Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Unintended [PV Lev]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Unintended [PV Lev] - Sam 20 Juil 2013 - 14:08
Sous le ciel d'un gris oppressant, deux silhouettes progressaient dans une large plaine de neige. Affublés de leur cape et haudement habillés à l'occasion de cette mission dans le monde des humains, les deux membres du Conseil avaient pour objectif de retrouver un groupe d'apprentis-dieux perdu dans la chaîne de montagnes au loin. A l'origine, ce groupe avait été chargé de retrouver un vieil artefact, mais la recherche semblait avoir mal tourné. Le groupe avait cessé de donner des nouvelles et la direction s'était résignée à envoyer une petite escouade afin de voir ce qu'il en était exactement. Les seules informations dont ils disposaient concernaient les apprentis-dieux ainsi que leur dernière localisation. Rien ne garantissait le succès de la mission mais cela n'empêchait pas nos deux protagonistes de continuer à avancer malgré l'oxygène qui se faisait de plus au plus rare au fur et à mesure de leur ascension.

Emmitouflée dans son écharpe, Rain laissait le silence accompagner leur route, ne faisant aucun effort pour engager la conversation. Si faire équipe ne lui posait plus tellement de problèmes, il en était différent lorsque son coéquipier se retrouvait être Lev Wezka. C'était étrange, mais avec lui, il y avait comme une gêne permanente. Peut-être que depuis leur dernier rencontre, bien peu joyeuse en passant. Cela l'avait amenée à l'éviter, pas vraiment de manière consciente mais tellement de choses s'étaient passées entretemps aussi. Son entrée chez les renégats, son admission au Conseil, des missions, encore des missions, et des choses révélées qu'elle aurait préféré ne jamais apprendre. Sans parler des problèmes de santé récents qui l'empêchaient de trouver sommeil. Non, décidément, elle n'avait pas vraiment eu la tête à aller vers son élève ni le coeur à papoter avec lui.

Quelques rares mots avaient été échangés au début de leur voyage, plus pour la forme qu'autre chose, mais rapidement, un silence pesant était venu envelopper nos deux protagonistes, puisque parler tout seul n'était jamais très productif, à force.

Vivement qu'ils retrouvent les apprentis-dieux perdus… que cette mission s'achève sans encombre et qu'elle puisse retourner à sa tentative de sieste.

Leur destination finale n'était plus très loin. Au pied des falaises si hautes qu'il leur était difficile de recevoir la lumière et la chaleur du soleil. Là, l'espace étaient si étroit qu'ils devaient marcher en file indienne, glissant de temps à autre sur les rochers glacés. Décidément, ceux qui avaient cru les membres du Conseil confortablement installés au chaud derrière leur bureau avec de la paperasse à ranger et des punitions à distribuer s'étaient bien gourrés…

Il y faisait encore plus froid que lorsqu'ils étaient à découvert, soutenu par des rayons faibles mais présents. Normalement, la zone de recherche devrait se trouver à quelques mètres de là… Rain, qui ouvrait la marche, zieuta pour la énième fois sa boussole ainsi que la carte qu'elle tenait en main. Elle aurait pu filer la carte à Lev et se faciliter la tâche, mais non, elle préférait gérer la chose seule. Distante ? Elle ? Non… Froide ? A peine dans son élément si on comparait avec la situation actuelle…

Un bruit attira alors son attention, et celle de son coéquipier également, sans doute. Faut croire, le moindre son en ces lieux revenait à un coup de tonnerre. Là en l'occurrence, ils avaient du mal à déterminer ce que c'était. Un grondement ? Un souffle ? Ou pire… une respiration… ?

S'arrêtant net dans sa progression, Rain sonda les alentours du regard. De la poussière cristalline s'éleva dans les airs. Craquement. Son observation avait à peine débuté qu'elle réagit au quart de tour. Tout se déroula en moins d'une seconde. Se retournant brusquement, la jeune femme obligea Lev à s'accroupir tout comme elle tandis que deux immenses ailes se matérialisaient dans son dos. Une qui semblait composée de sang et une autre arborant des plumes d'un blanc incandescent. A deux elles formèrent un puissant bouclier qui bloqua les lourds assauts qui venaient de s'abattre sur eux.

Des yétis… un nombre conséquent de yétis avait été rassemblé là. Parfaitement camouflés dans la neige, ils avaient avancé droit dans le piège sans se rendre compte que les énormes rochers qui les entouraient n'étaient autre que des abominables hommes de neige affamés de chair fraiche. Ils étaient au moins dix… ce n'était pas normal. Quoique ce n'était pas vraiment le moment de s'interroger sur la nature de leur nombre… Les cris de ces gros macaques martyrisaient leurs tympans, mais ce n'était pas le pire. Non, le pire c'était qu'ils s'acharnaient sur ses ailes, qui étaient certes capables d'encaisser beaucoup d'attaques plus puissantes que les balles mais ils n'allaient pas rester bloqués là éternellement non plus.

Le pompon : trois yétis passaient leurs griffes sous les ailes pour tenter de les soulever afin de les atteindre. Ce n'était pas comme si du coup, elle avait le choix… C'était maintenant ou jamais. Autant tenter une percée…

Ecartant brusquement ses ailes et repoussant ainsi leurs agresseurs, Rain s'éleva dans les airs aussi vite qu'elle put… enfin aussi vite que lui permettait son état actuel. Les griffes fendirent l'air, tentant de l'attraper. Ce fut là qu'elle le vit. Ce yéti qui était plus grand que les autres et qui mesurait près de six mètres.

Merde.

Il referma sa griffe autour de sa cheville et obligea son corps à décrire un vif arc de cercle dans les airs. Ce fut… violent comme parcours. Si violent qu'elle fut obligée de lâcher le pauvre Lev qui devait se faire rappeler par la pesanteur. Mais tout cela n'était qu'une partie de rigolade comparé à la violence de sa collision avec l'un des flancs rocheux de la falaise. Sur le coup, la douleur était si forte qu'elle n'eut même pas le temps de crier. Son corps chuta une demie dizaine de mètres plus bas, répandant une nuée de plumes incandescentes derrière elle.

Le blanc se fit devant ses yeux. Ses membres complètement paralysés par le choc, la laissant ainsi à la merci des yétis affamés…



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Unintended [PV Lev] - Sam 20 Juil 2013 - 18:41

    Il ne faisait pas très beau. On ne voyait pas le soleil à cause des nuages gris et la température laissait à désirer. Là, deux individus dans leur cape marchaient. Ils avaient pour mission de trouver un groupe d'apprentis qui s'était perdu, vraiment ceux-là sont des incapables. Ils ne pouvaient pas faire attention ? Ils étaient perdus dans le monde des humains, voilà que le conseil devait s'en charger. S'ils pensaient vraiment que le conseil chômait, ils avaient tords et leur passer un savon ne serait pas de refus. Faire demie-tour ? Refuser cette mission ? Il aurait du. Pourquoi ? Parce qu'il était partit dans un coin paumé sans vie et avec Rain en plus. Ce n'était pas sa présence qui gênait, c'était cette atmosphère tendue entre eux. Comme s'il avait fait quelque chose de mal, il avait l'impression que la professeur l'évitait comme la peste. Quoi qu'il n'était pas mieux à passer ses journées à sécher prétextant avoir du taf. Vraiment, pas un pour rattraper l'autre. De plus leur discussion laissait à désirer : le silence. Ce n'était pas ce silence qui peut faire du bien aux oreilles, c'était ce silence pesant qui montrait qu'il y avait un soucis. Sauf qu'il n'osait pas demander, trop peur d'être déçu par la réponse. En vérité il se doutait que c'était à cause de ce qu'il avait fait à l'infirmerie, ça avait sans aucun doute gênée la professeur. Les quelques mots échangés n'étaient que par pure politesse, rien de bien glorieux en soi.

    Le chemin devenait de plus en plus petit. Alors ils marchaient en file indienne et Rain passa demain, sans aucun doute pour essayer d'ignorer un instant la présence du démon. L'air de se faisait de plus en plus rare et le froid était bien présent pour les embêter. Ca frustrait Lev que Rain ne dise rien, vraiment il regrettait limite son geste. Elle gardait une bonne distance entre eux, le démon suivait sans un mot. Puis un bruit. Une avalanche ? Un hurlement ? What the ... Lev sentait la présence de plusieurs monstres autour d'eux, mais il ne pouvait pas donne leur nombre exact. Il était sûr d'une chose cependant : c'était un gros groupe. Brusquement il s'accroupit sous les ordres de la professeur, elle le protégeait ? Il les sentit approcher, ils étaient nombreux. C'était ... Des Yétis ? Des Yétis sur terre ? Ces monstres qu'on disait ne pas exister ? Ils criaient, pas contents du tout. Qu'est-ce qu'ils voulaient ? Ils n'étaient pas contents parce qu'ils entraient dans leur territoire ? Hé calmez-vous, ils ne font que passer hein ! En plus ils étaient vraiment motivés pour les tuer : chose qui montrait bien la colère des monstres. Puis brusquement il se retrouva dans les airs, les Yétis en bas essayant de les attraper. Un réussit : celui de six mètres. Il réussit à attraper la cheville de Rain qui lâcha Lev. Tant pis, sans attendre il se transforma en démon : chose qui énerva encore plus les Yétis. Désormais un vrai monstre était là, il changea de forme et eut ses griffes, ses crocs avec son aura menaçante. Sauf qu'il se sentit légèrement plus fort, il avait en plus cet instinct sauvage et sentait bien la présence des Yétis : ils étaient 10.

    Le Yéti de six mètres projeta Rain contre un mur ce qui la fit chuter. Il courra en sa direction, réussissant à éviter deux Yétis. Le troisième était plus malin et attrapa le démon par ses cheveux et le tira à lui. Il garda la chevelure en main et utilisa celle-ci pour tirer dessus afin de soulever le bien le démon qui se retrouva au dessus de la tête du Yéti. Puis le sol. Le monstre l'avait projeté contre le sol, coupant le souffle du démon. Le Yéti lâcha les cheveux et attrapa Lev par le torse, par sa cape. Le démon reprit rapidement son souffle et se jeta sur le Yéti en enfonçant ses griffes dans les yeux de son ennemi pour l'aveugler. Celui-ci poussa un hurlement qui attira l'attention des autres qui se concentraient tous sur le démon. Le Yéti désormais aveugle donna un énorme coup de poing au niveau des cotes du démon qui se fit projeter à nouveau plus loin. Sauf qu'un autre Yéti le rattrapa et le lança contre un énorme rocher. Deus qu'il avait mal ... Il saignait du nez et cracha du sang. Quand le Yéti voulu le griffer, celui-ci prit appuie sur le rocher et se lança sur lui. Le démon griffa le Yéti au niveau de sa poitrine -côté cœur- jusqu'au sang et quand il put, il fit pénétrer ses griffes dans son corps pour en retirer le cœur. Le Yéti hurla et perdit la vie avant de lui remettre un coup. Les autres se jetèrent tous sur Lev d'un coup qui bondit.

