Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Une rencontre inattendue [Partie 2]

 
Aller à la page : Précédent  1, 2
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Sam 16 Nov 2013 - 21:00
Une rencontre inattendue
Alors qu’elle s’apprêtait à partir, l’air visiblement terrassée par la tristesse, une main s’abattit à sa grande surprise sur son poignet resté en arrière
et un faible flux magique se mit à circuler de lui même.
Surprise, son cœur fit un bond et elle tourna vivement la tête,
faisant virevolter ses cheveux blonds en une cascade dorée.

Vinpap ne la regardait pas, il semblait chercher ses mots, la tête baissée.
Une petite pression sur son poignet l’obligea à revenir près de lui et elle le contempla un instant, les yeux brillants de larmes, les lèvres légèrement tremblantes. Elle reposa son autre main sur le lit avec délicatesse et appuya ses hanches contre le lit, par peur de défaillir définitivement.
« Ne dis pas ça... Je ne veux pas que tu crois ça... Topaze, sans toi maintenant, je ne sais pas ce que je ferais. Je ne parle pas que pour les soins... Je parle pour tout. Tout les moments que nous avons partagés ensemble, je les garde précieusement en mémoire... »
Abasourdie, la jeune fille ouvrit faiblement les lèvres, mais aucun son n’en sortit. Il ressentait vraiment les choses comme ça ? Le lien qui les unissait comptait donc pour lui aussi ? Il ne lui en voulait pas ? C’était inespéré !

Tandis que son cœur battait la chamade, il lui sembla percevoir une lueur sur la joue de l’homme, juste avant qu’il ne fasse disparaitre cette perle vagabonde d’un coup de main rapide. Et puis il releva la tête et Topaze crut qu’elle allait défaillir. Ces yeux…. Ces yeux d’ordinaire si beaux, prenaient un charme supplémentaire en cet instant. Elle pouvait y lire un mélange complexe d’émotions, de l’inquiétude, de la tendresse, de la douleur… Plus sûrement encore que dans le sourire bref qu’il venait de lui accorder.

Elle aurait voulu dire quelque chose, mais elle ne parvint même pas à lui sourire. Et la suite ne l’y aida pas… L’homme retomba lourdement sur son lit aux draps blancs et la blonde fit un pas en avant. Elle posa une main sur l’épaule de l’homme qu’elle aimait, protectrice et inquiète. Le flux magique se mit automatiquement à circuler plus librement et la jeune femme esquissa un faible sourire satisfait. Elle ferma brièvement les yeux, tentant de calmer la douleur qui la submergeait ainsi que l’angoisse qui grandissait en son cœur en écoutant la respiration difficile de l’homme. Finalement, ayant parvenu à contrôler quelque peu les brusques élans de son cœur, elle rouvrit les yeux, quelques secondes avant qu’il fasse de même. Leurs regards se croisèrent pour ne plus se lâcher et les doigts robustes de l’homme se serrèrent sur les doigts fins et blancs de la jeune femme. Dans le même temps, un sourire se dessina sur les lèvres de la blonde, un sourire doux et tendre, le cœur apaisé par ce regard d’émeraude qu’elle aimait tant.
« Peu importe ce que j'ai pu faire pour que tu croies que je te déteste, je m'en excuse, parce que ce n'était pas mon intention. »
Emue, la jeune femme hocha lentement la tête. Elle ne pouvait expliquer pourquoi, mais ses craintes semblaient avoir disparu. Il n’avait pas besoin d’en dire plus, ses yeux avaient tout dit pour lui et bien que la chose ne se soit pas concrétisée par des mots dans l’esprit de la jeune femme, son cœur, lui, savait déjà tout ce qu’il avait besoin de savoir.

Ce n’est que d’une oreille distraite tout d’abord qu’elle entendit les mots suivants. Elle l’entendait, buvait ses paroles, mais son cerveau mit un certain temps à analyser ce qu’ils signifiaient. Même Nasline demeurait silencieuse à cet instant, par un miracle que Topaze ne saurait expliquer. Peut-être par respect, peut-être par intérêt… Qu’importe, elle semblait avoir décidé de ne pas gâcher le moment que partageaient le professeur blessé et son élève infirmière.
« Quand tu as dit que tu ne voulais pas revenir maintenant... Pourquoi es-tu tout de même revenue? Quelque chose cloche?
J'ai appuyée sur le bouton d'alarme? Qu'est ce qui se passe pour que
toute cette commotion ait eue lieu? »
La jeune femme resta silencieuse un instant, le temps que l’information soit analysée et finalement, sortant de sa rêverie, elle sursauta et cligna bêtement des yeux. C’est vrai ça, elle n’était pas revenue simplement pour le voir…

Perplexe, la jeune femme pencha la tête sur la gauche et réfléchit quelques secondes, coupant la connexion de soin pour porter l’ongle manucuré de son pouce à ses lèvres. Et soudain, comme si le plafond lui avait chuchoté la réponse, elle se souvint. Son regard revint à Vinpap et elle lui sourit.
« En fait, on a un petit problème administratif, je ne trouve pas
ton dossier et l’infirmière dit que, peut-être, je me suis trompée
en ce qui concerne ton identité… Du coup je suis désolée
mais j’imagine que contrairement à ce que je pensais,
je ne sais pas orthographier ton nom. »
Elle émit un petit rire et posa sa main libre sur ses cheveux blonds,
visiblement gênée.
« C’est bête, j’étais pourtant sûre que c’était ça… Heureusement que tu ne me fais pas d’interrogations écrites pour voir si j’ai bien appris mes leçons, sinon je serais bien embêtée… »
Rabaissant sa main, elle voulut se triturer les doigts timidement, mue par un réflexe, et s’avisa soudain que la main de Vinpap tenait toujours la sienne. Elle observa l’union de ces doigts un instant et son cœur fit un bond.
La chaleur de ce contact… c’était si rassurant.

Relevant les yeux, Topaze croisa de nouveau le regard de Vinpap et lui sourit bêtement avant de se rendre compte que l’expression de l’homme semblait avoir changée, comme s’il était préoccupé. Inconsciemment, son pouce se mit à caresser doucement la main de l’homme, faisant de lents aller-retour, tandis que le visage de Topaze s’assombrit à son tour, les sourcils froncés
en une expression inquiète.
« Ça ne va pas ? Tu as mal ? »
Sans attendre, les deux mains de l’apprentie-infirmière vinrent se poser
sur le torse nu de l’homme.
« Désolée j’ai peut-être les mains un peu froide…
hum…enfin… la droite… »
Elle rit bêtement malgré elle, rougissant faiblement. Sa main gauche avait été réchauffée par le contact prolongé avec celle de Vinpap et ce contact lui manquait déjà… Mais elle n’était à vrai dire pas capable de formuler cette réalité à voix haute, alors elle se contenta de lui sourire tendrement, espérant le dérider un peu, tandis que sans s’en rendre compte, elle laissait ses doigts recommencer leur tendre caresse, du bout des doigts, lentement, doucement.



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Lun 2 Déc 2013 - 5:47
Un petit silence de rien du tout, puis une réaction. HOURRA!! Topaze lui souriait, l'ongle dans la bouche, semblait chercher momentanément ses mots.

