Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Murders in the night ? [With Lluvia]

Invité
avatar
Invité
Murders in the night ? [With Lluvia] - Ven 19 Juil 2013 - 22:18
Musique que j'ai écouté pendant rédaction

« 19 h 00 - Drague au bar»
« 22 h 29 - Réussite de la pêche d'une Alice sauvage.»

Cette Alice a des courbes harmonieuses. Elle est rousse et a des yeux pétillants. Nous sommes en soirée, je la drague avec courtoisie derrière mon comptoir. Les verres de vodka orange se suivent les un après les autres. Sourire charmeur, regard coquin, échanges malicieux. Je lui fais mon charme habituel et finit par l'avoir pour moi. Oui, nous sommes tout seuls à présent dans le bar. Je ne sais pas quel âge elle a, peut-être dans les 26, 27 ans. Un peu plus âgé que moi sans aucun doute mais tout en splendeur. Elle titube devant moi, cligne des yeux et rigole sans le vouloir. Je jubile déjà à l'avance sur ce que je vais lui faire en cette sainte soirée de pleine lune orangée. Désolé pour tout les lecteurs mais je dois me lâcher un peu. Un meurtre en bonne et dû forme comme j'en avais pas fait depuis longtemps. Vous savez, depuis ma crise avec une ancienne impératrice chinoise, je déprime fortement. Je sais plus quoi foutre de mes jours et j'en oublie même le principe du pourquoi du comment. Mais finalement, la révélation fut cette soirée où j'eus ma réponse. Tout simple, toute conne. Je suis né pour maltraiter tout êtres vivants, les martyriser, les tuer et assouvir mes pulsions de grand prédateur. Car l'homme est le plus grand de tous.

Enfin bref. Je reviens à la petite dame qui tombe presque à mes pieds. Oui, j'ai oublié de vous dire mais j'ai versé une sorte de drogue dans son verre. Un mélange somnifère divin + feuilles d'abricotiers (récupérées de Trish Ross au passage). Voilà, elle pionce et à présent, c'est au tour du "Passager noir" d'accomplir son oeuvre divine du soir. Sans me presser, je nettoie mon poste de travail et m'atèle à l'étape suivante. Les chaises sont retournées, les tables nettoyées et le comptoir astiqué. Puis mon regard vicieux observe l'endormie. Je l'attrape par les cheveux et l'a fait glisser sur quelques mètres, histoire de rigoler puis je l'a balance dehors. Je ferme le bar à clef, il doit être minuit moins le quart. Dehors, l'air est frais, l'air est bon. Je m'allume une clope, me gratte l'espèce de bracelet de merde attaché à ma cheville et je prend cette "Alice" sur mon épaule. Je tapote sur ses jolies fesses tout en tirant une latte de ma cigarette.

« Allez ma belle, on va bien s'amuser mais il faudra faire toutefois un peu de marche jusqu'au lieu intéressé..»

Le lieu ? Un temple chelou que j'ai découvert il y a peu, au gré de mes promenades nocturnes et insomniaques. Enfin bref, j'utilise un rasoir d'arcane, grande découverte de quelque temps déjà et charcute un peu son joli visage. Des gouttes de sang perlent sur le sang et trace un chemin brillant au clair de lune. Un peu à la manière du petit poucet. De toute façon, je ne crains personne, pas même ce Deus misérable. Je rigole dans l'éclat de la nuit et atteint le portail rapidement. Je passe outre et précipite le pas sans prendre la peine de regarder en arrière. Si quelqu'un venait à me suivre ? Je tuerai une deuxième personne ce soir ? Pourquoi pas, ça ne me déplairai pas ! Voilà, le temple maudit est là, bouhouhou, ça fait peur hein ? Je dépose l'endormie sur le sol et souffle un grand coup en poussant des soupirs. A force, c'est lourd quand même ! Je m'agenouille et tente de reprendre mon souffle.

« Bon, ma belle, laisse-moi souffler deux minutes. Vu ce qu'il t'attend à l'intérieur, on peut attendre encore un peu. Là-dedans, y a menottes, table de sacrifice - déjà sur place d'ailleurs - martinets, scalpels. Enfin de quoi t'amuser ! Tu verras, ahah...»

Je suis con. Je rigole à mes propres conneries...Mais bon, avec le tabac et cette marche, me fallait une petite pause. D'ici deux minutes, je serai comme un étrange fuyard, j'aurai repris ma route effrénée jusqu'à mon antre. L'antre d'un loup sans pitié.
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Lun 22 Juil 2013 - 0:33

Enregistrement en cours
Puce de secours évoluée activée


Cela faisait maintenant deux bonnes semaines que notre charmante hybride s'était retrouvée dans ce monde qui n'est encore qu'une illusion pour elle. Gentiment, elle apprenait à connaître les règles de ce lieu et ses vertus sans oublier ses odeurs. Toutefois, notre jeune femme avait encore de la peine à apprivoiser toutes ses émotions ni même d'y mettre un nom. Oui mais ... Notre apprentie avait déjà fait quelques connaissances et sa puce de secours a pu évoluer quelque peu. Bien que sa mémoire n'était pas loin, elle dormait encore. Son histoire, des bribes de son passé lui étaient revenus, mais de grosses lacunes étaient encore à déplorer.