    À bout de souffle, il leur lança le cœur en pleine figure et les Yétis hurlèrent. Ils ne savaient faire que ça ? Lev se jeta sur le Yéti aveugle sauf que celui de six mètres lui donna un coup de griffe au niveau du cou et descendit au niveau de son torse, laissant une énorme marque saignante : le démon tomba par terre. Suite à ça il subit le même sort que Rain et fut violemment projeter contre un rocher bien dur. Le démon tombait, sa fièvre montait, il saignait et commençait à avoir du mal à respirer. Et je ne vous parle même pas des cotes cassés. Il tomba par terre et laissa la neige lui tomber sur le visage. Il voyait des papillons blancs de plus en plus grands, ils étaient vraiment grands et beaux. Au fond il n'aura même pas pu en tuer deux, il ferma les yeux et laissa une dernière fois le souffler venir lui caresser le visage, au moins s'il meurt il périra en mission : mort honorable non ? Les Yétis ont gagnés, cette idée le dégoûtait plus que tout. Il ne pensait pas mourir à cause d'une créature légendaire pour les humains, vraiment c'était quand même bête.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Unintended [PV Lev] - Lun 22 Juil 2013 - 23:18
Ah, bordel, qu'est-ce qu'on se les gèle ici…

Ce monde blanc… silencieux et… et froid. J'ai froid, mais ce n'est pas physique. Mon corps, je ne le sens plus.

Suis-je morte ?


Une goutte, deux gouttes… Une pluie d'hémoglobine. Une lente danse dans les airs.

Alors finalement… c'est ici que tout s'achève ? C'est ainsi que ma route prend fin ? Au cours d'une embuscade ? Même pas faite par des renégats en plus…

Tu parles d'une mort héroïque.


Ses yeux s'écarquillèrent devant ce spectacle toujours aussi fascinant. Une ombre apparut dans son champ de vision. Cette ombre dansait, elle aussi. Tel un pantin désarticulé.

Lev… est-ce toi ? Tu t'es ramassé aussi ? Arf. On forme vraiment un beau duo de bras-cassés…

Sa tête bascula vers l'arrière, lâchant une nuée de papillons écarlates. Elles s'envolèrent, formant la danse finale de ce spectacle avec les flocons de cristal…

Eh… ?

Boum. Un battement de coeur plus fort que les autres. Explosion. C'était comme si un courant électrique l'avait brusquement traversée, parcourant ses membres, ses muscles, la moindre fibre de son être, les réanimant, leur redonnant vitalité…

Un éclair blanc, fendant violemment la neige tout en la propulsant d'une vitesse inouïe vers le corps en pleine chute de Lev. Elle atterrit sur la falaise d'en face, son élève serré contre son coeur. Toute sa concentration était rivée sur le flux sanguin du jeune homme qu'elle tenait dans les bras. La panique avait formé une boule dans son ventre. Garder son calme, garder son calme… Elle pouvait le sauver. Et elle le fera. La même erreur que la dernière fois… ne se reproduira pas… Il ne mourra pas.

L'énorme griffe du yéti s'enfonça dans la roche glaciale, y laissant de larges sillons. Rain était parvenue à décoller in extremis, pour se réceptionner plusieurs mètres plus loin, hors de portée. L'une de ses mains s'accrochait à la paroi, ses Ailes peinaient, la fatigue était brusquement venue l'envahir. Ses forces la quittaient à un rythme alarmant. Son regard fiévreux capta alors la présence d'une fente creusée dans le flanc rocheux d'en face. Une fente suffisamment grande pour laisser passer un être humain.

Ni une ni deux, l'enseignante s'y précipita, passant au-dessus des griffes et gueules ouvertes. Laissant ses Ailes disparaître, lorsqu'elle atterrit à l'intérieur de la grotte, elle sentit ses genoux céder, ceux-ci ayant moins bien encaissé le choc que prévu. La jeune femme tituba avant de tomber sur les rotules. Pauvre Lev, il devait avoir été tout secoué… L'allongeant aussi délicatement que possible, Rain se pencha pour pouvoir apercevoir son visage. Il était livide. Du sang, il y en avait partout, même sur ses mains. L'emprise était en train de lui échapper. Les deux minutes étaient sur le point de s'écouler.

Tâtant sa ceinture, la jeune femme eut tout le joie de découvrir que son kit médical avait été égaré, sans doute durant sa chute. Heureusement, il restait celui de Lev… Heureusement… Deus merci oui. Sans cérémonie, Rain déchira la chemise du blessé afin de pouvoir s'attaquer à ses blessures. Trente secondes. L'hémorragie semblait la défier au bras de fer. Rah bon sang, elle avait été programmée pour tuer, pas pour soigner… D'abord, désinfecter, c'est ça ? Mais ses plaies sont immenses… Arf, tant pis. Ses mains tremblaient, elle commençait à perdre ses moyens, mais surtout sa concentration. Enfin, le pansement au cou avait été apposé. Celui au torse aussi. Elle avait dû soulever les deux pour ce faire. Même avec le Contrôle des Limites, elle avait l'impression d'être à peine capable de porter un caillou.

La tête commençait à lui tourner, mais il lui restait encore suffisamment de force pour rester éveillée. Lev… il était vraiment dans un sale état. Quand est-ce qu'il allait se décider à ouvrir les yeux ? Pourquoi ne réagissait-il pas au moins au contact de sa main sur sa joue ? Elle appela son nom, sans grand succès. Etait-ce de sa faute ? Oui, c'était de sa faute… Si elle avait été plus attentive… Non, à la place il avait fallu qu'elle oublie le travail d'équipe pour des raisons de sentiments. Pathétique.

- Pardon… pardon...

Sans savoir ce qui lui prenait vraiment, elle approcha sa tête de ce masque de pâleur. Le bout de leur nez se frôlèrent. Elle ferma les yeux. La vue de ce visage blême et ensanglanté, mais surtout inerte, lui fendait le coeur. Il régnait dans celui-ci un tel désordre intérieur… c'était incroyable. Il ne lui semblait pas avoir déjà vécu cela depuis… depuis… depuis la mort de Nance. Ah voilà, c'était cela. La peur. Et dire qu'elle avait cru ce sentiment disparu en même temps que son aimé. Est-ce qu'elle allait le perdre lui aussi ?

Ses lèvres tremblèrent, demeurant à deux centimètres de celles de Lev. Finalement, ce fut son front qui vint se poser contre celui de l'élève. Un sanglot s'étrangla dans sa gorge, suivi d'autres. Le regret, l'angoisse, la fatigue, tout s'entremêlaient et c'était peu dire que ses esprits n'étaient plus très clairs. C'était quand-même triste qu'il lui fallait se retrouver dans de telles situations pour se rendre compte de la force d'un lien. Elle avait fait l'erreur plein de fois, et jamais elle n'avait su retenir ses leçons. Oui, tout était de sa faute. A quoi bon pleurer maintenant ? Elle ne pourrait même pas verser de larmes pour lui…

Alors elle se redressa, s'apercevant soudain que la peau du jeune homme était glacée. Rien de bien étonnant, par ce temps. Pourtant elle lui avait remis sa veste… peut-être qu'elle devrait lui passer la sienne. Sitôt pensé, sitôt fait. Elle l'enveloppa dans son manteau et son écharpe pour protéger son cou. Son écharpe… quelle ironie. Et dire que c'était un objet qui signifiait tellement de choses pour elle, aussi bonnes que mauvaises. Ne gardant que sa cape, Rain rassembla ses dernières forces pour traîner Lev vers le fond de la grotte, où ils seraient un peu plus à l'abri du vent hivernal. Là, elle s'allongea à ses côtés, tout contre son flanc et passa son bras autour de son torse. Il était encore glacé, mais il allait finir par reprendre de la chaleur avec tout ça. Oui, il en reprendra. Il reviendra à lui… il avait intérêt.



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Unintended [PV Lev] - Mar 23 Juil 2013 - 1:38
Cadeau, musique qui m'a inspiré



    Lev était à présent dans un autre monde. Un monde de rêve ? En enfer ou dans le vrai paradis ? Il avait perdu conscience, ne sentait même pas être déplacé par la professeur.
    Lev était vêtu de blanc, tee-shirt blanc, pantalon blanc, chaussure blanche. Tout propre. Le sang avait disparut, les Yétis avaient disparus, Rain avait disparut. Juste du blanc autour de lui. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Il allait enfin être jugé ? Comment justifier le sang sur ses mains alors ? Ces meurtres qu'il avait commit de son propre chef ? La destruction de la secte ? Le meurtre de son père ? Celui de sa mère ? Oh Deus essaye de le comprendre je t'en conjure ! Il était démon dans le fond, il savait que même en restant le garçon super gentil il ne resterait pas clean. Au fond il était sa propre malédiction. Oui, sa race, ses yeux, il était un vrai porte-malheur. Alors tant mieux qu'il soit enfin mort, il ne ferait plus de mal à personne maintenant, il ne détruirait plus rien maintenant. Lev eut les larmes aux yeux cependant. Et Lyra dans tout ça ? Il avait encore abandonné sa sœur, lâche. Et Rain ? Il n'avait même pas eut le temps de lui déclarer ses sentiments, de plus il y avait Kate, sa meilleure amie et tant d'autres personnes ! Le conseil ! Qui prendra sa place ? Au fond, tout le monde est remplaçable n'est-ce pas ? Lui-même avait prit la place de quelqu'un d'autre. Un frisson parcourut son corps. Oui, il était mort enfin. Enfin, il ne verrait plus l'académie ni le monde des humains. Il n'aura pas eut le temps de retrouver Yulia, sa vie se résumait à du gâchis à ses yeux. Il avait donc gâcher cette seconde chance en tuant à droite et à gauche pour son propre intérêt. Les larmes aux yeux, il regarda ses mains pourtant propre. Il brillait et observait les papillons voler autour de lui. Même si les papillons n'ont pas une longue durée de vie, au moins eux évoluaient convenablement en restant pur et ils étaient libres. Eux ne gâchaient rien comparé au démon. Une perle salé tomba, puis une autre. C'était la fin.

    Puis une femme s'approcha de lui. Elle était dans un voile blanc, brillant deux fois plus que le démon. Elle lui caressa la joue et sourit. Un sourire si chaleureux que Lev n'osait pas bouger. Il sentit cette chaleur l'entourer, comme si elle essayait de le rassurer. Elle le prit dans ses bras. Elle ne touchait pas le sol cependant. Qui était-ce ? Il se laissa faire cependant. Cette femme avait une odeur de rose, c'était une rose fanée mais elle sentait si bon. Il la laissa, elle lui caressa la tête. Les pleures du démon redoublèrent, ses pieds allaient lâchés, mais c'est comme si cette femme le portait, il ne touchait plus le sol lui non plus. S'accrochant à son voile blanc, il pleurait sans aucun doute toutes les larmes de son corps. Oh il regrettait tellement de choses ! Pourtant il allait assumer. Cette femme lâcha le garçon qui tomba brusquement à terre, il était effondré. Elle s'accroupit et lui caressa la joue.

    - Oh mon fils, ton jolie petit minois m'a tellement manqué. Comme tu as grandis, tu es enfin un homme maintenant. Je suis si fière de toi.

    Lev se jeta sur sur elle, se blottissant dans ses bras. Il cria, criant "Maman", comme s'il l'appelait alors qu'elle était là. Oh maman tu es enfin là ! Lev serra ce voile de toutes ses forces, il ne voulait plus la quitter.

    - Maman !!!!!

    Il criait et pleurait. Elle le prit dans ses bras, caressant son visage et embrassant le haut de sa tête. Oh oui, il était comblé à présent. Il pouvait mourir s'il pouvait retrouver sa mère, il avait tant de choses à lui raconter ! Oh maman. Sauf qu'il pleurait, de joie de l'avoir enfin retrouvé et de peine, parce qu'il avait tout perdu. Il avait laissé lui-même tout lui passer sous le nez de son propre chef. Ils restèrent dans cette position un long moment, le démon savourait chaque instant qu'il passait dans les bras de sa mère. Elle était enfin là, morte mais il était dans ses bras. Pardon Rain, cet enfant aime sa mère plus que tout et ce même s'il ne la jamais connu. Elle lui souriait, son sourire angélique fit sourire Lev qui l'embrassa à plusieurs reprises sur la joue. Oh maman tu es enfin là.

