Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Nature et Sacrifice [Pv Rain]

Invité
avatar
Invité
Nature et Sacrifice [Pv Rain] - Jeu 18 Juil 2013 - 16:24
La Nature exigeait-elle des sacrifices ? Ou la nature devait-elle être sacrifiée ?

Depuis ma mission avec Abygail, je me sentais différente. J’étais là, devant le miroir de ma salle de bain, en sous vêtements, laissant couler l’eau du robinet sans m’en servir pour autant. Je l’avais ouvert pour me rafraîchir le visage vu que je n’arrivais pas à dormir à cause de ma transpiration dû à mes cauchemars. Des rêves où la mort m’enveloppait, où tous ceux qui m’étaient chers avaient perdu la vie. En me regardant dans la glace, je me demandais qui je voyais réellement. Etais-je vraiment comme je pensais être ? Ou alors, le véritable moi s’était réveillée durant la mission, me remémorant des paroles des Renégats comme Isanagi Tensho, Kym Mass, Garen ou encore Hango truc ferraille. Leurs dires étaient, dans mon esprit, la pure vérité. Les humains ne pensaient qu’à leur orgueil, détruisaient la nature juste pour le pouvoir. Cependant, ils faisaient des erreurs et tentaient de se racheter au fil du temps. On faisait tous partis de ces humains ingrats faisant tout pour survivre. Et on était bien placé pour savoir et comprendre leurs comportements. Je protégerais l’humanité et la Deus Academia, peu importait les moyens. Serrant mes poings, je jurais de protéger les innocents. Cependant, tout au fond de moi, l’envie de meurtre était trop forte. Que devais-je faire....

Tuer, tout simplement.

Je fus surprise. C’était ma voix sans que je parlais. Étrange sensation. Je pensais que cela venait de mon imagination, mais non. Je me regardais dans le miroir et je me voyais différemment. Alors que j’avais l’oeil écarquillé, mon reflet me montrait, en effet, ma personne, mais avec un regard sadique et l’oeil remplie d’envie de meurtre. Etait-ce moi ? J’étais tellement sous le choc que j’avais reculé de deux pas. L’autre moi continuais à m’adresser la parole, avec un ton narcissique :

Cette envie de tuer te tourmente, n’est-ce pas ? Pourquoi résister ? C’est ta vrai nature, après tout. Détruire. Tu es celle qui juge qui doit être punie, qui fait souffrir la nature. Mais, tu sais déjà qui, n’est-ce pas ?

Je détruisais le miroir avec un coup de poing, ne supportant plus les paroles de l’autre moi. Je ne pouvais le supporter car elle avait raison. Ma main coulait du sang à cause des débris de la glace. J’avais du mal à respirer. J’avais du mal à retenir toute cette envie de violence en moi. Je mettais l’autre main sur mon visage par réflexe, comme si cela allait m’aider à contenir toute cette envie de destruction. Je me nettoyais le visage et sortit de la pièce. J’étais maintenant dans ma chambre, regardant mon colocataire, Ritsu, dormir profondément. Un garçon hanté par un démon. Je n’imaginais même pas ce qu’il devait endurer. Tous les jours, il devait se battre dans son for intérieur contre une chose qu’il lui était inconnu. “Et puis d’ailleurs tiens, je te le promets moi aussi, je vais t’aider à… aller bien !“ C’était ces mots. Cependant, il ne pouvait pas tenir sa promesse. Je m’habillais puis sortis de la chambre discrètement pour ne pas le réveiller. J’avais peur de le blesser. Je voulais en fait lui cacher cette part de cruauté qui était en moi. Il avait déjà ses propres démons à affronter, je ne voulais pas l’embêter avec les miens. J’allais directement dans la salle du Conseil des élèves pour prendre ma cape et mon masque bleu ne couvrant point la partie inférieure de mon visage. Je ne pouvais pas rester ici à ne rien faire. Je savais ce que je voulais : tuer des Renégats. Mon rôle dans le Conseil des élèves était de surveiller les élèves et les protéger, donc rester à l’académie. Je ne pouvais pas supporter ça, donc je décidais de quitter l’académie discrètement, en prenant des informations sur les Renégats.

Me voilà dans un quartier malfamé de la Belgique. Je n’aurais jamais cru y aller un jour. Tout ce que je savais, c’était qu’ils parlaient le français et qu’un roi les gouvernait, rien de plus. Il faisait nuit, le temps était brumeuse. Il paraîtrait que d’étranges phénomènes s’étaient produits dans ce quartier. Je suspectais justement les Renégats de cela. J’entendis alors des cries. J’y allais directement et vit une personne morte chez lui, sa femme dans ses bras en train de pleurer. Puis, d’autre hurlement de peur apparurent. Ils n’étaient pas vraiment discret. Je sautais vers les toits et cherchaient les monstres qui n’avaient aucune honte de faire de telle chose cruelle. Après un moment, je les retrouvais et sautais vers eux. Ils me regardaient tous en rigolant.