*Tu viens Lipo, on n'a pas cours demain, on va se promener un peu !*

*...*

*Hi hi, je savais que cela te ferai plaisir, moi aussi.*
Oui, elle avait évoluée, ses pensées devenaient maintenant à la première personne, comme si elle commençait peu à peu à s'accepter, à gérer ce qu'elle était : une monstruosité ? Elle ne connaissait rien de ce monde, rien de la vie en général, sauf ce que lui avait appris son père et encore, cela était enfouis dans une cellule secrète au fin fond de son cerveau. En cette belle soirée, la jeune femme en profita pour faire une balade de reconnaissance. C'était important de savoir où l'on mettait ses pieds. D'ailleurs, ses guibolles l'emmenèrent un peu plus loin de ce qui lui était autorisé, mais après tout, qui le saurait ? En tout cas pas elle ça c'est sûr ! En même temps, c'était un peu le carnage cette Académie, à croire qu'une bombe nucléaire avait explosé juste avant son arrivée. M'enfin, d'après ce que lui avait raconté un prof, il y avait eu un coup d'éclat. Mais de là à savoir ce que cela signifiait ...

*Pas trop froid Lipo ? Tu me dis, je sais que tu as peur du noir, mais compte sur moi !*

*...*

*T'inquiète pas, on va se coucher dans pas longtemps ...*
Dans pas longtemps ? Pas si sûre que ça ... L'apprentie arriva proche d'une énorme bâtisse, l'air été frais mais cela ne dérangeait aucunement notre charmante hybride. La semi-humaine s'avança les yeux écarquillés, c'est juste magnifique ! Même si la flore semblait avoir pris possession de certaines parois, toutes ces couleurs, même sombres par cette nuit intense rendez ce lieu particulièrement intéressant. Elle devait y entrer, l'intérieur serait peut-être tout aussi beau !

▬ Ennemi détecté

Entrée dans cet endroit à vous donner normalement la chaire de poule, Lluvia balaya la grande salle, s'avançant de plus en plus, elle entendit des paroles voler jusqu'à ses oreilles. Il y avait quelqu'un. Se dirigeant à vive allure proche de cette voix, elle tendit son bras droit devant elle. Son poignet fit plusieurs tours avant d'entrer dans son bras pour en sortir son arme : mitraillette laser. Sans plus attendre, le code rouge activé, elle tira dans le tas. Malheureusement, une fois de plus, maladroite et sans grand entraînement pour le moment, elle rata sa cible : l'homme. Par contre, la femme couchée au sol reçu deux coups; un au niveau de son coup et l'autre en bas du ventre. Son arme disparut pour faire apparaître à nouveau son poignet.

"- Lluvia est vraiment désolée, elle ne voulait pas viser la femme mais vous ... Toutes mes excuses ..."

J'avoue ... La tournure des choses pouvait paraître bien déstabilisant. Pourtant, c'était ainsi. Le code rouge était activé et sa cible ne fut pas à terre. Comme la bienséance le veut, elle s'en excusa platement. Et maintenant ? Demi-tour et puis s'en vont ? Ha ha ha ha, si seulement c'était si facile. Notre naïve d'apprentie resta droite sur elle, regardant l'homme qui se tenait devant elle. Basculant légèrement sa tête sur le côté, elle enregistrait chaque particule de son corps. Elle-même portait une simple robe bleue qui épousait parfaitement ses formes généreuses comme aimait son créateur. Peut-être un fantasme était-elle après tout. Qui sait ...
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Lun 22 Juil 2013 - 18:33
Musique que j'ai écouté pendant rédaction

« Ahah.»

Ma clope se termine bien rapidement et j'étire mes membres qui subissent de douloureuses courbatures. Tout semble aller comme sur des roulettes, l'air est frais, ma clope m'a fait du bien et l'Alice future victime dors toujours d'un sommeil lourdingue. Mais soudain ! Tout bascule et mon plan parfait et démoniaque tombe à l'eau. Deux détonations tintèrent dans la nuit plus qu'avancée et des lueurs rapides et spectaculaires vinrent frapper ma victime du soir. Deux coups. Bas-ventre et au cou, réduisant le tout à un hachis sordide et dégueulasse. Pas mal mais ce que je prévoyais de faire était bien mieux et plus professionnel. Je suis dégoûté et tire une gueule de quinze mètres de long. Je tourne mon délicieux visage coléreux sur la droite et voit une demoiselle aux airs paumés et niais. Sympa comme nana, toute en splendeur et fraîche. Robe bleu accordée à ses cheveux, courbes harmonieuses, visage sympa quoiqu'un peu bizarre. Bref, je me lève et retire mes expressions de rognes spontanés afin d'arborer mon plus bel atout : Mon sourire carnassier. Elle s'excuse et j'essaie de comprendre. En fait, je m'y reprends à deux fois. Pensant qu'elle ne l'avait pas fait exprès, je suis conciliant mais quand je me répète ses paroles en tête, je capte d'un seul coup. MOI !? Enfin, elle a dit "vous", elle voulait me flinguer cette conne ? Sérieux.

« Tu te fous d'ma gueule beauté !? Tu voulais me flinguer avec ton bras chelou ? C'est sérieux ? T'es complètement timbré ou quoi ? T'as niqué mon menu de ce soir ! Merde à la fin !»

Je fronce les sourcils et montre clairement mon mécontentement. Sans déconner, pourquoi flinguer un beau mâle inconnu comme moi !? Je regarde le cadavre dégoulinant de sangs par terre d'un air hautain et pourtant désespéré. Désolé Dexter, ce n'est pas ce soir que je ferai comme toi, ô illustre criminel de la télé. Bon que faire ? Demander une compensation ? Qu'elle me file le bas de son corps pour ce soir ? Ou alors qu'elle prenne quelques coups de scalpel sur le corps ? Je veux être dédommagé. Oui, dédommagé. Je me rapproche donc d'elle d'un air sinistrement, sinistre et lui tint un langage discourtois.

« Bon, petite conne, tu m'expliques ce que tu viens foutre là ? T'as beau t'être excusé, je digère pas ça !»

