu'ils auraient le culot de prendre un deux pour un avec vous."

Il était fier de lui, mais surtout, fier de ce qu'il venait de faire. Alors qu'il avait déconcentré les deux renégats en parlant, il avait attrapé son deuxième pistolet et avait retiré la sûreté. D'un mouvement fluide, il donna un coup de coude dans le ventre de l'homme se trouvant derrière et lui tira dans la jambe et de frapper la pistolet loin d'eux. Lorsque cela fut fait, il se retourna et sourit à la jeune femme, avant de lui repointer son Sig droit vers elle.

"Donc... et si on se faisait un petit tête à tête dans une cellule. Ça vous dit?"

Il allait lui donner un coup de tête puis utilisé quelques techniques apprises dans les combats de rues, avant qu'un son ne se fasse entendre vers la porte. Un jeune enfant, douze ans maximum était dans les escaliers, apeuré. Ajax figea. Il savait qu'il ferait une cible de choix pour les renégats. Il fixa l'élève, qui tremblait de peur, ne sachant pas trop quoi faire, avant de réaliser sa chance.

"Va chercher un prof ou un surveillant... MAINTENANT!"

Il regarda le jeune garçon se sauver, heureux de son coup, lorsqu'il réalisa son erreur. Il s'était concentré sur l'enfant, pas sur sa cible. De quoi avait il l'air maintenant? Il pouvait faire penser au chapelier fou, fêtant le non-anniversaire d'Alice. Il célébrait quelque chose d'inutile de célébrer. Il avait échoué sur ce coup et il savait qu'il allait le regretter...

Joli coup Ajax... Première mission et tu te vautres... Tu mérites une ovation. Avec un peu de chance, il y aura quelques personnes à tes funérailles...
Invité
avatar
Invité
Re: Attrape moi si tu peux [Pv Ajax] - Lun 19 Aoû 2013 - 23:42
Attrape moi si tu peux
« Me crois pas aussi docile le bleu »


*Laideron? Il devrait se regarder, il croit que son regard sur tes seins est passé inaperçu aussi?*

Sibylle lui souriait aussi. Un bleu, elle avait à faire à un bleu de toute évidence. A moins qu'il cache son jeu mais ce n'était pas sa provocation qui allait le sauver. Il se doutait qu'elle était renégate, vraiment? Il était donc venu seul? Quel courage... ou quel abruti, au choix. Elle retint même un rire quand il tenta de frapper Sören. "Tenta" oui, car n'étant pas palpable par tout être vivant, son coup de coude lui passa tout simplement au travers. Il évita également la balle à un millième de seconde, ayant décidé de disparaître juste avant pour ménager l'effet de surprise.
"Un tête à tête" vraiment, même pas en rêve! De toute manière, il semblait être compromis par la toute frèle silhouette qui venait d'apparaître. Alala... si on lui servait tout sur un plateau d'argent, elle n'allait pas refuser. Pauvre petit bleu, comment vas-tu réagir face à ça? N'as-tu pas pensé derrière toi à ne serait-ce que ferme la porte pour empêcher la fuite de celle que tu poursuis? Tant de choses à apprendre encore, retourne en cours plutôt que te pavaner avec ton arme, tu risque de te blesser. Car Sib elle, savait exactement ce qu'il fallait faire, et tu vas le regretter...

Profitant de l'inattention du blondinet, la jeune femme fit apparaître une lame dans sa main venant de son coffre et, se glissant dans son dos, le plaqua sous la gorge. Juste après ça, on entendit un bruit sourd venant du fond et le son d'un corps s'effondrant. Quelques secondes après, Sören apparaissait, visiblement satisfait d'avoir annihilé ce témoin gênant. Pratique de pouvoir apparaître/disparaître où on voulait n'est ce pas? Mort ou vivant? Seuls Sib et son compagnon le savaient, et ils étaient bien décidés à laisser le jeune homme dans le doute, histoire de voir si un mort sur la conscience le troublait.


Qui est l'abruti désormais? Maintenant, si tu veux pas que j'ouvre ta gorge en deux car je m'en voudrais de salir mes vêtements neufs, Sören va prendre ton arme et tu ne tenteras rien... L'abruti a t-il un nom?

Bien qu'il soit plus grand qu'elle de trente bons centimètres, Sibylle avait pourtant le dessus ne serait-ce que grâce à sa force. Car même sans lame, collée à lui comme elle l'était, il lui suffirait de serrer sa cage thoracique encore et encore pour faire craquer toutes ses côtes, à moins qu'elle lui brise la nuque comme elle le prévoyait au départ. Pour être efficace, il suffisait de rester simple et ne pas se pavaner, il l'apprendrait à ses dépends aujourd'hui.

