Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Looking For Angels [Rp Solo & Terminé]

Invité
avatar
Invité
Looking For Angels [Rp Solo & Terminé] - Ven 26 Juil 2013 - 18:22

« Going through this life looking for angels
People passing by looking for angels
Walking down the streets looking for angels
Everyone I meet looking for angels »


Les balles pleuvaient. Enora était accroupie sous la table de la bibliothèque. Elle aurait pu prier pour rester en vie mais cela n’aurait-il pas été égoïste ? Des râles d’agonie s’échappaient d’un peu partout autour d’elle. Elle était seule dans la bibliothèque, sans Alexïs. Des pas se rapprochaient. Chaque être était éliminé. Chacun son tour. À quand le sien ? Elle murmurait les paroles d’une vieille comptine anglaise, London bridge is falling down. C’était tout ce qui lui venait en tête. Rien ne pourrait plus la séparer de sa destinée désormais. Les prières étaient inutiles, les semelles bruissaient sur le parquet. Les balles continuaient de s’abattre, pluie drue sans échappatoire.

Des bruits d’ailes attirent son attention. Ce n’est pas normal. Ce n’était pas comme ça. Avant même que la mort ne vienne la cueillir, elle prenait conscience que le drame qui se déroulait sous ses yeux n’était qu’un énième rêve de plus. Ou plutôt un cauchemar. Une reconstitution de la tragédie de ces derniers jours.

C’est un ange. On aurait pu la prendre pour un oiseau imposant avec ses deux longues ailes imposantes mais son corps est humain. Enora plisse les paupières, ne comprenant pas pourquoi son subconscient s’amuse à lui projeter l’image de cette rouquine déguisée en archange. Les anges, elle ne croyait pas en leur existence. Elle se souvenait avoir lu énormément de choses à ce sujet, les créatures fantastiques l’ayant toujours fascinée. Un ange se doit d’être asexué, celui-ci avait le visage d’une fort jolie demoiselle. Elle savait qu’à travers l’islam, les anges pouvaient être vus par les enfants mais ces derniers n’avaient plus aucun souvenir de ces êtres lumineux et incandescents une fois grands. Ce n’était qu’une croyance parmi tant d’autres. Mais le seul ange qu’elle connaissait était Gabriel. Etait-ce celui-ci qui prenait place dans son rêve ? La légende raconte qu’à chaque nouvelle naissance, Gabriel vient poser son doigt sur la bouche du nourrisson en murmurant « Shh » pour qu’ils oublient tout de leur vie passée et puisse vivre leur réincarnation comme il se doit. Enora porta son doigt sous son nez, à l’endroit où l’ange est censé poser son propre index, caressant la gouttière creusée sous le nez. Une autre légende auquel elle ne croyait pas. De la religion, voilà tout.

- Il est l'heure d'aller à sa rencontre. Bonne chance... tu en auras besoin.

Enora est surprise par la voix douce de l’ange. Ce n’était qu’une représentation de son esprit, rien d’autre. Il ne fallait pas qu’elle prête attention à ses propos. Freud n’avait cessé de le rabâcher : le subconscient s’exprimait à travers les rêves, exprimant ainsi les désirs et les envies contrariés ou refoulés. Si le psychanalyste disait vrai, alors la Russe avait un drôle de subconscient pour qu’un archange vienne la visiter dans ses rêves.
Enora souhaite poser des questions à cette projection surnaturelle. Se poser des questions à soi-même, voilà à quoi cela reviendrait. Son esprit lui formulerait une belle réponse toute faite, rien auquel elle puisse se fier. Enora lève la main en sa direction, lui faisant signe de rester. Peine perdue. Déjà l’archange bat des ailes, prêt à prendre son envol. Non, pas maintenant. S’il vous plait. Encore un petit peu. Juste un petit peu. La paume toujours tendue dans la direction dans l’espoir de frôler l’ange, une plume lui tombe dans la main. D’autres volent autour d’elle, incandescentes. Il n’y a plus d’ange. Il n’y a plus personne.

- Revenez, murmure-t-elle.

Mais personne. Seules les douilles qui tombaient au sol lui répondaient en écho. Enora ne comprenait pas. Que signifiaient ces paroles sibyllines ? Toute à ses pensées, Enora ne prend pas garde au canon posé sur sa tempe. Pan.