A ce moment, je me saisis de la chevelure rouquine et soulève le tout. La tête tient à un fil si je peux me permettre de dire ça. Le corps pendouille à l'artère et la tête reste fermé. La chevelure tendue à l'extrême a du mal à supporter le poids de tout le reste et finit par se décrocher dans un petit crac sadique. Je regarde la tête tenu par ma main et fronce encore plus mes sourcils.

« Alors !? Tu me donnes quoi en compensation ? Tu sais que j'ai préparé tout un bordel à l'intérieur de ce temple moisi ? Ils ont pas intérêts à prendre la poussière sinon, tu risques de prendre cher !»

Pas content. Pas content du tout. Je croise les bras et attends fermement une réponse de cette nana venue spontanément de nulle part. Oui, de nulle part, vraiment. Et qu'est-ce qu'elle fout ici, à se promener dans une petite tenue légère ? Autant moi, j'ai mes raisons, je suis louche, bizarre, beau et je comptais tuer mais elle !? Elle aura intérêt à répondre...
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Sam 27 Juil 2013 - 23:49

Enregistrement en cours
Puce de secours évoluée activée


Une chose était claire, l'inconnu n'était pas très content de l'acte que venait de faire notre hybride. Par contre, celle-ci ne comprenait pas pourquoi. Il voulait sûrement la tuer non ? Bah voilà qui est fait, pourquoi fait-il autant de boucan alors ? Ha la la, tant de chose encore à apprendre ... L'apprentie regardait la scène devant elle sans broncher un sourcil. Même la vue du corps de la jeune femme qui s'était retirée de sa tête sous le poids de celui-ci ne la faisait bouger. Après tout, ce n'est qu'un amas de chair sans vie relié à des muscles et os. Pourquoi donc faire un si grand foin ?

*Lipo, tu comprends quelque chose ?*

*...*

*... Moi non plus ... J'ai du faire quelque chose de mal ...*
L'intrus ne cessait de brailler des mots à la chaîne qui n'avaient pas vraiment de sens aux oreilles de notre semi-humaine. Basculant parfois la tête d'un côté, puis de l'autre, elle attendit que celui-ci termine son brouhaha pour prendre enfin parole.

"- Tu as faim ?"

N'attendant pas vraiment la réponse, elle décroisa ses mains et avança délicatement vers sa victime duquel le sang coulait encore. S'abaissant délicatement, elle sortit une nouvelle fois son arme pour déchirer un bout de bras de la rousse. Remettant son poignet en place, Lluvia mordit un bon morceau de cette chaire tiède. La bouche pleine de sang, elle regarda à nouveau ce pauvre fou qui se tenait devant elle.

"- C'est très bon tu sais, Lluvia n'a pas gâché ton menu !"

Souriant, le liquide vermillon coulant sur le coin de sa lèvre, elle se délecta de chaque particule du bout de sa langue. Un délice. En même temps, ce bon goût de fer elle connaissait. Mais il va sans dire que ce n'était sûrement pas ce que l'inconnu cherchait. Consciente tout de même que notre apprentie n'avait trouvé le problème de son acte. elle reprit une nouvelle fois parole.

"- Lluvia s'excuse encore pour son acte, punissez-là sans scrupule ... !"

Alliant son geste à la parole, la jeune femme baissa son regard et son visage regardant ses pieds, les mains devant elle posés sur sa robe comme si on voulait lui passer les menottes. Une bretelle de sa robe tomba sur son épaule droite offrant ainsi son cou à son hôte ...
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Ven 2 Aoû 2013 - 22:24
Musique que j'ai écouté pendant rédaction

« - Lluvia s'excuse encore pour son acte, punissez-là sans scrupule ... !»

Whhhaaat the fuckk !? Elle se fout sérieusement de moi là ou quoi ? Punissez-là sans scrupule ? A croire que celle qui dicte ses pensées et ses gestes veut que je la pénètre avec un bon gourdin. Que faire ? J'ai l'air un peu con là à rester devant elle en oubliant presque ce qu'elle fit auparavant. Bouffer du cadavre...Ca, c'est un truc que je faisais quand j'avais 20 ans ! Sérieusement, il y a bien mieux à faire avec un...hum...cadavre. Oui foutre les boules à des élèves en le plaquant dans une armoire bien sur ! Vous pensiez à quoi ? J'ai jamais testé la nécrophilie ! La zoophilie, ouaip ! Une fois avec une petite biquette mais pas avec les cadavres. Je suis phobique des parasites alors je voudrai pas choper une MSTPM comprenez "Maladie Sexuellement Transmissible Post-Mortem". Ce sera pas cool pour ma b**e n'est-ce pas ? Enfin bref, ça ne résous pas mon soucis avec ma petite fête de ce soir. Alors qu'est-ce que je branle ? Je m'avance vers elle et lève une main vers l'un de ses seins. Quelques doigts s'en saisissent et tripotent un peu avant de se retirer.

« Bon, bon, bon, c'est pas mal. Mais comme t'es chelou, je sais franchement pas quoi faire. Tu m'offres d'autres d'options pour que je puisse me concentrer alors tu sais ce que tu vas faire ? Me suivre à l'intérieur de ce temple maudit en prenant des poses aguicheuses, histoire que je puisse trouver un truc à te faire  en contre-partie de ce que tu as fait.»

Je fais une pause. Reprendre la respiration après une longue tirade est un passage obligé. Je me frotte à nouveau le menton et la reluque de haut en bas, surtout de bas. Je me dirige de nouveau vers l'entrée et passe le bord obscur. Mes seuls pupilles rougeâtres se reflètent au clair de lune et je reprend mon discours à l'égard de cette étrange personne à tendance masochiste.