    - Je sais tout ce que tu ressens, mais tu ne peux pas rester.
    - Quoi ... Tu vas partir ... Tu vas m'abandonner ... Maman ?
    - Non je serais toujours à tes côtés mon chéri car je suis ton ange gardien. Tu as encore des choses à réaliser et sache avant tout qu'une femme t'attends alors ne la fait pas attendre. Ce n'est pas galant de faire attendre les femmes.
    - Maman !!!!

    Elle embrassa le front de son fils et disparut sous un magnifique papillon blanc. Elle s'envola. Oh maman revient encore quelques instants je t'en supplie. Oui l'âme de Lev voulait encore être cajolé par sa mère. Deus, elle était si belle.
    Il ouvrit subitement les yeux, en transpiration. Encore en sang, aucune larme cependant, juste des yeux humides. Il observa autour de lui, il était dans une grotte. Oh, alors il n'était pas mort finalement. Quand il sentit quelque chose bouger près de lui. C'était ... Rain ? Alors c'était elle qui l'attendait ? Merci maman de m'avoir ouvert les yeux. Il essaya de bouger, mais la douleur ne fit changer d'avis. Rhaa le Yéti ne n'avait pas raté ! Il essaya une seconde fois et avec beaucoup de mal il réussit à passer un bras au niveau du ventre de Rain pour l'approcher et la garder dans ses bras. Elle devait alors froid alors il essaya de lui filer un bout de tous ses bouts de tissus qui le protégeait contre le froid. Elle était vraiment gelée, il avait peur qu'elle plonge dans le coma à cause de lui alors il serra autant qu'il put et déposa un baiser sur le front de sa professeur.

    - C'est fou, je t'aime tant.

    Elle dormait, elle risquait pas d'entendre. Il aurait eut du mal à lui dire ça si elle était réveillée. Nouveau baiser sur le front et il ferma les yeux en collant son front au sien. Vraiment, il y tenait à cette femme. Elle avait le don de le rendre fou. À ses côtés il se sentait capable de tout faire, il était même capable de se sacrifier pour elle. Sauf qu'elle n'avait pas l'air de voir ça d'un bon œil. Elle devait sans aucun doute aimer encore cet homme, l'humain qu'elle n'avait pas pu sauver. Dommage, dans ce cas il garderait ses sentiments pour lui. Il caressa ses cheveux, bien content de pouvoir en profiter un peu sans avoir une arme pointée sur son front. En profiter oui, mais ne pas abuser. Elle était inconsciente et avait l'air fatiguée. Pauvre Rain. Au fond il n'avait été qu'un boulet depuis le début.

    - J'me rattraperais, j'te le promet.

    Il voulait aussi lui promettre de la rendre heureuse, mais il ne pouvait pas, pas encore du moins. Pourquoi ? Parce qu'elle n'était pas sienne. Il la voulait pour lui, rien que pour lui et ne pas la partager avec un humain. Ah c'est rageant de se faire doubler. Fallait qu'il fonce s'il voulait le rattraper. Sauf qu'il ne s'y connaissait pas en matière de fille. À cause de son statut d'homme de malheur, il n'avait jamais eut de copine, juste des amies. Personne n'osait aller plus loin. Tant pis, mais cette fois il ne comptait pas laisser filer la fille qu'il aime. Ah non, elle devait être à lui et le serait, Lev utiliserait tous les moyens pour ça.
    Le démon ouvrit les yeux et caressa la joue de la professeur. Deus qu'elle était gelée. Alors Lev se releva -avec beaucoup de mal et de douleur, c'est limite s'il n'ouvrait pas à nouveau sa blessure. Il garda l'écharpe rouge pour lui en serrant le tissu présent dans sa main pour s'endormir avec, ensuite il essaya d'approcher les jambes de la femme à son visage pour qu'elle soit en position fœtale. Ensuite Pil lui rendit son manteau et retira même le sien afin de couvrir tout son corps. Vu ainsi elle avait l'air si fragile. Il retira même sa cape pour la mettre sur le long de son corps. Au moins elle serait au chaud. Lev utilisa la transformation et se changea en ours polaire. Au moins avec le pelage il n'aurait pas froid. Suite à ça l'ours s'allongea en forme de croissant de lune tout prés de Rain pour que son pelage la réchauffe aussi. Rain réveilles-toi, Lev n'aura pas la force de rester ainsi longtemps. Ne plonges pas dans ton coma et ouvres les yeux !

♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Unintended [PV Lev] - Ven 26 Juil 2013 - 23:12
Un monde blanc. Silencieux. Muet. Des flocons. Des flocons par milliers sont pris dans une danse effrénée. La neige, à perte de vue. La bête noire avance contre la tempête blanche, les oreilles rabattues sur le crâne. Ancrée dans ses empreintes animales, le sang qui s'écoule de ses nombreuses blessures. Elle traîne par le cou une lourde chaîne brisée. Là, elle le voit. Il est là, au sommet de cette colline.

Nance.

Un jappement s'échappe de sa gorge. Elle s'élance, elle glisse, elle court. Ses pattes s'enfoncent, elle trébuche, elle se relève, et elle s'élance à nouveau.

Parvenue au sommet de la colline, elle ne voit nulle trace de lui. Son museau flaire la neige. Aucune empreinte, aucune odeur. Elle le lève donc vers le ciel et poussa un long appel qui restera sans réponse. Puis la course reprenait.

Nance…

L'animal est à présent à bout de force. Son corps noir se voit couvert de blanc au fur et à mesure que le temps passé à l'exposition de cette tempête s'écoule. Malgré tout, il avance. Il rampe, mais il avance. Son corps se traîne dans la neige, traçant une longue traînée de rouge dans son sillage.

Ne m'abandonne pas… pas toi.

Doucement, tout doucement, le froid s'empare de ses muscles. La bête a de plus en plus de mal à avancer, mais elle ne s'arrête pas pour autant. Elle avancera, millimètre par millimètre s'il le faut. Obstinée à atteindre un but, et ce, qu'il soit perdu ou pas n'avait plus d'importance.

Je… veux… Je veux croire… Croire en tout ça… encore… toujours…

L'animal est allongé sur le flanc. Seul son esprit avance encore. Tant pis, son coeur irait vers lui, que son corps le veuille ou non. Le blanc recouvre lentement tout son corps, transformant radicalement la couleur de son pelage.

Des tâches de couleurs chaudes… dansent agréablement devant ses yeux. Le noir. Puis à nouveau les tâches. Il fait brusquement plus doux. Oui, une douce chaleur envahit son être en ce moment-même.

Toujours…

Son âme est apaisée. Alors finalement, il est venu ? Il est revenu. Il ne l'a pas laissée seule… Il ne la laisserait plus. Elle l'en empêcherait. Elle ferait tout pour être à la hauteur, cette fois…

Avec un grognement étouffé, Rain se resserra un peu plus contre cette source de chaleur tout près d'elle, jusqu'à ce que son visage entre en contact avec une couche de poils, ce qui la fit froncer le nez. Un moment, elle se laissa envelopper par ce cocon rassurant mais, les quelques secondes de latence écoulées, elle ouvrit brusquement les yeux et donna instinctivement un coup de pied dans la chose affalée à ses côtés pour reprendre ses distances. Les canons de ses deux Desert Eagle braqués sur l'intrus, qui se révélait être un énorme ours au pelage blanc, elle aurait sans doute ouvert le feu si son regard n'avait pas capté in extremis les bandages présents sur le corps de l'animal. Son cerveau mit quelques secondes supplémentaires pour se mettre à jour, le temps qu'elle émerge totalement.

- Lev ? Mais... A quoi tu joues ?

La jeune femme rengaina ses armes, puis effectua un geste pour se rasseoir, qui résulta en une grimace de douleur. Et Deus savait qu'il en fallait beaucoup pour qu'elle laisse voir la moindre once de souffrance sur son visage d'habitude impassible. Pour cause, sa colonne vertébrale endolorie. Si un humain normal s'était pris le même coup, il aurait au mieux fini en deux, au pire fini paralysé. Sans doute pouvait-elle s'estimer heureuse… si elle n'était pas bloquée avec un élève grièvement blessé au fond d'une grotte creusée dans une falaise glacée, au-dessus d'une troupe de yétis affamés. Au fond d'une grotte... L'espace confiné. Elle n'avait jamais aimé ça. L'air semblait commencer à lui manquer. Son cœur commençait à s'emballer et, avec lui, sa respiration. Elle n'avait qu'une envie, sortir d'ici au plus vite. Mais elle prit fort sur elle. Pour Lev qu'elle ne pouvait laisser là.

Ravalant sa douleur et son angoisse, la jeune femme se pencha à nouveau vers son élève et examina ses blessures. Bon, ça n'avait pas recommencé à saigner, tant mieux. Après, elle n'avait pas la moindre idée du temps durant lequel ils étaient restés là. Elle s'était endormie, emportée par la fatigue, et avait failli mourir de froid. Avant de se réveiller avec un Lev version nounours géante devant elle. Minute… elle l'avait tutoyé ? Alors qu'elle ne l'avait fait que pour une seule personne jusque là ? Ah non… Non, ça ne va pas ça.

- Si vous pouviez économiser vos forces, cela me rendrait service. Déjà que mes pansements sont dignes d'un paysan... désolée d'être aussi piètre infirmière.

Tant bien que mal, elle se rapprocha du sac de Lev et fouilla dans l'équipement de ce dernier. Il y avait bien une gourde et l'eau n'avait pas gelée grâce à un système isolant, mais il n'en restait qu'elle n'était pas sûre qu'il pouvait boire dans son état. Cependant, après la quantité de sang qu'il avait perdu et tout ce qu'il avait enduré, cela lui semblait nécessaire que l'eau fusse nécessaire. Les rations de survie s'était aussi envolée avec les affaires qui avaient rendu l'âme durant la confrontation avec les yétis. Paix à son âme, même si manger avec une gorge en bouillie n'était sûrement pas une meilleure idée. L'eau ferait l'affaire.

- Il faut boire… sinon vous allez finir déshydraté. Et puis de toute manière, je n'ai rien de mieux à proposer.

Elle passa sa main libre derrière sa nuque pour la glisser jusqu'à son épaule, aussi doucement qu'elle le put, afin de l'aider à se redresser un peu. Chacun de ses gestes lui faisait mal, mais elle pouvait largement dire qu'elle avait vécu pire. Lev avait repris des couleurs, c'était l'essentiel. Le reste n'avait que peu d'importance. Laissant son élève boire au goulot de la gourde, elle détourna un instant le regard, observant la neige qui tombait au travers l'entrée de la grotte. Les bêtes des montagnes ne grognaient plus. Etaient-ils repartis ailleurs ? Avaient-ils décidé de se camoufler et guetter leur prochaine sortie ?

- Maintenant, il ne me reste plus qu'à trouver une solution pour neutraliser une dizaine de yétis seule...

Provoquer une avalanche ? Pas sûre que cela les bloque. Et puis s'ils étaient venus là à la base c'était que le groupe des apprentis étaient censés se trouver dans le coin. En espérant qu'ils soient encore en vie… Rain n'avait aucune envie d'endurer tout cela pour retourner à l'Académie avec une mauvaise nouvelle.