Que vais-je faire de toi désormais? Tu préfères une mort rapide ou sauter ici avec tout le reste?

Fausse sympathie, vous pensez vraiment qu'il aurait le choix? Un coup et elle l'assommait pour l'attacher à un des piliers ici, mettre quelques charges sur son torse et tout faire exploser une fois sortie de là. Sören lui était d'avis de lui coller une balle dans la tête, ou plusieurs dans les poumons, histoire de le voir étouffer à petit feu avec son propre sang. Tentant...

A moins que je te laisse méditer sur le sort de ce gamin... Tu aurais fait ton boulot correctement et rapidement avant de te moquer de moi, on ne l'aurait pas rattrapé... Aaah, mourir si jeune pour revenir dans cette prison et remourir encore, j'en aurai presque la larme à l'oeil.

En réalité, le gamin n'était pas mort. Comme dit plus haut, Sören passe au travers tout ce qui est vivant et ne pouvait donc pas le tuer en l'étouffant ou autre. Tirer une balle sans silencieux de l'autre côté, n'aurait servi qu'à alerter d'autres personnes alors il l'avait frappé, en plein dans la tempe. Un coup qui l'avait éclaboussé de sang un peu mais le gamin vivait... il serait juste inconscient pendant des jours voire des semaines, voire à jamais si tout explosait. Seulement, puisque la scène s'était déroulée quasi à la sortie de la salle, là où le blondinet et la jeune femme ne pouvaient les voir, le surveillant était bien obligé de la croire.

Alors, ce tête à tête te plait? Pour un premier rendez vous on est plutôt déjà assez proches n'est ce pas?

Et pour appuyer ses paroles, elle pressa encore plus la lame contre la fine peau de la gorge de son prisonnier. Aaah l'image du sang s'écoulant lentement le long de sa lame, ce liquide vermeil encore tiède, gardienne de vie du moment qu'elle demeurait sous la peau, au chaud dans les veines... Dommage qu'une fois sorti, ce même sang perde sa couleur et sa chaleur. Plus le temps passait, et plus elle devenait "vampirique", attirée par le sang. Peut-être en ferait-il les frais à ses dépends, ce malheureux bleu.

♦ Rose ou chou ? : Serpent à sonnette
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 174
avatar
Guardian Angel
Guardian Angel
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Attrape moi si tu peux [Pv Ajax] - Sam 7 Sep 2013 - 6:09
Espèce d'idiot, incapable, imbécile, débile, incompétent! Voila les mots qui lui venaient en tête... Il venait de se faire avoir comme un débutant. Un couteau sous la gorge et en plus, un jeune complètement sans défense, se retrouvait prisonnier et sonné. En plus, il avait réussi a rater son coup contre le dénommé Soren. Une balle a bout portant, mais l'autre, n'avait aucun égratignure... Quelle était cette histoire? Était elle liée au domaine divin de l'homme? Surement. Quelle autre explication possible?  Foutu lieu! Foutu Deus qui chamboulait tout! Lui qui aimait tout ce qui était logique, ce qui faisait du sens, ce qui... Ajax n'était pas du genre à toujours foncer tête baissée, il préfères quand les choses sont planifiés, prévus et que toutes les chances se trouvent en sa faveur. Et maintenant, voila qu'il se fait ridiculiser par cette vulgaire... renégate. Ironique n'est ce pas? Lui qui était si confiant, si sûr de lui, se retrouve impuissant face à ces deux adversaires.

"Ajax, pour vous servir, belle blonde. Et pour ce qui est de mon arme, qu'il fasse ce qu'il veule..."

Il lança son pistolet dans les escaliers et soupira. Il savait qu'il avait perdu, du moins pour l'instant. Il devait prendre du recul. Il l'écouta lui proposer des solutions pour sa mort, mais préféra se taire, ce qui le surprit lui même. Il ferma les yeux lorsqu'elle mentionna le jeune garçon. Il avait honte de ce qui était arrivé. Ce qu'elle disait était vrai. Il avait merdé, encore. Il n'avait pas pu protéger sa sœur, le voila incapable de protéger un simple gamin innocent. Il serra les poings et grogna. Non... C'est faux! Tu pensais faire la bonne chose Ajax! Mais tu étais imbu de toi même, comme lorsque, plus jeune, tu te sentais invincible dans ces combats. Mais la vie n'est pas ainsi, les adversaires deviennent plus forts, toujours plus fort! Alors toi aussi! Comprends cela et plus rien ne pourra te résister!