« En fait, on a un petit problème administratif, je ne trouve pas ton dossier et l’infirmière dit que, peut-être, je me suis trompée en ce qui concerne ton identité…
Du coup je suis désolée mais j’imagine que contrairement à ce que je pensais, je ne sais pas orthographier ton nom. »


Le ninja déglutit et baissa les yeux, ne sachant quoi lui dire. Depuis toujours il cachait sa véritable identité, son vrai nom... Depuis son arrivée ici, pas une seule fois, il n'avait utilisé le nom qu'il avait recu à la naissance, par honte pour son père et par crainte pour la sécurité de sa famille.

« C’est bête, j’étais pourtant sûre que c’était ça… Heureusement que tu ne me fais pas d’interrogations écrites pour voir si j’ai bien appris mes leçons, sinon je serais bien embêtée… »

Le ninja déglutit à nouveau, sentant les caresses sur sa main, sans pour autant voir Topaze, le regard dirigé vers le bas. Tout à coup, deux mains se posèrent sur son torse et il soupira en fermant les yeux, regrettant les décisions qu'il avait pu prendre par le passé. Regrettant de ne lui avoir jamais dit la vérité plus tot.

« Désolée j’ai peut-être les mains un peu froide… hum…enfin… la droite… »

Le ninja sourit et posa ses deux mains sur celles de la jeune fille, avant de reposer son regard dans le sien, un faible sourire aux lèvres. Il le serra tendrement et les retira de son torse, avant de les reposer sur le rebord du lit, sans pour autant les lâcher. Il se redressa lentement, tourna la tête sur la gauche et prit une grande inspiration.

« S'il te plait... Ne m'en veux pas pour ce que je vais te dire... »

Il retira ses mains de sur celles de Topaze et les place sur ses jambes, les gardant l'une dans l'autre, enlacées, les doigts incapables de rester stable. Il s'apprêtait a lui dire deux choses qu'il aurait dût faire depuis fort longtemps.

« Je dois t'avouer quelque chose... Quelque chose que je m'étais juré de garder pour la personne qui gagnera mon coeur, ainsi que pour ma famille... Alors, pourquoi je ne te l'ai pas dit? Je ne sais pas... Par peur que tu m'en veuilles j'imagine, de t'avoir menti si longtemps... J'avais peur de te perdre pour cette seule raison. »

Il sentit des larmes s'accumuler dans ses yeux, sans pour autant couler. Qu'est ce qui le rendait si émotif? La culpabilité? L'amour? La douleur et la fatigue? Aucune idée, mais il se retint de pleurer, il devait être plus fort que ça.

« Cherche Kaze... Kaze Ishikawa... Tu trouvera surement un dossier a ce nom... »

Cela dit, il se recoucha et tourna le dos à la jeune fille, soupirant de douleur, avant de prendre une grande inspiration, de tourner son corps, de plonger son regard dans celui de Topaze, de lui attraper une main et de la serrer doucement.

« Personne dans cette académie ne connait ce nom... C'est pour l'amour que je porte pour toi, que j'accepte de te le dire... Ne m'en veux pas de te l'avoir caché jusqu'à présent... S'il te plait. »


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Dim 8 Déc 2013 - 20:13
Une rencontre inattendue
Ça avait marché, il souriait. Les yeux de la jeune femme se baissèrent un instant, ses joues rougissant plus sûrement encore tandis que les mains de l’homme se posaient sur les siennes. A ce contact, leurs regards se croisèrent à nouveau et ils échangèrent un sourire. Ce qu’elle aurait voulu arrêter le temps pour que cet instant dure toujours…

Mais toutes les bonnes choses ont une fin et, déjà, Vinpap y mettait un terme. Si son cœur avait pu hurler, nul doute qu’il l’aurait fait, mais elle se contenta de regarder ces mains entrelacées qui s’éloignaient du torse de l’homme malgré elle et son cœur ne put que se serrer douloureusement.
« S'il te plait... Ne m'en veux pas pour ce que je vais te dire... »
La jeune femme déglutit et les mains de l’homme quittèrent les siennes. Surprise, déroutée, Topaze releva son regard doré vers l’homme. Pourquoi ce brusque changement d’attitude ? Il avait compris n’est-ce pas ? Il savait… Et il ne partageait pas ses sentiments… C’est ça. Les dents de la jeune femme se serrèrent à la formulation de cette conclusion, tandis que ses doigts se refermaient douloureusement sur les draps blancs sur lesquels il les avait posés. Pourquoi restait-elle encore ici ? Elle aurait aimé se transformer en petite souris et disparaître à la vue de l’homme. Pourtant, elle devait affronter la vérité. Elle le savait. De toute manière… Aurait-elle été capable de partir ? Probablement pas n’est-ce pas ?
« Je dois t'avouer quelque chose... Quelque chose que je m'étais juré de garder pour la personne qui gagnera mon coeur, ainsi que pour ma famille... Alors, pourquoi je ne te l'ai pas dit? Je ne sais pas... Par peur que tu m'en veuilles j'imagine, de t'avoir menti si longtemps... J'avais peur de te perdre pour cette seule raison. »
Les paupières de la jeune femme papillonnèrent tandis que son cerveau tentait en vain d’analyser les paroles de l’homme. Qu’essayait-il de lui dire là ? Son pauvre encéphale n’avait pas suivi. Trop d’émotions diverses et contraires, trop de rebondissement, trop de douleur. Elle sentait une panique insurmontable l’assaillir, l’envelopper, une crainte sourde et inexplicable. Que devait-elle comprendre de ces mots ? Que devait-elle penser ?

« Avouer quelque chose ». Okay, ça, elle avait suivi.

« Garder pour la personne qui gagnera son cœur ». Alors c’était raté, n’est-ce pas ? Elle allait piquer cette chance à cette personne, non ? C’est ça qu’il lui disait, non ? Elle ne savait bien si elle devait s’en réjouir ou non.

Par contre la suite… Pourquoi il ne lui avait pas dit ? Bah… Parce qu’elle n’avait pas à le savoir, non ? Enfin… Elle ne faisait pas partie de sa famille et… Puis… Hum… Bah…Voilà.
*On tourne en rond là…*
*Oui. C’est assez fatigant… Mais j’t’aiderai pas ! Débrouille-toi !*
La blonde lâcha un profond soupir. Qu’essayait-il de lui dire ? C'était lui qui n'était pas clair ou elle qui avait du mal ?
« Cherche Kaze... Kaze Ishikawa... Tu trouveras surement un dossier à ce nom... »
Euh ? Quoi ?

Topaze tressaillit faiblement. Un faux nom ?
*Haha ! Le mec ! Pfouhahahahahahaha !*
*Chut.*
*Non mais… Hahahahaha !*
Nouveau soupir. Une main passée sur son front, les yeux clos.

Comme si ça allait arranger ses affaires d’avoir une écervelée pliée de rire dans sa tête.