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Unintended [PV Lev] - Lun 29 Juil 2013 - 23:15
    L'idiot s'était endormit avec l'écharpe entre ses pattes blanches, il rêvait de papillon, oh oui il revoyait sa mère qui le cajolait. Elle le cajolait comme il aurait aimé l'être avant sa mort. Son père lui avait certes apporté de l'amour, mais l'amour d'une mère c'est quelque chose de différent et il commençait tout juste à l'apprendre. Oh oui il aimait sa mère bien plus qu'avant désormais. Toutefois elle du partir aussi vite, les papillons volant au dessus de lui, il aurait aimé dormir plus longtemps, juste un peu pour avoir un autre baiser sur la joue de la part de sa mère. D'ailleurs celle-ci était comme son fils : elle était brune avec des cheveux très longs et des yeux dorés, au moins il était sûr que c'était bien elle, sa mère.
    Une vois fit son apparition, une voix féminine qu'il connaissait plutôt bien. Rain ? Ah oui c'est vrai, ils étaient coincés dans une petite grotte et Lev s'était changé en Ours polaire pour qu'elle se réveilles, tant mieux elle n'était pas morte de froid ou n'était pas tombée dans le coma à cause du froid, merci Deus ! M'enfin, il avait ignoré le coup de pied qu'elle lui avait donné -rhaa ça faisait un mal de chien- en plus elle pointait ses armes face à l'animal qui se releva avec du mal -han pauvre bête.

    - Lev ? Mais... A quoi tu joues ?

    Il essayait de te garder en vie ? La douleur était trop présente dans son torse et il dut reprendre sa forme humaine, au moins il avait encore assez de force pour ça. Toutefois il ne tenu pas longtemps debout et retomba sur ce sol glacial. En plus il était torse nu sans rien pour le couvrir, ah si l'écharpe. D'ailleurs il mit celle-ci autour de son cou. Il restait allongé, il n'arrivait vraiment pas à rester debout. Le Yéti ne l'avait pas raté, sans Rain il serait sans aucun doute mort. Encore heureux que les pansements s'adaptent à la taille du blessé, sinon il serait dans de beaux draps encore une fois. Comme quoi le pire avait été imaginé en préparant ces mallettes de secours -chose non fait par Lev pardis !
    Rain s'approcha inspecter les blessures de Lev, d'ailleurs le démon en question passa une main sur le pansement pour essayer de tâter la présence de sang, mais rien. Tant mieux, il se portait bien. Du moins pour l'instant. S'il restait toute la journée ainsi les pansements ne serviraient sans doute à rien. Oui ça referme temporairement la blessure, mais à présent le démon avait besoin de vrais soins, avec l'infirmière de l'académie ou un élève pouvait soigner quelque chose de si grave que ça. Ah parce que quand on vous ouvre le torse vous mourrez si vos organes tombent par terre, Lev s'en sortait bien pour l'instant grâce à Rain.

    - Si vous pouviez économiser vos forces, cela me rendrait service. Déjà que mes pansements sont dignes d'un paysan... désolée d'être aussi piètre infirmière.

    Le démon leva un sourcil. Wait, elle venait de le vouvoyer ? Ne venait-elle pas de le tutoyer à l'instant ? Il ne comprenait vraiment pas cette femme.

    - On peut se tutoyer quand même, non ?

    Ah non, il avait du mal qu'on commence à le tutoyer et qu'on continu par le vouvoiement, ça le frustrait plus qu'autre chose. La professeur fouilla dans les affaires de son élève. Que cherchait-elle ? Le démon savait que la nourriture était maintenant dans le ventre des Yétis, cette idée ne plaisait pas au démon d'ailleurs. Genre, c'était SA nourriture, personne n'y touche s'il décides de ne pas partager alors ils étaient qui pour lui piquer sa nourriture ?! Bande de voleurs ! M'enfin, il n'était même pas sûr que ça soit vrai ce qu'il supposait. Rain revenait avec une gourde d'eau, heureusement qu'il y avait ça au moins. Il devait s'en contenter et il se laissa faire quand elle l'aida à boire. Oh oui il avait bien besoin. Suite à ça elle regarda la sortie, pensant sans aucun doute comment sortir d'ici -apparemment elle n'aimait pas ce genre de lieu. Lev but donc en laissant un peu d'eau à Rain. Oh, mademoiselle pensait déjà à comment tuer des Yétis toute seule ? La réponse est pourtant simple ! C'est juste impossible, alors qu'elle n'essayes pas de tenter le Diable sinon elle y passerait et Lev aussi, sans elle il serait mort et n'avait aucune force pour retourner à l'académie tout seul. Et s'ils mourraient là ?
    Une idée qui passe là, comme ça. Une idée qui peut cependant devenir une réalité. Une idée qui pourrait être leur futur à tous les deux. Oh alors il serait mort dans les bras de celle qu'il aime, c'était pas si dramatique que ça en plus sa mère l'attendait. Sauf qu'il ne voulait pas vraiment, pas avant d'avoir eut ce qu'il voulait. Il attrapa Rain par le haut de sa veste et la fixa jusqu'à ce qu'elle tourne son regard à lui. Hanw que c'est gênant. Il n'avait jamais fait ce genre de chose avant, jamais dit non plus. Quand il pensait à ce qu'il voulait faire, il en rougissait, sauf que c'est pas en se tournant les pouces qu'il aurait ce qu'il voulait. Bon ... Autant tenter une bonne fois pour toute.
    Le démon tira soudainement la veste de sa professeur pour attirer celle-ci près de son visage. Maintenant qu'il osait, autant aller au bout des choses. Il déposa ses lèvres sur celles de sa professeur. Un baiser, un simple baiser. Ses lèvres étaient gelées et pourtant il aimait tant de contact. Quelques secondes qui lui paraissaient si longues. Un simple baiser sur ses lèvres et il lâcha la veste de Rain, plongeant son regard ambre dans celui de la professeur.

    - Je t'aime, Rain, murmura-t-il.

    Le pouvoir des mots est trop négligé, ce n'était pas simple pour Lev de dire ça pourtant il voulait qu'elle le saches, au moins il avait fait son possible pour l'instant. Oh oui des simples mots peuvent changer une existence, là Lev changeait tout dans sa relation avec Rain. Oui, deux mots qui exprimaient parfaitement bien ce qu'il ressentait. Il lui dirait autant qu'elle le voudrait, autant de fois qu'il pourrait, autant de fois qu'il le voudrait. Autant tout avouer, il ne voulait pas mourir sans lui avoir dit, sans avoir essayé quelque chose.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Unintended [PV Lev] - Ven 2 Aoû 2013 - 23:58
« Je t'aime, Rain. »

Quelques mots. Quatre mots. Le message était simple en soi, mais il avait réussi à faire buguer son cerveau. Son visage à quelques centimètres de celui de son élève, Rain le fixait, muette, son esprit occupé à encaisser la chose. Elle s'était laissée faire lorsqu'il l'avait saisie par la veste. Elle ne s'était pas dégagée lorsqu'il l'avait attirée à lui. En fait, elle avait été complètement passive. Peut-être par peur d'aggraver les blessures du démon, à moins que ce ne soit par simple conscience d'avoir une dette envers lui ? Non, ce n'était pas ce qui allait la racheter, mais bon, elle lui devait bien cela... Et quelque part, oui, quelque part elle devait l'avouer, ce n'était pas comme si elle avait spécialement eu envie d'esquiver cet instant. Une part d'elle-même l'attendait, même si... Même si c'était trop tard. Oui, trop tard...

Alors elle se ressaisit, brusquement. Tout ce que son cerveau lui permettait de prononcer en ce moment était un amas de mots qui ne parvenaient pas à former une phrase complète, ne laissant entendre que des bribes de pensées.  

- Lev ?! Je... Tu... Mais... Je croyais que Kate... Enfin Kate et toi... Ou même Lyra...

Oui non, elle le voyait avec un peu toutes les filles qu'il fréquentait, elle devait cesser de se cacher derrière tout cela, à se chercher un prétexte, à fuir... En tout cas il était inutile de cacher le rouge sur ses joues, même la pénombre de la grotte ne pourrait l'aider. Et en prime, la revoilà qui le tutoyait, alors qu'à la base, ce n'était qu'une erreur de sa part. Parce qu'elle l'avait pris pour Nance, la seule personne qu'elle s'autorisait à tutoyer jusque là. Autant dire que c'était à considérer comme un prestige avec elle...

Mais bien rapidement, ce fut un tout autre sentiment que la surprise qui l'envahit. D'un geste brusque, la jeune femme avait saisi Lev par le col, à son tour. Son dos lui faisait mal, elle avait tenu le coup durant toute la scène que lui avait fait le garçon mais maintenant, elle devait se permettre de se redresser un peu. Rain souleva donc quelque peu son élève pour pouvoir le regarder dans les yeux. Ah non, la confusion s'était totalement envolée, laissant place cette fois à autre chose... Quelque chose de plus violent. Mais on ne pouvait appeler cela de la colère, ou même de la rage.

- Et pourquoi tu me dis ça... comme si tu allais mourir l'instant d'après ? Est-ce que tu vas encore répéter ce que tu as fait à l'infirmerie ? Est-ce que tu vas faire comme... comme lui ?

Elle baissa la tête et reprit son souffle. Décidément, son état ne lui permettait pas de hausser la voix. Et puis surtout, le vrai sentiment caché derrière tout ça avait fini par refaire surface. La peine. Une peine infinie. Une plaie qui ne se refermera sans doute jamais. Lorsqu'elle reprit, cette peine était déjà plus perceptible. Elle se refusa dans un premier temps à fixer Lev, comme si elle avait peur qu'il surprenne une larme, bien qu'en sachant pertinemment qu'elle ne savait en verser. Puis, finalement, son regard vint à nouveau se glisser dans celui du démon.

- Obtenir de moi... quelque chose que tu souhaites et... Et ensuite me laisser tomber ?

Sa respiration était tout sauf régulière, mais elle préférait l'ignorer, afin d'ignorer sa cause, qui au fond ne lui échappait pas. Ces lieux la mettaient mal à l'aise, mais pour le moment elle essayait de se concentrer sur autre chose afin de ne pas céder à la panique. Lev était un sujet d'attention parfait, mais l'endroit ne cessait de l'oppresser pour autant. Elle jeta un énième regard vers la sortie avant de ramener sa concentration sur son vis-à-vis, et inspira un bon coup pour calmer son coeur qui semblait vouloir se faire la malle.

- Tu ne vas pas mourir. Et moi non plus. Je vais nous sortir de là, je ne sais pas encore comment mais je trouverai. Pour toi. Alors ne me lâche pas. S'il-te-plaît.

Genre elle le suppliait maintenant ? Bizarre, elle ne se reconnaissait vraiment pas... Comment pouvait-elle... Enfin, elle avait cru jusque là que Nance serait l'unique. Celui à qui elle avait donné son coeur, son âme, et tout ce qui l'appartenait... Mais là, il y avait un hic. Quelque chose était en train de se répéter. C'était mauvais. Elle n'avait plus le droit... Elle était... Veuve. Oui. Mariée et désormais veuve. Son coeur n'était plus disponible. Sauf que... Sauf qu'il n'était pas en bon état non plus. Son défunt mari était parti en le lacérant, le réduisant en miettes. Il l'avait laissée comme un animal blessé. Abandonnée à son sort.

Alors elle décida d'écouter ce coeur blessé pour une fois, se laissant aller, suivant cette pulsion... Elle tua la distance qui les séparait pour entreprendre cette fois l'initiative. Toujours aussi délicate, ce n'était pas un baiser de douce princesse qu'elle lui offrait là. C'était un peu plus... Violent ? Ça va, il n'y avait pas de sang quand-même. Passionné, voilà. Elle se reprit cependant rapidement, réétablissant la distance.