C’est qui celle-là ? Elle s’est crue dans un carnaval ou quoi ?

Ils se moquaient de moi, mais cela ne faisait rien. Sous mon masque, mon oeil était vide, ne reflétant aucune émotion. Tenant mon épée, je fonçais vers celui qui m’avait “insulté” pour le décapiter en un coup horizontal. Ses camarades s’étaient vite tus mais cela n’allait pas les épargner. Je coupais ensuite en deux un autre, littéralement, en tranchant son ventre. Maintenant, c’était eux qui criaient comme des filles. Mais, les plus courageux foncèrent vers moi par derrière. Je donnais un coup de pied sur la poitrine en me retournant. Le premier de la file fut projeter avec ceux qui étaient derrière lui vers le mur. Ils avaient tous lâcher leurs armes. Je faisais lever le vent pour que les épées, lances et haches soient sous mon contrôle. Ces objets tranchants furent projetés vers les Renégats et les transperçaient de la tête au pied. Ceux qui restaient avaient vu la différence de force et l’issu du combat. Ils essayèrent alors de s’enfuir, mais je ne leur en donnai pas l’occasion. Je fis apparaître un séisme qui les fit perdre l’équilibre. Une fois qu’ils étaient à terre, je m’approchais d’eux, montrant un sourire sadique, la pointe de ma lame traînant sur le sol. Je prenais du plaisir à ce que je faisais, je me sentais réellement vivante. Plus rien n’avait d’importance tant que je pouvais les entendre crier, souffrir et mourir. C’était à cette activité là que je devais avoir pour rôle, et non être coincé à l’académie. Je plantais mon épée sur l’oeil gauche d’un des victimes, propulsant avec le vent les autres pour ne pas être dérangé. Je l’entendais hurler de douleur, me suppliant d’arrêter. Je faisais le même mouvement, me délectant de cette instant de puissance. Je voulais que le temps s'arrêtait pour ne plus être déranger, pour que tout cela dure éternellement.

♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6529

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Nature et Sacrifice [Pv Rain] - Jeu 18 Juil 2013 - 18:44

L'ombre passa devant elle sans la voir. Perchée sur le toit, Rain observa son élève franchir le portail sans un mot, emmitouflée dans son écharpe. Ses traits, déjà tendus par la fièvre qu'elle promenait, se raffermirent à cette vision et elle disparut de son perchoir. L'atterrissage fut sans bruit, comme quelqu'un née pour tuer savait le faire. La jeune femme entreprit ensuite le chemin emprunté quelques instants auparavant par Kate Moreau. Non, ce déplacement n'avait rien de normal puisque sa place était au sein de l'académie. En tant que Chargée de la Discipline tout comme elle, son rôle se concentrait sur de la surveillance et de la protection internes. Rien de plus. Rain quant à elle avait d'autres charges supplémentaires pour ce poste, elle avait une zone de déplacement plus grande, car elle était également responsable des rondes au port. Ce n'était pas le cas de Kate, parce que le Conseil en avait décidé ainsi, suspicieux face à ses véritables intentions et son immaturité.

Voilà pourquoi sa jeune élève n'avait rien à faire là, sous ce préau menant au port dimensionnel. Et à vrai dire, ce qu'elle comptait y faire était bien sûr plus qu'évident.

Tout en préservant ses distances afin de ne pas se faire voir, Rain envoya un message à Abygaïl pour la prévenir de la situation. La jeune amérindienne allait donc devoir assurer les responsabilités des Chargées de Discipline temporairement, le temps que l'enseignante ramène l'élément problématique au bercail. Et elle allait tâcher de ne pas faire traîner la chose, évidemment. Ce n'était bon pour personne...

Sa filature la mena jusqu'en Belgique, dans un quartier qui lui était inconnu puisqu'elle n'avait jamais eu l'occasion de visiter ce petit pays. Ce n'était malheureusement pas le tourisme qui l'y amenait mais une apprentie-déesse qui commençait à lui taper sérieusement sur les nerfs. Et sa mauvaise santé de ces derniers temps ne jouait franchement pas en la faveur de son humeur…

Depuis le sommet d'un bâtiment délabré, Rain scrutait les mouvements en contrebas. Son élève s'amusait décidément bien. Alors c'était pour ça qu'elle était venue ? En abandonnant ses responsabilités de Gardienne de l'Académie ? Pour tuer quelques petits renégats de bas niveau ? Pitoyable. Décidément, c'était à se demander ce qui avait pris Weiss lorsqu'il l'avait recrutée. Et dire qu'elle était issue du même recrutement... C'était presque insultant de savoir que les critères de sélection avaient sans doute été les mêmes.