Il ouvrit les yeux, un peu plus confiant, mais toujours hésitant. Cette fois, il n'échouerait pas! Il écouta la jeune femme lui demander s'il aimait ce tête à tête. A vrai dire... Oui il aimait. Pourquoi? Bonne question. Il n'aurait pas dû aimer, il devrait vouloir fuir, mais étrangement, il sentait qu'il avait beaucoup à découvrir grâce à cette femme et aux renégats. Il pourrait enfin vivre comme il l'avait tant souhaité, voyager et apprendre, découvrir et partager, aider et surtout aimer. Il écarquilla les yeux, retenant un cri de rage. Mais qu'est ce qui lui arrivait? Il n'avait jamais vécu ca! Il se devait d'être loyal, pour Kiara! Il ne pouvait pas l'abandonner! Il se renfrogna et tourna la tête légèrement, cherchant le dénommé Soren du regard, tentant du mieux qu'il pouvait d'ignorer la lame poser contre sa gorge. Il sentait le métal lentement s'enfoncer dans sa chair, mais il l'ignora. Il voyait l'autre homme a portée de ses coups s'il pouvait se débarrasser de la demoiselle.

"Comment dire... Non, je vous trouve encore trop habillée à mon gout pour pouvoir dire que nous sommes assez proches." Il se tut, retenant son soupire lorsqu'il réalisa ce qu'il venait de dire. Félicitation Ajax, très bien joué sur ce coup. Il déglutit, avant de sourire timidement."Dites... y'a que moi qui en a assez de jouer?"

Il changea son expression de visage, allant plutôt vers le prédateur, le carnassier. Il fronça les sourcils, sourit de toute ses dents et donna un coup de genou dans le ventre de la renégate, avant de reculer pour éviter le couteau. Il lui donna un coup dans une jambe et, sans observer l'effet de son coup, se retourna et sauta en direction de Soren. Il sortit un couteau et visa le flanc, mais il rata sa cible et passa au travers de l'homme, comme s'il... n'existait pas, qu'il n'était que simple illusion. Bien sur... Tout depuis le début, le gamin, le sang sur Soren, les armes de celui ci, rien n'existait. Il couru vers la femme, l'attrapa par la gorge et lui donna un coup de tête. Il bouillonnait de rage. Il avait été joué. Il s'était fait avoir, comme un débutant.

"Salope... Le seul mot qui me vient en tête en ce moment... Sale pute! J'ai été joué sur toute la ligne et toi, tu dois être fière de ton coup! Soren n'est qu'une futile illusion n'est ce pas? Une ombre qui ne mérite même pas d'exister, pourtant tu t'en es servie pour me manipuler, jouer dans ma tête, m'affaiblir et faire de moi ce que tu voulais, en croyant que j'avais à combattre deux renégats! "

Il la lança contre le mur et sortit son couteau de sa veste. Si elle aimait tant les couteaux, autant lui donner un combat digne de ce nom. Il la fusilla du regard et joua avec son couteau dans sa main droite, le faisant tournoyer dans sa main gauche, le regard vide. Il ne savait pas ce qu'il ressentait, mais il savait qu'il avait été humilié par une simple renégate, sans importance, une garce. Et ca, il ne lui pardonnerait jamais. Peu importe ce qui arriverait ensuite, s'il était vaincu, il arpenterait la terre pour la retrouver et la combattre, encore et toujours, jusqu'à sa victoire. Parce que oui, fataliste comme il était, Ajax se doutait qu'il ne pourrait la battre. Il n'était qu'un pauvre nouveau, seul devant l'inconnu et les épreuves que Deus lui donnait, parce qu'il avait fait ce qu'il croyait juste pour lui et sa sœur. Il semblerait qu'Il ne pensent pas comme les humains, car Il jugeait cela comme une erreur de parcours.

Ajax soupira pour chasser ces pensées inutiles et plongea son regard dans celui de la renégate, avant de sortir son glock de sa main droite et de l'appuyer contre sa main gauche, comme il avait si souvent vu les policiers le faire dans ces vieux films américains. Il le point droit sur le coeur de la jeune femme et sourit.

"Un seul mouvement et je te troue de 8 balles. Peu importe si je peux faire toute péter, ce sera le prix a payer. Et toi? La garce a un nom? Tu sais le mien, alors pourquoi je ne pourrais pas connaitre le tiens? ET NE TENTE PAS DE ME MENTIR! Je me suis fait mentir si souvent dans ma vie, je sais détecter les menteurs. Et deuxièmement, quel est votre plan après avoir fait sauter cette salle?"