- Je... Qu'est-ce que je fais... Désolée. Ce n'est pas ce que tu crois.

Et quoi c'était quoi alors ? Une simple envie du moment ? Alors elle l'aurait fait juste parce qu'elle en avait envie ? Comme ça ? Ou alors, c'était autre chose, peut-être que c'était plus qu'une simple envie. En fait, elle ne voulait pas vraiment le savoir. La situation était déjà suffisamment complexe, pas besoin de rajouter une couche. Raah, décidément... Quel bordel.



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Unintended [PV Lev] - Dim 4 Aoû 2013 - 0:04

    Elle se laissa faire. Elle laissa le démon l'embrasser. Le démon aurait aimé essayer dans une autre situation. Genre dans l'académie, sans aucune blessure sur lui, dans un endroit plus grand. Dans des conditions différentes quoi, pour voir comment elle réagirait. Est-ce qu'à ce moment-là elle l'aurait repoussé ? Est-ce qu'elle se laissait faire de peur d'ouvrir la plaie profonde présente sur le torse du démon ? Ou parce qu'elle sentait qu'elle avait une dette vis à vis de lui ? Franchement savoir n'aurait pas été de refus, savoir ce qu'elle pense de lui ou cette situation. Oh oui, pouvoir entrer dans sa tête quelques instants pour savoir. Sauf qu'il ne pouvait pas faire ça. Et il ne pourrait sans doute jamais, c'était pas avec ses pouvoirs qu'il pouvait. Toutefois elle parut surprise à la fin, quoi que normal, c'est pas tous les jours que vous êtes dans une petite grotte avec un homme qui vous déclare sa flamme.

    - Lev ?! Je... Tu... Mais... Je croyais que Kate... Enfin Kate et toi... Ou même Lyra...
    - Kate n'est qu'une amie et Lyra c'est ma sœur.

    Il était sincère. Kate était sa meilleure amie, le genre de fille qui fait des boulettes et il passait toujours après, le genre de fille qui vient pleurer dans ses bras quand elle est triste. Lyra ... Ils avaient vécus tant de choses ensemble ! Du bonheur, en passant les crises de rires et la peine, allant jusqu'à s'en prendre à elle. Vraiment, ils avaient vécus les pires choses du monde ensemble et pourtant elle revenait à lui ou il revenait à elle. C'est sans doute inexplicable, mais c'est ainsi. Puis brusquement elle souleva le démon, elle n'arrivait pourtant pas à le regarder dans les yeux. Pourquoi ? Question que le démon se posait, c'est comme si elle était troublée, ou peut-être qu'elle était déçue ? Qu'elle ne voulait pas de lui ? Non, pour l'instant il ne la comprenait pas.

    - Et pourquoi tu me dis ça... comme si tu allais mourir l'instant d'après ? Est-ce que tu vas encore répéter ce que tu as fait à l'infirmerie ? Est-ce que tu vas faire comme... comme lui ?

    Lui ? Elle lui parlait donc cet humain maintenant mort ? Pourquoi lui parler de lui ? Pourquoi le comparer à lui d'abord ? Il ne fit aucun commentaire. Répéter ce qu'il avait fait à l'infirmerie ? Ah non, cette fois il comptait aller jusqu'au bout, en rester là serait du gâchis. Et gâcher quelque chose c'est un truc de lopette ! Il caressa sa joue, elle avait l'air fatiguée, tellement fatiguée. Il avait envie de la prendre dans ses bras pour qu'elle se repose un peu, le temps de récupérer des forces.  

    - Obtenir de moi... quelque chose que tu souhaites et... Et ensuite me laisser tomber ?
    - Non, pas moi. Je resterai à tes cotés, quoi qu'il arrive. Mon cœur t’appelle depuis si longtemps, alors c'est pas pour ignorer une réponse qui arrive.

    Elle respirait mal, sauf qu'elle avait l'air de s'en ficher alors le démon ne fit aucun commentaire là dessus. Et elle continuait de regarder la sortie : Lev était sur que cet endroit ne lui plaisait pas, elle n’arrêtait pas de regarder la sortie puis le démon, la sortie et encore le démon. Ils devaient sortir d'ici s'ils voulaient être tranquille. Enfin, tranquille est un grand mot puisqu'il y avait encore un groupe de Yétis à l'extérieur de la grotte. Et Rain ne pouvait pas s'en occuper seule, elle risquait d'y passer et cette simple idée pouvait rendre le démon hors de lui. Perdre Rain ? Jamais ! Il avait enfin réussit à lui avouer ses sentiments, alors c'était pas pour qu'elle meurt ensuite !

    - Tu ne vas pas mourir. Et moi non plus. Je vais nous sortir de là, je ne sais pas encore comment mais je trouverai. Pour toi. Alors ne me lâche pas. S'il-te-plaît.

    Il hocha simplement la tête pour lui indiquer qu'il était d'accord. De toute façon il ne voulait pas mourir, plus maintenant et ce même si sa mère lui proposait. Hé oui, rester aux cotés de Rain pour lui prouver qu'il ne cherchait pas à avoir quelque chose en particulier d'elle était sans aucun doute la meilleure solution. Puis elle fit quelque chose de surprenant : elle l'embrassait. Il était étonné, mais répondit tout de même à son baiser. Baiser fougueux et langoureux. Sucré et salé. Un bon mélange que le démon prit plaisir à avoir en bouche. Toutefois un baiser ne dure pas éternellement, dommage, un peu plus longtemps n'aurait pas été de refus !

    - Je... Qu'est-ce que je fais... Désolée. Ce n'est pas ce que tu crois.

    Il leva un sourcil, ce n'était pas ce qu'il croyait ? Alors c'était quoi ? Un bisou d'infirmière à son patient ? Un bisou d'une mère à son enfant ? C'était quoi hein ? Elle aurait pu garder son baiser pour elle si elle avait fait ça par pitié de ne rien ressentir à son égard. Elle était toute rouge, Lev la trouvait trop mignonne et avait envie de lui tirer les joues. Mais il ne le fit pas.

    - C'était quoi, alors ?

    Il se retenait d’être dur, de lui dire qu'il ne voulait pas de sa pitié quitte à en mourir. Mais il ne pouvait pas, il ne voulait pas la blesser ou la provoquer. Bah oui, quand on est énervé on dit bien des choses que l'on ne pense pas, n'est-ce pas ? Alors une simple question aidait le démon à ne pas faire cette erreur. Bah oui, des mots peuvent changer une vie, mais une erreur aussi. Elle pouvait aussi le laisser mourir là juste parce qu'il lui a mal parlé -chose qu'elle ne ferait pas quand même, il était son élève mine de rien. Etre son élève ne changeait rien, il s'en fichait de la loi concernant les relations professeurs/élèves qui existait dans le monde des vivants -d'ailleurs il ne savait pas si cette règle s'appliquait à Deus.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Unintended [PV Lev] - Lun 5 Aoû 2013 - 10:15
- Je ne sais pas.

Ce fut tout ce qu'elle trouva à répondre sur le moment. Cette question habitait leurs têtes à tous les deux. Si ce n'était pas ce que Lev croyait, qu'était-ce, alors ? Non, c'était plus compliqué que ça. Ce n'était pas une question de l'aimer en retour ou non, ce n'était pas une histoire à l'eau de rose. Bien sûr qu'elle tenait à lui. Énormément. Elle lui devait la vie, tout de même. Mais il n'y avait pas que ça. C'était vraiment désolant. Des mois qu'elle marchait seule et dans le noir, alors qu'enfin on lui tendait une main, elle se sentait incapable de la saisir. Et ce n'était pas une question de volonté, car si on considèrait son statut d'infiltrée, tout devenait plus compliqué déjà. Mais comment le lui dire ? Non, elle ne pouvait se permettre de le lui révéler pour l'instant, non pas parce qu'elle ne lui faisait pas confiance mais il s'agissait d'un secret dangereux.

Son regard se glissa une nouvelle fois vers la lumière que leur offrait l'entrée de la grotte. Rain se décida à se lever, avant de sentir une vive douleur à sa hanche. Elle prit appui un petit moment contre le mur et soupira. Son souffle forma une buée dans l'air glacé de cette petite caverne qui lui refilait la chair de poule.

- Je crois bien que c'était une erreur.

Hum, et de manière plus délicate ça donne ? Le pauvre Lev, elle venait sans doute de le brusquer, mais à vrai dire elle n'avait pas l'esprit clair non plus, pour une fois. Comment faire ? Cette situation lui était étrangère. Elle n'avait jamais eu à repousser quelqu'un de cette manière, ni dans ce genre de circonstances. Raah, les sentiments, ce n'était décidément pas son truc.

- Ma voie... est le Sacrifice, Lev. Ce n'est pas une voie qu'on emprunte avec quelqu'un. Même si je le voulais, je...

Non, elle en avait besoin, de l'affection, mais elle s'était piégée toute seule, en s'engageant dans cette voie. A présent elle devait continuer seule, en tout cas elle en était persuadée. Dans sa tête, il était tout bonnement inconcevable que quelqu'un meure à sa place. Oui, un jour, tôt ou tard, elle devrait tuer quelqu'un de son entourage, pour prouver sa fidélité à la Guilde. Comment rester impassible et garder son sang froid si elle était folle de cette personne ?

- J'aurai aimé être assez forte pour résister à ce genre de sentiments... mais ça n'a pas été le cas, visiblement. Désolée de t'avoir imposé cela, c'était purement égoïste.

S'écartant du mur, elle reprit alors sa marche vers l'extérieur. Son pas se révéla être boiteux, à croire que les dommages avaient été plus importants que prévu. Mais ce n'était pas si grave que cela, ses bras étaient toujours mobiles. S'agenouillant près de l'entrée, à une demi-dizaine de mètres de Lev, la jeune femme laissa le vent fouetter son visage, faisant batailler de plus belle les mèches rebelles l'encadrant. Elle dégaina l'un de ses tanto par la suite, et s'entailla la main avec. À peine le sang se retrouvait à l'air libre, à voltiger, qu'une brûlure l'assaillit au niveau de la poitrine. À force, elle allait bien finir par avoir l'habitude, de devoir souffrir le martyr à chaque utilisation de son pouvoir. Ses deux mains se virent ouvertes au niveau de la paume, libérant une grande quantité de sang. Plus les secondes s'écoulaient et plus il y en avait. L'hémoglobine tournoyait autour d'elle, formant une espèce d'aura. Les têtes des yétis étaient leur faiblesse.

Pour les atteindre il lui fallait les broyer, et pour les broyer il lui fallait des mains proportionnellement plus aptes. Oui, si ses forces restantes le lui permettaient, c'était ce qu'elle tenterait. Si son corps le supportait, car ce n'était pas des matérialisations banales qu'elle faisait là, c'était ce que lui permettait ses nouveaux pouvoirs, les mêmes qui la rendaient malade. Et déjà le goût du sang se faisait sentir dans sa bouche, mais elle n'y prêta aucune attention. Son regard était fixé sur ce blanc qui s'étalait à leurs pieds. Nulle trace des yétis. S'étaient-ils à nouveau camouflés ? Difficile à dire. Et surtout, difficile de les localiser ainsi.

- Lev, qu'est-ce que tu feras... une fois rentré à l'académie ?

Cette question était destinée quelque part à le rassurer qu'elle les sortirait de ce mauvais pas, mais surtout à avoir le coeur net sur certaines choses. Savoir ce qu'il voulait vraiment, car il y avait une différence entre désirer une personne et ne vouloir que son bonheur, quitte à devoir s'éclipser. Pour Rain, cela avait toujours été comme ça. Mourir, et laisser vivre. Que ce soit au sens figuré ou au sens propre. Sa précédente relation le prouvait très bien...