Une montée de colère plus grande les autres et la jeune femme sautait de son perchoir. Son corps tomba comme une pierre et, une fois au niveau de Kate, pivota vivement sur lui-même pour lui asséner un coup de pied d'une violence inouïe au visage. Un craquement sinistre se fit entendre juste avant que la jeune fille ne vole dans le décor. Décor qui en somme, n'était constitué que de murs en béton. En soi, qu'elle en défonce un et se fasse bobo au dos ou non ne lui importait guère. Sans lui laisser le temps de découvrir l'ampleur de ses dégâts, Rain se jeta sur l'apprentie-déesse, la cloua avec l'un de ses genoux, n'y allant pas du tout molo pour ménager sa cage thoracique, avant de décrocher une droite fulgurante à son visage, brisant son nez au passage.  

En espérant que ces coups l'auraient bien réveillée, l'enseignante agrippa son adversaire du moment par le col. Le masque sur le visage de Rain se désintégra alors, lui permettant de planter son regard féroce dans celui de Kate, fixant cette bouche et ce nez en sang sans qu'elle ne prenne le moindre plaisir à le voir dans cet état.

- Ecoutez-moi bien, triple imbécile. Vous allez me suivre sagement jusqu'à l'Académie, et ce, que votre pouls bat encore ou non. Mais croyez-moi, dans le cas où vous opposez résistance, je vous ferai connaître les pires souffrances qui soient si bien que même vos petits enfants se souviendront de ce que je vous aurai infligée.



Kit fait par mon Lié adoré ♥️

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Nature et Sacrifice [Pv Rain] - Jeu 25 Juil 2013 - 16:31
Une douleur, un vol plané..... Avec tant de violence et tant de haine... Même si cet assaut m'avait choqué vu que je ne l'avais pas vu venir, même si j'étais complétement aveugle, j'aurais reconnu l'auteur de cette attaque. Plutôt l'autrice même.

Rain Sinclaire.

Elle était, tout comme moi, un membre du Conseil des élèves. Tous deux chargées du même rôle à la Deus Academia, elle avait tout de même la chance d'avoir la liberté d'aller dans le monde des humains des raisons que j'ignorais encore. Je ne l'aimais pas particulièrement et je ne la détestais pas non plus. C'était sa façon de faire qui m'avait énervé lorsque je n'étais qu'une simple fille ne sachant que faire des discours inutiles. Enlevant son masque, elle me regardait avec tant de haine. Si elle pensait m'intimider, elle se trompait énormément. Je savais au moins une chose : elle me haïssait tellement qu'elle ne voulait que ma mort. Depuis le premier jour, c'était comme ça. Maintenant, cela n'avait aucune importance. Ses lèvres étaient en mouvement, comme si elle voulait me dire quelque chose, mais qu'aucun son ne sortait de sa bouche. J'avais mal à la mâchoire, mais je pouvais supporter cette douleur. Toute cette haine envers moi.... A l'époque je voulais savoir pourquoi s'acharnait-elle sur moi, qu'est ce que je lui avais fais ? A chaque fois, elle prenait ses airs sur moi. Comme si elle voulait me prouver quelque chose, qu'elle était la plus puissante et celle qui domine dans notre relation de subordination. Je me fichais bien de ce qu'elle voulait, mais au moins il y avait une chose de certain : elle était sur mon chemin. La voix qui était au fond de moi me disait de la tuer, elle aussi. Elle était un danger pour moi en ce moment même et je me devais de l'anéantir. Ce désir meurtrière dictait ma conduite.

Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la.....Tue-la..... Tue-la..... Tue-la..... Tue-la.....

TUE-LA

Une montée d'adrénaline, comme si un choc électrique avait fait impact à mes systèmes nerveux. Mon cœur battait de plus en plus vite, accélérant ainsi la circulation de mon sang. Tout de suite, je lui crachais du sang en pleine figure pour lui montrer qu'elle n'avait aucune influence sur moi, puis j'enchainais rapidement en utilisant le vent pour la propulser en arrière. Je fis des roulades et bonds arrières pour éviter tout autre attaque et prendre mes distances. Tenant mon arme, j'étais prête à lui faire face. Ayant perdu mon ouïe, je pouvais me concentrer sur le combat. Je voulais tuer du Renégat et ce n'était pas elle qui allait m'en empêcher. 
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6529