Une grimace lui échappa et elle rouvrit les yeux, au moment où l’homme qu’elle aimait se tournait péniblement vers elle. Leurs regards se croisèrent à nouveau et le vide se fit de lui-même dans son esprit. Ce regard émeraude avait décidément un pouvoir merveilleux. Rien d’autre ne comptait lorsqu’ils se fixaient ainsi. Le rire de Nasline s’estompa de lui-même et son angoisse s’apaisa. Elle lui accorda un faible sourire, le laissant prendre sa main tendrement. Elle n’avait pas tout compris, mais l’essentiel était là non ? Il utilisait un faux nom. Bien. Ça expliquait bien des choses à vrai dire.
« Personne dans cette académie ne connait ce nom... C'est pour l'amour que je porte pour toi, que j'accepte de te le dire... Ne m'en veux pas de te l'avoir caché jusqu'à présent... S'il te plait. »
Et bam ! Nouveau coup direct dans le cœur. Et là, même un crochet du droit aurait été moins violent.

Son pauvre cœur fit un bond et elle trembla de tout son corps momentanément. Pourquoi avait-il fallu qu’il utilise ce mot ? Pourquoi parler d’amour quand il parlait de leur relation ? Certes, l’amitié était une sorte d’amour. La relation paternelle aussi. La relation professeur-élève aussi ? Mmh… C’était peut-être pousser le bouchon un peu loin là… Mais enfin… Qu’était-elle, elle ? Son élève ? Son amie ? Sa protégée ? Ou alors…Cette fameuse personne ? Celle qui avait gagné son cœur ?
*Non. Topaze. Ne te berce plus d’illusions…Tu l’as décidé il y a longtemps déjà…*
*Hey ! Te parle pas à toi-même ! C’est mon boulot ça !*
*S’il te plait Nasline… C’est vraiment pas le moment.*
*Non effectivement, c’est plutôt le moment de lui répondre !*
Ah. Oui. Lui répondre. Qu’avait-il dit déjà ?

Les yeux de la blonde se baissèrent sur leurs mains entrelacées et elle s’efforça de chasser sa mine triste par un petit sourire légèrement faux.
« Non, je… Je ne t’en veux pas… »
*Bien. C’est déjà un début…*
« …Je garderai le secret…Et…on continuera comme avant. D’accord ? »
Elle releva les yeux vers lui, plongea son regard dans le sien et son sourire se fit plus sincère.
« Ça me donnera l’impression d’être quelqu’un de spécial comme ça ! »
*…Imbécile.*



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Mar 24 Déc 2013 - 22:49
« Non, je… Je ne t’en veux pas… »

Le ninja sourit et soupira d'aise. Pourtant, lorsqu'il vit les yeux de la jeune fille baisser, il sut que tout n'allait pas bien. Pourtant, il garda son sourire, il garda de l'espoir, malgré ce sourire qui semblait si... Faux. Peu importe. il appliqua une pression un peu plus forte et il l'observa, longuement, le visage inquiet.

« …Je garderai le secret…Et…on continuera comme avant. D’accord ? »

Alors que leurs regards se croisèrent, il la vit sourire ce qui, à son tour, le fit sourire légèrement. Il lui caressa la main avec son pouce et il resta ainsi un moment, sans réaliser ce qu'elle lui disait. Lorsque, lentement, l'information se rendit à son cerveau, il figea. Son pouce stoppa net et il baissa les yeux.

« Ça me donnera l’impression d’être quelqu’un de spécial comme ça ! »

Il soupira et lui prit les mains. Il plongea son regard dans celui de la jeune femme et tenta d'y lire une trace de blague ou quelque chose, mais il n'en fut rien. Elle était sérieuse.

Désemparé, le ninja déglutit et baissa les yeux. Il fixa le sol un moment, en cherchant ses mots. Au bout d'une minute de silence, il fit pivoter son corps, malgré la douleur qui le fit raidir. Assez. Il en avait assez de rester immobile sur le lit à ne rien pouvoir faire. Il laissa ses jambes dépasser du lit et il grogna de douleur, avant de poser ses pieds au sol. Il serra les mains et ferma les yeux, mais il les rouvrit rapidement et plongea son regard dans celui de Topaze.


« Tu n'as vraiment pas compris... Topaze... Tu es quelqu'un d'importante. Tu es spéciale. Tu es... Tu es ce qui m'est de plus précieux ici. Ce que je ferais sans toi? Je ne sais pas. Je chercherais surement encore une raison de continuer de me battre. Tu es la personne qui m'est la plus chère et je veux que cela le reste pour l'éternité. »

Difficilement, lentement, il se leva. Il grogna et serra les poings et il ignora les plaintes de Topaze et resta ainsi, flageolant, luttant pour garder un rythme cardiaque calme, ainsi qu'une respiration qui n'était pas trop rapide, esperant pouvoir parler. Il posa ses mains sur les épaules de Topaze et plongea son regard dans celui de la jeune fille.

« Je t'aime... Je t'aime depuis un long moment. C'est pour ça que j'ai voulu veiller sur toi, t'apprendre ce que je connais. Parce que, quand je ne serai pas près de toi, tu puisse au moins te défendre. Parce que, qu'est ce que je pourrais faire si tu devais mourir?  »

Il la serra contre lui et il pleura. Cette fois, il ne s'en cacha pas et il laissa les larmes couler. Pour la première fois depuis un long moment, il laissait ses émotions, autre que la rage, prendre le dessus de lui. Il avait avouer ce qu'il ressentait, de l'amour, de l’inquiétude, mais il avait cacher autres choses, de la peur. La peur d'être rejeté. La peur de la perdre pour toujours. La peur... de ne pas être a la hauteur pour la protéger.

Mais tout à coup, ce fut une autre peur... Il perdit l'équilibre posa un genou au sol, en fermant les yeux. Il ressentait sa faiblesse, mais refusait d'avouer celle ci. Il s'assit sur le lit et soupira, sans lacher les mains de la jeune fille. Puis, après une dizaine de secondes, il leva les yeux vers elle et il sourit tendrement à celle ci.

« Je ne suis pas le meilleur pour les jolis moments romantique, je te l'accorde, mais au moins... Je te l'ai dit. Peu importe ce que tu en pense, je t'aime et je veux passer le reste de l'éternité avec toi. Parce que rien ne me serait plus précieux qu'être avec toi pour toujours.  »



Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Sam 4 Jan 2014 - 21:00
Une rencontre inattendue
L'homme lui répondit par un soupir pour le plus grand étonnement de la blonde et elle le fixa un instant, ses cils papillonnant d'incompréhension. Les yeux émeraudes la fixèrent un moment avec tout le sérieux du monde, puis ils se baissèrent. Avait-elle dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?
*Roh mais t'es incorrigible ! Ça se voit que t'es blonde, vraiment !*
*Bah quoi ?*
*Rien. Vas te coucher.*
La tête de la blonde se pencha sur le côté et les cheveux tombèrent en cascade dorée.

Mais soudain, l'homme entreprit de se lever. A l'incompréhension succéda la panique, l'infirmière par interim s'efforça d'aider son patient à se redresser comme il le souhaitait, regrettant intérieurement de devoir prendre en compte ses besoins.