« Donc je vais te faire la visite, tu vas voir mon antre et tout ce que j'avais putain de préparer pour cette Alice de mes deux. Et qui sait, tu prendras peut-être un gourdin ou un équarteur, ou les deux vu que tu me sembles bien chelou, poulette. D'ailleurs, ton bras, c'est quoi ? Un outil multi-fonction ? T'es "une" robot-mixeur" ? Je suis sur que t'as la fonction vibro là-dessus...Allez, magnes-toi de m'écouter sinon, je devrais user de mes talents divins et crois-moi, je suis l'un des plus puissants de l'académie et au top 3 des plus dangereux.»

Mon regard se détourne d'elle et mon corps prend la route de ma petite cachette de sadique en puissance. A l'aide de mon pouvoir intitulé "Arcanes" par cette statue qui sent encore mon urine, j'illumine les pans de murs à l'aide d'un "faux" briquet. Certes, c'est une pale lumière mais c'est mieux que rien. Je me retourne de temps en temps pour voir si elle se souvient encore de ce que je lui ai dit. Espérons qu'elle n'ait pas la mémoire d'un poisson rouge...Je trépigne d'impatience à cause de mes connes d'idées, je suis con...L'attacher et l'écarteler seront l'une de mes priorités tiens.Espérons que ce soit une fille aussi docile que...que, que je sais plus qui merde. Bon bah tant pis.
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Dim 4 Aoû 2013 - 2:11

Enregistrement en cours
Puce de secours évoluée activée


Hannnnnnnnn, mais qu'est-ce qu'il était encore en train de baragouiner ? Qu'est-ce qu'il était en train de faire ? Ha la la ... Quelle réaction à avoir dans ces moments ? Son regard est bizarre pourtant ... Il a l'air marrant ce gars là ! Bon, je vous l'accorde, un homme, une femme semi-robot, paumés dans un temple soit-disant maudit (du coup, on se demande par qui) se tenaient l'un en face de l'autre. Et ... Je vous le donne en mille ... La limite a été dépassée ! Nonnnnnnnnnn !!! Non ? Bheu, on s'en fout royalement après tout, notre petite Lluvia d'amour ne savait même pas faire la différence entre une pomme et une pastèque, alors de là à dire que leur échange n'était pas dans les règles de l'art c'était vite dit.

*Lipo, pourquoi il me pointe et me touche comme ça ?*

*...*

*Tu as raison, ce doit être pour jouer, hi hi*
Aussi naïve qu'une pomme de terre se faisant éplucher à coup d'ongles, notre femme du futur se laissa faire, toujours les mains jointes devant elle penchant la tête sur le côté et souriant bêtement. Bon, sa composition n'était pas non plus à cent pour cent de chair mais l'émotion grimpait tout de même sans qu'elle ne se rende compte et ses joues se mirent à rougir. Oula la la ... M'enfin, le bonhomme continuait dans sa lancée, purée, on ne pouvait pas l'arrêter celui-là, surtout que ce n'était absolument pas compréhensible pour la petite cervelle de la donzelle mais en plus, il déblatérait le tout comme s'il crachait dans sa soupe. Bref, continuons à sourire cela valait mieux, fermons même les yeux pour que l'effet soit plus dense !

*Mais ... Mais ... Pourquoi il part ?*

*...*

*Ok, on va le suivre !*
Ouvrant l'oeil gauche, la fillette dans un corps de femme fatale, vu l'homme s'enfoncer (!) de plus en plus dans le temple, frustrée qu'il la laissa là, elle courut pour se retrouver à sa hauteur et marcha dans son rythme. Les mains jointes derrière son dos, elle souriait toujours en avançant. On pouvait même voir parfois des petits pas chassés, que c'est mignon. Enfin mignon ... J'avoue, elle n'a pas écouté un traître mot du curieux personnage et alla droit au mur ! Mouais, en fait, à voir qui sera vraiment le persécuteur dans l'histoire ...

"- Vous emmenez Lluvia en balade ? Hi hi, c'est gentil, mais on ne prend pas le cadavre avec ? Il y a beaucoup de jeux que toi et Lluvia pourraient faire tu sais. En fait, tu t'appelles comment ?"

Ha la la ... Cette fougueuse jeunesse ... On aimerait toujours y baigner dans cette eau rempli de bisounours, de poney jaune fluo et que sais-je. Dans tous les cas, l'apprentie était prête à s'amuser ! Vous pensiez la torturer ? Que nenni !
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Lun 5 Aoû 2013 - 9:35
Je viens de lire « Vous pensiez la torturer » et j'en rigole. Bien évidemment que je vais la torturer la petite Lluvia, on ne cherche pas d'embrouille au psychopathe qu'est Macky sans prendre cher. Et là, moi, macky, je suis sérieusement remonté et plein d'idées. Tranquillement, je marchais dans les couloirs sombres et pourtant tamisés. De temps en temps, je me retournais pour voir si cette conne de chienne avait écoutée mes ordres et pas de bol, elle n'en fit rien du tout. Elle sont où les pauses perverses et aguicheuses !? Bordel de merde ! Je n'aime pas qu'on me fasse tourner en bourrique comme ça. Je vais la fouetter, la pénétrer, la trucider jusqu'à mort s'en suive ! Mince, j'raconte encore une connerie, elle finira crevée de toute façon. Si c'est une nouvelle, tant pis, elle n'aura pas goûté à toute les joies que cette foutue académie pouvait offrir.

« Bon, bon, bon »

J'accélère vers elle et la gronde, poussant fort la gueulante et postillonnant plein sur sa gueule. Mes gestes s'affublent d'une vigueur incroyable et finissent par se poser encore une fois sur la meuf en question.