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Nature et Sacrifice [Pv Rain] - Lun 29 Juil 2013 - 18:57
Rain se demandait ce qui lui arrivait alors qu'elle assistait à ses propres actions. Non, cela ne lui ressemblait pas, de combattre ainsi en misant entièrement sur l'attaque et en négligeant la défense, d'agir avec autant de précipitation. Quoique... peut-être que si ? Il était vrai qu'il lui arrivait d'être impétueuse, difficile à maîtriser, tout aussi bien que le reste du temps, elle demeurait calme comme une eau qui dort. Ce sang qui coulait sur sa main, ce même sang qui dégoulinait du visage de Kate... et le sien qui palpitait à sa tempe, brûlait. La rage irradiait son corps, tendant ses muscles, serrant ses mâchoires. Détruire... Etait-ce vraiment ce qu'elle voulait ? Non, simplement maîtriser, finalement. Elle n'avait jamais eu l'intention de la tuer... elle n'en était pas capable. Pas comme ça. Là, maintenant. Elle n'en restait pas moins son élève... une élève dont le tempérament lui avait plu, avant que tout ne parte en cacahouètes. Elle était liée avec deux personnes de son entourage, deux personnes qui lui étaient chères. Leurs relations n'était pas encore très claire aux yeux de Rain mais suffisamment fortes pour la rendre jalouse... et pour l'empêcher de commettre l'irréparable.

Un jet de sang vola en direction de son visage, livraison express envoyé par sa victime du moment. Sympathique attention. L'hémoglobine se stoppa net dans son vol, se dispersant dans l'air avant que celui-ci ne se voie transformé. Un vent violent vint frapper l'enseignante et l'envoya quelques mètres plus loin. Durant son vol plané, elle matérialisa à nouveau son masque et se servit de ses compétences de Gardienne pour garder ce combat invisible aux yeux des humains. Son corps bascula sur lui-même afin qu'elle atterrisse souplement sur ses pattes. La jeune femme se releva ensuite et analysa la situation avec plus de calme que précédemment. Non, elle ne devait pas perdre son temps à tenter de calmer cette fille. Ce ne serait que courir plus de risque, soit de tomber sur des renforts envoyés par la Guilde Noire, soit d'impliquer des humains dans leur conflit.

- Sachez que mes menaces, je ne les prononce jamais à la légère.

A présent, la voilà devenue un danger, son devoir était donc de la maîtriser et ce, par n'importe quel moyen. Ces noms prononcés, Rain tendit une main en direction de son élève. L'hémorragie au niveau de son visage lui permettait d'avoir un meilleur contrôle sur son flux sanguin. Vingt secondes. C'était le temps nécessaire pour plonger quelqu'un dans dans le coma si on lui privait d'oxygène durant ce laps de temps. Vingt secondes. Kate avait vingt secondes pour tenter une dernière riposte avec un corps brusquement affaibli. L'enseignante ne lui en laissera pas l'occasion, elle se jeta sur la jeune fille pour l'affronter dans son domaine de prédilection : le corps-à-corps. Lui faire croire à une attaque frontale, puis s'esquiver au dernier moment et la saisir pour la clouer au sol avec une solide clé. Peut-être qu'elle redeviendra elle-même. Rain l'avait connu effrontée et obstinée mais pas comme ça. Là il y avait autre chose, comme une aura malsaine. Au fond, l'enseignante n'avait aucune envie de lui faire du mal, et encore moins de la tuer, mais il n'en restait pas moins qu'elle ne resterait pas les bras croisés devant le danger public qu'elle est devenue.

Une fois Kate mise hors d'état de nuire, la jeune femme se chargea elle-même de nettoyer le terrain. Ceci fait, elle emmena l'élève à l'académie et décida de l'enfermer dans les cachots, non pas sans avoir mis le président du Conseil au parfum. Cet enfermement ne sera peut-être pas définitive, tout dépendait de comment la jeune fille évoluerait... Car il était hors de question de laisser en liberté une telle personne. Dans son état, elle n'était même pas capable d'assurer ses rôles, alors autant la garder sous surveillance afin d'éclaircir le problème qui rongeait l'apprentie-déesse. Cela pouvait bien prendre des semaines, ce n'était pas un problème pour Rain. Une telle personne n'avait pas à approcher qui que ce soit, surtout pas Ritsu et Lev.



Kit fait par mon Lié adoré ♥️

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Nature et Sacrifice [Pv Rain] - Lun 29 Juil 2013 - 22:10
Génial ce rp (oui oui, j'ai aimé lire Rain casser la figure de Kate /PAN/). Dommage qu'il soit court, j'aurais pas dis non à un peu plus de violence ~

Rain Sinclaire : 160 xps
Kate Moreau : 160 xps

Xps attribués : Yep
Nature et Sacrifice [Pv Rain]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sacrifice Personel
» Fiche de Rain Maniko
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]
» Les créatures de la nature ont besoin d'air pur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville :: Quartiers métissés-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page