Plusieurs grognements plus tard, l'homme était assis sur le bord du lit et l'observait froidement. Perdue dans ce regard émeraude, Topaze déglutit malgré elle. Elle ne savait pas ce qu'elle avait fait, mais ça devait être grave...
« Tu n'as vraiment pas compris... Topaze... Tu es quelqu'un d'importante. Tu es spéciale. Tu es... Tu es ce qui m'est de plus précieux ici. Ce que je ferais sans toi? Je ne sais pas. Je chercherais surement encore une raison de continuer de me battre. Tu es la personne qui m'est la plus chère et je veux que cela le reste pour l'éternité. »
Stupéfaite, Topaze l'observait sans dire un mot, les yeux écarquillés, les lèvres légèrement entrouvertes et les joues roses. Qu'était-il en train de se passer ? Était-ce une déclaration ? Était-elle en train de rêver ?

En tout cas, il ne lui laissa pas le temps de tout assimiler. Son esprit enregistra mais l'analyse se stoppa net en le voyant se lever. Allons donc, il avait décidé d'achever ses souffrances en se surmenant ? Les mains fines de l'infirmière vinrent se poser sur les épaules robustes de Vinpap, espérant ainsi pouvoir le faire reculer et se rasseoir. A nouveau, ses doigts touchèrent cette peau nue et le flux magique passa de son corps à celui de l'homme afin de lui apporter les soins qu'il nécessitait.

Alors qu'elle essayait de le convaincre de se rasseoir, légèrement paniquée, elle se sentit elle même vaciller lorsque les mains de l'homme vinrent se poser sur ses épaules et elle releva immédiatement les yeux vers le regard émeraude de l'homme tout en laissant retomber ses mains. Il paraissait déterminé, autant dire qu'il n'avait même pas du écouter ses remontrances...
« Je t'aime... Je t'aime depuis un long moment. C'est pour ça que j'ai voulu veiller sur toi, t'apprendre ce que je connais. Parce que, quand je ne serai pas près de toi, tu puisse au moins te défendre. Parce que, qu'est ce que je pourrais faire si tu devais mourir?  »
Le choc.

En l'espace d'une seconde, elle se retrouva plaquée contre le torse nu de l'homme, les bras le long du corps.

Il l'aimait. Il venait de lui dire qu'il l'aimait. C'était comme un rêve qui se réalisait, un rêve de princesse de dessin animé. Où étaient les oiseaux, les lapins, les souris... ? Ils devaient se cacher quelque part.

Finalement, les épaules de l'homme tremblèrent et elle comprit qu'il pleurait. Émue, elle sortit de sa torpeur et ses petites mains vinrent se poser dans le dos de son bien aimé, frottant tout doucement sa peau pour le réconforter.

Puis soudain, ce fut le drame. Mue par un réflexe médical, elle accompagna la chute de l'homme qu'elle aimait et posa sur lui un regard inquiet. Il avait mis genou à terre... A part ça, il était encore debout. Topaze lâcha un faible soupir et l'aida à se relever. Il se rassit et garda ses mains dans les siennes. La jeune femme se contenta alors de l'observer en silence, le cœur battant la chamade.

Elle se sentait faible, bien évidemment, mais l'émoi était étrangement plus fort. Il l'aimait.

Elle se répéta les mots « Il m'aime » plusieurs fois dans sa tête, comme si elle cherchait à imprimer dans son crâne cette information capitale et esquissa un faible sourire, juste au moment où il relevait les yeux, lui accordant la même marque de tendresse.
« Je ne suis pas le meilleur pour les jolis moments romantique, je te l'accorde, mais au moins... Je te l'ai dit. Peu importe ce que tu en pense, je t'aime et je veux passer le reste de l'éternité avec toi. Parce que rien ne me serait plus précieux qu'être avec toi pour toujours.  »
Les yeux de Topaze brillèrent d'une joie nouvelle. Ce sentiment. Un sentiment vieux comme le monde... Elle l'avait déjà senti il y a longtemps déjà... Du moins, il lui semblait familier... Mais avait-il toujours été aussi chaleureux ? Aussi rayonnant ? La joie d'aimer et être aimée en retour, c'était... magique.

Les doigts de la blonde se serrèrent sur les mains de son professeur privé et son sourire se fit rayonnant. Allait-elle oser le lui dire à présent ? Il avait fait le plus dur. Être timide à présent n'aurait plus aucun sens, n'est-ce pas ?

Une grande inspiration par le nez, voilà, elle était prête à se lancer.
« Faisons comme ça alors ! »
Son regard se fit malicieux. Passer le reste de leur éternité ensemble, pour toujours, quoi qu'il arrive. C'était si alléchant...
« Je n'ai jamais osé te le dire... J'ai eu pourtant tellement d'occasions de le faire... Mais j'ai manqué de courage... A présent que tu as démontré une nouvelle fois que tu as tout à m'apprendre, je crois que c'est à mon tour de me lancer n'est-ce pas ? »
Ses doigts fins caressèrent les paumes de l'homme et elle posa les yeux sur le sol.
« Moi aussi, je t'aime... Je ne sais pas comment c'est arrivé... Je ne sais pas non plus si c'est autorisé... J'ai essayé de lutter contre ça, mais je crois bien que je ne peux pas nier mes sentiments...et encore moins maintenant que je sais qu'ils sont partagés... »



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Dim 26 Jan 2014 - 19:13
« Faisons comme ça alors ! »

Il déglutit, mais sourit en observant la jeune femme. Il se demandait ce qu'elle allait dire, mais, un simple regard vers elle et son coeur ne fit qu'un tour. Il se doutait ce qu'elle allait lui dire, il en était presque certain... La simple vue de ce regard malicieux, de ce sourire, il savait ce que la réponse allait être.

Il le sentait dans son coeur, qu'il n'avait aucun souci a se faire, que tout allait aller pour le mieux et qu'il ne regretterait pas ce qu'elle allait lui dire.


« Je n'ai jamais osé te le dire... J'ai eu pourtant tellement d'occasions de le faire... Mais j'ai manqué de courage... A présent que tu as démontré une nouvelle fois que tu as tout à m'apprendre, je crois que c'est à mon tour de me lancer n'est-ce pas ? »

Il hocha doucement de la tête et lui caressa les mains en souriant. Il avait confiance, il en était certain désormais et il se sentit s'envoler sur un petit nuage en observant celle qu'il aimait.

« Moi aussi, je t'aime... Je ne sais pas comment c'est arrivé... Je ne sais pas non plus si c'est autorisé... J'ai essayé de lutter contre ça, mais je crois bien que je ne peux pas nier mes sentiments...et encore moins maintenant que je sais qu'ils sont partagés... »

Bien qu'il était prêt, cela fut un choc. Entendre enfin ces mots sortir de sa bouche... C'était magique. Il se sentit fondre, comme s'il n'était qu'un simple cube de glace a 40 degrés. En un instant, tout le poids sur ses épaules, accumulé depuis les derniers jours, s'envola, le coeur léger de cette confirmation d'amour.

Il sourit tendrement et, du bout du doigt, lui releva la tête et lui caressa la joue, incapable de se décider sur les mots a choisir. Il avait tant douté, tant espéré, tant cherché a se mentir sur ses propres sentiments, que tout a coup, avoir une confirmation d'amour, était supérieur a tout l'or du monde.