« Elles sont où mes poses aguicheuses là !? Bordel, t'as pas d'oreilles ou quoi pour entendre ? A moins que tu ne comprennes pas le langage Mackynesque ? Tu veux que je te montre c'est quoi des pauses sexy et salaces ? »

Je relâche la pression et souffle un coup. Clope à la rescousse dans ces couloirs humides comme une nymphomane devant de beaux sexes dressés devant elle, je tire trois quatre latte d'affilés. Ma tête se relève vers le ciel, dépité et complètement stone. Bon, tant pis pour elle. Je lui fis mollement le signe de me suivre, ah mince, j'ai oublié de répliquer à son propos.

« On s'en branle du cadavre, t'as niquer mes plans alors tant pis, elle se fera bouffée par les asticots pour la peine. Et pour les jeux qu'on pourrait faire, bien sur que je sais qu'on peut en faire pas mal, t'es une femme, je suis un homme bien battit alors bon, c'est sur que ça peut ouvrir pas mal de possibilité...abrutie. Pour mon prénom, tu veux savoir comment je m'appelle ? Saches que je me nomme...Arkles. Juste Arkles veux-tu, je n'ai pas de nom. Pas pour toi ma petite, je te connais pas assez et t'es que mon morceau de viande du soir... »

J'en rigole mentalement de mes conneries. Et hop ! Voilà encore un mytho discrètement dissimulé. D'ailleurs d'où venait mon inspiration pour ce « pseudo » ? Je ne sais pas, une idée qui me passait par la tête, pas grave, elle le gobera bien goulûment celle-là. C'était à mon tour de poser quelques questions !

« Et toi, jeune imbécile de vierge ? »

Oui, je l'ai harcelé vous avez vu !? La porte de ma salle approchait et déjà la vision de son corps martyrisé se profilait dans mon esprit. Ah, douce terreur que je peux infliger à mes victimes...J'ai hâte, très hâte même !

Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Sam 10 Aoû 2013 - 3:12

Enregistrement en cours
Puce de secours évoluée niveau II activée


Que dire, que dire ... N'importe qui dans une telle situation savait qu'il fallait fuir, rebrousser son chemin, ne pas accepter les bonbons d'un inconnu. Pourtant, la semi-robot suivait cet homme, le sourire aux lèvres, les yeux à demi fermés tentant de comprendre ce langage bien lourd. Et ... Elle y arriva ! Sa puce était en train de se familiariser avec les propos de l'intrus trouvant enfin un certain sens à ses paroles. Mais quand son protagoniste lui posait des questions, c'était quand même encore le flou total il fallait l'avouer ...

*De quelles pauses il s'agit ? On peut faire une pause ?*

*...*

*Han, tu crois qu'il parle de pose ? Mais sexy et salace ça veut dire quoi ?*
Un peu dépourvue, elle continuait à sourire bêtement, pour changer vous me direz, et suivi l'homme qui semblait s'exciter de plus en plus. Quelle pile celui-là ! En fait, l'apprentie était aussi intéressant qu'un cul de chaise ... Ouais bon, il fallait lui laisser le temps de prendre ses marques d'enregistrer le tout et bla et bla, mais bon, de là à suivre comme un chien chien ... D'ailleurs, même quand l'étranger s'approcha de très près, lui crachant dessus, elle ne fit rien mise, les mains toujours jointes devant elle au niveau de son bassin, penchant quelque peu la tête pour décrypter ce geste ... De courtoisie ?

*Hi hi, il nous aime déjà, il nous répond !*

*...*

*Oui je sais mon Lipo, tu resteras toujours mon confident !*
L'homme avait fini de faire son monologue terminant à nouveau par une question qui ne semblait pas vraiment une. Trop de mots incompréhensibles et aucun dictionnaire à l'horizon, donc bon, on fera avec. Au moins, il avait donné son nom, même si celui-ci semblait tout droit tiré d'un vieux bouquin de mythologie ou de rps trop fréquents avec une dénommée Kym, notre chère et tendre jeune donzelle n'en savait rien et c'était peut-être mieux ainsi ...

"- Lluvia est enchantée de faire ta connaissance, Arklès. Lluvia se nomme ... Lluvia, hi hi. D'ailleurs, Lluvia veut bien que vous lui montrer ce que veux dire sexy et salace, elle veut savoir !"

Oui, j'avais oublié de vous dire, en plus d'être naïve à souhait, elle était très très très curieuse, s'en était presque maladif ... En même temps, on pouvait comprendre venant d'une personne qui était née que récemment dans le corps d'une femme ...
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Dim 11 Aoû 2013 - 15:02
Ma clope tendait sur la fin, tout doucement. Dommage...avec cette excitation grandissante, j'aurai bien voulu m'en saisir une deuxième mais la porte était au bout de mes bras. Je l'a regardais toujours et mordillait la lèvre en y pensant, toujours en pensant à son corps sur la table. Et là, comme pour casser tout mon trips, elle me balança platement quelques bouts de mots à la con. Hi Hi, Ah, ah, oh oh, qu'elle m'énerve à pousser des cris façon petites filles des finals fantasy ! Bordel, je lui coudrais sa bouche une fois sur la table. Toutefois, je réponds, strict et sévère à sa demande. Elle me retournait carrément ma demande en fait. Limite je devais lui montrer ma teub, en prenant des poses sexy. Ah là là, qu'est-ce que je dois pas faire pour soulager mes envies lugubres. Index placé devant moi, regard méchant mais sourire diaboliquement charmant, je lui répond :

« Bon, bon, bon, je vais t'apprendre ce que sont des poses sexy. Les poses servent à chauffer un peu le monsieur que je suis, tu vois ? Tiens, je vais te faire quelques exemples et après on passera de "l'autre coté" sans faire de jeux de mots foireux.  »

A cet index ma main se baisse et saisit le bord du sombre débardeur. Lentement, je relève celui-ci pour faire apparaître de divins abdominaux bien taillés. Je me rapproche alors de la catin chelou et me frotte légèrement contre elle puis je recule d'un bon mètre. J'enlève mon dessus et contracte délicatement chacun de mes muscles. Puis ma main va vers le bas et baisse que légèrement encore une fois, mon jean. Juste le temps de laisser entrevoir ma petite toison que je remet tout en place. Voilà, la démonstration est terminée ! Je me retournais donc vers la porte et tenais d'une main ferme la poignée.

