Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Quand on a la poisse... [ PV Alexander Urmanis, ]

 
Invité
avatar
Invité
Quand on a la poisse... [ PV Alexander Urmanis, ] - Mer 24 Juil 2013 - 20:17
Quand on a la poisse...
« Ashley & Alex" »




    Ce matin, je me suis levée du pied gauche, enfaîte je ne me suis pas levée, vu que quand je me suis réveillée j'étais au sol avec mon coussin entre les bras les draps éparpiller sur le sol. J'ai fais un rêve plutôt mouvementé, j'ai revu une partie de mon passé en tant qu'humaine, mais en... mieux ? Enfin trop bizarre, j'étais sur scène le public devant moi avec des barres lumineuses de toutes les couleurs criant mon nom de scène... qui étais.. ah.. je n'arrive même pas à m'en souvenir.. Depuis que je suis ici je perds de plus en plus de mes souvenirs en tant qu'humaine... ou bien je veux les oublier ? Je n'en sais trop rien... Me redressant en me tenant le dos je me dirige vers la salle de bain pour prendre une douche bien chaude pour me réveiller, laissant la fumée de la chaleur envahir complètement la pièce.

    Pffiou.. Les idées reviennent plus claires quand on prend une bonne douche. Sortant ensuite j'attrapais une serviette accrochée contre le mur et me l'entoura autour de la taille pour me regarder dans le miroir.. Et là, je suis horrifiée devant mon reflet, on dirait que j'ai l'air pâle avec des cernes... il est vrai que je ne me nourris pas vraiment et que je ne dors pas beaucoup, mais je ne pensais pas à avoir un tel résultat. Je ressemble à une sorcière.. Soupirant je fis un grand chignon assez haut avec mes cheveux et je me séchais à l'aide de la serviette pour pouvoir m'habiller ensuite.

    Une fois habillée avec un short et un haut a manche bouffante, j'attrapais comme à mon habitude mon bouquin remplis de partition et de chanson que j'ai créée moi-même. Ainsi, je peux chercher un endroit et composer tranquillement, même si j'avais du mal à respirer et que j'étais vraiment fatiguée.. Je me dirigeais au hasard dans ce nouveau monde, mes pas me guidaient ce n'était pas moi qui le faisais, petit à petit je m'avançais vers un bâtiment bien familier : Le Temple. Tel était son nom, après m'avoir fait percuté par un camion, mon réveil fut à l'intérieur de ce bâtiment remplis d'une atmosphère à la fois apaisant, mais aussi effrayant..

    J'hésitais à rentrer à l'intérieur, je ne le sentais vraiment pas, donc je m'installais plutôt sur les premières marches des escaliers pour ouvrir ensuite mon bouquin et de continuer à composer, sentant une énergie étrange m'envahir. Jusqu'à qu'un inconnu m'interrompis...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Quand on a la poisse... [ PV Alexander Urmanis, ] - Jeu 25 Juil 2013 - 23:07


Il vivait tellement d’aventure dans cette académie, Alexander en regretterait de plus en plus son ancienne vie, la routine des combats d’entraînement et de son camp d’entraînement, loin de tout autre souci que de former les écuyers ...
Enfin comme à son habitude à l’aurore Alexander se trouvait déjà hors de son lit et s’était nourrit à la cafétéria. Il ne s’était pas lever à des horaires plus tardif depuis … depuis sa jeunesse lorsqu’il était vivant, donc cela remonte en fait … à … beaucoup d’années …

Mais cette fois il comptait faire une chose légèrement différente à ses habitudes, en général à son réveil, une fois reput, il partait courir autour de l’académie, son entraînement matinal journalier. Mais non, ce matin, une fois de nouveau habillé dans son costume blanc d’époque, il ne se dirigea pas vers le portail pour ses exercices, il se dirigea dans la direction opposé, vers le temple.
Les anciens réflexes ont la vie dures … malgré qu’il ne les voit plus aussi franchement important qu’avant, au fond de lui, il n’arrivait pas à se convaincre de ne plus effectuer ses tâches. Avec le temps elles étaient devenu des repères de son rythme de vie, et ne pas les faire le mettait mal à l’aise jusqu’à ce qu’il la fasse. Ce n’était pas son esprit qui commandait, c’était son corps qui effectuait les différentes tâches comme un besoin vital. A moins que ce ne soit qu’un voile qu’il se donne, et qu’il ne souhaite simplement pas changer, ne pas oublier ses origines.

Dans tout les cas il allait prier ce matin, prier et rattraper toute celles qu’il n’avait pas fait depuis la dernière remontant à plusieurs semaines. Le temple se trouvait encore être désert à son arrivé, il n’y avait aucun autre bruits que ceux qu’il faisait en marchant sur le sol en pierre avec ses bottes. Mais comme à chacune de ses prières, il se trouvait en posture d’adoubement. Un genoux fléchit et l’autre posé à terre, ses deux mains reposait sur celui qui ne rencontrait pas le sol et sa tête se glissa entre ses deux bras. Silencieux, immobile, il resta dans cette position pendant presque une heure entière avant de se relever.
Debout il observa une dernière fois l’autel, et sourit, la sensation d’avoir répondu à son besoin irrésistible de prier le satisfaisant pleinement. Et il repartit comme il était venu, juste accompagner du bruit de ses bottes sur la pierre pavant le sol du temple.

Ouvrant la porte du temple, il s’arrêta soudainement en sentant que cette dernière percuta un obstacle. Du coup il se contenta de se glisser à l’extérieur avec ce qu’il avait parvenu à ouvrir sans blocage.
C’est là qu’il remarqua qu’il venait de percuter une jeune fille avec la porte, en plus il n’y était pas aller délicatement au début … Il s’approcha donc d’elle et lui tendit la main.


- Veuillez m’excuser, je ne pensais pas que quelqu’un se trouverait de l’autre coté de la porte à une pareil heure. Vous n’avez rien j’espère ?

Il était de nouveau redevenu impassible, et la fixait de ses yeux inexpressifs. Mais au fond il s’inquiétait, ce serait idiot pour lui de blesser une demoiselle  alors même qu’il venait de pleinement se satisfaire … Il valait mieux patienter un peu avant de savoir ce qu’il allait devoir faire. La journée avait bien commencer, il espérait qu’elle ne tournerait pas mal de si bon matin.




Invité
avatar
Invité
Re: Quand on a la poisse... [ PV Alexander Urmanis, ] - Dim 29 Sep 2013 - 19:27

C'est ce que l'on appelle une rencontre frappante. A part ça, bah, pas grand chose à dire.

Ashley :  70 xps
Alexander :  75 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Quand on a la poisse... [ PV Alexander Urmanis, ] -
Quand on a la poisse... [ PV Alexander Urmanis, ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page