Il prit une grande inspiration et la regarda droit dans les yeux.


« Que ce soit permis ou non, je m'en fiche. Je ne changerai pas mes sentiments pour une simple réglementation. Topaze, je t'aime, je t'aimerai toujours, malgré tous les obstacles a nous deux. »

Puis, il s'écroula sur le lit et bailla en l'observant, un énorme sourire aux lèvres. A bout de force, il avait utilisé toutes ses réserves pour parler a cette jolie femme. A celle qui faisait battre son cœur. Mais ca en valait la peine. Ça valait énormément le coup. Il l'observa et se coucha sur le dos, la tête sur l'oreiller et, sans perdre son sourire, émit un petit rire.

« Je fatigue un peu... Je suis exténué... Tu promets de venir me voir, hein? Tous les jours, jusqu'à ce que je sois rétabli? Je ne peux et surtout, je ne veux pas imaginer ma vie sans toi... »

Il bailla et ferma les yeux en souriant et saisit la main de sa jeune infirmière. Il resta ainsi longtemps, il entendit une voix, sut ce qu'elle devait avoir dit, mais ne la comprit pas. Il s'endormit calmement et, en s'endormant, relâcha la main de sa bien aimée. Il savait qu'il n'avait rien a craindre. Les jours suivant allaient être parfaits.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Jeu 13 Fév 2014 - 20:30
Une rencontre inattendue
Cette caresse sur sa joue... Topaze se sentit frissonner et ferma momentanément les yeux malgré elle, savourant la caresse. Cette douceur, cette chaleur... Ça lui semblait à la fois si familier et si nouveau... Son cœur ne battait plus la chamade, il était paisible, attendri.

Un sourire vague se dessina sur ses lèvres et elle rouvrit doucement les yeux, plongeant son regard dans celui de son chéri, retenant un soupir d'aise.
« Que ce soit permis ou non, je m'en fiche. Je ne changerai pas mes sentiments pour une simple réglementation. Topaze, je t'aime, je t'aimerai toujours, malgré tous les obstacles a nous deux. »
Un frisson parcourut son échine, mais elle n'eut pas le temps de répondre, riant doucement en le regardant retomber sur le lit. Oui bien sûr, il fallait s'y attendre, ses forces vitales n'étaient pas aussi inépuisables qu'il semblait le croire. Mais l'important c'est qu'il semblait heureux malgré sa fatigue et c'est là tout ce qui comptait aux yeux de la jeune femme.

Ce sourire la remplissait d'une joie intense, un bonheur grisant et légèrement terrifiant. Mais qu'importe. Elle le regardait et elle oubliait tout, aucun mot ne lui venait pour exprimer ce qu'elle ressentait, tant et si bien qu'elle préférait ne rien dire, se contentant de se noyer dans ce regard émeraude si envoûtant, ne les quittant des yeux que momentanément de manière régulière pour venir les poser sur ses lèvres en frissonnant tout doucement.
« Je fatigue un peu... Je suis exténué... Tu promets de venir me voir, hein? Tous les jours, jusqu'à ce que je sois rétabli? Je ne peux et surtout, je ne veux pas imaginer ma vie sans toi... »
Se réveillant brusquement de ses rêveries, perchée sur un nuage rose, elle l'observa un instant, analysant rapidement ses mots, tout en hochant faiblement la tête tandis que déjà il fermait les yeux.

Elle retint un faible soupir, se sentant soudain envahir par un sentiment fugace de désespoir, jusqu'à ce que des doigts se referment sur sa main. Souriant légèrement, elle baissa les yeux pour voir ce dont elle se doutait bien, leurs mains entrelacées avec douceur, comme si elles n'avaient été créées que dans le but de s'unir ainsi.

Lâchant un bref soupir d'aise, elle exerça momentanément une légère pression sur la main de son chéri avant de lui répondre en un murmure.
« Qu'importe où tu es, je ferai toujours en sorte d'être près de toi le plus longtemps possible... Pour le moment tu es ici alors j'y serai également, aussi longtemps que tu y resteras... parce que...je t'aime.»
Son cœur se serra malgré elle. C'était la deuxième fois qu'elle le disait... Elle avait tant voulu le dire auparavant... Qui aurait cru que des mots aussi simples pourraient la plonger dans un tel émoi ?

Combien de temps resta-t-elle ainsi ? L'observant... Le détaillant... L'admirant... Plongée dans un silence cérémonial où seuls leurs souffles synchronisés se faisaient entendre...

Je ne saurais vous le dire et Topaze non plus... Mais si on demande à l'infirmière de garde, elle vous dira probablement qu'elle y resta toute la journée durant, séchant ses cours sans une once de culpabilité. Et ce n'est que lorsque cette dernière vint demander à la blondinette de quitter la chambre que Topaze laissa à contre cœur son bien aimé après lui avoir caressé la joue en douceur et déposé un léger baiser sur le front, quittant lentement l'infirmerie pour rejoindre l'internat, brusquement rattrapée par la fatigue de son propre corps qui semblait si lointaine en la présence de Vinpap.

Par la suite, les journées se suivirent et se ressemblèrent inlassablement. Durant tout ce temps, Topaze refusa catégoriquement d'aller en cours, quittant l'internat au réveil pour aller faire une rapide visite au temple avant de se présenter à l'infirmerie.

Très vite, l'infirmière abandonna l'idée de la sermonner, elle en vint même à porter deux plateaux repas dans cette chambre. De toute manière, petit à petit, le professeur se remettait sur pieds et il régnait dans cette chambre une atmosphère qui ne pouvait qu'être favorable à son rétablissement.

Pour passer le temps, Topaze lui faisait la lecture, lui faisant découvrir avec une joie enfantine quelques un de ses recueils favoris... Mais il faut bien avouer que la lecture était lente, puisqu'à chaque fois que leurs regards se croisaient, à chaque fois qu'ils se parlaient, à chaque fois qu'ils se touchaient, de nombreuses secondes silencieuses de contemplation s'écoulaient...

Durant tout ce temps, ils ne s'embrassèrent pas une seule fois, au grand damn de Topaze qui se torturait l'esprit, espérant chaque jour que le moment finisse par arriver et se réprimandant elle-même, convaincue qu'elle devait avoir honte de s'inquiéter pour ça alors qu'il avait déjà fait beaucoup en lui avouant ses sentiments. Et pourtant, malgré ce sentiment de culpabilité, elle ne pouvait s'empêcher de contempler par moments, jamais plus que quelques secondes, ces lèvres parfaitement dessinées qui lui évoquaient mille et un plaisirs.

De manière générale, elle oscillait entre inquiétude et bonheur. Inquiète de perdre ce bonheur. L'amour était un sentiment nouveau et déroutant pour elle, mais il était si plaisant... Elle ne s'expliquait pas que son esprit se sente obligé de ternir son bonheur en songeant à la possibilité de le perdre, mais elle ne pouvait pas lutter contre ça... Tout comme elle ne pouvait pas s'empêcher de se demander comment il vivait la chose de son côté...



Mais trêve de bavardages, passons à la fin de cette ellipse.