Il fulminait et avait posé toute son attention sur la jeune femme, oubliant les alentours et la première règle en cas de combat, toujours rester sur ses gardes.

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Attrape moi si tu peux [Pv Ajax] - Dim 29 Sep 2013 - 17:34
Attrape moi si tu peux
« Drôle d'illusion n'est ce pas? »


A chaque mot qui sortait de sa bouche, se renforcait l'envie de lui arracher la langue. C'est pour cette raison, que Sibylle encaissa les coups qu'il lui décochait, faisant semblant de ne pas avoir la force de les contrer. Oh, elle s'était jouée de lui? Pauvre petit chaton... Fallait te contenter de jouer avec les souris plutôt qu'aller vers le dogue allemand...
En attendant de lui arracher la langue, chacune de ses paroles la faisait sourire et, au final, la firent rire pour de bon. Il était mignon à s'énerver de la sorte et penser qu'une simple arme suffirait à la faire parler. La renégate croisa les bras, prenant tout son temps pour lui fournir une réponse qui ne lui plairait pas vraiment.


Une salope ou une garce n'a pas de nom. Plutôt que chercher à connaître mon nom qui, de toute manière, te sera foutrement inutile, tu devrais plutôt apprendre autre chose: c'est la guerre.

Son sourire ne la quittait pas, elle allait finir par avoir des crampes mais ça l'amusait.

Et en temps de guerre, il y a des pertes, des ruses, des attaques, des manipulations, bref... je suis peut-être qu'une salope, mais une salope toujours plus expérimentée que toi sur le terrain le bleu.

Elle allait lui faire payer ces insultes... Oooh ça oui! Se croyait-il réellement puissant avec son arme en main, là? Il avait toutefois fait une erreur, une énorme erreur, si facile à faire. Et cette erreur, elle se tenait derrière lui à nouveau, toujours armée et bien décidée à ne plus s'arrêter aux menaces. Cela faisait tellement longtemps que cette "illusion" attendait de tuer quelqu'un par elle-même que, ce coup-ci, en remerciement des compliments faits, son souhait serait exaucé.

La jeune femme n'avait pas subi les coups pour rien. Sören avait profité que ce bleu croyait qu'il n'était pas réel pour se saisir de son arme à nouveau, l'armer, et se caler derrière lui de sorte à ce que la balle ne le loupe pas. Seulement, l'amusement prit le pas sur le devoir. Il était loin d'être un bleu lui, même si personne ne pouvait le toucher, de son vivant, il avait été, et espérait bien le redevenir, tueur à gages.

Sibylle se déporta un poil sur la droite pour s'adresser à son compagnon.


Tue le.

Tant pis pour les précautions, tant pis pour le silencieux, il paierait son erreur de sa vie. Le coup partit et traversa la chair, le sang éclaboussant le sol. Toutefois, ce n'était pas le résultat vraiment espéré qui s'offrait devant ses yeux. Sören n'avait pas visé le coeur mais la jambe, en réponse à son désir d'amusement. Il s'approcha ensuite du bleu, pointant toujours son arme vers lui, prêt à l'achever.

Drôle d'illusion n'est ce pas? D'habitude, elles ne peuvent pas se saisir d'objet, pourtant, je te tuerai sans remord d'une balle dans la tête. Ensuite, je rentrerai avec ma partenaire prendre une bonne douche chaude, et JE la verrai déshabillée, dommage pour toi.

Tant d'amabilité. Au fond il n'avait pas faux, une fois cette mission achevée, Sibylle serait simplement rentrée chez elle se décontracter, pas le moins du monde émue pour tout les morts qu'ils auraient causé.

Invité
avatar
Invité
Re: Attrape moi si tu peux [Pv Ajax] - Jeu 21 Nov 2013 - 10:13

Un rp intéressant, on a pas beaucoup de réel intrusion de renégats dans l'enceinte de l'Académie. En plus, je trouvais ça sympa l'interaction de vos personnages. Dommage que cela se termine ainsi.

Sibylle :  310 xps
Ajax/Jason :  235 xps

Xps attribués : Yep
Attrape moi si tu peux [Pv Ajax]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» croque-moi si tu peux - jeudi 24 mai, 14h17
» Je peux manger avec toi ? { FT Fox}
» Tu peux répeter, il me semble que j'ai pas bien compris... [Darren M.]
» [Mercredi - 18h30] Je peux pas vivre sans lui.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs :: Salle des machines-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page