« Tu as captée maintenant ce que sont des poses sexy ? J'espère bien. Sinon, je te ferai du mal à un point inimaginable. A présent, allons dans ma pièce fétiche et n'hésites pas à me dire si tout les instruments te plaisent vu que tu vas en être la victime.  »

Et j'espère qu'elle en sera surprise vu tout ce que j'y ai mis dedans ! Ne vous inquiétez pas, je serai cool et je vous ferai tout une liste de ce qu'il y a, concise et claire. La porte lourde s'ouvre dans un grincement et dévoile son contenu. Comme une caverne d'ali baba, il y a des trésors partout. Aux murs sont affichés plusieurs jouets pervers allant des doubles vibromasseurs jusqu'aux menottes ou barre de tensions, voir aussi du lubrifiant. Des cordes sont aussi lassés à des crochets, pour les trips SM mais passons au mur le plus intéressant. Le mur de gauche où tout mes outils de psychopathes brillent de mille feux. Un scalpel, un couteau, un hachoir, un sac plastique, une scie électrique, du scotch et tant d'autres choses toute plus intéressantes les unes que les autres.

« J'ai mis pas mal de temps à récolter tout ça en plus mais voilà ma pièce sacrée ! Le mur de gauche, j'ai tout récupérer de quelques pièces de l'académie mais sinon, les autres plus torrides viennent du monde des humains, lors de mon premier "examen" où je devais massacrer un maire véreux. Maintenant, admire et ensuite fais-moi mes poses sexy. »
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Dim 11 Aoû 2013 - 20:38

Enregistrement en cours
Puce de secours évoluée niveau II activée


Hé hé, on pouvait clairement sentir l'impatience de l'excité pervers qui se trouvait en face de notre mignonne pucelle. Mais étonnamment, pour la narratrice du moins, l'homme lui montra ce qu'était une pose sexy !! Le mec devait vraiment avoir envie de passer du bon temps pour se ridiculiser à ce point. Notre hybride regardait ses mouvements avec grande attention pour décrypter ce langage ... Comment dire ... Corporel ! Sa tête se pencha de l'autre côté, les mains toujours jointes à la hauteur de son bassin, elle continuait d'écouter son compagnon de fortune.

*Il est très intéressant, tu trouves pas Lipo ?*

*...*

*Vi, moi aussi je veux jouer !*
Elle avait donc compris, l'étranger attendait d'elle qu'elle se trémousse en se déshabillant. L'apprentie le suivit à l'intérieur de son repaire. Les yeux totalement écarquillés, elle ne put s'empêcher de laisser échapper un cri d'admiration en voyant tous ces objets. Le garçon pouvait sans autre parler, Lluvia était bien trop intéressée par les choses qui brillaient partout. Telle une puce, elle sautillait à l'intérieur touchant et prenant les ustensiles pour les sentir, les secouer, les taper contre le mur afin de comprendre à quoi ils pouvaient servir.

*Hu hu, c'est marrant, celui-là il fait du bruit et ta vu comme il bouge !*

*...*

*Hoooo je veux jouer !*
Tenant dans la main ce qu'on pourrait qualifier d'un vibromasseur à deux têtes rotatives extrêmes, bien entendu en marche, la fillette se retourna vers l'inconnu qui avait enfin terminé son monologue et s'approcha de lui, la chose en main.

"- Ho vi, Lluvia est si contente, Lluvia veut jouer ! C'est magnifique ici !"

Sa main droite toujours prise par l'objet insolite, la jeune femme prit des poses comme demandés, elle descendit l'une de ses bretelles, fit une duck face de malade avant de frotter son ventre contre le mur froid de la pièce. Ha oui, elle n'oubliait pas de remonter sa robe, montrant ses fesses et le bas de son dos. Bien entendu, semi-hybride comme elle est, elle n'avait pas besoin de sous-vêtement. Tournant sa tête sur le côté pour voir son camarade, elle lui souriait espérant satisfaire sa question.
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Dim 11 Aoû 2013 - 22:12
Bon bah et bien...maintenant au boulot hein ? Oh oui, mon macky, tu as du bon pain sur la planche avec cette cruche. En effet, lorsque nous sommes entrés, elle avait criée. Limite elle jouissait de voir des pans de murs entier de dépravations, de schizophrénie et d'objets dangereux. Je l'a mate entrain de faire son petit tour tranquille autour de la table qui était placée juste au milieu de la salle. D'un coup de doigt sur l'intérieur, j'allumais la lumière centrale qui illuminait bien correctement la table en acier inoxydable. Elle saute sur place, serait-elle tout aussi excitée que je le suis ? Oh my god ! Elle a saisit d'elle même un gros vibro à deux têtes. Une pour la chatte, une autre pour l'anus. J'y crois pas...c'est une putain de provocation qu'elle me fait encore là ? Elle se retourne et vint près de moi et là...là ! Quel instant de purs bonheurs ! Elle prend enfin les poses avec le petit bijoux dans les mains. Elle se frotte contre le mur, remonte de ses doigts la robe, me montrant ses fesses qui mériteraient bien quelques claques. Je ne résiste plus.