Durant tout ce temps, les jours s'écoulèrent avec douceur et lenteur, comme un rituel éternel, un bonheur simple, une source de bonheur et de lumière dans un monde qui paraissait si sombre sans elle. L'infirmière faisait son travail et Topaze lui apportait son aide sans se faire prier, bien que les contacts charnels avec son bien aimé semblaient devenir plus gênants de jour en jour, tandis qu'un sentiment étrange grandissait en son coeur et en son esprit. De même, le temps fit son travail et le rétablissement semblait de plus en plus proche sans que l'infirmière ne soit en mesure de leur donner une date quelconque.

Et pourtant, ce jour vint. Ce matin là, Topaze prit un peu plus de temps que d'habitude à se préparer et resta de ce fait plus longtemps qu'elle ne l'aurait voulu dans sa chambre, alors qu'elle aurait préféré être à l'infirmerie. Elle venait d'ailleurs tout juste d'enfiler des sous vêtements et une robe en sortant de sa douche lorsqu'on frappa à la porte. Étonnée, machinalement, elle se dirigea vers la porte de sa chambre en annonçant à son visiteur qu'elle arrivait tout en retirant la serviette dans ses cheveux, se coiffant brièvement de ses doigts, avant d'abaisser la poignée... et ouvrir innocemment.



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Sam 22 Fév 2014 - 18:41
« Qu'importe où tu es, je ferai toujours en sorte d'être près de toi le plus longtemps possible... Pour le moment tu es ici alors j'y serai également, aussi longtemps que tu y resteras... parce que...je t'aime.»
 
Il n’entendit pas ces mots, mais s’il avait pu entendre, il aurait souri encore plus. Il dormit longtemps, très longtemps et, à son réveil, il crut qu’il avait rêvé de toute  la journée précédente. Mais d’un simple mouvement de tête, il put voir un sourire qui le fit fondre, des yeux marron qui le scrutaient, des joues légèrement rosies. Finalement, il ne rêvait pas… Oh non, du tout. Et cela le rendit encore plus heureux.
 
Ils ne se quittèrent plus. Elle restait toujours aux côtés de Vinpap, malgré les complaintes de l’infirmière. Et Vinpap aimait cette compagnie. Il l’écoutait avec amour, tout ce qu’elle avait a dire, toutes les histoires qu’elle lui lisait. Il la récompensa avec les contes et légendes de son pays, de son époque et de son enfance. Ils profitèrent aussi de ces moments ensemble pour continuer d’en apprendre un peu plus l’un sur l’autre, autour d’un repas, en observant le ciel se noircir ou simplement en s’écoutant pour ne rien dire. Leurs discussions pouvaient durer des heures, et leurs silences, de nombreuses minutes, mais ils se comprenaient toujours. Et tout ça, c’était en étant heureux, parce qu’ils s’aimaient et qu’ils ne pouvaient désormais plus se passer l’un de l’autre.
 
Mais avec le temps qui passait, il voyait certains signes qui lui disaient que Topaze… N’était peut-être pas aussi heureuse qu’elle ne le laissait paraître. Les coups d’œil discret sur ses lèvres, le malaise qui semblait s’installer un peu plus chaque jour… Il voyait qu’il y avait quelque chose qui clochait et il attendit qu’elle quitte un soir pour appeler l’infirmiere.
 
" Dites… Vous aussi vous avez vu que Topaze semble distante, triste, n’est-ce pas?"
« Euh… Oui, un peu, mais rien de grave… Du moins je crois, pourquoi? »
 
Il lui expliqua son souci et elle lui sourit. Lorsqu’il lui dit qu’elle jetait des regards réguliers ses lèvres et qu’il ne comprenait pas pourquoi elle faisait ça. Elle éclata de rire et lui expliqua le principe du baiser. Il ne comprenait absolument pas ce à quoi ça servait, mais bon… Si c’était pour la rendre heureuse… Elle lui dit ensuite toute l’importance du premier baiser et il croisa les bras en soupirant. Décidément, il ne comprenait pas tout ceci. M’enfin. Il demanda une faveur a l’infirmière, qui accepta avec surprise.
 
Et ainsi, les jours passèrent calmement, jusqu’au jour J. Vinpap prit une canne et sortit de l’infirmerie. L’infirmière l’accompagna jusqu’au bas de l’escalier puis remonta en lui souhaitant bonne chance. Elle avait bien apprécié son patient, mais elle se doutait qu’elle allait les revoir bientôt…
 
Le ninja avança seul jusqu’aux dortoirs. Beaucoup d’élèves le laissèrent passer, d’autre le regardèrent et d’autre encore l’ignorèrent complètement. Oh bien sûr, certains essayèrent de l’aider, mais ils reçurent tous des coups de poings… ou de canne, sur la tête et le ninja continua, déterminé a accomplir tout cela seul.
 
Lorsqu’il arriva enfin aux dortoirs, il monta jusqu’à la chambre de Topaze et il prit une grande inspiration. Il y était… Il devait le faire… Il toqua a la porte et lorsque celle-ci ouvrit, il glissa sa canne derriere elle et l’attira vers lui et lui saisit une main.
 
" J’ai cru comprendre que tu attendais ca avec impatience alors…" 
 
Du bout des levres, il déposa un baiser sur celle de Topaze et lui serra doucement les mains. Il s’éloigna doucement et sourit en la poussant a l’interieur de sa chambre et ferma la porte en riant.
 
" Selon ce que mademoiselle Rachel m’a dit, c’est quelque chose d’intime… Je ne vais pas le faire devant tout le monde… Du moins, pas notre premier baiser… Je t’aime Topaze. Je t’aime plus que tout…" 
 
Il sourit timidement a sa bien aimé et la garda dans ses bras, leur mains enlacés l’une dans l’autre et il resta ainsi à l’observer en silence, les joues rosies et le cœur battant la chamade, par tant de proximités avec celle qu’il aime… Il attendait ce moment depuis si longtemps, il ne savait même pas comment agir.
 

Et cela le fit sourire. Lui qui n’aimait pas vraiment la routine, il était servi. Lui qui aimait le changement, il était servi. Et surtout, lui qui aimait Topaze… Il était finalement servi. 


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Mer 26 Fév 2014 - 23:40
Une rencontre inattendue
Pas le temps de dire un mot, pas le temps d'amorcer un geste. Elle eut tout juste le temps de poser son regard sur son visiteur et de formuler dans son cerveau l'identité suivante : Vinpap Yskaliv. En un instant, elle se retrouva plaquée contre ce corps puissant et massif, le cœur battant la chamade, le souffle coupé, des papillons dans le ventre. Comme dans un rêve, son regard glissa sur leurs mains entrelacées, puis vint se perdre dans l'émeraude des yeux de l'homme qu'elle aimait.
« J’ai cru comprendre que tu attendais ca avec impatience alors… »
Comme si elle avait deviné ses intentions, la jolie blonde baissa les yeux sur les lèvres de son bien aimé, sentant sa poitrine s'oppresser, une bouffée d'angoisse parcourant brusquement tout son être, une bouffée de chaleur étrange, gênante et pourtant terriblement grisante.