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Unintended [PV Lev] - Mar 6 Aoû 2013 - 18:59

    - Je ne sais pas.

    Elle ne savait pas ? Qu'est-ce que ça voulait dire ? Si elle ne voulait pas de lui, pourquoi avoir laissé le démon l'embrasser ? Pire, elle l'avait embrassé aussi, alors qu'est-ce qu'elle ne savait pas ? Tout allait si bien, il lui avait avoué ses sentiments, il l'avait embrassé et elle avait fait de même, puis brusquement BIM, elle ne savait pas. Ah non, il ne comprenait pas. Tout aurait pu bien continuer aussi non ? C'était trop demandé d'avoir la femme qu'il aimait près d'elle ? De toute façon il ne comptait pas la laisser tombé ainsi, ah ça non. Il tendait sa main pour la sortir de sa solitude et de ces ténèbres, alors pourquoi ne pas la saisir ? Bonne question à laquelle il n'avait aucun réponse, malheureusement. La professeur se redressa et se mit debout, en s'aidant du mur. Lev s'assit d'abord par terre, avec beaucoup de mal. Sa blessure au torse le lançait et le démon grimaçait. Il mit donc sa veste pour ne pas rester torse nu sous ce froid et sa cape. Puis, en s'aidant du mur, sans faire attention à sa blessure qui pouvait recommencer à saigner n'importe quand, il se releva et se mit debout. Sur pied, enfin. Il voulait l'aider et ce n'était pas en restant allongé par terre qu'il allait enfin faire quelque chose. Parce que oui, il avait l'impression d’être un fardeau pour elle en ce moment. Un simple homme blessé dont elle devait s'occuper. Il ne pouvait pas vraiment accepter cela même si c'était sa situation actuelle. Tant pis, il prendrait sur lui.

    - Je crois bien que c'était une erreur.

    Cette phrase eu un effet ... violent. Très violent. Pas une gifle non, il avait l'impression que Rain venait carrément de lui rouvrir sa blessure, pourtant ce n'était pas le cas. Bah bravos, en plus de souffrir physiquement il devait aussi souffrir psychologiquement ? Ce n'était décidément pas sa journée ... Qu'avait-il fait pour mériter cela ? D'accord, il n'avait pas les mains propres, mais ce n'était pas une raison pour le faire souffrir comme un chien agonissant qui attendait le passage de la faucheuse. Ah non vraiment pas. D'ailleurs le démon crut pendant un moment tomber, toutefois il était encore debout, adossé au mur, observant la même direction que cette femme qu'il aimait : la sortie. Il rageait intérieurement, pire, il bouillait. Mais il prenait à nouveau sur lui pour rester calme.

    - Ma voie... est le Sacrifice, Lev. Ce n'est pas une voie qu'on emprunte avec quelqu'un. Même si je le voulais, je...

    Il se retenait de lui crier dessus, il se retenait de verser des larmes, il souffrait tout simplement. Que ça soit psychologiquement ou physiquement, il souffrait. Il avait mal, en plus d'avoir mal au torse à cause du yéti Rain en rajoutait une couche en lui faisant mal au cœur, pauvre chou ... Elle, égoïste ? C'était de pire en pire. Il commençait sérieusement à broyer du noir. Il devra à nouveau se noyer dans l'alcool pour faire passer tout ça, il espérait avoir assez de bouteilles en réserve pour, après tout il avait bu comme un trou avec sa sœur la dernière fois.

    - Je me fiche de la voie que tu empruntes Rain ! Je resterai à tes cotés, j'suis assez fort pour ça et j'le deviendrai encore plus s'il le faut. Prends la voie que tu veux, j'te suivrais quand même, quitte à rester dans ton ombre.


    Elle s'approcha de la sortie, se taillant les paumes de ses mains. Le démon suivit et l'observait faire. Oh, donc son domaine divin lui causait des dommages physique ? Rhaf, domaine divin de merde alors. Elle lui demanda ce qu'il comptait faire une fois à l'académie. Il n'allait pas lui dire qu'il comptait se saouler dans sa chambre ou dans un bar. De toute façon ce n'était pas important. Il prit une grande inspiration -inspiration qui provoqua une grimace, même respirer devenait difficile à force.

    - Je comptes me soigner avant tout, mais j'aurais quand même une grande cicatrice sur le torse. Puis je deviendrai plus fort, pour toi, pour moi, pour nous.

    Nous ... Est-ce qu'un jour il y en aura ? Il espérait bien. Le démon observa l'étendue de neige. C'était beau, très beau. Toutefois il n'y avait aucun yéti dans les parages. Ou sont-ils ? Bonne question. Le démon soupira -aie. Puis il dit maladroitement à Rain qu'il comptait faire l'éclaireur et se changea en aigle et vola. Les pansements étaient toujours là, en plus petits. Il laissa la femme un instant, une bonne dizaine de minutes le temps de trouver les yétis qui essayaient de détruire une montagne ? Ah non, il devait forcément il avoir un truc ! De plus ils étaient moins nombreux, c'est quoi ce ... Lev fit demi-tour, restant en volatile et faisant signe à Rain de le suivre. La douleur était là, mais il supportait. Et il supporterait autant qu'il le faudra.

    Il devait devenir plus fort.
    Ne pas être un fardeau pour elle.
    Quitte à mourir, il préférait encore servir à quelque chose.

    C'est donc en pensant à cela qu'il s'accrocha à la vie. Il s'y accrochait à un espoir, un espoir si petit et pourtant si présent dans l'esprit du démon. Cette fois il serait là jusqu'au bout, qu'elle soit d'accord ou non. Elle pouvait le rejeter autant de fois qu'elle voulait, il continuerait de l'aimer. Les sentiments, ça ne se contrôlent pas malheureusement. Et vu comment il rageait intérieurement, il espérait pouvoir se défouler sur quelque chose ou se saouler jusqu'à avoir la gueule de bois et tout oublier, peut-être qu'elle serait d'accord avec ça ?
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Unintended [PV Lev] - Jeu 8 Aoû 2013 - 16:13
- Lev, reviens !

Trop tard, l'idiot s'était déjà envolé. Mais à quoi jouait-il ? Il allait y passer s'il se forçait ainsi… Finalement, il était revenu, lui indiquant de la suivre, ce qu'elle fit sans rechigner. Elle préférait le garder à portée de vue plutôt que de le savoir loin d'elle. La jeune femme déploya donc ses Ailes Célestes une fois une certaine avance prise par Lev version piaf, histoire de ne pas l'envoyer valser par accident à cause du vent soulevé par ces apparitions. Les deux énormes mains avaient fini par se former, prêtes à broyer les premiers dangers qui se profileraient.

Les mains de sang:
 

Les Yétis se trouvaient quelques dizaines de mètres plus loin, sur un terrain légèrement plus dégagé. Ils étaient beaucoup moins nombreux que lorsqu'ils les avaient attaqués. Leur nombre avait diminué à trois. Deux de trois mètres ainsi que celui de six mètres. La troupe était amassée contre le bord d'une crevasse dont on ne parvenait pas à percevoir le fond. Il y avait là, installée sur la parois d'en face, une solide infrastructure permettant à des personnes de descendre dans un espèce de panier. Cependant, si ces bestioles avaient un tel intérêt pour ce lieu, c'était que l'escouade qu'ils étaient venus chercher se trouvait là, que ses composants soient morts… ou vifs.

- Hé !

Son appel eut pour effet de détourner l'attention des yétis. L'un d'eux se prit un violent coup de poing géant dans la figure, l'envoyant net dans la crevasse. Lev de son côté avait décidé de se changer en Yéti pour se retrouver à armes égales. [HRP : Vu avec Lev] Rain l'aurait bien engueulé pour courir autant de risque mais ils n'étaient plus à ça près, de toute manière. Celui qui restait, et qui semblait être le chef — sans blague, il faisait deux fois la taille des autres — se retourna donc dans leur direction en émettant un grognement qui résonna tel un coup de tonnerre.

- Vous encore. Je vous croire morts. Vous être coriaces pour apprentis.

Huuh… Quoi ?! Un yéti qui parle ? Ouais. Bouais. Pourquoi pas. Après tout, ne les surnommait-on pas les abominables hommes des neiges ? Et les hommes étaient censés être pour la plupart doués de langage… Quoique celui-là ne se débrouillait pas si bien dans ce domaine, m'enfin soit. A ce moment-là, une voix leur parvint. La première qui devait appartenir à un humain jusque là. Elle provenait des fins fonds des ténèbres dont était gorgée la crevasse.

- Oooohéééé ! S'il-vous-plaît ! Peu importe qui vous êtes… sortez-nous de là, s'il-vous-plaît ! Vite !

Le Grand Yéti leur répondit à leur place. Il agrippa l'infrastructure qui les reliait à la vie et le tira avec force. Un horrible grincement accompagna son geste, suivi des cris d'horreur et de terreur surgissant de la crevasse.

- Vous tous mourir.

- Non merci.

L'une des mains écarlates vint s'emparer de son jouet tandis que l'autre saisissait son bras pour le broyer avec violence. Une fontaine de sang se libéra. Malheureusement, il était trop gros pour accompagner les autres dans la crevasse, le vil. Il se contenta de pousser un terrible cri avant de reculer jusqu'à se poser un peu plus loin de la falaise au bord de laquelle ils se trouvaient. Alors une ombre surgissait des ténèbres. Un homme d'une quarantaine d'années atterrit devant eux, à gauche de Rain. Il avait le don des Ailes Célestes le pourri... Et il avait préféré crever en contrebas plutôt que tenter une percée et sauver ses camarades !

- Tu as tué Mike enfoiré !

Il tendit ses mains devant lui et fit apparaître une inquiétante matière noire. Le hic, il ne visait pas le grand yéti de six mètres mais… Lev. Lev qui n'avait rien demandé et qui avait eu le malheur de se changer en un yéti un peu trop ressemblant. Lev dont les pansements se confondaient dans son pelage blanc et la neige qui lui tombait dessus.

- Attendez !

Rain, ou comment réagir au quart de tour. La jeune femme avait fait un pas en avant pour s'interposer entre les deux apprentis, omettant l'ombre qui venait de se redresser devant elle. L'imposante ombre que voilà… Et non, le Grand Yéti n'allait pas laisser son bras se faire broyer en toute impunité. Sa griffe restante fendit l'air. Le sang gicla à nouveau. Une véritable averse d'hémoglobine. Une ombre vola, et Rain atterrissait sur la rive d'en face, privée de son bras gauche, de longues plaies sanguinolentes remontant le long de la blessure, labourant son cou et sa poitrine.

Sa main restante n'avait pourtant pas lâchée prise. Elle s'obstinait, se resserrant autour de l'infrastructure qui grinça sous sa poigne. Son corps glissait sur la neige en pente, la souillant de son sang, mais elle tenait bon. Elle ne laisserait pas ces apprentis-dieux tomber… surtout qu'ils devaient avoir parmi leurs rangs un médecin… un médecin qui pourrait soigner Lev. Usant de ses dernières forces décuplées par le Contrôle des Limites, Rain réussit à faire ressurgir l'espèce d'ascenseur artisanal des abîmes enneigées. Celui-ci atterrit lourdement sur la rive d'en face, auprès de son élève à qui elle venait de confier plus d'une vie.

Épuisée, l'enseignante se laissa tomber dans la neige, incapable d'esquisser un geste de plus. Il n'y avait désormais plus qu'à espérer que son pouvoir l'aide à tenir le coup... même si ses dernières pensées iraient vers ces vies sauvées.