« Et bien, maintenant tu vas pouvoir jouer ma belle victime. »



« J'espère que tu regrettes de m'être tombée dessus ! A faire ta niaise tout du long, prépares-toi car cette nuit, tu finiras en rondelles. »

J'enfonce mon jouet d'un seul coup. Je range mon sexe pour plus tard. Le son de l'objet résonne dans la salle, bien enfoncé en elle. Et là, je la tire par les cheveux et la balance sur la table, prenant bien appui, lui tirant bien correctement. Ensuite, je mets mon plan à exécution car oui, j'avais prévu de faire quelque chose d'inédit pour une fois ! Me concentrant fermement, fermant à demis-clos mes yeux, je fis apparaître un autre moi. Oui, un clone. Mademoiselle veux jouer ? Et bien, nous allons jouer. A trois voir plus si ça l'intéresse.
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Lun 12 Aoû 2013 - 3:57

Enregistrement en cours
Puce de secours évoluée niveau III activée


C'était comme dans un rêve, notre charmante hybride s'était enfin fait un ami avec qui jouer pour de vrai. Même si elle ne comprenait pas très bien le pourquoi du comment, elle était heureuse. Dans sa pose aguicheuse, l'homme s'invita à la fête, se dévoilant pour se poser chaudement entre les fesses de sa victime. Tirée par les cheveux, elle fut retournée d'une traite, l'objet qu'elle possédait en main, volé par son partenaire. Là il fallait l'avouer, elle faisait la moue. Toutefois, ce fut de courte durée quand elle vit son copain frotter la chose contre elle descendant le long de son nombril pour venir s'enfoncer vulgairement entre ses lèvres inférieures encore vierges. Elle pencha la tête, souriant amusée par ce moment totalement anodin pour elle et regardait attentivement le visage se crisper du curieux personnage.


*Hi hi, je ne connaissais pas ce jeux, ça a l'air sympa !*

*...*

*Tu as raison, faut aussi qu'il en profite un peu.*

Bien entendu, comme une bonne fifille, elle se laissa faire, attirée comme une sauvageonne sur la table en acier froid, les jambes écartées, toujours le vibromasseurs au fond d'elle, l'apprentie regardait l'étranger se ... Dédoubler ? What the schnitzel the fuck ? Woot ! Les yeux écarquillées, excitée comme pas possible à l'idée d'avoir une nouvelle personne qui se joignait à cette joyeuse sauterie, qui n'était autre qu'un jeu pour elle, la fillette ne put se retenir !

"- Ouiiiiiii, jouons tous ensemble ! Bouche tous les trous de Lluvia hi hi, et oublie pas, tu as promis de la punir !"

Profitant de sa semi-liberté, elle sortit la chose qui se cognait contre ses parois froide pour la regarder en action. Elle l'approcha de sa bouche pour en goûter le contenu. Humm, bizarre. Aucune odeur, aucun fluide. Puis, regardant autour d'elle, certaines pensées lui passaient par la tête. Et si elle pourrait être attachée dans les airs, les jambes totalement écartées et son protagoniste qui jouerait à lui mettre des trucs depuis le bas ? Fin bref, elle ne savait pas trop ce que ça voulait dire. Dans tous les cas, vu que tout ce beau monde était à moitié à poil, autant retirer le superflu ! Posant le godemiché sur le côté de la table, la jeune femme retira sa robe bleue faisant ainsi apparaître sa forte poitrine rebondie au bout des seins pointus comme des obus. Reprenant son jouet, elle le remit en route enfonçant cette fois-ci les deux têtes dans le même trou, en même temps, elle ne savait pas trop comment ça fonctionnait. Mais étonnement, pour une pucelle de premier choix, même si ça glissait plus que mal entre ses cuisses, une chose est sûre, c'est que le chemin pouvait accueillir encore du monde dans cette orifice !

"- Bien alors, vous ne venez pas jouer avec Lluvia ?"
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Lun 12 Aoû 2013 - 21:29
Quelle sal*pe ! Non mais j'hallucine comme elle m'excite, comme elle m'allume. Déjà un Macky, ça devait les effrayer au plus haut point mais un deuxième, normalement, elle aurait dû directe prendre la fuite. Mais au lieu de ça, elle fait sa grosse nymphomane en enlevant son t-shirt, en me faisant des déclarations plus qu'enflammées. Okay ma poulette, tu veux te faire défoncer, tu vas y être. Elle me rappelle que je dois la punir mais être à moitié couchée sur une table froide, n'est-ce pas déjà une sorte de punition ? Et non ! Car elle s'enfonce le god à deux têtes dans le même trou...Celui où les lèvres devaient déjà bien être humides. Fallait que j'y aille faire un tour !

« Okay. Je suis tombé sur une folle, nymphomane par dessus le tout ! Mais t'inquiètes ma belle, tu auras la punition que j'avais déjà prévu depuis mon bar. Si ce n'est pas cette Alice qui prendra, ce sera toi ! Et je vois que tu es déjà enjouée à te faire prendre...Espèce de crétine de premier choix !  »


Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Mar 13 Aoû 2013 - 0:27

Enregistrement en cours
Puce de secours évoluée niveau II activée


On ne pouvait dire que l'homme se privait pas de ce petit plaisir de voir sa dulcinée se faire humiliée de la sorte. En plus, celle-ci adorait ça et rigolait prenant le tout pour un jeu, et quel jeu ... Vu le regard de l'inconnu, il n'en était plus qu'excité, il baragouinait encore des choses sans grand sens pour notre apprentie avant qu'elle ne se fasse attachée comme une mal-propre au bout du corde, lévitant à quelques centimètres de la table froid. Le sosie de son ami s'invita à la petite fête, retirant ce qui lui servait d'habit pour venir s'infiltrer entre les lèvres inférieures charnues et accueillantes de la fillette. Pour une personne normale, cela aurait déjà fait bien trop. Pourtant, elle en redemandait encore. L'élasticité de sa peau en était sûrement pour quelque chose, mais si on le voulait, un autre dard bien vibrant aurait pu s'y glisser.