La distance entre leurs lèvres se réduisit très vite et Topaze ferma ses grands yeux dorés avec une certaine appréhension. Lorsqu'enfin leurs lèvres entrèrent en contact, l'émotive jeune fille tressaillit légèrement, mais regretta immédiatement la fin de ce divin contact. Du bout des lèvres, elle chercha en vain à capturer à nouveau celles de son bien aimé mais ne parvint qu'à les effleurer, ouvrant les yeux soudainement, légèrement frustrée par ce premier baiser maladroit. C'était déjà terminé ? Non ! Elle en avait à peine senti le goût, elle en avait à peine capté la douceur.
* ♪ Un baaaaiiiiseeeer, pour un amoooouuur siiincèèèèère ! ♫ *
*Taggle.*
Elle posa sur lui un regard hébété, déboussolée, mais malgré elle esquissa machinalement un sourire en réponse à celui de son chéri. Comment pourrait-elle rester de marbre devant le regard qu'il posait sur elle ?

Et pour cette même raison, elle ne broncha pas lorsqu'il exerça une légère pression contre elle afin d'entrer dans sa chambre et elle ne bougea pas plus lorsqu'il ferma la porte. Elle se contenta de l'observer, le regard interrogateur et troublé, le cœur battant à cent à l'heure en songeant à ce qu'il pourrait se passer dans cette chambre si seulement elle osait.
*T'oserais jamais, t'es trop trouillarde pour ça.*
*Chut.*
Chut, mais oui, Nasline avait entièrement raison. Topaze était une trouillarde, elle était bien trop inquiète, elle manquait de confiance en elle, elle avait peur de le perdre si elle faisait un faux pas de débutante. Aussi bête que ça puisse paraître et en sachant pertinemment que Vinpap n'en arriverait probablement jamais à commettre un tel acte, il n'en demeurait pas moins qu'une petite voix était toujours là pour insinuer le doute dans son esprit, posant l'éternelle question du « Mais si il le faisait ? »
« Selon ce que mademoiselle Rachel m’a dit, c’est quelque chose d’intime… Je ne vais pas le faire devant tout le monde… Du moins, pas notre premier baiser… Je t’aime Topaze. Je t’aime plus que tout… »
Topaze redescendit brusquement sur terre. Qu'avait-il dit ? Il avait parlé de ça avec l'infirmière ? Pourquoi ?

Étonnée, elle sonda son regard un instant et ne put s'empêcher de lui sourire. Qu'est-ce qu'il était beau... Elle était prête à tout oublier, tout perdre, tout lâcher, donner son âme au diable, le suivre aveuglément, tout accepter. Et malgré tout, il y avait plusieurs choses qu'elle ne pouvait pas oublier : Leurs corps l'un contre l'autre, la force que ses bras exerçaient sur elle, la chaleur de sa peau, la douceur de son regard, la caresse de son souffle. Il la rendait folle, folle d'amour. Son corps était parcouru de frissons intenses, semblant bouillir de l'intérieur. Pourrait-elle en ressortir indemne ? Elle n'en était pas sûre, mais ça lui était bien égal.

A présent, elle le dévorait du regard, la tête emplie d'émotions diverses, de rêveries, d'envies. Elle ne connaissait pourtant rien de ces choses là... Mais elle désirait tellement l'apprendre avec lui. Elle apprendrait à être parfaite pour lui, uniquement pour lui.

Et plus elle tournicotait des choses dans sa tête, plus l'envie impérieuse d'un nouveau baiser grandissait. Le regard plongé dans celui de Vinpap, elle finit par se mordre la lèvre inférieure et s'avancer à son tour, venant chercher ses lèvres, entrouvrant légèrement les siennes, plaçant sa lèvre inférieure entre celles de son amoureux, la lèvre supérieure de Vinpap entre les siennes. Les yeux fermés, elle l'embrassa tendrement, faisant glisser ses lèvres avec délicatesse, tirant légèrement sur la lèvre supérieure de son bien aimé avant de replacer ses lèvres et recommencer. Embrasser convenablement, c'était la seule chose qu'elle avait expérimenté et de ce fait la seule chose qu'elle savait faire. C'était le moment de briller, le moment de tout donner, le moment de...
* ♪ Et un prince charmant pour nous plaire ! ♫ *
Zut. Topaze ne l'avait pas vu venir, elle se figea dans le mouvement et ses grands yeux se rouvrirent, scrutant le regard émeraude de l'homme. Honteuse, elle recula légèrement et bafouilla quelques excuses où les mots de « Nasline » et « Chanson » s'entendaient distinctement. La garce ne cesserait donc jamais de prendre plaisir à lui pourrir la vie et surtout quand il s'agissait de bons moments.

Gênée, elle resta quelques instants les yeux dans le vague, semblant fixer avec insistance sa poitrine plaquée contre le torse de son cher et tendre, puis, lâchant un soupir, elle releva les yeux, lui sourit et déposa un baiser léger sur ses lèvres, semblable à celui qu'il lui avait donné un peu plus tôt.
« Moi aussi je t'aime... Excuse-moi pour... pour Nasline... »



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Sam 1 Mar 2014 - 3:27
Elle mordit sa lèvre et lentement, leurs visage s'approchèrent de plus en plus et finalement... Leurs lèvres se posèrent de nouveau les unes contre les autres et cette fois, guidée par des lèvres expertes, ce fut beaucoup mieux. Entre le premier baiser a vie d'un homme et le premier baiser d'une relation, pour une femme, la différence est frappante. Elle sait comment s'y prendre et lui... Découvre lentement le plaisir de cette sensation fantastique.

Mais tout a coup... elle cessa, elle figea et marmonna des mots, donc deux arrivèrent clairement aux oreilles du ninja
Nasline... Chanson... Ce qui fit sourire le professeur, qui saisit les mains de sa bien aimée et l'observa rester blottie contre lui, se mordant doucement les lèvres, s'ennuyant déjà de ce contact si magique... Et pourtant, comme si elle avait lu dans ses pensées, elle déposa un nouveau baiser, fugace cette fois ci, un sourire tendre sur les lèvres.

« Moi aussi je t'aime... Excuse-moi pour... pour Nasline... »

Cela fit rire Vinpap, qui glissa les mains dans le dos de Topaze, avant de les poser sur ses épaules et de poser ses lèvres contre celles de Topaze. Cette fois ci, le baiser dura plus longtemps, beaucoup plus longtemps et il sourit tendrement a celle ci une fois que leurs lèvres furent loin les unes des autres. Il haussa doucement les épaules, ne voulant rien presser, cherchant a passer le plus de temps possible contre elle, savourant enfin ce plaisir qui avait été si longtemps... Impossible.

« Qu'importe qu'elle soit la... Je t'ai toi et c'est ce qui m'importe le plus. Elle n'est qu'une parcelle de la réalité parfaite que tu m'offres. Et... Je profiterai de chaque instant dans cet univers éternel avec toi... »

Il se mordit la lèvre inférieure et plongea son regard dans le sien, follement amoureux de cette jolie chevelure blonde, de ce regard marron, de ces lèvres, de ce corps, de cette fragrance. Il était follement amoureux de Topaze, point final. Et chaque instant avec elle, était le plus beau des cadeaux. Il s'étira doucement et lui agrippa doucement la main en riant.