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Unintended [PV Lev] - Ven 9 Aoû 2013 - 18:26

    Les yétis étaient toujours là, à chercher les personnes. Ils étaient motivés dis donc à tuer les imbéciles présents dans la crevasse. Enfin présents, ça restait à confirmer s'ils étaient encore en vie ou non. Quand Lev remarqua les mains de sang de Rain, il ne fit aucun commentaire même s'il était étonné de voir ça. Bah oui, c'était la première fois qu'il pouvait enfin voir quelque chose provenant du pouvoir de Rain -dans l'arène ça ne compte pas puisqu'elle n'a fait que fatiguer les Gnolls avec son pouvoir. M'enfin, là n'est pas notre sujet. Ils arrivèrent donc. Rain appela les yétis qui observaient leurs deux précédents ennemis. Heureusement que cette fois n'ils étaient que trois -même si voir celui de six mètres n'enchantait pas de démon. Bah oui, ils auraient pu se passer d'une brute en son genre. Sans attendre le démon changea à nouveau d'apparence. Il se changea en yéti sans attendre d'atterrir pour sauter son ennemi, un yéti de trois mètres. Celui-ci ne s'y attendait pas et ils roulèrent comme des boules dans la neige. On ne voyait pas les pansements à cause de son pelage, tant mieux au moins ils combattaient à force égale cette fois-ci. Toutefois il devait faire vite, sa blessure le lançait encore, il avait mal et il n'était pas sur de pouvoir rester yéti longtemps -sachant qu'il ne savait même pas combien de temps il pouvait encore tenir. Il s'acharnait sur son ennemi, heureusement il ne voyait pas sa blessure au torse -l'immense point faible de Lev. Le yéti essaya d'ailleurs de toucher ce point -le hasard ?- et Lev bondit en arrière, évitant de peu le coup de griffe. Arg, sa fait mal. Mais il ne devait pas montrer qu'il souffrait. Comme il l'avait dit plus tôt, il devait devenir plus fort. Alors il jeta sur lui et le plaqua contre la paroi de la grotte. Le yéti essaya de le mordre, mais Lev lui mit un énorme coup de boule ce qui lui explosa la tête. Le démon ne s'en sortit pas indemne et il se mit à saigner du front. Arf, tant pis. Il vit Rain s'attaquer au yéti de six mètre, l'autre avait disparut. Elle avait sans doute du le buter. Puis il tourna la tête et vit un homme, ailé en plus de ça. Attend, si cet homme a des ailes, pourquoi ne pas aider ses amis ? Il préférait les laisser mourir dans cette crevasse ? Il rigole ?!

     - Tu as tué Mike enfoiré !

    Pour tout vous dire, Lev ne s'attendait pas à ce genre de situation. Ah non. Il pensait vite retrouver les élèves pour enfin rentrer alors que là non, l'homme le visait. Sauf que le démon ne le voyait pas ainsi, la vue brouillé à cause de sa perte de sang. Ah non, il ne devait pas perdre connaissance, pas maintenant ! Puis tout arriva très vite. Il ne voyait pas que le vieux le visait, le yéti chancelant légèrement. Puis il te tapa un coup, pour ne pas s'évanouir. Il devait être fort, il avait dit qu'il le serait alors il devait tenir sa parole, pour eux. Il aperçu Rain un instant puis elle disparu. Il la chercha du regard et franchement il aurait aimé ne pas voir cela. Voir sa bien aimée avec un bras en moins ? La voir souffrir à sa place ? S'occuper de lui avant d'elle. Elle tenait quelque chose entre sa main et tira dessus. Et voilà le panier en vue et des élèves dedans. Ils avaient l'air apeurés, terrifiés. Et le yéti de six mètres s'en approchait, les élèves criaient. Deus qu'il était dans la merde ... Agir et vite. Le démon grogna, attirant le yéti à lui. Celui-ci s'approcha, le regard très mauvais. Lev montra les crocs comme une bête sauvage, il s'occuperait du vieux plus tard. D'ailleurs sans s'en rendre compte, il venait de geler les ailes de ce vieux qui tomba brusquement par terre. La rage montait, la glace prenait plus d'ampleur. Donc il y avait un élève maîtrisant la glace dans le lot ? Tant mieux. Le démon gela les pieds et les mains du vieux qui ne pouvait plus bouger. Il vit de même avec les pieds du yéti. Sauf que celui-ci était plus fort qu'un vieux et il bougea sans problème. Lev observa autour de lui, puis prit sa forme de démon. Sauf que cette fois-ci il avait les cheveux longs en plus. Il n'avait pas le choix, il devait mettre le paquet. Faisant apparaître son bâton de combat, il prit appuie sur les parois de la grotte et sauta sur le yéti. Il aveugle celui-ci en lui retirant ses yeux. Le yéti attrapa le démon puis le jeta plus loin, le démon réussit à atterrir au sol à quatre pattes. Oui, il devenait une vrai bête, les poils hérissés, il se jeta à nouveau sur le yéti et frappa un bon coup sur le torse du yéti qui recula. Un pas de trop. Il tomba dans la crevasse. Bien, au tour du vieux.
    Lev s'approcha de lui, celui-ci s'agitait et réussit à briser la glace sur ses mains. Il lança sur les élèves une boule noir. Le démon se précipita vers eux, plaçant son corps comme bouclier. Puis il vit le corps de Rain, alors il fit signe aux élèves de le suivre et les cacha un peu plus au fond de la grotte. Évitant une autre boule noir, il porta la professeur et la cacha près des élèves en l'allongeant par terre.

    - Si quelqu'un peut soigner qu'il le fasse. Je m'occupe de lui et on rentrera à l'académie.

    Une fille hocha la tête, plaçant la paume de sa main sur le front de la professeur, le démon vit une lueur verte apparaître. Soulagé de voir que quelqu'un soignait Rain, il fit demi-tour, même s'il saignait lui aussi du dos. Puis un vertige, il se rattrapa en plaçant ses deux mains sur la parois de la grotte. Tenir encore un peu, juste le temps de buter ce vieux et de sauver tout le monde. Le vieux  réussit enfin à briser la glace sur ses pieds, mais ses ailes restaient bloqués. Il souriait, invoquant plusieurs boules noir dans sa main. Lev pesta, son bâton de combat en main. Puis il lança, usant de son agilité, Lev pu tout éviter et lui sauter dessus pour l'attaquer avec son bâton. Sauf que cet homme aussi était agile et sortit un dernier moment un sabre et projeta Lev plus loin qui se rattrapa de justesse, manquant de tomber.

    - Un démon à l'académie ? C'est peu commun.
    - Un traître à l'académie aussi.
    - Haha, fort comme tu es, je suis sur que tu plairais beaucoup à notre chef, que dirais-tu de me suivre ?

    Lev grogna et se jeta sur lui. Il évitait tous les coups, jusqu'à ce que Lev utilise ses griffes pour lui trancher le visage en deux, laissant une énorme marque saignante. Le vieux recula, pestant et insultant le démon. Apparemment il avait bien visé, lui crevant un œil. Tant mieux ! Le démon se cacha dans l'angle mort du vieux qui tournait en rond, cherchant le démon avec son unique œil. Lev l'attrapa par derrière, sa tête entre ses mains. Il le tenait fermement pour ne pas lâcher le vieux qui se débattait. Puis il mit vite fin à ses jours en brisant sa nuque. Le corps tomba au sol comme une vulgaire poupée. Le démon tomba aussi, ne pouvant plus tenir debout à cause des ses vertiges de plus en plus nombreux. La grotte, il devait entrer dans la grotte. Alors, perdant son apparence de démon, il marcha à quatre pattes jusqu'à l'entrée, lieux ou il s'écroula à son tour.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Unintended [PV Lev] - Lun 12 Aoû 2013 - 1:46
L'esprit de Rain errait à présent entre la conscience et l'inconscience. Elle sentait cet étau se resserrer autour d'elle, cet étau que les humains appelaient "peur" et auquel l'arme vivante qu'elle était n'avait pas encore réussi à s'habituer. À présent elle s'accrochait désespérément à la vie, savoir Lev encore face au danger la tuait, mais son corps refusait de lui obéir. Le sang maculait son visage, entâchant sa vue. Elle n'avait même plus la force d'écarter ces particules gênantes. Elle était juste bonne à rester allongée inerte dans la neige, à récupérer autant de sang que possible tout en combattant la terrible douleur qui la lançait.

Lev... Où était-il donc ? Elle ne le voyait plus, ni ne l'entendait. Où était-elle ? Il y faisait si froid. Allait-elle mourir, encore une fois ? Raah, faîtes qu'il vienne à ses côtés, afin qu'elle puisse au moins partir en paix. Mais il n'y eut rien. À la place de la voix du garçon, ce fut une toute autre qui retentit dans son esprit. Ces mots prononcés un jour par un renégat, au port des dimensions, lui revinrent...

"Je ne vois vraiment pas pourquoi tu te donnes autant de mal. Au final tu es comme nous, non ? Tu hais les humains. Sauf un, mais bon, c'est éphémère l'amour tu sais. Tu finiras par être aussi dégoûtée que nous, alors autant t'y préparer à la désillusion dès maintenant."

Et le pire, le pire dans tout cela, c'était qu'il avait eu raison cette pourriture. Elle en avait encore mal en y repensant. L'amour est éphémère hein. Juste pour Nance alors, parce qu'elle, elle n'en était pas encore libérée. Est-ce qu'elle parviendrait à l'oublier, un jour ? Le voulait-elle vraiment ? Et Lev dans tout cela ? Quelle place avait-il dans son coeur, au fond ? Elle ne savait pas exactement, elle savait simplement qu'il en squattait une bien grande, le bougre...

Un contact sur son front. Tiède. Ses paupillères, closes, frémirent avant de s'ouvrir. Elle plongea son regard fatigué dans celui d'une jeune fille. Une apprentie. Célina quelque chose. Déesse en devenir de la Guérison. Une bouffée de chaleur envahit son corps, mais elle y mit rapidement fin en posant sa main restante sur celle de son infirmière du moment.

- Occupez-vous... de mon élève... je tiendrai le coup, mon pouvoir... me le permet...

Puis, voyant qu'elle hésitait, la jeune femme se redressa vivement, un peu trop vivement peut-être. Elle se plia en deux, le souffle coupé par la douleur et sa main restante agrippant ses blessures.

- Où... Où est-il ? Où est Lev ?

Les apprentis firent de leur mieux pour la calmer, mais rien n'y faisait, elle ne se recoucherait plus. Dès qu'elle eut repéré Lev du regard, Rain s'était relevée, certes en chancelant comme pas possible mais parvenant tout de même à se rendre à son chevet. À sa demande, ils s'étaient enfin décidés à le soigner. Avec ça il devrait récupérer quelques forces. La présence d'autres personnes commençait à peser sur Rain qui ne put que regarder l'apprentie soigner Lev sans pouvoir rien faire pour aider. Pour la peine, la jeune femme s'était isolée dans un coin, à observer les manoeuvres d'un regard sombre. Bof, elle ne pouvait faire de reproches qu'à elle-même. Elle n'avait qu'à se renseigner sur le secourisme et les techniques de premiers soins. Maintenant, en prime, elle ne pouvait pas jarter la fille et mettre les pansements à sa place vu qu'avec un bras c'était tout de suite plus difficile.