*Hi hi, je m'amuse comme une folle !*

*...*

*Toi aussi, je veux voir ce qu'il a d'autre comme jouet !*
Ecartant les bras dans les airs, comme pour faire l'avion, elle regardait son protagoniste s'approcher d'elle marmonnant quelque chose à son compère. Souriant, elle posait ses yeux attentivement sur le pantalon qu'il était en train de retirer. La langue dehors, ses yeux étaient en admiration sur la bosse de son boxer. Qu'est-ce que c'était ? Pour jouer ? Ho ouiiiiiiiiiiiiiiiii !

"- Regarde, Lluvia vole !"

C'était bien clair qu'elle n'avait absolument pas compris l'enjeux du moment et après tout ? On s'en foutait totalement ! Ils parlaient tout de deux de mouille. Mais qu'est-ce que cela voulait-il bien dire ? L'hybride avait peut-être trouvé une solution, elle se concentra, ses joues se mirent à gonfler et à virer au bleus avant qu'un bruit dérangeant n'interviennent ... Prout

"- Oups, hi hi, pardon !"

Reprenant là où elle en était restée, ses seins, déjà gros comme des pastèques, se mirent à gonfler encore plus. La magie n'en était rien. L'apprentie déplaçait simplement les composants de son corps à cet endroit pour les rendre encore plus disproportionné comme lui avait montré son créateur. Ses mamelons devaient être encore plus gros que la tête de l'étranger en face, sans compter sur ses tétons rebondis pointus qui perlait ... Perlait ? A force de se concentrer, elle avait laissé échappé son fluide au bout de ses gros seins qui gouttaient. Ce n'était autre que de l'huile. En même temps, même si son corps n'était pas composé totalement de chaire, on pouvait très bien voir que celui-ci aimait ce supplice et s'excitait à fond.

"- Alors, tu aimes ? Attend, Lluvia va te cracher dessus si tu veux encore plus de mouille."

L'effet escompté n'arriva pas vraiment, le fluide s'invita au niveau de son ventre le faisant gonfler et sa vessie s'est vue se faire compressé. Retenant de toutes ses forces cette envie soudaine, la jeune femme lâcha prise et laissa se déverser l'urine le long de ses cuisses. Fiou, quel soulagement ! Mais son ventre était toujours bien gonflé et le surplus de flux en elle ne demandait qu'à sortir par tous les orifices !
Invité
avatar
Invité
Re: Murders in the night ? [With Lluvia] - Ven 16 Aoû 2013 - 22:48
Musique que j'ai écouté pendant rédaction

Arrêtons les conneries et passons aux choses...sérieuses.

J'en avais vu des choses. Et j'en avais fait des vertes et des pas mûres mais là. Stop les conneries, passons aux choses sérieuses : Un meurtre. A gonfler, à pisser, à péter comme ça, ça m'a carrément couper la chic. Propre et net. Bientôt elle irait déféquer sur ma belle table en inox cette conne ! Trop c'est trop. Je l'a regardais d'un noir féroce et d'un rictus soudain de mépris et assoiffé de sangs. Je me saisis alors d'un couteau à long manche et avec des gestes vifs et chirurgicales, je coupais les liens qui semblaient l'étouffer. Pas de bol pour elle, elle retomba lourdement sur la table où sa satanée pisse gouttait peu à peu sur le sol même. Ca t'apprendrai, espèce de...folle ? Non ! C'est moi le Dieu de la folie, personne d'autres. Ce n'est qu'une traînée qui passait - on ne sait pourquoi par ici - par là. Elle mérite le châtiment le plus rude, gore et sournois que l'on puisse faire. Finalement, mon sourire revint peu à peu tandis que je regardais mon reflet dans la lame froide du couteau.

« Donc comme ça, t'aimes bien les trucs dégueulasses, hein ? On va passer à quelque chose différent. Je vais te coucher sur la table et serrer les liens, que tu peux voir à chaque coins de la table. »

Je ne m'occupe même si elle est d'accord ou non. Je la plaque contre la table et attache mains et chevilles avec les sangles en cuirs épais. Jambes écartés, bras de même, le vibro toujours bien enfoncé en elle. Je l'a regarde un moment avant de me tourner vers un établis dans un coin sombre. J'en ressors un appareil photo (ne me demandez pas où je l'ai eu, ça ne vous regarde pas.). Lentement, je lève l'appareil, ajuste l'objectif et cadre la table avec cette chienne attachée.

« Allez, tu vas me faire un joli sourire pour la photo, ça me fera un bon souvenir de toi et de ton corps. Dis "cheese" !»

Une pression. Un flash, un clac et hop, l'appareil photo avait saisi cet instant et l'avais immortaliser. Peut-être devrais-prendre l'habitude de prendre en photos mes victimes non ? Vous ne trouvez pas ça sympathique ? C'est ce que ferai un vrai psychopathe non ? Si ? Non. Et puis merde. Je repose l'appareil et me place devant les murs d'armes blanches en tout genre. Index sur les lèvres, je réfléchis - lentement, j'ai tout mon temps - sur le choix de la lame qui dépècera sa petite peau. Je passerai aussi sur son amas de graisses en gros, au moins, sa taille de bonnet diminuera et elle n'aura plus de douleurs au dos.

« Bon, alors, tu as un choix de prédilection dans les armes qu'on a là ? T'arrives à voir le mur d'en face ou t'es trop excitée pour comprendre ce qui se passe ? Dis-voir, scalpel, couteau ou machette ? Tu en penses quoi ? »
 

Murders in the night ? [With Lluvia]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Temple maudit-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page