« Tu serais intéressée... A une journée entière... Que toi et moi? Seuls, loin de tout... Bon, on serait a l'académie, mais personne pour nous déranger... Être ensemble, continuer a se connaitre... A en apprendre plus l'un sur l'autre... Ma chambre est un peu plus loin si tu veux... »

Il sentit son cœur se serrer, espérant qu'elle accepterait, même si cela pouvait sembler intimidant... Et surtout... Une fois les mots dit, il réalisa l’ambiguïté de la situation... Et merde... Ce n'était vraiment pas son idée au départ... Faite qu'elle ne croyait pas que c'était le cas...


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Lun 3 Mar 2014 - 3:45
Une rencontre inattendue
En un rien de temps, la culpabilité et la gêne laissèrent place à l'apaisement. L'homme qu'elle aimait riait et ça valait tout l'or du monde. IL valait tout l'or du monde.

Les mains puissantes et chaudes glissèrent dans son dos et la caresse sur sa robe légère se révéla si douce qu'elle déclencha en son corps une vague de frissons incontrôlables. Les grands yeux de la jeune femme se fermèrent pour savourer l'instant, tandis qu'agrippant ses épaules, il l'embrassait tendrement durant de longues minutes d'un plaisir intense et partagé. Il apprenait vite. Enfin il faut dire que ça n'est pas si compliqué. Mais ça suffisait à mettre la jeune femme en émoi.

Son corps entier était frissonnant, bouillant, elle s'en serait presque sentie nauséeuse. Et pourtant, elle se sentait si bien qu'elle aurait voulu que ça ne se finisse jamais.

Mais il faut bien que les baisers aient une fin pour qu'on puisse en entreprendre des nouveaux et leurs lèvres se séparèrent donc avec douceur. Les paupières de Topaze se soulevèrent lentement et elle dévora son aimé du regard, un sourire tendre sur les lèvres. Un instant, elle se demanda comment elle avait pu vivre sans lui. Un instant, elle se demanda comment elle pourrait vivre sans lui à présent.

Et puis il rompit le silence.
« Qu'importe qu'elle soit la... Je t'ai toi et c'est ce qui m'importe le plus. Elle n'est qu'une parcelle de la réalité parfaite que tu m'offres. Et... Je profiterai de chaque instant dans cet univers éternel avec toi... »
Troublée, Topaze ne sut que répondre et se contenta de se perdre dans l'intensité du regard émeraude de l'homme qu'elle aimait. Ça ne devait pas être permis d'ensorceler ainsi une pauvre jeune fille sans défense. Ah ça non.

Était-ce toujours ainsi l'amour ? Avait-elle oublié avec le temps ? Ou alors n'avait-elle jamais aimé vraiment ?

Et tandis que les réflexions s'accumulaient dans sa tête, elle en oubliait de répondre. Qu'aurait-elle pu répondre d'ailleurs ? Elle se sentait incapable de cohérence pour aligner quelques mots. Comment elle qui était habituellement si bavarde pouvait-elle perdre soudain l'usage de la parole tandis que son aimé d'habitude si peu éloquent se révélait particulièrement doué avec les mots quand il s'agissait de la mettre en émoi ?

Puis finalement les mains puissantes lâchèrent ses épaules et elle put sortir légèrement de cet état second, le regardant s'étirer, déglutissant en observant les muscles de son cou et de ses épaules en mouvement. Puis il vint prendre une de ses mains et elle lui sourit chaleureusement, ne cherchant même plus à trouver ses mots, se contentant de lui accorder toute son attention, une admiration pleine et entière, un amour éternel.
« Tu serais intéressée... A une journée entière... Que toi et moi? Seuls, loin de tout... Bon, on serait a l'académie, mais personne pour nous déranger... Être ensemble, continuer a se connaître... A en apprendre plus l'un sur l'autre... Ma chambre est un peu plus loin si tu veux... »
Les yeux de la jeune femme s'écarquillèrent lentement, chaque fois un peu plus, à chaque morceau de phrase. Son cœur s'emballa toujours un peu plus tandis que dans son esprit les idées germaient comme des pâquerettes au printemps.

Il lui proposait de passer la journée ensemble. Rien que ça... C'était quelque chose dont elle avait rêvé longtemps et enfin pu expérimenter ces derniers jours, ne s'en lassant pas. Mais en plus, il lui proposait de rester juste tous les deux, ensemble, seuls, pour se parler, se regarder, se découvrir. Et pas n'importe où, attention ! Dans SA chambre. Sa chambre à lui, celle du professeur qu'il était, une chambre individuelle où il pouvait faire ce qu'il voulait, où ILS pourraient faire ce qu'ils voudraient.

Peu à peu, les joues de la jeune femme prirent de la couleur, une jolie coloration rosée. Comment pouvait-elle avoir l'imagination si fertile alors qu'elle n'y connaissait rien, hormis ce qu'on lui en avait dit ?

Les yeux bruns se baissèrent un instant pour regarder leurs pieds et elle pinça ses lèvre, perplexe. Était-ce elle qui se faisait des idées ou pensait-il à la même chose qu'elle en prononçant ces mots ? Elle ne savait quelle version elle préférait.

Si c'était la première option, alors elle était à priori en droit de se demander si c'était normal. Après tout, Vinpap devait connaître ces choses là et ça devait faire un moment qu'il ne l'avait pas fait... Alors si elle séduisante, elle devrait naturellement lui donner envie de ce genre de choses n'est-ce pas ?

Mais si c'était la seconde... Était-elle vraiment prête pour ça ? Est-ce que rien que le fait d'en douter prouvait que non ? Mais zut, et si elle, elle avait envie d'être prête, hein ? Pouvait-elle le faire ? Ne passerait-elle pas pour une fille facile ? Était-elle une fille facile ? Pouvait-on être une fille facile en étant encore vierge à 21 ans ? En avait-il seulement envie ?
*Tu tournes en rond.... Accepte cette satanée invitation et tu verras bien !*
*Mais...*
Topaze inspira un grand coup, puis plongea son regard dans celui de l'homme qu'elle aimait. Il semblait inquiet, attendant sa réponse.

Dessinant un vague sourire sur ses lèvres, elle hocha doucement la tête et immédiatement, son bien aimé l'entraîna sans lâcher sa main, non sans avoir esquissé un sourire tendre qui fit fondre son cœur.

Le suivant, elle ne put retenir un petit rire ravi. Cette journée promettait d'être belle.

Lorsqu'ils franchirent le pas de la porte, une pensée s'imposa à son esprit, tout en douceur, réponse à tous ses tourments.
*Nous avons l'éternité pour être heureux, inutile de se presser...*



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] - Lun 3 Mar 2014 - 21:36
Eh bien, en voilà un joli rp. On passe par de nombreuses émotions, c'est vraiment sympa de suivre l'avancée de tout ça. Et puis la conclusion est tellement mignonne. On vous souhaite plein de bonnes choses pour Topaze et Vinpap.

Topaze : 1040 xps
Trish/Kathleen : 420 xps
Vinpap : 740 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Une rencontre inattendue [Partie 2] -
Une rencontre inattendue [Partie 2]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Infirmerie-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page