Une fois les soins apportés, ils se reposèrent autour du feu de camp qui avait été allumé. Ils en avaient tous besoin après tout, du repos. Rain demeurait néanmoins éveillée. C'était bizarre mais elle n'osait pas fermer les yeux de peur que lorsqu'elle les ouvrira, Lev aura disparu. C'est dingue ça... C'en devenait une maladie. Une peur obsessionnelle. L'heure des réveils vint et cette peur ne partit pas. Elle qui était si distante habituellement vint se poser aux côtés de Lev, pendant que certains des rescapés se concertaient pour savoir comment affronter le blizzard qui s'était levé dehors. Elle s'assit à ses côtés, mais n'osa pas le regarder dans un premier temps. Ils étaient tous deux couverts de pansements et emmitouflés dans des manteaux, c'était assez pathétique comme image mais au moins ainsi ils étaient assortis, non ?

- Lev, je voulais te dire...

Inspiration. Dur dur d'admettre ses torts lorsque l'on était aussi fière qu'elle, mais les circonstances faisaient que.

- Je suis désolée. Désolée de t'avoir entraîné dans tout ça. Si j'avais été plus prudente, on aurait pu éviter le piège et tu n'aurais pas été blessé...

Son regard se perdit dans les flammes du feu de camp. Que dire d'autre ? Il y avait quelque chose qu'elle voulait exprimer mais elle ne savait comment ni exactement quoi. Comment... Comment pouvait-il l'aimer ? Elle qui était si maladroite, si froide... Peut-être qu'il y avait du filtre d'amour dans la gourde ? Ceci expliquerait cela...



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Unintended [PV Lev] - Ven 16 Aoû 2013 - 16:06

    Le démon perdit connaissance à cause d'une grande perte de sang. Il ne savait pas ce qu'il allait lui arriver et ne s'en fichait pas. Pourquoi ? Parce qu'il ne pourrait plus les protéger; Et Rain ? Allait-elle mieux ? Allait-elle mourir ? Et les élèves qu'elle lui avait confié ? Est-ce qu'ils étaient blessés ? Tant de questions et aucune réponse, le noir prit le dessus et le voilà inconscient.
    Il ne savait pas combien de temps était passé, s'il avait changer de lieu ou les personnes autour de lui. Toutefois il entendait des voix et reconnut celle de Rain. Deus elle était en vie, il pouvait mourir tranquille. Enfin, elle ne serait sans aucun doute pas d'accord, mais bon. Il sentit une chaleur le parcourir, quelque chose de doux et qui faisait diminuer la douleur de ses blessures. Ça faisait du bien et ça ne partait pas. Cette sensation chaleureuse, il en avait bien besoin. Toutefois il n'arrivait toujours pas à ouvrir les yeux, pas assez de force pour ça. Alors il laissa le sommeil prendre le dessus, dormir, juste quelques minutes.
    Là encore il ne savait pas combien de temps il s'était endormit, mais quand il ouvrit les yeux la première chose qu'il vu fut un feu. Un feu de camp. Il se releva, sa blessure lui faisait toujours mal. Il ne faut pas se leurrer, une blessure si profonde ne se soigne pas si vite. Toutefois elle était plus supportable qu'avant, tant mieux. Le démon observa les apprentis et fut rassuré en voyant qu'ils allaient bien. Il aperçut Rain, assise dans son coin. Sur le coup il n'essaya même pas d'aller la voir. Distant ? Pas vraiment, juste qu'il avait besoin de se remettre les idées en place.
    Repenser à tout ça. Ou avait-il fauté ? Il cherchait encore et encore. Peut-être qu'il aurait du fuir en prenant Rain avec lui quand elle était dans les pommes ? Au moins il n'aurait pas été blessé et aurait pu être plus résistant contre ce vieux et les yétis. Peut-être. Néanmoins il ne pouvait pas penser ainsi tout le temps, ils devaient retourner à l'académie. Puis elle arriva, se posant près de lui. Il jeta un bref coup d’œil, il lui manquait un bras. Ça lui faisait mal au cœur de se dire qu'elle avait sacrifié son bras pour lui. Ça voulait dire qu'il était faible, pas assez fort pour se protéger lui-même et protéger celle qu'il aimait. La gorge nouée, il n'osait pas ouvrir la bouche, baissant la tête. Il n'était pas fier de son coup et s'excuser n'apporterait rien, ça ne lui ramènerait pas son bras. Elle voulait lui dire quelque chose ? Elle parut hésiter et n'osait pas regarder le démon dans les yeux. Lui dire qu'il était faible et qu'il ne la méritait pas ? Ça il le savait, du moins il essayait de se faire à cette idée. Qu'elle ne voulait plus le voir après cette aventure ? Il ne dirait rien et resta silencieux, attendant la suite, une boule au ventre. Ah oui il appréhendait ce qu'elle allait dire.

    - Je suis désolée. Désolée de t'avoir entraîné dans tout ça. Si j'avais été plus prudente, on aurait pu éviter le piège et tu n'aurais pas été blessé...

    Il fut étonné. Elle, s'excuser ? C'était surprenant. Il l'observa étonné et elle ne bougea pas, observant toujours le feu de camp plus loin. Son cœur se serra à nouveau. Puis il lâcha une grande expiration, sur le coup il aurait été capable de se gifler tout seul pour vérifier si ce n'était pas un rêve, apparemment non. Sans un mot, il s'approcha un peu plus d'elle et passa son bras au niveau de ses épaules pour la serrer contre lui. C'était un peu un signe qui montrait qu'il ne lui en voulait pas. Dans le fond les deux étaient fautifs, aucun pour rattraper l'autre. Puis il approcha sa tête de la sienne pour déposer à nouveau ses lèvres sur les siennes. Ses lèvres étaient gelées, toutefois il en avait envie. Il la voulait à ses cotés. Un simple baiser sur ses lèvres, un baiser qui voulait tout dire. Non il ne lui en voulait pas et ne lui voudrait sans doute jamais, tant qu'il restait à ses cotés le reste lui importait peu. Mais il ne savait pas si c'était la même chose pour elle et savoir n'aurait pas été de refus. Il la serra dans ses bras en essayant de ne pas lui faire mal. Ils restaient ainsi un moment, un moment que le démon savourait. Puis un apprenti osa venir les déranger. Un simple regard noir suffit à le faire changer d'avis. Et ils restaient encore un peu comme ça.
    Toutefois il ne pouvait pas garder Rain dans ses bras aussi longtemps qu'il le voudrait. Alors il l'aida à se relever.

    - Bon on y va, vous avez intérêt à bien suivre comme des petits moutons sages et si y'a un soucis appelez moi et j'viendrais vous voir. D'accord ?

    Puis il marcha jusqu'à la sortie, le blizzard c'était calmé. Tant mieux. Le chemin du retour allait être long. Le démon prit Rain par la main et ce fut donc lui qui ouvrit la marche. Et voilà donc une blessée à qui il manque un bras, des apprentis et un démon blessé en route. Lev espérait vraiment rencontrer aucun soucis en chemin, sinon ils seraient dans de beaux draps.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 23
♠ Petits messages : 6528

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Unintended [PV Lev] - Sam 17 Aoû 2013 - 16:47
- Mais...

Un baiser… Rain s'était plutôt attendue à se faire froidement ignorer après ce qu'elle lui avait fait et dit, mais non. A la place, il l'avait embrassée. Après avoir laissé un silence insoutenable s'installer entre eux mais il l'avait fait. Pourtant elle l'avait rejeté, dans la grotte. Il semblait insister et cela semait le trouble dans son esprit. Allez savoir pourquoi les hommes étaient faits ainsi, en tout cas cela les rendait incompréhensibles… Cependant, même si l'envie ne manquait pas, Rain ne repoussa pas son élève. Savourer ce moment lui laissait un arrière-goût de culpabilité. Quelque part, elle avait l'impression d'avoir trahi Nance. C'était bien évidemment tout le contraire mais l'amour retournait le cerveau, des fois. Que ne ferait-elle pas pour celui qui l'avait réveillée ? Et en même temps... En même temps, ce moment partagé avec Lev avait été unique, c'était la seule chose dont elle était sûre pour le moment.

Silencieuse et passive, la jeune femme se laissa dorloter même si elle avait encore beaucoup de mal avec les contacts physiques. D'abord, elle avait jeté un regard en biais aux élèves qu'ils étaient venus secourir, comme si elle craignait leurs regards. Elle faillit même repousser une nouvelle fois Lev en dégainant l'excuse de leur relation professeur-élève mais s'en abstint au dernier moment. Mieux valait éviter d'empirer l'état du brun. Pour le moment Rain était simplement désireuse de se racheter, et elle lui devait bien la vie alors qu'elle taise sa raison pour une fois pour laisser parler son cœur. Qu'elle se taise tout court serait bien aussi pour ne pas blesser à nouveau Lev. Non, décidément, elle avait trop peur de perdre une autre personne et pour le moment elle marchait sur une ficelle.

Les bras de Lev tenaient chaud en tout cas et ce n'était pas un détail sur lequel elle cracherait par un temps pareil. Mine de rien, Rain avait tout de même perdu beaucoup de sang à cause de ses blessures et sa fièvre était toujours présente. Seulement, cette dernière étant devenue chronique, Rain ne la sentait plus tellement, comme si elle s'était habituée. En fait c'était simplement son esprit qui décidait d'oblitérer directement ce genre d'informations pour se concentrer sur l'essentiel. La jeune femme se blottit contre son élève sans un mot. Elle souhaitait faire le vide dans son esprit, pour une fois, chasser ces trente-six mille questions et se concentrer sur cette sensation de bien-être qu'elle n'avait plus ressenti depuis un bail.

Puis vint l'heure d'y aller. Parce que non, ils n'allaient pas rester indéfiniment dans le fin fond de cette montagne à se serrer dans les bras. Pourquoi ? Elle se sentait pour une fois à l'abri de tout... Même s'il lui manquait un bras et une bonne quantité de sang, elle ne s'était jamais sentie aussi en forme que maintenant. Rester ainsi jusqu'à la fin des temps n'aurait pas été de refus... seulement, cela aurait été égoïste. Car ce n'était pas ici qu'ils auraient de l'avenir. Que les élèves qu'ils avaient sauvé en auront un. Rain se releva alors, ne remarquant pas de suite que Lev lui avait pris la main. Puis son regard tomba dessus, avant de se glisser dans celui de son élève, comme si elle venait de réaliser. Que faire ? Se retirer ? D’innombrables questions noyèrent alors son esprit resté sur off jusque là. Avec les sentiments qui s'invitaient à la fête, décidément, elle ne savait plus quoi penser de cette situation. Du temps, il lui fallait du temps pour avaler la chose et mettre de l'ordre dans tout ça. Sa main se retira de celle de Lev. Elle détourna le visage, avant de presser les élèves qui semblaient avoir du mal à se remettre sur pieds.

- Dépêchons-nous avant que de nouveaux ennuis se profilent.

La carapace était revenue, mais pas pour longtemps. A peine sortie de la grotte, Rain revint sur ses pas et attrapa le bras de son élève afin de s'assurer qu'il reste près d'elle. Après tout, personne ne savait ce qui pourrait leur retomber dessus, et elle préférait ne pas répéter son erreur à peine ses excuses prononcées. Malgré ce kidnapping, son regard s'acharnait à fuir le sien, quand bien même un sourire discret s'était dessiné sur ses lèvres. L'écharpe enroulée autour du cou de Lev allait vraiment bien au démon, et pour une fois, elle se sentit déchargée d'un énorme fardeau.



Kit fait par mon Lié adoré ♥
FicheJournalThèmeAwardsGalerieDerrière l'écran ♦ Ma couleur : #D09D28

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Unintended [PV Lev]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Montagnes et forêts-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page