Enora aspire l’air frais, ouvre de grands yeux. Encore un cauchemar. Son corps est légèrement mouillé par la sueur. Un bref coup d’œil au réveil. 4h00 s’affichait sur le cadran digital. Il faisait toujours nuit. Les souvenirs de la tuerie à la bibliothèque restaient encrés dans son esprit au point que ses songes n’étaient plus sûrs. Toujours la même chose. Toujours la même scène de chaos. Toujours le même carnage. À l’exception que cette fois-ci un personnage de plus avait cru bon de s’incruster dans son cauchemar. Un archange. Son imagination lui jouait des tours, décidément. Pour rendre son cauchemar plus agréable voilà que ce dernier lui proposait un ange. Ce serait quoi la prochaine fois ? Un dragon ? La Russe n’avait pas besoin de ça.
L’étudiante attrape un T-shirt et un short et file dans la cuisine, à pas feutrés pour éviter de réveiller Alexïs dormant dans la chambre non loin. Il n’y avait qu’eux deux, la mère d’Enora étant en perpétuel mouvement pour son travail dans le tourisme et Yulia ayant finalement retrouvé de la famille à Moscou.

La demoiselle fait couler l’eau du robinet, s’asperge le visage pour se remettre de ses émotions et se sert un grand verre d’eau. Demain, elle n’y penserait plus. Encore faudrait-il qu’elle réussisse à retrouver le sommeil. Viendrait un moment où elle devrait passer aux somnifères si ces cauchemars continuaient de la traquer et le sommeil de la fuir. Et ça, elle n’en avait pas envie.

- Toujours ces cauchemars ?

Enora sursaute. La voix d’Alexïs. Elle s’était crue seule dans la cuisine mais l’ombre de son ami se faufile près d’elle, prenant une chaise à son tour. Il pose sur la table le roman de Gary qu’il avait finalement emprunté.

- Tu crois aux anges, Alexïs ?

Le rouquin plisse les yeux ,surpris par cette question n’ayant aucun rapport. Enora était bizarre, parfois. Il lui posait une question et elle lui en posait une à son tour mais en bien plus étrange. Le borgne se gratte la tête, perplexe. Les anges, il ne savait pas trop quoi en penser, voilà la vérité.

- C’pas parce que personne les a jamais vus qu’ils existent pas, v’là tout c’que j’peux t’dire, Nora.

Voilà le seul élément de réponse que son ami lui offrait. Enora croisa ses bras et posa sa tête dessus, réfléchissant à ces paroles. Personne n’avait jamais su démontrer leur existence. Mais l’inverse était tout aussi vrai : personne n’avait jamais su démontrer leur inexistence. Libre à elle de croire ce que bon lui semblait.

Ses yeux vont sur la couverture du roman. Toujours cet homme avec le serpent qui le regarde, enroulé autour de ses épaules. Mr Cousin et Gros-Câlin. Mr Cousin, cet homme qui se cherche à travers l’identité de son serpent, qui est perdu dans ce monde, ne comprenant jamais les autres, ne sachant pas les apprivoiser à la manière de son reptile. Jeté dans un monde trop brutal pour lui, qu’il ne sait pas comment appréhender, ou même aborder. Le non-sens est placé en maître au fil des pages. Peut-être sont-ils tous perdus comme Mr Cousin. Peut-être ne sont-ils tous que de charmants bipèdes qui ne cherchent qu’à être apprivoisés ? Hors de question de commencer à philosopher à une heure aussi tardive. Encore moins pour s’interroger sur le sens de la vie.

- Je vais me recoucher. Bonne nuit.

La brune termine son verre d’eau et regagne le chemin de sa chambre. Alexïs allait sans doute faire de même, il travaillait demain – ou plutôt aujourd’hui vu l’heure tardive – et devait être en forme pour affronter l’armée de petits monstres du camp de jour.
Enora se glisse dans son lit, songeuse. Comment retrouver le sommeil après ça ? Morphée la fuyait ou venait la quérir de ses bras pour l’emporter avec lui dans de lourds cauchemars angoissants et mortels. Plus jamais ça.

Ses paupières s’abaissent. Les paroles de l’archange lui reviennent en mémoire. L’heure d’aller à sa rencontre. Mais à la rencontre de qui ? Non, elle ne devait plus y penser. Son esprit s’était amusé avec elle, voilà la seule explication. Ce n’était qu’un rêve. Un de plus.
Invité
avatar
Invité
Re: Looking For Angels [Rp Solo & Terminé] - Sam 27 Juil 2013 - 19:33

C'est un bon rp pour un début, j'aime te lire ! Hâte de savoir la suite, genre rencontre Lyra/Enora *-* T'as l'honneur d'être le premier rp humain que je clôture ♥️

Enora Vilkas : 150 xps

Xps attribués : Yep (Encore ? Ou plutôt Enora ? :P)
Edit : Ok j'avoue j'ai fauté là xD
Looking For Angels [Rp Solo & Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Welcome To My Mad World [Rp Solo & Terminé]
» S'il Ne Me Restait Qu'un Seul Espoir [Rp Solo Et Terminé]
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» (solo) Voleur un jour, volera toujours. (Terminé)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Périphérie :: Lotissements-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page